Pas de place pour les développeurs indépendants sur les consoles next-gen ?

PlayStation 4 - PS4Xbox One - ONE
Le par de jeuxvideo.com

Pas de place pour les développeurs indépendants sur les consoles next-gen ?Tim Schafer, vous connaissez ? Le génial co-designer de Monkey Island et papa de légendes telles que Full Throttle, Grim Fandango et plus récemment Brütal Legend s'est récemment exprimé chez Polygon afin d'évoquer son inquiétude sur l'avenir des développeurs indépendants lorsqu'il s'agira de développer sur les machines de nouvelle génération, autrement dit la PS4 et la Xbox 3.

 

 

En tant que président de Double Fine Productions, Schafer doute en effet que sa boîte, et par extension tous les autres développeurs indépendants, puisse de nouveau consentir à investir les fonds nécessaires pour développer sur les prochaines consoles de salon, et ce même s'il ne s'agit « que » de titres téléchargeables. Il met ainsi en cause les « frais cachés » nécessaires lorsqu'on essaie d'éditer ses propres jeux sur consoles, des frais notamment liés à la certification ou aux déploiements de patches, entre autres. A titre d'exemple, le développement et la publication de Brütal Legend ont ainsi coûté 40 millions de dollars (près de 30,5 millions d'euros) à son studio.

 

Brütal Legend a coûté près de 40 millions de dollars à Double FinePas de place pour les développeurs indépendants sur les consoles next-gen ?Pas de place pour les développeurs indépendants sur les consoles next-gen ?

 

Bref, autant d'éléments qui inquiètent le grand bonhomme, persuadé que si les consoles de nouvelle génération entendent encore être viables pour des boîtes telles que Double Fine, elles devront impérativement adopter une approche plus ouverte, à l'instar de Steam.

 

« Nous voudrions continuer d'être actifs dans ce domaine, nous tenons aux consoles, mais à moins qu'ils ouvrent le système à l'image de ce que nous avons sur Steam...

On leur a parlé de ça, et vous savez, ils nous comprennent. Ce sont de grosses sociétés et elles ne peuvent pas changer du jour au lendemain, mais je pense qu'elles prennent en considération ces problèmes. Ne reste plus qu'à voir ce qui va se passer maintenant.»

Et finalement, avec cette perspective en tête, peut-être que l'annonce de la Steambox aidera les grosses machines de guerre telles que Sony et Microsoft à adapter leur stratégie...

 

Rechercher une News