ArmA : Les deux développeurs toujours en prison

PC - PC
Le par de jeuxvideo.com

ArmA : Les deux développeurs toujours en prisonEn septembre dernier, deux développeurs du studio Bohemia Interactive étaient arrêtés puis emprisonnés en Grèce, accusés d'espionnage pour avoir pris des photos d'installations miliaires sur l'île de Lemnos. Si l'archipel fait en effet partie du prochain théâtre d'opérations du jeu ArmA 3, les développeurs clament qu'ils n'étaient là qu'en vacances et que si des photos ont bien été prises, il ne s'agit que de clichés concernant la faune et la flore de l'environnement.

 

Sur le site helpivanmartin.org mis en place pour soutenir Ivan Buchta et Martin Pezlar, on apprend aujourd'hui que les deux développeurs sont toujours en prison et que leur appel a été rejeté par la justice grecque. D'après la République Tchèque, un second appel peut être tenté. Si celui-ci n'aboutit pas, les développeurs seront jugés pour espionnage. La voie diplomatique est toujours considérée, mais d'après le site, les choses n'avancent pas très vite de ce côté-là. Cela fait maintenant près de 70 jours qu'Ivan Buchta et Martin Pezlar sont enfermés dans une cellule au milieu de plus de 25 autres détenus, obligés de dormir par terre, dans de mauvaise conditions sanitaires. On rappelle le site de soutien : helpivanmartin.org où se trouve une pétition à signer si le sujet vous interpelle.

 

Rechercher une News