Menu
Bad Day L.A.
  • Tout support
  • PC
  • Xbox
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2006 /

Bad Day L.A. : interview American McGee du 05/07/2006

News archive
Bad Day L.A. : interview American McGee
Bad Day L.A. : interview American McGee
PC Xbox
Partager sur :

Bad Day L.A. : interview American McGee
A la fois concepteur et producteur, American McGee a pris sur son emploi du temps très chargé quelques instants pour répondre à nos questions concernant Bad Day L.A. mais aussi des titres plus anciens et ses projets à Hollywood.

jeuxvideo.com > Pour ceux qui l'ignoreraient encore, signalons qu'American est bien votre prénom, pas un surnom que vous auriez choisi par patriotisme déplacé.

American McGee : En effet. D'après ce que je sais, nous ne serions que deux à avoir ce prénom dans le Monde. Je dois avouer que récemment, c'est devenu un peu plus lourd à porter avec la montée d'un certain anti-américanisme. J'ai droit à des réflexions qui vont de l'étonnement d'apprendre qu'il ne s'agit pas d'un surnom à ceux qui me demandent carrément à quoi ma mère pensait quand elle m'a donné ce nom.

jeuxvideo.com > Bad Day L.A., votre nouveau jeu, comporte une grosse base politique et une critique très vive de la société américaine. Pensez-vous que choquer le public est un bon moyen de s'assurer un succès ?

American McGee : Avec Bad Day L.A., l'idée n'est pas de choquer les gens. En tout cas, pas de la même manière que peuvent le faire bon nombre de jeux qui sortent en ce moment et qui sont très explicites et très violents. En fait, Bad Day L.A. est un jeu dans lequel on aide des gens. Son thème central est de suggérer que nous ne devrions pas avoir peur, si ce n'est de la peur elle-même et que nous devons nous entraider. Dans le jeu, on se rend vite compte que si on n'aide pas les autres, on ne s'en sortira pas. Quant à l'éventuelle part de scandale véhiculée par le jeu, je pense que l'humour que nous utilisons la rendra bien plus acceptable pour le public.

jeuxvideo.com > Désormais, votre nom se trouve au-dessus des titres des jeux sur lesquels vous travaillez. Quelle est votre impression de voir que votre nom est en quelque sorte devenu une marque ?

American McGee : Aujourd'hui, quand on me contacte pour me faire travailler sur un jeu, c'est devenu un automatisme. Ils veulent que mon nom soit attaché au titre du jeu. Ils comptent sur une notoriété qui assurera au jeu une plus grande valeur commerciale. La première fois que c'est arrivé, sur Alice, ce n'était pas mon idée. Electronic Arts est venu me dire qu'ils voulaient que mon nom apparaisse sur la jaquette pour renforcer le titre et créer une marque. Dans un premier temps, je me suis vraiment opposé à cela. A un moment, j'avais même réussi à faire en sorte qu'EA renonce à cette idée. Je l'ai annoncé à mon équipe et, une semaine plus tard, les gens d'EA me téléphonaient pour me dire qu'ils allaient finalement apposer mon nom sur la boîte. Alors ça peut paraître étrange comme procédé mais aujourd'hui, c'est établi donc je le fais.

jeuxvideo.com > "American McGee" est-il un nom qui représente d'autres personnes qui sont moins mises en avant sur la boîte et dont vous aimeriez nous parler?

American McGee : Bien sûr. Des productions de cette ampleur rassemblent des douzaines de personnes. Il n'est pas rare que nous changions d'équipe dès que nous entreprenons un nouveau jeu. Toutefois, je pourrais vous citer le directeur artistique de Bad Day L.A., Ken Wong, qui a vraiment travaillé pour faire de ce jeu ce qu'il est aujourd'hui. Il occupait déjà ce poste sur des titres précédents et il le tiendra encore sur des titres à venir. C'est vraiment ce que j'appellerais mon "partenaire créatif". Quoi que je fasse, je le fais main dans la main avec lui. Et c'est toujours comme ça. Produire des jeux, c'est indéniablement un travail d'équipe. En même temps, c'est très amusant de constater qu'il y a d'autres médias comme le cinéma ou la musique dans lesquels des tas de gens se retrouvent en quelque sorte cachés par le nom de celui ou de celle qui est responsable du projet, qu'il s'agisse d'un réalisateur ou d'un producteur. Par rapport à ça, j'ai l'impression qu'en ce qui concerne le jeu, le public a beaucoup plus de mal à admettre que le responsable du projet puisse voir son nom mis en avant.

jeuxvideo.com > C'est une idée ou vous vous êtes fait plutôt rare ces derniers temps ?

American McGee : Ben d'abord, j'ai produit ce jeu ce qui demande beaucoup de temps. Et de toutes façons, pour être totalement honnête, je ne joue pas énormément aux jeux vidéo. Je passe une grande partie de mon temps à lire, à faire la cuisine ou à passer des instants avec mes amis. Je suis un joueur très moyen. Par conséquent, je ne suis pas un membre très actif de l'industrie du jeu. Si j'avais le choix, je n'irais pas à l'E3 ou à la Games Developpers Conference. Dans l'absolu, j'aimerais bien ne pas me retrouver dans ce style d'évènements. C'est en partie parce que je trouve que le jeu vidéo est tellement immature qu'il n'y a pas grand-chose à apprendre en allant à ce genre de réunion. On peut donc dire que je protège ma vie privée par rapport au monde du jeu vidéo et aux médias qui en parlent. C'est peut-être ce qui motive votre remarque. Mais ça me va très bien.

jeuxvideo.com > En ce moment, Marilyn Manson prépare une version ciné d'Alice au Pays des Merveilles qui pourrait bien être aussi barrée que la vôtre. Vous a-t-il contacté pour travailler sur le côté artistique de la chose ?

American McGee : Nous ne sommes plus très amis tous les deux. Au début du développement d'Alice, lui et moi avions travaillé ensemble. En fait, il m'avait fait quelques suggestions quant à certains aspects du jeu, notamment l'utilisation de la magie et tout ça. Il devait même en réaliser la bande originale. Il avait composé cinq morceaux. Puis, à un certain moment, il s'est tout simplement retiré du projet sans aucune explication. Et au-delà de ça, il a mis un terme à notre amitié.

jeuxvideo.com > C'est peut-être parce qu'il avait déjà ce projet de film en tête...

American McGee : Non, je ne pense pas que c'était quelque chose qui était déjà en route. Vous savez les motivations de certaines personnes restent souvent très mystérieuses. Personnellement, je ne cherche même plus à les comprendre. Je sais juste que notre collaboration a pris fin, notre amitié a pris fin et "C'est la vie"*, voilà.

jeuxvideo.com > Durant la présentation de Bad Day L.A., vous disiez que le graphisme était en quelque sorte une version animée des illustrations de conseils de sauvetage que l'on trouve dans les avions. Cette idée vous est-elle venue grâce au film "Fight Club" où il en est fait mention sur un mode très sarcastique ?

American McGee : Non. Je vois très bien de quoi vous parlez, mais non. Dès que j'ai un concept pour un jeu, l'élément qui me préoccupe juste après est le style graphique. Je pense que c'est quelque chose d'essentiel pour l'ambiance du jeu en général. Aujourd'hui, je constate que tout le monde veut faire du photo réalisme ce que je trouve très ennuyeux à la longue. Il me semble qu'il serait plus important de se démarquer et de faire quelque chose d'unique comme le rendu de Bad Day L.A. Ce style est inspiré du travail d'un couple d'artistes dont je possède certaines sérigraphies : Kozyndan (http://www.kozyndan.com/). J'ai longtemps cherché le style qui conviendrait à ce jeu puis un beau jour, j'ai levé les yeux et j'ai tout de suite compris. Alors je les ai appelés, on s'est rencontré et ils ont intégré l'équipe en réalisant les panoramas de la viLle dans ce style assez proche de ce qu'ils avaient déjà fait par ailleurs. Ce n'est que plus tard que l'analogie avec les consignes de sécurité des avions m'est apparue.

jeuxvideo.com > Vous avez évoqué également la possibilité d'une adaptation au cinéma. Si vous pouviez choisir, quel en serait le réalisateur et qui tiendrait le rôle principal ?

American McGee : Euh... En ce qui concerne le réalisateur, il faudrait trouver quelqu'un qui soit prêt à risquer de réaliser un film dans un style très proche de celui du jeu. Je n'ai pas vraiment de nom qui me vienne à l'esprit. Pour tenir le rôle d'Anthony, c'est plus simple. Je vois quelqu'un comme Ali G. ou Dave Chappelle. Ce serait génial.

jeuxvideo.com > Mais voyez-vous plutôt un long métrage d'animation ou un film avec de vrais acteurs ?

American McGee : Nous pensions plutôt à un film avec de vrais acteurs mais tout est tellement incertain à Hollywood que c'est difficile à dire. Des gens nous ont contactés avec des projets de dessins animés très intéressants, alors...

jeuxvideo.com > Quand aurons-nous le plaisir de discuter à nouveau avec vous ?

American McGee : Nous débutons actuellement la production d'un nouveau jeu qui devrait être annoncé avant la fin de l'année mais pour l'instant, je ne peux pas vous en dire davantage.

jeuxvideo.com > Merci, M. McGee.

*En français, bien entendu.

  • Présentation de Bad Day LA
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
PC Xbox Action Aventure Enlight Software Eidos Interactive
Commander Bad Day L.A.
PC
2.48 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Battle_2
Battle_2
MP
le 06 juil. 2006 à 09:09

le mode BD est sympa

Lire la suite...
elfenoir4
elfenoir4
MP
le 06 juil. 2006 à 09:04

Et bien moi j´vous dis d´allez vite voir le lien d´artiste qui est dans cette conversation... ça en vaut vraiment le détour, puis bhen aller donc voir les liens de ce même site... Une belle brochette d´artiste... j´étais vraiment impressioné devant tout ça moi! Puis pour les graphisme il a pas mauvais... c´est lourd de se focaliser toujours sur le même genre de graphisme... moi je trouve que parfois ça fait pas de tort de changer... je repense à XIII ou ça changait...

Lire la suite...
the_quest
the_quest
MP
le 05 juil. 2006 à 21:09

La démarche du type est cohérente et intelligente, la dérision ça a du bon

Lire la suite...
Battle_2
Battle_2
MP
le 05 juil. 2006 à 20:28

Il a le nez tordu, c sur comme les dis les USA ont trop peur et donc les citoyens s´arme pour se protoger et apres les armes finissent en guise de prise d´otages ds un lycée par une bande de jeune

Lire la suite...
Boutique
  • Bad Day L.A. PC
    2.48 €
    3.00 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com