Menu
Dungeons & Dragons Online : Stormreach
  • PC
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2006 /

D&D : Stormreach : interview David Eckleberry du 25/01/2006

News archive
D&D : Stormreach : interview David Eckleberry
D&D : Stormreach : interview David Eckleberry
PC
Partager sur :

D&D : Stormreach : interview David Eckleberry
Après avoir découvert de quoi allait être fait Dungeons & Dragons Online : Stormreach, nous avons pu poser quelques questions à l'un des principaux artisans de ce MMORPG : David Eckleberry.

jeuxvideo.com > "Directeur de la conception du système du jeu"... Joli titre mais concrètement ça veut dire quoi ?

David Eckleberry : A la base, ça veut dire que je me charge de tout ce qui n'est pas scénario et contenu. Je suis responsable des combats, des caractéristiques des personnages, de la nature des trésors... Bref de tous ces petits éléments qui interviennent de manière régulière dans le jeu. Par exemple, même s'il m'arrive d'y participer, je ne rédige pas le scénario du jeu. Je dois plutôt veiller à ce que les combats soient attrayants et équilibrés, que les choix que va vous proposer le jeu aient une signification, que les facteurs permettant de faire progresser le personnage soient intéressants, etc...

jeuxvideo.com > Votre relation avec ce titre est donc très proche de celle que pourrait en avoir un joueur...

David Eckleberry : Tout à fait ! Je passe mon temps dans le jeu. Au début, je parcourais des paysages totalement vides à tester les premières armes ou à m'assurer que les premiers sorts étaient jolis à regarder et qu'ils fonctionnaient convenablement. Aujourd'hui, je suis très souvent dans les donjons car je dois voir ce que le jeu donnera dans son intégralité. De manière abstraite, mon travail c'est de m'assurer que l'équilibre est respecté non pas dans un donjon en particulier mais vraiment dans le jeu en entier. Je dois compter les monstres, m'assurer qu'ils ne sont pas trop forts...

jeuxvideo.com > Quels sont les éléments principaux qui assureront le succès de D&D : Stormreach ?

David Eckleberry : Avant tout, je dirais la licence en elle-même. Donjons et Dragons existe maintenant depuis trente ans. Des millions de gens ont joué à la version papier et beaucoup d'autres les ont rejoint avec les versions sur ordinateur, des jeux "Gold Box" au plus récent "Neverwinter Nights". Ensuite, en ce qui concerne plus précisément l'aspect massivement multijoueur de ce titre, le contenu de Donjons et Dragons nous permet de faire beaucoup de choses qui nous démarquent de la concurrence. La première est le système de combat en temps réel vraiment unique dont nous disposons. Il est à la fois plus réaliste et plus juste. Quelqu'un qui possède des éléments d'armure de très bonne qualité n'est pas certain de s'en sortir mieux qu'un autre personnage moins protégé mais plus rapide à l'esquive ou qui réussit à parer tous les coups de l'ennemi. C'est incroyablement cool d'observer en temps réel l'attaque qui vous est destinée et de pouvoir réagir comme si on était vraiment là. Une autre caractéristique, c'est d'être vraiment orienté pour le jeu en équipe. Par exemple, comme vous ne guérissez pas petit à petit comme dans d'autres titres, il vaut mieux vous associer avec un guérisseur avant de vous lancer dans un donjon.

jeuxvideo.com > Pour vraiment apprécier D&D : Stormreach, est-il essentiel d'être un connaisseur de l'univers Donjons & Dragons ?

David Eckleberry : Il est certain que ceux qui connaissent déjà l'univers tireront davantage de ce jeu mais ce n'est pas nécessaire. L'histoire se tient toute seule même pour ceux qui n'ont jamais joué à un autre Donjons & Dragons. Si vous vous intéressez à l'univers, vous trouverez des livres qui vous expliqueront dans quel monde vous évoluez, qui est important, les motivations des différentes factions, etc.

jeuxvideo.com > Pensez-vous que dans un futur plus ou moins proche, les jeux de rôle sur papier pourraient être totalement remplacés par des versions en ligne ?

David Eckleberry : "Remplacés", je ne pense pas. Mais il me semble effectivement qu'à l'avenir Donjons& Dragons est appelé à être plus un jeu en ligne qu'un jeu sur papier.

jeuxvideo.com > Selon vous, pourquoi y a-t-il autant de MMORPG qui font appel à des univers "médiéval fantastique" et si peu qui trouvent leurs racines dans la science-fiction ?

David Eckleberry : C'est un point que j'ai eu l'occasion d'étudier lors d'une approche marketing pour Wizards (NdR : of the Coast, les créateurs des cartes Magic the gathering). La raison est simple : le médiéval fantastique fait appel aux légendes et à l'histoire. C'est donc quelque chose que nous connaissons tous à différents degrés. Il n'est pas utile d'expliquer à quelqu'un ce qu'est un chevalier, une épée ou un dragon. En revanche, un scénario de science-fiction devra toujours expliquer comment on est arrivé à la situation qu'il décrit. Et parfois, ça fait beaucoup de choses à développer en peu de temps, d'autant plus que chaque univers de S-F est unique. Il faut donner la date, décrire le contexte politique ou socioculturel... C'est sans doute pour ça que les gens décrochent plus facilement d'un jeu de science-fiction.

jeuxvideo.com > Y'a-t-il quelque chose qui était présent dans la version papier de D&D et que vous n'avez pas pu adapter dans Stormreach ?

David Eckleberry : Dans la version papier de D&D, les lanceurs de sorts ne peuvent apprendre que quelques incantations à la fois. Il nous en fallait plus et surtout que les joueurs n'aient pas besoin de garder en tête combien il leur restait de chaque sort. Nous avons donc opté pour un format plus traditionnel auprès des habitués des jeux en ligne. Mais ça, c'est essentiellement une transformation. Il y a quelque chose que nous n'avons effectivement pas pu retranscrire dans cette version en ligne, ce sont les moines. Cette classe est vraiment différente des autres. Nous les inclurons à l'avenir mais nous devrons vraiment travailler énormément avant d'y parvenir.

jeuxvideo.com > Et à l'opposé, y a-t-il quelque chose dont vous auriez bien aimé vous débarrasser mais qui devait absolument être présent dans cette version en ligne de D&D ?

David Eckleberry : Oui. Comme il s'agit d'un jeu en ligne, j'aurais bien aimé qu'on modifie complètement le système de niveaux. Selon moi, le système qui consiste à aller du niveau 1 au niveau 50 ou 100 le plus simplement du monde est mieux adapté au MMO. Mais pour être loyal envers le système de Donjons et Dragons, il a fallu réduire le nombre de niveaux puisque qu'on ne peut pas dépasser le niveau 20 dans le jeu de base. Ensuite, on passe à un système de distinctions. Et ça explique aussi la présence du système de sous-niveaux qui permet de récupérer un objet important de manière régulière.

jeuxvideo.com > Quel niveau maximal pourra-t-on atteindre à la sortie du jeu ?

David Eckleberry : Dès mars, on pourra atteindre le niveau 10. Ensuite, nous nous chargerons d'augmenter cela.

jeuxvideo.com > Quels aménagements avez-vous prévu pour les guildes ?

David Eckleberry : C'est très standard : un canal de conversation réservé, les guildes pourront s'identifier par des vêtements, etc.

jeuxvideo.com > Et qu'en sera-t-il du "joueur contre joueur" ?

David Eckleberry : Il n'y en aura pas au moment du lancement et ce, pour deux raisons. D'abord, nous voulons que le jeu reflète un véritable esprit d'équipe. Nous cherchons à ce que les joueurs se rassemblent contre un ennemi commun, pas qu'ils s'affrontent entre eux. Ensuite, nous voulons rester censés envers les règles de Donjons & Dragons et justement, le "JCJ" (NdR : ou "PvP", si vous préférez) ne fonctionnent pas très bien avec ces règles. Il y a des actions et des sorts tellement puissants dans ce jeu que des combats entre joueurs pourraient vraiment se régler en une fraction de seconde, notamment si on dispose d'un personnage qui utilise la magie. Mais ce n'est pas une décision sans appel. Nous réfléchissons vraiment à pouvoir le faire dans une version ultérieure. Pour ça il faudrait modifier les règles de base car, à l'heure actuelle, ce ne serait pas drôle.

jeuxvideo.com > merci, Mr Eckleberry.

  • Site officiel de Dungeons & Dragons Online : Stormreach
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
PC MMO RPG Turbine Atari

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
stormfist
stormfist
MP
le 19 mars 2006 à 17:59

Oui, il sera payant 12,99 euros par mois normalement. De plus il sort aussi en collector, avis aux interressés, moi j´en fais partie!

Lire la suite...
orph
orph
MP
le 26 janv. 2006 à 08:51

Alors deja, le système des niveaux dans D&D est pas du tout adapté à un MMO. Il aurait fallu une refonte importante des règles pour adapter ça (ce qui aurait rebuter certains puristes). Mais même mal fait, l´intention aurait été louable.

Ensuite, le PvP normal qu´il n´y en ai pas, D&D à la base est uniquement fait pour le PvE en équipe, et d´ailleurs les dévelopeurs l´ont compris en accentuant ce côté du jeu. Faire du PvP dans D&D, c´est difficile, et pas du tout équilibré. Si vous jouez à NwN, vous savez surement qu´un mage, il lui suffit de lancer "Arrêt du temps" pour gagner un combat :p (en même temps peut être que de sorts de cet ampleur ne seront pas accessibles).

Après, c´est clair qu´il y a la dimension Role Play du jeu, qui je l´espère sera importante. Et puis les univers issus de D&D sont riches et attrayant, c´est aussi ça qui compte :) . Personnellement à part DragonLance et Forgotten Realms je connais pas trop ^^

En bref, c´est vrai que ça innove tout en gardant "l´esprit" D&D. Il faut espérer que ce mélange soit bien fait. J´attends de voir.

PS : un pti mot concernant NwN2 : c´est vrai que connaissant la réputation d´Obsidian on peut craindre pour le jeu, mais il ne faut pas oublier que les anciens de Bioware leur donne aussi un coup de main. Il puis il sortira pas tout de suite alors en attendant ^^Sinon, la principale différence qu´on trouve entre les deux jeux, c´est que NwN2 se joue sur des serveurs amateurs, donc il pourra être beaucoup plus diversifié côté histoire et gameplay. Mais sans l´avantage d´être sur des serveurs professionels :)

Lire la suite...
PaFou666
PaFou666
MP
le 26 janv. 2006 à 07:19

j´aime la version papier de D&D mais le jeu, ça a pa l´air bon... Un genre de copier/coller de WoW (coté marketing) regardez! une version beta sur le site à downloader, payage par mois... Grace au succes de Wow nou allons pas arreter de voir pleins de mmmorrfg de marde sortir sur nos ordi pcq chack ptite compagnie va vouloir son propre ptit jeu payant par mois... criss jen revienne pa ke du monde paye pour wow! Cest un jeu ordinaire c´Est tout. je vois pas l´interet des jeux mmorpg. c´est bin mieu un jeu solo ke tu jou kan i pleu dehors ou kan ta fini tes devoirs le soir... kan ta du temps a perdre voila. les jeuxvideo ne doivent pa devenir une priorité... et avec la payage par mois, sa doi aider a jouer pour profiter de l´argent dépensé

Lire la suite...
phoenixqc79
phoenixqc79
MP
le 26 janv. 2006 à 07:05

bof, moi je compte plus sur NWN 2 que sur ce jeux (en passant ses encore bioware qui fais NWN 2) car moi payer 20 $ par moi pour un jeux je trouves vraiment que ces de l´exploitation. De plus, il y avait plus d´animation dans les monde créé par les fans de NWN que tous les MMORPG que j´ai tenté car a part patché les bugs ou s´occupé des tricheurs les admins font pas grand chose dans un MMORPG. Tandis que les monde bien monté par les fans évoluait avec les joueurs et il si passe des evements dirigé par les GMS. Je trouves qu´a 20$ par moi il pourais au moins se payé des animateurs pour faire bougé un peu leur monde.

Lire la suite...
the_clavat
the_clavat
MP
le 26 janv. 2006 à 01:27

Salut... Et bien, il ne peuvent pas vraiment pondre un MMORPG quelconque car ils l´ont dit, il sera basé sur le monde d´Eberron. Un monde qui était fait pour le sur-table et qui ont placé ce monde dans un jeu video. J´aime bien le version papier et je compte me prendre la version MMO. Il ne faut pas oublier non plus que ce n´est pas comme dans wow ou ce que lon fait est "clique droit" sur un monstre et on laisse aller, maintenant, l´on controle les mouvements du perso, une touche pour bloquer,attaquer, etc... Bref, + d´action que des jeux comme WoW et FFXI. Un most même si payant... Vivement que non...^^

Lire la suite...
dbz-gt
dbz-gt
MP
le 25 janv. 2006 à 22:12

zut jaller le dire ta voler ma vane :p

Lire la suite...
Malak613
Malak613
MP
le 25 janv. 2006 à 21:09

mdr Dugeons & Dragons, c´est dungeon et pas dugeon
Pas mal la faute en plan d´acceuil

Lire la suite...
Pink_Bear
Pink_Bear
MP
le 25 janv. 2006 à 19:46

Bof pour neverWinterNight 2... Le dévellopement est assuré par Obsidient, et vu la merde qu´ils ont fait avec kotor 2, je placerai pas d´ésperance la-dessus...

A part le fait qu´il y n´y ai que 10 niveaux, c´est vraiment bien qu´ils aient voulu respecter l´univers de D&D, après tout ils auraient pu choisir de pondre un MMORPG quelconque et l´appeller Donjon et Dragon...

Lire la suite...
Lilunes
Lilunes
MP
le 25 janv. 2006 à 19:15

Il y a des joueurs qui aiment uniquement le PVE, faut voir l´ambiance des mmorpgs ou c´est full pvp avec des pk partout, des insultes etc...

il y a qu´a voir WOW, c´est kévin-land sur les serveurs pvp ( et sur les autres aussi remarquez )

j´attend beaucoup de D&D

Lire la suite...
STANNISLAS
STANNISLAS
MP
le 25 janv. 2006 à 18:38

Dragoons empire fait le même grosse bourde que Everquest 2.

Ces deux jeus n´ont pas du tout de PvP (d´ailleur EQ2 l´implante de plus en plus)

Ce qui fait vendre un mmropg, c´est le PvP (dark age of camelot, wow, guilds war marchent bien car le pvp la).

(A coté de cela, y´a des jeu qui sont réputé plus abouties estetiquement mais qui se votre, comme asheron call EQ2, ryzom car le pvp est absent).

Quand je joue à un MMROPG, c´est pas pour me batre contre l´intelligence artificielle (les monstres), car chaque combat est identique, et quand t´a tué le boss final le jeu deviens trés répétitif.

Seul le pvp apporte de la variété.

Je pense que dark and light (avec des graphismes super moche et un interface baclé, mais niveau pvp, au top), va beaucoup mieux se vendre que dragon online (pourtant plus beau)

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
4
Half-Life : Alyx
mars 2020
5
Microsoft Flight Simulator
2020