Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2005 /

E3 : Conférence Nintendo du 18/05/2005

News archive
E3 : Conférence Nintendo
E3 : Conférence Nintendo
DS Wii GBA NGC
Partager sur :

E3 : Conférence Nintendo
Nintendo est abonné à la troisième place en ce qui concerne les conférences pré-E3. Par tradition, c'est lui qui tient son meeting en dernier, avec l'avantage de savoir ce que Sony et Microsoft ont déjà dévoilé et donc la chance de pouvoir riposter proprement. Mais cette année, avec la PS3 d'un côté et la Xbox 360 de l'autre, comment Big N allait-il bien pouvoir captiver son audience ? Avant même de pénétrer dans la grande salle de bal réquisitionnée pour l'occasion, nous savions bien que The Legend Of Zelda : Twilight Princess serait montré, mais à côté de ça qu'allait-il y avoir ? Nintendo allait-il finalement sortir le grand jeu et mettre en scène sa Revolution ? C'était la grande interrogation. Les lumières s'éteignent enfin, nous allions être fixé. C'est Iwata San qui ouvre le feu. L'ambiance est à la rigolade, mais le président de la firme n'est pas un showman, surtout lorsqu'il faut s'exprimer en anglais. Pour tenter d'amadouer son audience, il nous parle de choses déjà connues, de sa passion pour Smash Bros et de la patée qu'il vient de flanquer à Regie Fils-Aimé. Regie, le voilà justement. Le vice-président vient nous causer chiffres, comme si Nintendo se sentait obligé de rappeler à tous sa suprématie en matière de vente en mettant bien en avant que la firme a vendu 2 milliards de jeux... en 20 ans d'activité. De même, Nintendo gonfle le torse en précisant qu'il a écoulé 94% de toutes les machines portables jamais vendues depuis la création de la console portable. Des chiffres qui n'ont pas grande signification, si ce n'est celle de dire que Nintendo connaît son affaire. Une façon de dire aussi qu'on peut leur faire confiance pour l'avenir.

E3 : Conférence Nintendo
L'avenir, justement, on aimerait bien l'entrevoir mais apparemment Nintendo n'est pas pressé d'en parler. D'abord, il faudra qu'on s'attarde sur un nouveau produit destiné à la DS. Ce produit atypique ne peut pas vraiment être qualifié de jeu, mais plutôt d'application permettant de faire des sons et de la musique en bidouillant l'écran tactile et les touches de la console. Le DJ David Hollands viendra même nous faire une démonstration live mais ses rythmes basses, et ses samples entrecroisés ne parviendront pas vraiment à captiver. Si Nintendo souhaitait nous faire languir, il ne pouvait pas mieux s'y prendre. Surtout qu'après cet intermède musical, la conférence enchaîne sur les possibilités Wifi et internet de la console au stylet. En partenariat avec Gamespy, Nintendo espère pouvoir couvrir très prochainement tout le territoire (comprenez l'Amérique du Nord) puis le monde entier dans un second temps. De cette façon, tout le monde pourra profiter gratuitement du multi à grande échelle. Mario Kart DS et Animal Crossing DS seront d'ailleurs parmi les premiers titres à s'offrir ces options, suivis plus tard par une version de Tony Hawk's American Wasteland, déjà en chantier chez Neversoft.

E3 : Conférence Nintendo
Toujours rien sur la Revolution, et voilà que Nintendo enchaîne sur Nintendogs, le titre dont on vous a déjà parlé longuement au travers d'une preview. Miyamoto choisira ce moment pour faire son entrée traditionnelle. Très fier de son toutou, le papa de Mario repartira bras dessus, bras dessous avec une charmante jeune femme, dresseuse de toutou à ses heures perdues. La lassitude commence à nous gagner. Nintendo ne semble pas conscient qu'à côté de nouvelles machines ont été dévoilées, et qu'il a vraiment intérêt à réagir pour espérer garder son positionnement, sinon sa place.

E3 : Conférence Nintendo
Enfin, une petite nouveauté se décide à pointer le bout de son nez. Il s'agit de la nouvelle GBA, rebaptisée Game Boy Micro pour l'occasion. Vraiment minuscule, avec un écran plus petit et plus lisible que la GBA normale, la GBM a le principale atout de pouvoir se glisser dans n'importe quelle poche. Si à l'intérieur, on retrouve les mêmes spécificités que la GBA, l'extérieur sera quant à lui customisable, à l'instar de la Xbox 360. Etrangement, ce ne sera pas le seul point commun entre les deux machines puisque la GBM adopte elle aussi une forme concave. Comme quoi... Question jeu, tous les titres GBA passeront sans problème sur la GBM, et de nouveaux produits sont bien évidemment en cours de développement, tel qu'un Mario & Luigi 2 acclamé par les nombreux fidèles présents dans la salle.

E3 : Conférence NintendoE3 : Conférence Nintendo

Alors qu'on n'y croyait plus trop, le grand moment arrive enfin. Iwata revient sur scène parle du futur et sort de sa veste la tant attendu console next gen, la Revolution. Comme les rumeurs le laissaient entendre, la bête est toute petite, aussi fine que la tranche de trois boitiers DVD, et d'aspect étrangement sobre, en comparaison avec ce que Nintendo avait l'habitude de faire. Le président précise rapidement qu'il ne s'agit que d'un prototype, et restera assez vague quant aux caractéristiques techniques. Une mémoire flash de 512 Mo, 2 ports USB 2.O, des manettes wireless, Wifi intégré... C'est à peu près tout ce qu'on saura sur les performances. La Revolution acceptera des jeux au format DVD mais sera également capable de lire les jeux GameCube. Afin de jouer le jeu de la rétro-compatibilité à fond, Nintendo précise que la Revolution acceptera même les jeux N 64, Super NES et NES ! Tout cela se fera par téléchargement. Voilà tout ce qu'a lâché Nintendo sur sa prochaine console de salon. C'est maigre, très maigre même. On aurait pu nous montrer n'importe quel petit boîtier en affirmant qu'il s'agissait de la Révolution, cela nous aurait fait le même effet. Pas ou peu d'images de jeux ont été dévoilées. En fait, il n'y eut qu'un minuscule teaser de Metroid Prime 3 et c'est tout. Un petit mot a aussi été dit sur Square Enix qui plancherait sur une version wifi de Final Fantasy Cristal Chronicles, mais pas d'images à montrer pour celui-là. Pas plus que pour le prochain Smash Bros, lui aussi annoncé. En fait, on nous précise que les grosses licences de Nintendo connaîtront à peu près toutes leur version Revolution. Mais ça on s'en doutait déjà.

E3 : Conférence NintendoE3 : Conférence Nintendo

Suite à ces maigres infos, Nintendo reprend les mondanités en passant en revue son catalogue GameCube pour l'année à venir, essentiellement centré autour de Mario avec une palanquée de titres lui étant associés (Mario Baseball, Super Mario Strikers, Mario Party 7 et Dance Dance Revolution Mario Mix). La conférence se terminera comme l'année dernière, avec de nouvelles images de Zelda. Il faut reconnaître que le trailer donne fichtrement envie de retrouver Link et de chevaucher Epona sur les plaines d'Hyrule (plus d'infos sur le jeu dans notre dossier E3), mais celui-ci ne parviendra tout de même pas à ôter le sentiment que Nintendo a un peu raté sa prestation. Ses deux concurrents ont déjà sorti les crocs pour la bataille de la console next gen, alors que lui préfère tout relativiser, en s'appuyant sur sa plus grande expérience du milieu, celle qui lui aura permis de vendre les fameux 2 milliards de jeux. A croire que l'expérience de la N64 et de la GameCube ne lui aura pas servi...

E3 : Conférence NintendoE3 : Conférence Nintendo
  • Site de Nintendo
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
E3 Nintendo DS Wii Gameboy Advance Gamecube
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Herchel
Herchel
MP
le 09 mai 2006 à 18:01

Ah,autre chose:mort à Sony et Microsoft qui transforment l´industrie du jeu en course à l´armement de plus en plus chère pour des consoles qui n´innovent pas en plus...

Lire la suite...
Herchel
Herchel
MP
le 09 mai 2006 à 17:59

Boraf,ils savent qu´ils auront toujours un tas de pigeons pour acheter leur console...J´en ai fait partie de ces pigeons jusqu´à la DS.Bon,faut dire que je joue plus à la DS qu´à la PSP,la dernière sacrifiant la maniabilité pour les graphs.
Mais pour la cube,je dis merde!Je l´ai revendu peu de temps arès l´avoir achetée(l´année dernière sur un coup de tête)car les jeux sont très chers et on ne trouve que trop de Mario machin,Mario bidule,...Bien sur,ce sont de bons jeux mais j´en ai marre de bouffer du Mario;avec leur talent ils pourraient faire de nouvelles licences,je sais pas moi...
Enfin,on verra mais ça sent pas très bon pour l´instant.

Lire la suite...
Top commentaires
Herchel
Herchel
MP
le 09 mai 2006 à 18:01

Ah,autre chose:mort à Sony et Microsoft qui transforment l´industrie du jeu en course à l´armement de plus en plus chère pour des consoles qui n´innovent pas en plus...

Lire la suite...
Boutique
  • Cyberpunk 2077 Edition Collector (PS4)
    219.99 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • Collection of Mana
    69.99 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Death Stranding
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce