Menu
StarWing
  • SNES
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
News archive
Oldies : Starfox
SNES
Partager sur :

Oldies : Starfox
Dans l'enchevêtrement de titres déboulant sur Super Nintendo, peu étaient vraiment originaux, sujets à risques. C'est dans cette atmosphère, non morose, mais sans réelle ambition qu'un raz-de-marée s'est abattu, sans que personne ne l'attende. C'est souvent dans des moments en apparence calmes que se manifestent les plus grands remaniements. Cette révolution porte un nom, Starfox. Mais pourquoi conserve t-il toujours ce statut de jeu majeur, emblème incontesté de la console estampillée Big N à sa sortie, et encore d'actualité comme étant un tour de force graphique ? Tout simplement parce que ce jeu, véritablement précurseur, disposait d'une puce spéciale insérée dans la cartouche le contenant, et permettant d'afficher une 3D, qui sans être magnifique avait tout de même le mérite de fasciner à l'époque. Terminée la 2D sans reliefs, les polygones animés dans un espace tridimensionnel prennent le relais au sein d'un shoot'em up fort intéressant, qui ne se contente pas de tenir le rôle de vitrine technologique. En effet, après les remous causés par sa réalisation époustouflante, on ne pouvait pas s'attendre à subir une seconde lame de fond vidéoludique dans la même mouvance que la précédente. Néanmoins, le gameplay à lui seul a su remplir de joie nos coeurs vibrant ssous les assauts de flottes ennemies toujours plus véhémentes et nombreuses. Tous les fans de Star Wars ne me contrediront pas si je mentionne le fait que nombre d'entre nous se sont pris au jeu et essayé à Star Fox par le biais de la parenté évidente de celui-ci, ou du moins l'inspiration, avec l'oeuvre de Lucas. Souvenez-vous de l'introduction du soft de Nintendo. Une planète bleue, perdue dans l'immensité d'un océan sombre parsemé d'étoiles, puis l'avancée lente et silencieuse d'un énorme vaisseau spatial que l'on perçoit en contre-plongée, grâce à l'angle de caméra fixé vers le "ventre" du bâtiment menaçant, accompagné d'une sorte de marche musicale posée et inquiétante. Si cela ne fait pas écho à l'ouverture de "A New Hope", agrémenté d'un Star Destroyer flambant neuf, je veux bien manger un renard.

En parlant de ça, vous incarnez le jeune et vigoureux pilote Fox Mc Cloud, engagé par les forces de défense de Corneria pour mettre un terme aux agissements d'Andromeda, dont la volonté est bien entendu de prendre le contrôle de l'univers tout entier. Après avoir choisi une route parmi les trois proposées, aboutissant à un semblant de liberté très agréable, il va falloir s'habituer aux commandes de votre Arwing afin de ne pas terminer votre mission dans une gerbe d'étincelles aux doux reflets rougeoyants. L'arborescence des épreuves est d'ailleurs excellemment bien pensé, de par la présence de "liaisons" entre les diverses voies spatiales. Par exemple vous pouviez passer du sentier de niveau un (facile) à celui de niveau 2 (moyen) en découvrant l'embouchure cachée d'un trou noir. Le titre perdait alors son côté linéaire, pour une recherche des passages empêchant la traversée de zones à la difficulté trop élevée. Mais revenons-en à nos fiers "chasseurs", ressemblant dans les grandes lignes à des X-Wing, dont les ailes supérieures se seraient détachées. D'un maniement intuitif et sans aucune errance, ces appareils vous donneront la possibilité de prendre les risques les plus fous, superposant loopings, passages de côté dans d'étroites failles, aboutissant ainsi à un plaisir de jeu immédiat et immersif. Virevoltant parmi les astéroïdes et les tirs adverses, vous vous sentirez rapidement l'âme d'un vrai pilote. Rarement un soft est parvenu à procurer un tel sentiment de légèreté et de maîtrise. On ne peut réellement s'en prendre qu'à soi-même si son destrier métallique se voit endommagé. Perdre une aile est en l'occurrence tout à fait possible, de part une localisation des dégâts certes fruste, mais néanmoins présente. Contrôler les opérations devient alors beaucoup plus délicat, l'équilibre général étant affecté.

En sus de cet ensemble d'idées novatrices, on assiste également à quelques phases scénarisées, au cours desquelles vos amis vous demandent une aide rapide et salvatrice, ayant à faire avec des opposants un peu trop véloces. Bien que fort scriptés, ces instants permettent d'insuffler un peu de vie dans un ensemble par ailleurs déjà fort dynamique. Vous vous laissez ainsi emporter dans un déluge d'effets visuels détonnant, mêlant particules expulsées dans l'espace, explosions agrémentées de transparences, et autres petits plaisirs pour les yeux ébahis des jeunes joueurs que nous étions. De même, la variété des environnements traversés, allant de la flotte ennemie en poste que vous devrez dépasser dans un combat titanesque et proche de ce que peut proposer Rogue Leader en beaucoup plus impressionnant évidemment, aux planètes différenciées dans leur faune et leur aspect, en passant par les champs d'astéroïdes mettant en avant une vue interne (et oui !), amènent nécessairement un sentiment de cohérence et surtout l'essence même de ce que peut être un Space Opera en un sens. Bénéficiant d'une approche cinématographique flagrante, de personnages charismatiques, d'une bande musicale épique et aux sonorités de qualité évidente, et d'un gameplay presque parfait, Starfox, s'impose comme une merveille sous tous ses aspects. Il est tout simplement dommage que la difficulté générale soit si rebutante. Un grand jeu, vecteur de la patte si particulière de Nintendo. Procurez-vous au plus vite ce monument d'innovations. A ce jour l'un des meilleurs compromis entre shoot'em up classique et passion épique. Good Bye !

Killy

Oldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : StarfoxOldies : Starfox
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Super Nintendo Shoot'em Up Simulation Argonaut Nintendo Rétrogaming
Commander StarWing
SNES
999.90 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
-odjob16
-odjob16
MP
le 30 oct. 2010 à 22:08

"Encore merci Rareware !"

Hum, c'est pas Rareware qui l'a fait :hum:

Lire la suite...
[Yamix]
[Yamix]
MP
le 22 août 2010 à 19:51

L'un des jeux auquel j'ai le plus joué durant mon enfance...

Starwing (oui Starwing) c'était pour moi les grands combats spaciaux sous une musique ambiante parfaite et dynamique avec des "voix" inimitables de nos alliés.

Un des meilleurs jeu de tous les temps !

Nostalgie quand tu nous tiens.

Encore merci Rareware !

Lire la suite...
ga_8
ga_8
MP
le 21 déc. 2006 à 17:05

Mon tt 1er jeux vidéo et surment un des meilleur jeux vidéo jamais réaliser le hit pendant les années 16 bit
la grand classe

Lire la suite...
Debuchou
Debuchou
MP
le 11 août 2006 à 15:51

Je l´ai essayé et j´ai été très étonné de constater que la Snes pouvait déjà afficher de la 3D! Des précurseurs! Bravo! La musique d´intro est géniale (écran avec la manette)... A essayer!

Lire la suite...
Boutique
  • StarWing SNES
    1,654.14 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce
  • Kingdom Hearts III
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
Jeuxvideo.com