Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Quand les grandes radios françaises parlent de jeu vidéo

News culture
Quand les grandes radios françaises parlent de jeu vidéo
Quand les grandes radios françaises parlent de jeu vidéo
Partager sur :

Acquérant doucement ses lettres de noblesse, le jeu vidéo a petit à petit intéressé les radios publiques et privées françaises. Il faut dire que le divertissement est pratiqué par trois-quarts de la population de notre pays, et que ses enjeux économiques au niveau mondial ne sont plus à démontrer. Les initiatives pour en parler ont ainsi fleuri ici et là. Dernier exemple en date : une série documentaire de quatre heures sur France Culture.

“Les jeux vidéo, c’est la vie”. La formule aurait pu être lâchée par n’importe quel fan de JV passionné. C’est pourtant le titre d'une série documentaire, diffusée récemment sur France Culture. À son initiative : Antoine Tricot, réalisateur d’émissions et bien sûr, passionné de jeux vidéo. “J’ai grandi avec la Game boy, la Nintendo 64, la Playstation 2 et les titres sur ordinateur” explique-t-il dans le premier épisode. “Comme mes lectures, mes visites au musée, les films et les pièces de théâtre que j’ai vues, les jeux m’ont formé”.

Dans la démarche d’Antoine Tricot, on ressent cette volonté de donner une bonne image du jeu vidéo. De prouver une fois pour toute au grand public que ce n’est pas une pratique abrutissante, et que même ses dérives addictives - qui sont une réalité - ont de bons côtés. C’est d’ailleurs le sujet du premier chapitre des “Jeux vidéo, c’est la vie”. Dans celui-ci, on écoute les témoignages de François, qui a accumulé un an de jeu sur World of Warcraft et a rencontré IRL des joueurs du monde entier, ou encore de Marie-Jo, fan senior de Nintendo qui fait ses randonnées dans Breath of Wild, car atteinte d’une maladie qui l’empêche de marcher.

Antoine Tricot, Bertrand Brocard (Président du Conservatoire National du Jeu Vidéo) et Martin Troadec (Technicien) - Crédit photo : Rafik Zenine

Quand les grandes radios françaises parlent de jeu vidéo

Ce qui m’a poussé à faire le documentaire, c’est cette envie de normalisation du jeu vidéo. Dans beaucoup de médias, on évoque le JV lorsqu’il y a des phénomènes de panique morale : la sortie de Fortnite, l’OMS qui a reconnu le “trouble du jeu vidéo”, Donald Trump qui pointe du doigt la violence du médium après une fusillade aux Etats-Unis… Dans notre société, le jeu vidéo est un souffre-douleur - Antoine Tricot, réalisateur des "Jeux vidéo, c'est la vie" sur France Culture

A l’avant-garde du JV sur les ondes

Antoine Tricot reconnaît qu’il y a un gros travail pédagogique pour aider le JV à traverser sa phase de légitimation. Un chemin de croix entamé sur les ondes il y a plus de 20 ans. En 1999, Bertrand Amar parlait déjà de sa passion dans “Zikweb”, une émission sur RTL dédiée aux nouvelles technologies. “Le show s’est lancé au moment de la bulle Internet (lorsque la technologie a bouleversé l’informatique et ses marchés d’actions - NDLR)” nous explique-t-il. “On y parlait d'interactivité et des salons de jeu vidéo".

Quand les grandes radios françaises parlent de jeu vidéo
Bertrand Amar

Après “Zikweb”, Bertrand Amar embraye avec une chronique dédiée au jeu vidéo sur NRJ, qui débute en 2004. Au programme : une minute trente sur les deux plus gros titres du moment, avec parfois l’emphase sur une actu, comme l’annonce d’une nouvelle console. L’émission profite alors d’une belle mise en lumière, juste après le JT du jeudi. “Et malgré le format court, le côté informatif était là” note l’ex-animateur, aujourd’hui à la tête d’ES1, une chaîne TV dédiée à l’eSport. Sa collaboration avec NRJ s’est arrêtée en 2017.

Au fil des années, les émissions JV sur les grandes radios françaises se sont ainsi multipliées : sur Fun Radio, Julien Tellouck anime “Fun Games” entre 2011 et 2016 ; Jean Zeid reprend peu ou prou la formule de Bertrand Amar au même moment, mais l’adapte à une radio de service public sur France Info jusque 2018 ; Olivier Bénis poursuit l’effort sur France Inter, avec “La faute aux jeux vidéo”, balade sonore dans l’univers vidéoludique débutée en 2016 et toujours en cours.

“Il manque une vraie émission JV”

L’émission d’Antoine Tricot apporte ainsi sa pierre à l’édifice quant à la normalisation du jeu vidéo. “Un intervenant m’a dit qu’une radio qui s’appelle “France Culture” s’intéresse au JV est un signe encourageant” nous précise le réalisateur. Au-delà du nom de la station, l’homme estime que c’est le rôle d’une radio de service public, et peut-être encore plus de celle pour laquelle il travaille, de rendre compte des phénomènes majeurs qui façonnent notre époque.

En un sens, France Culture le fait déjà. Il suffit de taper “jeux vidéo” sur le site de la station pour se rendre compte que le médium s’invite sporadiquement dans la grille des programmes. On y parle de l’E3, de Zelda sous un angle personnel et du lien à l’adolescence, de la dimension économique du JV bien sûr, dans “Les jeux de l’économie”, avec quatre épisodes d’une heure. Le constat est le même pour les autres antennes de Radio France, comme Inter et Info : le jeu vidéo s'invite un peu partout.

Un échantillon de la manière dont France Culture parle de jeu vidéo

Quand les grandes radios françaises parlent de jeu vidéo

Pour Jean Zeid, ces émissions ne sont que là pour “l’affichage” et dissimulent le vrai problème : il manque un véritable créneau dédié au jeu vidéo sur les ondes. “Dans le fond, les radios voient encore le JV et la pop culture comme une culture de décérébré, alors que c’est elle qui prédomine” assure l’animateur et chroniqueur de France Info. “Il y a bien sûr Olivier Bénis sur Inter, mais ce n’est que 3-4 minutes à six heure du matin. Ce n’est pas suffisant”.

A qui la faute ?

Quand les grandes radios françaises parlent de jeu vidéo
Jean Zeid

Mais comment faire pour changer les choses ? Antoine Tricot et Jean Zeid sont parvenus à mettre en place leurs émissions car ils ont fait les bonnes rencontres. “C’est toujours une question de personne et de volonté” affirme le second. “De mon côté, ça s’est fait très simplement. Je suis arrivé en disant que je voulais parler de jeux vidéo comme on parle de cinéma, et on a très bien compris ce que je souhaitais. Ca paraissait naturel aux personnes en face de moi".

Ce sont ainsi les gens passionnés au sein des radios qui invitent le jeu vidéo dans les grilles des programmes, à condition d'avoir les bonnes personnes à leur écoute. Comme le fait remarquer Betrand Amar, une émission 100% eSport s'est invitée sur RMC en septembre dernier. Baptisée "Pro Gamer", elle est diffusée en direct tous les jeudis soir entre minuit et minuit trente. C'est Morgan Serrano, nouveau directeur des programmes de la station et ancien de NRJ, qui en est à l'initiative. "Un passionné de jeux vidéo" fait remarquer Betrand Amar.

JVCom : Quand est-ce que la situation sera satisfaisante pour vous ? Jean Zeid : Quand des dizaines de personnes en CDI parlerons de jeu vidéo sur les ondes de France. Pour que la situation s'améliore, ce n'est pas une question d’émissions. Les grilles des programmes changent régulièrement, alors que les journalistes embauchés restent.

Comme l'explique le chroniqueur de France Info, la situation au sein des radios est complexe : les médias sont en crise, et la plupart se sont reconfigurés sur leur coeur de métier, comme la politique ou l'économie, et le JV n'y a pas vraiment sa place. Bien sûr, les fans de jeu vidéo ont créé leur "propre voix" comme le formule Jean Zeid. Le net déborde aujourd'hui de podcasts spécialisés de qualité. Mais une véritable émission sur les ondes françaises se fait attendre. Avec d'autres personnes qui, comme Antoine Tricot, diront au grand public que les "jeux vidéo, c'est la vie".

Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Vainome
Vainome
MP
le 10 févr. à 14:42

" femmes, minorités, qui le jeu vidéo rassemble-t-il "

bon on va arrêter là d'y croire

Lire la suite...
umfrut
umfrut
MP
le 10 févr. à 13:15

“Dans le fond, les radios voient encore le JV et la pop culture comme une culture de décérébré, alors que c’est elle qui prédomine”

Ah.. donc parce que ça 'prédomine' ça ne peut pas être une culture de décérébré ???
Bête comme raisonnement... et puis oui, la pop culture est essentiellement une sous culture capitaliste pour décérébré ayant remplacée les vraies cultures populaires, aucune raison de se priver de le dire.
Et aucun jeu n'a atteint le niveau de philosophie, de poésie, de réalisation, d'un grand classique de la littérature ou du cinéma.
Et voir que France inter ou France culture parle de jv ça n'est pas rassurant car ces médias sont loin d'êtres des références, qui écoutera ces gens dans 30 ans ??
Le jv se banalise tellement qu'il est en train de s'assimiler aux normes dominantes dans les autres médias, ce qui le rend de plus en plus naze.

Lire la suite...
Etianos
Etianos
MP
le 09 févr. à 20:57

C'est un peu pitoyable ce besoin de reconnaissance, genre regarder un tel parle de nous ou tel personne parle de ce que j'aime MOI. Je me sens reconnu et approuvé.

Risible comme attitude, ça encourage un comportement narcissique.

Lire la suite...
snake4490
snake4490
MP
le 09 févr. à 13:28

Je me suis récemment intéressé aux émission radio de jeux vidéo parce que je voulais pouvoir les écouter dans les transports.
Sur Radiofrance il y a aussi blockbuster qui traite régulièrement de jeux vidéo
Sinon ya les podcasts Web. Mes préféré sont "silence on joue" de Erwan Carrio de Libération et "La fin du game" financé en partie par "third édition" (qui produisent aussi de très bons livres sur les jeux vidéo)

Lire la suite...
Knelict
Knelict
MP
le 09 févr. à 12:32

"les jeux vidéo mangent les enfants"

j'me suis taper une barre :rire: :rire:

Lire la suite...
Litch76600
Litch76600
MP
le 09 févr. à 08:25

"ouin ouin ouin on récupère pas le pognon du JV"

Lire la suite...
Mathieu-R
Mathieu-R
MP
le 08 févr. à 15:00

"Dans notre société, le jeu vidéo est un souffre-douleur"

Mais, moi, ça me va très bien, le rôle de souffre-douleur. Laissons cet absurde besoin de reconnaissance aux autres, voulez-vous ?

J'aime infiniment mieux ça que de voir n'importe qui s'intéresser à ce que j'aime et en faire, de fait, n'importe quoi. Ce qui est exactement ce à quoi votre processus de "normalisation" du jeu vidéo, largement soutenu par les éditeurs, bien entendu, nous amenés...

Je peux même vous assurer que le fan de jeu vidéo que je suis n'a jamais de sa vie rêvé d'une émission entièrement consacrée à "l'e-sport"...

Lire la suite...
Safrisolo
Safrisolo
MP
le 08 févr. à 12:56

Ben c'est pas nouveau, une partie de la France a un pb avec ce qu'elle considére, souvent á tort, des disciplines dénuées de qualités intellectuelles.
Les sportifs sont des crétins qui courrent derriére un ballon, renvoie une balle ou tape sur les autres, les fans de jeux vidéos sont des abrutis qui passent leur journée á s'abrutir derrière un ecran...

De vieux clichés sans fondements...

Lire la suite...
paybackmike
paybackmike
MP
le 08 févr. à 09:35

"Femmes, minorités... Qui le jeu vidéo représente-t-il?"

Pffff... c'est bien le dernier article que j'irais consulter... Qu'est ce que c'est gonflant.
Mais bon, si ça peut éduquer certains (racistes, misogyne etc...), pourquoi pas, mais pour moi c'est comme m'expliquer que 2 et 2 font 4.

Lire la suite...
ControleMedia
ControleMedia
MP
le 08 févr. à 09:24

ouin ouin les medias ils sont mechants ils disent pas du bien des JV alors que nous on fait pareil que eux quand faut parler de la mechante Chine qui opprime Hong Kong ou du mechant patriarcat dans le JV :snif:

Lire la suite...
Top commentaires
aresias
aresias
MP
le 07 févr. à 19:06

MEUPORG

Lire la suite...
Varnit
Varnit
MP
le 07 févr. à 19:33

France culture au top d'hab. De loin la meilleure radio des ondes et sans aucune pub.
Service public de grande qualité.

Lire la suite...
Boutique
Animal Crossing : New Horizons pour Nintendo Switch Amazon 44,99€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 292,90€
Luigi's Mansion 3 Amazon 49,99€
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
4
Animal Crossing : New Horizons
20 mars 2020
5
Captain Tsubasa : Rise of New Champions
2020