Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News événement /

PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans

News événement
PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans
PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans
PS1
Partager sur :

Autrefois mené par le duo iconique Nintendo / SEGA, le jeu vidéo voit arriver le 3 décembre 1994 au Japon un nouveau challenger qui va bouleverser le marché et une hiérarchie durablement installée en l’espace de quelques années. Avec sa PlayStation, Sony frappe fort et s’impose dans le salon de millions de joueurs. La rédaction de jeuxvideo.com profite de l’anniversaire de cette machine emblématique qui souffle ses 25 bougies cette année pour revenir sur celle qui a marqué la 5e génération de console et fait de Sony un ponte du jeu vidéo.

PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans

L’histoire débute en 1986. A cette époque, Nintendo et Sony travaillent ensemble sur un périphérique externe pour la Super Nintendo Entertainment System supposé permettre à la console 16-bits du constructeur japonais de lire des jeux vidéo sur CD-ROM. Cependant, le partenariat entre les deux sociétés tombe à l’eau en mai 1991. Lors du Consumer Electronic Show (ou CES), la firme de Kyoto s'allie à la surprise générale à Philips. Le développement du SNES-CD connu également sous le nom “Play Station” prend fin. Après avoir approché brièvement SEGA, Sony prend la décision de construire sa propre console de jeu et de se lancer sur ce marché avec la future PlayStation. Cette machine vise la prochaine génération hardware et software. Pour ce faire, elle abandonne en 1993 le port cartouche de la SNES, jette à la poubelle la majorité des travaux réalisés en collaboration avec Nintendo et se concentre sur les jeux en 3D suite à la sortie de Virtua Fighter sur bornes d’arcade.

PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans

Sony lance officiellement la PlayStation dans l’archipel le 3 décembre 1994, soit une semaine après la Sega Saturn, et le succès est immédiatement au rendez-vous. 100 000 machines le premier jour... 2 millions en 6 mois… la PlayStation est sur de bons rails. Et son arrivée en occident au cours du mois de septembre 1995 confirme ses résultats au Japon. Vendue 100$ de moins que sa concurrente directe, la console de Sony déferle sur nos rives et s’installe durablement dans nos chaumières. Les 102,49 millions de PlayStation vendues à date place cette dernière au 5e rang des consoles les plus vendues de tous les temps… juste derrière la PlayStation 4, la Game Boy, la Nintendo DS et la PlayStation 2. La sortie de la Nintendo 64 ne fait alors que renforcer la présence du constructeur sur le marché du jeu vidéo en profitant de l’aura de Big N auprès du grand public. En seulement 6 ans, Sony s’impose face aux géants historiques que sont Nintendo et Sega, et le succès de la PS2 ne fera qu'accroître l'emprise du constructeur au cours des années à suivre.

PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans

La force de la PlayStation réside avant tout dans un catalogue riche de plusieurs milliers de jeux. En juin 2007, 7918 sont recensés sur la console de Sony… un line-up incroyable qui fait le succès de la console. Pourtant, Sony est un néophyte total en 1993 pour tout ce qui touche au développement de jeu vidéo. Conscient de cette faiblesse, le constructeur japonais se tourne alors vers les éditeurs tiers et s’offre le soutien de piliers de l’industrie dont Namco et Konami. Cela lui permet de sécuriser plusieurs titres majeurs. La Playstation sort malgré tout au Japon en décembre 1994 et dans le reste du monde en septembre 1995 avec un catalogue extrêmement réduit à l’image de celui européen comptant seulement deux titres le jour J : Ridge Racer et WipEout. Cette situation évolue rapidement et les titres de qualité ne tardent pas à envahir les rayons. Gran Turismo, Final Fantasy VII, Metal Gear Solid, les sagas Resident Evil et Tomb Raider, Soul Reaver, les séries Crash Bandicoot et Tekken… Difficile, si ce n’est impossible, de citer l’intégralité des jeux qui ont marqué cette période. Les incontournables devenus cultes instantanément ou bien avec le temps ne manquent pas et ce ne sont pas les 962 millions de jeux distribués durant la commercialisation de la PS1 qui diront le contraire.

PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans

La console de Sony révolutionne en son temps le jeu vidéo. L’apport de la 3D est indéniable et propulse cet art naissant dans une nouvelle ère. Le format CD n’est pas en reste et participe pleinement à l’essor de la PlayStation. Tout le monde se souvient des cinématiques de Final Fantasy VII, des animations de Tekken, des plans de caméra de Metal Gear Solid ou des centaines de véhicules disponibles dans Gran Turismo. Autant de souvenirs marqués au fer rouge dans nos esprits. La PS1 s’adresse à un large public, aussi bien joueurs que profanes, et évolue avec son temps afin de conserver sa compétitivité et s’adapter aux évolutions du marché. La manette, inspirée à l'origine de celle de la SNES, se transforme en novembre 1997. La DualShock est née et parade avec un double-stick ainsi qu’un système de vibration. Ces innovations définissent de nouveaux standards encore en vigueur 22 ans plus tard.

PlayStation : Retour sur son succès pour célébrer ses 25 ans

La PlayStation doit également une partie de son succès à la facilité avec laquelle elle peut être “pucée”. Cette modification autorise les joueurs à utiliser des copies de jeux gravées sur CD-R et ainsi passer outre les protections mises en place par Sony pour se prémunir de ce type de piratage. Si les ventes software pâtissent de cette situation, le hardware profite de cet accès facilité à une ludothèque toujours plus fournie. En juillet 2000, Sony lance une version réduite de sa console, en parallèle de la sortie d’une certaine PlayStation 2. La PS One est compatible avec tous les jeux de la version “Vanilla” et se vend à 28,15 millions d’exemplaires jusqu’en mars 2006, date de fin de production. Puis la PlayStation fait un retour remarqué en septembre 2018. Sony tente de surfer sur la vague rétro et la mode des consoles “mini”. Malheureusement, la PlayStation Classic ne rencontre pas le succès escompté, la faute à un catalogue jugé décevant par une partie des fans.

Sony, avec sa PlayStation, fait une entrée fracassante sur le marché du jeu vidéo et devient un acteur incontournable. 25 ans après la sortie de la PS1, le constructeur japonais place 5 de ses 6 consoles de salon et portables dans le TOP 10 des machines les plus vendues à date alors que la PlayStation 5 - console de 9e génération - devrait débarquer en novembre 2020 pour écrire un nouveau chapitre de "PlayStation".

L'avis de Anagund
Après des années de consoles Nintendo à la maison, la PlayStation eut raison de ma fidélité à Big N et c'est en cumulant mon argent de poche que j'ai fini par me l'acheter bien tardivement, en 1997. Manque de bol, tout comme pour la Nintendo 64, la TV familial de 1976 n'affichait les jeux qu'en noir et blanc et je me rappelle avoir lutté pour faire la différence entre les matérias bleues et les matérias violettes dans Final Fantasy VII ! Un boulot d'été et une TV flambant neuve plus tard, j'ai pu découvrir des tonnes de J-RPG, Gran Turismo, Civilization II et tout un tas de belles choses au format CD... et en couleurs.
L'avis de Indee
Pour moi, la Playstation, c’est surtout la console des potes. Je me souviens de combats acharnés sur Dragon Ball Z : Final Bout, un versus fighting en 2,5D particulièrement mauvais. Mais je n’en ai jamais possédé (la console a littéralement mon âge).
L'avis de MalloDelic
De mon côté, la PlayStation c'est la PS One, que j'ai reçue en guise de cadeau de Noël en 2000, accompagnée de Tekken 3. Elle détient une place particulière dans ma vie de joueur, puisqu'avant la Xbox 360 en 2008, il s'agissait de la seule console de salon que j'avais n'étant pas estampillée Nintendo. Entre Dino Crisis, FIFA 99, Final Fantasy VII, Silent Hill, Crash Bandicoot, ou encore Metal Gear Solid, j'y ai découvert tout un pan de l'industrie que je ne connaissais pas, et qui a fini de faire de moi un passionné de jeu vidéo. Je me souviendrai longtemps de mon grand-père, qui n'avait jamais touché une console de sa vie, accepter de jouer à Tekken 3, et me battre avec Xiaoyu en appuyant sur tous les boutons !
L'avis de jiikaa
La PlayStation, c'est avant tout un choc technique, comme rarement j'en ai eu dans ma vie de joueur. Quand, en 1995, du haut de mes 15 ans, je découvre pour la première fois Tekken et ses mouvements de caméra. Je passais alors d'un monde en 2D avec un point de vue fixe, à un univers où le développeur pouvait placer sa caméra n'importe où. Et dire que je n'avais pas encore découvert Resident Evil...
L'avis de Kaaraj
Glanée à Noël 1998 (année bénie), la PlayStation m’évoque forcément des souvenirs d'enfance... mais aussi l'émergence d'un nouveau monde, celui de la 3D, et des titres qui ont marqué mes jeunes années, de FIFA 98 aux Final Fantasy en passant par Metal Gear Solid.
L'avis de Logan
J'avais déjà un pied voire deux dans l'univers du jeu vidéo avant d'avoir ma première Playstation. C'est elle qui m'a véritablement fait découvrir l'univers des consoles, d'abord à travers les CD de démos du magazine officiel Playstation puis ensuite par le biais de pléthore de titres aussi divers que variés : Tomb Raider, Resident Evil, Syphon Filter, Crash Bandicoot, Silent Hill, Final Fantasy VII, Soul Reaver, Suikoden, Metal Gear Solid, Wipeout... La liste est longue mais cette rencontre a contribué à me forger une identité vidéoludique plus marquée. Alors rien que pour ça, merci à toi Playstation et joyeux anniversaire.
L'avis de Panthaa
Du haut de mes 8 ans, la PlayStation était pour moi "l'incroyable console" que bon nombre de mes camarades avaient eu au Noël 1995. A de rares occasions, je pouvais l'essayer chez eux, émerveillé par ses graphismes, ses CD noirs ou encore le sound design de ses interfaces. Et des années durant, les récréations furent animées de séances de prêts de jeux et de discussions enflammées sur les permis de Gran Turismo, sur les twists du scénario d'FF7 ou sur le CODEC de Meryl, toujours introuvable sans l'astuce que certains gardaient précieusement pour eux. Ah là là, cette douce époque où tout se réglait sur Tekken 3...
Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Par Silent_Jay, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PlayStation Sony

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Carmageddon_
Carmageddon_
MP
le 07 déc. à 22:05

Je l’ai eu en 97 avec 4 jeux : Tomb Raider, Burning Road, Wing Commander 3 et Destruction Derby. Le nombre d’heures que j’ai pu passer sur ces 2 derniers jeux.

Lire la suite...
PataBepop
PataBepop
MP
le 05 déc. à 23:13

Crash Team Racing, Crash Bandicoot 1,2,3, Spyro... mon enfance quoi (pas le droit à la gameboy et là le daron qui débarque avec une playstation :0)

Lire la suite...
FredGouliche
FredGouliche
MP
le 05 déc. à 09:49

Tellement de bons moments sur Playstation 1 que quand Sony propose de revivre la magie de l'enfance les Playstation mini finissent enterrées par Amazon.

Lire la suite...
FunkyMantaRay
FunkyMantaRay
MP
le 05 déc. à 00:03

Le jeu vidéo est ce qu'il est aujourd'hui grace à cette machine n'empeche.
Ca as grandement democratisé le jv, qui commencais à s'adresser à tous les publics, avec un catalogue de jeu enorme, aussi bien nippon, qu'occidental, et une revolution technique qui mettais tout le monde d'accord.
Gg

Lire la suite...
FunkyMantaRay
FunkyMantaRay
MP
le 04 déc. à 23:55

La demo One et son T-Rex.. S'etais le futur !
De memoire.. Pas pris une aussi grosse claque graphiquement qu'à cette époque..
C'étais ouf

Lire la suite...
Lightning00
Lightning00
MP
le 04 déc. à 23:32

25 ans!!! Déjà! Ça rajeunit pas

Lire la suite...
crasse-d-aigle
crasse-d-aigle
MP
le 04 déc. à 16:27

j'ai eu le dev-kit en 1993 a noel trouvé en import dans une boutique boulevard voltaire.
j'ai joué pendant 5 ans a Demo One tellement j'étais fan. à l'epoque on payait en franc et les noctiliens s'appelait encore les noctambus et avait des noms en lettres.
après j'ai eu Frogger dessus, c'etait nul.

Lire la suite...
Commentaire édité 04 déc., 16:27 par crasse-d-aigle
gaet971
gaet971
MP
le 04 déc. à 15:41

J'ai 46 ans et plus les années passent et plus elle devient ma console préférée(talonnée par la switch).
Culte !! pour ses formes,ses bruits uniques(son de la lentille optique en mode lecture par exemple),SES Jeux,sa solidité,son jingle d'allumage,...son audace.
- Merci Nintendo.
-Hein? Mais on parle de Sony ?
-Va réviser ton histoire.

Lire la suite...
gattaca007
gattaca007
MP
le 04 déc. à 14:39

J'ai eu la machine en hiver 1994 en import Jap avec Ridge Racer , Nekketsu-oyako & ensuite le génial tekken & Battle Arena Toshinden avant de racheté la version EU avec wipe out & destruction derby .
Je me souviens ce cette époque ou on comparait les portages de Sony /Sega en comparaison de borne d'arcade respective .
C'était vraiment une autre époque ou l'arcade sur console était Roi.

Lire la suite...
randomfrenchi
randomfrenchi
MP
le 04 déc. à 14:35

La PlayStation doit également une partie de son succès à la facilité avec laquelle elle peut être “pucée”.

Lorsqu'il s'agit d'un produit PlayStation on nous rappelle que le piratage contribue aux ventes d'une console par contre quand on parle des chiffres de ventes de la Wii ou la DS silence radio :)

Lire la suite...
Top commentaires
Steakfrite1
Steakfrite1
MP
le 03 déc. à 09:07

Une petite révolution à cette époque. Que de souvenirs, que de jeux, et quel succès !

Lire la suite...
NeymarCasseToi
NeymarCasseToi
MP
le 03 déc. à 09:04

Mon père l'avait acheté day one a l'époque avec wipeOut destruction derby et tekken.. borden tous ces souvenirs j'ai envie de chialer :snif:

Lire la suite...
Boutique
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€
Luigi's Mansion 3 Amazon 59,99€
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch Amazon 58,90€
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
Fairy Tail
19 mars 2020