Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation

News business
Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Partager sur :

Petit rappel des faits. Début des années 2000, Guerrilla Games n'existe pas encore à proprement parler. A l'époque, il ne s'agit que de la fusion de trois sociétés (Orangegames, Digital Infinity et Formula Game Development) rachetées par la firme néerlandaise multimédia Lost Boys qui aimerait se lancer dans la grande aventure vidéoludique. En 2001, la branche multimédia de Lost Boys, autrement nommée Lost Boy Games, devient indépendante. Entre 2000 et 2002, elle développera quatre jeux dont deux pour la Gameboy Color et deux la GBA. Les coûts de développement n'étant pas encore ce qu'ils sont aujourd'hui, Lost Boys Games multiplie les approches et s'essaie à l'action/réflexion avec Tiny Toon Adventures: Dizzy's Candy Quest, la plate-forme avec Rhino Rumble, la baston avec le coloré Black Belt Challenge et le shoot'em up avec Invader. En 2002, Lost Boys Games est acquise à hauteur de 75% par la société Media Republic. Cette acquisition se traduit par un nouveau nom à savoir Guerrilla Games, censé traduire le côté volontaire et «arrogant» de ses membres qui entendent bien s'imposer sur la scène internationale alors que l’industrie néerlandaise du jeu vidéo n'en est qu'à ses balbutiements.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
ShellShock : Nam '67 n'est pas le meilleur représentant du savoir-faire de Guerrilla Games

En septembre 2004, sort sur PS2, Xbox et PC le premier jeu de Guerrilla Games, autrement dit le très dispensable ShellShock : Nam '67. Techniquement assez quelconque, ce FPS ne se démarque pas non plus par son gameplay et son histoire faisant la part belle aux américains en délaissant la souffrance vécue par les soldats vietnamiens.

Le studio développe en parallèle le premier Killzone pour la Playstation 2, un FPS futuriste puisant certaines de ses inspirations dans l'animation japonaise (Jin-Roh en tête) et proposant un univers à l'esthétique léchée s'appuyant sur un gameplay classique mais solide ainsi qu'une IA convaincante. Il n'en faut pas plus pour sceller le pacte d'amitié entre la firme japonaise et celle néerlandaise qui se transformera en concubinage à partir de 2005, date à laquelle Media Republic revend Guerrilla à Sony. Précisons qu'à l'époque plusieurs sociétés avaient des vues sur les développeurs néerlandais à commencer par Eidos Interactive, éditeur de ShellShock : Nam '67.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
En 2016, Guerrilla Cambrige nous offre un sympathique shooter pour le PSVR

Depuis 15 ans, Guerrilla Games et Sony marchent main dans la main. On notera d'ailleurs qu'en 2010, l'historique SCE Studio Cambridge (MediEvil, Primal, Ghosthunter) sera intégré à la structure de la société néerlandaise puis renommé en 2012 Guerrilla Cambridge. Un signe de confiance qui ne trompe pas même si la société fermera sept ans plus tard, suite à des réorganisations internes non sans nous avoir donné l'excellent Killzone Mercenary (2013) sur PS Vita et le sympathique RIGS : Mechanized Combat League en 2016. Cette association a ainsi connu plusieurs évolutions et il est intéressant de les noter pour comprendre à quel point la société de Hermen Hulst et Arjan Brussee (qui quittera la boîte en 2012 pour aller travailler chez EA) a pris du galon au sein de la marque japonaise.

Une relation bâtie sur deux séries...

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Le premier Killzone profite d'un design réussi et d'un rythme oscillant entre silences perturbants et gunfights maîtrisés

En tout premier lieu, rappelons que si Guerrilla développe exclusivement pour Sony depuis 2004, il n'en reste pas moins que la société n'a finalement créé que deux franchises pour le constructeur. Nous avons déjà évoqué la première, Killzone, mais il est bon de revenir sur cette dernière pour comprendre à quel point Sony a dès le départ vu les jeux Guerrilla comme des vitrines technologiques de leurs consoles. Ainsi, alors que le premier Killzone sort sur une PS2 déjà bien implantée depuis quatre ans, Guerrilla nous propose un deuxième épisode du nom de Killzone Liberation, sur PSP, en 2006. Fait notable, le titre n'est plus un FPS mais un jeu d'action-tactique à la troisième personne. Sans être parfait, Liberation démontre ainsi que Guerrilla peut très bien passer d'un genre à l'autre quelle que soit la machine, PS2, PSP ou PS3 sur laquelle les développeurs nous offriront en 2009 puis 2011 deux nouveaux Killzone.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
A l'image de son prédécesseur, Killzone 2 s'offre une superbe direction artistique

Au delà de plusieurs retards, on a encore en tête la stratégie de communication pour le moins maladroite nous ayant fait miroiter un Killzone 2 des plus impressionants via un faux trailer en pré-calculé (synonyme d'animations d'une fluidité étonnante), pensé pour ressembler à du gameplay. Si Sony entretiendra un certain flou autour de cette histoire, on apprendra par la suite que ce fameux trailer était à la base destiné à un usage interne pour présenter ce à quoi pouvait ressembler un FPS sur les consoles Nouvelle Génération. Ni plus ni moins qu'un Target Render. Le problème est que ce trailer sera diffusé lors de la conférence E3 2005 de Sony afin de marquer les esprits et présenter les capacités de leur future PS3. De plus, certaines personnes du marketing préciseront qu'il s'agit bel et bien de gameplay. Pour l'anecdote, Guerrilla venait simplement d'obtenir à cette époque les premiers kits de développement PS3 et commençait donc à peine à étudier la machine qui sortira en mars 2007 en Europe.

Malgré cette polémique, le titre n'en restera pas moins d'un excellent niveau technique et n'aura pas vraiment à rougir de la comparaison comme vous pouvez le voir sur cette vidéo mettant côte à côte le fameux trailer en pré-calculé et le résultat final.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Killzone : Shadow Fall est une incroyable vitrine technologique de la PS4 à son lancement, en novembre 2013

La sortie de Killzone 3 sera moins mouvementée et si cet épisode s'en sortira lui aussi avec les honneurs, on déplorera une campagne Solo inférieure à celle du deuxième épisode. En 2013, sort deux épisodes de la franchise. Le premier, Killzone Mercenary (développé par les anglais du studio de Cambridge), débarque sur PSVita et se veut lui aussi une véritable vitrine technologique de la portable de Sony. Il faut également rappeler que la machine est à ce moment-là parfaitement maîtrisée par les développeurs puisque l'arrêt de la production sera annoncée l'année suivante. Killzone : Shadow Fall (autrement dit le cinquième véritable épisode de la saga) a l'honneur de faire partie du line up de lancement de la PS4. A nouveau, Guerrilla Games nous offre un jeu magnifique montrant les capacités de la nouvelle machine du constructeur japonais et n'a aucun mal à rayonner parmi les titres disponibles, par ailleurs peu nombreux.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Horizon : Zero Dawn est une incontestable réussite et accessoirement le premier open world de Guerrilla Games

Au final, la saga Killzone se sera vendue à plus de 10 millions d'exemplaires sur l'ensemble de ses opus, ce qui n'est finalement pas si élevé que celà, surtout pour une "série porte-étendard d'une marque". A ce stade de l'aventure, Guerrilla Games aspire à de nouvelles choses, de nouveaux défis, de nouveaux... horizons. Ceci se concrétise en mars 2017 par la sortie de Horizon : Zero Dawn, premier Open world de la firme. Inutile de revenir sur toutes les qualités de ce jeu proposant l'un des meilleurs gameplay de ces dernières années tout en étant techniquement bluffant. Pour l'anecdote, sachez qu'à lui seul, ce titre s'est aussi bien vendu que toute la saga Killzone avec plus de 10 millions d'exemplaires. Succès autant critique que public, Horizon : Zero Dawn profitera également d'un excellent DLC (The Frozen Wilds) et devrait à n'en point douter accoucher d'une suite sur PS5. A la sortie de la machine, en 2020 ? Pourquoi pas surtout si on prend en compte la place centrale de la société au sein de l'eco-système Playstation.

Horizon : Zero Dawn se paye un très bon DLC du nom de The Frozen Wilds en Nov. 2017

Chargement de la vidéo Horizon : Zero Dawn trailer

… Un savoir-faire technique...

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation

Comme nous l'avons vu un peu plus haut, Guerrilla Games maîtrise parfaitement les outils qu'elle a à disposition, ceci se caractérisant la plupart du temps par des jeux somptueux mettant en avant les capacités des consoles sur lesquelles ils tournent.

En 2013, la société franchit un nouveau palier avec Killzone : Shadow Fall en lançant le Decima, son moteur maison. Celui-ci gère aussi bien animations physiques qu'IA et intègrera plus tard de nombreux outils pour générer des open world entiers compatibles 4K/HDR. Des exclus PS4 comme Until Dawn (et son spin-off VR, Rush of Blood) ou bien encore RIGS: Mechanized Combat League en profiteront par la suite. Cependant, c'est bien Horizon : Zero Dawn qui démontrera l'étendue des possibilités du Decima. Le directeur technique, Michiel Van der Leeuw, précise au sujet de l'utilisation du moteur dans le cadre d'un projet comme Horizon :

Nous avons tendance à essayer de faire plus que ce dont nous avons réellement besoin et parfois, cela ralentit nos process. Cependant, vu que nous avions déjà construit ce moteur complexe, lorsque quelqu'un a précisé qu'on pourrait utiliser ce moteur pensé pour un FPS afin de créer un open world, nous nous sommes dit que cela représentait beaucoup de travail mais que nous pouvions le faire.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Death Stranding profite de la puissance du Decima Engine pour proposer un immense open world criant de réalisme

Lors du Playstation Experience de 2016, c'est Hideo Kojima lui-même qui annoncera travailler avec Guerrilla Games sur Death Stranding en utilisant notamment leur moteur qui jusqu'alors n'avait pas de nom puisque simplement nommé "Le moteur". Le game director japonais l'appellera symboliquement le Dejima, du nom du comptoir commercial construit aux abords de l'île de Nagasaki où ont eu lieu les premiers échanges entre la Hollande et le Japon en 1641. C'est Angie Smets, productrice chez Guerrilla, qui racontera cette histoire qui sera par ailleurs confirmée par Van der Leeuw en 2019 lors d'une interview.

Ce choix commun a été pris afin de marquer les bonnes relations entre les deux pays mais aussi et surtout pour faire comprendre que les deux sociétés ont travaillé de concert, qu'elle se respectent mutuellement et qu'elles se donnent très souvent des conseils pour leurs jeux respectifs. D'ailleurs, on apprendra qu'au plus fort du développement de Death Stranding, plus de 70 personnes de Guerrilla ont épaulé les équipes de Kojima Productions afin de les guider pour tirer le meilleur parti du Decima.

… Et une équipe

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Michiel Van der Leeuw - Technical Director chez Guerrilla Games

Guerrilla Games, ce sont également plusieurs noms. Nous avons déjà cité plusieurs fois Michiel Van der Leeuw, le directeur technique du studio qui a chapeauté la création du moteur Decima. Il représente la caution technique de la société et l'envie de Guerrilla Games d'aller toujours plus loin comme il aime à le rappeler :

Nous aimons faire beaucoup de choses, notre compagnie attire de nombreux inventeurs. Pour nous, c'est très important de se sentir responsables vis à vis de ce que nous allons réaliser.

L'autre force de Guerrilla tient également à ce besoin de travailler en synergie avec d'autres sociétés et de partager leurs découvertes afin de créer une émulsion permettant d'avancer plus rapidement. Pour Van der Leeuw, c'est l'une des principales forces du studio :

Les inventeurs tels que nous n'aiment pas simplement créer. Nous aimons également partager. Le partage vous rend plus fort. Parfois, vous n'avez rien en retour si ce n'est un merci mais cela reste malgré tout agréable. Mais parfois, vous trouvez quelqu'un qui est exactement dans le même état d'esprit que vous et cela amène une incroyable énergie créative. C'est juste du code et au final c'est la mentalité du programmeur qui importe.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Angie Smets - Productrice exécutive chez Guerrilla Games

Une philosophie qui sied parfaitement à Sony sachant que les technologies élaborées au sein de Guerrilla Games pourront être utilisées dans leurs nombreux autres studios. On espère cependant que cet état de faits n'offrira pas une homogénéité trop forte entre les projets desdits studios bien qu'on fasse confiance aux créatifs pour aisément contourner cet éventuel problème.

L'autre volonté de Guerrilla est son envie de flexibilité qui passe bien entendu par celle de son moteur mais à plus large échelle par celle de la société de toujours innover. Cette philosophie, Guerrilla l'a porté depuis le départ à travers ses outils mais aussi son porte-parole principal, Hermen Hulst, cofondateur de la société et directeur général depuis ses débuts.

Interview de Hermen Hulst par Neill Druckmann (Naughty Dog) autour de Horizon : Zero Dawn (2017)

Chargement de la vidéo

Cela n'a bien entendu pas échappé à Sony qui en novembre dernier l'a promu au rang de Head of Worldwide Studios. Une promotion qui marque ainsi une relation fusionnelle depuis le début des années 2000 et qui permet à Hulst de succéder à Shuhei Yoshida en étant à la tête des 14 studios internes de la firme parmi lesquels on retrouve quelques pépites à l'image de Naughty Dog, Insomniac Games, Santa Monica Studio ou Polyphony Digital.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Jan-Bart van Beek - Studio Art Director chez Guerrilla Games

Hulst délaissant ses attributions chez Guerrilla, celles-ci seront réparties entre trois autres têtes pensantes de la boîte à savoir Michiel van der Leeu, Jan-Bart van Beek et Angie Smets. Un triumvirat légitime puisque chaque membre maîtrise plusieurs facettes de la production d'un jeu. Ainsi, Jan-Bart van Beek fait partie de l'aventure Guerrilla depuis ses débuts et a occupé différents postes, d'animateur à directeur artistique en passant par directeur d'animation. Précisons que c'est lui qui avait notamment dirigé le trailer de Killzone 2 que nous avions cité quelques lignes plus haut et qu'il a également chapeauté l'aspect artistique de Horizon : Zero Dawn. De son côté, bien qu'Angie Smets ait été elle aussi présente dès l'aventure Lost Boys, en tant que designeuse, elle occupera entre 2003 et 2019 le poste de Productrice exécutive. La décision de mettre ces trois personnes à la tête du studio a donc beaucoup de sens car en plus de cumuler les fonctions et accessoirement de proposer autant de visions d'un même projet, elle a aussi de quoi rassurer les employés de Guerrilla Games puisqu'à elles trois, ces personnes empilent pas loin de 50 années de boîte.

Guerrilla Games (Killzone, Horizon : Zero Dawn) : Véritable moteur de Playstation
Hermen Hulst - Cofondateur de Guerrilla Games

Hermen Hulst de son côté devrait pouvoir mettre à profit cette fameuse volonté de partage et ses années d'expérience afin que ces 14 studios travaillent main dans la main et que chacun d'entre-eux puisse apporter quelque chose aux autres afin d'homogénéiser des process, de permettre de nouvelles approches et bien entendu d’apposer sur l'ensemble des productions Sony un «Seal of technical quality».

C'est tout le mal qu'on lui souhaite mais quoi qu'il en soit, l'homme portera bien haut les valeurs de Guerrilla Games qui n'ont jamais été aussi proches de celle de Sony, quelques mois avant la sortie de la PS5.

Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
panzernecro
panzernecro
MP
le 06 déc. à 19:17

Bien dommage de ne pas voir un killzone 5 revenir sur ps4 ou pourquoi pas sortir dans le line up de départ de la ps5?
En tout cas, alors que Sony est le fort pour nous re-pondre des remasters de ses hits ps3 sur ps4, je n'ai jamais compris pourquoi Guérilla n'en avait pas profiter pour ressortir la trilogie initiale sur ps4? :question:
On aurait pu avoir la même chose pour la trilogie Résistance et les deux premiers volets d'Infamous. :-(

Lire la suite...
Moskito_62fr
Moskito_62fr
MP
le 02 déc. à 10:34

Laissez tomber les killzone on en a marre des FPS, on veux Horizon 2 day one sur ps5 :play:

Lire la suite...
xantcha
xantcha
MP
le 02 déc. à 09:37

Il n'aura pas échappé à grand monde pourtant que Dejima et Kojima, ca se ressemble fort. Et l'homme n'étant pas le dernier dans le classement des égos monstrueux... :D

Lire la suite...
Best-Game-Ever
Best-Game-Ever
MP
le 02 déc. à 00:24

fau surtout remercier kojima d'avoir mis en valeur le decima

death stranding on dirait un jeu ps5,
donc soit kojima est un génie
soir les studios du monde entier foutent rien et font le minimum syndical ......
paske death stranding c'est une sacré gifle visuellle
avec le RE engine de capcom, c'est le top niveau mondial le decima.

Lire la suite...
Commentaire édité 02 déc., 00:25 par Best-Game-Ever
PAT1154
PAT1154
MP
le 01 déc. à 21:59

Moi j'ai bien aimé horizon j'ai adoré killzone 3 sur ps3 mais c'est étonnant que killzone n'est pas connu autant de succès surtout qu'il étais excellent mais j'ai hate a horizon 2 sur ps5 :ok:

Lire la suite...
BenflasherBZH
BenflasherBZH
MP
le 01 déc. à 21:01

Horizon est le meilleur jeu de la PS4, sans aucun doute, l'histoire est splendide et cohérente http://www.noelshack.com/2019-48-7-1575230493-1515778014-risicafe-ps-2.png

Lire la suite...
decizion
decizion
MP
le 01 déc. à 20:59

Merci Guerrilla Games pour Killzone 2.
Un chef d'oeuvre. :coeur:

Lire la suite...
Cpia
Cpia
MP
le 01 déc. à 18:41

Ah bah je me demandais si vous alliez faire un papier dessus, la nouvelle datant deja un peu..
Hulst Head of Worldwide Studios, et Yoshida est passé directeur de Japan Studio et des projets plus petits.

La derniere partie est rassurante (amha). Pour moi, du moins.
La comm sur la PS5 se faisait pas mal sur les gros first party occidentaux, mais en zappant le reste.
J'ai eu ma ptite dose de claques côté AAA, mais aussi des déceptions.
Mais, surtout, pour qu'une bécane soit interessante, il faut un catalogue varié (tout le monde ne joue pas à Spiderman hein...)
Donc, là, rien que la nouvelle pour Yoshida permet de sous-entendre que Japn Studios et les first annexes, plus petits/risqués ne sont pas zappés. OUF!
Du coup (pour moi, pas de généralité), la PS5 retrouve de l'interet (puisque, nope, il n'y a surement pas QUE les mega gros AAA dans la vie, tres loin de là). Ouep, j'vais re-surveiller un peu ce qui va se préparer du coup.

Pour Hulst, tres bonne chose que ce soit un dev à la tête des studios, et pas encore un commercial ou cravateux. Mais bien un mec qui a mis les mains dans le cambouis.

Marrant, pour le Decima, peu de temps apres la sortie d'Horizon, je disais avoir la sensation que Sony cherchait à avoir SA techno pour ses first party... Apres tout, moteur utilisé 3 fois, et clairement un des meilleurs de l'industrie (comme je serai curieux de voir Horizon sur PC boudiou O_O totallement débridé). Depuis, Death Stranding dessus (donc, 4 en 1 gen). Puis Hulst propulsé...
Ca me semblerait logique, vu les couts de devs des engines maintenant.
On a vu EA pousser (trop) le frostbite. Kro a un gros lien avec l'UE. Sur PC, on a pas mal de moteurs qui déboitent et peuvent être poussés. Que Sony essaye d'avoir son engine versatile ça aurait du sens.
Ce sera interessant de voir DS sur PC l'année prochaine, pour voir comment le Decima scale en fonction des bécanes, et donnera une idée de "l'apres" .

Yep, ça en fait des choses à suivre, tout ça :)

"Hype"? nope. Curieux? tres.

Lire la suite...
jaeun
jaeun
MP
le 01 déc. à 17:20

Le Killzone ps4 a fait un flop (trouvable a 5€ neuf quelques mois après la sortie) que ce soit commercialement, niveau note presse et surtout joueur, le jeu était plutot jolie mais avec une ia nul et aussi un bon downgrade comparer au trailer E3.

Heureusement que y'a eu Horizon car sinon pour moi le studio allait être fermé comme bien d'autres sur cette gen.

Lire la suite...
Commentaire édité 01 déc., 17:21 par jaeun
Schounis6
Schounis6
MP
le 01 déc. à 16:57

Je viens de comprendre leur logo.

Lire la suite...
Top commentaires
Boing02
Boing02
MP
le 01 déc. à 10:16

Article intéressant et plaisant à lire :ok: Thanks

Lire la suite...
Serve66
Serve66
MP
le 01 déc. à 10:10

"Nous aimons également partager. Le partage vous rend plus fort. Parfois, vous n'avez rien en retour si ce n'est un merci mais cela reste malgré tout agréable. Mais parfois, vous trouvez quelqu'un qui est exactement dans le même état d'esprit que vous et cela amène une incroyable énergie créative. C'est juste du code et au final c'est la mentalité du programmeur qui importe."

De plus Sony "Oblige" à leur studio de discuter entre eux et partager quelque découverte ou autres c'est une des grandes force des studios Sony créer une Synergie entre leur studio et éviter de les mètres en concurrence.

Lire la suite...
Boutique
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch Amazon 58,90€
Pokémon Epée Amazon 60,73€
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
Fairy Tail
19 mars 2020