Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

PS5 : Temps de chargement réduits, ray-tracing, rétrocompatibilité... Ce qu'elle devrait apporter par rapport à la PS4

News hardware
PS5 : Temps de chargement réduits, ray-tracing, rétrocompatibilité... Ce qu'elle devrait apporter par rapport à la PS4
PS5 : Temps de chargement réduits, ray-tracing, rétrocompatibilité... Ce qu'elle devrait apporter par rapport à la PS4
PS4 PS5
Partager sur :

La PlayStation 4 de Sony arrive en fin de cycle comme la xbox one de Microsoft et il est bientôt temps pour elle de prendre une retraite bien méritée. Puissance, processeur, carte graphiques, rétrocompatabilité... penchons-nous dès à présent sur ce que pourrait être, techniquement parlant, la PlayStation 5 et tentons de tracer les grandes lignes de ce qui la différenciera de sa grande soeur.

Note :
En préambule, assumons le côté “Nostradamus” de cet article : les informations précises sur la prochaine console de Sony - que nous appellerons ici PlayStation 5 - sont encore rares et il faut pour le moment se baser sur des spéculations et, surtout, sur les quelques paroles officielles du constructeur. Mark Cerny (ci-dessous), principal architecte de la console, a ainsi donné en début d'année une interview à Wired, dans laquelle il partage plusieurs informations intéressantes. Tentons de mettre tout cela à plat.

Processeur, carte graphique : A l'intérieur de la bête

PS5 : Temps de chargement réduits, ray-tracing, rétrocompatibilité... Ce qu'elle devrait apporter par rapport à la PS4

En matière d’architecture, la nouvelle console de Sony devrait être assez proche de la Playstation 4, en tout cas bien plus que ne l’étaient la PS3 et la PS4 (la première étant connue pour être un cauchemar de programmation). La PS4 repose ainsi sur un processeur et une carte graphique AMD, ce qui sera à nouveau le cas pour la PS5. Mais, bien entendu, en 7 ans, les technologies ont évolué et la puissance de calcul a largement augmenté. Mark Cerny a ainsi confirmé que la PS5 tournera avec un processeur AMD Ryzen de 3e génération, doté de 8 coeurs. Basé sur l’architecture Zen2, il sera gravé en 7 nm. À l’heure actuelle, les processeurs sortis dans le commerce qui se rapprochent le plus de cette description sont les Ryzen 7 3800X et 3700X, tous les deux dotés de 8 coeurs/16 threads (processeurs virtuels) et affichent des fréquences comprises entre 3,9 et 4,5 GHz. On peut donc estimer que le CPU qui équipera la PS5 sera une variante de l’un de ces deux modèles. À titre de comparaison, la PS4 est équipée d’un CPU AMD “Jaguar” doté de deux modules de 4 coeurs chacun, gravé en 28 nm, pour une fréquence de 1,6 GHz. La PS4 Pro est dotée de la même puce, mais cadencée à 2,13 GHz. Nouvelle architecture, plus grande finesse de gravure, fréquences revues à la hausse… Une montée en gamme logique pour une nouvelle génération de console.

Du ray-tracing, oui, mais sous quelle forme ?

PS5 : Temps de chargement réduits, ray-tracing, rétrocompatibilité... Ce qu'elle devrait apporter par rapport à la PS4

Pour la partie graphique, nous savons que la PS5 sera basée sur un GPU AMD Radeon de génération Navi, sous architecture RDNA, comme l’est la récente 5700XT. Il est dès lors facile d’imaginer que la prochaine console de Sony aura un GPU très proche, ce qui pourrait être le cas, à un détail près : Mark Cerny parle dans son interview de la possibilité de faire du ray-tracing, chose impossible sur les dernières cartes graphiques en date d’AMD. Pour l’heure, seul Nvidia, avec les GeForce RTX, propose du ray-tracing matériel.

AMD, de son côté, a plusieurs fois confirmé son intérêt pour cette technologie et a notamment déposé un brevet pour l’introduction du ray-tracing dans ses prochains GPU, via une solution hybride, mi-matérielle, mi-logicielle. Elle pourrait être implémentée dans la prochaine itération de l’architecture RDNA, qui serait possiblement présente dans le GPU de la PS5. AMD parle également de la possibilité de faire du ray-tracing calculé depuis un serveur distant. Une option peu probable pour la nouvelle PlayStation qui ne semble pas miser plus que ça sur le cloud. Nous sommes donc loin du GPU de la PS4, assez proche de ce que proposait la Radeon HD 7800 sortie au second trimestre 2012.

Control sur PC est sublimé grâce au ray-tracing des GeForce RTX

PS5 : Temps de chargement réduits, ray-tracing, rétrocompatibilité... Ce qu'elle devrait apporter par rapport à la PS4

Bref, le GPU et le CPU de la PS5 sont pour le moment mystérieux, mais se détachent tout de même quelques grandes lignes : finesse de gravure en 7 nm, 8 coeurs au minimum, du ray-tracing, du 4K en natif et du 8K en upscale… Reste à voir comment tout cela va être implémenté.

Dans son interview pour Wired, Mark Cerny évoque également une toute nouvelle expérience audio, beaucoup plus immersive, et ce sans matériel supplémentaire nécessaire, uniquement avec les enceintes d’une TV ou un casque stéréo. Difficile d’en savoir plus pour le moment, mais est évoqué encore une fois le ray-tracing qui, en plus de faire rebondir la lumière sur un objet, peut faire rebondir le son. Cerny précise également avoir eu quelques regrets concernant le son de la PS4, qui n’avait pas vraiment évolué depuis la PS3. PS4 qui tournait d’ailleurs avec un équivalent de la technologie AMD True Audio.

Stockage en SSD : la vraie révolution

Là où les deux consoles de Sony devraient le plus se différencier, et où la prochaine creuserait un écart particulièrement important avec la précédente, c’est du côté du stockage. Un point primordial soulevé par Mark Cerny et qui a d’ailleurs été l’objet de la seule et unique démo de la console rendue publique jusqu’à présent. Ainsi, exit le bon vieux disque dur à plateau, place à un SSD ultra véloce. Rappelons en effet que, de base, la PS4 et la PS4 Pro intègrent un disque dur de 500 Go, 1 ou 2 To, tournant seulement à 5400 tours/minutes, sur une interface SATAIII. Un système de stockage d’un autre temps, qui est en train de tirer sa révérence sur les ordinateurs, aussi bien fixes que portables. Le SSD de la PS5, qui sera très probablement de 1 To au minimum, aura plusieurs avantages : des durées d’installation des jeux largement réduites (talon d’Achille de la PS4), des temps de chargement beaucoup plus courts et d’une manière générale, l’accélération de beaucoup de calculs, notamment le chargement des textures. La démo récemment diffusée était faite sur Marvel's Spider-Man : sur PS4 Pro, le voyage rapide d’un point à l’autre de Manhattan entraînait un temps de chargement de 8 secondes (15 selon l'article de Wired). Sur le nouveau hardware, on passe à moins d’une seconde. Impressionnant.

PS5 : Temps de chargement réduits, ray-tracing, rétrocompatibilité... Ce qu'elle devrait apporter par rapport à la PS4

Le stockage est souvent un facteur secondaire sur ce genre de produit, mais l’arrivée du SSD dans la prochaine génération de PlayStation est probablement un vrai “game changer” et pourrait rendre l’expérience de jeu beaucoup plus fluide et agréable. Reste à savoir quelle technologie de SSD sera présente dans la PS5. Mark Cerny reste flou sur ce point, mais affirme que ce stockage est “plus rapide que tout ce que l’on trouve sur PC”. À l’heure actuelle, des acteurs comme Samsung - avec les puces V-NAND de 6e génération - ou SK Hynix - qui proposent de la NAND 4D 128 couches - représentent le fleuron en matière de constructeur de SSD, mais rien n’indique qu'on les retrouvera dans la PS5. Une chose est sûre : le coût d’un SSD a drastiquement diminué ces dernières années, tandis que les capacités de stockages ont explosé. Son arrivée dans une console de nouvelle génération n’a donc rien d’étonnant. On en trouvera d’ailleurs un dans “Scarlett”, la prochaine Xbox.

Quid de la rétrocompatibilité ?

L'enorme point commun entre la PS4 et la PS5, ce sont tout simplement leurs jeux, au lancement tout du moins. Mark Cerny l'a confirmé : tous le catalogue de PlayStation 4 fonctionnera sur la PlayStation 5. Un retour bienvenue, qui manquait clairement sur la console actuelle de Sony. Rappelons en effet que, étant donné les énormes différences d'architecture entre la PS3 et la PS4, les jeux de la première n'était pas lisibles sur la seconde. Sony avait trouvé un paliatif en proposant l'abonnement au PlayStation Now, qui permettait de lancer des titres PS3 via le cloud. Pour cette prochaine génération, rien de tout ça et vous devriez pouvoir relancer votre God of War, votre Uncharted 4 ou votreBloodborne sans souci. Reste à savoir si les titres PS4 lus sur PS5 profiteront d'un quelconque boost technique (upscale en 4K, passage à 60 images/secondes...).

La PS5 a encore beaucoup de secrets à livrer : on attend notamment d’en voir plus sur ce fameux ray-tracing made in AMD, sur son interface et les services qui vont avec, ou encore sur la future manette (misons au moins sur un passage à l’USB-C). Une chose est sûre : les développeurs devraient être en terrain connu, puisqu’elle partagera les mêmes racines que la PS4 (plateforme x86), elle-même très proche d’une Xbox One… et donc d’un PC. Les mois à venir vont en tout cas être importants pour Sony : le constructeur pourrait bien distiller régulièrement quelques détails supplémentaires sur sa console, avant une présentation officielle durant les premiers de mois 2020.

Vous aimerez également :

Profil de Jiikaa,  Jeuxvideo.com
Par Jiikaa, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PlayStation 4 PlayStation 5 Sony
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
matanger1
matanger1
MP
le 18 sept. à 13:25

Moi j'espere qu'il vont pas trop en faire et que maintenant les consoles aurons minimum je dit bien minimum, 1080p 60fps CONSTANT, car même un jeu exclu comme le dernier infamous n'est pas du tout stable sur PS4 Pro quand même sony, je vous aimes mais faite un effort, mais sur se que je voit en fin de news c'est que les jeu sps4 pourrons être joué sur PS5 et aurons quelques boost peut-être que je vais resortir infamous pour enfin y joué agréablement :)

Lire la suite...
Commentaire édité 18 sept., 13:27 par matanger1
KarinaBella
KarinaBella
MP
le 17 sept. à 14:54

Mark Cerny parle dans son interview de la possibilité de faire du ray-tracing....

De la possibilité, ça veut pas dire que ce sera la norme. En gros ça sera comme la 4k quoi sur cette gen. Oui elle peut mais avec certaines restrictions. du rêve du rêve du rêve !

Lire la suite...
livefast_diefun
livefast_diefun
MP
le 17 sept. à 09:30

J'espère que les jeux du store ps4 passeront sur ps5, enfin qu'il y aura du cross platform concernant le demat

Lire la suite...
Commentaire édité 17 sept., 09:30 par livefast_diefun
[Mipha]
[Mipha]
MP
le 16 sept. à 21:25

On ne peut que donner raison à ceux qui pensent que la commu Sony est la plus aveugle et la moins exigeante quand on voit les top commentaires dénués de tout sens critique. On ne voit pas ça dans les news Microsoft ou Nintendo. On a donc plus tendance à leur faire confiance quand ils disent qu'un jeu est bon contrairement aux fanboys Sony qui hurlent au chef d'oeuvre à chaque exclu ce qui donne lieu à des moments assez ridicules

Lire la suite...
Mryuns
Mryuns
MP
le 16 sept. à 20:23

De toute façon xbox ou ps si sa dépasse les 500 euros ils va y avoir une grosse migration sur pc à mon avis et moi le premier.

J'en suis à attendre les tarif pour investir dans une tv ou un pc....

Lire la suite...
Bric-a-Brraaaah
Bric-a-Brraaaah
MP
le 16 sept. à 19:21

Ceux qui disent que la ps4/one etait une bonne gen, vous êtes complètement à l'ouest, c'était une gen de transition plate , vivement une nouvelle gen avec des NOUVEAUX jeu, pas des remastered pour le pognon et pour pas se creuser la tête

Lire la suite...
jbdu67
jbdu67
MP
le 16 sept. à 17:48

Elle apporte du pognon à Sony avec les moutons qui suivent

Lire la suite...
PirWaitKakaWait
PirWaitKakaWait
MP
le 16 sept. à 17:34

L'exemple de Spiderman de 8sec à 0.83sec je trouve ça un peu bête car sur PS5 les jeux seront beaucoup mieux fait, donc + de calculs, donc.... (pour la rétrocompatibilité c'est bien c'est sûr)

Perso avec mon PC les temps de chargement de Half Life 2 sont minimes mais c'est normal.
Par contre les jeux d'aujourd'hui...

Je dit peut-être des conneries je sais pas.

Après le Ray-Tracing (genre V-Ray sur 3dsMax pour ceux qui connaissent) ça c'est cool et pour le son aussi ça va tout changer bien sûr.

-Quand j'etais petit je voyais les cinématiques de Tomb Raider 1 je me disais :
"ce serait tellement bien un jeu aussi bien fait" lol on l'a dépassé depuis longtemps :rire:

Lire la suite...
Commentaire édité 16 sept., 17:39 par PirWaitKakaWait
zzr5010
zzr5010
MP
le 16 sept. à 15:24

Ça fait plaisir la retrocompatibilité... surement si ça fonctionne directement.
Tu as l avantage de jouer à tes jeux préférés et à pousser les editeurs à creer des nouveaux jeu. Au lieu de faire des remaster de portage de remaster.

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
le 16 sept. à 13:47

le ssd à une durée limitée, le format intéressant sur pc est le M2, mais bon tout ceci n'est qu'une intervention de Mme Irma.

Lire la suite...
Top commentaires
jaimelapizza
jaimelapizza
MP
le 14 sept. à 16:38

En préambule, assumons le côté “Nostradamus” de cet article

Cool, donc un article sur des rumeurs et du believe juste pour le clic :ok:

Lire la suite...
nohman
nohman
MP
le 14 sept. à 16:40

En préambule, assumons le côté “Nostradamus” de cet article

Je ne lirais donc pas la suite.

Lire la suite...
Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 50,45€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 44,49€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
5
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019