Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News personnalité /

Maud Hannon : Comment cette quadragénaire s'est lancée dans le métier de développeur indépendant

News personnalité
Maud Hannon : Comment cette quadragénaire s'est lancée dans le métier de développeur indépendant
Maud Hannon : Comment cette quadragénaire s'est lancée dans le métier de développeur indépendant
Partager sur :

Maud Hannon est une développeuse indépendante de 47 ans dont la carrière a pris un virage il y a une poignée d’années. Elle a sauté le pas pour se diriger vers un secteur qui allie ses deux plus grands centres d’intérêt : le jeu et la technologie. En effet, vers l’âge de 40 ans, Maud prend une décision radicale : lâcher un travail stable mais qui ne l’épanouit pas, pour commencer une seconde vie professionnelle diamétralement opposée : celle du développement de jeux vidéo.

Cette quadragénaire passionnée relate son parcours et la manière dont elle est venue à penser au développement, alors que ce n’était pas un métier qu’elle avait envisagé de prime abord. En effet, si le jeu et la technologie ont toujours eu une place prépondérante dans la vie de Maud, elle poursuit des études qui prennent place dans une voie tout à fait différente : après avoir obtenu un bac scientifique, elle s’oriente vers un DEUG de bio. Maud indique qu'à cette période, les carrières d’ingénieur sont encore très peu proposées aux femmes, elle va alors opérer un premier changement de voie radical qui l'amène à prendre un poste d’Office Manager au début des années 2000. Elle va y consacrer la plus grande partie de son parcours professionnel, même si elle ne s’y épanouit pas.

Ces années dans ma carrière ont été ennuyeuses car il n’y avait aucun enjeu technologique.

Maud Hannon : Comment cette quadragénaire s'est lancée dans le métier de développeur indépendant
Hay Day

Son goût marqué pour la technologie s’est développé très tôt. Toute petite déjà, elle était attirée par les jeux de société et l’arrivée des jeux électroniques Atari et Donkey Kong a représenté son premier contact avec cet univers encore à ses balbutiements. Puis, Maud et sa soeur plus jeune ont expérimenté le gaming sur ordinateur, passant notamment de nombreuses heures à arpenter le bitume de Midnight Club II. Plus tard, Maud fait une pause, période durant laquelle elle considère que les jeux proposés à la vente sont trop violents. Elle reprend ensuite son parcours de joueuse suite à la découverte de titres de gestion, en particulier le jeu d’origine russe dénommé Hay Day qui propose de la gestion en temps réel sur Smartphone et tablette. Le domaine du jeu-vidéo sur téléphone l’intéresse tout spécialement et c’est à ce moment là que son futur projet prend racine, encore inconsciemment. Plus récemment, Maud a redécouvert le jeu sur console avec ses nièces, grâce à la licence Mario Kart sur Nintendo Switch. Elle apprécie beaucoup ces moments d’échange : “Je ne suis pas RPG ni autres jeux en solo, je préfère de loin les offres multijoueur qui permettent le partage”.

Lorsque Maud décide de changer de voie professionnelle, il lui faut suivre une formation*, indispensable pour acquérir des bases solides dans la pratique du développement de jeux vidéo, mais aussi pour obtenir de la légitimité. Durant cette période, Maud indique avoir été confrontée à une certaine misogynie de ses co-stagiaires, tolérée par ses professeurs. Durant la formation qu’elle a suivie, la moitié des effectifs démissionnaires étaient des jeunes femmes. “Les plus jeunes femmes sont parties car elles n’étaient pas armées pour faire face à ce sexisme. Elles ont perdu confiance en elle et en leur projet. De plus, il faut savoir tenir tête sans engager le combat, tout en supportant le poids des regards lourds et moqueurs, voir des insultes. Tout ceci se gère mieux lorsqu’on a de la maturité”.

Maud aborde par ailleurs les difficultés qu’elle rencontre dans son activité et souligne que certaines sont liées au fait qu’elle soit une femme. Dans le milieu du développement, il semblerait qu’il soit plus difficile de se faire sa place pour la gent féminine. Elle déclare :

Être une femme implique qu’on n’est pas prise au sérieux. Je pensais que cela serait plus simple auprès des autres développeurs, des éditeurs, des partenaires, des financeurs. Venir avec un projet développé par une femme est un réel frein.

Mais elle passe au-dessus de tout cela, considérant même que ces barrières sont plus dommageables pour les autres que pour elle-même.

Je suis un vrai développeur, mes applications fonctionnent et c’est le principal. Construire mon entreprise est mon objectif, je n’ai pas de prise sur les autres et leur prouver que je peux réussir est même devenu un moteur.

Maud Hannon : Comment cette quadragénaire s'est lancée dans le métier de développeur indépendant

Ce qui permet également à Maud de garder une motivation sans faille, c’est son goût pour les lignes de code - en soulignant par ailleurs que c’est une femme, Ada Lovelace, qui est à l’origine du codage informatique : “Ce métier, c’est beaucoup d’abstraction, de nombreux jeunes développeurs ont besoin de retourner dans le concret. Tenir dans le temps avec ce mode de fonctionnement n’est pas aussi simple qu’ils peuvent le penser en abordant leur carrière. Me concernant, c’est toujours aussi ludique, le développement est comme une évidence, je suis faite pour ça”.

Comme tout métier, le développement a ses contraintes et Maud expose celles qu’elle rencontre au quotidien, notamment celles qu’impliquent les mises à jour. Selon ses propres termes, “il est impératif de littéralement visualiser le code pour faciliter l’intégration de ces mises à jour par la suite. Il faut également penser à l'accessibilité (non voyant, malvoyant) et au handicap. Le plus difficile reste de penser à tout en amont et de se faciliter la vie pour l’après. La veille technologique est également très importante car le langage évolue constamment”.

Maud fait part de ce qui l’a poussée à développer un jeu pour enfant. En premier lieu, elle considère que ce sont des êtres fascinants et que les observer dans leurs activités ludiques est riche d’enseignements. Convaincue que le JV est un vecteur de développement intellectuel, elle parle de l’émulation qui peut en découler.

La télévision amène la passivité, alors que le jeu-vidéo permet d’être actif. Il y a toute une vie autour, une forme d’intégration, des discussions, des échanges. C’est un support qui permet aux enfants de s’amuser tout en développant des compétences, le tout est de trouver un équilibre entre le jeu-vidéo et les autres activités.

Mais elle se souvient également de la frustration qu’elle a ressentie quand elle était enfant de ne pas avoir d’outil ludique à disposition lors de ses apprentissages. Elle a donc souhaité développer un jeu qui pourrait respecter certains critères essentiels. “Il y a très peu de jeux pour les tout-petits, notamment pour la lecture. Dans Cool Koala, il n’y a pas de notion de récompense, c’est inutile puisque l’enfant va vers la connaissance de manière naturelle et avec plaisir.”

Maud Hannon : Comment cette quadragénaire s'est lancée dans le métier de développeur indépendant

Son jeu pour les enfants (entre 3 et 7 ans, disponible en 4 langues : français, espagnol, italien, anglais) est conçu de manière à ce que l’enfant ne soit pas livré à lui même, l’objectif est de partager son activité avec un enfant plus grand ou un adulte. Il peut même être un outil de dépistage de dyslexie ou autre problème de reconnaissance des lettres. D’ailleurs, Maud a obtenu la validation d’une psychologue pour l’utilisation de son jeu par des enfants âgés de 5 à 7 ans, notamment dans le cadre de thérapies réalisées par des psychomotriciens ou des orthophonistes, en cas de dyspraxie (problème de mémorisation des graphèmes). De plus, Maud anime des ateliers d'apprentissage du jeu pour les tout-petits également validés.

Le jeu Cool Koala ne contient pas de publicité, ni d’intrusion quelle qu’elle soit, en accord avec les principes de la développeuse. Maud a choisi l’environnement iOS à son sens plus secure que celui d’Android, même si à terme, “utiliser l’outil assez ludique mais un peu plus technique d’Android Studio peut être un objectif”. Actuellement, le Contr’Horoscope est une nouvelle application en cours de développement dans le studio de Maud, un jeu sur mobile et tablette pour les adultes.

Merci à Maud Hannon, pour le temps consacré à nos entretiens.

Quelques liens utiles

  • Le site de l’entreprise de Maud : https://www.aasapandco.com
  • Les applications sur l’Apple Store : https://itunes.apple.com/fr/developer/maud-hannon/id1351311378
Profil de Midnailah,  Jeuxvideo.com
Par Midnailah, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
hellnight
hellnight
MP
le 16 sept. à 07:28

Encore une idéaliste avec ses sertitudes et qui fait jeux pas terribles en se disant que c’est utile...
Quand les études scientifiques déclarent ces temps ci que les écrans actuels sont très néfastes pour le développement des gosses... ses idées de jeux video pédagogiques sont complément en porte à faux.
Bref elle est dans son monde...

Lire la suite...
GordonAbasourdi
GordonAbasourdi
MP
le 16 sept. à 05:40

Oui donc elle fait que des jeux merdiques.

Lire la suite...
FurnaceOperator
FurnaceOperator
MP
le 15 sept. à 20:42

Être une femme implique qu’on n’est pas prise au sérieux. Je pensais que cela serait plus simple auprès des autres développeurs, des éditeurs, des partenaires, des financeurs. Venir avec un projet développé par une femme est un réel frein.

C'est pas que je veuille faire mon facho mais pourquoi faut-il qu'il y ait toujours ce genre de chouineries dès que la personne est une femme ? Aucun développeur novice reconverti à 40 ans à partir d'un domaine complètement différent n'est facilement pris au sérieux...

Lire la suite...
Alf15000
Alf15000
MP
le 15 sept. à 18:12

elle considère que les jeux proposés à la vente sont trop violents

Bien sûr, TOUS les jeux sont violents :sarcastic:

Le plus difficile reste de penser à tout en amont et de se faciliter la vie pour l’après

Ca s'appelle l'analyse du besoin et des spécificités techniques. Puis vient la conception et ensuite la programmation. Si toutes ces étapes sont bien menées, aucun problème pour la suite.

Il y a très peu de jeux pour les tout-petits, notamment pour la lecture

J'ai acheté la méthode Boscher sur DS à ma fille, ayant moi-même appris avec la version "papier" il y a plus de 35 ans. Je n'ai pas trouvé mieux pour apprendre à lire et à écrire.

Il peut même être un outil de dépistage de dyslexie ou autre problème de reconnaissance des lettres

Oui, enfin, "développeuse indépendante" : OK... Mais c'est plus du serious game que du Dead Cell ou du Axiom Verge...

un jeu sur mobile et tablette pour les adultes

:malade: :malade:

Lire la suite...
Fig21
Fig21
MP
le 15 sept. à 17:32

Il en reste..

Je ne suis pas RPG ni autreS jeux en solo

Lire la suite...
Maniaac
Maniaac
MP
le 15 sept. à 17:20

Blabla je suis une gameuse je joue sur tablette à un jeu cancer...
Blablabla les jeux vidéos sont violents
Blabla le sexisme dans les jeux vidéo
Blablabla développer des jeux chiants pour les enfants pour les stimuler

Lire la suite...
vaan2708
vaan2708
MP
le 15 sept. à 16:03

No comment ! ! ! ! :rire: :rire:

Lire la suite...
RadicalHeights
RadicalHeights
MP
le 15 sept. à 12:20

3 "jeux" pour un total de 3 notes sur l'app store, quel talent ! Elle mérite tout à fait un article sur jeuxvideo.com :)

Lire la suite...
kyller92
kyller92
MP
le 15 sept. à 11:25

Un article intéressant. Mais il y a clairement un pattern non assumé sur les dossiers du dimanche. Faites directement une rubrique "Les femmes et les jeux vidéo" comme ça ce sera fait, non ?

Lire la suite...
Commentaire édité 15 sept., 11:25 par kyller92
Adiego-danrrun
Adiego-danrrun
MP
le 15 sept. à 11:13

Perso j'en veux encore plus des articles comme celui-ci !!

Lire la suite...
Top commentaires
MatthieuFeufeu
MatthieuFeufeu
MP
le 15 sept. à 09:09

Respect, je trouve toujours courageux de plaquer ses acquis pour embrasser une ambition plus profonde et un challenge plus excitant, tout en devant apprendre à faire fi du jugement des autres qui peut te tomber dessus à ce moment-là.

Lire la suite...
Fig21
Fig21
MP
le 15 sept. à 10:13

Être une femme implique qu’on n’est pas prise au sérieux. .... Je suis un vrai développeur.

Une Développeuse non ?

Une directrice, une réalisatrice, une ministre... une joueuse, une gameuse, ...une développeuse.

Lire la suite...
Boutique
Luigi's Mansion 3 Amazon 44,49€
Pokémon Epée Amazon 49,99€
Pokémon Bouclier Amazon 49,99€
Les jeux attendus
1
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Star Wars Jedi : Fallen Order
15 nov. 2019
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020