Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

News débat et opinion
Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants
Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants
ONE
Partager sur :

Autrefois champion incontesté du jeu indé sur le marché des consoles, Microsoft a perdu de son influence lors de son virage mal négocié (aboutissant à un tête-à-queue mémorable) sur le chemin sinueux qui mène de la 360 à la One. Face à une concurrence féroce bien décidée à appuyer là où ça fait mal, la firme américaine a dû revoir ses pratiques. Aujourd’hui, l’équipe Xbox semble avoir appris de ses nombreuses erreurs et essaye de (re)nouer des relations saines avec les créateurs.

Débat et Opinion
Cet article entrant dans la rubrique "Débat et opinion", il est par nature subjectif. L'avis de l'auteur est personnel et n'est pas représentatif de celui du reste de la rédaction de Jeuxvideo.com.

Le roi est mort, vive le roi !

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

Quels sont les points communs entre Braid, Castle Crashers, FEZ, Limbo ou encore Super Meat Boy ? Ils sont tous sortis en exclusivité sur Xbox 360 avant de rejoindre, plus tard, les ludothèques de la concurrence. Nous vous parlons d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas (aisément) connaître. Une époque où Microsoft dominait les ventes de consoles aux Etats-Unis, et où l’entreprise en profitait pour asseoir son emprise sur le jeu indépendant par l’intermédiaire de conditions impopulaires auprès des studios. La première était le coût de la certification des mises à jour/patchs, pouvant atteindre plusieurs dizaines de milliers de dollars. Une somme onéreuse pour les petites structures, que n’a pas voulu verser Phil Fish, auteur d'un FEZ corrompant les sauvegardes. La seconde venait de l’impossibilité pour les indépendants de publier eux-mêmes leurs jeux sur le marché en ligne Xbox. Cela a mené à des signatures un peu forcées avec de grands éditeurs, parmi lesquels Microsoft, qui pouvait ainsi s’assurer quelques exclusivités temporaires facilement acquises. Ces pratiques ont été balayées d’un revers de main en 2013, l’année où le vert de la marque s’est assombri.

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

L’annonce ratée de la Xbox One a fragilisé les équipes, et la concurrence féroce — notamment de Steam et PlayStation — a poussé une firme de Redmond trop confiante à revoir sa copie. Malgré tout, le mal était déjà fait : les indépendants, las du comportement qu’ils jugeaient déplacé des exécutifs de la marque au gros “X”, sont allés voir si l’herbe était plus verte ailleurs. Résultat, pendant ses premières années d’existence, la PlayStation 4 a accueilli des titres "indés" d'envergure tels que The Witness, Rocket League, LawBreakers, Hotline Miami 2 ou encore Hellblade en exclusivité (console, et parfois temporaire).

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

Lâcher la bride

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

La machine de Sony bénéficie d'un excellent bouche à oreille et les développeurs plébiscitent son architecture facile à dompter. La PlayStation 4 se vend comme des petits pains, ce qui pousse Microsoft à opter pour le silence radio par rapport à ses propres chiffres. L’ère Mattrick/Ballmer est révolue, et le duo Spencer/Nadella est conscient de l’image dégradée de la marque auprès des joueurs comme des développeurs. Lorsque l'on n'a pas la même dynamique commerciale que la concurrence, il faut trouver un autre terrain propice aux bonnes ententes avec les créatifs. Et Microsoft choisit celui de l’ouverture. Le géant américain finance des productions en laissant, de temps à autre, le droit d’exploitation de la licence développée aux studios, comme cela a été fait avec Sunset Overdrive d’Insomniac Games. Plus récemment, la firme de Redmond a revendu les droits de publication d’Alan Wake à Remedy dans le but de ne pas bloquer l’arrivée du jeu sur d’autres supports. À première vue, cela peut sembler contre-productif, l’écosystème Xbox se privant d’exclusivités. Cette ouverture d’esprit rassure néanmoins les auteurs qui voient en ces gestes une certaine compréhension de leur situation.

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

Dans le même ordre d’idées, Microsoft n’empêche pas la sortie de Minecraft ou de Psychonauts 2 sur d'autres consoles malgré le rachat des studios développeurs et des droits de publication liés. Matt Booty se dit même ouvert au multiplateforme, ce qui explique sûrement la présence de Cuphead sur Switch en dépit du contrat d’exclusivité signé avec MDHR. Enfin, l’acceptation du cross-play est un autre mouvement en direction des élaborateurs. D’abord récalcitrante à l’idée, la société Sony a peu à peu autorisé les rencontres avec des utilisateurs d’autres horizons. Cela prouve une nouvelle fois qu’il est difficile d’aller à l’encontre de ce qu’exigent les créateurs de contenu. Surtout quand l’un deux, loin d’être petit puisqu’il s’agit du papa de Fortnite, menace de boycott si les positions ne changent pas.

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

Destination : indés

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

Alors que Sony met principalement en avant ses créations first party lors de ses conférences, Microsoft continue d’apporter de la visibilité aux “petits jeux” indépendants. À l’E3 2018, le show de la société américaine montrait 5 fois plus d’indés que la concurrence, qu'il s'agisse de Sony ou de Nintendo. En 2019, la perle indépendante du printemps, Outer Wilds, n’est disponible que sur One et PC. Le prochain jeu Blair Witch développé par Bloober n’est pour le moment pas annoncé sur une autre console que celle de Microsoft, et le coup de coeur de l'E3 2019 d’une large partie de la presse, 12 Minutes, est lui aussi prévu uniquement sur Xbox et PC au moment où nous écrivons ces lignes. Une situation qui n’est pas si habituelle depuis le lancement controversé de la One. Certains diront que Microsoft est ravis de communiquer sur des indépendants face au manque de jeux first party à mettre en avant. Pourtant, depuis 2018, le géant américain achète de nombreux studios indépendants tels que Double Fine, Compulsion Games, InXile, Obsidian ou encore Ninja Theory. Le message est clair, les studios de moyenne envergure capables de mener à terme des projets pour consoles et PC intéressent le géant américain.

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendantsBillet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants

Malgré le montant du chèque, convaincre Double Fine n’a pas dû être chose aisée tant Tim Schafer se méfie des gros groupes, lui qui a déjà été déçu par la compagnie américaine à l’époque du premier Psychonauts. Mais Matt Booty l’assure : les studios Xbox ont une totale liberté créative. Microsoft s’imagine comme un accompagnateur qui ne ferme les portes à aucun projet, quand bien même cela déconcerterait les fans. C’est ce qui s’est produit cette année avec Bleeding Edge, projet imaginé par Ninja Theory avant le rachat de la société, désormais soutenu par la firme de Redmond. Microsoft n’est pas philanthrope pour autant, et son but est de nourrir son Game Pass avec des titres first party tous les 3 mois. Un modèle économique encore à ses balbutiements dans le monde du jeu vidéo, mais qui est considéré comme étant “juste” par Dino Patti de Playdead. Paradox Interactive s'est plaint, un moment, des revenus jugés pas suffisament hauts engendrés par le service, avant de déclarer dans ses résultats financiers que leur important flux de trésorerie provenait directement du Game Pass.

Après la sortie de route du lancement de la Xbox One, Microsoft a dû se racheter une conduite pour intéresser de nouveau les développeurs. Son statut de challenger a forcément obligé la société américaine à se remettre en question. Les signatures ne se font désormais plus sur un tapis rouge sang, conformément à la politique de Satya Nadella qui espère “attirer les meilleurs” grâce à une bonne culture d’entreprise. Cela ne veut pas dire que tout est acquis, et certaines perles indés ne sont toujours pas disponibles sur Xbox (comme Gris ou Baba is You). Maintenant que Sony est en pleine confiance au point d’esquiver un E3, il reste à voir sur quelle base va se construire la prochaine génération.

Billet : Microsoft est en train de regagner le cœur des indépendants
Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Par Carnbee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
_ZHI_VAGO_
_ZHI_VAGO_
MP
le 27 août à 20:50

En même temps, ce billet est rédigé par un fan de Xbox, alors la subjectivité sur le sujet... Mouais!

Lire la suite...
atlanteen1
atlanteen1
MP
le 23 août à 21:27

Super, on attend Cryptark, Along the Edge et Expeditions Vikings :b

Lire la suite...
hellnight
hellnight
MP
le 20 août à 08:28

regagner le cœur des indés et perdre celui de ses joueurs.....

Lire la suite...
the-buddy
the-buddy
MP
le 19 août à 23:06

Encore un article signé jeuxvideosony.com

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 19 août à 18:31

Microsoft sont à la ramasse du secteur console depuis la Xbox One et le futur ne s'annonce pas très radieux pour eux.

Lire la suite...
sofiendu31
sofiendu31
MP
le 19 août à 18:25

Les indé c'est une bonne chose, mais faut quand même derrière quelques productions first party..

Et c'est là que ça coince pour Microsoft sur cette gen. La ludothèque de la ONE d'un point de vu "exclusif" (ONE/PC) est majoritairement constituée de jeux indépendants, c'est bien, mais faut pas non plus que la console devienne une machine à indé. Surtout quand ils commencent la campagne de communication de la future xbox en restant axés sur la puissance.

Lire la suite...
neb_ulus
neb_ulus
MP
le 19 août à 17:19

Moi j'attend hotline miami, nuclear throne, droid assault sur xbox one. Please :ange:

Lire la suite...
HeloiJVC
HeloiJVC
MP
le 19 août à 16:17

Un article qui parle des indés sur Xbox et ne fait aucune mention de ID@XBOX ?
C'est une blague ?

Je trouve ça honteux de passer sous silence le travail formidable de ce programme débuté dès 2013 et révélé en 2014. Et depuis, ce sont plus de 1000 jeux que ce programme a apporté à la Xbox et encore plus de 1000 à venir, avec des exclus remarquées et remarquables comme #IDARB, Ark survival Evolved, Everspace, The Long Dark, Elite Dangerous, Superhot, Inside, Thimbleweed Park, We Happy Few, The Turing Test, Cuphead, Ghost Of A Tale, Deep Rock Galactic, Below, Ashen, etc...

Si MS regagne encore des galons supplémentaires auprès des indés, c'est grâce d'abord au Xbox Game Preview (early access), et au succès du Xbox Game Pass, lequel offre une visibilité énorme aux jeux indés.

Merci de corriger cet article au plus vite.

Lire la suite...
Jane_Dark
Jane_Dark
MP
le 19 août à 14:29

Tant que leur store ne se transforme pas en poubelle d'incompétence façon Android, ça me va.

Lire la suite...
asor03
asor03
MP
le 19 août à 14:26

Encore des gueguerres de consoles.. Les gens n'évoluent donc pas....

Lire la suite...
Top commentaires
Nolayfe
Nolayfe
MP
le 19 août à 10:01

Perso la Xbox one s que j'ai eu pour une bouchée de pain m'a comblé certes moins d'exclu mais pour le reste elle est top. Espérons que la prochaine gen soit plus prolifique

Lire la suite...
asor03
asor03
MP
le 19 août à 14:26

Encore des gueguerres de consoles.. Les gens n'évoluent donc pas....

Lire la suite...
Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 52,99€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 46,99€
Call of Duty: Modern Warfare - Edition Exclusive Amazon (PS4) Amazon 58,99€
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
FIFA 20
27 sept. 2019