Menu
Borderlands 3
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

La société propriétaire de Borderlands engage des enquêteurs pour interroger un Youtuber

News business
La société propriétaire de Borderlands engage des enquêteurs pour interroger un Youtuber
La société propriétaire de Borderlands engage des enquêteurs pour interroger un Youtuber
PC PS4 ONE
Partager sur :

La société Take-Two semble prendre au sérieux la lutte contre les fuites qui peuvent se produire autour de la sortie d'un jeu vidéo et c'est le vidéaste Matt “SupMatto” Somers qui vient d'en faire les frais. En effet, la firme a engagé des privés afin qu'ils interrogent le youtuber, car certaines vidéos présentes sur sa chaîne ont divulgué des informations au sujet de Borderlands 3.

Après deux semaines d'absence, Matt Somers est revenu sur Youtube avec une vidéo en expliquant les motifs, indiquant notamment que Take-Two Interactive avait fait sanctionner sa chaîne à plusieurs reprises à propos des droits d'auteur et avait envoyé des enquêteurs à son domicile suite aux mois de couverture de Borderlands sur sa chaîne, qui comprenaient des fuites sur le prochain jeu de la série. Matt Somers a déclaré "l'excitation a eu raison de mon jugement".

Dans sa vidéo de retour, Somers décrit en détail ce qui s'est passé. Il affirme que le 25 juillet, des enquêteurs se sont présentés à son domicile dans le New Jersey et l'ont interrogé au nom de Take-Two Interactive, société basée à New York, la société mère de l'éditeur de Borderlands, 2K Games. Il décrit sa tension due à la présence d'étrangers sur sa propriété et les regrets d'avoir parlé avec eux. Somers aurait dû répondre à des questions sur sa chaîne et sur diverses informations précédemment rapportées.

Les vidéos de Matt Somers incluent des passages de la série Borderlands, ainsi que des astuces et une série qui explore l’univers Borderlands. Depuis un an, la chaîne de Somers héberge également diverses fuites et des spéculations sur Borderlands 3, qu’il a toujours attribuées à des sources anonymes ou au travail d’une communauté de fans cherchant des infos dans la database SteamDB, un référentiel de données fait pour préparer les jeux à intégrer la plateforme éponyme. Dans sa vidéo, Somers explique également qu'il a reçu une partie de ses premières informations sur Borderlands 3 suite à une erreur commise par les personnes qui ont créé ou promu le jeu et qui a permis aux fans de remonter jusqu'à une archive contenant un bref extrait du jeu.

En plus des strikes effectués sur sa chaîne YouTube, Somers indique que son serveur Discord et son compte Discord ont été fermés 20 minutes après le départ des enquêteurs. L’explication qu'il a reçue vient d’un courrier électronique automatisé de Discord, indiquant que son compte était «impliqué dans la vente, la promotion ou la distribution de codes de triche, de piratages ou de comptes piratés». Il déclare qu’aucune information n’a été fournie quant à l'identité de l'auteur du blocage et nie que quoi que ce soit de ce type ait eu lieu sur son serveur Discord.

La société propriétaire de Borderlands engage des enquêteurs pour interroger un Youtuber

Nos confrères de Kotaku indiquent que 2K Games, filiale de Take-Two, a déclaré que les actions des YouTuber étaient parfois illégales et nuisibles à la communauté de Borderlands : "Les actions que nous avons entreprises sont le résultat d'une enquête de 10 mois et d'une histoire avec ce créateur qui tire profit de la violation de nos politiques, de la divulgation d'informations confidentielles sur notre produit et de la violation de nos droits d'auteur", a déclaré un représentant de 2K Games dans un communiqué. "Non seulement beaucoup de ses actions étaient illégales, mais elles ont eu un impact négatif sur les expériences d'autres créateurs de contenu et de nos fans." La société n’a cependant pas indiqué ce que le youtuber avait précisément fait, selon elle, pour enfreindre la loi. Take-Two et 2K ont également déclaré "prendre très au sérieux la sécurité et la confidentialité des secrets commerciaux", ajoutant "nous prendrons les mesures nécessaires pour nous défendre contre les fuites et les atteintes à notre propriété intellectuelle, qui pourraient non seulement avoir une incidence sur notre entreprise et nos partenaires, mais pourraient également avoir une incidence négative sur les expériences de nos fans et de nos clients. "

A l'heure actuelle, toutes les atteintes aux droits d'auteur, sauf une, ont été levées, ce qui permet à Matt Somers de continuer à diffuser, même s'il ne sait pas si elles ont été annulées par Take-Two ou supprimées par YouTube. Depuis la sortie de la vidéo, l’expérience de Somers a fait le tour des réseaux sociaux, le hashtag # BoycottBorderlands3 s'affiche par intermittence sur Twitter. Le vidéaste déclare cependant être "en pause" et attendre septembre avant de décider ce qu'il va faire. Pour le moment, il souhaite se "donner le temps de décompresser" et s'éloigner de Borderlands, ne sachant pas encore si il "veux jouer à Borderlands 3".

Borderlands 3 trailer

Chargement de la vidéo
Profil de Midnailah,  Jeuxvideo.com
Par Midnailah, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
PC PlayStation 4 Xbox One FPS RPG 2K Games Gearbox Software
Commander Borderlands 3
PC
39.99 €
PS4
49.99 €
ONE
49.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
finalman3
finalman3
MP
le 11 août à 11:08

Ahah. Le mec a signé un NDA ? S'il ne l'a pas fait et n'a pas hacké les serveurs de 2k/Take Two, ils peuvent se le carrer bien au fond (où vous voulez ;)).

Les mecs qui envoient des "enquêteurs" au calme, et certainement sans autorisation légale, sans pouvoir prouver où il y a eu faute. Il serait triste pour le journalisme que ce genre de pratiques existent, et que l'on se tourne de plus en plus vers une société dirigée par les corporations.

Si les mecs savent pas gérer leur sécurité, c'est leur problème, pas celui des autres, recevoir des informations d'une source, garder son anonymat, et tout le reste, c'est légal. J'avoue que ça me refroidit, BL3 ce sera en solde.

Lire la suite...
scarfacemperor
scarfacemperor
MP
le 09 août à 11:51

J'ai rarement vu un meilleur argument pour ne pas toucher à un jeu :(

Lire la suite...
pc_boy9
pc_boy9
MP
le 08 août à 18:44

Tout cette affaire fait peut-être partie de leur campagne (théâtre) de promo ! ce ne sont pas les "influenceurs/vidéastes/youtubers/testeurs" affiliés plus ou moins clairement qui manquent...

Lire la suite...
letterbev99999
letterbev99999
MP
le 08 août à 17:27

On va partir sur de la piraterie les gars j'ai déjà enfilé mon chapeau et mon perroquet et sur mon épaule

Lire la suite...
Arkanftw
Arkanftw
MP
le 08 août à 16:44

Si un jour j’achète une clef pour leurs jeux, j choisirais le pire site pour qu’il touche le moins d’argent possible, G2a ou Kinguin probablement

Lire la suite...
mymadness
mymadness
MP
le 08 août à 16:12

au travail d’une communauté de fans cherchant des infos dans la database SteamDB, un référentiel de données fait pour préparer les jeux à intégrer la plateforme éponyme.

C'est d'autant plus bête qu'il n'est pas là de sortir sur Steam...

Lire la suite...
banalgood
banalgood
MP
le 08 août à 15:41

Il décrit sa tension due à la présence d'étrangers sur sa propriété

PTDR
A Brief History of the United States - Bowling for Columbine - Michael Moore
ahaha je suis explosé :rire:

Lire la suite...
Scrogneugneuh
Scrogneugneuh
MP
le 08 août à 15:33

Attention à ne pas tout confondre les gens : on parle ici d'intimidation de la part de Take Two et non d'une procédure judiciaire. Pénalement le youtuber en question n'a rien à se reprocher, il n'a fait que rassembler des informations disponibles via ses sources.

J'en vois qui parlent de NDA : le NDA est un accord signé entre les deux parties, ce qui n'existe pas ici donc.

Bref, à part remuer la boue, Take Two continue juste à alimenter sa mauvaise image d'éditeur.

Lire la suite...
Obiwanknob3
Obiwanknob3
MP
le 08 août à 15:09

Je suis pour une sté d'ordre et de discipline. Ces pratiques sont louables et il devrait y avoir des lois qui puniraient sévèrement ce youtuber.

Lire la suite...
skeiths
skeiths
MP
le 08 août à 14:59

Take Two (pourquoi ne pas les nommer dans le titre? C'est plus clair et court que "la société propriétaire de Borderlands") a envoyer deux "PI" (private investigator) pour INTIMIDER un youtuber. Voici le vrai titre de cette news.
Ils sont rentré dans son jardin sans permissions et l'ont abordé directément dans un échange de 40 mn qui a été très incomfortable pour la personne DANS SA PROPRE RESIDENCE.
Un PI n'est pas la police! Ils n'ont pas le droit de rentrer chez quelqu'un sans permission.

Les infos qui ont été obtenus par le youtuber l'ont été grace à un live PUBLIC vu par + de 180 000 personnes! Ce qui est affiché en public et vers ou ca peut mener est la résponsabilité des gens organisant le stream! Pas des gens qui regardent!

Les gens, dans les coms, disent aussi "pourquoi decider de ne pas acheter Borderlands pour les actions de Take Two" quand le jeu est fait par Gearbox.
Car le choix de l'éditeur est au final celui de Gearbox. Car chaque vente du jeu va payer Take Two.
Car les actions de l'editeur tout comme le developpeur sont importantes! Si Take Two étaient des esclavagistes (ils sont pas loin) on réfléchirai un peu plus avant de leur donner notre argent... Non?
C'est Take two qui a signé (probablement avec la validation de Gearbox vu comment Randy est une saloperie) le deal d'exclu avec Epic. C'est eux qui poussent pour le contenu monétisé dans les jeux en disant que c'est le futur du gaming, et c'est eux qui se moque de l'impact de l'addiction des lootbox sur les utilisateurs, c'est eux qui maltraitent leur employés avec du "crunch" abusif". Etc.

Lire la suite...
Top commentaires
Sarya99
Sarya99
MP
le 08 août à 10:52

Au lieu de sanctionner un gusse qui profite des infos sur lesquelles il tombe, vous devriez renforcer votre sécurité, bande de tocafds

Lire la suite...
Etheiria
Etheiria
MP
le 08 août à 10:52

C'est quand même dingue pour un gars qui est un fan, et qui a un peu de popularité. Sachant qu'à la base, ils ont même pas planqué les informations, laissant par conséquence les enquêteurs(trices) remonter sur des comptes confidentiels pour des tests.

Ok, je veux bien concevoir qu'il y a de la NDA et que des informations doivent rester secrète cependant c'est eux aussi les responsables et doivent masquer un minimum les informations qu'ils diffusent sur internet. Je trouve ça aberrant de détruire son twitter, son discord et de torpiller à ce point sa chaîne youtube.

Après le modeur qui fait un truc multijoueur, après l'entreprise journalistique qui doit payer des dommages et intérêt pour diffuser des leaks de Red Dead Redemption 2, maintenant ça ... Faut que cette entreprise se calme.

Lire la suite...
Boutique
  • Borderlands 3 PC
    44.99 €
  • Borderlands 3 PS4
  • Borderlands 3 ONE
    49.99 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Modern Warfare
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Z Kakarot
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce