Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo

News business
Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo
Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo
Partager sur :

“Make America Great Again” A l’heure du libre échange et de la mondialisation, ce slogan nationaliste et la politique protectionniste qui en découle impactent durablement les industries ainsi que les consommateurs, et le jeu vidéo n’échappe pas à la déferlante Donald Trump qui s’abat sur ce marché depuis son élection le 9 novembre 2016.

C’est devenu une habitude pour le 45e président des Etats-Unis de s’attaquer au jeu vidéo. Ses sorties de route médiatisées se sont multipliées. La gestion de la fusillade de Parkland mi-février 2019 et sa propension à diaboliser ce média ne plaident pas en sa faveur. L’homme politique s’attaque au 10e Art directement ou indirectement depuis son intronisation il y a de cela 3 ans.

Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo

Le 17 mai 2019, le Bureau du Représentant Américain du Commerce en charge de la politique commerciale des Etats-Unis propose une hausse de +15% des taxes à appliquer sur 200 milliards de produits “chinois” importés dans le pays. Cette résultante de la guerre commerciale opposant le Pays de l’Oncle Sam et la Chine liste l’électronique grand public ce qui inclut les consoles de jeu, mais aussi les ordinateurs, les smartphones, les accessoires, les cartes micro-SD… Il ne faut pas oublier que l’Empire du Milieu tient le rôle d’usine du monde. Pour preuve, 96% des consoles vendues aux Etats-Unis sont produites par la République Populaire de Chine et le marché mobile/PC suit cette tendance. Ce pourcentage démontre l’importance d’une telle décision qui aura forcément des répercussions Outre-Atlantique, mais également dans le reste du monde. The Entertainment Software Association ne tarde pas à réagir via un communiqué destiné à l’administration “Trump”.

L’industrie du jeu vidéo affiche un excédent commercial pour l’économie américaine. Les tarifs vont nuire à l'économie américaine, à ses industries et à ses consommateurs. - The Entertainment Software Association

Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo

En date du 17 juin 2019, les constructeurs de consoles se mobilisent et adressent une lettre commune au Bureau du Représentant Américain du Commerce afin de lui faire part de leurs inquiétudes légitimes concernant cette taxe de 25%. Cette réponse commune de Microsoft, Nintendo et Sony annonce une perte sèche de 350 millions de dollars par an pour le gouvernement américain en cas d’application de la hausse de la taxe, non sans rappeler l’importance du jeu vidéo sur le sol américain avec ses 15 millions de consoles vendues en 2018 sur le territoire. La communauté des joueurs en profite pour saluer l’initiative et ce front uni des trois géants du jeu vidéo face à une problématique commune.

Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo

Lors du G20 organisé à Osaka les 28 et 29 juin 2019, le président américain tente de rassurer son homologue chinois et les autres membres en déclarant “ne pas pas ajouter de tarifs douaniers ni en supprimer, au moins pour le moment”. Certes, cette mise en stand by pour tout ce qui touche entre autre à l’électronique grand public permet aux principaux intéressés d’échapper à 800 millions de dollars de taxes si le statu quo est maintenu en 2019. Néanmoins, le marché du jeu vidéo est toujours sous la menace d’un revirement de situation qui pourrait être préjudiciable d’ici la fin d’année… l’essentiel des ventes s’effectuant à Thanksgiving, au Black Friday et à Noël. Comme nous pouvions nous y attendre, les mots de Donald Trump n’apaisent en rien les professionnels du jeu vidéo.

Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo

Quel serait véritablement l’impact d’une telle taxe sur les prix, sur l’industrie et sur les ventes ? Voici plusieurs éléments de réponse. Les consommateurs seraient les premiers à pâtir de cette situation. Une hausse des taxes sur l’électronique grand public importé de Chine mettrait hors de portée financière les consoles actuelles et futures pour des milliers voire des millions de familles américaines. La taxe de 25% aurait pour conséquences une augmentation des prix des machines et donc une baisse des ventes aux Etats-Unis. PlayStation 4 et Nintendo Switch atteindraient alors les 375 dollars en comparaison des 300 dollars pour une console "américaine". Cela se répercuterait de facto sur les jeux, les accessoires et les services qui représentent un chiffre d’affaires substantiel. Le constructeur pourrait réduire sa marge pour conserver un prix attractif, mais celle-ci étant d’ores et déjà minime… ce dernier se tirerait une balle dans le pied.

Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo

Les jeux subiraient également de plein fouet la mise en vigueur de cette hausse de taxe. Si celle-ci ne s’applique pas directement aux softwares, le nombre de consoles écoulées impacte indubitablement les ventes de jeux et donc possiblement leur prix. Les coûts de développement explosent et les éditeurs ne peuvent se permettre de toucher une audience forcément restreinte dans un tel contexte économique et commercial. Cela se concrétiserait finalement par moins de jeux développés avec pour premières victimes collatérales… les studios indépendants. Sur le territoire européen, la correspondance entre les tarifs laissent à penser que les joueurs du Vieux Continent feraient eux aussi la soupe à la grimace.

Quand le protectionnisme américain s'abat sur le jeu vidéo

Nintendo, à titre d’exemple, devrait tenir son objectif pour l’année fiscale 2020 (distribuer 18 millions de Switch dans le monde), mais prend tout de même les devants en relocalisant une partie de sa production au Vietnam. Avec un marché américain représentant 40% des ventes de Switch en 2018, s’asseoir sur 15% du chiffre d’affaires généré est inconcevable. Microsoft et Sony envisagent aussi de déplacer partiellement leur production hors de Chine non pas en Amérique du Nord… mais en Asie du Sud-Est à l’image de la firme de Kyoto. La marque Xbox pourrait également s'implanter en Amérique du Sud.

Il ne tient qu’à l’administration “Trump” de confirmer par les actes ses déclarations du G20. Les constructeurs, éditeurs et studios ne pourront dans le cas contraire que constater les dégâts ou anticiper un contexte défavorable en déplaçant leurs pions. Malheureusement, le consommateur paiera en définitive le prix de ce protectionnisme.

Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Par Silent_Jay, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
lapynheart
lapynheart
MP
le 20 août à 15:01

Tout n'est pas à jeté dans ce qu'il dit. Bon, la quasi totalité c'est de la merde mais sa réfléxion (si tant est qu'il en soit capable) sur les films a un peu de bon sens. Rien à voir avec son sujet et ça ne changera rien aux massacre vu que le coeur du problème sont les armes à feu et leur lobby, mais penser que la violence peut avoir de l'impact sur les gamins... Oui bordel. C'est moins nocif pour un gosse de regarder une bête scène de sexe super soft à la "le nom de la rose" (ou mass effect et les épaules nues de Liara, ouuuh) que de voir un mec se faire décapiter complètement gratuitement au canif ou au cutter.

Sino si les ricains (et les français aussi tiens) pouvais voir la vérité en face et se rendre compte que les armes ça tue et que mettre une arme entre les mains de quelqu'un c'est lui donner un pouvoir énorme et une responsabilité qui va avec et que la vente libre de ces engins de merde ça n'apporte que des ennuis et que s'en prendre d'abord au cinema, puis à la chanson, puis au jeu video ça n'a JAMAIS rien changé du tout. On a affaire à un reflet de la société. Rendez la société moins violente, les jeux video ou les films le seront moins.

Lire la suite...
Sephirothell
Sephirothell
MP
le 10 août à 17:43

Si je vois que les prix de la prochaine gen en sera impacté, je n'achèterais pas day one en neuf...

Lire la suite...
DarkPudgeEdgy
DarkPudgeEdgy
MP
le 10 août à 00:57

L'article commence par des mensonges, il déclare que Trump a déjà fait des torts très grave au JV depuis son élection mais c'est faux, ça pourrait arriver, y'a un risque, en l'état y'a rien.

Mais je me suis arrêté là :

Ses sorties de route médiatisées se sont multipliées. La gestion de la fusillade de Parkland mi-février 2019 et sa propension à diaboliser ce média ne plaident pas en sa faveur.

C'est juste inacceptable, c'est clairement une sortie de route de JVC là. On est sur JVC pour du JV, pas pour des articles engagés. Vous devriez avoir un meilleur système de validation de vos articles et mieux gérer vos recrutement, car là c'est grave.

Lire la suite...
julien655
julien655
MP
le 09 août à 15:17

Le prix d'une console représente quoi dans ton budget complet sur un modèle avec les jeux?
Peux être 10%? par grand chose et 25% de hausse sur ces 10% ça reste des cacahuètes.
Bref les gens vont continuer à acheter leur console. Il ne se passera rien de plus dans le petit monde du jeux vidéo.
Par contre voila une bonne nouvelle pour stadia de google!
A priori passé le premier achat il n'y aura plus d'obsolescence et donc plus de renouvellement de machine.

Lire la suite...
Zizotope
Zizotope
MP
le 08 août à 16:45

La chine, la corée et le japon vendent/consomment bien plus de jeux vidéo que les état-unis. Pourtant quand on compare le nombre de tués par balle dans ces 3 pays par rapport aux USA il y a un gouffre énorme...

275 tués par balle aux état unis depuis le début de l'année 2019...

La faute aux jeux vidéo ? Non, plutôt à la vente facile d'arme de guerre qui permettent de faire un carnage.
Les malades qui veulent faire une tuerie de masse avec un couteau sont bien moins dangereux qu'avec un fusil d'assaut automatique avec chargeur de 100 coups... Même un enfant comprendrait ça, mais les lobby des armes sont tellement puissant, et puis Trump on en parle même pas :honte:

Lire la suite...
Commentaire édité 08 août, 16:49 par Zizotope
finalman3
finalman3
MP
le 08 août à 09:04

Le pire ça reste de voir que l'Europe dont la France suit les USA comme des petits chiens chiens alors qu'ils ont tout intérêt à faire fructifier la concurrence, d'une part par le marché asiatique, et de l'autre par la montée de l'Afrique.

Mais non, on a des bons à rien.

Comme pour l'affaire Huawei, alors qu'on sait preuve à l'appui que les USA nous espionnent en masse, même les alliés, qu'ils se contre fichent de nous d'ailleurs, voir les rapports Snowden entre autres, ils ont juste peur de perdre leur main mise sur l'espionnage avec l'arrivée de la Chine dans la haute techno de pointe, ils perdent peu à peu le monopole, c'est le signe de la décadence et de la décrépitude (y a qu'à voir comment ça c'est passé dans notre bonne vieille Europe).

Et nous, au lieu d'en profiter pour nous imposer, créer une Europe forte, ou du moins, une France forte, des secteurs techno compétitifs, des créations uniques... On taxe nos habitants et nos entreprises, et on revend/cède nos biens publiques. Ils doivent bien rire.

Bref, le jeu vidéo ne sera pas épargné, à coup de chèques propagande pour l'un ou pour l'autre, ou juste de nationalisme exacerbé.

Lire la suite...
Commentaire édité 08 août, 09:06 par finalman3
momox85
momox85
MP
le 07 août à 12:26

''''''Bonjours à Tous

Vous Parler TRUMP OK

MAIS sachez cis LES USA tape sur la Tronche de la CHINE

(AVEC L' AUGMENTATIONS DES TAXES )

cas vas percuter sur Marchés Mondiaux USA -EUROPE cis TRUMP mets ses menaces de TAXES sur LA CHINE
DONC les PRODUITS SUR LE MARCHER AMERICAIN SERONT PLUS CHER
CAS FERAS EFFET BOULES DE NEIGE
L'EUROPE SERAS TOUCHER AUSSI PAR L'AUGMENTATION DES TAXE AMERICAINES SUR LA CHINE
DONC LES PRODUITS SERONT PLUS CHER COMME AUX USA

(TOUT CAS ES UNE QUESTION DE FRIC)

c'est la guerre- guerre entre LES USA - LA CHINE sur les marchés Financiers

Lire la suite...
mrnoobcasual
mrnoobcasual
MP
le 07 août à 03:43

Si les consoles de jeux ne sont plus produites à l'usine chinoise de Foxconn à cause des droits de douane américains elles ne le seront pas aux USA pour autant.
Elles le seront dans un autre pays d'Asie du sud est comme le Bangladesh ou la Thaïlande.
Que le sud est asiatique soit devenue l'usine du monde est un problème pour l'industrie en occident mais est ce que la meilleure solution est elle de mettre des droits de douane prohibitifs ? :question:

Lire la suite...
marc15
marc15
MP
le 06 août à 16:15

les chinois fabriquent une console pour le monde entier ,sauf pour eux ,eux ils l auront 1 ans après ,voir 2
un monde de fou

Lire la suite...
sketys
sketys
MP
le 05 août à 20:02

Il fait le voyou, mais je suis sûr que Trump a un aspirateur robot Xiaomi chez lui ce clebs.

Lire la suite...
Top commentaires
vitelfraize01
vitelfraize01
MP
le 03 août à 18:19

Cet article qui nous ferais presque devenir de droite

Lire la suite...
Deusss4ever
Deusss4ever
MP
le 03 août à 18:07

Quand la propagande anti trump s'abat sur un site de "jeux video"

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch Lite - Édition Zacian & Zamazenta
    220.53 €
  • Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon
    292.49 €
  • Console Nintendo Switch Lite - turquoise
    219.96 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Modern Warfare
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Z Kakarot
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce