Menu
Fortnite Battle Royale
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • Mac
  • iOS
  • Android
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News événement /

Fortnite World Cup : Epic a-t-il réussi son pari ?

News événement
Fortnite World Cup : Epic a-t-il réussi son pari ?
Fortnite World Cup : Epic a-t-il réussi son pari ?
PC PS4 Switch ONE
Partager sur :

Epic Games organisait ce week-end la finale de la première coupe du monde de son titre étendard : Fortnite. Après avoir pris d'assaut Twitch et les bibliothèques de jeu du monde entier, le géant américain se heurte encore à des réactions en demi-teinte lorsqu'il s'essaye à l'esport. C'était donc l'occasion pour lui de peser de tout son poids financier (et Dieu sait qu'il y a de la masse disponible) pour mettre sur pied un événement qui plaira à sa jeune communauté tout en satisfaisant les exigences des amateurs d'esport, pari réussi ?

La coupe qui était ouverte à tous

L'aspect le plus spectaculaire de cette coupe du monde tient dans son accessibilité hors du commun qui place le nombre total de participants dans les dizaines de millions. Combien de disciplines ouvrent les portes de leurs compétitions les plus prestigieuses à tous leurs praticiens ? Presque aucune. Le jeune footballeur qui souhaite faire une coupe du monde apprendra vite qu'il a besoin de faire partie d'une sélection nationale et celui qui veut jouer la ligue des champions devra d'abord être repéré par un grand club. N'espérez pas non plus fouler la pelouse de Wimbledon sans le classement mondial nécessaire. Toutes ces contraintes nées des impératifs du monde physique ne concernent pas Epic Games qui fait fi des règles du passé en proposant à l'intégralité de sa playerbase (lourde de plusieurs centaines de millions de personnes) de jouer sa coupe du monde. Pour cela, l'éditeur s'est contenté de mettre en ligne il y a trois mois un nouveau mode baptisé "Arène", identique en tout point au mode de base à une exception près : toutes les bonnes actions (éliminations, victoires..) rapportent des points. Depuis la seconde de mise en ligne du mode arène, la coupe du monde bat son plein car être plus performant que le reste du monde en Arène est l'unique condition à remplir pour décrocher sa place en finale.

Fortnite World Cup : Epic a-t-il réussi son pari ?

Les équipes esportives sont constamment à la poursuite des stars de demain mais certaines pépites passent forcément sous le radar. Que faire si un jeune joueur prometteur ne parle pas sur les forums, ne poste pas ses exploits sur Youtube et ne fait pas de bruit sur Twitter ? Encore une limitation balayée par Epic qui, en apportant la coupe du monde dans tous les foyers, s'assure le "repérage" le plus efficace de l'histoire. Résultat, à la lecture des noms des qualifiés pour la grande finale, les stars côtoient les inconnus.

- "C'est qui lui" ?

- "Aucune idée, un gosse qui jouait dans sa chambre quelque part, il s'est avéré qu'il est dans les 100 meilleurs joueurs du monde".

Des moyens princiers

Fortnite rapporte. Son passe de combat est probablement l'initiative la plus rentable de l'histoire du jeu vidéo et cette opulence qui accable Epic Games depuis un an et demi maintenant s'est faite sentir dans chaque aspect du tournoi.

Premièrement dans l'écrin qui accueille les matchs : le stade Arthur Ashe, plus grand stade de Tennis au monde, lieu des finales de l'US Open et coeur américain du tennis. Mais également dans le véritable parc d'attractions miniature qui a poussé autour du stade, invitant les spectateurs à venir s'amuser dès le matin alors que les matchs ne sont joués que l'après-midi. Ici, des dizaines de stands proposent sensations fortes, maquillages, dances et quiz, chaque attraction étant minutieusement pensée pour faire référence au jeu. Fortnite est maintenant un univers, une marque qui s'exporte. En voyant la file de plusieurs centaines de mètres qui s'étend dès 8 heures du matin de la station de métro environnante à l'entrée du stade, on réalise que le titre n'est peut-être pas si loin de marcher sur les traces d'Harry Potter et d'avoir son propre parc à thème.

Fortnite World Cup : Epic a-t-il réussi son pari ?

Enfin, cette oppulence se voit plus que tout dans les sommes distribuées aux joueurs. Ici, le lot de consolation pour la dernière place est à 50 000 dollars et le grand prix est à 3 millions. Un jeune Américain de 16 ans a le mieux tiré son épingle du jeu le jour de la finale et en deux heures de jeu, le voilà multimillionnaire. Sur une seconde d'inattention le Français Nayte est mort tôt dans la dernière partie, ce qui lui a coûté 150 000 dollars en le faisant tomber de la 7e à la 8e place, d'une récompense de 525 000 à 375 000 dollars.

Des sommes qui ne semblent ni intimider ni bouleverser les participants, probablement en grande partie grâce à leur jeunesse (16 ans en moyenne). Skite, français lui aussi, n'a pas grand-chose à dire sur le fait d'avoir remporté 500 000 dollars en un après-midi. Il parle de ses rotations, de la façon dont il a géré ses affrontements et regrette de ne pas avoir pu prendre plus de points au classement final. Il est enthousiasmé en revanche par l'annonce récente d'une nouvelle ligue qui courra l'année prochaine et qui devrait lui offrir "une nouvelle opportunité d'être le meilleur".

Dans quelques semaines l'US Open se tiendra au même endroit et son grand vainqueur empochera 3 800 000 dollars. C'est seulement 25% de plus que le vainqueur de la World Cup alors que le nombre d'amateurs de Tennis dans le monde est estimé autour du milliard, quatre fois plus que Fortnite. Le jeu vit-il au-dessus de ses moyens ? Peu probable, les gigantesques cash prizes entretiennent une "hype" qui incitent la communauté à rester soudée autour des plus gros streamers capables de décrocher ces sommes mirobolantes. Via ces influenceurs, l'attachement des joueurs pour le titre est préservé et la formidable planche à billets qu'est la boutique du jeu continue de tourner.

Fortnite World Cup : Epic a-t-il réussi son pari ?

À mi-chemin entre esport et influencing

Fortnite n'a pas le potentiel pour être hautement divertissant dans un format esport, il ne l'a jamais eu et ne l'aura probablement jamais. La faute à un système de construction qui permet aux joueurs d'éviter les risques au détriment de l'action. Pour contrecarrer ça, Epic a deux solutions : la première consiste à changer les règles : pendant la coupe du monde, le joueur qui ne se battait pas perdait d'office des points de vie et continuait à dépérir jusqu'à avoir atteint son quota de dommages infligés. Pour assurer le spectacle, Epic se fait officier Soviétique à Stalingrad menaçant d'une balle le soldat qui refuserait de se battre.

L'autre stratégie, c'est d'envoyer le pôle "influenceurs" à la rescousse du pôle esport. Si les grandes stars participent, le public, à défaut de voir du grand spectacle, aura le plaisir de voir ses idoles en action. Seulement cette seconde solution a très vite rencontré un problème : très peu des stars du monde de Fortnite possèdent le niveau surréaliste nécessaire pour se qualifier à la finale. C'est le problème lorsqu'on laisse le monde entier participer : les chances de qualification deviennent infimes. Résultat : sur les 15 plus gros streamers de Fortnite du monde, seuls deux ont décroché un ticket pour la finale. Alors malgré de bons résultats sur Twitch, le stade était loin d'être plein. À la sortie, l'immense majorité du public avoue être venue pour soutenir "Tfue" immense star outre-Atlantique et par chance pour Epic, l'un de ces deux streamers ayant obtenu leur qualification. Dans un monde où Tfue n'aurait pas répondu présent, Epic aurait probablement eu bien du mal à remplir son stade.

Fortnite World Cup : Epic a-t-il réussi son pari ?

Concluons en nous attardant un instant sur un événement qui se tenait la veille de la finale. La coupe créative était un tournoi organisé par Epic en parallèle de la World Cup pour mettre en avant son mode créatif. Ce dernier est un éditeur de mondes permettant au joueur de donner vie à n'importe quel mode de jeu. Il est aujourd'hui remarquablement étoffé et offre des possibilités de création quasi infinies. La coupe créative ouvrait les festivités, ce qui signifie que le Battle Royale le plus célèbre du monde a lancé sa plus grande célébration avec trois heures de jeu durant lesquelles il n'y a pas eu une seule seconde de Battle Royale. Il existe maintenant des centaines de façons différentes de jouer à Fortnite et Epic compte bien le dire au monde entier. L'impact que le mode créatif pourrait avoir sur l'avenir du jeu ne doit surtout pas être sous-estimé.

Profil de thegreatreview,  Jeuxvideo.com
Par thegreatreview, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One Action Tir Shooter Battle Royale Epic Games Contemporain
Commander Fortnite
PS4
49.99 €
Switch
25.80 €
ONE
29.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
rorskak04
rorskak04
MP
le 03 août à 11:04

c'est bien mais combien de mômes veulent devenir joueur Pro alors que il faut du vrai talent ( on va avoir des millions de mômes qui vont devenir haineux et rageux parce que il ce fais OS et que tu a briser son rêve de devenir joueur pro)
Lol Wow (arene) Overwatch CS go c'est des team pro
Les compétitions devrais rester pour les joueurs Pro et le jeux doit rester un amusement
Si tous le monde commence a jouer pour de la tune il y a plus de respect pour l'adversaire on la haine de la défaite arrive.
Fortnite le jeux le plus toxic devant Lol
Avoir plus de toxicité sur un jeux solo que sur des jeux d'équipe ou tu blame les coop faut le faire...

Lire la suite...
rominou77
rominou77
MP
le 31 juil. à 16:17

Une honte l’argent filé à un ado pré pubère

Lire la suite...
Gregory[H]
Gregory[H]
MP
le 31 juil. à 12:47

On se sent journaliste

Lire la suite...
JeSuisClarke
JeSuisClarke
MP
le 31 juil. à 11:43

Pourquoi utiliser Twitch ?
Twitch est plébiscitée car il s’agit d’une plateforme d’esport ergonomique et offrant plusieurs avantages. La proximité de sa communauté lui a ouvert de nouvelles possibilités d’utilisation.
En savoir plus : https://www.paladinsfrancce.fr/pourquoi-utiliser-twitch

Lire la suite...
alexane06
alexane06
MP
le 31 juil. à 05:42

Franchement c'est génial pour les joueurs, mais à regarder c'est horrible, aucune pression, on comprend rien avec les changement de caméra très mal organisé, puis la construction quoi... C'est pas beau à regarder...
bref ont recent pas l'émotion d'une finale d'un match lol, csgo, dota2 ect.... Ou tu peux même te mettre à crier comme devant un match de foot quand c'est bien serrer niveau skill.

Lire la suite...
mrg92
mrg92
MP
le 30 juil. à 21:40

Stade a moitié plein si tu fais la comparaison avec LoL Cs il y a monde niveau ambiance sur place. sa peux s'expliqué par le public en moyenne de 15ans et du gameplay qui est vraiment pas simple a regarder et le plus gros soucis c'est les lags parce que vous vous en rendez pas compte mais d'après les retours des joueurs in game c'etait full lag desync, très peu s'exprime sur ça et la mette en veilleuse. Mais bien jouer a Epic d'avoir coffrer les portable parceque j'en connais aurait déverser leur haine sur les reseaux entre chaque mort lol

Lire la suite...
Mapingway
Mapingway
MP
le 30 juil. à 20:31

Moyenne d'âge : 16 ans. :hap:
Si j'avais un gamin de cet âge qui passait son temps à jouer plutôt qu'à faire des choses utiles, je lui en foutrais des claques derrière la tête. Le monde est déjà assez pourri, pas besoin d'enfanter des abrut*s.

Lire la suite...
NorevanN
NorevanN
MP
le 30 juil. à 12:53

""À mi-chemin entre esport et influencing"" mouais... De l'influencing vaguement teinté d'esport surtout. On est très loin de ce que fait Riot Games avec LoL ou Valve avec Dota en terme d'organisation compétitive. Et ça restera probablement inatteignable pour Fortnite d'ailleurs.

Lire la suite...
Savanflou
Savanflou
MP
le 30 juil. à 12:43

J'en avais parlé sur la gazette de l'esport, le problème est bien apparu.
Les gens ne sont pas venus pour de l'esport, ils sont venus voir Tfue en grande majorité.
Donc pour Epic, d'un simple point de vue financier, il aurait été beaucoup plus rentable de faire un match avec tout plein de "vedettes", qu'une vraie compète.
Ils risquent de tuer l'esport (du moins sur Fortnite) suivant la direction qu'ils vont prendre...

Lire la suite...
CannibaLecteur2
CannibaLecteur2
MP
le 30 juil. à 11:54

L epari est réussi, puisqu'il s'agissait sûrement de faire le plus gros coup de comm' du monde du jeu vidéo.
Et ça a fonctionné, puisque toutes les chaînes TV en ont parlé (et sûrement dans le monde entier) , surtout grâce aux cash price.
À ma plus grande tristesse (n'adherant ni a fortnite et encore moins à l'e-sport) , je reconnais qu'ils ont amené le compétitif du jeu vidéo à un tout autre niveau de renommé que les autres dev du milieu.

Donc oui, objectivement, pari réussi.

Lire la suite...
Top commentaires
Yormomhaveaids
Yormomhaveaids
MP
le 29 juil. à 18:36

Encore un article de haute qualité mais surtout parfaitement impartial http://www.noelshack.com/2019-31-1-1564418197-img-20190619-wa0006.jpg

Lire la suite...
angelusdemortii
angelusdemortii
MP
le 29 juil. à 18:35

Il manque le "sponso" en début d'article.

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
Fairy Tail
19 mars 2020