Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Le site G2A propose Key Blocker, en réponse aux accusations de vols de clés de jeu

News business
Le site G2A propose Key Blocker, en réponse aux accusations de vols de clés de jeu
Le site G2A propose Key Blocker, en réponse aux accusations de vols de clés de jeu
Partager sur :

Le site G2A est cette plateforme controversée qui propose d'acquérir des clés d'activation de jeux vidéo à des tarifs plus attractifs que ceux appliqués par la concurrence. Les pratiques de la firme ont cependant été critiquées et elle a été encore récemment mise à mal par une accusation de clés volées.

L'affaire prend racine dans les prix pratiqués par G2A, qui font partie des principales préoccupations des développeurs indépendants. Le fait que les jeux vendus via la plateforme sont souvent meilleur marché que les versions à prix réduit vendues par les studios via les canaux officiels interpelle les développeurs. Ils se posent également des questions sur la manière dont G2A peut acquérir autant de clés. Dans une mise à jour de son site Web, la firme explique qu'il est possible que certaines des clés présentes sur le site "proviennent d'utilisateurs qui proposent des clés préalablement achetées" ou "remportées dans le cadre d'un concours" et que "certaines d'entre elles ont peut-être été gagnées en utilisant des méthodes contraires à l'éthique, telles que les bots". G2A précise que cela ne représenterait cependant qu'une infime partie de toutes les clés vendues. La société admet par ailleurs qu'elles "peuvent toujours constituer un réel problème pour les développeurs."

Le site G2A propose Key Blocker, en réponse aux accusations de vols de clés de jeu

La firme propose une solution, évoquée sur son site. Elle consiste en la mise en place d'un outil de blocage de clé. Dans le système proposé, une fois que les développeurs auront vérifié leur identité, ils pourront indiquer quelles clés ils ne veulent pas voir vendues, en les classant comme code de review ou cadeau. Si un utilisateur tente de vendre le jeu du développeur via G2A, l'algorithme de la société fera une vérification. S'il existe une correspondance, les vendeurs seront informés que la clé a été bloquée et ne peut donc pas être vendue sur la plateforme. Les clés liées à des cadeaux auront quant à elles une marge de tolérance, elles seront limitées à trois par utilisateur.

Cependant, l'outil de blocage de clé proposé n'est pas encore en développement. G2A affirme que cela prendrait "beaucoup de temps et coûterait cher", et souhaite savoir si les développeurs utiliseront ce système avant de commencer à y travailler.

Il existe un formulaire sur le site de la société pour que les développeurs enregistrent leur intérêt. Si au moins 100 personnes s'inscrivent d'ici au 15 août, la création de l'outil pourrait débuter.

G2A indique que "pour assurer la transparence", la liste des développeurs intéressés sera rendue publique. La société a promis de continuer à fournir des mises à jour publiques sur le délai de mise en œuvre du bloqueur de clé. "Nous sommes conscients que cette proposition ne résout pas tous les problèmes", a écrit la firme. "De nombreux développeurs souhaitent retirer définitivement leurs jeux du marché libre. Même si nous comprenons leur point de vue, ce n'est pas une situation en noir ou blanc".

L'avenir nous dira si cette proposition a abouti et si elle a suffit à redorer l'image de G2a, dernièrement un peu plus ternie par une maladroite tentative de "corruption" relayée dans le tweet ci-dessous.

Profil de Midnailah,  Jeuxvideo.com
Par Midnailah, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Business

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Psychotrope67
Psychotrope67
MP
le 13 juil. à 23:59

Les mecs qui te font la morale parceque t'achete tes clé sur IG, alors qu'eux vont faire leurs courses a Carrefour en laissant crever le petit paysan a côté... C'est exactement le même problème pourtant, alors s'il vous plait, FERMEZ LA a tout jamais, bande d'hypocrites !

Lire la suite...
Commentaire édité 13 juil., 23:59 par Psychotrope67
Anticopy
Anticopy
MP
le 12 juil. à 18:14

Hors de toutes vos considérations "morales" à deux balles sur les "pauvres dévs et pauvres éditeurs" , voici mon point de vue de client :

Comme toute personne dotée d'un peu de bon sens , je cherche toujours le rapport qualité-prix le plus intéressant pour mon porte-feuille. J'achète donc mes jeux sur IG ou sur Steam (pendant les soldes).

Tout le reste , ce qui se passe en coulisse , n'est PAS mon problème , tout ce que je sais , c'est que j'achète mes clés sur un site (IG) qui à pignon sur rue , et si ce site était dans l'illégalité , il serait fermé depuis longtemps , c'est le rêve des éditeurs c'est clair. Mais si même avec leur force de frappe financière , ils n'arrivent PAS à faire fermer ce site , c'est qu'ils n'ont RIEN de concret pour les attaquer en justice et gagner un procès. Je considère donc que IG est n'est pas dans l'illégalité , jusqu'à preuve du contraire.

Pour le reste , ça ne pose de problème à personne que les industriels (même ceux de notre secteur) délocalisent au bingladesh pour avoir des couts de production infimes et nous vendre leur merde ICI au prix fort ? On en parle des Nike fabriquées par des gens qui gagnent 150 dollars par mois et qui sont revendues ICI à 200 euros ? Bref , quand on dis marché gris , je suis entièrement d'accord , que ce soit de leur point de vue , ou du notre , rien n'est tout blanc et rien n'est tout noir .

Le jour ou IG sera condamné par un tribunal et que le site sera fermé sur base de preuves , j'achèterai mes clés plein pot sur Steam , mais d'ici là...

Lire la suite...
kreep
kreep
MP
le 12 juil. à 17:08

Pour rétablir la vérité : je suis développeur de jeux et je vous certifie que la quasi intégralité des clés que les sites comme G2A / Instant-Gaming / Kinguin... vendent ont été obtenues sans l'accord des développeurs. Ils ont 3 façons de se fournir.

1 / Ils revendent les clés qu'on offre à la presse / aux influenceurs. Ca veut dire pas d'argent pour nous DU TOUT, et les seuls à se faire de l'argent sont ces sites.
2 / Ils achètent les clés sur des marchés où le jeu est moins cher pour vous les revendre plus cher (les clés n'étant pas zonées). Pourquoi le jeu est moins cher dans certains pays ? Parce qu'on s'adapte au pouvoir d'achat local. On va pas vendre notre jeu 60€ dans un pays où le salaire moyen est de 300€ / mois.
3 / Ils récupèrent des lots de clés achetés illégalement avec des cartes bleues volées.

Je vois certains parler de l'absence de preuves. Je vais vous en citer une très concrète. Quand on a sorti notre jeu, on a vu que des clés Nintendo Switch circulaient sur Kinguin. On a acheté une clé, vérifié sa provenance. C'était une clé destinée à Keymailer, un service qui permet aux streamers de récupérer gratuitement des clés pour leurs live (et qui sont donc interdites à la revente). On l'a fait bannir de Keymailer, mais c'est une goutte d'eau dans un océan d'arnaques du même genre.

Si vous aimez les jeux-vidéo, arrêtez de soutenir ces sites. Si vous êtes vraiment dans une détresse financière absolue, craquez vos jeux. Et si vous le pouvez, soutenez les développeurs qui fabriquent les jeux sur lesquels vous aimez passer des heures.

Lire la suite...
Ji-hem0S
Ji-hem0S
MP
le 12 juil. à 15:58

ouais fin quand tu vois que plein de developpeurs préfèrent encore que les joueurs piratent leurs jeux plutôt que de passer par G2A je pense que c'est pas un petit outil qui réglera le problème...

Lire la suite...
hunbi
hunbi
MP
le 12 juil. à 15:48

Quand on demande des preuves (tiny build qui reclamait juste la bagatelle de 450 000 dollars a g2a): plus rien. "cest trop complique et meme si l on pouvait vous apporter les preuves nous nous mettrions notre communaute a dos".

Acheteur sur g2a/kinguin/instant gaming et les deux seules fois ou mes clees ont ete invalides: email avec capture d ecran et nouvelle clee recue dans l heure.

70 euros pour du vent chez steam non merci, 70 euros chez les editeurs non merci. Pour savoir si un jeu me.plait dans son gameplay: steam. Il me plait remboursement et site de cle, il ne me plait pas bah remboursement.

30 euros est ce que l on paye dans la russie et moins dans les pays de l est et cela n etant pas illegale car on appelle cela l importation decoulant de la mondialisation.

Ils vont peut etre dire aussi que leurs jeux en russie et dabs les pays de l est sont a 60 euros? bah non ils sont a a peine 20/30 et etant content d en ramasser une partie au lieu de se le faire pirater et de ne rien toucher.

C est intolerable que l europeen ne veuille pas payer son jeu au prix fort, pauvre petit tresor.

Ils essaient de prendre les gens pour des cons une fois de plus.

Lire la suite...
laast
laast
MP
le 12 juil. à 15:08

Le site G2A est cette plateforme controversée...

J'aime bien quand un média présente d'emblée une chose de "controversée". Systématiquement, la controverse est créée par une infime minorité, alors que pour la grande majorité il n'y a aucun problème...

Les gens veulent payer leurs jeux moins cher, donc logiquement ils vont vers le marchand le moins cher. Si ce dernier fournit des produits réglo et reste dans la légalité, où est l'arnaque?

Les pratiques de la firme ont cependant été critiquées et elle a été encore récemment mise à mal par une accusation de clés volées.

On parle juste d'accusations. On attend encore les preuves. S'il y en avait, G2A n'existerait plus depuis longtemps. Donc jusqu'ici, laissez les consommateurs faire leurs choix en conscience et arrêtez de vouloir leur dicter ce qu'ils ont à faire et comment le faire.

Lire la suite...
olione22
olione22
MP
le 12 juil. à 15:00

moi si j'etais vous je ferai mon marché pendant qu'il est encore temps , je ferai une razzia sur tous les jeux qui m'interressent car bientot la fete sera finie

Lire la suite...
petit_issou5
petit_issou5
MP
le 12 juil. à 14:48

Pas besoin de se prendre la tete un steam en russie/turquie et c'est parti :cool:

Lire la suite...
Horreb
Horreb
MP
le 12 juil. à 14:47

Que le site ferme :)

J'attends la réaction de Devolver sur Twitter si ce n'est pas déjà fait.

Lire la suite...
alarai
alarai
MP
le 12 juil. à 14:44

Le vrai soucis c'est que revendre des clefs en soit ne devrait pas spécialement posé de problème mais quand on voit des vendeurs avec des dizaines de milliers de ventes ou plus, il y a quand même des questions à se poser sur ces vendeurs qui ne sont évidemment pas n'importe qui quand la quantité de vente arrive à ces niveaux.

Lire la suite...
Top commentaires
DemianVonPrios
DemianVonPrios
MP
le 12 juil. à 14:12

Donc, l'article reprend les propos de G2A (formulés par eux), mais est illustré par une capture d'écran Twitter ou l'on apprend que c'est G2A eux-même qui ont envoyé ce communiqué un peu partout, en demandant aux journalistes de le reprendre sans mentionner que ça vient de G2A...

https://www.clubic.com/mag/jeux-video/actualite-863523-g2a-controverse-site-vente-cles-jeux-coeur-scandale.html

Lire la suite...
kreep
kreep
MP
le 12 juil. à 17:08

Pour rétablir la vérité : je suis développeur de jeux et je vous certifie que la quasi intégralité des clés que les sites comme G2A / Instant-Gaming / Kinguin... vendent ont été obtenues sans l'accord des développeurs. Ils ont 3 façons de se fournir.

1 / Ils revendent les clés qu'on offre à la presse / aux influenceurs. Ca veut dire pas d'argent pour nous DU TOUT, et les seuls à se faire de l'argent sont ces sites.
2 / Ils achètent les clés sur des marchés où le jeu est moins cher pour vous les revendre plus cher (les clés n'étant pas zonées). Pourquoi le jeu est moins cher dans certains pays ? Parce qu'on s'adapte au pouvoir d'achat local. On va pas vendre notre jeu 60€ dans un pays où le salaire moyen est de 300€ / mois.
3 / Ils récupèrent des lots de clés achetés illégalement avec des cartes bleues volées.

Je vois certains parler de l'absence de preuves. Je vais vous en citer une très concrète. Quand on a sorti notre jeu, on a vu que des clés Nintendo Switch circulaient sur Kinguin. On a acheté une clé, vérifié sa provenance. C'était une clé destinée à Keymailer, un service qui permet aux streamers de récupérer gratuitement des clés pour leurs live (et qui sont donc interdites à la revente). On l'a fait bannir de Keymailer, mais c'est une goutte d'eau dans un océan d'arnaques du même genre.

Si vous aimez les jeux-vidéo, arrêtez de soutenir ces sites. Si vous êtes vraiment dans une détresse financière absolue, craquez vos jeux. Et si vous le pouvez, soutenez les développeurs qui fabriquent les jeux sur lesquels vous aimez passer des heures.

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch Lite - Édition Zacian & Zamazenta
    220.53 €
  • Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon
    292.49 €
  • Console Nintendo Switch Lite - turquoise
    219.96 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Modern Warfare
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Z Kakarot
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce