Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Assassin's Creed Symphony : Entre concert symphonique et concert dérape

News culture
Assassin's Creed Symphony : Entre concert symphonique et concert dérape
Assassin's Creed Symphony : Entre concert symphonique et concert dérape
Partager sur :

Le 29 juin dernier, Ubisoft et MGP Live inauguraient une série mondiale de 11 concerts autour de la franchise Assassin's Creed. Fort d'un orchestre de 80 cœurs et musiciens, l'idée consiste à revenir sur les 11 épisodes principaux de la licence afin de nous les faire (re)découvrir à travers les compositions de Jesper Kyd (Hitman : Codename 47, Freedom Fighters), Lorne Balfe (Mission Impossible Fallout, Pacific Rim Uprising) ou bien encore Elitsa Alexandrova (Assassin's Creed Rogue) réarrangées pour l'occasion par Ivan Linn. Une idée ayant du sens de par l'approche musicale initiale ayant souvent privilégié l'aspect symphonique pour offrir l'emphase recherchée par nombre de séquences. Malheureusement, en marge des frissons recherchés, c'est surtout l'étonnement qui a envahit nombre de spectateurs confrontés à l'imprécision et l'amateurisme de la mise en scène renforcée par d'innombrables impairs techniques.

Assassin's Creed Symphony : Entre concert symphonique et concert dérape

Depuis 2007, en plus de nous faire voyager d'un bout à l'autre de la planète, la série Assassin's Creed nous enchante de par ses bandes-originales éclectiques servant parfaitement le propos de chaque opus et encore plus ses ambiances, qu'on évolue en Terre Sainte, à Venise ou bien encore à Londres. L'idée d'entendre la plupart de ces compositions jouées par un orchestre symphonique avait donc de quoi exciter les sens. Sur ce point, on ne pourra qu'être satisfaits puisque la qualité des arrangements d'Ivan Linn offrait à la plupart des morceaux, fruits de la collaboration de plusieurs compositeurs depuis 12 ans, une véritable énergie soutenue par l'ensemble des cœurs offrant de la puissance au concert.

Trailer de Assassin's Creed Symphony

Chargement de la vidéo

Toutefois, le premier bémol qu'on pourra pointer du doigt tient au fait que les producteurs du show aient opté pour un medley des thèmes les plus iconiques de la série en lieu et place des morceaux entiers. Si ce choix est compréhensible de par le nombre de titres présents dans chaque jeu, difficile de réprimer un léger soupir pour qui souhaiterait entendre son morceau préféré comme le somptueux Ezio Family, sorte de Main Theme de la saga. Si le morceau est bel et bien audible, il faudra néanmoins se contenter de quelques minutes à l'intérieur du medley lié à Assassin's Creed II, chacun des 12 épisodes concernés (en y intégrant Liberation) profitant de sa propre nappe musicale accompagnant des extraits vidéos de chaque jeu. Malheureusement, on aborde ici le premier véritable problème d'ordre technique et de conception.

Le superbe morceau Ezio Family (faisant quelque peu office de Main Theme de la saga)

Chargement de la vidéo

En effet, il était difficile de ne pas être surpris devant ces artefacts rouges présents sur tous les contours des bâtiments et des personnages, ces écrans verts ou noirs avec un pointeur de souris pris sur le vif, des extraits avec des «saving» apparents ou bien encore ces nombreuses vidéos qui freezaient, ceci obligeant la Real à embrayer sur une vidéo live de l'orchestre à travers des plans de caméra souvent hésitants et ne mettant pas toujours en valeur les musiciens. D'autant plus agaçant que comme vous pouvez le voir ci-dessous, la qualité des vidéos HD était excellente lors de l'extrait du concert joué pendant la conférence pré-E3 d'Ubisoft.

On pourra aussi s'étonner du fait que les extraits ne collaient pas toujours avec la musique en terme de rythme et dans ce qu'ils étaient censé raconter et que la fin de chaque jeu nous était spoilée, ceci n'étant même pas renseigné sur le site officiel. Cela aurait pu sembler anecdotique si le concert ne s'adressait pas avant tout aux joueurs n'étant peut être pas à jour avec la série. Si le show se montrait donc généreux question spoils, il l'était beaucoup moins en terme d'accessibilité pour les anglophobes, chaque extrait qui incluait des dialogues étant simplement disponible en VO. Incroyable sachant qu'on rappelle que chaque jeu est disponible dans un grand nombre de langues. La moindre des choses aurait donc été de proposer les extraits dans celle du pays où le concert se déroule afin que les spectateurs moins à l'aise avec l'anglais, notamment les plus jeunes, puissent saisir ce qui se passe sous leurs yeux.

Assassin's Creed Symphony : Entre concert symphonique et concert dérape

On mentionnera également le côté un peu cheap de la toile géante descendant à intervalles réguliers afin de diffuser des hologrammes (de Junon, de la Pomme d'Eden) peu utiles, non doublés en VF et buggant également à la toute fin. Nous avons ainsi joint la société Gérard Drouot Productions, promoteur local basé à Paris et en charge de l’organisation au Palais des Congrès, afin d'en savoir un peu plus sur les soucis rencontrés. Alors que son directeur général délégué, Matthieu Drouot, nous confirme avoir mis à disposition de MGP Live un écran LED, il s'avoue surpris de voir que l'équipe de la tournée n'a pas été capable de régler une image parfaite. Il explique néanmoins ceci par le fait que cette séance était la première mondiale et que des réglages étaient apparemment encore en cours. Pas sûr cependant que ceux ayant payé 132,40 euros leur place (ou 66,40 euros pour les moins bien placés) tolèrent cette excuse d'autant que la mise en scène s’avérait simple et finalement très loin de l'expérience multimedia et immersive décrite par le site officiel.

Assassin's Creed Symphony : Entre concert symphonique et concert dérape

On aurait enfin aimé que Jesper Kyd, Lorne Balfe et Elitsa Alexandrova aillent au delà d'une apparition finale de 30 secondes en repartant sans dire un mot. Etrange et frustrant à l'image de ce concert qui proposait pourtant une expérience sonore de qualité. Il faut ainsi espérer que la société organisatrice puisse régler tous les soucis énoncés dès la seconde date prévue pour le 03 août prochain au Davies Symphony Hall de San Francisco et pour une potentielle seconde salve de concerts en 2020 comme le précise Matthieu Drouot :

Nous comptons bien reproduire ce concert en France, en 2020, vu l’engouement rencontré et une standing-ovation de plusieurs minutes. Comptez sur moi pour que la qualité des éléments vidéos utilisés soit améliorée d’ici là, et que la vidéo soit à la hauteur du son, de l’orchestre et de la lumière proposée.

Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jeff74sk
jeff74sk
MP
le 08 juil. à 15:24

J'y étais et musicalement c'était bon même si le format medley n'est pas génial pour apprécier certains thèmes. Mention spéciale à la version rock ... bizarre.
Le son n'était pas toujours top, est-ce une problème de la salle ou la calibration, je l'ignores?

Par contre visuellement c'était à chier, trailers compressés, artefacts verts, freeze, hologrammes invisibles.Juste un orchestre et pas de cosplayers (à part dans le public).
Les compositeurs originaux faisant un brève coucou.

J'ai pas boudé mon plaisir mais à 140 balles j'ai un peu mal!

Lire la suite...
chofafournee
chofafournee
MP
le 07 juil. à 15:28

Jouez à mon histoire pamphlétaire en l'ajoutant à vôtre journal de quête depuis ce lien :

https://assassinscreed.ubisoft.com/story-creator-mode/en-us/quest/5d11de0fb01ede45e4d986da :play:

Chroniques d'une Odyssée Eco+

Rejoignez le lapin blanc et arpentez l'univers d'une autre manière... 
Diatribe du progressisme comme vertu absolue. 
4 façons de terminer le jeu pour un total de 15 quêtes uniques. 
Lire la suite...
johnson007
johnson007
MP
le 07 juil. à 13:20

Quand je pense que je vais à un ciné concert en janvier prochain (oui je m'y suis pris à l'avance) du Seigneur des Anneaux, beaucoup plus professionnel et presque deux fois moins cher.
Cherchez l'erreur.

Lire la suite...
Cpia
Cpia
MP
le 07 juil. à 04:08

130 balles le concert de.... AC :x plein de couacs. décidément ubi...

Ouep, les concerts FF ou ceux des Souls, ça, ça envoie .

Lire la suite...
Boltono95000
Boltono95000
MP
le 07 juil. à 01:01

@shadowlink,

nan mais pour une fois qu'un projet extra jeu video (ici musical) réalisé par un studio de jeu vidéo autour de sa licence phare, se fait acclamer par la presse mainstream et le public non joueur. T’imagines des non joueurs qui vont à un spectacle dédié à assassins creed et qui kiffent..c'est irréel. On m'aurait dit ça ya 5 ans, j'aurais pensé à de la SF.

Pour une fois que le projet ne se fait pas basher comme à l'habitude, comme ce fut le cas pour tous les films, series tv, spectacles en rapport avec le jeu vidéo.........une pensée pour le magique Prince of Persia qui était un film honnête et fidèle à la licence en plus d’être magistralement réalisé.

Pour une fois que le jeu vidéo n'est pas associé à "Violence", "sexisme", "addiction", "ou que sais je" et que on l'associe a "ART" avec de grandes lettres "Musique", "symphonie", "spectacle"....... faut savoir se taire et dire bravo.

Ubisoft qui se fait basher rien que sur cette page, tente pleins de chose que ce soit en rapport avec le patrimoine historique et l’institut du monde arabe en préservant des monuments historiques grâce à la VR, les escapes games, la formation et l'apprentissage.....en plus de produire plus de nouvelles ip que beaucoup d'autres studios...

que le bashing vienne de l'industrie du jeu video pour une fois qu'un studio tente autre chose, de faire de l'art autour de cet art que beaucoup ne veulent pas reconnaitre, .je trouve ça navrant mais totalement cohérent avec l'image qu'ont les autres de cette industrie, une industrie immature qui comme un enfant passe son temps à pleurer et à critiquer.

arrêtez de pinailler sur des détails,les gens on l'air d'aimer, faites pas vos rabats joies pour des histoires de clim..c'est ridicule.

Lire la suite...
mymadness
mymadness
MP
le 06 juil. à 22:44

c'est surtout l'étonnement qui a envahit nombre de spectateurs confrontés à l'imprécision et l'amateurisme de la mise en scène renforcée par d'innombrables impairs techniques.

Un peu comme toutes les fautes d'orthographe et de construction grammaticale qui ont envahiT cet article....lol

Lire la suite...
Rouvidonan
Rouvidonan
MP
le 06 juil. à 21:47

J'ajouterai également des réorchestrations médiocres qui enlèvent tout l'épique des thèmes joués, voire toute logique (le thème de Connor joué à la flute amérindienne qui est ici joué au fifre connoté soldats américains, sérieusement ?) Certains morceaux puissants ont été changés en morceaux bien trop timides. il manquait en outre une soliste (point fort des BO de Kyd !).

Lire la suite...
ZBoy
ZBoy
MP
le 06 juil. à 20:56

Fort d'un orchestre de 80 cœurs...

Petite précision, on écrit "chœurs" et non "coeurs" dans ce sens là. Et c'est un seul chœur de 80 choristes, pas 80 chœurs, ça ferait beaucoup de monde.

Lire la suite...
alomora
alomora
MP
le 06 juil. à 19:00

J'y étais, je confirme la honte technique. Les arrangement et l'orchestre étaient eux-même assez inégaux (balance entre les instruments, justesse rythmique et énergie des musiciens).
Par contre 2 grosses erreurs dans la news : ce n'est pas Sarah Schachner la compositrice de Black Flag, c'est Brian Tyler (et Olivier Derivière sur le DLC), et la compositrice présente n'était pas non plus Sarah Schachner, mais Elitsa Alexandrova (compositrice de Rogue) !

Lire la suite...
]ShadowLink[
]ShadowLink[
MP
le 06 juil. à 17:36

J'y étais à ce concert, et je rejoins à 100 % Logan sur son article.
Ça manquait de mise en scène alors que la salle était immense et bien foutu ainsi que la série AC. Pourquoi ne pas avoir fait appel à une équipe de professionnel en parkour ? (déguisés en assassin's, comme pour la promotion de AC Unity par exemple).
Les soucis de productions (sur l'écran éco+) et heureusement que l'Orchestre jouait bien avec aucune erreur.... .

Lire la suite...
Top commentaires
deadly-boo
deadly-boo
MP
le 06 juil. à 14:29

Après les bugs dans les jeux, les bugs dans les concerts symphoniques. Ça va même contenir des DLC pour écouter le reste des chansons? :rire:

Lire la suite...
angelusdemortii
angelusdemortii
MP
le 06 juil. à 14:27

Ils vendent vraiment 130€ le ticket pour ce truc ?
Et ben...

Lire la suite...
Boutique
  • Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon
    292.49 €
  • Console Nintendo Switch avec paire de Joy-Con bleu néon et rouge néon Edition Limitée + code de téléchargement 35€ Nintendo eShop
    299.99 €
  • Mario Kart 8 Deluxe
    44.99 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Modern Warfare
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Z Kakarot
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce