Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / E3 2019 / News E3 2019 /

E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

News événement
E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures
E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures
Scarlett
Partager sur :

Alors qu'écoliers, lycéens et autres étudiants se confrontent en cette fin d'année à une longue série d'examens, l'E3 suit la même direction concernant ses conférences. Scrutées, décortiquées et évaluées par des millions de joueurs, ces dernières ont également été analysées par notre rédaction qui vous propose ici son carnet de notes, basé sur une série de cinq critères.

Quelques remarques préliminaires sont évidemment nécessaires : nous avons seulement retenu les conférences Xbox, Bethesda, Ubisoft, Square Enix et Nintendo dans le cadre de cet article. L’absence d’Electronic Arts est liée au fait qu’il ne s’agissait clairement pas d’une conférence, mais d’une suite de présentations calquée sur le modèle du Nintendo treehouse. Pour la conférence PC, le constat est similaire même si l’écart avec les conférences classiques est moins important. Concernant les critères, ils sont au nombre de cinq et portent seulement sur le fond de la conférence, au détriment de sa forme : nous avons en effet estimé que vous seriez davantage intéressés par les annonces et présentations de jeux ou de matériels que par le rythme de la présentation ou le ratio de bavardage sur l’ensemble. Bonne lecture !

Les cinq critères appliqués
  • Exhaustivité : Quelle est la densité de jeux présentés pendant la conférence ?
  • Capacité à surprendre : Les annonces effectuées étaient-elles inattendues, inédites ?
  • Renommée du catalogue : A-t-on vu beaucoup de licences célèbres, qui plaisent aux fans ?
  • Innovation et prise de risque : Y a-t-il eu des annonces sortant du quatuor remake/remaster/portage/suite ?
  • Proximité des sorties : Combien de temps faut-il attendre pour jouer aux jeux présentés ?

Conférence Xbox : Microsoft officialise le projet Scarlett

E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures
Sony, qui brille par son absence à cet E3 2019, a laissé le champ libre à son concurrent Microsoft. La division Xbox avait donc toute latitude pour frapper un grand coup et marquer de son empreinte cette édition un peu particulière du salon de Los Angeles dans le cadre de sa conférence. Si vous n'avez pas eu la chance de la suivre, nous vous proposons un résumé de ce qu'il fallait retenir de ce qui sera incontestablement l'un des temps forts de cet E3. Lire le résumé complet de la conférence...

  • Exhaustivité : Mention très bien

Plus de 60 jeux présentés en 1h40 de conférence, une belle moyenne d’au moins un jeu toutes les deux minutes. Si ce n’est pas forcément un gage de qualité, ça démontre que vous ne manquerez pas de productions auxquelles jouer dans l’écosystème Xbox.

  • Capacité à surprendre : Correct

Nous avions annoncé en exclusivité l’existence du projet Scarlett en février, tandis que d’autres leaks et lâchers d’informations anticipés (Elden Ring, Tales of Arise...) ont empêché la conférence de s’avérer totalement surprenante. Mais elle a tout de même su s’appuyer sur quelques belles annonces, allant de Phantasy Star Online 2 à l’arrivée de Keanu Reeves pour Cyberpunk 2077 en passant par une série de productions plus confidentielles aux trailers marquants (12 Minutes ou Blair Witch) ou le retour de Flight Simulator.

  • Renommée du catalogue : Mention très bien

Le grand nombre de titres présentés facilite forcément la présence de nombreuses têtes connues et appréciées du média. Cyberpunk, Halo Infinite, Gears 5, mais aussi de nouveaux jeux issus de studios renommés (12 Minutes chez Annapurna Interactive, Outer Wilds d’Obsidian ou Elden Ring chez From Software par exemple) ont occupé une bonne partie de l’espace, que Dragon Ball (via project Z) et Star Wars (via la saga LEGO Skywalker) se sont ensuite chargés de combler.

  • Innovation & prise de risque : Peut mieux faire

Les derniers E3 de Microsoft ont permis à la marque de s’offrir un premier virage vers la nouvelle génération. Après quelques années de prises de risques, le constructeur nous a offert une conférence moins étonnante cette année : on sait encore peu de choses sur sa prochaine console, les quelques licences exclusives présentées (Halo et Gears) n’ont pas pu nous surprendre du fait de l’absence de gameplay, et les nouvelles annonces de jeux (Elden Ring, LEGO Star Wars : The Skywalker Saga ou Flight Simulator, notamment) dévoilaient des univers globalement proches du passif de leurs géniteurs. Nous retiendrons tout de même le trailer de l’intriguant 12 minutes ainsi que la nouvelle orientation du studio Ninja Theory, qui se lance dans le multijoueur via Bleeding Edge. C’est toujours ça de pris, mais ça reste un peu maigre.

  • Proximité des sorties : Correct

Si le long tunnel de trailers n’a pas permis à tous les jeux de confirmer leurs dates de sorties, certains ont tout de même profité de l’occasion pour dévoiler l’instant auquel leur titre sera jouable. Plusieurs d’entre eux arrivent dès cette année en alpha, bêta ou version finale (Bleeding Edge, The Outer Worlds, Gears 5), d’autres sont datés pour la première moitié d’année 2020 (Cyberpunk 2077, Dying Light 2, Ori and the Will and Wisps, Phantasy Star Online 2…). En revanche, il faudra tout de même attendre plus d’un an pour profiter de la nouvelle console du projet Scarlett ainsi que de Halo Infinite, attendus pour fin 2020.

La conférence Xbox résumée en 3 minutes de vidéo

Chargement de la vidéo
E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

Conférence Bethesda : deux nouvelles franchises dévoilées

E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

Après une conférence Xbox chargée d'ouvrir le bal, c'était au tour de Bethesda Softworks de se prêter à l'exercice délicat de la conférence E3. L’éditeur était attendu au tournant après une année 2018 marquée par la sortie tumultueuse de Fallout 76. Convaincre, rassurer et séduire, telle était la mission de la firme américaine. Nous n’attendions pas Bethesda Softworks sur le terrain des nouvelles IP, et pourtant... Lire le résumé complet de la conférence...

  • Exhaustivité : Correct

La densité n’était pas forcément le point fort de la conférence Bethesda, qui a pris son temps en nous présentant un peu plus d’une dizaine de jeux sur 1h20 de conférence. Un chiffre qui reste respectable au regard de la taille du catalogue de l’éditeur, mais léger pour une conférence plutôt longue.

  • Capacité à surprendre : Correct

Si les deux nouvelles licences (Ghostwire Tokyo et Deathloop) annoncées pendant la conférence s’étaient invitées sur la toile quelques heures avant le show de Bethesda, elles ont tout de même marqué les esprits grâce à leurs univers très distincts de ceux des précédents jeux d’Arkane Studios et Tango Gameworks. Le mode Battle Royale de Fallout 76 n’était pas non plus attendu, mais il reste forcément moins impactant que l’annonce d’une nouvelle licence.

  • Renommée du catalogue : Correct

Si les nouveautés majeures prenaient la forme de licences encore inédites, le reste de la présentation a fait la part belle aux FPS majeurs de l’éditeur (Wolfenstein Youngblood, RAGE 2, Doom Eternal) ainsi qu’à son MMORPG The Elder Scrolls Online. Fallout et The Elder Scrolls ont donc surtout signifié leur présence par… des spin-of, allant du controversé épisode 76 à Blades, opus mobile. Pas forcément le meilleur moyen de faire briller ses plus beaux bijoux, mais une grande partie des licences majeures de l’éditeur étaient quand même du voyage.

  • Innovation & prise de risque : Correct

Une grande majorité des présentations était consacrée à des licences connues qui restent dans la veine de l’épisode précédent ou ne bousculent en tout cas pas suffisamment ses codes pour parler d’innovation. En revanche, la présence de deux nouvelles licences, dont l’une (Deathloop) plus étonnante au regard du passif du studio Arkane, a suffi à apporter un soupçon de fraîcheur à l’ensemble. De même, l’éditeur a choisi de parler de nouveau de Fallout 76 en tentant de lui donner un second souffle avec un mode Battle Royale (une idée moins originale, certes), une future extension majeure gratuite et bon nombre d’ajouts espérés par les joueurs, comme la présence de quêtes et de PNJ. Après un lancement plus que tourmenté, il fallait oser relancer ainsi Fallout 76 dans la gueule du loup.

  • Proximité des sorties : Correct

C’est tout le paradoxe de Bethesda : Après avoir fait de la réduction du délai entre l’annonce de ses jeux et de leur sortie son crédo, l’éditeur opte pour la deuxième année consécutive pour une formule hybride. Ses nouveaux jeux annoncés ne disposent certes d’aucune date de sortie, mais des DLC aux mises à jour en passant par les bêtas et les arrivées officielles de jeux, le reste du catalogue présenté sera intégralement disponible avant la fin de l’année. Une riche idée qui évite aux joueurs de patienter trop longtemps, tout en leur permettant de rêver un minimum sur l’avenir des jeux de la marque.

La conférence Bethesda résumée en 3 minutes de vidéo

Chargement de la vidéo
E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

Conférence Ubisoft : Trop peu de nouveautés et de surprises

E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

La conférence Ubisoft prend la relève du PC Gaming Show. Et si les fuites et annonces pré-E3 furent nombreuses pour l’éditeur français, plusieurs titres gardés secrets attisent notre curiosité… et ce malgré l’absence de Beyond Good & Evil 2. Voici le résumé de ce qu’il fallait retenir lors de cette conférence. Suite à un aparté musical servi par l’orchestre Assassin’s Creed Symphony, la conférence a démarré sur les chapeaux de roues avec une longue séquence de gameplay de Watch Dogs Legion. Lire le résumé complet de la conférence...

  • Exhaustivité : Correct

1h15 de conférences pour un peu moins d’une dizaine de titres, ce n’est pas beaucoup, mais ça reste honnête par rapport au catalogue global d’Ubisoft. En revanche, plusieurs licences majeures de l’éditeur sont tout de même restées au placard, réduisant de fait la densité des annonces au cours de la présentation.

  • Capacité à surprendre : Correct

Pas vraiment aidée par les nombreux leaks pré-E3, la conférence disposait pourtant de quelques annonces susceptibles d’apporter de la nouveauté à l’ensemble avec Roller Champions d’une part et Gods & Monsters de l’autre, ainsi qu’un nouvel opus de Watch Dogs dont l’ambiance tranche avec celle de son prédécesseur. L’introduction avec un court extrait des futurs concerts Assassin’s Creed Symphony était également une entrée en matière sympathique et plutôt inattendu. Le bilan est donc positif, sans s’avérer bluffant pour autant.

  • Renommée du catalogue : Correct

Le constat est ici partagé, car bien qu’un grand nombre d’IP populaires d’Ubisoft (Watch Dogs Legion, les licences Tom Clancy, Just Dance) se soient invitées sur scène, plusieurs licences de renom ont brillé par leur absence, même si celle-ci était attendue pour Assassin’s Creed et Beyond Good & Evil 2, qui reviendront sans doute l’année prochaine. Reste Rayman, Splinter Cell ou encore, qui sait, Prince of Persia parmi les franchises restées à quai, ce qui n’est pas négligeable au sein du catalogue de l’éditeur.

  • Innovation & prise de risque : Correct

Derrière quelques éléments classiques et attendus, Ubisoft a su se distinguer avec de nouvelles productions pour le coup moins attendues au sein de leur catalogue. Roller Champions tout d’abord, mais aussi Gods & Monsters, tandis que les suites de licences déjà connues semblent, comme Watch Dogs Legion, également tenter d’innover pour ne pas donner un sentiment de répétition vis-à-vis de l’épisode qui les précède. C’est encore un peu juste pour s’emballer, mais suffisant pour apprécier l’effort.

  • Proximité des sorties : Mention très bien

Roller Champions est en essai libre pendant la semaine de l’E3, l’ensemble des prochaines mises à jour et nouveaux contenus attendus pour les jeux-service d’Ubisoft sera disponible avant la fin de l’année, et il en sera de même pour le service Uplay + attendu pour septembre. Finalement, seuls Gods & Monsters et Watch Dogs Legion sortiront en 2020, mais ils seront disponibles dès les mois de février et mars. Du contenu daté et entièrement disponible dans les 9 prochains mois, donc, qui garantit une proximité quasiment totale des sorties.

La conférence Ubisoft résumée en 3 minutes de vidéo

Chargement de la vidéo
E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

Conférence Square Enix : Final Fantasy VII acclamé

E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

Après une "conférence" à l'E3 dernier qui s'est avérée plutôt décevante, Square Enix a décidé de faire un nouveau crochet par Los Angeles cette année afin d'évoquer son line-up à venir. Nous vous proposons de revenir sur les temps forts de l'événement placé sous le signe du catalogue japonais de l'éditeur. Yoshinori Kitase, producteur de Final Fantasy VII Remake et directeur de l'original s'est invité sur scène pour évoquer le titre tant attendu, prévu pour une sortie en mars prochain. Lire le résumé complet de la conférence...

  • Exhaustivité : Correct

Une grosse quinzaine de jeux dévoilés pendant la conférence, qui a duré 1h15, c’est un total respectable légèrement supérieur en terme de densité à celui des conférences des autres éditeurs, mais qui reste encore loin des deux gros constructeurs.

  • Capacité à surprendre : Peut mieux faire

Un remaster d’un Final Fantasy VIII que l’on pensait oublié à jamais, plus de détails sur un Outriders brièvement teasé avant la conférence, ça reste léger par rapport au nombre total de jeux dévoilés. Les deux grosses présentations liées à Final Fantasy VII Remake et Marvel's Avengers étaient attendues et malgré les détails intéressants qu’elles ont pu apporter, elles n’ont pas générés suffisamment de surprises pour accorder davantage de points à Square Enix sur ce critère.

  • Renommée du catalogue : Mention bien

Square Enix frôle le niveau maximum sur ce point grâce à un catalogue particulièrement copieux et prestigieux, surtout du côté des titres issus de leurs productions japonaises : Nous pensons évidemment à Final Fantasy et Dragon Quest. Mais il le frôle seulement du fait d’un catalogue de productions occidentales un poil moins chargé que d’habitude, seulement porté par son titre Avengers et un Dying Light 2 qui ne bénéficie pas encore d’une aura comparable à celle des autres titres cités.

  • Innovation & prise de risque : Insatisfaisant

À l’image de la conférence Nintendo, difficile de parler de prise de risque lorsque nous évoquons les annonces du côté de chez Square Enix. Des suites, des remasters, des remakes et des portages, le cocktail est certes très efficace, mais manque forcément d’audace. Et quand un nouveau jeu s’invite au programme, il s’appuie sur une licence déjà connue, celle d’Avengers. Finalement, en attendant d’en savoir plus sur Outriders, la plus grosse prise de risque vient peut-être du système de combat de Final Fantasy VII, qui diffère de celui de l’épisode original. Ca reste trop peu sur l’ensemble.

  • Proximité des sorties : Mention bien

À l’image de ses camarades de conférences, Square Enix a été généreux sur les dates de sortie. Une bonne partie du catalogue arrivera dans l’année, mais en plus d’Outriders qui ne sera disponible qu’à l’été 2020, quelques titres (Circuit Superstar et les épisodes de Saga) sont tout de même restés vagues sur leur futur lancement, ce qui empêche de justesse Square Enix d’atteindre la note maximale.

La conférence Square Enix résumée en 3 minutes de vidéo

Chargement de la vidéo
E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

Conférence Nintendo : Breath of the Wild 2 se dévoile

E3 2019 : Le carnet de notes des 5 conférences majeures

Comme chaque année, Nintendo opte pour un format différent de la traditionnelle conférence E3 pour privilégier une option plus cadrée prenant la forme d'un Nintendo Direct. Nous vous proposons dans cet article de revenir sur les temps forts de l'événement qui aura duré 40 minutes. Nintendo est malin et a attendu la toute fin de la diffusion du Direct pour annoncer que la suite de The Legend of Zelda : Breath of the Wild était d'ores et déjà en cours de développement. Lire le résumé complet de la conférence...

  • Exhaustivité : Mention très bien

40 minutes, une vingtaine de jeux dévoilés sans même compter le tunnel de trailers en fin de conférence, difficile de faire plus exhaustif que la conférence Nintendo sur ce point. Les possesseurs de Switch seront sûrement ravis de voir la machine ainsi alimentée.

  • Capacité à surprendre : Mention très bien

Il suffit parfois d’une annonce, une seule, pour surprendre son monde. Nintendo a suivi ce principe au cours d’une conférence pourtant riche en autres annonces, qu’elles concernent de nouveaux personnages pas forcément attendus pour Super Smash Bros. Ultimate, l’arrivée en occident de Trials of Mana dans une evrsion remastérisée, ou même le retour de Panzer Dragoon sur Switch. Mais forcément, le clou du spectacle reste l’annonce surprise d’une suite pour The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2, qui n’avait absolument pas fuité avant l’E3.

  • Renommée du catalogue : Mention très bien

Sur ce point, Nintendo a su à la fois capitaliser sur ses licences et laisser une place de choix au catalogue d’éditeurs tiers. Le résultat offre une grande diversité d’ensemble, avec forcément beaucoup de grands noms attendus qui s’invitent à la fête : Super Smash Bros. Ultimate, Zelda, Animal Crossing, Fire Emblem, The Witcher III, Resident Evil, le nouveau jeu de PlatinumGames… Difficile de faire mieux.

  • Innovation & prise de risque : Insatisfaisant

Avec un nombre important de portages, remasters, remakes, mais également beaucoup de suites de licences majeures, la conférence n’a clairement pas marqué les esprits sur ce critère. Notons tout de même qu’un Tactical adapté de Dark Krystal est en chemin, et qu’Astral Chain, prochain titre de PlatinumGames, viennent nuancer ce constat : mais deux jeux sur le total, ça reste peu.

  • Proximité des sorties : Mention très bien

Exception faite de l’ultime teasing sur la suite de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Nintendo nous a gratifié d’une conférence généreuse sur les dates de sortie, ou à minima des fourchettes de lancement. Une grande majorité des titres présentés sortiront avant Noël, le reste arrivera pendant la première moitié de l’année 2020. Une belle surprise au regard du nombre impressionnant de jeux présentés.

La conférence Nintendo résumée en 3 minutes de vidéo

Chargement de la vidéo
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
E3 Xbox Scarlett

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
gaet971
gaet971
MP
le 16 juin à 17:21

...and the winner is X boîte avec sa Game pass ultimate fighting all opponents !! Pourtant je n'ai jamais(encore) acheté une console X Box. Tchouss !!

Lire la suite...
Hallow_West
Hallow_West
MP
le 15 juin à 13:48

Nintendo a sorti la conférence parfaite, ils ont appris de leur erreur de l'année dernière et n'ont passé que 1 à 2 minutes sur chaque titre, hormis les gros jeux à venir. Ils ont fait très court sur Mario Maker 2 et Pokémon qu'ils avaient expédié avant l'E3. Et avec l'icône du TreeHouse ils ont proposé aux gens intéressés par voir le gameplay des jeux d'aller le voir ensuite sans pour autant saouler ceux à qui cela ne plait pas. Avec en plus quelques surprises, l'annonce de Banjo Kazooie a été très bien préparée et l'effet de surprise était complet et derrière ils nous achèvent avec BOTW 2...

On pourra leur reprocher la présence de trop de remake certes mais honnêtement qui va cracher sur un remake de Link's Awakening, Trials of Mana et Panzer Dragoon ?

Lire la suite...
padopad
padopad
MP
le 15 juin à 12:40

Virement bancaire pour Nintendo effectué ! :noel:

Lire la suite...
Ritalino
Ritalino
MP
le 15 juin à 12:19

Oufti, pire dossier ever...

Tant d'incohérences sur des critères identiques pourtant... Sans parler des "oublis"

Lire la suite...
fienso63
fienso63
MP
le 15 juin à 03:51

l'année 2020 s'annonce énorme avec plein de nouveaux jeux et les consoles a venir Ouahou !

Lire la suite...
Venitica
Venitica
MP
le 15 juin à 01:55

Et Daemon X Machina ? C'est pas aussi une nouveauté ? Ah bon...

Lire la suite...
alexosss
alexosss
MP
le 14 juin à 21:39

Microsoft qui côté innovation annonce du Cloud, du Xbox game pass ultimate, du hardware...à mon sens ça mérite une meilleure appréciation que celle de l’article.

Lire la suite...
edena88
edena88
MP
le 14 juin à 18:12

Xbox "Renommée du catalogue : Mention très bien"
Cyberpunk, Halo Infinite, Gears 5 ne suffisent pas à une tel mention, surtout que Cyberpunk, c'est autant Pc (si ce n'est plus) que Xbox........

BETHESDA "Renommée du catalogue : Correct"
Wolfenstein, RAGE 2, Doom Eternal, The Elder Scrolls Online, Fallout
Heu, seulement deux de ces titres suffirait à une mention "bien", alors pourquoi pas très bien comme Xbox qui sur le papier est loin d'avoir mieux?

Lire la suite...
Hikuiao
Hikuiao
MP
le 14 juin à 18:01

Nintendo et Microsoft le meilleur de tout l'e3

Lire la suite...
Alabios
Alabios
MP
le 14 juin à 17:51

Je comprends mieux ce procès fait à Nintendo au niveau de l'innovation et de la prise de risque dans des news précédentes puisqu'il y des jeux qui semblent avoir été complètement zappés...

Il faut croire que Empire of Sin, Daemon x Machina, Cadence of Hyrule ne comptent pas dans les nouveautés. Dommage car ça fait plus que doubler le total...
Et on pourrait rajouter Link's Awakening dans la liste aussi puisqu'il y a quand même une certaine prise de risque dans la DA.
De quoi faire largement mieux que Square Enix ou Ubisoft au niveau de ce critère.

Lire la suite...
Top commentaires
gaelrasengan
gaelrasengan
MP
le 14 juin à 16:48

Comme dirait ce cher Albus Humblebundledore :

https://image.noelshack.com/fichiers/2019/24/5/1560523690-lawl.png

Lire la suite...
Vanoje
Vanoje
MP
le 14 juin à 16:45

Nintendo, sans faire de grosse conférence, à réussi, est de loin, cette E3!
Bravo les japs!

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch Lite - Édition Zacian & Zamazenta
    220.53 €
  • Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon
    292.49 €
  • Console Nintendo Switch Lite - turquoise
    219.96 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Call of Duty : Modern Warfare
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Z Kakarot
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce