Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / E3 2019 / News E3 2019 /

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

News business
E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?
E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?
Switch
Partager sur :

Nos yeux sont peut-être rivés vers l’ E3 2019 et le flot d’annonces que nous osons espérer, mais il ne faut jamais oublier de jeter un œil dans le rétroviseur pour voir si les belles promesses du passé ont été tenues. Nintendo a-t-il joué la carte de la vérité ou distribué une poudre de rêve lors de l’édition 2018 ? Faisons le bilan !

A chaque E3, le Nintendo Spotlight utilise le style initié par les Nintendo Direct : un flot d’infos axé sur les jeux, et parfois quelques features, avec un rythme effréné et un minimum de blabla. Compte tenu du format, apprécié pour son efficacité et son absence de longueurs pompeuses, nous n’y retrouvons jamais de longs discours quant à la politique générale de la firme. L’édition 2018 en fut un exemple implacable : du jeu, du jeu et du jeu.

Nintendo a la cote chez Nintendo

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Parmi la ribambelle de titres montrés, on peut déjà saluer de nombreux succès. Pokémon Let’s Go Pikachu/Evoli s’est écoulé à plus de 10,6 millions, impressionnant pour un spin-off, et prédicateur de ce que pourrait faire Pokémon Epée/Bouclier à la fin de cette année. Mario Tennis Aces a remonté la barre d’une série moribonde avec 2,7 millions de copies écoulées, les meilleurs chiffres de la série. Mais on reste loin de la vraie surprise, Super Mario Party qui s’est vendu à 6,5 millions d’exemplaires dans le monde ! Un retour en force pour la licence de party-game, qui s’est en plus permis d’utiliser de façon originale la Nintendo Switch, avec la possibilité d’approcher deux machines ensemble pour former des niveaux dans un mini-jeu. Bref, on ne change pas une équipe qui gagne et Nintendo reste maître dans sa propre maison.

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Ce n’est d’ailleurs pas le hit planétaire Super Smash Bros Ultimate qui cassera cette règle : sorti le 7 décembre dernier, le jeu de combat de Masahiro Sakurai s’est écoulé à 14 millions d’exemplaires, faisant exploser les ventes de Nintendo Switch en passant, pile pour les fêtes de Noël ! En réunissant tous les personnages de la série et en apportant un gameplay qui a su tirer le meilleur des précédents opus, Ultimate s’est révélé comme un des must-have de 2018, devenant aussi l’un des jeux de combats les plus vendus de tous les temps, en seulement quelques mois, sur une console qui n’avait pas encore passé la barre des 30 millions d’acheteurs au moment de la sortie du jeu. Bref, une vraie promesse tenue, en somme.

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Les indés et éditeurs tiers définitivement installés

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Du côté des jeux indépendants, personne n’avait douté de leur potentiel succès. Dès 2017, la Nintendo Switch s’était présentée comme une aubaine pour les petites productions, de nombreux jeux ayant réalisé en quelques semaines des ventes supérieures à celles des autres plates-formes réunies, comme ce fut le cas pour Shovel Knight. Quand Nintendo montrait un Overcooked 2 pendant l’édition 2018, il savait déjà que le public était friand de ce genre de jeu, au gameplay accessible et fun. Hollow Knight était disponible à la fin du Spotlight, mais mis à part un message pour remercier le support des indépendants, Nintendo ne s’est pas étalé, préférant sans doute laisser ça aux Nindies Showcase, leur format digital dédié au sujet.

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Toutefois, les éditeurs tiers, eux, n’étaient pas mis de côté. Nintendo avait beaucoup à prouver, le public ayant peur de voir la ludothèque se restreindre aux jeux de la firme comme pour la Wii U. Fortnite, disponible le jour même, était bon coup marketing compte tenu du succès record du jeu. Les mois qui suivirent ont vu le Battle Royale marcher du tonnerre sur la Switch. Avec des jeux comme Dragon Ball FighterZ, Dark Souls Remastered ou encore Wolfenstein II : The New Colossus, la machine a pu montrer qu’elle pouvait aussi être le support de titres que l’on voit plutôt chez la concurrence dans l’imaginaire collectif. Alors certes, la console n’accueillera jamais un Cyberpunk 2077, mais elle a su prouver sur ses douze derniers mois qu’elle ne se contentera pas de jeux développés ou édités par Big N.

N’oublions pas des jeux comme Monster Hunter Generations Ultimate et surtout le surprenant Octopath Traveler. Ce dernier a été salué par la critique pour sa direction artistique exceptionnelle, prouvant que la machine pouvait aussi accueillir des exclusivités produites par des tiers (Square Enix), même si le jeu verra le jour sur PC le 7 juin prochain, 11 mois après sa sortie Nintendo Switch.

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Trop tôt ?

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Il est parfois difficile de comprendre la politique de Nintendo quant au timing de leurs annonces. Il y a deux ans, lors de l’E3 2017, la firme de Kyoto faisait Metroid Prime 4 et Pokémon Epée/Bouclier, alors au tout début de leur production, dans l’unique but de rassurer des joueurs quant à l’arrivée future de jeu sur la machine. Un passage obligé qui n’était clairement pas un choix : Nintendo a pris l’habitude d’annoncer les jeux moins d’un an avant leur sortie, y compris des mastodontes comme Super Mario Odyssey ou Super Smash Bros. Ultimate.

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Depuis, les choses ont changé : seuls deux jeux édités par Nintendo montrés lors de l’E3 2018 n’ont pas encore vu le jour : Daemon X Machina et Fire Emblem : Three Houses, tous les deux prévus pour cet été. Cela dit, il faut ajouter quelques jeux tiers, comme Killer Queen Black pour cet été, PixArk qui sort demain mais qui avait été annoncé pour l’automne 2019, et surtout Ninjala, le « Splatoon-Killer » de Gung-Ho, dont on a plus de nouvelles alors qu’il était prévu pour ce printemps. Pas de quoi en jeter sa Nintendo Switch par la fenêtre cela dit...

Fire Emblem : Three Houses (Nintendo Direct)

Chargement de la vidéo Fire Emblem : Three Houses trailer

Des déceptions ?

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

Outre le nombre de jeux et leur disponibilité, on peut aussi applaudir leur qualité : peu de titres sortis sur Nintendo Switch se sont avérés très décevants. Elle est peut-être là, l’aubaine de ne pas avoir des AAA comme Anthem ou Fallout76. Mis à part l’absence du Just Dance Controller App faisant de Just Dance 2019 sur Switch une version un peu inférieure, et l’absence de crossplay avec la version mobile pour Arena of Valor, Nintendo semble avoir renoué avec son Seal of Quality. En surface en tout cas, car si tout n'est pas abordé pendant le salon, il faut faire un sacré tri sur le Nintendo Shop pour trouver les bonnes perles parmi les trouzaines de titres qui sortent chaque semaine.

La vraie déception de la Nintendo Switch, à vrai dire, concerne ses fonctions online, complètement éludée lors de l’E3 2018 à quelques mois de sa mise en route. Super Smash Bros Ultimate en a fait les frais et le futur ne semble pas vraiment plus rose à ce sujet, mais peut-on parler d’une promesse non tenue alors que le sujet n’a pas été abordé ?

Les services en ligne ne sont pas le fort de Nintendo

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

En appuyant son Nintendo Spotlight sur les valeurs sûres, la firme nippone n’avait pas pris énormément de risques. Des jeux de qualité, des indés omniprésents, un soutien des éditeurs tiers de plus en plus régulier et une bonne ponctualité, l’E3 2018 de Nintendo n’était pas un leurre, ce qui aura sans doute fini de rassurer les joueurs. La confiance des gamers étant maintenant acquise, il ne leur reste plus qu’à ne pas décevoir avec cette nouvelle édition. Rendez-vous au Nintendo Spotlight 2019, le mardi 11 juin à 18h, afin d’avoir notre réponse.

Retrouvez toutes les infos de l'E3 2019

> La liste des conférences (jours et heures) pour cet E3 2019

Profil de Anagund,  Jeuxvideo.com
Par Anagund, Journaliste jeuxvideo.com
MP
E3 Nintendo Switch Nintendo Nintendo

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
TrollingThunder
TrollingThunder
MP
le 10 juin à 18:21

Vivement l'annonce du report d'Animal Crossing à 2020 :)

Lire la suite...
[Maggot]
[Maggot]
MP
le 05 juin à 02:09

Ça reste une honte n'empêche cet abandon de mario party, d'excellentes ventes et aucun contenu supplémentaire proposé aux joueurs, essentiellement au niveau des plateaux, première fois qu'il y en a si peu alors que ce n'était déjà pas folichon avant...

Lire la suite...
SolidSerpant009
SolidSerpant009
MP
le 03 juin à 22:32

Dès super jeux tels que SMB,yoshi,mario ace ,mais des services online ridiculement obsolète, j'ai payer 1 mois pour jouer mario ace et SMB en ligne, je me suis clairement fait arnaqué, tout simplement injouable bravo Nintendo

Lire la suite...
I_hate_myself
I_hate_myself
MP
le 03 juin à 06:09

Nintendo a bien tenue ses promesse aucun doute: Une console vide, un hardware qui est resté bloqué a la date de 2012, aucune nouveauté, des jeux indés a foisons sortie 10 ans apres, des triple A pressé jusqu a devenir des micro A, de la VR mais alors a se faire dessus tellement c est ridicule. Mais, cette grosse daube qu est la switch se vend tres bien chez les pigeons et des fantroll totalement lobotomisés. https://image.noelshack.com/fichiers/2017/12/1490372892-depardieu-surprise.png

Pas demain la veille que j irai acheter cette fraude de sous console. Sauf si, mais evidemment ca n arrivera jamais, ils sortent de vrais nouveaux jeux dessus et non des redites maquillées (ou non) de jeux Wii U, et un dock avec un hardware minimum de 2017 (donc de la 4k). Mais ca n arrivera jamais. https://image.noelshack.com/fichiers/2017/04/1485217606-bloggif-58869d7d85451.png

Lire la suite...
Commentaire édité 03 juin, 06:10 par I_hate_myself
vietnamiene
vietnamiene
MP
le 02 juin à 22:39

Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

avec mario U en top vente depuis 6 mois
euhhhhhhhhh non

Lire la suite...
ridleydu62
ridleydu62
MP
le 02 juin à 21:18

L'E3 2018 de Nintendo fut décevant (pour rester poli) et ces 12 derniers mois fut à son image, nul de chez nul car hormis Smash Bros y a rien eu de bien folichon et ce n'est pas parce qu'un jeu fait 10 millions de ventes que c'est forcément un gage de qualité parce que vous n'allez pas me dire que Pokemon Let's Go est un bon jeu sérieux, même si c'est un spin off. Sans oublier leur Online tout pourri indigne d'une console de 2017 fin bref une catastrophe pour ma part.

Heureusement la mi-2019 s'annonce excellente avec enfin un gros jeu inédit par mois : Super Mario Maker 2, Fire Emblem Three Houses, Astral Chain, Luigi's Mansion 3, Animal Crossing, les vrais nouveaux Pokemon et enfin Link's Awakening là au moins c'est un line up qui aura de la gueule, pas comme les peu intéressant Mario Tennis et Super Mario Party et le portage moisi de Mario Bros U. Et encore j'ai pas cité Bayonetta 3 vu que c'est pas sûr qu'il sorte avant l'E3 2020 fin bref au moins là le mec qui a investit pour une Switch aura enfin un argument valable autre que le pseudo portabilité de la machine, c'est à dire une vraie ludothèque qui peut plaire à tout type de joueurs.

Lire la suite...
Tortue_Ninchat
Tortue_Ninchat
MP
le 02 juin à 01:40

La vraie déception de la Nintendo Switch, à vrai dire, concerne ses fonctions online, complètement éludée lors de l’E3 2018 à quelques mois de sa mise en route.

Mouais... le online est aussi à 20 balles les 12 mois. Faut peut-être pas non plus en attendre autant qu'un PS+ à 60 balles. Et c'est très bien comme ça pour moi, un petit abo avec du online qui fonctionne la plupart du temps, même si tout n'est pas parfait niveau lag. Je préfère ça plutôt que de payer 60 boules.

Lire la suite...
Commentaire édité 02 juin, 01:40 par Tortue_Ninchat
Andrei_Fysamov
Andrei_Fysamov
MP
le 01 juin à 20:02

Depuis 2 ans on va de surprises en surprises avec cette console.

Cette année marque pour moi le désir de Nintendo de s'ouvrir à l'indé et un certain espoir de voir des créateurs motivé à exploiter son potentiel nomade.

Je n'ai pas d'attente particulière sur les annonces de jeux Nintendo déjà annoncé ou World première car je suis pas frustré du catalogue que j'ai déjà à terminer ou à acheter pour des coûts plus raisonnables la plupart des fois qu'un triple A
(Hollow Knight, Dead Cells, War Groove, Dragon's Dogma, Cup Head, Crypt of Necrodancer etc...).

Ouai le coup du repport Metroïd 4 fait mal mais c'était honnête de leur part et je prefere attendre plus longtemps pour un truc qui à de la gueule qu'un truc decevant... Je fais confiance , je me trompe peut etre...

J'ai tendance à me dire que l'E3 c'est un peu les montagnes russes.
Smash l'année derniere était une bonne hype, on peut regretter qu'ils aient parlé que de ça mais au moins ça à pu laisser la place derriere à des Nintendo Direct et des Nindies au cours de l'année.
Ils ont eu des effets, aussi voir plus percutant qu'une annonce officielle E3 (Cadence of Hyrule et Pokemon Shield n Sword (Bien que pas encore rassuré pour ce dernier).

Je ne sais pas si la décision de Sony est lié mais le fait de ne pas participer à l'E3 et d'introduire de maniere random un FFVII ou un Death Stranding sur des directs, on sent que le mood va en ce sens et que petit à petit les boites ne comptes pas que sur un événement pour marquer le coup.

Nintendo va t'il nous surprendre sur de nouveaux jeux de leurs licences comme il nous l'on fait pour zelda ou smash bros, ou petard mouillé, nous decevoir comme les 20 minutes sur smash qui aurait pu être diffusé plus tard ou des intros de titres sans gameplay et sans date ?

Dans tous les cas y'aura au moins un newcomer smash dévoilé et c'est tout ce que je veux savoir ;)

Lire la suite...
snake-du-68
snake-du-68
MP
le 01 juin à 16:33

J'espère que cette année, leur Direct ne sera pas centré sur un seul jeu comme c'était le cas l'année passée avec Smash. (il y avait bien 20 min sur les 30 rien que pour lui... )

Ils auraient pu faire comme la semaine dernière ou le semaine prochaine (Le Super Mario Maker 2 Direct et le Pokémon Direct) et nous montrer Smash dans un Direct avant l'E3.

Du coup si on a droit a 20 min de Animal Crossing, Links Awekening ou n'importe quel jeu qui sort dans 6 mois tout au plus, je deviens fou !!! :fou:

Lire la suite...
Marty2015
Marty2015
MP
le 01 juin à 13:23

Moi je suis globalement content, mais y a quelques points noirs, notamment Metroid Prime 4... Un Luigi's Mansion 3 qui tarde à venir,un Mario kart 8 Wii U, mais toujours pas d'opus réellement Switch et y a beaucoup d'autres points noirs, mais on ne peut tout citer :-)))

Lire la suite...
Top commentaires
BoisTonSake
BoisTonSake
MP
le 31 mai à 18:04

Ne pas avoir Fallout 76 sur Switch est décevant ? C'est plutôt un cadeau du ciel :hap:

Lire la suite...
xfixe
xfixe
MP
le 31 mai à 18:10

E3 : Nintendo a-t-il tenu les promesses de l'édition 2018 ?

La question ne ce pose même pas ! C est presque les seuls d ailleurs.

Lire la suite...
Boutique
  • Final Fantasy VII: Remake - Edition Deluxe
    89.99 €
  • Crash Team Racing Nitro-Fueled
    29.49 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Death Stranding
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce