Menu
Mortal Kombat 11
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Mortal Kombat : crunch, faible salaire... des ex employés décrivent les conditions de travail chez NetherRealm Studios

News jeu
Mortal Kombat : crunch, faible salaire... des ex employés décrivent les conditions de travail chez NetherRealm Studios
Mortal Kombat : crunch, faible salaire... des ex employés décrivent les conditions de travail chez NetherRealm Studios
PC PS4 Switch ONE
Partager sur :

L'enquête de Polygon concernant les conditions de travail des développeurs de Fortnite a visiblement motivé ceux de NetherRealm Studios à faire entendre leur voix.

Mortal Kombat : crunch, faible salaire... des ex employés décrivent les conditions de travail chez NetherRealm Studios
Mortal Kombat 9 (2011)

C'est un secret de polichinelle dans l'industrie du jeu vidéo : des studios majeurs comme Rockstar ou BioWare à des studios plus mineurs, la pratique abusive du crunch (période de développement intense, souvent à l'approche de la sortie d'un jeu) est monnaie courante. Si la situation n'a rien de nouveau, les développeurs sont de plus en plus nombreux à pointer du doigt les conditions de travail infernales qui leur sont imposées, généralement sous couvert d'anonymat par le biais d'enquêtes comme celles de Kotaku (Red Dead Redemption II) ou de Polygon (Fortnite).

Dans le cas présent, James Longstreet a décidé de s'exprimer ouvertement sur Twitter. En réaction à l'article de Polygon, cet ancien développeur de NetherRealm Studios explique retrouver de nombreux points communs entre son expérience au sein du studio d'Ed Boon et celle des développeurs d'Epic Games, hormis "les bonus qui valent trois fois ton salaire". Il raconte :

Cela fait huit ans, et ils ont été clair sur le fait que je n’étais plus désiré là-bas, alors merde : travailler à NetherRealm sur Mortal Kombat 9 m’a presque tué. Je n’ai pas dormi plus de 4 heures pendant des mois. De janvier à avril 2011, j’étais au travail plus de la moitié de mon temps. (...) Le crunch sur MK 9 a débuté en 2011 après le nouvel an (le jeu est sorti en avril 2011, NDLR). Bien sûr, nous faisions un peu de pré-crunch, histoire de s’assurer que nous pouvions crunch dans de bonnes conditions. C’était marqué sur des documents, ce n’était pas quelque chose sous-entendu à propos "d’un travail de passionné". C’était obligatoire. J'ai pris un jour de congé entre le 1er janvier et le jour de sortie du jeu. C'était mon anniversaire, et c'était un dimanche. J'ai aussi été autorisé à aller au mariage d'un ami un dimanche soir après avoir travaillé huit heures. Ce sont les deux seuls jours où je n'ai pas travaillé au moins de 10h à minuit. Nous faisions tous ça, à l'exception des boss bien entendu, qui partaient après le dîner. Pendant tout ce temps, les vétérans n’arrêtaient pas de dire que c’était le crunch le plus facile qu’ils aient fait (...) D’après ce que j’ai entendu dire, le cycle de crunch a empiré depuis mon départ. En septembre dernier, un ami m’a raconté qu’ils étaient déjà en train de cruncher. Ils ont fait appel à énormément de monde, les paient une misère (beaucoup moins que ce que je gagnais il y a douze ans) et les font travailler comme des dingues. James Longstreet, employé de juillet 2009 à mai 2011.

Contacté par PC Gamer, le testeur QA (chargé de repérer les bugs) Isaac Torres, employé chez NetherRealm de 2012 à 2013 pour travailler sur Injustice 2, relate une expérience similaire.

J'ai crunché pendant quatre mois d'affilée. Je faisais régulièrement des semaines de 90 à 100 heures en travaillant tous les jours. Je n'ai littéralement pas eu de vie pendant plusieurs mois. J'allais au boulot à 9 ou 10 heures, et je partais à 2 ou 3 heures du matin. Je suis certain d'avoir vieilli de 20 ans durant cette période de quatre mois. Isaac Torres, employé de 2012 à 2013.

Mortal Kombat : crunch, faible salaire... des ex employés décrivent les conditions de travail chez NetherRealm Studios
Injustice 2 (2017)

Sur Twitter, Beck Hallstedt, qui a aussi contribué à Injustice 2 sur un contrat de courte durée, a réagi de manière plus virulente en déclarant que les pratiques "prédatrices" et "abusives" de NetherRealm doivent être mises en lumière de la même manière que Riot, Epic et Telltale l'ont été ces derniers mois. Selon elle, le studio d'Ed Boon se repose grandement sur des travailleurs "temporaires", engagés avec des contrats de très courte durée renouvelables au salaire minimum, ou presque, et à qui l'on promet sans cesse une situation plus stable "après le prochain contrat". Rebecca Rothschild, ancienne analyste QA sur Injustice 2 et Mortal Kombat X, a corroboré ces informations. Auprès de PC Gamer, elle mentionne également des semaines de 100 heures pouvant s'étaler sur plusieurs mois à l'approche des échéances importantes, et surtout, le faible salaire de ces nombreuses heures de travail payées 12 dollars de l'heure pour les hommes, 11 dollars pour les femmes. Dans l'état de l'Illinois, où se situe NetherRealm Studios (Chicago), le salaire minimum est de 8,25 dollars par heure.

Nous étions des citoyens de "seconde classe". Un superviseur essayait de faire comprendre au service QA que nous étions chanceux pour cette rémunération supplémentaire. Cet argent, c'est bien, mais si je n'ai pas de vie et que je travaille à la mort, qu'est-ce que cela m'apporte de bien ? Rebecca Rothschild, employée de 2014 à 2016.

Lors de ma deuxième ou troisième semaine de travail, un nouvel employé "temporaire" s’est assis à côté de moi et était en train d'installer son poste de travail. La première chose qu’on a lui a dite était « prêt à mourir du crunch? » Beck Hallstedt, ex-employée.

Autre problème soulevé : selon Torres, ces semaines de 100 heures étaient loin d'être efficaces, du moins pour le service QA, la faute à une mauvaise organisation du management. Il n'était pas rare que les testeurs se retrouvent sans instructions, à passer des heures à ne rien faire. Longstreet est quant à lui catégorique : le crunch ne fonctionne pas.

La position de Warner Bros est que le crunch fonctionne parce que leurs jeux sont toujours rentables, donc c'est la bonne chose à faire. Le crunch ne fonctionne pas, les travailleurs n’en voient pas le profit, les bonus chez Warner Bros. Games sont limités à un petit pourcentage du salaire, et cela ruine des vies. James Longstreet.

Mortal Kombat : crunch, faible salaire... des ex employés décrivent les conditions de travail chez NetherRealm Studios
Mortal Kombat X (2015)

Ces ex-employés décrivent également un environnement de travail toxique, où certains principes de vie commune sont bafoués : sexisme, bureaux bondés, harcèlement... Deux ex-employés ont tenté de dénoncer la situation auprès de la Commission américaine pour l’égalité des chances en matière d’emploi, en vain. D'après Beck Hallstedt, en acceptant ces pratiques, NetherRealm abuserait de sa position de seul studio AAA implanté dans la ville de Chicago, vers lequel tous les jeunes diplômés se tournent naturellement. L'ex-employée reste malgré tout optimiste quant à l'avenir :

Soutenez les travailleurs du jeu vidéo et soyez patients avec nous. Il va se passer beaucoup de choses au cours de la prochaine année dans l’industrie. Je le crois. Beck Hallstedt.

NetherRealm Studios et Warner Bros n'ont pour le moment pas commenté ces déclarations.

Test Mortal Kombat 11 en vidéo

Chargement de la vidéo
Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Par Clementoss, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Commander Mortal Kombat 11
PC
39.99 €
PS4
21.20 €
Switch
31.00 €
ONE
47.07 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Vazerty57
Vazerty57
MP
le 04 mai à 17:11

Mais quesque c est que ce terme "cruncher" .... (c etait pas une barre chocolaté au depart ?)

Si les dev dorment 4 heures par nuit c est qu ils le veulent bien. Ils ont qu a rentrer dans une boite avec une convention collective digne de ce nom, et ne pas aller bosser pour des clopinettes.

Ce n est pas parce qu on rentre dans le monde des jeux video qu il n y a pas d arnaque ou de patron qui prennent leur employés pour des moutons...

Perso ce genre de boite ne mérite que un taux de maladie record et un turnover qui atteint des sommets. (Trop de turnover = travail mal fait avec plus de personnel)

Lire la suite...
masterlan
masterlan
MP
le 30 avr. à 19:59

Mais ce qu'ils vivent est la même chose pour tous les employés de la planète...Faut se réveiller les enfants et bien travailler l'école ne vous empechera pas de subir çà ! vous êtes tous des esclaves du capital ! que vous le vouliez ou non ! et le pire dans tous çà ce sont les ptits chefs qui se prennent pour des Dieux !

Chapeau pour la PUB de MK ! tout est bon ! mauvaise pub est une pub quand même !

Lire la suite...
Commentaire édité 30 avr., 20:01 par masterlan
[Lone_69_Wolf]
[Lone_69_Wolf]
MP
le 30 avr. à 17:31

Je bosse dans les logiciels industriels, etvu le nombre de jeunes voulant bosser dans le JV (notamment chez Ubisoft, boîte qui fait rêver tous les stagiaires qui passent chez nous), ça semble logique.

Quand il y a trop de demandes pour un poste c'est ce qui en résulte. C'est choquant et dégueulasse pour les dev' qui travaillent là mais c'est logique.

Lire la suite...
X30revedu60
X30revedu60
MP
le 30 avr. à 13:31

12 dollars de l'heure pour les hommes, 11 dollars pour les femmes

sa choque personne ? :ouch2:

Lire la suite...
_Tr3z_
_Tr3z_
MP
le 30 avr. à 11:26

Pendant que le service marketing fait la fête avec lignes de c... sous une montagne de fric avec des horaires avoisinnant les 20h / semaine ( oui les hrs passées au resto ne comptent pas ). Les vrais créateurs eux bossent dans l'ombre à un salaire de misère et sans aucun respect pour leur travail ni leurs conditions de vie.

Bienvenue dans le pure capitalisme, ou certaines licences ont un budget marketing parfois 2 fois supérieur à leur budget développement.. ( coucou Callof )

Produire plus, plus vite, pour moins chère, c'est le monde d’aujourd’hui.

Reste à la nouvelle jeunesse ( oui moi j'ai 32 ans c'est fini ) de stop ses caprices, je ne cesse de constater ici des jeunes ultra agressifs si ils n'ont pas de nouveau contenu, de suites de licences maintenant tout de suite ! un jeu sort, une semaine plus tard on exige déja une maj avec du contenu et on insulte la boite de prod si elle ne produit pas assez vite, puis on insulte car on trouve cela trop peu qualitatif.. bref ca devient n'importe quoi.

Moi j'ai grandis avec des jeux qui sortaient et puis.. RIEN, on jouait avec le jeu qui était sorti en boitier et pas de mises à jours avec du contenu quotidien, des events, etc.. et putain que j'ai passé de bons moments malgré tous sur toutes mes vielles licences.

Aujourd'hui tout le monde se lasse trop vite de tout et ça ne cesse de s’accélérer.. bref il est temps de tous nous remettre en question sur notre façon de consommer.

Lire la suite...
zebus17
zebus17
MP
le 30 avr. à 11:01

A quel moment les acheteurs se posent la question? Ne suis-je pas responsable?

Le boycott est la plus puissante des actions.

Lire la suite...
teufeur89
teufeur89
MP
le 30 avr. à 09:43

ça me rapelle un peu mon ancien taf dans la restauration.....15 heures par jour,payé au lance pierre!!

Lire la suite...
kreepyz
kreepyz
MP
le 30 avr. à 09:31

ça se permet de faire des campagnes publicitaires à plusieurs millions de dollars mais ca ne pense visiblement pas aux employés derrière...triste et consternant

Lire la suite...
panda_kowalski
panda_kowalski
MP
le 30 avr. à 01:19

c'est lourd, tout ça. à quel moment la question du boycott pur et simple va-t-elle se poser? ou pas? on fait quoi, en tant que gamers? perso, j'ai de moins en moins envie de jouer à certains de ces jeux se traînant des casseroles de crunch. j'ai l'impression de participer au ball-trap. ayant bossé en presse, je connais bien les ambiances de bouclage, ça peut être drôle, motivant, soudé des équipes. mais ça reste éprouvant( j'ai connu des bouclages plutôt mouvementés), mais ça ne dure pas des mois comme pour le JV. il y a des questions sérieuses à se poser sur le management. on n'entend pas ces retours puants sur des grosses prods hollywoodiennes. pourtant un Marvel, c'est un prod' constituée d'une tripotée de sous-traitants sur des contrats courts. et ça tourne. c'est quoi, le problème du JV? :question:

Lire la suite...
Fireanen
Fireanen
MP
le 29 avr. à 23:41

C'est comme ça dans tout les domaines et pas que dans le jeu vidéo et pas que sur le marché du travail... tout ceux qui ont été à l'école connaissent les rushs de fin de trimestres ou les prof balancent des travaux et des examen à la pelles, sans considération des autres matières, et où pour survivre tu es obligé de sacrifier une remise dans les matières les plus fortes pour concentrer tes efforts sur les matières plus faible et passer des nuits blanches. A cette époque j'ai littéralement du sacrifier des journées de travail et donc subir les foudre de mon patron parce que j’avais des travaux d'école a remettre à tel date. Vous savez le classique reproche « C'est ton problème t'aurait du te préparer avant ». Personne ne peut se préparer à une avalanche de devoir a moins d'être devin.

Heureusement, certaines boîtes sont plus humaines que d'autre et se serait exagéré de dire que toutes les compagnies sont les mêmes.

Lire la suite...
Top commentaires
Lonlie
Lonlie
MP
le 28 avr. à 15:07

Courage à eux car ils le méritent pour nous faire plaisir ... Mais pas dans ces conditions là.

Lire la suite...
blood-demoon2
blood-demoon2
MP
le 28 avr. à 15:08

Que vous prenez le studio Mortal Kombat, Rockstar ou n'importe quel autre c'est pareil au même ! Et le pire c'est nous joueur parfois quand on pousse une gueulante car leurs jeux nous convienne pas ou qu'il est complètement bugger et derrière on vois pas tout l'effort humain qui à était réaliser ! Sans parler du pire certain on du mettre fin à leurs jours :-( ça personne n'en parle .... Et dite pas que c'est faux certain le ferai si il ne supporterai pas une telle pression ou vie pareil !

Lire la suite...
Commentaire édité 28 avr., 15:09 par blood-demoon2
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace Switch 31.00€ Cdiscount PS4 32.99€ Amazon Switch 34.99€ Fnac Marketplace PS4 36.64€ Fnac PC 59.99€ Fnac PC 89.99€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
FIFA 20
27 sept. 2019
5
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020