Menu
Pandora's Tower
  • Tout support
  • WiiU
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
19/20
16 à 20
1
11 à 15
0
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
1 note

Les avis les plus utiles

19/20
Adiego-danrrun
Alerte
Posté le 21 Décembre 2016

Pandora's Tower est un jeu comme on n'en fait peu, tant au niveau de son histoire que de son Gameplay.
Aeron, un soldat, aide sa fiancé Elena à se cacher de l'armée qui la pourchasse à cause d'une malédiction qui la frappe et dont vous ne savez rien. Aeron est aidé dans sa fuite par la mystérieuse Mavda, sorte de marchande ambulante d'une autre espèce, et se cachent ensemble à l'Observatoire où Elena sera brièvement en sécurité.
Brièvement car la pauvre se transforme peu à peu en monstre et doit, pour retarder la malédiction, manger de la chaire de bête. Apparemment, seule la chair de 13 Maîtres pourrait conjurer la malédiction. Et voilà donc Aeron contraint d'aller chasser ces Maitres dans les 13 tours de la Brèche, une espèce de Château flottant au milieu d'un trou béant.

A chaque sortie, une jauge vous indiquera le temps restant avant qu'Elena ne se transforme. Arrivée à zéro, c'est le Game Over. Rarement je n'avais ressenti une telle pression en explorant les Donjons, d'autant plus qu'il n'est pas possible de conserver de la chair : celle-ci se flétrit.
On alterne donc des phases d'exploration / combats dans les différents donjons, tous très différents dans leurs mécaniques de jeu et à la difficulté croissante, tant sur les ennemis que dans la progression. Outre la chair et les ennemis, on y trouvera de nombreux matériaux qui seront utiles lors de nos retours à l'Observatoire. Ajoutons à cela un cycle jour-nuit apportant nouvelles opportunités et menaces qui donnent un véritable plus.

De retour "à la maison", outre nourrir notre fiancée de chair, nous pouvons commercer avec Mavda, qui nous achètera documents, matériaux, etc. Elle pourra nous créer des armes, objets, les améliorer... L'observatoire est également un lieu où vous tisserez votre lien avec Elena, via des dialogues faisant avancer l'histoire ou en lui offrant des cadeaux qui viendront réchauffer votre petit cocon.
Autre élément important du gameplay : la chaîne. Sorte de grappin qui vous servira à emprisonner/projeter les ennemis, ramasser des objets, arracher de la chair, actionner des leviers, etc. Son utilisation se fait à merveille avec la manette Wii qui répond au doigt et à l'oeil. Il est dommage que le Gamepad Wii U n'ait pas été paramétré pour qu'on puisse manier cette chaîne avec, cela aurait pu apporter un plus. Les tutoriels sont concis et efficaces, cependant ils arrivent tous en début de jeu et il faut parfois les parcourir de nouveau au long de l'aventure pour s’imprégner de l'ensemble des possibilités. Une progression plus "progressive" aurait été préférable.

Artistiquement, le jeu est sublime, techniquement il est plus que correct pour la Wii et il y a une réelle inspiration pour le design des Maîtres et des tours.

Niveau son, les voix sont en anglais mais le jeu est intégralement sous-titré en français, les dialogues ne cassent pas des briques mais ne nuisent pas à l'immersion... Mavda me fait par contre un peu trop penser à Yoda par moment, dans sa manière de parler. Les musiques sont belles et angoissantes, dommages qu'il n'y en ai pas une pour chaque tour.

Quant à l'Histoire, s'il est difficile d'y comprendre quelque chose, on se retrouve comme nos héros perdus dans cet univers hostile et on cherche à trouver les réponses aux questions qu'on se pose... Tout en progressant au fur et à mesure du jeu où nos doutes s'installent : que va devenir Elena ? Manger de la chair est-elle une solution ? Qui est cette mystérieuse Mavda ?

Pour résumer : un jeu d'action-aventure mêlé à du RPG, Pandora's Tower est une excellente surprise sur Wii U, vendu pour moins de 20€ alors que la version physique, trop rare, se négocie beaucoup plus. Avec Pandora's Tower, vous ne pourrez plus dire que la Wii U est pauvre en jeux.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (1)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
19/20
Adiego-danrrun
Alerte
Posté le 21 Décembre 2016

Pandora's Tower est un jeu comme on n'en fait peu, tant au niveau de son histoire que de son Gameplay.
Aeron, un soldat, aide sa fiancé Elena à se cacher de l'armée qui la pourchasse à cause d'une malédiction qui la frappe et dont vous ne savez rien. Aeron est aidé dans sa fuite par la mystérieuse Mavda, sorte de marchande ambulante d'une autre espèce, et se cachent ensemble à l'Observatoire où Elena sera brièvement en sécurité.
Brièvement car la pauvre se transforme peu à peu en monstre et doit, pour retarder la malédiction, manger de la chaire de bête. Apparemment, seule la chair de 13 Maîtres pourrait conjurer la malédiction. Et voilà donc Aeron contraint d'aller chasser ces Maitres dans les 13 tours de la Brèche, une espèce de Château flottant au milieu d'un trou béant.

A chaque sortie, une jauge vous indiquera le temps restant avant qu'Elena ne se transforme. Arrivée à zéro, c'est le Game Over. Rarement je n'avais ressenti une telle pression en explorant les Donjons, d'autant plus qu'il n'est pas possible de conserver de la chair : celle-ci se flétrit.
On alterne donc des phases d'exploration / combats dans les différents donjons, tous très différents dans leurs mécaniques de jeu et à la difficulté croissante, tant sur les ennemis que dans la progression. Outre la chair et les ennemis, on y trouvera de nombreux matériaux qui seront utiles lors de nos retours à l'Observatoire. Ajoutons à cela un cycle jour-nuit apportant nouvelles opportunités et menaces qui donnent un véritable plus.

De retour "à la maison", outre nourrir notre fiancée de chair, nous pouvons commercer avec Mavda, qui nous achètera documents, matériaux, etc. Elle pourra nous créer des armes, objets, les améliorer... L'observatoire est également un lieu où vous tisserez votre lien avec Elena, via des dialogues faisant avancer l'histoire ou en lui offrant des cadeaux qui viendront réchauffer votre petit cocon.
Autre élément important du gameplay : la chaîne. Sorte de grappin qui vous servira à emprisonner/projeter les ennemis, ramasser des objets, arracher de la chair, actionner des leviers, etc. Son utilisation se fait à merveille avec la manette Wii qui répond au doigt et à l'oeil. Il est dommage que le Gamepad Wii U n'ait pas été paramétré pour qu'on puisse manier cette chaîne avec, cela aurait pu apporter un plus. Les tutoriels sont concis et efficaces, cependant ils arrivent tous en début de jeu et il faut parfois les parcourir de nouveau au long de l'aventure pour s’imprégner de l'ensemble des possibilités. Une progression plus "progressive" aurait été préférable.

Artistiquement, le jeu est sublime, techniquement il est plus que correct pour la Wii et il y a une réelle inspiration pour le design des Maîtres et des tours.

Niveau son, les voix sont en anglais mais le jeu est intégralement sous-titré en français, les dialogues ne cassent pas des briques mais ne nuisent pas à l'immersion... Mavda me fait par contre un peu trop penser à Yoda par moment, dans sa manière de parler. Les musiques sont belles et angoissantes, dommages qu'il n'y en ai pas une pour chaque tour.

Quant à l'Histoire, s'il est difficile d'y comprendre quelque chose, on se retrouve comme nos héros perdus dans cet univers hostile et on cherche à trouver les réponses aux questions qu'on se pose... Tout en progressant au fur et à mesure du jeu où nos doutes s'installent : que va devenir Elena ? Manger de la chair est-elle une solution ? Qui est cette mystérieuse Mavda ?

Pour résumer : un jeu d'action-aventure mêlé à du RPG, Pandora's Tower est une excellente surprise sur Wii U, vendu pour moins de 20€ alors que la version physique, trop rare, se négocie beaucoup plus. Avec Pandora's Tower, vous ne pourrez plus dire que la Wii U est pauvre en jeux.

Lire la suite...
1