Menu
Conception II : Children of the Seven Stars
  • Tout support
  • PC
  • 3DS
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
15/20
16 à 20
3
11 à 15
1
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
4 notes

Les avis les plus utiles

16/20
Pikagome
Alerte
Posté le 01 mai 2014 à 00:00

Conception 2 c'est quoi ? Un rpg dans lequel vous incarnez un jeune homme déterminé cherchant à protéger le monde des vilains (off course). Vilains qui sont là à cause de nos pêchés à nous les humains. Mais grâce à un dieu (des étoiles si j'ai bien compris), nous avons le pouvoir de nous battre. Enfin ça dépend, pour se battre faut 1) avoir entre 15 et 18 ans et que le dit dieu ait fait apparaître une marque sur notre main. Mais ce n'est pas tout, grâce à ce pouvoir un garçon et une fille peuvent grâce à un rituel donner vie à un "star child" (enfant étoile) qui pourra avoir une classe au choix (épéiste, mage, archer, etc.) pour se battre avec nous. Je vous arrête là, pas de scène de sex hein, juste qu'il faut se tenir la main et penser très fort à l'autre et hop un enfant !

Rentrons dans le vif du sujet. Au premier abord, avec la démo(bientôt dispo sur le psn de chez nous), ça semble coloré, sympa, intéressant et les musiques sans être non plus exceptionnelle, nous laisse une plutôt bonne impression. On y découvre un gameplay plutôt accessible côté navigation et pour les phases de combat on peut se dire oulà c'est pas courant cette histoire de positionnement, mais ça rentre vite.
Le fait de faire des équipes constituées de nos "enfants" parait bizarre au début, mais on s'attache vite à leur petite bouille mignonne et leurs réflexions parfois drôle en dungeon.
Et pour faire ces petiots, il faut bien s'entendre avec des demoiselles. Bien sûr plus on s'entend bien avec elles, plus fort sont les enfants.
On a donc bien une partie flirt et une partie exploration de donjon.
Il possible de passer pas mal d'heures sur la démo juste pour s'occuper de la conception de nos enfants, faire divers essaies, etc, mais aussi juste pour monter au max l'humeur des demoiselles qui nous entourent et voir les diverses scènes auxquelles on a accès avec elles dans la démo.

Quand on arrive sur la version finale, surprise (à la mode en ce moment) hop en important la sauvegarde de la démo on a des objets offerts et on récupère tout ce qu'on avait fait.
Ok et après ?
On a accès à plus d'endroit (en fonction de ce que vous aviez déjà fait sur la démo), le labo, la guilde, la boutique de cadeaux (super important pour faire plaisir aux dames), le centre d'entrainement et d'autres choses qui se débloquent petit à petit.

Plus concrètement, on a pas mal de choses à faire. Parler aux filles pour en apprendre plus sur elles et se rapprocher d'elles. Là faut aimer le date sim, voir le fan service des fois, sinon ça vous plaira pas. Les phases de date sim nous montre les filles en 3d d'ailleurs avec possibilité de les toucher (vive l'écran tactile) selon les situations et si on est assez proche.
Il faut aussi gérer ses enfants (de la conception avec mesdemoiselles jusqu'à l'indépendance), choisir la bonne classe pour ce qu'on veut faire, mais avant choisir la mère qui aura les stats les plus adaptés à l'enfant qu'on veut faire. Sachant que toutes les classes ne sont pas accessibles dès le début et qu'elles demandent des conditions particulières pour être débloquées (récupérer tel objet sur tel mob, monter un enfant de tel classe à tel niveau, etc.).
Il faut aussi explorer les dungeons pour faire avancer l'histoire. Oui il le faut sinon l'histoire n'avancera pas forcément, autant vous dire que vous avez le temps dans ce jeu, pas de stress ou de gestions millimétré du temps (comme dans persona :p). Les donjons sont colorés et pas trop moche je trouve, seule bémoles, les mobs, tu prends un skin et tu le recolore à gogo yaouh. Truc pratique aussi dans les donjons, on peut s'arrêter à n'importe quel niveau et recommencer à ce dernier quand on veut y retourner et cela sans contrainte.

Autre chose que j'allais oublié, l'apparence des personnages, notamment des demoiselles peut être changé(changé que pendant phase de date sim) à l'aide de costumes (dlc ou event du jeu) et d'accessoires offerts (par vos soins) au préalable sous forme de cadeaux.

J'avoue qu'avec tout ça il peut arriver parfois de mettre l'histoire un peu de côté pour ce centrer sur les enfants pour faire la meilleure équipe possible, du coup beaucoup de farm d'exp à faire. Même sans se focaliser sur ça, d'après des forums us et mon expé du jeu, il y a des moments où on est obligé de refaire les donjons pour que les héroïnes et les enfants soient assez forts, sinon game over assuré.

Mais globalement le jeu est bon, pas exceptionnel, mais BON. Il y a des choses sympas dedans, quelques bémols, mais il reste agréable à jouer.
Cependant, si vous n'aimez pas trop le datesim/fan service (aux allures un peu de harem) et les dungeon rpg, passez votre chemin.
Autre chose d'important : Anglophobe s'abstenir.

Lire la suite...
16/20
Intelau
Alerte
Posté le 23 juil. 2014 à 00:00

Avec les deux avis postés par deux autres lecteurs jv.com, il ne reste que peux de chose à dire sur ce Conception II. Il est vrai que le spectre de Persona se retrouve beaucoup dans ce jeu, mais l'ambiance est beaucoup moins sombre, moins mature.
Certes les thèmes lorgnent vers ceux abordés dans les Persona mais on est loin du génie de cette série, avec ce coté superbement malsain que Conception n'a pas.

Au niveau du dating-sim, je dois dire que le jeu s'en sort pas trop mal, certes il y a des events que l'on revoit plusieurs fois, des discussions qui semblent un peu creuse mais l'ensemble reste trés agréable. Après, il ne faut pas être allergique au genre

Au final, je trouve qu'on se rapproche parfois plus du coté Magical Girl, avec des héroïnes invoquant leurs panoplies (plus ou moins épaisse il faut bien le dire) combiné avec les bons vieux stéréotypes issu des animes japonais. Le point que j'aimerais noter est que les héroïnes ne sont pas aussi creuses qu'on pourrait le croire, mais il ne faut pas espérer des personnages très travaillés non plus. Mention spéciale au design qui est vraiment très sympathique.

Un jeu avec des défaut mais qui s'en tire de façon honorable et qui devrait toucher les fan de persona. J'ai préféré choisir une version import US, afin de soutenir Atlus pour son travail sur une localisation de qualité, mais pour ne pas soutenir le tout démat(Enfin ceci est un autre débat). En espérant vous avoir aidé.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (4)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
16/20
Pikagome
Alerte
Posté le 01 mai 2014 à 00:00

Conception 2 c'est quoi ? Un rpg dans lequel vous incarnez un jeune homme déterminé cherchant à protéger le monde des vilains (off course). Vilains qui sont là à cause de nos pêchés à nous les humains. Mais grâce à un dieu (des étoiles si j'ai bien compris), nous avons le pouvoir de nous battre. Enfin ça dépend, pour se battre faut 1) avoir entre 15 et 18 ans et que le dit dieu ait fait apparaître une marque sur notre main. Mais ce n'est pas tout, grâce à ce pouvoir un garçon et une fille peuvent grâce à un rituel donner vie à un "star child" (enfant étoile) qui pourra avoir une classe au choix (épéiste, mage, archer, etc.) pour se battre avec nous. Je vous arrête là, pas de scène de sex hein, juste qu'il faut se tenir la main et penser très fort à l'autre et hop un enfant !

Rentrons dans le vif du sujet. Au premier abord, avec la démo(bientôt dispo sur le psn de chez nous), ça semble coloré, sympa, intéressant et les musiques sans être non plus exceptionnelle, nous laisse une plutôt bonne impression. On y découvre un gameplay plutôt accessible côté navigation et pour les phases de combat on peut se dire oulà c'est pas courant cette histoire de positionnement, mais ça rentre vite.
Le fait de faire des équipes constituées de nos "enfants" parait bizarre au début, mais on s'attache vite à leur petite bouille mignonne et leurs réflexions parfois drôle en dungeon.
Et pour faire ces petiots, il faut bien s'entendre avec des demoiselles. Bien sûr plus on s'entend bien avec elles, plus fort sont les enfants.
On a donc bien une partie flirt et une partie exploration de donjon.
Il possible de passer pas mal d'heures sur la démo juste pour s'occuper de la conception de nos enfants, faire divers essaies, etc, mais aussi juste pour monter au max l'humeur des demoiselles qui nous entourent et voir les diverses scènes auxquelles on a accès avec elles dans la démo.

Quand on arrive sur la version finale, surprise (à la mode en ce moment) hop en important la sauvegarde de la démo on a des objets offerts et on récupère tout ce qu'on avait fait.
Ok et après ?
On a accès à plus d'endroit (en fonction de ce que vous aviez déjà fait sur la démo), le labo, la guilde, la boutique de cadeaux (super important pour faire plaisir aux dames), le centre d'entrainement et d'autres choses qui se débloquent petit à petit.

Plus concrètement, on a pas mal de choses à faire. Parler aux filles pour en apprendre plus sur elles et se rapprocher d'elles. Là faut aimer le date sim, voir le fan service des fois, sinon ça vous plaira pas. Les phases de date sim nous montre les filles en 3d d'ailleurs avec possibilité de les toucher (vive l'écran tactile) selon les situations et si on est assez proche.
Il faut aussi gérer ses enfants (de la conception avec mesdemoiselles jusqu'à l'indépendance), choisir la bonne classe pour ce qu'on veut faire, mais avant choisir la mère qui aura les stats les plus adaptés à l'enfant qu'on veut faire. Sachant que toutes les classes ne sont pas accessibles dès le début et qu'elles demandent des conditions particulières pour être débloquées (récupérer tel objet sur tel mob, monter un enfant de tel classe à tel niveau, etc.).
Il faut aussi explorer les dungeons pour faire avancer l'histoire. Oui il le faut sinon l'histoire n'avancera pas forcément, autant vous dire que vous avez le temps dans ce jeu, pas de stress ou de gestions millimétré du temps (comme dans persona :p). Les donjons sont colorés et pas trop moche je trouve, seule bémoles, les mobs, tu prends un skin et tu le recolore à gogo yaouh. Truc pratique aussi dans les donjons, on peut s'arrêter à n'importe quel niveau et recommencer à ce dernier quand on veut y retourner et cela sans contrainte.

Autre chose que j'allais oublié, l'apparence des personnages, notamment des demoiselles peut être changé(changé que pendant phase de date sim) à l'aide de costumes (dlc ou event du jeu) et d'accessoires offerts (par vos soins) au préalable sous forme de cadeaux.

J'avoue qu'avec tout ça il peut arriver parfois de mettre l'histoire un peu de côté pour ce centrer sur les enfants pour faire la meilleure équipe possible, du coup beaucoup de farm d'exp à faire. Même sans se focaliser sur ça, d'après des forums us et mon expé du jeu, il y a des moments où on est obligé de refaire les donjons pour que les héroïnes et les enfants soient assez forts, sinon game over assuré.

Mais globalement le jeu est bon, pas exceptionnel, mais BON. Il y a des choses sympas dedans, quelques bémols, mais il reste agréable à jouer.
Cependant, si vous n'aimez pas trop le datesim/fan service (aux allures un peu de harem) et les dungeon rpg, passez votre chemin.
Autre chose d'important : Anglophobe s'abstenir.

Lire la suite...
16/20
Intelau
Alerte
Posté le 23 juil. 2014 à 00:00

Avec les deux avis postés par deux autres lecteurs jv.com, il ne reste que peux de chose à dire sur ce Conception II. Il est vrai que le spectre de Persona se retrouve beaucoup dans ce jeu, mais l'ambiance est beaucoup moins sombre, moins mature.
Certes les thèmes lorgnent vers ceux abordés dans les Persona mais on est loin du génie de cette série, avec ce coté superbement malsain que Conception n'a pas.

Au niveau du dating-sim, je dois dire que le jeu s'en sort pas trop mal, certes il y a des events que l'on revoit plusieurs fois, des discussions qui semblent un peu creuse mais l'ensemble reste trés agréable. Après, il ne faut pas être allergique au genre

Au final, je trouve qu'on se rapproche parfois plus du coté Magical Girl, avec des héroïnes invoquant leurs panoplies (plus ou moins épaisse il faut bien le dire) combiné avec les bons vieux stéréotypes issu des animes japonais. Le point que j'aimerais noter est que les héroïnes ne sont pas aussi creuses qu'on pourrait le croire, mais il ne faut pas espérer des personnages très travaillés non plus. Mention spéciale au design qui est vraiment très sympathique.

Un jeu avec des défaut mais qui s'en tire de façon honorable et qui devrait toucher les fan de persona. J'ai préféré choisir une version import US, afin de soutenir Atlus pour son travail sur une localisation de qualité, mais pour ne pas soutenir le tout démat(Enfin ceci est un autre débat). En espérant vous avoir aidé.

Lire la suite...
12/20
DraliX
Alerte
Posté le 02 juil. 2014 à 00:00

Conception II, sorti tout droit d'Atlus, joue indéniablement l'office de "semi-concurrent" puisque se veut du genre Persona, à savoir le mélange entre date-sim avec J-RPG.

Le jeu promet dans un premier temps beaucoup : le système de combat repose en effet sur la possibilité de constituer une équipe pouvant aller jusqu'à 12 enfants (quand même ...) dont vous pouvez choisir la classe et même l'équipement pour chacun d'entre eux (sans compter celui de votre héros et ... compagne). Là dessus, on s'attend de nombreuses possibilités tactiques, d'autant qu'une couche d'éléments à la pierre-papier-ciseau vient compléter le tableau (préférez le vent ou la terre en fonction de tel ou tel ennemi, etc ...).

Sur cette espérance acquise, le jeu dispose en conséquence d'un nombre d'heures de jeu conséquent (typique des jeux Atlus dans un sens). En effet, entre l'exploration des donjons (qu'ils soient ou non optionnels), la constitution de votre équipe et les séquences de charmes envers les différentes demoiselles, vous resterez pas mal de temps à errer près de l'université d'Arterra, vous, étudiant choisi parmi les dieux afin de combattre des monstres sortis tout droits de "Cercles des Ténèbres".

Oui, seulement voilà, là où Atlus nous avait assuré d'une maitrise de tous les éléments de ce genre si particulier avec la licence Persona (un scénario suffisamment élaboré, des combats exigeants et un choix nécessaire dans les liens sociaux), Conception apparait rapidement décevant sur pas mal de points. Outre un scénario insipide (vous êtes le héros ... et vous devez sauver le monde. Point.), le système de combat se révèle rapidement illusoire quant aux multiples possibilités tactiques qu'il vous faisait espérer : non, il est inutile de se casser la tête sur les classes de vos personnages puisqu'au final, outre de temps en temps l'élément associé à l'arme, ces dernières n'auront pas d'impact réel pour peu que vous vous montiez une équipe décente. De plus, concernant l'aspect social du titre, vous pourrez parler avec les demoiselles à foison, sans contrainte de temps (ce qui peut être agréable), mais également sans réelle envie puisque les dialogues, situations, voire protagonistes n'ont pas grand intérêt outre la compréhension de la mentalité de quelques adolescentes.

Afin d'essayer de clarifier les choses, Persona est un jeu qui repose sur des bases simples afin d'arriver à des résultats complexes, mais satisfaisants. Conception est l'exacte opposé. En effet, les bases du jeu (notamment pour les anglophobes) seront compliquées (vous créez des enfants par rituel religieux afin de combattre dans des donjons du fait de l'Ether qui se dégage de votre personne .... mouais) et le résultat n'arrive pas à l'espérance de ce qu'on peut attendre d'un jeu du genre (il m'est arrivé seulement quelque fois d'enlever l'option combat automatique, mais c'est assez rare et on ne peut pas changer la difficulté du jeu. De plus, toute la richesse des dialogues se résume à une morale assez collégienne sur le bien et le mal).

Sur ce dernier point, là encore je ne sais pas trop quoi penser : à qui conseiller Conception II? Le jeu n'est clairement pas mauvais : il est techniquement agréable et vous aurez tout de même des bons moments à essayer de découvrir toutes les classes ou de partager l'aventure avec l'héroïne de votre choix. Cependant, à première vue je l'aurais conseillé à un public plus jeune que celui de Persona : le scénario est beaucoup moins sombre et les mécaniques de gameplay sont bien plus aisées à maitriser. Seulement voilà, le jeu étant vendu en France et bien que disposant de tutoriels très détaillés, si vous ne parlez pas anglais, vous risquez de ne pas comprendre grand chose à l'intégralité du titre (les grandes lignes éventuellement).

Enfin, selon mon avis subjectif et bien évidemment sujet à critique, je trouve que Conception II se place sur un terrain assez glissant que celui de la métaphore de la reproduction (le titre n'est pas là par hasard). Point de porno ou autre répugnance sire, le fait de tenir la main à votre compagne saura, par l'échange d'énergie, créer un bambin à même de vous aider dans les donjons. Or outre les graphismes kawai d'un tel titre, certaines petites allusions à droite ou à gauche restent à mon sens très dispensables, voire d'un goût parfois douteux. Toujours est-il que suivant le public, la perception ne sera certainement pas la même.

Dès lors, quid? Et bien Atlus nous avait habitué à mieux. Sans être une totale déception, Conception II saura charmer ceux qui ont déjà craqué pour tout ce qui est Persona-like et qui souhaitent investir (au prix fort en dématérialisé uniquement je le rappelle) dans un "petit frère" moins regardant sur tous les points. Je vous conseille donc de bien réfléchir à votre achat car si Conception possède beaucoup de mécaniques de gameplay et d'éléments bien pensés, il ne les utilise pas assez pour en faire un "must-have" de la Vita.

Lire la suite...
16/20
julian_manson
Alerte
Posté le 22 août 2014 à 00:00

Conception est le style de jeu "promu" par Atlus et développé par des petites boites dont on risque fort d'oublier le nom. Cependant la plupart des jeux Atlus sont bonus et celui-ci ne déroge pas à la règle: immersion RP présente par le côté dating-sim (avec certains héroïnes géniales et des histoires parfois surprenantes), un gameplay riche (9 enfants en plus des parents+30 classes, faites le calcul), des donjons pas si chiant avec un système d'instant-kill les ennemis les plus faibles. Graphiquement c'est mignon, sans trop en faire et le jeu n'est pas si gourmand (mois d'1.5 Go).

La possibilité de faire du classmating avec les héroïnes d'un ami et même via internet permet d'avoir des classes ou des enfants parfois bien plus puissants que si on jouait en solo. La difficulté est bien foutue.

Mais au delà de tout, le gameplay reste le plus intéressant, avec un sytème de positionnel très important, de jauge qui permet de faire très mal avec présence de healing, tanking et assistance. Pas de limite de temps comme dans P3 et P4 donc moins pressant.

Un jeu que je recommanderais aux fans d'Atlus, qui s'il n'est pas au niveau d'un Persona, est loin d'être mauvais.

Lire la suite...
1