Menu
Wolfenstein II : The New Colossus
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
16.1/20
16 à 20
5
11 à 15
3
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
8 notes

Les avis les plus utiles

18/20
Yoshi-BD
Alerte
Posté le 20 juil. 2018 à 01:42

GRAPHISMES 4/5 : Comme pour Doom (c’est la même maison) le jeu est presque identique visuellement aux autres versions sur PS4, Xbox-One et PC mais la résolution a été revue à la baisse. Alors forcément le jeu parait un peu flou en mode salon ou portable. Dans Doom il fallait d’ailleurs régler ce petit flou ambiant à votre guise dans les paramètres vidéo via deux options (fastidieux). Dans Wolfenstein un motion-blur en temps réel fait le travail à notre place et s’ajuste tout seul (comme nos yeux) avec plus ou moins d’efficacité. Par contre le jeu est hyper fluide, c’est impressionnant. Bien évidemment on aura le droit à un peu de clipping et d’aliasing mais cela n’est vraiment pas gênant. Et baisse de résolution oblige, certaines textures deviennent grossières, baveuses et floues, mais pas toutes, car une sélection a été faite. L’animation est sans faille, la modélisation est irréprochable, et tous les effets spéciaux sont impressionnants. Les environnements traversés sont hyperréalistes, avec une profusion de détails qui force le respect, voir même grandioses (pour certains) et surtout très variés, on ne s’en lasse pas. Idem pour tous les personnages qui sont assez bien fichus. Bref ce jeu est plutôt joli dans son ensemble, bien aidé par une direction artistique formidable et les graphismes impressionnent (en mode portable ou nomade plus qu’en mode salon) même si parfois on a l’impression de jouer avec une configuration PC réglée au minimum. Mention spéciale aux très nombreuses cinématiques d’une qualité exceptionnelle (malgré quelques incohérences labiales).

SONS 5/5 : Les musiques de Mick Gordon (déjà au travail pour Doom) sont grandioses, mélangeant habillement tous les styles et dignes de grosses productions Hollywoodiennes, elles s’intègrent parfaitement aux situations rencontrées. Les bruitages sont magnifiques et réalistes. Pour finir les très nombreux dialogues (d’une qualité d’écriture hors norme façon Tarantino) sont superbement doublés par de vrais acteurs (en VF). Presque la perfection niveau sonore !

MANIABILITE 4/5 : Presque identique que pour Doom (toutefois moins paramétrable) mais bonne, elle sera convenir à tous. Sans atteindre la précision du PC, elle est cependant très efficace avec les Joy-con ou avec le Pad-pro, bien aidée par la gyroscopie. C’est un gameplay d’orfèvre. Trois petits bémols sont à préciser : la vision au loin n’est pas excellente à cause du flou ambiant de cette version, l’I-A des ennemis est parfois ravageusement réfléchie ou carrément aux fraises, il n’y a pas de juste milieu, et (peut-être le pire) les caractères d’écriture sont horriblement petits, on s’arrache vraiment les yeux !

DUREE DE VIE 4/5 : Sur le papier, il y a de quoi faire ! Mais en réalité la durée de vie du titre est artificiellement boostée, je m’explique : La campagne solo se boucle en une vingtaine d’heures (variable en fonction de votre niveau et de la difficulté choisie) mais il vous faudra la recommencer au moins une deuxième fois car celle-ci comporte deux time-line avec du coup quelques micros changements (hum-hum c’est un peu facile ça). De plus il y a dans chaque mission différents collectibles à collectionner et tous les trouver est plutôt galère (passage obligé pour viser le 100% mais un peu chiant, bien que certains goodies soient quand même vraiment fun, je vous laisse le soin de la surprise, il y en a à chier contre les murs). Pour finir l’intégralité de Wolfenstein 3D est jouable dans une version quelque peu remaniée. Par contre pas de multi-joueurs, pas de classement par scoring online, et aucun DLC des autres versions.

FUN 5/5 : Le reboot de Doom nous avait montré que le FPS à l’ancienne n’était pas mort et il est à lui seul un hommage vibrant aux FPS du début des années 90. Wolfenstein II fait de même en rendant un bel hommage aux FPS solo très scénarisés des années fin 90 début 2000. Mélangeant habilement phases de gun-fight nerveux, d’exploration-réflexion et voir même d’infiltration, dans un tout qui pourrait ressembler à un excellent film de série B magnifiquement écrit et mise en scène sans pour autant ne pas trop vous prendre par la main. Dommage pour les quelques défauts techniques de cette conversion, ainsi que pour les 8Go de téléchargement obligatoire supplémentaire pour faire tenir cette merveille sur Switch et pour les DLC pas présent ici, mais la petite dernière de Nintendo tient là une pépite du FPS solo scénarisé. Ce jeu complètement barré de bout en bout qui fera passer par toutes les émotions n’est à rater sous aucun prétexte si vous êtes fan du genre car cette cartouche est un chef d’œuvres du genre et certains passages valent à eux seuls l’achat du titre. Le jeu se dévore sans jamais lasser et il restera dans ma mémoire comme l’un des meilleurs soft du genre.

Lire la suite...
18/20
BlackFlagRaider
Alerte
Posté le 01 juil. 2018 à 23:02

très bon jeu de manière général, histoire prenante très immersifs , gameplay nerveux, texture un peu flou par moment mais bon, très bon portage ! :)

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (8)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
18/20
Yoshi-BD
Alerte
Posté le 20 juil. 2018 à 01:42

GRAPHISMES 4/5 : Comme pour Doom (c’est la même maison) le jeu est presque identique visuellement aux autres versions sur PS4, Xbox-One et PC mais la résolution a été revue à la baisse. Alors forcément le jeu parait un peu flou en mode salon ou portable. Dans Doom il fallait d’ailleurs régler ce petit flou ambiant à votre guise dans les paramètres vidéo via deux options (fastidieux). Dans Wolfenstein un motion-blur en temps réel fait le travail à notre place et s’ajuste tout seul (comme nos yeux) avec plus ou moins d’efficacité. Par contre le jeu est hyper fluide, c’est impressionnant. Bien évidemment on aura le droit à un peu de clipping et d’aliasing mais cela n’est vraiment pas gênant. Et baisse de résolution oblige, certaines textures deviennent grossières, baveuses et floues, mais pas toutes, car une sélection a été faite. L’animation est sans faille, la modélisation est irréprochable, et tous les effets spéciaux sont impressionnants. Les environnements traversés sont hyperréalistes, avec une profusion de détails qui force le respect, voir même grandioses (pour certains) et surtout très variés, on ne s’en lasse pas. Idem pour tous les personnages qui sont assez bien fichus. Bref ce jeu est plutôt joli dans son ensemble, bien aidé par une direction artistique formidable et les graphismes impressionnent (en mode portable ou nomade plus qu’en mode salon) même si parfois on a l’impression de jouer avec une configuration PC réglée au minimum. Mention spéciale aux très nombreuses cinématiques d’une qualité exceptionnelle (malgré quelques incohérences labiales).

SONS 5/5 : Les musiques de Mick Gordon (déjà au travail pour Doom) sont grandioses, mélangeant habillement tous les styles et dignes de grosses productions Hollywoodiennes, elles s’intègrent parfaitement aux situations rencontrées. Les bruitages sont magnifiques et réalistes. Pour finir les très nombreux dialogues (d’une qualité d’écriture hors norme façon Tarantino) sont superbement doublés par de vrais acteurs (en VF). Presque la perfection niveau sonore !

MANIABILITE 4/5 : Presque identique que pour Doom (toutefois moins paramétrable) mais bonne, elle sera convenir à tous. Sans atteindre la précision du PC, elle est cependant très efficace avec les Joy-con ou avec le Pad-pro, bien aidée par la gyroscopie. C’est un gameplay d’orfèvre. Trois petits bémols sont à préciser : la vision au loin n’est pas excellente à cause du flou ambiant de cette version, l’I-A des ennemis est parfois ravageusement réfléchie ou carrément aux fraises, il n’y a pas de juste milieu, et (peut-être le pire) les caractères d’écriture sont horriblement petits, on s’arrache vraiment les yeux !

DUREE DE VIE 4/5 : Sur le papier, il y a de quoi faire ! Mais en réalité la durée de vie du titre est artificiellement boostée, je m’explique : La campagne solo se boucle en une vingtaine d’heures (variable en fonction de votre niveau et de la difficulté choisie) mais il vous faudra la recommencer au moins une deuxième fois car celle-ci comporte deux time-line avec du coup quelques micros changements (hum-hum c’est un peu facile ça). De plus il y a dans chaque mission différents collectibles à collectionner et tous les trouver est plutôt galère (passage obligé pour viser le 100% mais un peu chiant, bien que certains goodies soient quand même vraiment fun, je vous laisse le soin de la surprise, il y en a à chier contre les murs). Pour finir l’intégralité de Wolfenstein 3D est jouable dans une version quelque peu remaniée. Par contre pas de multi-joueurs, pas de classement par scoring online, et aucun DLC des autres versions.

FUN 5/5 : Le reboot de Doom nous avait montré que le FPS à l’ancienne n’était pas mort et il est à lui seul un hommage vibrant aux FPS du début des années 90. Wolfenstein II fait de même en rendant un bel hommage aux FPS solo très scénarisés des années fin 90 début 2000. Mélangeant habilement phases de gun-fight nerveux, d’exploration-réflexion et voir même d’infiltration, dans un tout qui pourrait ressembler à un excellent film de série B magnifiquement écrit et mise en scène sans pour autant ne pas trop vous prendre par la main. Dommage pour les quelques défauts techniques de cette conversion, ainsi que pour les 8Go de téléchargement obligatoire supplémentaire pour faire tenir cette merveille sur Switch et pour les DLC pas présent ici, mais la petite dernière de Nintendo tient là une pépite du FPS solo scénarisé. Ce jeu complètement barré de bout en bout qui fera passer par toutes les émotions n’est à rater sous aucun prétexte si vous êtes fan du genre car cette cartouche est un chef d’œuvres du genre et certains passages valent à eux seuls l’achat du titre. Le jeu se dévore sans jamais lasser et il restera dans ma mémoire comme l’un des meilleurs soft du genre.

Lire la suite...
18/20
BlackFlagRaider
Alerte
Posté le 01 juil. 2018 à 23:02

très bon jeu de manière général, histoire prenante très immersifs , gameplay nerveux, texture un peu flou par moment mais bon, très bon portage ! :)

Lire la suite...
16/20
TheKheops
Alerte
Posté le 15 août 2018 à 01:45

Graphisme // 92℅
Animation // 90℅
Resolution // 80℅
Technique // 95℅
Duree de vie 20 heures environ
Vous cherchez un fps? Moins de 18 ans attention a la violence du jeu
C'est typiquement ce que la switch peux proposé de plus ambitieux a l'heure ou j'ecris ces lignes ( on est au debut de la vie de la console....uncharted 1 vs 3? Metroid4? Vs 3) graphiquement,ca envoi du bois,et raremement le jeu ne failli d'atteindre la cible visé du 30 fps j'ai bien dit ( rarement...) voir sur eurogamer,digital foundry pour les details technique,moteur,optimisation,resolution dynamique,level design legerement modifié ( pour s'adapté au hardware switch) bref un fps qui peux servir a epaté la gallerie par sa reussite technique,et qui va vous grandement vous satisfaire dans le noir seul dans sa chambre,la on se rapproche du visuel PS4 et ca fait plaisir sur le petit 6,2 pouces de l'ecran 720p de la switch,panic button? Good job

Ps/ oui j'utilise ma propre notation issue d'annees a lire les magasines de l'epoque
Joystick, console+,megaforce et j'en passe,une note global ne veux rien dire,et encore moins le 20/20 que je vois trop souvent,car impossible a atteindre,la limite technique de la machine ou un defaut de gameplay ou de framerate,ou de lassitude,ou de la bande sons et j'en passe des meilleurs,font et feront que je noterais jamais un jeu 20/20 sinon a part d'envoye le message negatif au studio de dev,c'est bon les gars ne faites plus rien vous etes au top!!, mouais qui a chuchoté zelda?.....les dungeons vous kiffé? La diversité? Ca me rappelle un certain skyrim...

Lire la suite...
18/20
Chinifamaubox78
Alerte
Posté le 02 juil. 2018 à 11:15

Impressionnant.Panic button a vraiment la capacité a sublimer les capacités de la switch.Evidemment certaines concession ont été faîtes vu le support mais dans l'ensemble un travail d'orfevre a été realiser.Bravo pour ce portage vraiment magnifique.Apres un portage de Doom vraiment réussi,Panic button réussi a encore améliorer ces graphismes avec ce wolfenstein qui est plus abouti encore qie Doom.Bravo des portages comme ça j'en veux encore.

Lire la suite...
15/20
tvouillamoz
Alerte
Posté le 30 juin 2018 à 21:32

Le jeu est fluide. Les textures sont un peu vaporeuses sur un moniteur 1080p, mais on les oublies vite tellement le jeu est prenant. La visée aux mouvements est vraiment bien. Quand je l'aurai fini je changerai ma note et mon commentaire au besoin. J'ai la version cartouche avec un dl de 8go. Franchement, passer un jeu de plus de 50 go en moins de 30, chapeau.

Lire la suite...
15/20
Alexou59
Alerte
Posté le 30 juin 2018 à 09:13

jeux fluide en mode TV ou portable
texture très propre sauf quelques petite exception.
l'histoire est pas mal, gameplay nerveux
je suis satisfait de mon achat

Lire la suite...
12/20
JAYESSES
Alerte
Posté le 12 juil. 2018 à 01:06

Wolfenstein IIest certes un bon jeu, un FPS dynamique avec un systeme de combat intelligent
Mais, il a pour moi un enorme probleme : Les labyrinthes, Sur un niveau on passe trois quart du temps a chercher son chemin plutot qu'a tuer des nazis

Je dois reconnaitre que le jeu est magnifique pour une switch

Lire la suite...
17/20
Vishwas78
Alerte
Posté le 23 sept. à 06:58

Très bon portage et c est un bon jeu, histoire prenante et très immersifs, gameplay nerveux, texture un peu flou.
Un fps de très bon niveau sur Switch. A faire.

Lire la suite...
1 
Meilleures offres
Amazon Switch 31.81€ Cdiscount Switch 31.81€ Amazon Switch 49.00€ Amazon Switch 49.22€ Fnac Switch 49.99€ Fnac Marketplace Switch 69.99€
Marchand
Supports
Prix