Menu
Everybody's Gone to the Rapture
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
13/20
16 à 20
45
11 à 15
22
6 à 10
13
0 à 5
18
Donnez
votre avis
98 notes

Les avis les plus utiles

5/20
stim971
Alerte
Posté le 11 Août 2015

Avant de donner mon avis j'aimerais préciser que je suis fan d'Heavy Rain, Life is Strange, Soldats Inconnus, et d'autres jeux du même genre : avec une histoire prenante même si il y'a peu de gameplay...
C'est triste à dire mais j'ai arrêté d'y jouer à force de me dire "je me fais chier" dans ma tête...
Ok c'est très beau là dessus je ne dirai rien. Mais quel ennuie!!! Il faut marcher marcher marcher (vraiment marcher comme un retraité de longue date en plus).
J'imagine qu'au final il se passe un truc de dingue mais je n'ai pas la motivation d'y aller.

Concernant le test et les "notes sanctions" malheureusement je suis d'accord. Etant moi même youtuber je sais que mon avis sur un site comme jv.com apporte peu. La presse JV nous déteste tout comme les lecteurs. Par moment je peux comprendre et un test comme celui ci ne va malheureusement pas arranger les choses.

Je pense à ceux qui achèteront le jeu, n'aimeront pas, et reviendront sur le test pour voir les notes et remarques des lecteurs concernant le jeu ou qui l'a écrit...
Je ne pense pas que MrToq soit à blamer. Ce n'est pas lui qui a décidé que le test serait en premiere page du site! Mais effectivement, à lire le test, on se dit que c'est pas si loin de The Witcher 3 et son 19/20 :)

Bon jeu à vous,

StiM

Lire la suite...
19/20
Gamerforlife92
Alerte
Posté le 12 Août 2015

Alerte aux gogoles !!!!!

Je n'ai pas encore fini le jeu, mais je ne peux pas psychologiquement laisser tout ces morveux qui habitent encore chez papa maman descendre un jeu qu'ils n'ont même pas encore essayer pour la plupart, mais de toute façon, je ne pense pas que niveau maturité ils soient prêt pour ce genre d'expérience étant encore dans l'âge BOUM BOUM PAN COD c'est trop de la bombe, bref...

Ce jeu est un jeu artistique, un jeu d'ambiance que je qualifierais de Aventure/Psychologique/Poétique car oui Everybody's GTTR est totalement inclassable mes ami(es), un jeu inclassable en 2015 ?!! Alléluia mes frères, il y'a encore des concepteurs de jeux avec des burnes !

Etant un jeu d'ambiance, il faut donc se mettre dans l'ambiance, donc se mettre dans la peau du personnage, en jouant seulement dans le noir, dans le calme, avec le casque sur la tête pour profité vraiment de ce que propose le jeu, accompagné de graphismes sublimes, les plus réalistes toute console confondue !!!

Ne parlons pas des bruitages, musiques de toute beauté qui rajoutent encore à cette ambiance poétiquement magnifique !

Bref, vous l'aurez compris, c'est une expérience différente proposé, un jeu mature pour adulte avec des poils au menton ( désolé pour les filles ! ), il faut avoir un esprit ouvert à la découverte et à l'émerveillement, si c'est votre cas, cette expérience sera unique dans votre vie de gameur(euses), c'est un joueur avec 28 ans de gaming qui vous le confirme !!!

Qualités :

  • Durée de vie pour un jeu à 16,00/20,00€ ( J'ai fini ma première zone sur 6 en 2H30 environ...)
  • Graphismes incroyables, du jamais vue niveau réalisme toute console confondue !!
  • Bruitages ( Doublage en Français !!!), puis Musiques grandioses !
  • Un vent de fraîcheur dans une période vidéoludique qui vise principalement les CallOffdutiens...
  • Envie d'en découvrir toujours plus dans la vie des villageois...

Défauts :

  • Personnage trop lent ( même avec la technique de rester appuyer sur R2 )
  • .....Ne pas être créer pour un public immature et bien bourrin ?!...Non c'est une qualité !!!!!

Conclusion : Un jeu à ne pas mettre entre toute les mains, c'est un chef-d'oeuvre, un tableau, une oeuvre d'art que seul un joueur ayant la fibre artistique pourra apprécié, si c'est votre cas, préparer vous à vivre une expérience inoubliable, si vous êtes du genre bourrin ou à mettre des 0/20 à un jeu jamais testé pour faire son rebelle de 13 ans en quête d'amour, passer votre chemin...

19/20 bien mérité ! Merci et bravo à toute l'équipe !!!!!

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (98)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7 
Page suivanteFin
18/20
fabmin
Alerte
Posté le 22 Août 2015

N'ayant pas encore la PS4, il m'est difficile de juger objéctivement. j’hésite donc entre 18 et 19. Après lecture de l'article, je sais que c'est le genre de jeux que j'aime. Connaissant les autres titres du studio et aimant les jeux atypiques, il ne fait aucun doute qu'il fera, au même titre que The Last Guardian, parti de mes achats privilégiés.

Lire la suite...
1/20
tomleo
Alerte
Posté le 24 Août 2015

Je suis embêté avec ce "jeu" qui n'en est pas un. En effet dans un jeu il doit y avoir un gameplay, des mécaniques qui permettent au joueur de rester actif.
C'est là tout le problème, je n'ai aucun problème avec les jeux basés sur l'immersion, la contemplation, dans lesquels le principal intéret se trouve dans l'histoire. Toutefois, dans celui ci on ne retrouve aucun gameplay: c'est un simulateur de randonnée dans lequel le joueur avance pour découvrir la suite de l'histoire, il est alors complètement passif devant sa télé.

C'est pourquoi je met cette note, un "jeu" ne peut pas laisser le joueur passif et lui demander uniquement de regarder (même si il est beau) et de suivre l'histoire (même si elle est riche). Alors certains diront "oui mais l'histoire est géniale, j'ai été transporté, c'est marquant, c'est poétique" : ceux ci auront peut être eu une bonne expérience mais ce n'est pas une expérience de jeu vidéo (autant regarder un DVD dans ce cas).

Lire la suite...
13/20
megafun89
Alerte
Posté le 20 Juillet 2019

Testé et finit sur PS4 Pro

Graphismes:

+ la qualité des décors et le niveau de détail par rapport à l'histoire est soit correct soit réellement impressionnant.
+/- les graphismes sont de type photo-réalistes, pour un petit studio c'est très impressionnant. Mais l'ensemble sonne un peu creux c'est très...austère ou sommaire je ne saurais pas bien le décrire. Ça manque un peu de densité et de vie à l'écran, même quand les souvenirs sont enclenchés. L'absence totale de réelles animations y joue peut-être aussi pour beaucoup.
+/- les effets cotoient le magnifique digne d'un AAA voir mieux (lumière, météo...), mais aussi quelques ratés comme les ombres (surtout celles de la forêt^^)

Gameplay:

- aucun autre gameplay que celui d'ouvrir des portes et de déclencher des cassettes ou des souvenirs... Minimaliste...
- lenteur abyssale du personnage, tout juste correct une fois la course activée (fonction sacrément bien cachée faut rester appuyer plusieurs secondes sur R2 pour voir son effet). Mais même avec cette "course" un conseil: ne vous perdez pas, parce que les aller-retours sont un véritable calvaire dans le jeu à cause de cette lenteur...
- en plus de cette lenteur le jeu est aussi extrêmement rigide... N'espérez pas passer par-dessus une clôture, ni à travers certains feuillages, ni même vous baisser ou sauter juste un petit peu... Vous n'avez comme seul liberté que de suivre le chemin prévu à cet effet et trois touches: marcher / courir / activer. Minimaliste encore une fois.
- malgré un level-design faussement ouvert (des zones entre-coupées de raccourcis), l'avancée est en réalité extrêmement linéaire. Vous ne les aurez peut-être pas dans le même ordre mais il y aura toujours qu'une seule façon d'avancer à chaque fois : récolter tous les souvenirs d'une zone pour passer à la suivante. Ce qui, en plus d'un level-design sommaire faute de fonctionnalités, peut vite devenir redondant.
- l'orbe a parfois ses petits caprices ne l'écoutez pas toujours elle pourrait vous paumer... C'est stylé, mais l'ennui c'est que c'est aussi votre seul indicateur...pas de carte sur soi, juste les panneaux touristiques de la vallée...alors quand votre seul indicateur vous lâche, c'est vite problématique pour le rythme et le plaisir...

Scénario:

+ une excellente intrigue, grave et très mystérieuse
+ une narration excellente, la meilleure que j'ai pu voir. Car elle donne suffisamment pour éviter la frustration, mais jamais trop pour permettre de rester accrocher. Chaque dialogue fait progresser le mystère, chaque avancée est intéressante, et du coup forcément on en veut toujours plus. Sur ce plan là, le titre est un chef d'oeuvre.
+/- grand malheur que d'avoir une fin comme celle là... La fin était tellement bien amené et le déroulé tellement bien construit, qu'on s'attendait forcément à un bouquet final... Alors artistiquement oui il a bien eu lieu, c'est visuellement sublime. Mais scénaristiquement c'est beaucoup trop brouillon... On l'impression que les développeurs n'ont pas voulu se décider entre mystique, divin, et scientifique, alors on se prend toutes les théories en même temps et c'est au joueur de décider en fonction de ses affinités persos. J'ai horreur de ce genre de fin ouverte ! Si je regarde un film je veux en connaitre la fin, pas l'interpréter, c'est pareil pour les jeux... J'aurai mit un moins si la partie artistique/mise en scène n'avait pas été autant réussie. Car sur ça nul doute c'est bien un bouquet final.

Son:

+ des compositions musicales sublimes
+ entièrement traduit en VF et très bien doublé
+ effets sonores simples, mais très réussis. Notamment l'orbe ou encore la météo
+ les dialogues sont superbement écrits

Conclusion

Vous l'aurez compris, ce jeu n'a rien d'un jeu... Certains diront "expérience" et ces gens là auront raison en quelque sorte, mais pour moi un jeu vidéo - même narratif - doit rester divertissant, pas seulement sympa à regarder ou à écouter. Car là niveau gameplay soyons honnete y a rien, strictement rien, tout repose sur des qualités de son et de narration. Certains diront graphismes également, mais personnellement je n'oublie pas qu'ils reposent sur un ensemble assez minimaliste et donc plus facile à développer et à supporter pour la console. J'ai déjà mis des notes de ouf à des jeux narratifs, mais c'était des jeux où le gameplay soutenait la narration, ce dernier n'était pas tout simplement absent ou à ce point minimaliste... D'autant que le final ne m'a malheureusement pas transporté autant que le déroulé.

Lire la suite...
15/20
stevy83
Alerte
Posté le 28 Mai 2019

Après Gone Home je voulais continuer sur la même lancée !

J'ai eu au début pas mal du mal à rentrer dans l'histoire vu qu'y a pas mal de personnages mais au final on a envie de continuer d'en apprendre plus. On cherche de partout dans ce monde très joli et agréable à visiter, tout comme l'ambiance, le bruitages et la musique. On se laisse prendre mais le gros défaut reste une carte bien trop grande avec des déplacements trop lent ce qui gâche parfois le plaisir. Au sinon l'histoire est très bien trouvé, j'avais pas tout compris mais après avoir regardé des points de vus différents sur internet je me rends compte que c'est très bien trouvé ! Que les personnages sont également attachants et capable de se remettre en question quand la mort est proche. Un très bon scénario, très bien écrit !

Lire la suite...
13/20
Pred21
Alerte
Posté le 10 Septembre 2018

magnifique visuellement, une OST sublime. Voilà les deux gros points forts du titre. Maintenant, il y a quelques défauts qui font qu'on est loin d'un chef d'oeuvre. Un gameplay extrêmement minimaliste, encore plus faiblard qu'un TellTale. Ouvrir des portes, écouter la radio, le téléphone, c'est à peu près tout. Le jeu est une simulation de promenade pour comprendre ce qu'il s'est passé dans cette ville fantôme. Le style narratif est très présent, on a une certaine liberté de mouvement pour aller à gauche et à droite. Malheureusement, le gros couac comme tout le monde l'a mentionné, impossible de courir. C'est très lent, TROP lent, on ne fait que marcher à une allure de grabataire. Un vrai supplice. C'est vraiment dommage car avec la possibilité de pouvoir se mouvoir rapidement ou pourquoi pas se téléporter d'un endroit visité à un autre, on avait là un jeu référence dans la catégorie narratif.

Lire la suite...
1/20
petit_monstre
Alerte
Posté le 17 Août 2018

Je n'arrive pas à croire que j'ai terminé cette merde. Y a vraiment des fois où j'ai du temps à perdre. Jamais vu un jeu pareil. On se déplace plus lentement qu'un retraité. Le déclenchement des dialogues se fait parfois en une seconde, d'autres fois, il va falloir manipuler la manette pendant 30 secondes. Tout ça pour découvrir une histoire d'adultère plutôt que de nous expliquer ce qu'est le danger, d'où il vient, s'il est vraiment intelligent, conscient etc. Il a fallu créé une histoire en parallèle pour que le jeu ne soit pas entièrement vide. La jouabilité est quasi inexistante. Bref, c'est de la merde. 5€ en solde. C'est déjà trop.

Lire la suite...
20/20
pedro-lapince
Alerte
Posté le 03 Avril 2018

Everybody’s Gone to the Rapture est une expérience de jeu de ballade narrative juste parfaite !
Vous êtes seul(e) dans une bourgade anglaise, vous comprenez qu’il s’est passé quelque chose mais vous ne savez pas quoi, mais en sillonnent chaque recoins de la ville vous en apprendrez plus grâce à des « orbes » lumineux qui vous feront découvrir toutes sortes d’échanges de dialogues avec certains habitants afin dans apprendre plus sur eux et leurs disparition...
Beau, immersif, touchant, avec une bande son magique, un doublage plus que correct et une histoire renversante, Everybody’s Gone to the Rapture est un chef d’œuvre du jeux vidéo indépendant.

Lire la suite...
8/20
noisebox6
Alerte
Posté le 10 Mars 2018

Je préfère prévenir que j'aime beaucoup les expériences videoludiques et les jeux narratifs.
Ici nous avons un véritable "walking sim", mais pourquoi pas?
Everybody's gone to the rapture est très certainement magnifique graphiquement. Le traitement de la lumière en particulier est affolant.
La bande son est très propre (mais très sage aussi, pas vraiment de prise de risque. les drones de cordes pour un jeu ambiant, ça fonctionne toujours...)
Restent ensuite la narration et le "gameplay".
Au début, je cherchais à aller partout, à tout écouter, tout découvrir. Mais le terrain est finalement assez vaste et la vitesse de déplacement est teeeeellllement lente que l'on est puni de cette curiosité, d'autant plus que les récompenses narratives ne sont pas à la hauteur de la pénibilité et de la durée de ces déplacements. Donc on avise et on se met à aller droit au but, coupant court à l'exploration. Le choix de cette vitesse de déplacement au ralenti, sans doute pour favoriser l'immersion, devient donc contreproductive et induit le joueur à laisser de côté les pans non nécessaires de cet univers.
En ce qui concerne le récit, comme beaucoup de walking sims, il est fractionné, déclenché au hasard des lieux traversés. Cependant, j'ai trouvé que ça radotait pas mal, avec énormément de répétitions des mêmes phrases ou des mêmes faits. L'aspect fragmenté de la narration peut fonctionner mais ça demande un certain talent voire une préparation. Ici, in medias res, je ne me suis pas senti concerné par les personnages, ce qui est un des pires défauts qu'un jeu narratif puisse avoir. De nombreux non sens contextuels parcourent également les dialogues comme ce Stephen, scientifique de formation, qui parle avec le même jargon scientifique à sa femme Kate qui est PhD et à son frère Franck qui est fermier et qui du coup ne comprend rien (le cliché du scientifique qui ne sait pas adapter son langage à son interlocuteur)
Quant à la toute fin, soit-disant poético mystique, je l'ai trouvée surtout vague et élusive, preuve courante que le propos n'est pas vraiment maîtrisé.
Pour terminer, la prédominance de l'aspect narratif ne signifie pas toujours absence totale d'interaction. Comparons ce qui est comparable: l'imagination mise en oeuvre dans toutes les phases d'un "What remains of Edith Finch", ou la dynamique d'un "Firewatch" mettent les jeux comme Everybody's gone to the rapture à l'amende. Proposer uniquement de se balader tout en déclenchant des scènes ne va pas suffire longtemps pour satisfaire les fans du genre.

Lire la suite...
20/20
plb38
Alerte
Posté le 09 Mars 2018

j ai adoré cette aventure avec kate et stephen , les graphistes son merveilleux et la musique est très bonne . je le recommande aux amateur de jeux d aventure et d exploration de l essayer . bravo a toute l équipe du développement de ce jeux .

Lire la suite...
0/20
Boto455
Alerte
Posté le 06 Novembre 2017

Ceci n'est pas un jeux. Graphique digne de la plays tâtions 3. Il n' y a rien à faire.c'est un foutage de gueule.ne perdre pas votre temps et votre argent avec ce soit disant jeux.

Lire la suite...
17/20
SperaWorks
Alerte
Posté le 22 Septembre 2017

Test réalisé sur PC

Les points positifs:

- Une ambiance prenante, mélancolique, épanouissante, "magique"
- Une OST d'une qualité rare, d'une beauté absolue
- Graphiquement très beau (du moins sur PC)
- Une histoire attirante
- Un bon walking simulator
- Durée de vie correcte
- Un magnifique final
- Gestion audio parfaite
- Les particules "audio", un bijou sonore

Les points négatifs:

- Notre personnage est extrêmement lent... se qui casse le rythme d'une aventure pourtant bien structuré...
- Quelques longueurs

Conclusion:

Le titre de The Chinesse Room offre ici une magnifique histoire sous fond de science et d'apocalypse dans un cadre idyllique, cette univers nous pousse réellement à en apprendre plus sur les anciens habitants de Yaughton et sur ce qui leurs est arrivé, le tout porté par une réalisation visuelle et sonore convaincante, mais avec un rythme malheureusement haché par une lenteur de déplacement assez déconcertante, mais l'envie de découvrir les secrets de cet univers vous poussera à finir ce très bon walking simulator

Lire la suite...
16/20
TECGP69
Alerte
Posté le 17 Juillet 2017

Excellente surprise, achetée 6 euros sur le PSN

très immersif, excellente BO, graphismes propres et l'intrigue est top!

Les voix Anglaises sont de tres bonne qualité.. Bref, je le conseille vivement...

Seul bémol, le systeme de sauvegarde qui est vaseux....

Lire la suite...
18/20
zerom
Alerte
Posté le 18 Mai 2017

Mon prédécesseur a bien résumé ma pensée. Une OST magistrale, des bruitages à la pointe, des graphismes irréprochables, un scénario captivant (avec une baisse de tension sur la fin), et une immersion par marche forcée qui peut rebuter les plus impatients... ce jeu est un excellent jeu narratif.

Lire la suite...
15/20
atoub
Alerte
Posté le 15 Avril 2017

Acquis avec le PS+, je le conseille à 10€.

Il s'agit d'un jeu d'aventure vaguement expérimental, en vue à la première personne, basé avant tout sur la narration et l'ambiance. Développé par The Chinese Room, studio indépendant fondé par un écrivain, Dan Pinchbeck, et une compositrice, Jessica Curry. Mystère, donc.

On se retrouve à explorer un village anglais typique dont tous les habitants ont disparu. Notre avatar n'a pas d'identité, ni de voix, il ne fait pas parti de l'histoire. Nous ne sommes que des témoins. Il y a très peu d'interactions possibles : ouvrir certaines portes, allumer des écrans diffusant en boucle le même programme occulte, écouter des enregistrements audio, déclencher des séquences en orientant le sixaxis du DualShock. Pas de combats, pas d'énigmes, pas de game over.

Les déplacements sont lents, très lents.
On devine qu'il s'agit d'un moyen simple pour obliger le joueur à prendre son temps, admirer le paysage et aussi renforcer le sentiment de solitude, mais on peut aussi estimer qu'il s'agit d'un procédé qui handicape le joueur au lieu de récompenser son initiative d'exploration. On peut se contenter de suivre les orbes lumineuses pour accéder aux étapes principales du récit, mais il y a aussi des dialogues et environnements annexes. Le problème étant que si on a le malheur de se perdre, il devient pénible de retrouver son chemin, et faire des allers-retours au ralenti entre les différents lieux n'a rien de plaisant. Il est possible d’accélérer les déplacements, en maintenant la touche R2, mais ceux-ci restent toujours assez lents, et la manipulation devient inconfortable au bout de quelques minutes.

C'est une décision qui peut se défendre du point de vue des développeurs, mais pour moi cela reste une fausse bonne idée. Sans compter que la faible durée de vie du jeu est artificiellement rallongée. De plus, il est impossible de sauvegarder manuellement, et la sauvegarde automatique est trop rare. Mieux vaut faire le jeu d'une traite, sans quoi on peut avoir du mal à s'y replonger.

L'histoire est hermétique de prime abord, entre science-fiction et ésotérisme. Et puis, on nous présente les personnages principaux au cours de notre avancée, et les pièces du puzzle s'assemblent. On finit par comprendre l'essentiel, notamment le triangle amoureux qui sert de base au versant le plus terre-à-terre de l'intrigue. Parallèlement, pour ce qui est de l'aspect mystique du scénario, certainement le plus intéressant, chacun pourra se faire sa propre interprétation. L'atmosphère du jeu est prenante, et vaut à elle seule le détour.

Graphiquement, le jeu affiche un niveau de finesse photo-réaliste bluffant, avec également de magnifiques effets de lumière et éclairages dynamiques. Quelques touches de surnaturel dans un environnement naturaliste très crédible et familier. La direction artistique est excellente. On passe de l'aube au crépuscule, d'un ciel radieux aux rafales de pluie, on admire les étoiles. On en prend plein les yeux, tout est parfaitement dosé, distillé avec parcimonie.

Cependant, on note un peu d'aliasing, du pop-in de textures et du clipping. Certaines textures sont d'ailleurs en basse définition. On peut aussi apercevoir quelques approximations ou bugs, comme de la pluie qui traverse le toit d'une voiture pour échouer sur les sièges, ou des lignes d'herbes qui flottent partiellement en l'air, car posées à plat sur un dénivelé.

On note aussi de fréquentes chutes de framerate. Même s'il ne s'agit pas d'un jeu d'action, et que ce défaut n'a pas d'impact direct sur le gameplay, si l'on peut même parler de gameplay, l'immersion en prend quand-même un coup. Ce qui est très dommageable. Pas de quoi gâcher l'expérience de jeu, heureusement, mais l'optimisation est décevante.

Les musiques sont sublimes, envoutantes, aux chœurs célestes, et les bruitages sont très justes et subtils. Les voix sont claires et intelligibles, le mixage est parfait. Un travail particulier a même été consenti sur la spatialisation. Ce niveau d'attention et de finition est très rare dans le jeu vidéo. Un grand bravo. De plus, il est possible de choisir entre différents doublages, anglais et français en tête. Même si les doublages français sont moyens pour certains personnages, il s'agit d'une initiative à saluer. Quelques sous-titres sont décalés, ou ne correspondent pas exactement aux dialogues, mais dans l'ensemble le travail est bien fait.

Au final, il s'agit d'une vraie expérience vidéo-ludique, unique et captivante. Certes imparfaite techniquement, frustrante de par la lenteur des déplacements et le manque d'interaction, mais qui vous illumine de quelques moments de grâce inoubliables.

Lire la suite...
11/20
Karbage
Alerte
Posté le 01 Décembre 2016

ATTENTION!
Ne jouer pas au jeu, regarder un playthrough. Et si vous voulez soutenir ce type de jeu, acheter-le!

Ce jeu est le jeu des "portes fermées", j'aurais voulu explorer et enquêter dans la ville ouverte, malheureusement les décors sont des cache l’œil à la "western". Soit on ne peut pas rentrer dans les bâtiments, soit on a accès qu'à deux-trois pièces.
C'est simple ma méthode n'était pas la bonne, puisque tout le long du jeu on doit suivre une boule de lumière: avancer, écouter les dialogues, puis répéter.

Pas d’interactions, pas de choix.

Parfois certains jeux sont grimés en film interactif, et personnellement ce n'est pas un défaut. Mais ce jeu est juste un film, le format vidéoludique de "Everybody's gone to the Rapture" ne lui apporte rien. D'où mon conseil regarder un playthrough.

La direction artistique est irréprochable, le jeu est beau. Mention spéciale pour les diagrammes de Penrose, je pense moi aussi à délaisser la plume et le papier, pour le pinceau et le bitume.

Le scenario est compris dès la première heure de jeu, pour se pencher sur le background des personnages secondaires.

Tous les personnages sont des gros clichés d'une Amérique profonde catholique et campagnarde, vu et revu à l'overdose, plus surréaliste que les événements supra-naturelles du jeu. Les violons sont joués trop souvent à la fin de dialogue, et parfois sans raison. D'ailleurs difficiles de verser une larmes pour des personnages tous aussi antipathiques les uns que les autres.

Et rappelons-le gros défaut du jeu, le personnage se déplace lentemmmmmmment, on peut bien sûr rester appuyer sur un bouton pour accélérer lentemmmmmment et pas trop. Mais surtout rester bien appuyer sur ce bouton tout le long de votre aventure sinon retour à la case escargot.

Lire la suite...
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7 
Page suivanteFin
Boutique
  • Everybody's Gone to the Rapture PS4