Menu
Tiny Token Empires
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • Mac
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
15/20
16 à 20
0
11 à 15
1
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
1 note

Les avis les plus utiles

15/20
volrathdedoll
Alerte
Posté le 12 avr. 2013 à 00:00

J'ai été très surpris par le plaisir de jeu fournit par ce soft.

On évolue sur une carte du monde séparée en plusieurs dizaines de territoires (dans le genre du jeu de plateau risk). Avec la possibilité de construire des villes, de développer des défenses à nos villes, de construire des bâtiments comme des casernes, des archeries, des temples.... Les bâtiments nous permettent de recruter des troupes, temple pour guérisseur, écurie pour cavalier, etc...Avec en plus la possibilité d'améliorer nos villes pour qu'elles nous rapportent plus d'argents. On gagne l'"argent au début de chacun de nos tours.

On joue d'abord notre tour, l'adversaire joue ensuite. On peut former plusieurs armées composées de 5 unités maximum. Chaque unités à ses propres statistiques qui sont le déplacement, l'attaque et la défense. L'éclaireur peut en plus vous informer à quoi vous allez être opposés en envahissant un territoire. Chaque armée a droit à un déplacement (définit par sa statistique adéquate) par tour. Les héros ont en plus la possibilité de profiter d'artéfacts aux capacités passives mais une fois qu'on les as trouvé. Il faut fouiller les territoires non conquis. On est limité uniquement par l'argent disponible pour construire, améliorer, défendre et recruter. Il y également des navires permettant d'atteindre des territoires éloignés.

Quand 2 armées ennemies se rencontrent sur un même territoire s'ensuit un combat (qu'on a la possibilité de fuir ou de se faire résoudre tout seul pour quand on s'en lasse). Les combats se déroulent à la façon d'un bejeweled. Il y a plein de symboles de différentes couleurs et le but est de faire des lignes de minimum 3 symboles de même couleurs. Une ligne de 4 nous rapporte un tour supplémentaire. Et c'est là qu'intervient l'aspect stratégique de ces combats. Chacune des unités (aussi bien les nôtres qu'adverses) ont besoin de charger leurs attaques. Pour les guérisseurs, faites des lignes avec les symboles bleu. Symboles rouges pour les soldats, verts pour les cavaliers, mauves pour les archers et oranges pour les héros. A vous de charger vos unités pour leur permettre d'attaquer tout en surveillant les jauges des ennemis car eux aussi utilisent le même principe. A votre tour, vous avez droit à une action. Si vous faites une ligne de 4, vous gagnez une action supplémentaire. Ensuite vient le tour de l'adversaire. Et ainsi de suite. Une fois une ou plusieurs jauges d'attaques pleines, il vous en coûtera une action pour attaquer. Chaque unité ayant un certain nombre de point de vie, il faudra parfois plusieurs assauts pour vaincre (chaque unités à une statistique de force). Il y a en plus des monstres, comme des gorgones, des cerbères qui ont plusieurs attaques. La victoire vous permet de conquérir le territoire ou d'en garder le contrôle.

Avec un objectif principal à chaque scénario, plusieurs objectifs secondaires également, 6 civilisations différentes (romains, grecs, égyptiens, perses, monstres...), je peux sans crainte annoncer que le jeu est rentable. Si en plus, comme moi, vous voulez conquérir la totalité de la carte à chaque scénario, il est possible de dépasser les 30 heures de jeu. Je n'ai terminé que la 1ère campagne avec les romains. Il m'a fallu +/- 4 à 5 heures pour terminer la 1ère campagne. Le jeu commence bien entendu par un didacticiel très complet.

Donc, toutes les recettes utilisés pour composer ce jeu sont connues, mais je dois avouer que j'ai été très agréablement surpris par le mélange. Je me suis laissé prendre au jeu alors que je ne savais pas à quoi j'allais avoir à faire. C'est donc un jeu de plateau genre risk (sauce rome antique) avec des combats style tétris.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (1)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
15/20
volrathdedoll
Alerte
Posté le 12 avr. 2013 à 00:00

J'ai été très surpris par le plaisir de jeu fournit par ce soft.

On évolue sur une carte du monde séparée en plusieurs dizaines de territoires (dans le genre du jeu de plateau risk). Avec la possibilité de construire des villes, de développer des défenses à nos villes, de construire des bâtiments comme des casernes, des archeries, des temples.... Les bâtiments nous permettent de recruter des troupes, temple pour guérisseur, écurie pour cavalier, etc...Avec en plus la possibilité d'améliorer nos villes pour qu'elles nous rapportent plus d'argents. On gagne l'"argent au début de chacun de nos tours.

On joue d'abord notre tour, l'adversaire joue ensuite. On peut former plusieurs armées composées de 5 unités maximum. Chaque unités à ses propres statistiques qui sont le déplacement, l'attaque et la défense. L'éclaireur peut en plus vous informer à quoi vous allez être opposés en envahissant un territoire. Chaque armée a droit à un déplacement (définit par sa statistique adéquate) par tour. Les héros ont en plus la possibilité de profiter d'artéfacts aux capacités passives mais une fois qu'on les as trouvé. Il faut fouiller les territoires non conquis. On est limité uniquement par l'argent disponible pour construire, améliorer, défendre et recruter. Il y également des navires permettant d'atteindre des territoires éloignés.

Quand 2 armées ennemies se rencontrent sur un même territoire s'ensuit un combat (qu'on a la possibilité de fuir ou de se faire résoudre tout seul pour quand on s'en lasse). Les combats se déroulent à la façon d'un bejeweled. Il y a plein de symboles de différentes couleurs et le but est de faire des lignes de minimum 3 symboles de même couleurs. Une ligne de 4 nous rapporte un tour supplémentaire. Et c'est là qu'intervient l'aspect stratégique de ces combats. Chacune des unités (aussi bien les nôtres qu'adverses) ont besoin de charger leurs attaques. Pour les guérisseurs, faites des lignes avec les symboles bleu. Symboles rouges pour les soldats, verts pour les cavaliers, mauves pour les archers et oranges pour les héros. A vous de charger vos unités pour leur permettre d'attaquer tout en surveillant les jauges des ennemis car eux aussi utilisent le même principe. A votre tour, vous avez droit à une action. Si vous faites une ligne de 4, vous gagnez une action supplémentaire. Ensuite vient le tour de l'adversaire. Et ainsi de suite. Une fois une ou plusieurs jauges d'attaques pleines, il vous en coûtera une action pour attaquer. Chaque unité ayant un certain nombre de point de vie, il faudra parfois plusieurs assauts pour vaincre (chaque unités à une statistique de force). Il y a en plus des monstres, comme des gorgones, des cerbères qui ont plusieurs attaques. La victoire vous permet de conquérir le territoire ou d'en garder le contrôle.

Avec un objectif principal à chaque scénario, plusieurs objectifs secondaires également, 6 civilisations différentes (romains, grecs, égyptiens, perses, monstres...), je peux sans crainte annoncer que le jeu est rentable. Si en plus, comme moi, vous voulez conquérir la totalité de la carte à chaque scénario, il est possible de dépasser les 30 heures de jeu. Je n'ai terminé que la 1ère campagne avec les romains. Il m'a fallu +/- 4 à 5 heures pour terminer la 1ère campagne. Le jeu commence bien entendu par un didacticiel très complet.

Donc, toutes les recettes utilisés pour composer ce jeu sont connues, mais je dois avouer que j'ai été très agréablement surpris par le mélange. Je me suis laissé prendre au jeu alors que je ne savais pas à quoi j'allais avoir à faire. C'est donc un jeu de plateau genre risk (sauce rome antique) avec des combats style tétris.

Lire la suite...
1