Menu
Atelier Meruru : The Apprentice of Arland
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / Tous les jeux vidéo / Jeux vidéo PS3 / Atelier Meruru : The Apprentice of Arland sur PlayStation 3 /

Avis Atelier Meruru : The Apprentice of Arland sur PlayStation 3

La note des lecteurs

Note moyenne
16.7/20
16 à 20
11
11 à 15
4
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
15 notes

Les avis les plus utiles

19/20
ryuzaki57
Alerte
Posté le 06 juin 2012 à 00:00

Je n'ai pas ménagé mes efforts pour la suite de mon jeu préféré de 2011 : 50h de jeu en 12 jours, sans manger et en dormant peu. Le jeu en vaut la chandelle, car Atelier Meruru améliore Atelier Totori en quasiment tout point.

La seule chose que je regrette est la pauvreté des décors, qui semblent même moins jolis que dans l'épisode précédent. A l'inverse, la modélisation des personnages s'est encore affinée, le rendu étant très propre surtout en combat.

Le système d'alchimie profite de petites améliorations ici et là comme des raccourcis, des alertes et, soulagement, un container qui peut maintenant acceuillir jusqu'à 1999 objets. Le système est plus agréable et fluide que jamais, ce qui est d'autant plus important que la série se recentre sur l'alchimie, après Totori qui était plus centré sur l'exploration. En fait, vous avez à la fois des défis inspirés de Totori et des commandes d'objets à synthétiser. Meruru a pour but de développer son royaume (dont elle est la princesse) et en augmenter la population, en construisant des bâtiments, livrant des objets ou en découvrant de nouvelles régions. Cette approche à la Sim City est intéressante et ce 3e épisode apporte une fois un vent de fraîcheur à la série. En plus de votre population et de votre taux de popularité, vous devez prendre en compte comme paramètres le temps, l'argent, les quantités, la qualité, les skills et le niveau d'amitié de vos alliés. Atelier Meruru est donc tout autant un jeu gestion qu'un JRPG, et un excellent qui plus est! C'est particulièrement frappant dans les synthèses les plus complexes d'objets synthétisés à partir d'objets eux-mêmes synthétisés à partir d'autres objets, etc. Les livraisons à faire au comptoir sont de retour mais ont ici une importance relative, d'autant plus que vous n'avez plus de limite de temps pour les réaliser (ce qui est dommage, ça mettait un peu de pression, ce qui je trouve fait partie du fun du jeu).

Mais le domaine qui voit la progression la plus spectaculaire, ce sont bien les combats. Toujours très difficiles, ces derniers devront êtres préparés avec soin avant toute sortie sur la carte. Les combats contre les boss sont dantesques, et il n'est pas rare de devoir synthétiser de nouveaux équipements pendant des heures. En somme, la victoire se prépare dans votre atelier, avant d'être confirmée sur le champ de bataille. Au fur et à mesure que vous progressez dans l'histoire, vous aurez accès à des matériaux de plus en plus rares, renfermant des compétences décisives à implanter dans vos armes et armures : rester au niveau de l'adversité demande un constant processus de testing à la forge pour créer le matos ultime. Les énormes possilités octroie à Atelier Totori un système du combat stratégique et complexe. Ce dernier épisode apparaît toutefois plus accessible que Rorona ou Totori, dans lesquels il était parfois difficile de concilier les objectifs du scénario et le développement des personnages dans le temps imparti. Les combats sont considérablement plus dynamiques, en partie grâce au raffinement graphique, et les musiques d'anthologies donnent aux affrontements une pêche folle! Les confrontations les plus titanesques m'ont fait frémir de plaisir!

L'histoire, très plate, est relativement décevante surtout si l'on compare à celle de Totori, qui était émotionnellement assez forte. Un défaut vite gommé par la classe incroyable des personnages et l'humour délicieux. Les nouveaux designs de Gino, Gio, Totori et Esty sont hallucinants et Mimi est juste... Ooooh (s'évanouit). Ceci dit, je regrette le nouveau look de Sterk, ainsi que les maps que je trouvais plus impressionnantes dans Totori.

Ces petits désagrements n'ont néanmoins pas gâché le moins du monde l'immense plaisir que j'ai ressenti sur ce dernier Atelier. Zénith de la trilogie, Atelier Meruru est sans nul doute mon jeu de l'année, mais aussi l'un des meilleurs jeux jamais créés.

Lire la suite...
16/20
Tales_of_57
Alerte
Posté le 03 juin 2012 à 00:00

Dernier volet de la trilogie d'Arland,Atelier Meruru est aussi le volet le plus abouti de la trilogie.

Graphiquement tout d'abord,sans être une claque graphique,il se révèle très beau,les personnages sont très bien modélisés et les décors bien que simplistes sont très bien animés,un bon point.

Musicalement parlant un effort à été fait et les compositions sont très entraînantes(comme les combats contre les boss)et l'OST ne manque pas de variété loin de là.

Au niveau du chara-design,on aime ou on aime pas mais on peux pas reprocher la variété des personnages proposés et les habitués de la saga seront ravis de revoir des têtes connues comme Sterkenburg,Gio,Rorona ou encore Totori.

Au niveau du scénario,le jeu se passe 6 ans après Atelier Totori et 11 ans après Atelier Rorona,le jeu nous place aux commandes de Meruru la princesse de la petite contrée de Arls et aura la lourde tâche d'en faire la nouveau Arland.

Le gameplay reprend les bases de Atelier Totori tout en l'améliorant,vous êtes toujours jugé sur vos compétences en alchimie ainsi que sur l'exploration,néanmoins vous devrez aussi agrandir la contrée d'Arls en terminant les quêtes pour pouvoir construire des choses comme des magasins,un parc,une bibliothèque,etc,a noter que l'évaluation pour votre mission est plus longue que dans Atelier Totori,car le roi d'Arls vous donnera 3 ans pour atteindre l'objectif en question.

Enfin bref,Atelier Meruru est le meilleur volet de la franchise et le seul défaut de ce jeu est l'absence de traduction française.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (15)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
19/20
ryuzaki57
Alerte
Posté le 06 juin 2012 à 00:00

Je n'ai pas ménagé mes efforts pour la suite de mon jeu préféré de 2011 : 50h de jeu en 12 jours, sans manger et en dormant peu. Le jeu en vaut la chandelle, car Atelier Meruru améliore Atelier Totori en quasiment tout point.

La seule chose que je regrette est la pauvreté des décors, qui semblent même moins jolis que dans l'épisode précédent. A l'inverse, la modélisation des personnages s'est encore affinée, le rendu étant très propre surtout en combat.

Le système d'alchimie profite de petites améliorations ici et là comme des raccourcis, des alertes et, soulagement, un container qui peut maintenant acceuillir jusqu'à 1999 objets. Le système est plus agréable et fluide que jamais, ce qui est d'autant plus important que la série se recentre sur l'alchimie, après Totori qui était plus centré sur l'exploration. En fait, vous avez à la fois des défis inspirés de Totori et des commandes d'objets à synthétiser. Meruru a pour but de développer son royaume (dont elle est la princesse) et en augmenter la population, en construisant des bâtiments, livrant des objets ou en découvrant de nouvelles régions. Cette approche à la Sim City est intéressante et ce 3e épisode apporte une fois un vent de fraîcheur à la série. En plus de votre population et de votre taux de popularité, vous devez prendre en compte comme paramètres le temps, l'argent, les quantités, la qualité, les skills et le niveau d'amitié de vos alliés. Atelier Meruru est donc tout autant un jeu gestion qu'un JRPG, et un excellent qui plus est! C'est particulièrement frappant dans les synthèses les plus complexes d'objets synthétisés à partir d'objets eux-mêmes synthétisés à partir d'autres objets, etc. Les livraisons à faire au comptoir sont de retour mais ont ici une importance relative, d'autant plus que vous n'avez plus de limite de temps pour les réaliser (ce qui est dommage, ça mettait un peu de pression, ce qui je trouve fait partie du fun du jeu).

Mais le domaine qui voit la progression la plus spectaculaire, ce sont bien les combats. Toujours très difficiles, ces derniers devront êtres préparés avec soin avant toute sortie sur la carte. Les combats contre les boss sont dantesques, et il n'est pas rare de devoir synthétiser de nouveaux équipements pendant des heures. En somme, la victoire se prépare dans votre atelier, avant d'être confirmée sur le champ de bataille. Au fur et à mesure que vous progressez dans l'histoire, vous aurez accès à des matériaux de plus en plus rares, renfermant des compétences décisives à implanter dans vos armes et armures : rester au niveau de l'adversité demande un constant processus de testing à la forge pour créer le matos ultime. Les énormes possilités octroie à Atelier Totori un système du combat stratégique et complexe. Ce dernier épisode apparaît toutefois plus accessible que Rorona ou Totori, dans lesquels il était parfois difficile de concilier les objectifs du scénario et le développement des personnages dans le temps imparti. Les combats sont considérablement plus dynamiques, en partie grâce au raffinement graphique, et les musiques d'anthologies donnent aux affrontements une pêche folle! Les confrontations les plus titanesques m'ont fait frémir de plaisir!

L'histoire, très plate, est relativement décevante surtout si l'on compare à celle de Totori, qui était émotionnellement assez forte. Un défaut vite gommé par la classe incroyable des personnages et l'humour délicieux. Les nouveaux designs de Gino, Gio, Totori et Esty sont hallucinants et Mimi est juste... Ooooh (s'évanouit). Ceci dit, je regrette le nouveau look de Sterk, ainsi que les maps que je trouvais plus impressionnantes dans Totori.

Ces petits désagrements n'ont néanmoins pas gâché le moins du monde l'immense plaisir que j'ai ressenti sur ce dernier Atelier. Zénith de la trilogie, Atelier Meruru est sans nul doute mon jeu de l'année, mais aussi l'un des meilleurs jeux jamais créés.

Lire la suite...
16/20
Tales_of_57
Alerte
Posté le 03 juin 2012 à 00:00

Dernier volet de la trilogie d'Arland,Atelier Meruru est aussi le volet le plus abouti de la trilogie.

Graphiquement tout d'abord,sans être une claque graphique,il se révèle très beau,les personnages sont très bien modélisés et les décors bien que simplistes sont très bien animés,un bon point.

Musicalement parlant un effort à été fait et les compositions sont très entraînantes(comme les combats contre les boss)et l'OST ne manque pas de variété loin de là.

Au niveau du chara-design,on aime ou on aime pas mais on peux pas reprocher la variété des personnages proposés et les habitués de la saga seront ravis de revoir des têtes connues comme Sterkenburg,Gio,Rorona ou encore Totori.

Au niveau du scénario,le jeu se passe 6 ans après Atelier Totori et 11 ans après Atelier Rorona,le jeu nous place aux commandes de Meruru la princesse de la petite contrée de Arls et aura la lourde tâche d'en faire la nouveau Arland.

Le gameplay reprend les bases de Atelier Totori tout en l'améliorant,vous êtes toujours jugé sur vos compétences en alchimie ainsi que sur l'exploration,néanmoins vous devrez aussi agrandir la contrée d'Arls en terminant les quêtes pour pouvoir construire des choses comme des magasins,un parc,une bibliothèque,etc,a noter que l'évaluation pour votre mission est plus longue que dans Atelier Totori,car le roi d'Arls vous donnera 3 ans pour atteindre l'objectif en question.

Enfin bref,Atelier Meruru est le meilleur volet de la franchise et le seul défaut de ce jeu est l'absence de traduction française.

Lire la suite...
18/20
tsouly
Alerte
Posté le 10 juin 2012 à 00:00

J' adore j' ai toute la série......malgré que je maîtrise pas l' anglais, suis toujours aussi fan ! Quelques amélioration on été apporter comparer au deux premiers, un vrai gain de temps !
Allez y foncé !!! Toujours aussi beau graphiquement, on retrouve les anciens personnages ...A quand le prochain ?

Lire la suite...
17/20
aurabattlerxx
Alerte
Posté le 27 mai 2013 à 00:00

Un jeu auquel j'ai beaucoup aimé jouer.
Un petit coup de coeur, même !

Tout d'abord, la joie de retrouver des personnages attachants, issus des 2 anciens volets... Puisque Atelier Meruru est la dernière partie de l'histoire commencée dans Atelier Rorona et qui fût poursuivie dans Atelier Totori; soit la trilogie des ateliers d'Arland.

Une ambiance charmante, la possibilité de jouer à son rythme (libre de chercher à relever des challenges difficiles ou non, à savoir combattre des boss surpuissants optionnels) différentes fins possibles, un déroulement différent selon l'amitié que l'on partage avec différents personnages (même si finalement, on peut parvenir à tisser de forts liens d'amitié avec chaque personnage, en s'y prenant miraculeusement bien)
De plus, la gaieté et la fraîcheur de l'héroïne, la princesse Meruru, permet de passer un très bon moment. Certes, l'intrigue ne nous propulse pas au rôle d'un sauveur du monde tro-dark & tro-fort qui va devoir affronter, comme bien souvent, un emo suicidaire habillé par Jean-Paul Gautier ou un évadé de la revue de Michou... Et, dans le fond, c'est tant mieux.

Non, ici, il est question de faire prospérer son royaume durant quelques années; pour cela, Meruru devra répondre aux attentes de la population et aider son prochain. Si la princesse ne réchigne pas à faire dans le social et l'humanitaire, elle possède néanmoins un rêve : celui de devenir alchimiste ! Et justement, c'est la création d'objets en tout genre via l'alchimie qui va lui permettre de répondre aux besoins de son royaume !!
S'ensuivent alors de nombreuses expéditions à travers la carte (évolutive) du royaume, de la gestion & création d'objets, ainsi que de nombreuses scènes faisant évoluer tantôt l'histoire, tantôt les relations entretenues avec les compagnons de Meruru.

Enfin, pour couronner le tout, ce jeu bénéficie d'une très belle OST : cela faisait longtemps que je n'avais plus entendu (et retenu !!) d'aussi belles musiques.

Que dire de plus, si ce n'est que le jeu bénéficie également d'excellents doublages en japonais, et d'un magnifique chara-design (toujours assuré par Kishida Mel, comme dans les 2 épisodes précédents)

Une excellente surprise que cette série : J'avais bien aimé Atelier Rorona, j'avais adoré Atelier Totori et j'adore également Atelier Meruru (mon volet préféré)
C'est beau, mignon, original, intéressant, agréablement distrayant... Un vrai vent de fraîcheur dans le monde du RPG nippon !

J'y ai passé quelques dizaines d'heures de bonheur, et il m'en reste encore à faire ! (d'autres fins à tenter, puisque je n'en ai obtenu que 2 pour le moment)
Cependant, une petite précision : les textes sont intégralement en anglais. La compréhension de cette langue est le prix à payer pour profiter de cette petite perle.

Lire la suite...
17/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 19 janv. 2013 à 00:00

Dernier volet de la série, Atelier Meruru s'avère être plus une formalité et n'apporte pas vraiment grand chose à la trilogie.

Les plus:
- Gameplay paufiné au maximum
- Système de développement
- Systême de combats proche de Mana Khemia et FFX
- Graphismes
- Les vieilles connaissances de Atelier Rorona et Totori
- Bonne durée de vie

Les moins:
- L'OST est la pire de la trilogie
- Le scénario pas vraiment intéressant

Atelier Meruru est un bon jeu pour boucler la trilogie Arland quoique j'espérais un peu mieux, notamment le scénario et le True Ending. En tout cas, je me suis bien amusé avec les Rorona, Sterk, Mimi, Cordelia, Totori et les autres. Une très bonne série.

Lire la suite...
17/20
NoSlaVe
Alerte
Posté le 04 juin 2012 à 00:00

Troisième volet de la série "Atelier" sur console Next-gen, celui-ci apparait comme étant le plus abouti de la série, et c'est effectivement le cas. Tout d'abord, la partie graphique, outre le charactère design du jeu qui peut en rebuter quelques-uns (Kawaiii style), les personnages sont très attachants, le cel-shadding est très agréable et les décors bien que parfois vides sont toujours très riches en couleurs, c'est pas une tuerie visuellement, cependant, on prend plaisir à admirer les personnages ainsi que les décors que l'on est amené à traverser. Concernant les musiques du jeu, c'est très agréable, les thèmes collent bien à l'ensemble de l’univers, Enfin concernant l'histoire, on se voit attribuer la tache de développer notre royaume (effectivement, vous contrôlerez merurulince (Meruru) qui est la princesse de celui-ci) libre à vous de gérer votre temps, cependant, votre objectif est d'augmenter la population du royaume dans une date limite,3 ans (le principe de gestion du temps reste un élément récurent de la série), finalement, le seul défaut que l'on pourrait lui reprocher est cette absence totale de traduction française, en contrepartie, l'anglais utilisé dans ce jeu ne dépasse pas un niveau de 3ème, il serait dommage de se priver d'un tel jeu pour ce motif. En conclusion, cette opus est effectivement le meilleur des trois, toutefois, on aime ou on aime pas, ce jeu est clairement adressé à un public "déjà conquis" comme indiqué dans le test.

Lire la suite...
18/20
flyby
Alerte
Posté le 03 juin 2012 à 00:00

le meilleur de la serie toujours aussi complexe mine de rien! beau pour le style et tellement plus riche juste genial j adore !!! Retrouver les anciens persos c'est top manque malheureusement melvia :(

Lire la suite...
18/20
AtelierMeruru
Alerte
Posté le 22 mars 2013 à 00:00

Atelier meruru est vraiment un jeu extra ordinaire qui ne plaira pas à tout le monde.

Je ne vais donner que mon simple avis sur ce jeu, dont j'ai fini la trame principal, car certains confrères ont déjà réaliser un test très pertinent que je vous conseil de lire ! mais il me reste encore de longues heures de jeux avant de tout réaliser.

Atelier meruru est un superbe jeu, les graphismes sont très sympa, sauf les décors, un peu vides. La durée de vie assez conséquente, vous en aurez pour votre argent + des DLC pas trop excessif (dont certains gratuits) qui ajoutent un VRAI plaisir de jeu !

Le bémol serait les incessantes interruptions sous forme de dialogues... Qui nous font totalement oublier le "pourquoi" nous étions revenu à l'atelier par exemple.

Pour l'anglais, je l'ai trouvé extrêmement facile à comprendre.

Je vous le conseille ! (ainsi que les 2 opus précédents) !

Lire la suite...
18/20
miss-etna
Alerte
Posté le 27 août 2012 à 00:00

J'ai déjà passé beaucoup d'heure dessus, et fait beaucoup de partie.
Malheureusement dernier volet des ateliers Arlands.
Le système d'alchimie est plus que jamais complet et diverse.
Les combats sont beaucoup plus dynamiques, avec plus de skills.
Y a du challenge pour avoir les derniers boss.
Je ne trouve aucun défaut à ce jeu.

Lire la suite...
14/20
moonlightbaby
Alerte
Posté le 18 juin 2012 à 00:00

Félicitations Gust! La série s'améliore d'année en année et j'espère que ca va continuer ainsi. J'attribue un joli 14 à Meruru car malgré son histoire quasi inexistante et ses persos toujours un peu(trop?) cliché, le jeu est tout simplement meilleur que les deux opus PS3 précédents. Cet atelier fourmille de petites idées sympatiques, la principale étant l'opportunité donnée au joueur de développer Arls, petit royaume autonome dirigé par le Roi qui est également le papa de Meruru.

Tout sera fait pour vous forcer a explorer le jeu de fond en comble pour peu que vous preniez le temps d'essayer de faire une partie bien complète. Contrairement à Rorona et Totori, je n'ai eu aucun passage a vide dans ce jeu et il m'a plu jusqu'au bout des 30h qu'il m'a fallu pour le terminer.

Les combats sont aussi plus nerveux et plus dynamiques avec pas mal de coups possibles par personnage contrairement a Atelier Totori. Certains boss sont vraiment agréables a combattre et on remarque sur ce point pour moi l'évolution la plus notable de cet atelier. Le côté alchimie n'est, bien sûr pas en reste non plus, mais maintenant combattre s'avère très plaisant, et c'est pour moi ce qui manquait le plus dans les anciens ateliers.

Et pour finir, mention spéciale à l'OST qui m'a tout simlement bluffé. Si il y a toujours les éternels morceaux "gnans-gans", on remarquera aussi les magnifiques musiques des combats et surtout celles des boss avec de bons gros rifts de guitar comme je les aime. Ca perd peut être en homogénéité dans un soft comme un atelier avec un univers tout "kawai" mais quand c'est bon, pourquoi s'en priver.

Pour conclure, je suis certain que ceux qui ont aimé les deux épisodes précédents seront conquis par celui-ci. Quant à ceux qui hésitent toujours à se lancer dans l'aventure atelier, je leur propose de commencer par celui-ci. L'option "Prologue" sur l'écran titre leur permettra de comprendre rapidemment ce qui s'est passé dans Rorona et Totori.

Merci Nis America pour la localisation!

Lire la suite...
15/20
Myraya
Alerte
Posté le 10 juin 2012 à 00:00

Se jeu est très réussi, les dessins sont très beau les combats extraordinaire par contre le principe est comme pour les autres jeux du même genre.
Puis les attaques qui sont plutôt variées et spéciales.
Bref, se jeu mérite une (très) bonne note!
Myraya

Lire la suite...
17/20
NeroNecro
Alerte
Posté le 24 mai 2015 à 23:06

Que dire que se jeux est juste une perle est que il y a pas asser , lia est exselent meme si quelle foit ma en voiler dans le mur. Se jeux est tres nerveu et ses vraiment sont point fort.Est il rent vite accros.

Lire la suite...
14/20
alex942
Alerte
Posté le 23 juin 2012 à 00:00

S'il peut nous arriver de "punir" les jeux qui utilisent les mêmes recettes sans jamais tenter de les améliorer, Atelier Meruru nous surprend assez pour maintenir l'attention des fans. La gestion du Royaume d'Arls relève l'intérêt et les micro-modifications apportées ici et là suffisent à justifier son achat, que l'on ait le précédent opus ou non. Il faudra toutefois que Gust veille à ajouter une patte artistique aux décors en extérieur, et surtout, à nous pondre un script un peu plus accrocheur sur le long terme. Cet épisode reste donc une bonne pioche, même si son univers et son gameplay le réservent à nouveau à un public déjà conquis.

Lire la suite...
18/20
keiku
Alerte
Posté le 16 juin 2012 à 00:00

Apres avoir fait atelier rorona(que je n'ai pas trop aimé) et sans avoir fait atelier totori je me suis risqué sur atelier meruru et la bonne surprise les combats qui ressemblent un peu plus a des combats le systeme de gestion du royaume certe simple mais qui apporte un plus et les graphisme qui commence a devenir plutot bon.

c'est un jeu reussi pas parfait: les dialogues inutiles à foison et le regret de ne pas avoir une veritable aventure le fait que contrairement a rorona il ne soit pas traduit et les combat qui manque un peu de diversité et pas encore assez tacique a mon gout.

mais au final on se prend au système et on a difficile de s'arreter. un bon jrpg comme on en avais plus vu depuis très longtemps sur ps3...

Lire la suite...
15/20
vandal_du_wiki
Alerte
Posté le 09 juin 2012 à 00:00

magnifique jeux il meritent le 20/20 que je lui est mis j'espere qu'il durrerra longtemps. Graphismes au top, son au top du top, et l'ambiance n'en parlons memme pas. il aura sus me plairent. Mais il a surtout une magnifique ainsi qu'une enorme rejouabilité

Lire la suite...
1 
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store