Menu
Final Fantasy IX
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • PS3
  • iOS
  • Android
  • PS1
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
18.5/20
16 à 20
808
11 à 15
45
6 à 10
6
0 à 5
14
Donnez
votre avis
873 notes

Les avis les plus utiles

19/20
ChaoS93800
Alerte
Posté le 18 Juillet 2012

Neuvième Opus de la série , Après nous avoir offert 2 excellents Final Fantasy sur PS1 , Squaresoft ne s'arrête pas la et nous propose ici un jeu fantastique. Final Fantasy 9 est un retour aux sources , l'univers n'est plus futuriste comme dans les précédents volets, mais se rapproche ici plus d'un univers moyen ageux,à noter qu'on prends le contrôle de 4 personnages , comme dans les anciens volets. Derrière son aspect enfantin et enchanteur se cache un des épisodes les plus sombres de la série , en effet les thèmes abordés comme la mort et le racisme (Les mages Noirs), y sont particulièrement soignés. Les graphismes sont simplement sonptueux, les environnements sont très bien représentés, les cinématiques sont sublimes et les invocations sont toujours aussi spectaculaires.Le jeu dispose d'une très bonne durée de vie peut être légèrement plus courte en terme de Quêtes annexes par rapport à ses aînés , mais la trame principale propose de nombreux rebondissements et le scénario est très accrocheur. On s'attache facilement aux différents personnages qui disposent tous d'une psychologie très travaillée (Peut être pas Quina, mais bon. . .),l'humour y est omniprésent.Au niveau musical c'est irréprochable Nobuo Uematsu nous offre une de ses meilleure OST , chaque musique sied à merveille chaque lieux ,personnages , chaque moment et renforce l'atomosphère fantastique de Final Fantasy IX.Le jeu propose des scènes totalement cultes (You are not Alone),bref tout est proche de la perfection dans ce jeu pour vous donner envie d'avancer encore plus dans l'histoire.Pour son dernier épisode sur PS1 Squaresoft nous offre un véritable chef-d'oeuvre.

Lire la suite...
19/20
Black-Mages
Alerte
Posté le 08 Mars 2012

J'avais eu ce jeu à sa sortie, il y a 11 ans, et il ne m'avait pas accroché du tout. Aujourd'hui, avec après avoir touché à tous les FF, je suis revenu sur ce jeu et l'ai terminé. Ce jeu est sans doute le plus mûr des FF dans le sens où il est abouti en tous points (pas que les autres sont inférieurs, mais il apparaît comme le plus haut point atteint et désormais impossible à surpasser). D'abord, le gameplay : j'avais un doute sur le TPT, mais il est bien fait dans ce jeu. Le système de compétence est très sympathique, et les combats sont suffisamment intéressants et rythmés pour ne pas se lasser. Les combats contre les boss sont mémorables, surtout aux instants cruciaux du jeu. J'en viens alors au scénario : après une intro' au top, le jeu perd un peu en fougue, mais les personnages sont travaillés et on se plaît à suivre leur progression. Le jeu est un régal à jouer et termine sur une séquence finale émouvante. Car le scénario est porté par une bande-son incroyable, on sent l'effort fourni par Uematsu et son équipe, et par des graphismes vraiment beaux, colorés. Les cinématiques sont très fortes, on se sent impliqué au jeu. Et c'est d'autant plus agréable que celui-ci est long, varié et tellement plaisant qu'on est sous le charme. Un must-played, mais il faut avoir déjà avoir touché aux autres FF pour voir les clins d'oeil et pour comprendre pourquoi il est exceptionnel.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (873)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30  40  50 
Page suivanteFin
19/20
ChaoS93800
Alerte
Posté le 18 Juillet 2012

Neuvième Opus de la série , Après nous avoir offert 2 excellents Final Fantasy sur PS1 , Squaresoft ne s'arrête pas la et nous propose ici un jeu fantastique. Final Fantasy 9 est un retour aux sources , l'univers n'est plus futuriste comme dans les précédents volets, mais se rapproche ici plus d'un univers moyen ageux,à noter qu'on prends le contrôle de 4 personnages , comme dans les anciens volets. Derrière son aspect enfantin et enchanteur se cache un des épisodes les plus sombres de la série , en effet les thèmes abordés comme la mort et le racisme (Les mages Noirs), y sont particulièrement soignés. Les graphismes sont simplement sonptueux, les environnements sont très bien représentés, les cinématiques sont sublimes et les invocations sont toujours aussi spectaculaires.Le jeu dispose d'une très bonne durée de vie peut être légèrement plus courte en terme de Quêtes annexes par rapport à ses aînés , mais la trame principale propose de nombreux rebondissements et le scénario est très accrocheur. On s'attache facilement aux différents personnages qui disposent tous d'une psychologie très travaillée (Peut être pas Quina, mais bon. . .),l'humour y est omniprésent.Au niveau musical c'est irréprochable Nobuo Uematsu nous offre une de ses meilleure OST , chaque musique sied à merveille chaque lieux ,personnages , chaque moment et renforce l'atomosphère fantastique de Final Fantasy IX.Le jeu propose des scènes totalement cultes (You are not Alone),bref tout est proche de la perfection dans ce jeu pour vous donner envie d'avancer encore plus dans l'histoire.Pour son dernier épisode sur PS1 Squaresoft nous offre un véritable chef-d'oeuvre.

Lire la suite...
19/20
Black-Mages
Alerte
Posté le 08 Mars 2012

J'avais eu ce jeu à sa sortie, il y a 11 ans, et il ne m'avait pas accroché du tout. Aujourd'hui, avec après avoir touché à tous les FF, je suis revenu sur ce jeu et l'ai terminé. Ce jeu est sans doute le plus mûr des FF dans le sens où il est abouti en tous points (pas que les autres sont inférieurs, mais il apparaît comme le plus haut point atteint et désormais impossible à surpasser). D'abord, le gameplay : j'avais un doute sur le TPT, mais il est bien fait dans ce jeu. Le système de compétence est très sympathique, et les combats sont suffisamment intéressants et rythmés pour ne pas se lasser. Les combats contre les boss sont mémorables, surtout aux instants cruciaux du jeu. J'en viens alors au scénario : après une intro' au top, le jeu perd un peu en fougue, mais les personnages sont travaillés et on se plaît à suivre leur progression. Le jeu est un régal à jouer et termine sur une séquence finale émouvante. Car le scénario est porté par une bande-son incroyable, on sent l'effort fourni par Uematsu et son équipe, et par des graphismes vraiment beaux, colorés. Les cinématiques sont très fortes, on se sent impliqué au jeu. Et c'est d'autant plus agréable que celui-ci est long, varié et tellement plaisant qu'on est sous le charme. Un must-played, mais il faut avoir déjà avoir touché aux autres FF pour voir les clins d'oeil et pour comprendre pourquoi il est exceptionnel.

Lire la suite...
20/20
Solifugae
Alerte
Posté le 31 Août 2011

Jamais un jeu ne m’aura autant transmit d’émotion que Final Fantasy IX. La perfection même d’un titre féerique qui lie avec une certaines subtilité humour et drame. Un univers transcendant qui ne laisse pas indifférent, et pour cause, on se retrouve plongé dans un monde médiéval-fantastique dans lequel on aimerai bien vivre. Les personnages principaux ont une histoire bien brodée, et si le départ parait anodin, il s’agit en fait d’un effet boule de neige qui s’ensuit au tragique théâtre de la vie. La vie et la mort, deux thèmes qui sont narré par un personnage attachant et innocent répondant au nom de bibi. Les cinématiques sont spectaculaire et sublime, on voit bien que Squaresoft à mis les bouchées doubles pour ce dernier opus sur PSone. La trame principale de l’histoire nous propose de nombreux retournement de situations qui sont tantôt drôle, tragique, surprenant ou émouvant. Les musiques sont tout simplement sublimes, pour ma part, il s’agit de la meilleure OST que j’ai pu entendre. Chaque titre colle parfaitement à la situation et cela nous permet de savourer pleinement chaque passage du jeu. Un véritable travail d’artiste que je salut en la personne Nobuo Uematsu pour cette OST parfaite. Les quêtes annexes sont nombreuses et intéressante comme celle de « Creuse ! Chocobo ! », ne serait ce que pour avoir l’armement final pour affronter le dernier boss. Une expérience unique et magique.

Lire la suite...
19/20
Nekocotier
Alerte
Posté le 20 Janvier 2017

Je vais être honnête, la première fois que j'ai vu des images de ce final fantasy j'ai étais déçu, après un final fantasy 8 réaliste excellent, les personnages difformes m'attirait pas, j'ai eu peur de me lancer à l'aventure. Mais ce jeux ma vite rappeler que final fantasy, c'est une saga qui c'est ce diversifier est proposer un univers intéressant avec des perso haut en couleurs différents entre chaque opus (sauf le XIII est c'est suite).

Un scénario excellent, très bien travailler, des personnages charismatiques, pour certains pas du tout, Kweena qui ne fait que manger et l'autre avec c'est gros bras qui a un développement très limité dur s'attaché à lui, je ne les ai pas du tout apprécié ces 2 là, Bibi le mage noire est celui qui a le droit à un plus grand développement, plus Djidane le personnage principale.

Le méchant par contre, il est juste géniale, l'un des meilleurs, c'est motivation sont logiques et intelligentes, c'est même un des rares (peut être le seul?) à avoir une évolution au cours du jeux et je peux vous dire qu'à la fin il m'a bien fait kiffer le jeux, il a bien été travailler le gars.

Après comme d'habitude, une direction artistique superbe, une OST excellentes. Parcontre le gameplay quand à lui est très classique, chaque personnages à c'est fonction et c'est capacitée propre, l'originalité, c'est que chaque arme à des compétence passive et active, et qu'après les avoir équiper et utiliser une certaine durée qui varie selon les compétence, vous pouvez vous les accaparer définitivement et vous équiper d'une arme plus puissante est ainsi de suite. Bien sûr, vous ne pouvez pas vous équiper de toutes les compétences apprise, plus vous augmenter de niveau, plus vous pourrez en utiliser, dans cet opus, il n'est pas compliquer de ce faire une équipe très puissante, arriver au boss final, je pouvais léviter, avancer mon tour d'action plus rapidement, utiliser une potion et/ou un sort de soin en même temps et automatiquement sans que cela gène mon tour d'action, est si un personnage mourrait il pouvait même ce ressusciter automatiquement (une fois par combat seulement mais c'est quand même pas mal), bref le boss final, il c'est pris une bonne fessé, le boss de fin le plus facile que j'ai pus faire dans un FF, une blague comparait à celui de IV où du III.

Un 19/20 bien mérité un excellent rpg à ne pas rater.

Lire la suite...
19/20
ScarfaCe1991
Alerte
Posté le 16 Avril 2014

Pour moi tout simplement le meilleur Final Fantasy auquel j'ai joué et pourtant j'en ai fait un paquet!
Je dois quand même avouer que j'ai une pointe de nostalgie pour ce jeu car c'est le 1er FF auquel j'ai joué quand j'avais 9 ans.

Hormis cela, c'est un jeu complet et un RPG de très haute qualité. Les graphismes (et surtout les cinématiques) sont magnifiques pour une PsOne! La bande originale est parfaite, chaque musique s'accorde à la perfection à chaque moment du jeu et vous emporte un peu plus dans l'univers de ce FF. L'histoire est géniale, pleine de rebondissements et bien menée (même si la fin et surtout le boss final me plaisent moyennement).
Vous parcourez un monde varié et rempli de quêtes annexes qui vous prendront bien 70h de jeu si vous voulez le finir à 100%.
Si vous avez aimé les épisodes FF sur PsOne tels que le 7 ou le 8, celui-la vous plaira alors lancez vous!

Pour finir, je parlerai des personnages : chacun à ses propres valeurs, sa propre histoire qui est développée tout au long du jeu et chacune de ces histoires se melent à la perfection avec l'Histoire générale de FF9.

Je pourrai lui lancer tant d'éloge mais je vais m'arrêter là. Le meilleur FF, tout simplement.

Lire la suite...
20/20
Bibi-Omega
Alerte
Posté le 04 Juillet 2012

Un jeu magnifique!! L'histoire est vraiment magique, les personnages sont attachants, il ont chacun une histoire et une réflexion philosophique qui vont dénouer à la fin. Les décors et les lieuxs sont somptueux, les combats sont épiques. Il y a des tonnes de choses à faire, les graphismes vont encore malgré l'âge du jeu, la bande son est indescriptible tant elle est belle. Les dialogues et le questionnement des personnages et vraiment super, notamment Steiner qui se demande si il doit passer sa vie au service d'un autre, et Bibi, qui se pose des questions sur la mort et sur ces semblables qui ne sont que des machines. C'est un jeu que je vous recommande vivement, les retournements de situations sont nombreux et vous aurez beaucoup de frissons en jouant.

Lire la suite...
20/20
[Yas-57]
Alerte
Posté le 01 Mai 2012

Tout simplement magique, subliminale. Il n'y aura donc jamais assez d'adjectifs pour qualifier la splendeur de ce titre.. Nostalgie quand tu nous prend. Ce jeu est un grand souvenir de mon enfance et maintenant que j'y rejoue en émulateur je me rend compte que je me rappelle de tout même les emplacements de coffre ! Les graphismes sont très beaux surtout les scènes cinématique qui étaient une révolution pour l'époque. Je n'avais jamais vu des images aussi belles. Le scénario vous emporte très vite, toujours pressé de connaitre la suite tel un film ou un livre. La musique est tout simplement magique ! Rien que celle de l'écran titre.. Pleins de beaux souvenirs.. Coincé sur des boss pendant des mois. De plus, habituellement je n'aime recommencer des jeux quand je suis avancé dans ces derniers et encore moins quand c'est un RPG , celui là je l'ai recommencé des millions de fois, j'ai été bloqué des millions de fois aussi. Ca n'existait pas les soluces à l'époque, du coup fallait se débrouiller seul ! Tellement de souvenirs avec son jeu. C'est mon préféré de loin !

Lire la suite...
19/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 07 Octobre 2016

J'ai mis 19 car la perfection n'est pas de ce monde, mais quel jeu! Mon FF préféré avec le VI, tout y est : des graphismes somptueux, un scénario prenant, une durée de vie conséquente et une difficulté très bien dosée... un jeu dément, à posséder absolument!

Lire la suite...
19/20
TheLastOfUs3
Alerte
Posté le 17 Avril 2014

Le Final Fantasy qui pour moi, represente le mieux la série, les personnages sont attachants et drôle, le scénario ne prend pas la tête mais a beaucoup de suspense, le combat en tour par tour reste simpliste mais très efficace, et les musiques sont justes excellentes et malgré les années, difficile à oublier le battle thème ! Avec ce Final Fantasy, nous avons juste l'impression de faire un manga, si vous deviez commencer un Final Fantasy, passez par celui ci.

Lire la suite...
19/20
Neyt
Alerte
Posté le 03 Novembre 2013

Un de mes premiers jeux, un de mes premiers jeux sur Playstation, mon premier RPG, et surtout mon premier Final Fantasy !
Ce jeu, que de bonheur, que de nostalgie quand j'y rejoue, quel jeu mais quel jeu !

Une histoire magique, un véritable conte de fée, mais avec ses aspects sombres et mystérieux, accompagnée de personnages terriblement charismatiques et profonds, mention spécial évidemment pour Bibi qui nous fait réfléchir sur l'importance et la breveté de la vie... 3
Chacun des autres personnages, même ce bon vieux Tarask a une morale, des sentiments et un jugement particulier qui font la force des dialogues !
Et le tout qui se confronte à l'un des plus grand méchant de l'histoire des jeux vidéo : Kuja ! Parfait antagoniste qui vient rythmé les événements importants du jeu !

Les graphismes sont sublimes pour l'époque, même si parfois on aimerait tellement pouvoir entendre ces personnages parler. Mais les émotions qu'ils laissent transgresser sont largement suffisant.

Le gameplay est très bon, je ne lui ai trouvé aucun réel défaut, après on aime ou on aime pas, mais la difficulté est bien dosée, et avec toutes les quêtes annexes, le jeu parvient à une très bonne durée de vie, sans plus (bien que je vous souhaite bonne chance pour récupérer toutes les cartes =D)

Je finirai pas le point qui me tiens le plus à cœur : l'OST qui est majestueux ! Uematsu sensei nous livre là son plus beau travail (c'est lui même qui l'a dit d'ailleurs), avec des œuvres aussi bien dans le style médiéval propre au titre qu'au jazz ou même au classique pour ses plus belles chansons !

En bref, pour moi le meilleur Final Fantasy de la série, qui n'a rien a envié aux autres, et comme le dirait Sakaguchi lui même, c'est le jeu qui se rapproche le plus de la vision de ce que devrait être un Final Fantasy.

Lire la suite...
19/20
NewKakashi
Alerte
Posté le 10 Février 2013

C'est le premier Final Fantasy auquel j'ai joué mais j'ai toute suite pensé que c'était le meilleur de la série ! Franchement je vois pas comment ils pourraient faire mieux ! Les graphismes sont magnifiques , la bande-son met bien dans l'ambiance et l'histoire est juste à couper le souffle !
Chaque personnage est unique et il n'y en a pas un seul qui soit attachant ( surtout le petit mage Bibi qui est super touchant ! ) ! Mythique tout simplement !

Lire la suite...
19/20
Yuna_s
Alerte
Posté le 08 Juin 2012

Encore une bombe de Squaresoft ! Ce jeu est magnifique. Que de souvenirs :) Un jeu poétique à souhait avec des graphismes magnifique pour une ps1, une envie d'y rejouer intacte 11 ans après sa sortie ! Les combats sont vraiment dynamiques accompagnés de musiques sublimes. Le jeu n'as effectivement pas pris une ride :) Toujours aussi plaisant et beau je ne peux que vous le conseillez si vous n'y avait jamais joué...

Lire la suite...
15/20
Jean-Luc_BideU
Alerte
Posté le 15 Novembre 2015

On est fin des années 90, tout allait parfaitement bien dans le monde des Final Fantasy. La série emmenait avec elle son rêve de fantaisie dans une dimension de plus en plus mature et réaliste. Un bond graphique hallucinant se faisait puissamment ressentir à chaque nouveau épisode depuis le 4. On sortait d’un Final Fantasy VIII qui était une claque sans nom, un gros coup de poing en pleine poire. Puis vient FFIX…

Pourquoi donc Square a sorti une telle hérésie ? Un jeu qui est une régression sans pareil ?

Déjà premier point noir, si vous avez adoré la profondeur du scénario des 3 précédents opus, vous pouvez de suite oublié. On revient désormais à un scénario très bancal. avec Djidan, un gosse avec une queue, qui avec ses amis décident d'aller kidnapper une princesse dénommé Grenat. Celle-ci détestant les agissements de sa mère avait prévue le soir même de s'enfuir du château royal.

Déjà la première chose qui choque au premier coup d'oeil sur FFIX c'est le character design. Ne faisant clairement ni honneur à Amano, ni honneur à Nomura. On a désormais un style bâclé avec des personnages aux formes irréalistes et beaucoup de personnages animaux qui malheureusement renforcent encore plus l'ambiance infantilisante du jeu.

Le système de combat reprend la jauge ATB classique et marque le retour des combats avec 4 combattants. Chaque personnage a sa spécialité, impossible donc de personnaliser nos personnages. Il y a les magiciennes blanches, le mage noire et les combattants. Le rythme des combats est d’une lenteur abominable, c’est mou, on s’ennuie. Entre le temps ou l’on selectionne la commande attaquer et quand le personnage attaque, il se passe presque 5 secondes. 5 secondes où il ne se passe rien. Pourquoi avoir autant ralenti les combats qui étaient si dynamiques dans les autres FF ? Même les temps de chargements entre chaque combat sont longs, clairement, pour le rythme du jeu, il aurait mieux fallu laisser des équipes de 3 personnages que d'avoir quelque chose d'aussi affreusement long.

Final Fantasy 9 souffre d’un manque de rythme complètement hallucinant et ce, dans tous les domaines. Il ne se passe pas grand-chose jusqu’à la fin du CD 2. L'histoire est lente à se mettre en place, on ne comprend pas vraiment là où l'on veut nous emmener. Le jeu est qui plus est, totalement dirigiste, nous imposant systématiquement le choix des personnages On ne peut composer sa propre équipe qu’à partir du CD3... C’est marrant car c'est presque la même chose dans FF6 mais le casting était vraiment bien foutu contrairement aux personnages de FF9.

Djidane le héros est un dragueur de femme, Grenat la princesse vraiment niaise comme Yuna. Bibi le petit magicien amnésique a quant à lui, une personnalité assez poussée, il se pose beaucoup de questions sur la mort, un des personnages les plus intéressant du jeu. Freyja un chevalier dragon, c’est personnel mais moi, je ne peux pas éprouver de l’empathie pour un personnage dragon, le design est complètement flou, a-t-elle un visage ? Steiner, le gardien de Grenat, un peu relou sur les bords mais plutôt puissant comme personnage. Eiko, l’invocatrice qui a 6 ans dans le jeu... non mais 6 ans, ça ne choque vraiment personne ? :ouch: Kweena, une sorte de chose qui ne pense qu’à manger… bref, inutile. Enfin Tarask, le plus puissant des personnages mais sans personnalité, il est juste froid, n’a pas d’histoire, n’a pas de visage non plus.

Le système de combat est l'un des plus pauvres jamais vu dans un FF. Autant FFVIII était cheaté car dès le début du jeu, on pouvait avoir une équipe de gros bourrin grace au vol de magie mais ici, il est impossible d’avoir une équipe forte et cela, même au niveau 99, c’est d’une frustration extrème.

Enfin voilà, je déteste cet épisode, je n’aime pas l’ambiance, je n’aime pas le character design, le coté conte de fée me rebute totalement. Pourtant il y a quelques bons points, Kuja est un méchant plutôt charismatique, qui procure un certain attachement. Graphiquement c’est assez joli mais encore faut-il adhérer au design, et les cinématiques sont tout aussi splendide, Square oblige.

Lire la suite...
20/20
Mihayl
Alerte
Posté le 14 Juin 2012

Mon jeu préféré! Ce jeu est juste génial. J'ai commencé à y jouer il y'a déjà dix ans et je l'ai recommencé une dizaine de fois sans m'en lasser. Les personnages sont très sympas, l'histoire principale très réussie, l'univers envoûtant, la bande son géniale... Un des meilleurs jeu qui puisse exister !

Lire la suite...
19/20
Kaaraj
Alerte
Posté le 08 Juin 2012

Les Final Fantasy des années 90 sont aux jeux vidéo ce que Disney est aux dessins animés. Ils parviennent à conjuguer des graphismes époustouflants, des univers enchanteurs, une jouabilité efficace et recherchée tout en parvenant à se renouveler à chaque nouvel épisode. Final Fantasy IX sort sur PS1 en 2001, alors que la Playstation 2 est déjà dans les rayons et que sa grande sœur vit ses dernières heures. Une nouvelle fois, Squaresoft réussit à nous enchanter en revenant dans un monde plus héroïc-fantasy, à l'image des premiers épisodes de la série. Le héros de l'histoire, Djidane, est un jeune voleur faisant partie d'une troupe de théâtre qui profite d'une représentation dans un territoire étranger pour venir enlever la princesse locale. Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu, et derrière cet enlèvement se cache une histoire plus profonde et dramatique dans laquelle notre héros va se retrouver embarqué. Le neuvième épisode de la série est plus classique que ses deux prédécesseurs en termes de jouabilité: Chaque personnage possède ses propres capacités, et apprend des compétences selon les armes et les armures équipées. Une fois la compétence maitrisée totalement (l'apprentissage se fait par une jauge qui progresse à chaque combat gagné) il peut l'utiliser sans avoir à porter de nouveau l'équipement qui lui confère cette compétence. Le système est donc assez simple à comprendre et à maitriser, et colle finalement bien avec le fait que chaque personnage ait son style de jeu propre: on retrouve des affiliations assez classiques telles que voleur, chevalier, mage noir, mage blanc, invocatrice, ou encore Mercenaire. Le scénario, sans être extraordinaire, nous offre plusieurs rebondissements et nous met aux prises avec un personnage charismatique, Kuja, qui ne manquera pas de nous donner quelques sueurs froides par sa cruauté et sa folie. Chaque protagoniste de l'histoire bénéficie d'un scénario bien à lui, illustrant ses doutes, ses faiblesses, mais aussi ses forces ou encore son courage. Il faut d'ailleurs souligner la qualité d'écriture du jeu, qui nous fait sans doute bénéficier à l'époque des meilleurs dialogues jamais vus dans un Final Fantasy, et qui contribue fortement à l'immersion et à la crédibilité de chaque personnage. On retrouve d'ailleurs beaucoup de références à la littérature (notamment Lovecraft) ou au théâtre, ce qui confère à ce monde une identité propre et un univers qui semble tout droit sorti d'un conte. Visuellement, le jeu est une nouvelle fois une référence et se range aisément parmi les plus beaux jeux de l'époque, malgré la sortie de la Playstation 2. La durée de vie est une nouvelle fois au rendez-vous et peut facilement atteindre entre 30 et 40 heures pour la quête principale, et près de 80 pour finir le jeu et l'ensemble des quêtes annexes. Ces dernières, telles que celle des Chocobos pourront vous prendre des heures et des heures avant d'être réussies. Il est d'ailleurs intéressant de faire la plupart d'entre elles, puisqu'elles peuvent vous permettre d'obtenir des armes et armures uniques de très haut niveau, ou des objets permettant d'apprendre des invocations la aussi uniques. Comme les épisodes précédents, Final Fantasy IX contient son petit lot de mystères et de secrets, et notamment un boss ultime facultatif, qui vous donnera beaucoup de fil à retordre… La bande-son nous régal d'hymnes magnifiques telles des mélodies au piano mélancoliques (Loss of me), ou des sons plus effrayants et dynamiques (The dark messenger). Cet épisode de Final Fantasy est donc, à l'image de ses ancêtres, une pure merveille, qui n'a d'ailleurs pas si mal vieilli que ça, et peut être rejoué sans que le plaisir ne s'essouffle. Si vous êtes passés à coté de ce jeu, vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire.

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30  40  50 
Page suivanteFin
Boutique
  • Final Fantasy IX PS1
    199.90 €