Menu
S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl sur PC /

Avis S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
16.9/20
16 à 20
334
11 à 15
42
6 à 10
20
0 à 5
8
Donnez
votre avis
404 notes

Les avis les plus utiles

19/20
hyborian_
Alerte
Posté le 03 avr. 2012 à 00:00

Un grand jeux, l'un des meilleur fps, difficile et éprouvant le tout dans une ambiance terrible .

D'ailleurs pour l'ambiance,ont ne peut que se rappeler des vaste explorations a la tombé de la nuit seul,en évitant les anomalies,en entendant des sangsues, perdu dans un complexe sinistres ou l'insécurité se fait vraiment ressentir .Question difficulté, il est difficile, il faut gérer son inventaire, éviter les zone irradié, toujours regarder son équipement,le tout dans un monde ouvert de haute volée,exit le côté fps couloir, le joueur doit se démerder .La bande son d'ailleurs et du même acabit, lorgnant vers une orchestration glauque mystérieuse, pour les immenses complexes, vers un petit son de gratte folk dans les camps de stalker, efficace .Le jeux est parfois assez stressant, ne jouant pas sur l'effet de surprise, mais sur son atmosphère monstrueuse,les usines menaçante, avec leurs lot de couloirs glauque,des mutants,des labo sinistres, un petit côté rpg pour l'inventaire,avec une durée de vie vraiment correcte .

En bref le premier stalker, est un Chef-d'œuvre, un des rares fps proposant une ambiance aussi travailler .Les développeurs sont meme jusqu'à aller prendre des photos de la zone, montrant au joueurs la dure et triste réalité en y incorporant bien sûr un gros côté fictif réussis !

Son point faible des bugs,qu'il est possible de corriger avec des mods .

Un des plus grand fps ( dramatique ) solo .

Lire la suite...
19/20
SamuelVimaire
Alerte
Posté le 16 mars 2012 à 00:00

Vous en avez marre des fps assistés et scriptés à mort?
SSoC vous reconcilliera avec le genre. Le jeu vous lâche dans les environs de Tchernobyl où votre personnage devra atteindre la zone vaste no man's land au Cœur duquel se trouve l'Exauceur de Veux. On sent donc un grand hommage au film de Tarkovski (notre Stalker lance des boulons pour détécter les anomalies).
Ce qui marque d'abord dans ce jeu c'est l'ambiance terriblement oppressante entre le bruit des anomalies et les cris des divers mutants; le choix d'un doublage en ukrainiens renforce l'immersion. Les passages dans les labos souterrains mettrons vous sens à rude épreuve.
Niveau gameplay STALKER se démarque clairement des fps bideront. Ici tout à un poids, armes munitions, nourriture soins et votre Stalker à une encombrement limité.
Il faudra donc s'équiper avec soin car les ennemis ne vous feront aucun cadeaux ils visent sacrément bien (mais pas de balles à tête chercheuse comme bf3) et tenteront de vous déborder et les mutants se regroupent pour vous attaquer. D'autant plus qu'il vous faudra compter sur les medipack pour vous soigner tout en limitant l'effet des radiations.
La dernière partie du jeu hantée par les atomka sera une rude épreuve car bien des gens veulent s'emparer de l'Exauceur.
En resumé Stalker Shadow Chernobyl est un FPS un vrai comme on aimerait en voir plus souvent quand on assiste au duel d'handicapé Battlefield-Call of.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (404)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
19/20
hyborian_
Alerte
Posté le 03 avr. 2012 à 00:00

Un grand jeux, l'un des meilleur fps, difficile et éprouvant le tout dans une ambiance terrible .

D'ailleurs pour l'ambiance,ont ne peut que se rappeler des vaste explorations a la tombé de la nuit seul,en évitant les anomalies,en entendant des sangsues, perdu dans un complexe sinistres ou l'insécurité se fait vraiment ressentir .Question difficulté, il est difficile, il faut gérer son inventaire, éviter les zone irradié, toujours regarder son équipement,le tout dans un monde ouvert de haute volée,exit le côté fps couloir, le joueur doit se démerder .La bande son d'ailleurs et du même acabit, lorgnant vers une orchestration glauque mystérieuse, pour les immenses complexes, vers un petit son de gratte folk dans les camps de stalker, efficace .Le jeux est parfois assez stressant, ne jouant pas sur l'effet de surprise, mais sur son atmosphère monstrueuse,les usines menaçante, avec leurs lot de couloirs glauque,des mutants,des labo sinistres, un petit côté rpg pour l'inventaire,avec une durée de vie vraiment correcte .

En bref le premier stalker, est un Chef-d'œuvre, un des rares fps proposant une ambiance aussi travailler .Les développeurs sont meme jusqu'à aller prendre des photos de la zone, montrant au joueurs la dure et triste réalité en y incorporant bien sûr un gros côté fictif réussis !

Son point faible des bugs,qu'il est possible de corriger avec des mods .

Un des plus grand fps ( dramatique ) solo .

Lire la suite...
19/20
SamuelVimaire
Alerte
Posté le 16 mars 2012 à 00:00

Vous en avez marre des fps assistés et scriptés à mort?
SSoC vous reconcilliera avec le genre. Le jeu vous lâche dans les environs de Tchernobyl où votre personnage devra atteindre la zone vaste no man's land au Cœur duquel se trouve l'Exauceur de Veux. On sent donc un grand hommage au film de Tarkovski (notre Stalker lance des boulons pour détécter les anomalies).
Ce qui marque d'abord dans ce jeu c'est l'ambiance terriblement oppressante entre le bruit des anomalies et les cris des divers mutants; le choix d'un doublage en ukrainiens renforce l'immersion. Les passages dans les labos souterrains mettrons vous sens à rude épreuve.
Niveau gameplay STALKER se démarque clairement des fps bideront. Ici tout à un poids, armes munitions, nourriture soins et votre Stalker à une encombrement limité.
Il faudra donc s'équiper avec soin car les ennemis ne vous feront aucun cadeaux ils visent sacrément bien (mais pas de balles à tête chercheuse comme bf3) et tenteront de vous déborder et les mutants se regroupent pour vous attaquer. D'autant plus qu'il vous faudra compter sur les medipack pour vous soigner tout en limitant l'effet des radiations.
La dernière partie du jeu hantée par les atomka sera une rude épreuve car bien des gens veulent s'emparer de l'Exauceur.
En resumé Stalker Shadow Chernobyl est un FPS un vrai comme on aimerait en voir plus souvent quand on assiste au duel d'handicapé Battlefield-Call of.

Lire la suite...
18/20
rafistole
Alerte
Posté le 29 mars 2007 à 00:00

Alors là, les commentaires des utilisateurs....y a vraiment de tous et de rien. 1er : dire que Stalker est moche, je crois vraiment que vous avez un bleme avec votre pc. Ce jeu est magnifique, non sans petits problèmes, mais graphiquement je ne sais pas ce qu'il vous faut ! Plus beau que F.E.A.R, plus beau que Oblivions, plus beau que Condemned et que PREY, et j'en passe (Crysis, vous me faites rire, c'est du directx 10 (vous faudra 2 gigas de vive minimum, vista donc, et une bonne machine, effectivement Crysis est déjà annoncé avant sa sortie comme étant Très lourd, comparez le comparable). Ambiance super mega glauque ! 2ème : gameplay, déroutant au début, mais si vous voulez du game play à la UNREAL ENGINE, jouez à unreal, mais bon, fps bourrin j'ai donné. La précision est là pour une fois, effectivement le canon court à 100 mètres faut pas rever, le pistolet une balle suffit (mais dans la tête (et attendez le pistolet amelioré, et les autres munitions))(sans parler des rajouts tel la lunette, le lance grenade, etc vous permet de fraguer 20 gars avec 20 balles, essayez le coup par coup et pas le mode rafale, vous gagnerez en precision). Les défauts il y en a, scriptes qui ne se déclenchent pas (mission), durée du jeu trop courte (devrait empêcher de finir le scénario avant d'avoir fini les missions secondaires). IA bonne, mais pas parfaite, mais donne tout de même du fil à retordre. Si vous ne savez plus courir, buvez un "Red Bull", et c'est reparti. Je pourrais en parler des heures, mais pour finir, ce jeu est loin d'être parfait, mais constitue le seul FPS actuel un peu original, et bien fini point de vue graphisme. A essayer de tout urgence, sans doute le dernier bon jeu avant directx10 !

Lire la suite...
19/20
VicO]]]
Alerte
Posté le 26 mai 2014 à 00:00

C'est dans un cadre pas franchement idyllique que vous vous réveillerez un matin, recueilli par un certain Sidorovich après un accident de la route.

C'est avec une simple injonction trouvée dans votre PDA, vous demandant de trouver et éliminer un certain Strelok, que démarre un scénario très SF sous forme de quête d'identité, sympathique bien qu'un peu cryptique.

Chaque Stalker a son ambiance propre, et SoC est des trois le plus sombre, plongeant la Zone dans une ambiance morne, un ciel gris chargé de nuages que l'on s'imagine voir à tout moment se couvrir et se zébrer d'éclairs.

Même les levers et couchers de soleil, superbes, n'égayent pas le paysage, et semblent même y ajouter une couche de mélancolie.

Les débuts sont déstabilisants et difficiles : peu d'explications -il va falloir apprendre seul la survie dans la Zone-, et devoir dès le début dézinguer un camp de bandits avec pour toute arme le pistolet à billes le plus moisi de l'histoire de l'humanité en a découragé plus d'un.

Et c'est parti pour une grande aventure dans une Zone pseudo-ouverte, d'une longueur qui varie du simple (15h pour une partie standard) au triple (pas loin de 50 heures sur ma partie la plus longue), bien qu'on regrettera que le point de non-retour arrive rapidement si on ne fait pas attention.

Bien que SoC paraisse plus "action" que ses successeurs, le rythme est globalement lent et les combats sont assez difficiles - on préfèrera les éviter lorsque c'est possible.

Définitivement, il ne fait pas bon vivre dans la Zone, et les moins téméraires et persévérants y laisseront des plumes, préférant vite la laisser de côté pour des terres plus accueillantes. Les autres ramasseront des artefacts qu'ils réutiliseront pour se renforcer ou revendront, ou rempliront de petites missions sans intérêt pour grappiller de quoi survivre un peu plus longtemps, rejoignant les rangs des Stalkers.

Stalker SoC est un jeu maudit s'il en est, certes encore enrichi et complété par une communauté active, mais qui n'a toujours pas atteint les features délirantes que faisaient miroiter les développeurs.

Ces derniers, promettant pas moins que l'open world parfait, ont suffisamment réussi à s'en approcher durant le long et chaotique développement pour donner une véritable aura à leur jeu. Suivre l'évolution des différentes betas fait rêver.

Mais, afin de changer les oniriques betas en un excellent jeu concret, beaucoup de contenu fut retiré un peu à la va-vite...

Le jeu reste génial, et à vrai dire hormis un paquet de bugs à sa sortie et peut-être l'absence de possibilité de réparation d'items (qui manque cruellement), Stalker SoC reste un chef-d'oeuvre.

Encore un 19, allez.

Le jeu est imparfait, au final, et la frustration engendrée par certains éléments (ou plutôt leur absence) n'aide pas.
Mais -si je lui préfère CoP, mieux fini à tous les niveaux-, SoC a encore aujourd'hui, plus que ses successeurs, ce charisme incroyable qu'ont tous les jeux de légende, ces jeux qui laissent une empreinte indélébile dans le paysage vidéoludique et qui ne vieilliront jamais.

Lire la suite...
14/20
[R]orschach
Alerte
Posté le 16 juin 2013 à 00:00

En voyant plusieurs tests de ce jeu, tous très positifs, je me le suis proccuré. Je n'ai pas vraiment été déçu, mais il faut bien dire qu'il n'est pas exempte de défauts. Et le mot auquel je pense le plus souvent est "frustration". Ceci est en grande partie dûe à la grande difficulté du soft. J'ai joué en "stalker" (2ème niveau de difficulté sur une demi-douzaine) et je rame. J'ai raté plusieurs missions c'est navrant. Les alliés que l'on rencontre ici ou là ne sont pas très fortiches et en sous-nombre. La visée est incroyablement nulle, je veux dire, il est bien difficile de faire mouche même en se concentrant. Du coups, même si on trouve facilement des munitions, elles partents vite, comme les points de vie d'ailleurs. Et j'ai eu une impression étrange en combattant, on dirait que les ennemis reviennent sans cesse, quand y'en a plus y'en a encore. Un conseil, lorsque cela n'est pas necessaire, évitez de donner des medikit aux mourrants, c'est inutile ils se feront de toute façon déssouder presque aussitôt. Néanmoins, niveau graphique, c'est très beau. Beaucoup de détails et la modélisation est fine. Mais les textures sont un peu trop détaillées à mon goût. De près je trouve l'effet mitigé. Les orages, les lumières dynamiques, c'est sublime. L'ambiance est sombre, désolante à souhait, que du bonheur. Je ne conseille ce jeu qu'aux acharnés, aux pros de la gachette virtuelle qui n'ont pas peur d'un gameplay un "chouillat" plus lent que Counter Strike (rire)

Lire la suite...
19/20
killer-locust
Alerte
Posté le 14 déc. 2013 à 00:00

Un hit, tout simplement. Bon, c'est pas la perfection pour autant, mais quel pied on prend à parcourir la Zone !
Stalker offre d'excellentes sensations, à divers niveaux. Déjà, il arrive à marier à peu près parfaitement open world et aventure linéaire. Car oui, c'est pas parce que vous lirez "RPG" sur sa jolie boite qu'il faut s'attendre à du Mass Effect hein, ici, il y a très peu de choix narratifs, voir, zéro. En fait, les quasi seuls choix narratifs que vous pourrez faire, c'est de tuer ou non : vais-je massacrer cette patrouille du Devoir pour faire copain-copain avec la Liberté, ou au contraire accepter la mission de cet enfoiré de sergent du Devoir et aller descendre ce sniper de la Liberté ?
Techniquement, le jeu tient largement la route encore aujourd'hui, grâce à son esthétique si particulière. Et si à l'époque son optimisation inexistante réclamait un PC costaud, ce n'est plus le cas désormais. Ses suites sont évidemment encore plus belles.
Un aspect que j'ai trouvé dans peu de FPS en dehors de Stalker, c'est l'arsenal jouissif et vraiment varié. La balistique varie vraiment en fonction de chaque arme, et chaque fusil ne sera pas utilisé de la même façon. Les snipe sont particulièrement excellents.
Il y a quand même quelques bémols :
- Les armes de poings vite fait useless par leur faiblesse
- L'absence d'armes blanches vraiment efficaces
- Corollaire, la furtivité qui est grande absente du jeu, les silencieux existent, mais sont rares et ne s'adaptent pas à toutes les armes.
- L'absence de véhicules, qui auraient pu servir vu la taille de la Zone.
- Le découpage de la Zone, "faux open world" car partagé en petites régions qui sans être étriquées, obligent fréquemment le joueur à patienter lors des chargements.
- L'ergonomie perfectible du PDA.
Certes, ce sont là des défauts agaçants, mais qui ne troublent que peu notre plaisir de jeu. Je pourrais en parler encore pendant des heures, car je n'ai abordé ni la question de la découverte de nouveaux lieux (toujours un peu émouvants), ni du bestiaire (de qualité), ni du background (prometteur et qui atteint son apogée dans les suites avec les guerres de faction notamment), ni même des missions annexes ou encore de l'histoire.
Je gage que même un PC acheté à Leclerc peut de nos jours lancer Stalker, et que sur Steam il doit coûter même hors soldes une dizaine d'euros, alors n'hésitez plus, faites-le !

Lire la suite...
20/20
azad405
Alerte
Posté le 08 mai 2012 à 00:00

l un des meilleur fps auquel j ai jouer univers immense bestiaire excellent et en plus pas besoin d une énorme confige malgré il reste beau dure de vie longe armement explosif plusieurs quête annexe et un scenario prenant avec plusieurs fin vraiment un hit non scripter avec des environnement vaste simpat a explorer des pnj intelligent qui s adapte a leur environnement.

Lire la suite...
18/20
blast_corp
Alerte
Posté le 22 mars 2007 à 00:00

Les bons côtés du jeu, une bonne IA, les ennemis sont pas "cons", ils se cachent quand on leur tire dessus, et ce n'est parce que l'on a une mitrailleuse, que l'on tuera en 2 coups un bandit. Qualité graphique, y'a rien à dire, mais bon, personnellement, j'ai une 7950GT et 2Giga de DDR2, donc je n'ai aucun lag en qualité max. Niveau difficulté, même en Débutant, il reste dur ! Au niveau du PDA, rien à dire, mise à part les missions à réaliser, qui lorsqu'on les sélectionnent, ne montrent pas forcement le lieu où l'on doit se rendre. Côté négatif pour moi, c'est lorsque l'on doit retourner voir le marchand, pour lui vendre les items trouvés, on ne peut retourner le voir en un clic, on est obligé de se retaper le chemin inverse à pied, et par moment, c'est long, donc à un moment on arrête de dépouller les corps, et on ne prend que le stricte nécessaire. Personnellement, j'ai l'impression de jouer à un Fallout version FPS ou un Oblivion.

Lire la suite...
17/20
Omegnight
Alerte
Posté le 25 avr. 2014 à 00:00

+ L'ambiance pesante constante.
+ Les anomalies suffisent à diversifier le gameplay et le comportement à avoir lors de l'exploration.
+ Les caches secrètes, toujours un plaisir de tomber aléatoirement sur du stuff et ajoute un but à l'exploration.
+ De vraies sensations de tir.
+ Gestion de l'inventaire et du poids savamment pensée, ni gênante, ni inutile.
+ Un background satisfaisant et immersif.
+ Les doublages Ukrainiens (ou Russes?) portant l'ambiance.
+ Des rencontres perturbantes et bien amenées avec les quelques mutants.
+ Les effets graphiques et tempêtes de la Zone.
+ Répartition en zones suffisamment large pour éviter les défauts de l'open world.
+ Des environnements urbains bien foutus et bien pensés.
+ Un Tchernobyl magnifique.
+ Une difficulté ardue qui est très satisfaisante et amène de vraies sensation de réussites...

- ... mais parfois la mort est très frustrante tant elle arrive inopinément.
- Un manque de variété dans les armes.
- Le scénario confus et finalement peu intéressant.
- Les bugs et crash.
- Les mouvements lourds.
- Beaucoup d'aller/retours pour les quêtes annexes.
- Pas mal de bâtiments vides.
- Des réapparitions d'ennemis parfois gênantes.

Lire la suite...
16/20
the_happy_donut
Alerte
Posté le 11 avr. 2014 à 00:00

Contexte :

Nous sommes en Mars 2004 ( oui oui, 2004 ! ) et GSC Game World annonce S.T.A.L.K.E.R - Shadow of Chernobyl, un FPS/RPG se déroulant dans la zone de Tchernobyl avec un gameplay réellement ambitieux : Un système d'IA quasiment révolutionnaire ( A-Life ), une physique poussée, un gameplay exigeant, des lumières dynamiques, une map hyper vaste ( de nombreuses zones seront retirés pour la sortie du jeu ), de nombreux choix conséquents à faire, la map de Shadow of Chernobyl, Clear Sky et Call of Pripyat devaient être fusionnés pour en faire une seule et unique map... Bref, les ambitions pour ce jeu sont sans précédents, ce qui en fera d'ailleurs sont point faible car à force d'être trop repoussé, le jeu finira amputé d'une grande partie de ces volontés. Si vous voulez voir par vous même ce qu'étais S.T.A.L.K.E.R je vous invite à regarder cette playlist - https://www.youtube.com/uom/user/StalkerKozyr/playlists ( 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 )

Les points forts :

- Ces graphismes : Bien que S.T.A.L.K.E.R ne soit pas une claque graphique, le jeu s'en sort plutôt bien sachant qu'une bonne partie du moteur 3D et des textures date de 2004.

- Durée de vie : Bien que la trame principale se termine assez rapidement, la série S.T.A.L.K.E.R se démarque particulièrement par ces quantités énormes de missions secondaires et d'activités à pratiquer.

- Ambiance : Surement l'aspect le plus réussi, S.T.A.L.K.E.R possède des ambiances extrêmement bien réussi, prenant, passionnant, immersif, mystérieux, vivant, humain et parfois inhumain, flippant, drôle, triste, déprimant, haletant, incroyable, surprenant, reposant, nerveux, glauque, oppressant, sûrement l'aspect le plus réussi de cette version amputé.

- Difficulté : Le gameplay de S.T.A.L.K.E.R et exigeant et dur avec cependant des lacunes concernant l'IA, cependant c'est cette difficulté qui contribue grandement à l’immersion dans ce jeu.

- La communauté/les mods : S.T.A.L.K.E.R fait partie de ces jeux solo qui ne se feront pas oublier d'aussitôt, la floppée de mods conséquents modifiant/améliorant/rajoutant du gamplay est incroyable vous proposant toujours une expérience différente de la version original.

- Son gameplay : Nous passerons souvent des plaines et foret ou la stratégie sera au rendez vous ( contournement, etc ... ) aux espaces étroits et cloisonné et c'est excellent.

- Ces références : De nombreuses références auquel le jeu fait hommage, comme premièrement la catastrophe de 1986, mais aussi comme l'oeuvre de Tarkovski.

Les points faibles :

- Difficulté : Bien que ce soit un bon point, sans est aussi un mauvais en raison d'un manque d'équilibrage concernant l'IA, sur certains aspect, l'IA pourra très bien nous surprendre du bon côté comme du mauvais en étant parfois complètement à l'ouest, possédera parfois l'équivalent d'un aimbot ( et encore là ça va, sur Clear Sky c'est parfois pire ). Là où nous noterons un point faible concernant sa difficulté, c'est aussi son manque de guidage aux novices qui seront évidemment un peu perdu les premières heures de jeu.

- Bugs : Bien que le jeu fût développé durant de longues années, des mauvais bugs se font ressentir ( perte de sauvegarde, missions bugué, scripte qui ne s'enclenche pas, etc ... ) et ce, parfois même après les patchs installés ... Alàlà, ces Russes ...

- Ce n'est qu'un jeu vidéo : Putain, parfois on aimerait que l'expérience soit encore plus vivante, on aimerait parfois être à la place du personnage qu'on incarne, assis autour d'un feu de camp en pleine nuit en compagnie de Stalkers qui chantent, qui boivent et qui rigolent, en fait ce n'est pas vraiment un point négatif tout ça.

Conclusion :

S.T.A.L.K.E.R - SoC, petite merveille vidéoludique voir monument aux yeux de beaucoup de joueurs pour l'intêret qu'il a su créer, ce jeu est une expérience à vivre et à connaitre pour le bien de votre culture vidéoludique malgré ces défauts.

Lire la suite...
18/20
mulannmesyeuk
Alerte
Posté le 05 avr. 2014 à 00:00

Si je devais définir stalker en un seul mot, ce serait " ambiance " ce jeu mérite d'être jouer, même si on est pas fps, même si on est pas rpg, juste pour son ambiance.

Les camps la nuit avec les stalkers dans la forêt, dans les usines désaffecté, dans les plaines dénudé de la zone ou tout peut arrivé :peur:

Un scénario prenant et une quête de la zone addictive car mystèrieuse, un nombre incalculable de stuff, d'arme, de lieu à découvrir, servit par une technique incroyable vu son époque de sortie.

Puis le jeu est modable, ce qui permet une grande capacité de transformation et d'amélioration sur beaucoup de point.

ce jeu est un des meilleurs dans sa catégorie, une aventure qui nous transporte très loin de chez nous, dans une zone peu accueillante ou toute sorte de mauvaise rencotre vous ferons vous sentir vraiment mal à l'aise.

Un monument du genre que vous ne pouvez laisser passer.

Lire la suite...
18/20
RaZoRi7
Alerte
Posté le 23 sept. 2013 à 00:00

Welcome to hell. Ce première opus de S.T.A.L.K.E.R. nous plonge au cœur de la Zone, non loin de la centrale de Chernobyl.
L'ambiance et l'immersion sont à tomber par terre. C'est l'opus qui m'aura procuré le plus de frayeurs et de frissons avec notamment ses laboratoires (X16 - X18) ou encore la centrale. Le final est monstrueux (à partir de Pripyat), intense comme on les aime.
Alors oui, certes il est buggé jusqu'à la moelle, mais il faut avoué que ce S.T.A.L.K.E.R. Shadow of Chernobyl est une vraie expérience, tant au niveau gameplay qu'au niveau de l'ambiance.

Les points positifs :

- La Zone, ses souterrains, la Foret Rouge, Pripyat, etc...
- L'ambiance visuelle et sonore
- Une narration efficace
- Un gameplay riche et exigent
- Une bonne durée de vie
- Le final

Les points négatifs :

- Quêtes secondaires répétitives
- Bugs

Lire la suite...
18/20
tiboune77
Alerte
Posté le 27 mars 2013 à 00:00

Ce jeu demandait en son temps une bonne config' car c'est un petit bijou vidéoludique. Avec STALKER c'est tout d'abord un environnement ouvert impressionnant, c'est beau, les paysages diffèrent au fur et à mesure de votre avancée, et les cycles jour/nuit/pluie/brume renforce l'immersion (c'est encore plus spectaculaire si vous décidez d'installer quelques mods).
STALKER c'est aussi de la survie avec la gestion de votre inventaire(poid/munitions/armes/nourritures/soins/artefacts..)
ainsi que beaucoup de tension lors des combats car on meurt facilement entre les factions et les anomalies qui traînent.
Ce que j'ai aimé dans ce titre, c'est plus particulièrement les excursions dans les labos abandonnées de Chernobyl et l'ambiance qui s'en dégage.. une sensation de peur, car vous ne serez jamais tout seul...

Lire la suite...
18/20
Deadgobb
Alerte
Posté le 11 juil. 2012 à 00:00

Quelques petites améliorations sont à apporter mais certainement pas au niveau de l'ambiance ! S.T.A.L.K.E.R. est un jeu capable de vous plonger dans la peau de votre personnage et vous y piéger aussi facilement que lui dans la Zone. Cet attribut n'étant pas commun dans le monde du jeu vidéo avec cette intensité là, Shadow of Chernobyl surpasse aisément en qualité et en plaisir ludique bon nombre de FPS. En fait, les seuls lui tenant la dragée haute sont ses petits frères.

Lire la suite...
18/20
redcrypt46
Alerte
Posté le 10 juin 2012 à 00:00

Excellent jeux ! Terriblement effrayant par moments pui le scenario n est pas tres rassurant non plus quand ont vois les degats causé par la central de tchérnobyle sa fais peur...
Tres grand et bourré d action et de suspense dans les usines sombre et délabré de pripyat entre les factions rivales et mutants.
Graphiquement rien a redire c est beau, c est propre et l ambiance fais vraiment froid dans le dos !
Juste la fin du jeux que j ai trouvé spécial et un peu baclé mais vraiment c est un detail quand ont vois la duré de vie de se jeux.
Trés bon RPG et Shoot Horror que je recommande!

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin