Menu
A Plague Tale : Innocence
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
17.9/20
16 à 20
83
11 à 15
6
6 à 10
0
0 à 5
2
Donnez
votre avis
91 notes

Les avis les plus utiles

18/20
gloomy-grim
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

Excellente surprise !
Une histoire captivante, des personnages attachants, des graphismes impressionnants ( certains passages sont quasi photo réalistes ). Il y a quelques points négatifs comme la caméra pas toujours au top, une maniabilité un peu raide et quelques répétitions de gameplay ( normal vu le style ) mais dans l'ensemble , on retiendra que c'est un grand jeu vidéo !
Bravo et cocorico !

Lire la suite...
17/20
GGO_1889
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

Un seul mot CHEFS-D'ŒUVRE pour décrire A Plague Tale, une page ce tourne et je dois vous l'avouer je suis passé par toutes les émotions. L'écriture, la musique, la direction artistique et le gamplay sont parfait. Merci Asobo Studio pour ce magnifique voyage.
Pour ceux qui hésiterait foncé.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (91)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7 
Page suivanteFin
18/20
gloomy-grim
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

Excellente surprise !
Une histoire captivante, des personnages attachants, des graphismes impressionnants ( certains passages sont quasi photo réalistes ). Il y a quelques points négatifs comme la caméra pas toujours au top, une maniabilité un peu raide et quelques répétitions de gameplay ( normal vu le style ) mais dans l'ensemble , on retiendra que c'est un grand jeu vidéo !
Bravo et cocorico !

Lire la suite...
17/20
GGO_1889
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

Un seul mot CHEFS-D'ŒUVRE pour décrire A Plague Tale, une page ce tourne et je dois vous l'avouer je suis passé par toutes les émotions. L'écriture, la musique, la direction artistique et le gamplay sont parfait. Merci Asobo Studio pour ce magnifique voyage.
Pour ceux qui hésiterait foncé.

Lire la suite...
18/20
chris2sissi
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

Y'a des jeux qui ont le dont de nous retourner et a plague tale innocence en fait parti. Quelle bonheur de voir un titre de cette trempe fait par un petit studio (en plus francais). Visuellement le titre est splendide, que ce soit au niveau des lumieres , des decors ou des persos, chapeau. La bande son est remarquable et nous emmene dans les abymes de cette histoire et univers. La bande son est juste ce qu'il faut et les persos sont vraiment super attachant. Au niveau de la mecanique du jeu c'est progressif, le 1er chapitre nous plante l'histoire et le 2eme nous emmene vers la partie infiltration. Et tout ca est maitrisé a la perfection meme si parfois les mechant sont un peu neuneu en restant a un endroit du a un bruit causé. La tension est a son comble lorsque les rats vont arriver. Et il va falloir jouer futer, combiner des actions pour progressser. Et c'est la que le gameplay arrive a nous surprendre a chaque fois. Chaque niveau nous apprends et fait melanger une nouvelle mecanique.
Alors certe le jeu est dirigiste mais il le faut pour raconter une histoire aussi forte.
Merci asobo studio et encore bravo!. Mon gros coup de coeur de 2019.

Lire la suite...
18/20
Coastal-Dream76
Alerte
Posté le 15 Mai 2019

Une surprise, et de taille! Quel plaisir que celui de trouver un jeu si léché sur tant d'aspects.

Graphismes PC : 18/20

  • La 1ère chose qui me sidère c'est de constater un tel niveau graphique pour un jeu qui se classe dans la catégorie des "gros AA" ou "titres B". Focus injecte de ➕ en ➕ de moyens dans le développement de ses nouvelles IPs depuis 2015 et cela se voit. Malgré un budget compris entre 10 et 15,000,000€ selon la tranche estimative fournie par l'éditeur, Asobo délivre une toile d'une finesse folle (en particulier sur PC) n'ayant rien à envier aux monstres graphiques à la mise en scène pantagruélique tels que Shadow of the Tomb Raider, God of War ou même Metro Exodus. Il n'y a pas non plus d'Open World, seulement des biomes ➕ restreints, mais dont les graphistes tirent savamment parti afin de faire grimper en flèche la fidélité visuelle, permettant ainsi un ensemble focalisé largement + cohérent et charnu. Comprenez là que la gestion de la lumière rivalise avec les plus beaux titres de cette génération, le constat est d'autant plus frappant durant les passages misant sur le clair/obscur : la direction artistique est phénoménale, le face-mapping est de 1er ordre tandis que la cohérence graphique remarquable de chaque biome se voit enguirlandée de textures fines, qui concourent à la délivrance d'une atmosphère organique au charme noir électrisant prenant immédiatement aux tripes. Seule l'absence de transitions entre les animations nous rappellent que nous sommes sur un budget < ou = 15,000,000€.

Gameplay : 17/20

  • En se focalisant sur l'essentiel par rapport à son budget, Asobo réalise un cocktail ergonomique et composé, plutôt achalandé qui parvient sans mal à concilier des phases d'infiltration haletantes à souhait (la peur de l'échec exacerbant les montées d'adrénaline durant les passages serrés) et des séances de résolution d'énigmes que vos hémisphères vont adorer. La plupart de ces énigmes demandent d'ailleurs une vraie implication et de surcroît, le level design est toujours conçu et usité avec une certaine méticulosité. Si l'infiltration est si grisante, c'est grâce aux efforts réalisés pour coder une IA au niveau. Les ennemis humains ne sont ni niais ni omniscients ce qui est une bonne chose mais je me prosternerai plutôt devant la crédibilité médusante avec laquelle votre antagoniste principal agit et se comporte : les hordes de rats. Lorsque ce vecteur de mort bubonique se meut, il le fait avec une cohérence effarante. Tous les spécimens ne réagissent pas forcément de la même façon au sein d'un groupe et se déplacent parfois dans d'autres directions ou bien vont se loger ailleurs... Il vous faudra dès lors user des sources lumineuses pour repousser cette faucheuse pestilentielle répulsive grouillant dans la pénombre et je vous assure qu'évoluer dans une église infestée de ces pourfendeurs d'hygiène à la simple lumière d'une lanterne procure un effet ineffable. Les rats vous tuent, mais ils peuvent s'en prendre à vos ennemis si vous trouvez le moyen de les attirer à eux, faire ainsi est là encore grisant à souhait et voilà longtemps que je n'avais pas vu un "ennemi" si prenant avec lequel jouer. L'équilibre est vraiment au poil.

Durée de Vie : 14/20

  • Comptez entre 12 et 16 heures selon votre manière de jouer pour tout boucler ce qui est une bonne valeur. Asobo émancipe habilement sa production de toute surcharge superflue. Un essentiel de fine facture est tellement mieux qu'un pot-pourri vide d'intérêt.

Bande-Son : 19/20

  • Olivier Derivière nous sert de nouveau une planche sonore magistrale vide de toute fausse-note dont le charme opère instantanément en toutes circonstances. Le travail d'orfèvre de ce compositeur hors pair se voit enorgueilli par un sound design du même acabit qui confère à l'atmosphère gothique dans laquelle baigne le jeu, ce cachet si singulier qui ne sait faire autre que taper dans le mille.

Scénario : 18/20

  • Le récit est conté avec une grande subtilité et sa montée en puissance perpétuelle témoigne d'une vraie aisance dans l'écriture qui n'en ressort que fortifiée par la prestation exceptionnelle du casting en VO (la VF est également réussie et tant mieux) faisant honneur aux lignes de dialogues avec un doigté stupéfiant. Cette France médiévale impitoyable couve l'une des plus belles histoires de relationnel frère/sœur cimentée par leur complémentarité caractérielle.

A Plague Tale est peut-être classique dans sa structure, mais c'est une merveille d'exécution générale. Une beauté Made In France. Bravo Asobo!

Lire la suite...
19/20
retroud
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

EXCELLENT, beau ! Vraiment super beau :ouch: . L'histoire est carrément prenante, le gameplay bien dosé. La DA aux petits oignons. On est devant une belle aventure. Enfin belle, c'est une façon de dire. Car ce n'est pas joyeux comme histoire, dans une France médiéval des plus sordide. Mais franchement, pour un petit studio FR en plus. On se prend une belle claque qui surpasse un sacré paquet de soit disant triple A !!! La traduction FR est vraiment au TOP. La durée de vie, et RE jouabilité reste son point faible. camera à revoir parfois. Une petite option vue FPS aurait été très sympathique également.

Lire la suite...
18/20
Argonath-94
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

Une petite pépite tout simplement !! et que dire de l'OST !!!! Un vrai plaisir de tomber de temps en temps sur de tels jeux !
Je ne peux que le conseiller pour ceux qui apprécient ce genre de jeu.

Lire la suite...
18/20
darthvader5
Alerte
Posté le 15 Mai 2019

Un chef-d'oeuvre tout simplement. (le jeu est testé sur ps4 pro)

graphisme: 18/20
Le jeu est magnifique, la direction artistique est épatante et l'ambiance parfaitement retranscrite. Les effets d'éclairages et la palette de couleurs sont absolument bluffant et contribuent à la création de cette poésie gothique. La modélisation des personnages n'est pas en reste et contribue à la profondeur de ce jeu. Le seul bémol à noter serait la transition entre les animations qui trahit le budget "light" de cette oeuvre.

Mention spéciale pour les hordes de rats effrayantes à souhait et qui semblent bénéficier d'un vrai esprit de meute tant elles sont parfaitement modélisées et participent à la création d'un monde organique et de son ambiance si particulière.

gameplay: 16/20
On est en présence d'un gameplay simple mais pas simpliste. Il n'est point question ici d'un vaste open world, mais de zones délimitées, nos personnages étant fragiles au possible (ce qui est logique lorque l'on est une adolescente face à un chevalier en armure), il est donc question ici de se faufiler discrètement (en utilisant ses différents outils et les capacités de ses alliés) et d'utiliser son environnement pour distraire les gardes ou les faire dévorer par des hordes buboniques (vous aurez reconnu nos amis les rats) en utilisant les l'ombre et la lumière et quel plaisir de pouvoir utiliser l'antagoniste le plus saisissant du récit pour se débarasser d'ennemis non moins mortels. Vous bénéficierez de nouvelles compétences en avançant dans les chapitres du jeu et devrait utiliser les ressources trouvées sur le terrain pour alimenter vos outils et les améliorer.La résolution des énigmes est un plaisir et les phases d'infiltration sont sublimées par une I.A au niveau.

durée de vie: 14/20
Il faudra une petite quinzaine d'heures pour boucler l'ensemble des chapitres du jeu (au nombre de 17), et quelques heures de plus pour l'ensemble des trophées. Il faut relativiser cette durée qui peut sembler faible au regard des productions actuels. Nous sommes face à un jeu linéaire, donc pas d'open world artificiellement remplit pour une durée de vie qui le serait tout autant. A plague tale se concentre sur ce qu'il à raconter et le fait merveilleusement bien. L'on préfère ici la qualité à la quantité.

scénario: 19/20
Le récit est extrêmement prenant et ne laisse pas de place aux temps morts. La montée des enjeux à mesure que l'on avance n'égale que notre envie d'en savoir plus. La narration est subtile et maîtrisé et capte avec aisance et justesse l'évolution de nos personnages. L'écriture est impeccable et les dialogues en sont l'écrin parfait servit par un doublage exceptionnel (la VF étant absolument sublime).

bande son: 19/20
Olivier Derivière signe une composition magnifique et sobre mais surtout parfaitement adapter aux situations traversées par nos protagonistes soulignant les moments d'émotions, l'horreur, le tragique. Une fois encore le doublage est absolument exceptionnel (notamment la VF).

Cette fresque médiévale nous présente une merveilleuse relation frère/soeur dépeinte avec justesse et nous propose également une plongée dans la France lors de la vague de peste de 1348. Tout les éléments de ce jeu concourent à en faire une véritable oeuvre (Made In France qui plus est) comme on en voit peu.

Lire la suite...
19/20
Barastore
Alerte
Posté le 15 Mai 2019

Je m'attendais pas à un tel niveau en toute franchise. Plague Tale dépasse de loin mes espérances et se hisse facilement au rang des meilleurs jeux de cette génération. Asobo Studio donne une leçon d'humilité à la plupart de ces gros jeux surmakétisés et prouve qu'on peut faire beaucoup avec finalement pas grand-chose. Une équipe talentueuse nous a créé un jeu magnifique. Quand je vois la qualité du produit en l'état, je ne peux que me demander ce que pourrait arriver à faire cette équipe avec le budget des gros jeux actuels.
L'opti est exemplaire et le niveau graphique est irréprochable :ouch: bon gameplay, OST de folie...

Sérieusement, je le dis pas souvent, mais achetez les yeux fermés.

Lire la suite...
19/20
nicomimilisa
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

La plus belle surprise de ce début d'année. Une histoire prenante, des personnages attachant dans un moyen âge noir et stressant. Et une bande son magnifique qui nous porte lors des passages d'infiltration ou de fuite. Je recommande grandement ^^

Lire la suite...
18/20
Krummi
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

18/20 Il le mérite largement !

Au début je voulais lui mettre 19/20 pour remonter sa note, mais il mérite 18 et c'est déjà pas mal de nos jours !

Une ambiance énorme ! Une Soundtrack juste géniale ! L'histoire et les personnages qui captif !

Rien à redire pour le moment. Il y a effectivement un côté répétitif mais au final sa sert le jeu. Franchement sur PC ou Ps4 c'est un excellent jeu ! A beaucoup de reprise je me suis dit qu'une nouvelle licence avait vue le jour et que sa serait vraiment bien d'avoir une continuité !

Pour 49€ je regrette absolument pas !

Lire la suite...
20/20
mizubaku
Alerte
Posté le 16 Mai 2019

Une petite perle que personne n'attendait, un jeu développer par des Français avec un très bon doublage . Un grand jeu avec beaucoup d'émotions avec une ado et un enfant , une excellente musique et des graphismes vraiment excellents.

Lire la suite...
18/20
Shandaris
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

Que je suis fier de voir des studios français capable d'un tel chef d'oeuvre, ce jeu est tout simplement sublime. Le rendu visuel est magnifique et il faut noter le travail qui a été fait pour refaire vivre l'ambiance médiévale de nos villages et nos bourgs. Les personnages sont touchants et remarquablement bien écrit sans tomber dans la niaiserie. Le scénario est prenant, glauque à souhait et c'est plaisant ! Il faut aussi préciser (c'est tellement rare) que la VF est totalement réussis, on retrouve des voix iconiques et c'est fort bien joué. Bien entendu il y a quelques petits bémols comme l'IA un peu gauche ou encore la réutilisation des modèles pour les ennemis mais qu'importe. Chapeau bas à toute l'équipe qui a travaillé pour ce jeu.

Lire la suite...
15/20
Nicomacdo
Alerte
Posté le 30 Mai 2019

En cette période de disette vidéo-ludique voici un titre qui sort assurément du lot. Hormis les jeux de gestion la période du Moyen-Age n'est pas souvent utilisée, et placer l'action durant cette période terrifiante que fut la Peste Noire, voilà qui est bien plus rare. La grosse spécificité du jeu, ce sont ses rats grouillant par milliers, dégoutants, terrifiants, l'effet est très réussi.

Le jeu accuse quelques faiblesses techniques, un peu de clipping, des raideurs dans les animations, rappelant que ce n'est pas un AAA. On lui pardonnera facilement car pour le reste, soyons honnête, c'est très beau. Les protagonistes sont soignés, bien modélisés, les décors travaillés avec un réel souci du détail, les effets d'ombres et de lumières ont de la gueule, les paysages sont souvent magnifiques....et magnifiquement macabres parfois!

Le jeu est forcément très immersif, HUD minimaliste, séquences contemplatives terriblement efficaces, sound design aux petits oignons, bande son adéquate et doublage français excellent, condition sine qua non à la réussite du titre. L'atmosphère est béton, on se sent concerné par le désarroi d'Amicia face à ces événements auxquelles elle ne pouvait être préparée, ainsi que par sa volonté de protéger à tout prix son petit frère (se croyant devenue orpheline, il devient sa seule famille) . De même l'innocence d'Hugo contraste avec l'époque cruelle et barbare qu'est le moyen-âge, sans oublier l'inquisition et la Peste Noire.

A Plague Tale est donc avant tout narratif, j'en veux pour preuve les nombreux dialogues in-game bien écrits, rendant les persos encore plus attachants. Toutefois il propose un vrai gameplay se basant principalement sur l'infiltration (et la fuite), ça se joue très bien et c'est assez grisant de leurrer les ennemis, sachant qu'en cas d'erreur c'est souvent la mort qui nous attend (surtout au début du jeu). A cela vient se greffer un système de craft permettant de faire appel à l'alchimie et de préparer des concoctions utilisables à la fronde.

Le jeu n'est pas difficile et n'a sans doute pas vocation à l'être, il est néanmoins beaucoup trop dirigiste et place souvent le joueur en mode pilote automatique (tirer à la fronde n'est-il pas beaucoup trop facile?). Le salut vient de l'alchimie qui offre un peu plus de marche de manœuvre (surtout vers la fin) mais ça ne suffit pas. On évolue dans des couloirs du début à la fin, les mécaniques de jeu sont redondantes et le game design manque cruellement d'audace. A cause de ça, le jeu ne décolle jamais vraiment et le joueur reste sur sa faim.

Divisé en 17 chapitres très inégaux, on alterne de simples séquences de transition avec des chapitres beaucoup plus long et parfois assez captivants. Le 9ème est celui qui m'a le plus marqué, le seul où on contrôle uniquement Amicia, j'ai eu la sensation d'avoir plus de liberté de mouvement, même si ce n'était peut être qu'illusoire.

L'aventure est tout du long légèrement mâtinée de fantastique, cependant la fin du jeu bascule dans le surnaturel, à l'image du combat final. J'ai moins aimé cette partie, entachée de facilités d'écriture et de poncifs grossiers: antagoniste aux motivations peu claires (j'en déduis qu'il est cinglé), sacrifice d'un perso ultra-prévisible, réactions de certains persos incohérentes.

En dépit de ces limitations de gameplay le jeu reste plaisant à faire et, plus important, on sent du talent dans la réalisation, et un vrai potentiel pour faire encore mieux. On ne peut donc qu'encourager le studio Français Asobo à poursuivre sur cette voie. Un titre agréable qui change de l'ordinaire.

Lire la suite...
18/20
raga95
Alerte
Posté le 14 Mai 2019

quel jeu !
graphismes excellent,histoire prenante ,a part les animations légèrement rigide c'est un quasi sans faute.
merci a ce studio de montrer que même avec moins de moyens que certains AAA,on peut faire encore meilleur.
belle leçon encourageante.

Lire la suite...
18/20
lodrios
Alerte
Posté le 15 Mai 2019

Après un hellblade qui m'avait à l'époque scotché, je découvre "A plague tale" et je retrouve les mêmes sensations, une histoire bien écrite, une réalisation soignée, un ensemble solide.
Une ambiance pesante, certaines scènes sont à la limite choquantes tellement elles sont réalistes et violentes.

Félicitations à ce studio qui a réussi à prouver que même avec une petite équipe et un budget limité, on fait de grandes choses.

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7 
Page suivanteFin
Boutique
  • A Plague Tale : Innocence PC
    37.99 €
    41.99 €