Menu
OneShot
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / OneShot / OneShot sur PC /

Avis OneShot sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
12.3/20
16 à 20
2
11 à 15
0
6 à 10
0
0 à 5
1
Donnez
votre avis
3 notes

Les avis les plus utiles

18/20
Ayko_Eos
Alerte
Posté le 30 Mars 2017

Je ne sais pas par où commencer...
OneShot est un jeu indépendant d'aventure en 2D se déroulant dans un univers qui n'existe pas. En tout cas, ça c'est dans les grandes lignes. Il m'est difficile de décrire ce jeu tant je ne souhaite gâcher aucune surprise au potentiel futur joueur que vous êtes, car c'est ainsi que je l'ai abordé, en ne sachant rien sur lui. Ce fameux jeu va s'adresser directement à vous, ce qui est assez rare pour le souligner, et va vous impliquer en personne dans cette aventure.

Vous n'êtes pas en présence d'un beat'em up où vous allez massacrer des ennemis par centaines, gardez bien cela à l'esprit. Vous allez simplement évoluer dans ce nouvel univers, le découvrir et le comprendre (lui ainsi que ses personnages) pour pouvoir progresser vers votre objectif.

C'est un titre à l'ambiance forte, triste et parfois drôle, qui pose de terribles questions malgré ses apparences enfantines.

Ses graphismes pixel art sont très réussis, la seule chose que j'ai à leur reprocher est qu'ils rendent difficile le fait de se repérer dans certains environnements du jeu, et aussi peut être qu'ils ont un peu de mal à montrer toute l'étendue de ce que voulaient partager avec nous les développeurs.

Les musiques sont sympathiques (bien que parfois minimalistes) et font un très bon travail pour poser l'atmosphère du titre.

La durée de vie du titre pour une seule run est d'environ 5h-5h30. Cela peut paraître peu, mais le format du jeu fait qu'il m'est difficile de voir comment l'expérience aurait pu être plus longue sans perdre en saveur. Autrement dit c'est suffisant.

Je vous conseille ce jeu, il incarne ce pourquoi tant de gens se tournent vers l'indépendant vidéo-ludique. C'est ce que l'Homme avec un grand H sait faire de plus beau, de la poésie.

Lire la suite...
19/20
EthanSkovie
Alerte
Posté le 21 Mars 2018

Après Undertale et Doki Doki Literature Club, voici un nouveau petit chef d'oeuvre qui se permet d'encore plus briser le quatrième mur que ces prédécesseurs : OneShot. On commence la jeu en dirigeant Niko, une sorte de petit chat mais si celui-ci veut nous faire comprendre que c'est "une personne". On introduit un peu le gameplay : Marcher, courir et on peut mixer des objets pour en faire quelque chose. C'est après quelques énigmes pas bien dur que le jeu s'adresse déjà au joueur, on va sur l'ordinateur et ce qui seras appelé plus tard "l'Entité" nous parles pour nous dire de faire attention avec Niko et de faire de bonnes actions. C'est plus tard que nous ramasserons "le Soleil" ce qui n'est qu'une simple ampoule qui fait la taille du ventre du protagoniste. Des personnages vous expliqueront que vous êtes « Le Messie » et que vous devez apporter le soleil au haut d’une tour.

On compare souvent ce jeu à Undertale mais je le trouve très différent. La plus grosse est que, il n'y a pas de combats sur OneShot. Il ne faut pas s'attendre à un jeu très speed car celui-ci est au contraire très calme et posé... Le brisage du quatrième mur est différent aussi : Là où dans Undertale un personnage s’adressait au joueur, dans OneShot on aura des fichiers à fouiller, un fond d'écran qui change, et d’autres choses encore plus folles. Et Niko s'adresseras au joueur beaucoup de fois ce qu'il le rend très attachant, c’est d’ailleurs le plus attachant de tous à mon goût.

Les énigmes sont d'un niveau pas très complexe mais vus que je suis une courge en énigme, j'ai tout de même galéré à certain moment. Cela fonctionne sous forme de « craft » c’est-à-dire que l’on va devoir mixer des objets pour s’en servir à certains endroits spécifiques. Cela parait simple comme ça mais les énigmes sont assez intéressantes et font place à plus de réflexion à ce qu’on s’attends. Ce n’est néanmoins pas des énigmes illogiques, donc celles où on se demande « mais comment je pouvais deviner ça ? ». Bien au contraire, les énigmes ont du sens et quand on a galéré pour trouver la solution on ne peut s’en prendre qu’à sois même !

C’est un RPG, qu’est-ce qui est important dans les RPG ? Les textes évidemment ! Et alors là je dis oui. Une écriture du tonnerre et de l’humour qui fonctionne et qui n’est pas lourd. Dans les dialogues, on a envie de tester toute les possibilités, on veut savoir ce qu’ils ont à nous dire et les dialogues sont vraiment intéressants. Pour trouver des pépites, un conseil, fouillez partout !

Les musiques sont certes assez répétitives, mais très bien conçu. Elles sont assez sombre et colle bien aux environnements bien que ça manque un peu de diversité au niveau des instruments utilisés. Ce sont aussi des musiques « marquantes » donc celles qui, même si vous n’aimez pas, vous resteras en mémoire et que vous fredonnerez de temps en temps.

Comme Undertale, c’est un jeu à « fin alternatif », c’est-à-dire que refaire le jeu d’une façon différente adhéras à une fin différente. La première route se finis en à peu près 5 heures, c’est si vous explorez un minimum et que vous parlez au pnj. Ensuite, le jeu vous inciteras à recommencer, et si vous faîtes sa bien, le jeu changeras totalement et proposeras une histoire différente. Cette route s’appelle la « Route Solstice » qui est en réalité une update qui date du 26 Mars 2017. Elle est également appeler « True Ending » puisque celle-ci donne, comme son nom l’indique, la vraie fin du jeu. Cette route n’est pas un chemin alternatif du jeu en réalité mais la suite du jeu, cela se remarque avec de nombreux points que je vous laisse découvrir par vous-même. Et cette route… Elle est mieux que la route mais je ne saurais dire si je la préfère à la première route, je vais expliquer mes avis mais pour ça je vais devoir spoil. Donc si vous n’avez pas fait le jeu, passez au paragraphe suivant ! Donc, d’un côté on a une longue route avec beaucoup d’interactions entre Niko et les pnj et avec nous-mêmes, de l’autre côté il y’a assez peu d’interaction entre nous et Niko et assez peu également avec les pnj mais ces quelques interactions sont les meilleurs du jeu. Je suis mitigé.

Bref, OneShot est un très bon jeu, qui mérite sa place de meilleur jeu de 2016 (parce que oui le jeu est sortis en 2016 même si moi je ne l'ai testé qu'en 2018). Et tant pis si vous trouvez ça exagéré, c'est mon classement pas le tiens ! C’est un jeu qui est pour l’instant, peu connu du publique et je trouves ça dommage car il mérite sa place dans les grands jeux qui influences Internet tels que Undertale ou Doki Doki Literature Club. La communauté est assez pauvre (surtout la communauté Française) mais elle est à fond et les fanarts sont d’une beauté… D’ailleurs, anecdote, une des créatrices du jeu (NightMargin pour les connaisseurs) a retweeté deux de mes fanarts, ça me rends tellement heureux ! En conclusion, je vous dis : Jouez à OneShot. Au moins une fois dans votre vie

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (3)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
18/20
Ayko_Eos
Alerte
Posté le 30 Mars 2017

Je ne sais pas par où commencer...
OneShot est un jeu indépendant d'aventure en 2D se déroulant dans un univers qui n'existe pas. En tout cas, ça c'est dans les grandes lignes. Il m'est difficile de décrire ce jeu tant je ne souhaite gâcher aucune surprise au potentiel futur joueur que vous êtes, car c'est ainsi que je l'ai abordé, en ne sachant rien sur lui. Ce fameux jeu va s'adresser directement à vous, ce qui est assez rare pour le souligner, et va vous impliquer en personne dans cette aventure.

Vous n'êtes pas en présence d'un beat'em up où vous allez massacrer des ennemis par centaines, gardez bien cela à l'esprit. Vous allez simplement évoluer dans ce nouvel univers, le découvrir et le comprendre (lui ainsi que ses personnages) pour pouvoir progresser vers votre objectif.

C'est un titre à l'ambiance forte, triste et parfois drôle, qui pose de terribles questions malgré ses apparences enfantines.

Ses graphismes pixel art sont très réussis, la seule chose que j'ai à leur reprocher est qu'ils rendent difficile le fait de se repérer dans certains environnements du jeu, et aussi peut être qu'ils ont un peu de mal à montrer toute l'étendue de ce que voulaient partager avec nous les développeurs.

Les musiques sont sympathiques (bien que parfois minimalistes) et font un très bon travail pour poser l'atmosphère du titre.

La durée de vie du titre pour une seule run est d'environ 5h-5h30. Cela peut paraître peu, mais le format du jeu fait qu'il m'est difficile de voir comment l'expérience aurait pu être plus longue sans perdre en saveur. Autrement dit c'est suffisant.

Je vous conseille ce jeu, il incarne ce pourquoi tant de gens se tournent vers l'indépendant vidéo-ludique. C'est ce que l'Homme avec un grand H sait faire de plus beau, de la poésie.

Lire la suite...
19/20
EthanSkovie
Alerte
Posté le 21 Mars 2018

Après Undertale et Doki Doki Literature Club, voici un nouveau petit chef d'oeuvre qui se permet d'encore plus briser le quatrième mur que ces prédécesseurs : OneShot. On commence la jeu en dirigeant Niko, une sorte de petit chat mais si celui-ci veut nous faire comprendre que c'est "une personne". On introduit un peu le gameplay : Marcher, courir et on peut mixer des objets pour en faire quelque chose. C'est après quelques énigmes pas bien dur que le jeu s'adresse déjà au joueur, on va sur l'ordinateur et ce qui seras appelé plus tard "l'Entité" nous parles pour nous dire de faire attention avec Niko et de faire de bonnes actions. C'est plus tard que nous ramasserons "le Soleil" ce qui n'est qu'une simple ampoule qui fait la taille du ventre du protagoniste. Des personnages vous expliqueront que vous êtes « Le Messie » et que vous devez apporter le soleil au haut d’une tour.

On compare souvent ce jeu à Undertale mais je le trouve très différent. La plus grosse est que, il n'y a pas de combats sur OneShot. Il ne faut pas s'attendre à un jeu très speed car celui-ci est au contraire très calme et posé... Le brisage du quatrième mur est différent aussi : Là où dans Undertale un personnage s’adressait au joueur, dans OneShot on aura des fichiers à fouiller, un fond d'écran qui change, et d’autres choses encore plus folles. Et Niko s'adresseras au joueur beaucoup de fois ce qu'il le rend très attachant, c’est d’ailleurs le plus attachant de tous à mon goût.

Les énigmes sont d'un niveau pas très complexe mais vus que je suis une courge en énigme, j'ai tout de même galéré à certain moment. Cela fonctionne sous forme de « craft » c’est-à-dire que l’on va devoir mixer des objets pour s’en servir à certains endroits spécifiques. Cela parait simple comme ça mais les énigmes sont assez intéressantes et font place à plus de réflexion à ce qu’on s’attends. Ce n’est néanmoins pas des énigmes illogiques, donc celles où on se demande « mais comment je pouvais deviner ça ? ». Bien au contraire, les énigmes ont du sens et quand on a galéré pour trouver la solution on ne peut s’en prendre qu’à sois même !

C’est un RPG, qu’est-ce qui est important dans les RPG ? Les textes évidemment ! Et alors là je dis oui. Une écriture du tonnerre et de l’humour qui fonctionne et qui n’est pas lourd. Dans les dialogues, on a envie de tester toute les possibilités, on veut savoir ce qu’ils ont à nous dire et les dialogues sont vraiment intéressants. Pour trouver des pépites, un conseil, fouillez partout !

Les musiques sont certes assez répétitives, mais très bien conçu. Elles sont assez sombre et colle bien aux environnements bien que ça manque un peu de diversité au niveau des instruments utilisés. Ce sont aussi des musiques « marquantes » donc celles qui, même si vous n’aimez pas, vous resteras en mémoire et que vous fredonnerez de temps en temps.

Comme Undertale, c’est un jeu à « fin alternatif », c’est-à-dire que refaire le jeu d’une façon différente adhéras à une fin différente. La première route se finis en à peu près 5 heures, c’est si vous explorez un minimum et que vous parlez au pnj. Ensuite, le jeu vous inciteras à recommencer, et si vous faîtes sa bien, le jeu changeras totalement et proposeras une histoire différente. Cette route s’appelle la « Route Solstice » qui est en réalité une update qui date du 26 Mars 2017. Elle est également appeler « True Ending » puisque celle-ci donne, comme son nom l’indique, la vraie fin du jeu. Cette route n’est pas un chemin alternatif du jeu en réalité mais la suite du jeu, cela se remarque avec de nombreux points que je vous laisse découvrir par vous-même. Et cette route… Elle est mieux que la route mais je ne saurais dire si je la préfère à la première route, je vais expliquer mes avis mais pour ça je vais devoir spoil. Donc si vous n’avez pas fait le jeu, passez au paragraphe suivant ! Donc, d’un côté on a une longue route avec beaucoup d’interactions entre Niko et les pnj et avec nous-mêmes, de l’autre côté il y’a assez peu d’interaction entre nous et Niko et assez peu également avec les pnj mais ces quelques interactions sont les meilleurs du jeu. Je suis mitigé.

Bref, OneShot est un très bon jeu, qui mérite sa place de meilleur jeu de 2016 (parce que oui le jeu est sortis en 2016 même si moi je ne l'ai testé qu'en 2018). Et tant pis si vous trouvez ça exagéré, c'est mon classement pas le tiens ! C’est un jeu qui est pour l’instant, peu connu du publique et je trouves ça dommage car il mérite sa place dans les grands jeux qui influences Internet tels que Undertale ou Doki Doki Literature Club. La communauté est assez pauvre (surtout la communauté Française) mais elle est à fond et les fanarts sont d’une beauté… D’ailleurs, anecdote, une des créatrices du jeu (NightMargin pour les connaisseurs) a retweeté deux de mes fanarts, ça me rends tellement heureux ! En conclusion, je vous dis : Jouez à OneShot. Au moins une fois dans votre vie

Lire la suite...
0/20
clad1000
Alerte
Posté le 23 Décembre 2018

Le jeu fonctionne pas, beaucoup de personnes ont le même problème que moi dans les discussions steam. On nous demande (le dev) de modifier un tas de fichier pour finalement aucune solution. Le jeu a l'air vraiment bien mais quand on ne peut pas y jouer....

Lire la suite...
1