Menu
Civilization : Beyond Earth
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
13.1/20
16 à 20
38
11 à 15
35
6 à 10
20
0 à 5
11
Donnez
votre avis
104 notes

Les avis les plus utiles

12/20
JJc4t
Alerte
Posté le 26 oct. 2014 à 00:00

Je n'en attendais pas trop de Beyond Earth. Je m'étais renseigné sur ce jeu, et il m'avait semblé souffrir d'un gros manque de contenu et d'intérêt.
Eh bien c'est le cas. Je vais expliquer avec des tirets:
- très peu de civilisations différentes. Les choix de début de partie se résument à des chiffres, et n'ont d'importance qu'en début de partie... autrement dit pas longtemps. On n'a pas la joie d'incarner une civilisation avec sa culture propre...
- l'exploration est décevante. En gros il y a 2 choses qu'on peut trouver: des nids d'ET (tous les mêmes!) et des artefacts à explorer (qui donnent des bonus). Les "biomes" n'ont aucun intérêt, et tout est accessible dès le début. Pour un peu on se croirait sur Terre. Le miasme n'est jamais un problème.
- les E.T. sont nuls. Il y en a une demi-dizaine, et ne représentent aucun challenge. On aurait pu se dire que si on les attaquait à vue, ils deviendraient plus nombreux et agressifs, voire plus puissants... il n'en est rien. Le fameux "Siege Worm" (Ver de siège en français?) est un tigre de papier qui se one-shot presque après 200 petits tours en vitesse normale.
- Les technologies sont ultra-classiques, on les découvre très rapidement en vitesse normale. On ne ressent donc par le bonheur de voir notre civilisation s'adapter à son rythme à une planète étrangère (de toute façon il n'y a pas de sentiment d'étrangeté...)
- la direction artistique n'est pas inspirée. Une fois qu'on a vu les 6 ET différents, on est plus jamais surpris. C'est du déjà-vu.
- les affinités ne proposent pas vraiment différentes manières de jouer, mais plutôt différents bonus et différents skins d'unités. Il n'y a aucun malus pour avoir choisi une voie plutôt qu'une autre. On peut combiner les affinités entre elles pour avoir des unités plus rares et plus puissantes (qui demanderont des ressources particulières) mais les unités de bases ont des bonus déjà bien craqués... Finalement cela représente assez peu d'unités différents, et surtout, on peut très très vite avoir un score élevé dans une affinité si on joue dans ce sens.
- les quêtes sont inintéressantes et trop faciles: il s'agit toujours de tâches simples (construire un bâtiment, effectuer une mission d'espionnage, tuer une unité...) qui donnent des bonus en récompense.
- le système d'expérience est le pire jamais vu dans un 4X. Chaque montée de niveau se résumé à choisir entre un soin et un bonus de +15% en combat (non cumulable)... et c'est tout. On ne peut pas choisir de se spécialiser contre un certain type d'unité ou sur un certain type de terrain...
- c'est un détail, mais l'écran des leaders est une caricature de celui de Civ 5. Dans Civ 5 ils ont tous un décor, différentes gestuelles pour la première rencontre ou quand ils perdent, plusieurs petites phrases dans leur langue. Là, pas de décor, une gestuelle rigide de 2-3 mouvements différents, et la plupart parle un sabir mâtiné d'anglais. Pourquoi pas, hein, mais ce n'est pas normal qu'après une dizaine d'heures de jeu on en ait marre des les entendre dire toujours la même chose...
- on a l'impression que le jeu n'arrive pas à se situer au niveau de la SF. Je pense que l'univers de ce jeu est un assemblage disparate de différents univers (de Vance, Herbert, Alpha Centaury...), comme si un enfant avait voulu mettre tout ce qu'il aime bien dans le même jeu. Du coup ça marche pas: tout n'est qu'effleuré, et il n'y a aucun enjeu.
Voilà, je crois que j'ai parlé de tout ce qui ne va pas. Ce qui va maintenant:
- les combats tactiques directement repris de Civ 5. C'est une bonne chose, même si le nombre très limité d'unités et de bonus à choisir (pour une unité de rang trois, il y a trois choix à faire entre 2 bonus à chaque fois) fait qu'on a souvent accès à une seule unité de chaque type.
- La génération de planètes est plutôt bien fichue. Le problème c'est que les environnements ne sont vraiment pas variés, et quand on recommence une partie on n'a pas vraiment l'impression de débarquer sur une nouvelle planète...
- Le jeu fonctionne bien. Sur mon portable qui a déjà quelques années, il n'y a pas de ralentissements même après de nombreux tours de jeu, et en ayant les graphismes élevés. Les temps de chargements sont très courts. Je ne sais pas pourquoi certains disent qu'ils sont longs... soit ils ont un problème de config, soit ils ont rêvé. Ou alors ils jouent uniquement en ultra avec la carte la plus grande... dans ce cas c'est un peu normal que les chargements soient plus longs.
Bref, c'est un jeu honnête mais sans grand intérêt, et avec une faible rejouabilité (on se contentera de faire une fois chaque type de victoire et basta). J'espère que Firaxis a prévu d'intégrer de nouveaux mécanismes de jeu, et surtout des environnements et des ET vraiment différents et variés, avec des zones géographiques bien déterminées, inaccessibles et exotiques.

Lire la suite...
11/20
Psykoschlumpf
Alerte
Posté le 29 oct. 2014 à 00:00

Après 28h de jeu, je qualifierais cet opus en un mot: ennuyeux. Je vais aller à l'essentiel en listant le bon et le mauvais en vrac:

+ Arbre technologique neuf donnant un semblant de liberté (cf plus bas)
+ Quêtes: des bonus à la pelle pour faciliter la colonisation
+ Aliens: plusieurs types d'unité, donnent un challenge en début de partie si vous avez la malchance de vous installer à proximité de 2-3 nids. Intérêt bien supérieur à celui des barbares des autres Civ, même si on aurait apprécié le fait de pouvoir échanger/interagir ceux-ci. Vraiment un gros plus que cette atmosphère oppressante d'early-game.
+ Satellites aux bonus temporaires sur les terrains et unités (culture, énergie, bonus de combat, etc)
+ Les affinités (~ doctrines) permettent l'évolution des unités, permettant de passer par exemple du soldat de base en combinaison spatiale au stormtrooper-like en fin de partie. C'est un ajout appréciable permettant de compenser le faible nombre d'unités disponibles
+ Arbre des doctrines simplifié mais à la progression intéressante. Peut procurer divers bonus intéressants selon les voies explorées
+ Les ressources naturelles, villes et aménagements des terrains sont visuellement réussis

- Recherche scientifique au finale contrainte par l'impératif des quêtes menant à la victoire
- Rejouabilité faible: toutes les parties se ressemblent! Les planètes sont pratiquement toutes identiques
- Cartes sombres et terrains difficiles à distinguer
- Background inexistant: aucune info sur les leaders de faction, les nations elles-même, les planètes où on débarque, les aliens; de façon plus générale le pourquoi du comment, du coup immersion 0. Le fait que cet opus se détache de l'aspect plus historique des précédents aurait du être compensé par un background plus dense; on regrettera par ailleurs l'absence de cinématiques, de citations pertinentes lors de la découverte de technologies (celle qu'on a présentement sont... stupides) ou encore le manque d'éléments aléatoires en jeu (invasion par un peuple non humain? météorites énormes semblables aux bombes nucléaires? planète vivante rendant la colonisation plus difficile?)
- Leaders sans charisme: les leaders se ressemblent tous, ce sont de bêtes pantins qui remuent à peine aux dialogues très limités. Aucune raison d'apprécier l'un plus que l'autre tant ils sont inintéressants
- IA passive: préférez jouer en multi, les IA sont absolument inactives, tant sur le plan diplo, que commercial, ou encore militaire
- Diplomatie inutile et bridée à l'inverse de Civ V ou elle était indispensable: la on l'utilise juste pour demander à X d'entrer en guerre avec Y, basta. Ah si, les IA viennent parfois tenter de raqueter des ressources stratégiques contre des faveurs
- Système de promotion d'unités bridé: choix seulement entre restaurer 50% de la santé ou augmenter de 15% la puissance. Exit les unités spécialisés en terrains vallonnés, plats, contre les villes,...
- Les choix de personnalisation des attributs lors de la création de la partie n'influencent que très peu le jeu.
- Les merveilles: quel saccage... la plupart ont des bonus si faibles qu'il vaut mieux construire des bâtiments de base ou des unités pour éviter de gaspiller des unités de prod
- Routes commerciales nombreuses et vitales, voir OP: sans route commerciale, vous ne gagnerez pas puisque leur nombre et les bonus occasionnés sont absolument pharamineux. Vous faites à la louche 80% de votre richesse, 50% de votre recherche, 50% de votre culture et 20% de votre production avec. Il est aussi en fin de partie lassant de devoir les réassigner en permanence puisque vous en avez des dizaines.
- Système de cité-États remplacées par des stations dont le seul intérêt est le commerce. Plus d'enjeu diplomatique/territorial, ce sont seulement des cases bonus
- Il est dommage que le choix d'une affinité par rapport à une autre n'entraine pas des malus, tout n'est que plus-value.
- Mini-carte illisible
- On passe des frontières lissées de Civilization V à des hexagones très bruts
- Absence de religions, organisations mondiales; disparition des unités/bâtiments uniques, des merveilles naturelles, de l'écran des statistiques en jeu (!!!)
- Passé la période intéressante de colonisation de la planète, le jeu ne se résume qu'à passer les tours, réassigner les caravanes, en attendant d'obtenir les conditions nécessaires à la victoire puisqu'il ne se passe diplomatiquement rien

Voila pour tout ce qui me venait à l'esprit... un Civilization très inégal en somme. Une véritable déception pour ma part, je vais occasionnellement faire quelques parties mais passerai le plus clair de mon temps sur le V. On attend quand même les DLC au tournant pour enrichir un contenu assez limité.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (104)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7 
Page suivanteFin
12/20
JJc4t
Alerte
Posté le 26 oct. 2014 à 00:00

Je n'en attendais pas trop de Beyond Earth. Je m'étais renseigné sur ce jeu, et il m'avait semblé souffrir d'un gros manque de contenu et d'intérêt.
Eh bien c'est le cas. Je vais expliquer avec des tirets:
- très peu de civilisations différentes. Les choix de début de partie se résument à des chiffres, et n'ont d'importance qu'en début de partie... autrement dit pas longtemps. On n'a pas la joie d'incarner une civilisation avec sa culture propre...
- l'exploration est décevante. En gros il y a 2 choses qu'on peut trouver: des nids d'ET (tous les mêmes!) et des artefacts à explorer (qui donnent des bonus). Les "biomes" n'ont aucun intérêt, et tout est accessible dès le début. Pour un peu on se croirait sur Terre. Le miasme n'est jamais un problème.
- les E.T. sont nuls. Il y en a une demi-dizaine, et ne représentent aucun challenge. On aurait pu se dire que si on les attaquait à vue, ils deviendraient plus nombreux et agressifs, voire plus puissants... il n'en est rien. Le fameux "Siege Worm" (Ver de siège en français?) est un tigre de papier qui se one-shot presque après 200 petits tours en vitesse normale.
- Les technologies sont ultra-classiques, on les découvre très rapidement en vitesse normale. On ne ressent donc par le bonheur de voir notre civilisation s'adapter à son rythme à une planète étrangère (de toute façon il n'y a pas de sentiment d'étrangeté...)
- la direction artistique n'est pas inspirée. Une fois qu'on a vu les 6 ET différents, on est plus jamais surpris. C'est du déjà-vu.
- les affinités ne proposent pas vraiment différentes manières de jouer, mais plutôt différents bonus et différents skins d'unités. Il n'y a aucun malus pour avoir choisi une voie plutôt qu'une autre. On peut combiner les affinités entre elles pour avoir des unités plus rares et plus puissantes (qui demanderont des ressources particulières) mais les unités de bases ont des bonus déjà bien craqués... Finalement cela représente assez peu d'unités différents, et surtout, on peut très très vite avoir un score élevé dans une affinité si on joue dans ce sens.
- les quêtes sont inintéressantes et trop faciles: il s'agit toujours de tâches simples (construire un bâtiment, effectuer une mission d'espionnage, tuer une unité...) qui donnent des bonus en récompense.
- le système d'expérience est le pire jamais vu dans un 4X. Chaque montée de niveau se résumé à choisir entre un soin et un bonus de +15% en combat (non cumulable)... et c'est tout. On ne peut pas choisir de se spécialiser contre un certain type d'unité ou sur un certain type de terrain...
- c'est un détail, mais l'écran des leaders est une caricature de celui de Civ 5. Dans Civ 5 ils ont tous un décor, différentes gestuelles pour la première rencontre ou quand ils perdent, plusieurs petites phrases dans leur langue. Là, pas de décor, une gestuelle rigide de 2-3 mouvements différents, et la plupart parle un sabir mâtiné d'anglais. Pourquoi pas, hein, mais ce n'est pas normal qu'après une dizaine d'heures de jeu on en ait marre des les entendre dire toujours la même chose...
- on a l'impression que le jeu n'arrive pas à se situer au niveau de la SF. Je pense que l'univers de ce jeu est un assemblage disparate de différents univers (de Vance, Herbert, Alpha Centaury...), comme si un enfant avait voulu mettre tout ce qu'il aime bien dans le même jeu. Du coup ça marche pas: tout n'est qu'effleuré, et il n'y a aucun enjeu.
Voilà, je crois que j'ai parlé de tout ce qui ne va pas. Ce qui va maintenant:
- les combats tactiques directement repris de Civ 5. C'est une bonne chose, même si le nombre très limité d'unités et de bonus à choisir (pour une unité de rang trois, il y a trois choix à faire entre 2 bonus à chaque fois) fait qu'on a souvent accès à une seule unité de chaque type.
- La génération de planètes est plutôt bien fichue. Le problème c'est que les environnements ne sont vraiment pas variés, et quand on recommence une partie on n'a pas vraiment l'impression de débarquer sur une nouvelle planète...
- Le jeu fonctionne bien. Sur mon portable qui a déjà quelques années, il n'y a pas de ralentissements même après de nombreux tours de jeu, et en ayant les graphismes élevés. Les temps de chargements sont très courts. Je ne sais pas pourquoi certains disent qu'ils sont longs... soit ils ont un problème de config, soit ils ont rêvé. Ou alors ils jouent uniquement en ultra avec la carte la plus grande... dans ce cas c'est un peu normal que les chargements soient plus longs.
Bref, c'est un jeu honnête mais sans grand intérêt, et avec une faible rejouabilité (on se contentera de faire une fois chaque type de victoire et basta). J'espère que Firaxis a prévu d'intégrer de nouveaux mécanismes de jeu, et surtout des environnements et des ET vraiment différents et variés, avec des zones géographiques bien déterminées, inaccessibles et exotiques.

Lire la suite...
11/20
Psykoschlumpf
Alerte
Posté le 29 oct. 2014 à 00:00

Après 28h de jeu, je qualifierais cet opus en un mot: ennuyeux. Je vais aller à l'essentiel en listant le bon et le mauvais en vrac:

+ Arbre technologique neuf donnant un semblant de liberté (cf plus bas)
+ Quêtes: des bonus à la pelle pour faciliter la colonisation
+ Aliens: plusieurs types d'unité, donnent un challenge en début de partie si vous avez la malchance de vous installer à proximité de 2-3 nids. Intérêt bien supérieur à celui des barbares des autres Civ, même si on aurait apprécié le fait de pouvoir échanger/interagir ceux-ci. Vraiment un gros plus que cette atmosphère oppressante d'early-game.
+ Satellites aux bonus temporaires sur les terrains et unités (culture, énergie, bonus de combat, etc)
+ Les affinités (~ doctrines) permettent l'évolution des unités, permettant de passer par exemple du soldat de base en combinaison spatiale au stormtrooper-like en fin de partie. C'est un ajout appréciable permettant de compenser le faible nombre d'unités disponibles
+ Arbre des doctrines simplifié mais à la progression intéressante. Peut procurer divers bonus intéressants selon les voies explorées
+ Les ressources naturelles, villes et aménagements des terrains sont visuellement réussis

- Recherche scientifique au finale contrainte par l'impératif des quêtes menant à la victoire
- Rejouabilité faible: toutes les parties se ressemblent! Les planètes sont pratiquement toutes identiques
- Cartes sombres et terrains difficiles à distinguer
- Background inexistant: aucune info sur les leaders de faction, les nations elles-même, les planètes où on débarque, les aliens; de façon plus générale le pourquoi du comment, du coup immersion 0. Le fait que cet opus se détache de l'aspect plus historique des précédents aurait du être compensé par un background plus dense; on regrettera par ailleurs l'absence de cinématiques, de citations pertinentes lors de la découverte de technologies (celle qu'on a présentement sont... stupides) ou encore le manque d'éléments aléatoires en jeu (invasion par un peuple non humain? météorites énormes semblables aux bombes nucléaires? planète vivante rendant la colonisation plus difficile?)
- Leaders sans charisme: les leaders se ressemblent tous, ce sont de bêtes pantins qui remuent à peine aux dialogues très limités. Aucune raison d'apprécier l'un plus que l'autre tant ils sont inintéressants
- IA passive: préférez jouer en multi, les IA sont absolument inactives, tant sur le plan diplo, que commercial, ou encore militaire
- Diplomatie inutile et bridée à l'inverse de Civ V ou elle était indispensable: la on l'utilise juste pour demander à X d'entrer en guerre avec Y, basta. Ah si, les IA viennent parfois tenter de raqueter des ressources stratégiques contre des faveurs
- Système de promotion d'unités bridé: choix seulement entre restaurer 50% de la santé ou augmenter de 15% la puissance. Exit les unités spécialisés en terrains vallonnés, plats, contre les villes,...
- Les choix de personnalisation des attributs lors de la création de la partie n'influencent que très peu le jeu.
- Les merveilles: quel saccage... la plupart ont des bonus si faibles qu'il vaut mieux construire des bâtiments de base ou des unités pour éviter de gaspiller des unités de prod
- Routes commerciales nombreuses et vitales, voir OP: sans route commerciale, vous ne gagnerez pas puisque leur nombre et les bonus occasionnés sont absolument pharamineux. Vous faites à la louche 80% de votre richesse, 50% de votre recherche, 50% de votre culture et 20% de votre production avec. Il est aussi en fin de partie lassant de devoir les réassigner en permanence puisque vous en avez des dizaines.
- Système de cité-États remplacées par des stations dont le seul intérêt est le commerce. Plus d'enjeu diplomatique/territorial, ce sont seulement des cases bonus
- Il est dommage que le choix d'une affinité par rapport à une autre n'entraine pas des malus, tout n'est que plus-value.
- Mini-carte illisible
- On passe des frontières lissées de Civilization V à des hexagones très bruts
- Absence de religions, organisations mondiales; disparition des unités/bâtiments uniques, des merveilles naturelles, de l'écran des statistiques en jeu (!!!)
- Passé la période intéressante de colonisation de la planète, le jeu ne se résume qu'à passer les tours, réassigner les caravanes, en attendant d'obtenir les conditions nécessaires à la victoire puisqu'il ne se passe diplomatiquement rien

Voila pour tout ce qui me venait à l'esprit... un Civilization très inégal en somme. Une véritable déception pour ma part, je vais occasionnellement faire quelques parties mais passerai le plus clair de mon temps sur le V. On attend quand même les DLC au tournant pour enrichir un contenu assez limité.

Lire la suite...
16/20
macros80
Alerte
Posté le 26 oct. 2014 à 00:00

Alors ce CIV BE, bien ou bien?
Bah pas trop mal!
Après avoir parcouru CIV 5 dans dans tout les sens, je me demandais vraiment ce qu'allait donner ce nouvel opus.

On va commencer par le "négatif":

- je trouve que les environnements ne sont pas assez variés (même couleurs palotes,...)la végétation est la même partout, c'est relativement sombre. Trop redondant à mon goût.

- L'arbre des technologies qui ressemble étrangement à celui d'endless space et que je trouve peu clair. On a vite fait de partir dans tout les sens si on ne fait pas attention.

Le Positif:

-Ce que j'apprécie vraiment dans ce jeu, contrairement à CIV 5, c'est le système d'espionnage. Bien plus intéressant à utiliser et bien plus développer que sont prédécesseur.

- Les multiples choix que l'on a dés le départ (type de colons,bonus d'énergie ou ouvrier,...).

- Le système d'affinités qui donne des orientations différentes.

- Les quêtes/objectifs.

J'ai mis là les points que je pensais les plus pertinents. C'est sur que CIV BE n'est pas parfait, mais franchement ce jeu remplit bien son office. Les heures passent sans que l'ennui ne s'installe. On prend son pied à développer sa colonie.Et peut être qu'après quelques MàJ et DLC les petits défauts seront corrigés.

Lire la suite...
16/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 24 oct. 2014 à 00:00

Bon jeu, tout ce qu'on attend d'un CIV. Comment dire du mal d'un jeu qui m'a mangé toute une nuit? Comme ça haha:
Fan du précédent opus avec les Add-on, je regrette quand même la disparition de quelques fonctionnalités (religion, influences culturelles...).
La "toile" technologique est un peu brouillon quand même, on a l'impression que c'est plus riche mais je ne pense pas vraiment au final. L'avantage c'est qu'il sera bien plus rare de se trouver un adversaire avec exactement les mêmes au moment x.(c'est beaucoup moins linéaire mais pas plus riche en bref).
Le gros point fort pour moi: les combats. Pas besoin d'attendre le dernier huitième du jeu pour avoir plusieurs types d'unité (aérien/sol/rapide/siège...) donc niveau baston, ça va saigner rapidement. En plus les évolutions sont sympa, ça fait presque penser à du starcraft (j'ai dit presque!).
Les Aliens qui remplacent et enrichissent nos vieux barbares tout au long de la partie sont vraiment sympa. On peut y aller en mode starship troopers ou en mode Avatar selon les situations et les envies.
Les missions sont sympa, ça permet de gagner quelques bonus tout en nous guidant sur nos choix (espionnage/technologies/exploration).

Donc en bref pour ma part, un très bon jeu qui n'est pas parfait mais qui promet de bonnes heures de sommeil en moins.

Lire la suite...
16/20
Doofy3600
Alerte
Posté le 29 oct. 2014 à 00:00

16 parce que je suis un gros fan de littérature SF, sinon j'aurai mis 5 points de moins.

Donc ici exit l'aspect développement plus où moins lié à l'Histoire et place à l'imagination, mais plutôt aux imaginations ! Chaque technologie, merveille et condition de victoire fait référence à un ou une partie d'un ouvrage de SF. Entre la guerre éternel, Fondation, le Cycle d'Ender, les chroniques martiennes, Etoiles Garde à vous, Axis, j'en passe et des meilleurs, ce jeu est littéralement du porno pour tout amateur de bouquins SF. C'est son plus gros atout en fait. Donc je comprend les gens qui se sentent trahis, s'ils ne sont pas habitué à cet univers, pour les autres, foncez !

Après sur la technique, les graphismes sont dépassés (mais ce n'est pas le plus important dans ce genre de jeu). L'interface est toujours aussi bien pensée, le nouvel arbre des technologie est vraiment cool et laisse place à notre imagination (même si on oriente quand même nos recherches en fonctions de besoins vitaux, comme la santé ou l'exploitations de cases).

Toujours ce problème entre les chargements de tours, mais un conseil, si vous avez 2 écrans ou plus, jouer en mode fenêtré sur un écran et traîner sur internet sur l'autre pendant les tours (vous verrez ce qui se passe tout en faisant autre chose). Les dialogues qui se répète et certains copier coller de CIV V.

Donc pour moi je suis ravi de voir un univers littéraire que j'affectionne particulièrement se retrouver dans un jeu-video de gestion/stratégie.

Pour les autres, vous pouvez passer votre chemin, ou rester sur CIV V et ses extensions.

Lire la suite...
19/20
shayolo
Alerte
Posté le 24 oct. 2014 à 00:00

Un civilization qui change complément d'univers et de type de gameplay

Civ 5 était linéaire dans son évolution, histoire oblige
Beyond Earth permet de vraiment choisir son évolution et ses recherches

Le systeme d'amélioration des unités est vraiment bien pensé, on peux orienter ses unités complément différemment. on ne débloque plus d'unités qui remplacent les anciennes mais on améliore les anciennes et on débloque de nouveaux type d'unités.

les Extraterestres peuvent presque être comparé à une faction à part entière qui sont un vrais challenge à détruire

L'immersion dans la science fiction est parfaite et reste réaliste sans être fantastique avec inspiration de référence comme Asimov

Lire la suite...
18/20
[Nachou]
Alerte
Posté le 30 oct. 2014 à 00:00

Un superbe jeu qui ce passe sur une planète lointaine. C'est de la science fiction, sur un monde spécial avec des extraterrestres et une faune et flore propre a cette nouvelle terre.

j'aime bien le design de la planète, les unités sont sympa et on retrouve tout le contenu d'un 4X. Le jeu est riche avec des directive a prendre, exemple je vais essayer de comprendre les extraterrestre ou je les détruits, bref des choix important à faire. Un jeu que je recommande.

Lire la suite...
15/20
Amales
Alerte
Posté le 27 oct. 2014 à 00:00

Je suis un fan invétéré de la série Civilization, j'ai joué à tous les opus, et j'attendais ce "Alpha Centauri 2" comme une pépite qui allait mélanger le top de Civ 5 (hexagones, tactique, exploration) aux merveilles d'Alpha Centauri (définitivement le meilleur jeu de tous les temps :p) : immersion, SF, philosophie, idéologies, personnalisation, scénarisation, univers sonore et cinématiques.

Eh bien après deux parties de Beyond Earth, je ne comprends pas :

- Je ne suis pas rentré dans le jeu. Les tours sont répétitifs et ennuyeux.

- La diplomatie est celle de civ 5, que j'ai toujours trouvé moyenne (pas d'échange de techs et de maps, pas de grande alliance...)

- l'IA est étrange. Aucune faction ne m'a déclaré la guerre en deux parties!

- Une fois le nombre de villes important, la gestion des routes commerciales est un enfer ! C'est dommage car le fait d'avoir deux routes par ville est logique et mieux proportionné. Mais voilà, à 12 villes on a 24 routes, qu'il faut réaffecter obligatoirement tous les x tours.

- L'aménagement du territoire est ennuyeux, lent, et l'automatisation des ouvriers leur fait faire n'importe quoi : il faut les gérer manuellement :(

- La rationalisation des unités militaires est assez bénéfique.Dans les dernières phases de jeu de civ5 il y a beaucoup d'unités disponibles, et ça devient dur à gérer. Dans BE on a une unité de chaque type qui se met à jour lors du déblocage de l'unité améliorée. En revanche, l'atelier d'alpha centauri me manque : il aurait pu inspirer la manière dont on customise les unités lors de l'upgrade, là on a un choix binaire répétitif.

- La personnalisation de sa faction en revanche, est poussée et bien ficelée. La construction de nouveaux bâtiments va parfois déclencher des choix pour rajouter des compétences spécifiques aux bâtiments.

- La possibilité de développer des doctrines de n'importe quel type est la bienvenue, on peut ainsi orienter son pays plus précisément.

- L'arbre technologique tentaculaire est une bonne idée. En revanche, c'est très difficile de se repérer et de piloter avec précision ses recherches.

- Le rapport avec la vie extraterrestre est beaucoup moins travaillé que dans Alpha Centauri. Bien que la manière dont on les traite influe sur leur agressivité, ils ne sont rapidement plus un problème. Passé cela, on ne peut pas interagir davantage, et c'est bien dommage !

- La couche orbitale est un bon plus, qui devrait créer des stratégies nouvelles : mais bon voilà, il n'y a pas eu de guerres, je n'ai pas vraiment testé. Le renouvellement des satellites est fastidieux.

- Les conditions de victoire restent floues : on y arrive on sait pas trop comment, on ne sent pas la victoire arriver, et il n'y a aucune stats une fois la victoire emportée : c'est brutal et décevant après 15h de jeu !

- L'immersion dans le jeu assez assez décevante, je n'ai pas ressenti le frisson de civ 5 ni la plongée d'Alpha Centauri dans un monde alien qui ne nous avait pas prévu, qu'il faut découvrir et qui nous questionne en retour.

- DLa musique est comme celle de civ5 : bonne à couper. Dommage, d'autant qu'Alpha Centauri est un exemple en la matière.

- Petits trucs qui manqueraient :
Palais, Assemblée planétaire, ressources de luxe (!), un gros missile méchant, des sous marins, des villes marines, un moyen de révéler la carte, des villes qui protestent vraiment (civ4 était trop bon pour ça), des atrocités, des unités groupées, des religions - cultures - mouvements dissociés de notre choix politique, voire même un choix de gouvernement (civ2) qui puisse être contraignant pour le joueur (république et démocratie dans civ 2 et AC)...

- Je sais que les Civilization se bonifient énormément avec les mises à jour, les addons et les DLC. Pas mal de tirs vont être rectifiés et ce civ deviendra bon lors du second addon. C'est pourquoi je note 16.

Au final, ce jeu est un bon Civilization, qui affine ses règles tout en simplifiant d'autres aspects, et il satisfera tout joueur de la série.

En revanche, la comparaison s'arrête là. Alpha Centauri est, et restera encore probablement un moment, le meilleur opus de Sid Meier : le civ dont on ne revient pas indemne : la cinématique du paradigme météorologique est restée gravée dans ma peau et je sursaute toujours quand j'entends parler d'Alpha du Centaure ;)

Lire la suite...
19/20
gronolife
Alerte
Posté le 02 nov. 2014 à 00:00

Fan de Civilisation depuis ses début j'attendais cette nouvelle version avec impatience.
Après avoir fini ma première partie complète (de 3 façons différentes pour voir plusieurs des fins possibles) en probablement 15/20 heures (je ne joue jamais avec Steam en ligne donc ne sais pas précisément combien de temps j'ai joué en tout) pour une petite carte avec 4 joueurs, je ne peux que mettre un bon 19 à cet excellent jeu qui est aussi captivant que les précédents tout en étant suffisamment différent d'eux pour susciter un nouveau regain d'intérêt.
Parmi les choses que j'ai apprécié :
- Beaux graphismes et belles animations.
- Le système de quêtes qui donnent des bonus
- Les aliens (de différents types en plus) qui te pourrissent un peu la vie surtout au début.
- L'idée de faire des zones avec des miasmes qui font perdre des points de vie aux unités qui s'y arrêtent.
- Il n'y a plus d'état-cités (je les détestais ceux là !).
- Le nouvel arbre des technos est sympa et pratique à utiliser avec les filtres qui permettent de plus facilement se choisir les technos qui correspondent au type de victoire recherché ou au type de gain recherché (énergie, recherche, etc).
- Il y a des unités militaires spécialisées par affinité et accessibles seulement si le joueur atteint le niveau d'affinité requis : Par exemple, pour avoir le "LEV Destroyer", l'unité la plus puissante de l'affinité "Purity", il faut atteindre le niveau 14 dans l'affinité "Purity".
- Les différents types de victoire sont sympas... même s'il en manque une style ONU (où on est choisi comme le leadeur de la planète).
- Il y a énormément de batiments différents à construire au point qu'il faut vraiment faire des choix (c'est pas comme dans Civ5 où on savait que chaque ville allait avoir en gros les mêmes batiments).

Mes seuls regrets sont :
- Vu le nombre important de batiments à construire il aurait été pas mal de pouvoir se faire une sorte de "liste modèle" qui donne l'ordre de construction des batiments dès qu'ils sont disponibles dans le jeu (pour les villes que l'on choisi de gérer avec cette liste).
- Dommage qu'il ne soit pas possible de prioritiser le travail des ouvriers en mode automatique (dire, ok tu es en automatique mais je veux que tu enlèves le miasme des cases qui en ont, etc).
- La diplomatie semble toujours un peu incompréhensible mais je n'ai pas eu non plus de choses complètement délirantes genre un allié qui te déclare la guerre etc.

Bref, j'ai adoré et je pense que je vais y passer énormément d'heures, donc en termes de rapport qualité/prix/durabilité on peut difficilement faire mieux.

Lire la suite...
16/20
inttello
Alerte
Posté le 25 oct. 2014 à 00:00

Je ne savais pas quoi attendre de ce nouvel opus et je suis surpris, on est pas perdu lorsque que l'on commence la partie, le système d'affinité est bien pensé et le gameplay mieux concus. Je ne vois pas quoi dire d'autre tant le plaisir est énorme.

Lire la suite...
19/20
TheNexus16
Alerte
Posté le 24 oct. 2014 à 00:00

Franchement je m'attendais à bien pire c'est vrai qu'un changement radical de décor et de gameplay sa fait un peu peur mais au final le jeu est très réussi et je pense même qu'il va remplacer Civilization V
pour moi pendant un moment, le monde extraterrestre est vraiment bien fait, les lags ne sont pas pour moi un problème car il faut bien que l'IA s'adapte.

Lire la suite...
20/20
Snoup123
Alerte
Posté le 31 oct. 2014 à 00:00

Bon j'aurais bien donné un 16 mais avec les idiots qui donne des 0 parce qu'il ne comprenne pas le jeux... Je li des Com: j'ai 20 heure sur le jeux ses ma 4 ième parties... Sa ma pris 20 heures faire seulement 1 partie alors si tes rendu a 20 heure avec 4 partie c'est que tu les a quitté avant de gagné et que sa devienne le fun. Parce que faut le dire le jeux deviens incroyable au moment ou on avance dans la technologie, ses la que sa prend tout sons sens et que les différences entre les factions sont énorme! J'entend aussi dire qu'il n'y a pas de vrai partie historique au jeux comme les autres. ALLLOOO?!?!?!? Sa ce passe dans le futur!! Comment tu veux avoir une partie historique quand sa ne c'est pas encore produit? J'ai déjà plus de 100 heure dans le jeux(Et oui j'ai jouer toute la semaine quand il est sortie comme un acro!). Tellement de contenu! L'ia est bien pensé, exemple si tu construit trop de ville d'un coup tu va te prendre une attaque dans la gueule pars deux factions qui ce sont allié pour te détruire. Ou si tu n'est pas dans la même branche technologique il va avoir des frictions tout au long de la partie. Les unités de combats sont beaucoup mieux que dans les anciens jeux. Je passe a la Xénomasse pour avoir l'unité ultime le Titan qui est gigantesque! (Plus gros que les villes :-)) Sinon j'ai crue remarqué que les aménagement de terrain sont incroyablement nombreux puisque je devais avoir 40 ouvrier dans une partie et qu'il n'arrêtais jamais de construire des fermes et plein de chose qui remplisse bien la map. En fin de partie tu te rend compte a qu'elle point cette planète on va la détruire aussi XD parce qu'il a pas un partie de terrain qui n'est pas recouvert pars quelque chose et ses vraiment fun!

Je lui donnerais un seul Default comme a tout les autres civ depuis le Civ 3 qui est, le manque de vidéos lorsqu'on accomplie une merveille j'adorais tellement cela dans le 3 que j'ai été déçu de ne pas le voir dans les autres, Je me rappelle du Jardin suspendu dans Civ 3 avec une vidéo superbe.

Bref je conseille ce jeux a tout les amateur de 4x car il a du contenu a découvrir et avec la durée de vie éternelle vous en avez toujours pour vôtre argent avec les Civ bien avec lui ses encore moins chien de recommencé un partie puisque les unités sont propre a chaque chois scientifique et non a la civilisation que vous avez choisi donc tu a beaucoup plus de liberté pour crée ta Civilisation comme tu le veux.

Lire la suite...
13/20
eleariazeretour
Alerte
Posté le 26 oct. 2014 à 00:00

1999, Firaxis Games nous sort un civilization dans l'espace, son nom Alpha Centauri, jeu qui n'aura pas de suite immédiate si ce n’est un add on car la licence appartient à EA. Il faudra donc attendre 2014 pour voir un nouvel opus de civilization dans l'espace.

Après une partie d'une quinzaine d'heures de jeux, le constat est sans appel: Beyond Earth n'est pas la suite tant espérée de la petite perle qu'est Alpha Centauri. Le jeu est bien moins écrit, l'univers bien moins immersif. Les mécaniques ont été pour la plupart extrêmement simplifiées. Par rapport au jeu de 1999, nous disposons de moins de civilisations (dont les dirigeants n'ont aucun charisme / personnalité et sont complètement interchangeables contrairement aux antagonistes d'Alpha Centauri), beaucoup moins d'options au niveau des unités, beaucoup moins de recherches technologiques (si si j'ai comparé les deux arbres et il y a bien plus d'options dans le jeu de 99), bien moins de liberté de gestion, de doctrines sociales... Un jeu avec une écriture bien moins poussée et ce malgré le système de quêtes... Bref, pour un jeu de 2014, on voit un travail fait beaucoup moins en profondeur, un univers finalement lisse qui contrairement à son prédécesseur, ne cherche pas vraiment à immerger le joueur et à lui faire se poser des questions sur les futurs possibles et inimaginables. Car oui, j'ai eu cette impression qu'on se contente du minimum syndical là où, encore une fois, en 99, Sid Meyer's avait sortit un jeu avec des cinématiques, un jeu qui abordait de nombreux sujets de société développé dans les oeuvres de SF et d'anticipation et qui posait des questions morales et intelligentes. Là j'ai gagné ma première partie en réalisant un contact et sans savoir les tenants et aboutissants de ma quête de contact, malgré avoir tout lu.Je me suis sentit moyennement concerné par l'évolution de mon peuple ce qui est un comble pour un jeu de cet acabit.

Le jeu Beyond Earth n'est pas mauvais en soit, mais force est de constater qu'il manque cruellement d'ambition et qu'il ne tiens pas deux secondes la comparaison avec son grand frère, qui bien que plus austère et ayant mal vieillit, propose un contenu bien plus riche, un univers bien plus crédible et mature ainsi que des mécaniques plus poussées.

Beyond earth n'ajoute rien de bien folichon. L'ajout des satellites par exemple est incohérente, ils sont tous en orbite stationnaire et ne peuvent donc pas se déplacer mais en plus, ils ne permettent pas de cartographier la planète, un comble! Encore une fois, Alpha Centauri était bien plus cohérent à ce niveau.
La diplomatie, malgré l'ajout des faveurs, est peu intéressante. On ne peut même pas échanger des données topographiques ou des technologies... L'espionnage aussi s'est trouvé être bien limité par rapport aux options présentes dans le jeu de 99. C'est comme ça pour beaucoup de mecaniques prises une à une.

Bref, je sais ce qu'on va me dire: si je ne suis pas content, j'ai qu'a rester sur mon vieux jeu old school et c'est tout à fait ce que je vais faire car Beyond Earth n'apporte rien et est une expérience moins riche et moins gratifiante (pas de cinématique pour se mettre dans l'ambiance quand on fait une avancée, pas d'écran final, juste un speech de trois lignes avec un "bravo vous avez gagnés, pas de tableau final... Après 15 heures de jeux c'est un peu fade, on ne savoure rien)

Au final je dirai que c'est un bon jeu pour quelqu'un qui commence la série mais une oeuvre pas assez aboutie pour des gens qui connaissent ou se penchent sur les anciens opus.

(Pour ceux qui voudraient s’intéresser un peu à Alpha Centauri, je leur propose déjà de regarder ces quelques cinématiques issues du jeu qui à mon sens explique la teneur de mes propos sur l'univers moins fouillé, moins immersif tout ça tout ça: youtube.com/playlist?list=PLBBA4EA8EABF39223 )

Lire la suite...
15/20
venius62
Alerte
Posté le 31 oct. 2014 à 00:00

Bonjour à tous!!

Me voilà donc parti à explorer une nouvelle planète une colonisation un rêve d'enfance j'ai donc acheté Beyond earth cette semaine et cela fait 15 heures que j'y joue.

Il faut dire que pour que la sauce prenne il faut déjà être fan des jeux sid meier's, il est vrai que si vous n'aimez pas les jeux au tour par tour l'immersion va être difficile. Comme les civ c'est un jeu intelligent exigeant et en même temps accessible peut être trop pour les vieux de la vielle comme moi. J'ai joué aussi énormément à Alpha centauri qui était tout simplement génial.

Le contexte SF de BE est assez réaliste et très intéressant à prendre en main. Le syndrome "aller un dernier tour" est toujours présent comme civ 5 que je joue encore les fans se reconnaîtront

les points forts:
- l'arbre technologique différent des civ mais en même temps logique et fort bien pensé.
- Gestion commercial mieux pensé et plus simple à prendre en main.
- L'espionnage enfin cette fonctionnalité tient la route.
- Graphiquement sympa et les unités sont biens faites et sympa.
- Le vers des sable clin d’œil à Dune.
- Les merveilles se débloquent moins facilement
- les quêtes ajout sympa qui en plus apportent des bons bonus.
- les insectoides qu'est ce qu'on passer notre temps à leur foutre sur la gueule.
- combats rapides on peut se friter en début de partie

les points faibles.
- Le jeu rame même sur une bonne machine comme tous les civ au début.
- Trop peu de nations et des bonus de nations elle se ressemblent trop
- l'ia à la ramasse j'attends les patch pour les fixer comme sur civ 5.
- C'est Firaxis, les champions des add ons et autres dlc pour attendre un bon équilibrage et des ajouts sympas
- pas de combats orbital l'espace n'est qu'un prétexte et peu exploité à part envoyer des satellites.
- Mais qui sont cons ces ET.
- Pas une race alien présente et très puissante.
- un arbre de recherche intéressant simplement qu'en début de partie on prend casiement les mêmes recherches certains bonus sont indispensable au début.

Conclusion:

Comme d'habitude avec ces jeux je ne regrette pas mon achat car je savais à quoi m'attendre. Ce jeu n'est pas un mod mais bien un jeu à part entière. Je regrette que firawis à assurer le fan service sans prendre trop de risque c'est bien dommage car souvent ils ont des très bonnes idées de gameplay. Donc un conseil vous êtes fan achetez le les yeux fermés en connaissance de cause (jeu pas opti et manque de possibilités).
Après je fais confiance aux moddeurs et à firaxis pour nous sortir les add on jouissifs. Si vous voulez vous mettre à ce genre de jeu je vous conseille civ 5 et attendez que les add on arrivent pour ce jeu.

Bon jeu à tous

Lire la suite...
12/20
Wolfen101
Alerte
Posté le 27 oct. 2014 à 00:00

Fan depuis le premir civ. Je doit dire que celui ci laisse perplexe.
Pour un DLC j'aurais mis 15 mais pour un jeu complet avec certainement de multiple extension à venir 12 est largement suffisant.
L'arbre techno est déroutant au premier abord mais s'avère plutôt bien foutu et assez fin. IL est nettement moins linéaire.
Bon idée aussi les affinités et les quêtes qui permette de faire un dévelloppement plus riche (et plus orienté).
Au niveau IA, c'est toujours un peu aléatoire, mais bon, tous les civ ont le même problème.
Graphiquement pas trop ça. Ce n'est pas tant les couleurs un peu sombre mais la lisibilité de la carte est très moyenne. La différence entre les zone aquatiques n'est pas très marquée.
Gros point faible à mon avis, c'est mou. Meme en mode rapide. Au depart comme tous les civ c'est toujours un peu lent le temps de se développer un peu mais au bout d'une centaine de tour c'est quand même plus animé, hé bien la non, c'est toujours mou. J'ai joué des centaines d'heures sur CIV V mais je doute de renouveler sur celui là. Il me fait le même effet que ALPHA CENTAURY; Une volonté de renouveau mais après trois parties une sensation de civ habillé de SF (Un DLC correct sans plus).

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7 
Page suivanteFin
Meilleures offres