Menu
Hyper Light Drifter
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • WiiU
  • Vita
  • Mac
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / Hyper Light Drifter / Hyper Light Drifter sur PC /

Avis Hyper Light Drifter sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
16.1/20
16 à 20
18
11 à 15
2
6 à 10
1
0 à 5
1
Donnez
votre avis
22 notes

Les avis les plus utiles

17/20
lejeuneloup
Alerte
Posté le 20 Avril 2016

Critique complète sur le LeJeuneLoup.com

Il arrive que le jeu-vidéo soit marqué par de belles histoires : imaginez un créateur atteint d’une maladie du cœur, désireux de financer son jeu indépendant inspiré de classiques tels que Zelda, Diablo ou Dark Soul, le tout avec un pixel art ultra-soigné et un gameplay exigeant… Il avait besoin de 27 000$, il en récoltera plus de 600 000$, un succès largement mérité tant le jeu semble prometteur, et puis le temps passe, la maladie s’aggrave, il semble même à un moment que le titre soit condamné à rester à l’état de fantasme inachevé… Sauf qu’après plus de deux années de retard le jeu arrive sans prévenir, un 31 Mars, bel et bien fini et surtout très réussi. Acclamé par la critique et les joueurs malgré quelques réticences liées à la difficulté et aux attentes démesurées de certains idéalistes, malgré l'attente et le budget titanesque, le titre ne déçoit pas. Cette belle histoire, c’est celle d’Hyper light Drifter ; un jeu qui vaut le détour et le gros coup de cœur de ce début d’année pour votre serviteur.

Une Histoire de cape et d’épée.

Le scénario du titre est assez mince, (pour ne pas dire inexistant...) vous êtes un Drifter, un héros solitaire armé du croisement entre une épée et un sabre laser, et vous vous êtes fixé pour tâche de nettoyer le monde du mal qui y sévit. La narration, (pilier du jeu-vidéo, on le rappelle) est quasi-inexistante, vous allez découvrir l’histoire à mesure que vous explorez les différentes régions de ce petit univers qui semble avoir été marqué par la présence de titans et ou il ne fait pas bon sortir sans votre lame, tant tout ce que vous y croiserez est dangereux et risque de vous tuer. On meurt très facilement dans Hyper Light Drifter...

Visuellement le jeu est une énorme claque, mais il ne s’agit pas d’une démonstration technique à la façon du très attendu Uncharted 4, c’est simplement l’un des plus joli pixel art auquel j’ai joué. Tout fourmille de détail, il y a beaucoup d’environnements différents, d’ambiances plus ou moins oppressantes. Il y a par exemple, un jeu constant sur la profondeur de champs, et lorsque vous vous apercevez que l’espace dans lequel vous vous baladez est en fait un crane gigantesque, je vous mets au défi de ne pas dire à haute voix : « bordel, c’est quand même beau » En revanche tous les goûts sont dans la nature et si vous êtes allergique à ce style bien particulier qu’est le pixel Art, il vaut mieux passer votre chemin. D’ailleurs je me sens un peu triste pour vous, parce que cela signifie que vous avez également loupé beaucoup de très bon jeux tels que FEZ, Hotline Miami ou le plus récent Enter the Gungeon. Il y a actuellement une prolifération de jeux en pixel art, déjà parce que c’est souvent moins cher à réaliser et que cela permet au jeu de fonctionner sur beaucoup de bécanes, cette prolifération m’inquiète parce qu’elle peut amener un ras-le-bol général de « ces jeux pleins de petit carrés », mais Hyper Light Drifter se pose comme la preuve que le pixel art n’est pas forcement la solution de facilité et peut également servir un propos, créer un univers cohérent et dans lequel on prend plaisir à se plonger encore et encore, pour finir ce maudit mode Hardcore par exemple.
'
Le cœur du Jeu : Un gameplay exigeant.
'

Hyper Light Drifter peut se montrer assez retord au début, ou même à la fin vue que certains joueurs préfèrent rusher le jeu plutôt que prendre le temps d’explorer et de se perfectionner. Pourtant je vous l’assure le plaisir vient avec l’entrainement, à force de gagner en sens du rythme, en apprenant à utiliser vos coups et vos munitions avec parcimonie. Oui, il y a aussi des flingues qui se rechargent lorsque que vous frappez vos ennemis au sabre, ce qui permet de maintenir un savant équilibre, une petite danse marquée par le tempo de vos coups et de vos tirs. Tout cela vous procurera une réelle satisfaction lorsque qu’à la fin d’une séquence vous verrez gisant sur le sol tous les corps de vos ennemis.

Hyper Light Drifter n’est pas facile, il est gratifiant, et je vois que malgré un accueil très positif de la critique, (actuellement 86/100 sur Metacritic) certains joueurs ont réagi assez violemment, face à la difficulté du titre. À cela je n’ai pas grand chose à répondre, si vous trouvez le jeu trop dur, à l’image d’un livre ou d’un film que l’on n’arrive pas à finir, c’est simplement qu’il n’est pas fait pour vous, et c’est assez ingrat de le qualifier de mauvais, ou de raté simplement parce qu’il ne vous convient pas.

Lire la suite...
18/20
Orochi[WB]
Alerte
Posté le 01 Avril 2016

Un gameplay aux petits oignons, nerveux et exigeant mais restant très jouissif. Un univers visuellement très réussi donnant une ambiance assez unique au jeu; la bande son la magnifie par ailleurs. Une vrai sensation de découverte et de liberté, comme les bons jeux d'action-aventure d'antan.
Pour ma part, il m'apparait comme un petit bijoux. Rien à rapprocher, à part peut-être une difficulté relevée qui pourrait rebuter certains.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (22)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2 
Page suivanteFin
17/20
lejeuneloup
Alerte
Posté le 20 Avril 2016

Critique complète sur le LeJeuneLoup.com

Il arrive que le jeu-vidéo soit marqué par de belles histoires : imaginez un créateur atteint d’une maladie du cœur, désireux de financer son jeu indépendant inspiré de classiques tels que Zelda, Diablo ou Dark Soul, le tout avec un pixel art ultra-soigné et un gameplay exigeant… Il avait besoin de 27 000$, il en récoltera plus de 600 000$, un succès largement mérité tant le jeu semble prometteur, et puis le temps passe, la maladie s’aggrave, il semble même à un moment que le titre soit condamné à rester à l’état de fantasme inachevé… Sauf qu’après plus de deux années de retard le jeu arrive sans prévenir, un 31 Mars, bel et bien fini et surtout très réussi. Acclamé par la critique et les joueurs malgré quelques réticences liées à la difficulté et aux attentes démesurées de certains idéalistes, malgré l'attente et le budget titanesque, le titre ne déçoit pas. Cette belle histoire, c’est celle d’Hyper light Drifter ; un jeu qui vaut le détour et le gros coup de cœur de ce début d’année pour votre serviteur.

Une Histoire de cape et d’épée.

Le scénario du titre est assez mince, (pour ne pas dire inexistant...) vous êtes un Drifter, un héros solitaire armé du croisement entre une épée et un sabre laser, et vous vous êtes fixé pour tâche de nettoyer le monde du mal qui y sévit. La narration, (pilier du jeu-vidéo, on le rappelle) est quasi-inexistante, vous allez découvrir l’histoire à mesure que vous explorez les différentes régions de ce petit univers qui semble avoir été marqué par la présence de titans et ou il ne fait pas bon sortir sans votre lame, tant tout ce que vous y croiserez est dangereux et risque de vous tuer. On meurt très facilement dans Hyper Light Drifter...

Visuellement le jeu est une énorme claque, mais il ne s’agit pas d’une démonstration technique à la façon du très attendu Uncharted 4, c’est simplement l’un des plus joli pixel art auquel j’ai joué. Tout fourmille de détail, il y a beaucoup d’environnements différents, d’ambiances plus ou moins oppressantes. Il y a par exemple, un jeu constant sur la profondeur de champs, et lorsque vous vous apercevez que l’espace dans lequel vous vous baladez est en fait un crane gigantesque, je vous mets au défi de ne pas dire à haute voix : « bordel, c’est quand même beau » En revanche tous les goûts sont dans la nature et si vous êtes allergique à ce style bien particulier qu’est le pixel Art, il vaut mieux passer votre chemin. D’ailleurs je me sens un peu triste pour vous, parce que cela signifie que vous avez également loupé beaucoup de très bon jeux tels que FEZ, Hotline Miami ou le plus récent Enter the Gungeon. Il y a actuellement une prolifération de jeux en pixel art, déjà parce que c’est souvent moins cher à réaliser et que cela permet au jeu de fonctionner sur beaucoup de bécanes, cette prolifération m’inquiète parce qu’elle peut amener un ras-le-bol général de « ces jeux pleins de petit carrés », mais Hyper Light Drifter se pose comme la preuve que le pixel art n’est pas forcement la solution de facilité et peut également servir un propos, créer un univers cohérent et dans lequel on prend plaisir à se plonger encore et encore, pour finir ce maudit mode Hardcore par exemple.
'
Le cœur du Jeu : Un gameplay exigeant.
'

Hyper Light Drifter peut se montrer assez retord au début, ou même à la fin vue que certains joueurs préfèrent rusher le jeu plutôt que prendre le temps d’explorer et de se perfectionner. Pourtant je vous l’assure le plaisir vient avec l’entrainement, à force de gagner en sens du rythme, en apprenant à utiliser vos coups et vos munitions avec parcimonie. Oui, il y a aussi des flingues qui se rechargent lorsque que vous frappez vos ennemis au sabre, ce qui permet de maintenir un savant équilibre, une petite danse marquée par le tempo de vos coups et de vos tirs. Tout cela vous procurera une réelle satisfaction lorsque qu’à la fin d’une séquence vous verrez gisant sur le sol tous les corps de vos ennemis.

Hyper Light Drifter n’est pas facile, il est gratifiant, et je vois que malgré un accueil très positif de la critique, (actuellement 86/100 sur Metacritic) certains joueurs ont réagi assez violemment, face à la difficulté du titre. À cela je n’ai pas grand chose à répondre, si vous trouvez le jeu trop dur, à l’image d’un livre ou d’un film que l’on n’arrive pas à finir, c’est simplement qu’il n’est pas fait pour vous, et c’est assez ingrat de le qualifier de mauvais, ou de raté simplement parce qu’il ne vous convient pas.

Lire la suite...
18/20
Orochi[WB]
Alerte
Posté le 01 Avril 2016

Un gameplay aux petits oignons, nerveux et exigeant mais restant très jouissif. Un univers visuellement très réussi donnant une ambiance assez unique au jeu; la bande son la magnifie par ailleurs. Une vrai sensation de découverte et de liberté, comme les bons jeux d'action-aventure d'antan.
Pour ma part, il m'apparait comme un petit bijoux. Rien à rapprocher, à part peut-être une difficulté relevée qui pourrait rebuter certains.

Lire la suite...
18/20
ecorcebourse
Alerte
Posté le 11 Avril 2016

un jeu que je nattendait pas du tout et que jai finalement acheté à sa sortie.
les premieres minutes sont magiques, les cinematiques muettes et minimalistes aidant beaucoups a plantsr le decors.
puis on decouvre les differentes zones en apprenant a maitriser le gameplay ultra nerveux ainsi que le pattern des ennemis.

on meurt souvent, mais cest beaucoups moins punitif qu'un dark souls : on revient tout simplement au debut de la zone.

le jeu fait la part belle a lexploration et aux lieux cachés. finir le jeu a 100 % releve du reel defi !
les boss quand a eux ont tous des paterns et des looks differents et cest vraiment sympa de decouvrir les nouvelles zones dans lordre que lon veut.

personnellement (et cest subjectif) je mettrait un petit bemol a la musique que je trouve un chouïa trop minimaliste, notamment lors des combats de boss qui auraient gagné en rythme.

bref, une perle independante qui aura le succès qu'elle merite :)

Lire la suite...
17/20
Deadmoule
Alerte
Posté le 11 Avril 2016

Ce jeux m'a rappelé de vieux souvenirs, de vieilles sensations de l'âge d'or de la super famicom.
Parti pris graphique excellent, musique somptueuse,combats nerveux et très bien animés, et la narration par l'image laisse un peu de liberté à l'interprétation de chacun. Il y a néanmoins quelques bugs pas trop gênants, j'aurai aimé un vrai stage avant le Boss final et un peu plus de quêtes annexes. J'espère qu'il y aura une suite.

Lire la suite...
14/20
lightfoxz
Alerte
Posté le 16 Avril 2016

Deux énormes points forts: les graphismes, juste magnifiques et le gameplay, super nerveux, bien foutu, et au moins il y a du challenge (certaines salles m'ont beaucoup plus bloqué que n'importe quel boss).

Par contre, énorme déception niveau histoire: il n'y en a juste aucune (littéralement). Il y a pourtant une cut-scene d'intro et quelques passages mystérieux, mais rien n'est jamais expliqué, même à la fin. Il n'y a pas la moindre information/texte/dialogue où que ce soit dans le jeu pour expliquer quoi que ce soit mis à part le gameplay.

Du coup, on se retrouve avec un jeu sans véritable but autre que "il faut finir le jeu". Vraiment dommage, le jeu aurait été beaucoup plus mémorable autrement.

Lire la suite...
18/20
GrandeCoquine
Alerte
Posté le 11 Avril 2016

eh oui, le style est beau à pleurer et la bande son qui va avec bien sur, et cela m'émeut énormément car cela me rappelle mes plus belles années de jeunesse.
c'est quelque chose qui me réconcilie d'une certaine façon avec l'univers du jeux vidéo.

Lire la suite...
20/20
Elenfil
Alerte
Posté le 11 Avril 2016

Ce jeu est une vraie merveille :

- graphiquement, le pixel art est sophistiqué et contribue franchement aux côtés mystérieux du jeu
- niveau gameplay, c'est très vif et dynamique, en particulier grâce aux possibilités de combos sur les ennemis (enchainement roulade-attaque)
- niveau difficulté, je vois que beaucoup d'avis Steam critiquent la difficulté trop importante du jeu, mais je trouve qu'elle est juste et bien dosée. Certes, elle nécessite un minimum d'investissement et de rigueur mais cela contribue aussi à l'immersion dans le jeu.
- niveau scénario : certes il n'est pas très présent mais cela fait partie du côté mystérieux de jeu.

En bref, malgré un scénario survolé et une difficulté qui peut en rebuter parmi les moins acharnés, ce jeu reste une merveille vidéoludique qui aura mérité la hype qu'il a généré avant sa sortie dans le monde du jeu indépendant.

Lire la suite...
18/20
Rougecorne
Alerte
Posté le 11 Avril 2016

Le jeu est beau, vraiment beau. Il contient une direction artistique digne des plus grand jeu en pixel-art. Les combats sont nerveux, mine de rien assez complexe à prendre en main.

L'exploration est au rendez-vous, et attendez-vous à vous perdre dans les plus gros labyrinthes. L'introduction du jeu vous met directement dans l'ambiance, et bordel .. quelle intro' de ouf ! Du jamais vu pour un jeu en pixel-art.

Les menus sont clairs et précis, les décors vraiment originaux et surtout nombreux, afin de varier vos plaisirs pendant l'exploration. Bref, HLD est un titre excellent, bien réalisé et bien finalisé, avec un contenu digne de ce nom pour un petit prix.

Lire la suite...
16/20
rastapowee
Alerte
Posté le 11 Avril 2016

J'ai bien accroché au jeu

Un gameplay très efficace qui pousse le joueur à prendre le rythme à son compte et à ne jamais subir et à éviter la stratégie d'attente ou d'observation. C'est nerveux et jamais injuste. Le dash fonctionne très bien également.

L'autre grande qualité du titre c'est son ambiance, difficilement descriptible, mais unique dans mon expérience vidéoludique en ce qui me concerne.

Le seul défaut je dirais que c'est la carte finalement obsolète car très floue, pourquoi ne pas avoir fait le choix dans ce cas comme dans les Souls de passer outre ? Et le deuxième (mais c'est tout à fait perso) c'est l'abus d'interrupteur et d'ascenseur un peu lassant au bout d'un moment.

Mais vraiment un très bon jeu - nerveux - dans l'ensemble

Lire la suite...
17/20
tapkil
Alerte
Posté le 12 Avril 2016

Outre les louanges lancées au style visuel ainsi qu'au gameplay agressif et exigent, il est important de souligner que la bande son et l'univers est vraiment très réussie aussi !
Je ne l'ai pas encore fini mais d'autre points sont vraiment bien, comme une narration par les images qui change des simples lignes de texte. Et des paysages changeants (nord,sud est,ouest) avec leurs originalité et leurs esthétiques.

Au top !

Lire la suite...
18/20
Mx_a
Alerte
Posté le 26 Mai 2017

Waouh ! J'ai eu du mal à lâcher la manette ! Tout simplement une claque visuelle de pixel art !
Il y a certes des frustrations lorsqu'on meurt plusieurs fois de suite à cause d'une maladresse de dash, d'un coup d'épée à vide ou des ennemis qui attaquent tous en même temps, mais c'est un jeu où l'on apprend par ses erreurs, au fur et à mesure on maîtrise l'art de trancher.

Une durée de vie conséquente avec plein d'objets à ramasser, qui certes sont un peu compliqués à assimiler, mais on comprend leur utilité au fil du temps. Les seuls défauts que je pourrais trouver seraient que l'on ne comprend pas grand chose de l'histoire car tout est dans le visuel et non le textuel ainsi qu'une carte un peu compliquée à analyser.

Sinon, la difficulté est assez bien dosée, aucune lassitude car il y a beaucoup de secrets.
Bref, à tester d'urgence !

Lire la suite...
18/20
Ephix24
Alerte
Posté le 11 Avril 2016

Certainement un jeu à ne pas manquer. Pixel art ne pouvant pas plaire à tout le monde, néanmoins on peut être d'accord qu'il est très réussis. J'ai bien aimé l'aspect assez hardcore et la demande de réflexion dans les combats, on ne se fait nullement aider comme c'est le cas de plusieurs titres récents. Surtout les combats de boss qui demandent d'être dynamique et attentif. Globalement, entre le pixel art et la bande son original on s'appercevoit rapidement de l'ampleur artistique du soft, sans oublier la narration purement visuelle qui peut, tout comme le pixel art déplaire à certain mais encore une fois, je crois qu'on sera de nouveau d'accord sur l'originalité de cette idée. Personnellement j'ai bien aimé ces idées ainsi que le pixel art sans être un gros nostalgique du retro. Je peux dire que j'ai été accroché malgré que mourir souvent face à un piège inattendu ou un coup d'adversaire non-prévu peut conduire à la frustration, mais ce qui est intéressant est que cela pousse à envisager de nouvelles manœuvres tactiques pour vaincre les groupes ou boss ennemie,ce qui est devenu presque inexistant dans le jeu vidéo tell qu'on le connait aujourd'hui (bien qu'il y ait des exceptions).

Ce qui me contrarie et chagrine c'est la durée de vie assez faiblarde, en même temps on ne peut en vouloir plus d'un kickstarter,je me dis qu'il aurait pu avoir ne serait-ce qu'une dernière zone avant l'affrontement final , de plus que l’environnement post dernier boss était original, largement de quoi en faire un niveau appart entier et ainsi rallonger la durée du jeu, c'est fort regrettable. Vu son succès plutôt remarquable (pour un kickstarter) je garde espoir pour une suite avec des fonds plus importants pour les développeurs!

Lire la suite...
0/20
hai31
Alerte
Posté le 13 Avril 2016

Pas convaincu.
Je me suis laissé tenter mais bon.
Univers sympa et difficulté élevée mais cela ne suffit pas.
En tous cas, il n'a pas fait 5 jours sur la console. Le jeu devient vite ennuyant.

Lire la suite...
7/20
jiimis
Alerte
Posté le 28 Janvier 2019

Graphismes franchement passables. Mais si ce n'était que cela, ils vous empêchent d'avoir une visibilité correcte dans le jeu. Vous allez passer pas mal de temps à tenter de comprendre quelles sont les limites des plateformes, ce qui est haut bas, profond etc..
C'est un cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire : rendre votre jeu illisible.

Lire la suite...
16/20
Thoruin
Alerte
Posté le 20 Janvier 2019

Le point qui m'a le plus marqué est la bande-son, elle correspond de facon exceptionnel à l'univers et est magnifique. Mis à part cela le fait d'avoir accès à une aventure solo ou duo rend le jeu aussi très agréable à deux, le fait d'être deux est par contre un peu trop puissant. Pour ce qui est du gameplay je l'ai trouvé très efficace et simple, rien de réellement surprenant mais je n'en demandait pas plus, l'important est que c'était maitrisé dans la simplicité. La difficulté est aussi au rendez vous, certains boss seront vraiment des murs à franchir parfois. Pour ce qui est de l'ambiance graphique, j'ai trouvé les couleurs incroyables et le pixel art maitrisé, le tout permettant d'avoir des plans très beau dans le jeu, on a différents décors avec différentes palettes et le fait de ne pas avoir ce sentiment de répétition est très agréable. On a aussi un système de développement du personnage et d'amélioration qui permet d'éviter la répétition dans le gameplay, le fait d'avoir de nouvelles armes ayant des propriétés différentes sans en etre autant pas assez équilibrés permet encore d'esquiver l'ennui. Cependant il y a une raison s'il n'a que 16, ce jeu est très bien mais n'a pas été une révélation pour moi non plus ou un bijou dont je me rappelerais toute ma vie, certes la création du jeu est une belle histoire et le rendu est bien, cependant le scénario est très flou meme si l'on peut apprécié l'idée d'être libre de faire ses théories ce qui me rappelle d'ailleurs la série des souls où il est nécessaire de sincerement s'interesser a l'histoire pour la comprendre dans certains détails. En bref je conseille ce jeu, il ne vous laissera surement pas la sensation d'avoir perdu du temps ou d'avoir était arnaqué et vous écouterez souvent la bande son en boucle. De plus l'ambiance est inspirante et si vous etes du genre créatif cela peut devenir une référence. Bonne nuit à tous.

Lire la suite...
1  2 
Page suivanteFin