Menu
Civilization VI
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / Civilization VI / Civilization VI sur PC /

Avis Civilization VI sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
13.7/20
16 à 20
33
11 à 15
14
6 à 10
13
0 à 5
8
Donnez
votre avis
68 notes

Les avis les plus utiles

11/20
relativx
Alerte
Posté le 04 Novembre 2016

Bonjour à tous, tout d'abord sachez que j'ai 70h sur ce jeu, que j'ai fait plusieurs parties en entier, 1 victoire religieuse, culturelle et militaire, plusieurs parties en multi également. Bien qu'incomplet, cette critique aborde selon moi les points essentiels du jeu pour un amateur de 4x.

Des innovations très réussies

Le jeu présente une fraicheur remarquable et innove dans de nombreux domaines, le système des eurêkas est vraiment sympathique, ça complète bien les quêtes des cités Etats et rythme la partie en vous donnant des objectifs à court terme.
La concurrence des civilizations pour avoir des personnages illustres est également bienvenue et bien pensée.
Les districts sont vraiment un plus et apportent une belle fraîcheur à la saga, ça vous oblige à anticiper l'évolution de la ville, à faire des plans d'urbanisme.
La modification des ouvriers peut paraître anecdotique mais rajoute un vrai choix entre faire des ouvriers ou avancer les batiments/districts de la ville. Et c'est agréable d'avoir ses aménagements en 1 tour. (oui je sais c'est du détail).
Le multijoueur paraît également bien plus stable que sur le 5, et offre plus de possibilités de victoires.
Et l(on peut également saluer la limitation de constructions des merveilles, qui oblige l'adaptation à chaque nouvelle partie.

Des fondations trop scabreuses

En effet, les innovations apportent de la fraîcheur mais ne compensent pas les faiblesses d'une IA désastreuse malgré des promesses d'amélioration, et de nombreux bugs.
La difficulté de l'IA repose à nouveau sur des bonus de production, de science, et des bonus d'unités et de technologie scandaleux dans les premiers tours. L'IA est toujours aussi stupide et incohérente. Ses déplacements d'unités sont mauvais, la gestion de ses villes l'est tout autant.
Dans les niveaux de difficulté les plus hauts, vous relancerez le jeu jusqu'à ce que vous ayez un départ royal, sans être encerclé d'IA's, car elles sont très agressives et vous attaque dans les premiers tous avec une véritable armée quand vous n'avez même pas eu le temps d'en produire une.
Les exemples de l'IA défaillante sont légions. Une IA vous propose de déclarer conjointement la guerre à un tiers, et vous dénonce le tours d'après car vous êtes un belliciste, Saladin veut dès les premiers tours se constituer une force aérienne. Des civilisations vous disent quelque chose d'amical et pourtant apparaissent hostiles après, certaines vous dénoncent sans raison apparentes.
Le système de Casus Belli aurait pu être une très bonne innovation si l'IA avait été codée en conséquence, on a l'impression que les différentes équipes n'ont pas travaillées ensemble.
Les pop ups qui apparaissent en plein milieu de l'écran quand une unité prend des dégats ou quand vos "diplomates" ont reçu une information concernant une civilisation vont vous faire devenir fou, on a envie d'installer un bloqueur de pop-up sur le jeu(Gandhi commerce avec la Chine, Catherine de Médicis cherche un savant etc...). Une des raisons pour laquelle la France est très désagréable à jouer.
Le passage des ères est également beaucoup trop rapide, de nombreuses unités/technologies à peine développées sont presque obsolètes.
Les doctrines de gouvernement sont trop nombreuses, et beaucoup sont sans intéret. L'interface mériterait également d'être retravaillée car trop fouille.
Pour finir on ne peut que se sentir floué quand au faible nombre de civilisations ou maps disponibles, miroir d'une stratégie marketing déplorable. Préparez vous à dépenser le double du jeu en civilisations et en maps pour avoir un jeu complet, à défaut d'avoir un jeu finit.

En résumé, le constat est très mitigé. Les innovations apportées sont vraiment très intelligentes mais elles n'arrivent pas à combler les faiblesses de l'IA, qui ne semble pas avoir été codée en prenant en compte ces innovations. De plus de nombreux bugs, une ergonomie globale et un équilibrage mal travaillé finiront de détruire vos rêves du 4x parfait. Si l'interface, l'équilibrage, et l'ergonomie peuvent être corrigés avec des patchs ou des extensions, je suis plus que réservé quant à la correction de l'IA qui sera probablement laissée comme ça.
Firaxis ferait bien de reconsidérer les exigences des amateurs de 4x, ou il pourrait perdre une grande partie de son public.

Lire la suite...
13/20
rekhymushi
Alerte
Posté le 22 Octobre 2016

Je donne mon avis après 5 parties à plusieurs niveaux de difficulté différents.

Graphismes:
- Le jeu est assez bien optimisé pour une version 1.0, et une qualité graphique assez correcte.
- Les graphismes tranchent beaucoup avec les épisodes précédents, avec un côté plus cartoon, on aime ou on aime pas (personnellement j'aime bien).
- Les animations sont sympathique, que ce soit pour les unités, les dirigeants, et la carte et le brouillard de guerre sont très jolis, malheureusement l'aspect "papier" rend plus complexe la compréhension du terrain.

Gameplay:
- Le jeu est globalement plus complexe que Civ 5, il y a plus d'aspects à gérer, que ce soit avec les districts, les doctrines, l'espionnage, les cité-états.
- La disparition du bonheur au profit des habitations et de l'activité est à mon sens injustifié, mais ça fonctionne.
- L'arbre technologique a été fortement dépouillé, on peut zapper la moitié des technologies pour sauter dans les âges supérieurs, et on a l'impression de sauter de la Renaissance à l'ère moderne en quelques tours. L'arbre des doctrines est cependant assez bien pensé même si trop simpliste par rapport aux choix que l'on devait faire dans Civ 5 avec les doctrines sociales et l'Idéologie.
- L'écran de gestion de la ville (interface) est salement mal fichu. Là où auparavant on pouvait tout faire sur un seul écran, soit, acheter des cases, gérer les citoyens, acheter des unités/bâtiments, lancer des productions, et bien maintenant il faut sauter d'un bouton à un autre, ce qui est un net retour en arrière.

VS IA:
Je n'ai encore testé que le combat contre l'IA, je dois dire que je suis assez déçu:
- IA globalement très agressives, peu importe le niveau de difficulté.
- Celles-ci dénoncent pour un rien ("A plus de personnages illustres"), et démarrent des guerres sans la moindre raison.
- Peu de différence entre une IA et une autre, deviennent facilement hostiles et font la guerre dès que possible, ainsi on se retrouve avec des IA qui perdent la partie au bout de 15 tours.
- Pour autant, il est assez facile de combattre une IA.
En bref, l'IA est toujours aussi décevante que sur Civ 5.

Interface:
Les rares différences d'interface avec Civ 5 sont en fait des dégradations, il faut faire beaucoup plus de clics pour trouver le bon menu, l'interface des villes est très mauvais, fortement dégradé, les icônes de ressources stratégiques disponibles sont illisibles, la carte est difficile à comprendre à cause du brouillard de guerre "Effet papier".

J'oubliais, le Support des mods n'est pas encore implémenté (ce qui est indispensable).
Heureusement, il s'agit de Civilization, je vais sans aucun doute pouvoir ajouter 3 points à la note que je lui donne actuellement, dans 1 an.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (68)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5 
Page suivanteFin
11/20
relativx
Alerte
Posté le 04 Novembre 2016

Bonjour à tous, tout d'abord sachez que j'ai 70h sur ce jeu, que j'ai fait plusieurs parties en entier, 1 victoire religieuse, culturelle et militaire, plusieurs parties en multi également. Bien qu'incomplet, cette critique aborde selon moi les points essentiels du jeu pour un amateur de 4x.

Des innovations très réussies

Le jeu présente une fraicheur remarquable et innove dans de nombreux domaines, le système des eurêkas est vraiment sympathique, ça complète bien les quêtes des cités Etats et rythme la partie en vous donnant des objectifs à court terme.
La concurrence des civilizations pour avoir des personnages illustres est également bienvenue et bien pensée.
Les districts sont vraiment un plus et apportent une belle fraîcheur à la saga, ça vous oblige à anticiper l'évolution de la ville, à faire des plans d'urbanisme.
La modification des ouvriers peut paraître anecdotique mais rajoute un vrai choix entre faire des ouvriers ou avancer les batiments/districts de la ville. Et c'est agréable d'avoir ses aménagements en 1 tour. (oui je sais c'est du détail).
Le multijoueur paraît également bien plus stable que sur le 5, et offre plus de possibilités de victoires.
Et l(on peut également saluer la limitation de constructions des merveilles, qui oblige l'adaptation à chaque nouvelle partie.

Des fondations trop scabreuses

En effet, les innovations apportent de la fraîcheur mais ne compensent pas les faiblesses d'une IA désastreuse malgré des promesses d'amélioration, et de nombreux bugs.
La difficulté de l'IA repose à nouveau sur des bonus de production, de science, et des bonus d'unités et de technologie scandaleux dans les premiers tours. L'IA est toujours aussi stupide et incohérente. Ses déplacements d'unités sont mauvais, la gestion de ses villes l'est tout autant.
Dans les niveaux de difficulté les plus hauts, vous relancerez le jeu jusqu'à ce que vous ayez un départ royal, sans être encerclé d'IA's, car elles sont très agressives et vous attaque dans les premiers tous avec une véritable armée quand vous n'avez même pas eu le temps d'en produire une.
Les exemples de l'IA défaillante sont légions. Une IA vous propose de déclarer conjointement la guerre à un tiers, et vous dénonce le tours d'après car vous êtes un belliciste, Saladin veut dès les premiers tours se constituer une force aérienne. Des civilisations vous disent quelque chose d'amical et pourtant apparaissent hostiles après, certaines vous dénoncent sans raison apparentes.
Le système de Casus Belli aurait pu être une très bonne innovation si l'IA avait été codée en conséquence, on a l'impression que les différentes équipes n'ont pas travaillées ensemble.
Les pop ups qui apparaissent en plein milieu de l'écran quand une unité prend des dégats ou quand vos "diplomates" ont reçu une information concernant une civilisation vont vous faire devenir fou, on a envie d'installer un bloqueur de pop-up sur le jeu(Gandhi commerce avec la Chine, Catherine de Médicis cherche un savant etc...). Une des raisons pour laquelle la France est très désagréable à jouer.
Le passage des ères est également beaucoup trop rapide, de nombreuses unités/technologies à peine développées sont presque obsolètes.
Les doctrines de gouvernement sont trop nombreuses, et beaucoup sont sans intéret. L'interface mériterait également d'être retravaillée car trop fouille.
Pour finir on ne peut que se sentir floué quand au faible nombre de civilisations ou maps disponibles, miroir d'une stratégie marketing déplorable. Préparez vous à dépenser le double du jeu en civilisations et en maps pour avoir un jeu complet, à défaut d'avoir un jeu finit.

En résumé, le constat est très mitigé. Les innovations apportées sont vraiment très intelligentes mais elles n'arrivent pas à combler les faiblesses de l'IA, qui ne semble pas avoir été codée en prenant en compte ces innovations. De plus de nombreux bugs, une ergonomie globale et un équilibrage mal travaillé finiront de détruire vos rêves du 4x parfait. Si l'interface, l'équilibrage, et l'ergonomie peuvent être corrigés avec des patchs ou des extensions, je suis plus que réservé quant à la correction de l'IA qui sera probablement laissée comme ça.
Firaxis ferait bien de reconsidérer les exigences des amateurs de 4x, ou il pourrait perdre une grande partie de son public.

Lire la suite...
13/20
rekhymushi
Alerte
Posté le 22 Octobre 2016

Je donne mon avis après 5 parties à plusieurs niveaux de difficulté différents.

Graphismes:
- Le jeu est assez bien optimisé pour une version 1.0, et une qualité graphique assez correcte.
- Les graphismes tranchent beaucoup avec les épisodes précédents, avec un côté plus cartoon, on aime ou on aime pas (personnellement j'aime bien).
- Les animations sont sympathique, que ce soit pour les unités, les dirigeants, et la carte et le brouillard de guerre sont très jolis, malheureusement l'aspect "papier" rend plus complexe la compréhension du terrain.

Gameplay:
- Le jeu est globalement plus complexe que Civ 5, il y a plus d'aspects à gérer, que ce soit avec les districts, les doctrines, l'espionnage, les cité-états.
- La disparition du bonheur au profit des habitations et de l'activité est à mon sens injustifié, mais ça fonctionne.
- L'arbre technologique a été fortement dépouillé, on peut zapper la moitié des technologies pour sauter dans les âges supérieurs, et on a l'impression de sauter de la Renaissance à l'ère moderne en quelques tours. L'arbre des doctrines est cependant assez bien pensé même si trop simpliste par rapport aux choix que l'on devait faire dans Civ 5 avec les doctrines sociales et l'Idéologie.
- L'écran de gestion de la ville (interface) est salement mal fichu. Là où auparavant on pouvait tout faire sur un seul écran, soit, acheter des cases, gérer les citoyens, acheter des unités/bâtiments, lancer des productions, et bien maintenant il faut sauter d'un bouton à un autre, ce qui est un net retour en arrière.

VS IA:
Je n'ai encore testé que le combat contre l'IA, je dois dire que je suis assez déçu:
- IA globalement très agressives, peu importe le niveau de difficulté.
- Celles-ci dénoncent pour un rien ("A plus de personnages illustres"), et démarrent des guerres sans la moindre raison.
- Peu de différence entre une IA et une autre, deviennent facilement hostiles et font la guerre dès que possible, ainsi on se retrouve avec des IA qui perdent la partie au bout de 15 tours.
- Pour autant, il est assez facile de combattre une IA.
En bref, l'IA est toujours aussi décevante que sur Civ 5.

Interface:
Les rares différences d'interface avec Civ 5 sont en fait des dégradations, il faut faire beaucoup plus de clics pour trouver le bon menu, l'interface des villes est très mauvais, fortement dégradé, les icônes de ressources stratégiques disponibles sont illisibles, la carte est difficile à comprendre à cause du brouillard de guerre "Effet papier".

J'oubliais, le Support des mods n'est pas encore implémenté (ce qui est indispensable).
Heureusement, il s'agit de Civilization, je vais sans aucun doute pouvoir ajouter 3 points à la note que je lui donne actuellement, dans 1 an.

Lire la suite...
10/20
genovafsb
Alerte
Posté le 26 Octobre 2016

Avant toute chose, je précise avoir passé 40h sur Civilization 6 (j'y ai passé mon WE), et 3 parties complètes au compteur.

Après un Civilization Beyond Earth qui était une énorme déception (malgré son fantastique 18 sur JVC, absolument pas mérité), je ne suis pas surpris de voir une nouvelle fois une bonne note tomber. Et pourtant, une nouvelle fois, ce Civilization est vraiment décevant. A la limite du scandaleux même.

Le jeu est moins riche, moins complet et plus buggué que Civilization 5. Si vous vous éclatiez sur Civilization 5, vous ferez un très gros pas en arrière en venant sur le 6. Certains pigeons tentent d'expliquer que c'est normal, qu'il faudra attendre les extensions (30 à 40€) pour avoir un bon jeu final. Non ce n'est pas normal, un point c'est tout, et si vous ne voyez pas pourquoi, ce n'est pas mes explications (le bon sens en fait) qui vous fera changer d'avis. On peut cependant légitimement être dégouté de voir une énième fois un jeu qui va sortir en kit, avec ses DLC à 10€ ajoutant une civilization.

Voici une liste de points négatifs sur ce Civilization 6 :

  • Le jeu est encore plus lent que Civ5 entre chaque tour. Oubliez les parties avec 12 IA sur les cartes immenses, parce que vous devrez attendre 1 minute entre chaque tour.
  • Le jeu n'est pas équilibré. Certaines victoires sont bien plus simple d'accès que d'autres (coucou la victoire religieuse). Les changements d'ères sont trop rapides, et on se retrouve trop souvent avec des unités rapidement obsolètes. Certains joueurs diront qu'ils faut lancer en mode "marathon", sauf que vu que les temps de productions sont aussi allongés eux aussi, ça ne change rien du tout au problème.
  • Une IA complètement stupide. Sur ma dernière partie, une IA me dénonce parce que mon armée est trop faible, et le tour d'après finalement me dit le contraire alors que rien n'avait changé entre les deux tours (aucune unité de produite, aucune action). L'IA est toujours aussi nulle militairement, il est facilement possible de venir à bout de grosses armées avec 2 unités en les bougeant régulièrement.
  • L'interface est ratée, il manque des menus très utiles (un menu militaire pour avoir un accès facile à ses unités !), l'interface des villes est vraiment pénible. Et toujours ces satanées routes commerciales / espions à devoir réassigner en permanence !
  • Le système de doctrine est nul. Il a été mis dans un arbre à part, exactement pareil que celui des technologies, et donne accès à des cartes donnant quelques bonus qu'on pourra mettre suivant notre gouvernement. Sauf que parmi toutes ces cartes, il y en a clairement des bien meilleures d'autres, ce qui fait qu'on joue toujours avec le même pool de quelques cartes.
  • Très peu d'options de personnalisation de partie : on ne peut que désactiver les ruines ou les barbares. Très peu de type de cartes disponibles.
  • Gros manque de finition du jeu, par exemple j'ai perdu ma dernière partie sans qu'il soit indiqué nulle part pourquoi.
  • Moins d'unités de guerre que Civ5.
  • Difficile de distinguer certains lieus déjà explorés d'autres à cause du brouillard de guerre pas toujours très clair.

Civilization 6 est un jeu qui a tout l'air d'avoir été fini à la hâte, sachant par avance qu'il corrigerait en partie ses défauts à coup d'extensions à 30€. Il ne vaut pas plus de 10 en l'état actuel, et je recommande chaudement aux joueurs ne l'ayant pas encore pris d'attendre 2 ans, quand le jeu sera soldé à 40€ avec ses deux extensions. Ne vous fiez pas au test de JVC, ils s'étaient déjà trompé pour Civ BE.

Lire la suite...
8/20
Chris-Daniels
Alerte
Posté le 10 Novembre 2016

Grosse déception pour 60€ je m'attendais à un jeu à la hauteur du test mais non...

Très peu de personnalisation des unités bien que l'arbre des compétences soit joli ca fait pas tout.

Paramétrage de la partie / Personnalisation de sa partie = néant. on peut pas créer sa civilisation (on peut tout juste créer sa religion personnalisée et le choix d'icône est assez réduit). J'ai pas trouvé le moyen de renommer sa civilisation ni ses villes ni son dirigeant... lamentable.

Diplomatie = ca mériterait une bulle car elle est bien buguée, on propose des ressources à une nation qui les a déjà. Alors on clique : rendez ce marché plus équitable = il me fait une demande insensée, puis je reclique rendre ce marché équitable après avoir supprimé toutes les ressources qu'il me demandait, et au final, on arrive à l'offre de base "totalement idiote" que je lui avais fais et il accepte ... Seule chose de bien, il y a un motif aux dénonciations (dans le 5 y avait pas de justification) bien que cela ne change pas grand chose

Militairement : snif... une IA 1ere puissance militaire et moi seulement en 6èm position, je l'ai rayé de la carte car l'IA attaquait sans aucune stratégie...

Technologie : c'est pour moi une des rares nouveautés : le practice skill. accomplissez une mini quête pour gagner 50% d'avancement de la technologie, et ca, c plutôt bien ! c'est ce qui le sauve en fait...

Féodalité et vassalisation aurait été bien comme dans civ 4 mais depuis cet opus, bcp de choses se sont perdues.

En finalité, je regrette de l'avoir acheté en lisant un test alléchant mais corrompu et pas à la hauteur de ses promesses.

Lire la suite...
10/20
R4t4touille
Alerte
Posté le 01 Novembre 2016

J'avais déjà donné un avis sur ce jeu un jour après sa sortie et je viens le mettre à jour maintenant que j'ai fait quelques parties de plus.

Première chose, le jeu contient énormément de bugs (principalement au niveau de l'interface). Normal me direz-vous, il vient juste de sortir. Et bien non, ce n'est pas une raison. Il ne m'a fallu que quelques heures de jeu pour en trouver un bon paquet, et sans les chercher, en jouant normalement. Donc soit les développeurs n'ont jamais testé leur jeu, ce dont je doute, soit ils avaient connaissance de ces bugs et ont décidé de sortir le jeu malgré tout ce qui est largement plus plausible et dénote une volonté de faire du fric avant tout.

Mais pire encore, de nombreux éléments d'interface qui sont présent depuis Civ 5 se sont vus dégradés :

- L'interface de ville qui fonctionnait bien jusqu'ici est devenue beaucoup plus fastidieuse à utiliser, alors que globalement, on y fait toujours les mêmes actions, acheter des cases, gérer les citoyens.

- La sélection automatique d'unité est de retour et elle fonctionne très mal ! De plus pour la désactiver, alors que vous pouviez le faire dans les options de Civ 5, il vous faudra aller désormais vous-même modifier un des fichiers du jeu !

- Les animations sont plus lentes que dans Civ 5 ou BE et bug toujours autant (cf l'attaque d'une ville par une caravelle : La ville tire, puis pendant 5s il ne se passe rien, puis la caravelle tire). Et bien sûr, exit les animations simultanées. Dans Beyond Earth vous pouviez faire attaquer ou déplacer plusieurs unités en même temps, pour peu que leurs actions ne rentrassent pas en conflit, désormais c'est devenu impossible !
Seul point positif de ce côté là, le système d'actions instantanées (que vous ne tarderez certainement pas à activer) s'est amélioré, et on comprend un peu mieux ce qu'il s'y passe.

- Quand vous cliquez pour vous déplacer quelque part, le curseur indiquant le nombre de tours n'apparaît qu'au bout de 2s, pourquoi ?! C'est le b.a.-ba d'avoir envie de savoir combien votre unité va dépenser de points de mouvement pour aller à tel ou tel endroit ! On finit par prendre l'habitude de s'en passer tellement on n'a pas le choix.

- L'interface est globalement moins réactive, il s'en dégage une impression de lourdeur. Parfois il faut cliquer plusieurs fois pour qu'une action se lance.

- Le système de priorité sur la répartition des citoyens fonctionne mal et ne se met pas à jour correctement, si bien que vous finirez par vouloir tous les placer à la main dans chacune de vos villes.

Bref, à croire que toute l'expérience qu'ils ont acquis sur Civ 5, Brave New World et Beyond Earth n'a servi à rien. Tout donne l'impression que le jeu a été développé par une équipe qui n'a jamais participé au développement des précédents opus tellement on retrouve les mêmes erreurs.

Après il y a pas mal de nouveautés, mais rien de bien transcendant. On a plus l'impression d'avoir à faire à un Civ 5 modé qu'un Civ 6. Et même parmi ces nouveautés, il y a plein de problèmes :

- Au niveau de la chronologie : En jouant à peu près correctement en vitesse normale, vous devriez démarrer la renaissance aux alentours de 850 ap. J.C.,wtf ? Et le pire c'est qu'à ce moment là, vous aurez l'impression au niveau de la construction des bâtiments de n'en être qu'au début ! Car désormais vous devez construire des quartiers avant de pouvoir y mettre vos bâtiments. L'idée n'est pas mauvaise en soi si seulement ils n'étaient pas si long à construire ! Ah mais je vous vois venir, vous pensez peut-être qu'il suffit d'augmenter la production du votre ville pour faire baisser le temps de construction ? Et non ! Cerise sur le gâteau, leur coût en production augmente au fur et à mesure de vos progrès technologiques ! Tout comme le coût des ouvriers ou des colons. Exit le bon vieux système où il fallait avoir plus de production pour produire plus vite. Ce qui m'amène au problème suivant.

- Le jeu est très très mal documenté. Je vous parlais juste avant de coût de production croissant. Et bien vous ne trouverez nul part comment ce coût augmente. Mieux, la doc existante contient parfois des erreurs, comme sur les bonus de proximité par exemple. Dans le manuel sur steam (oui parce que n'espérez même pas trouver cette information, pourtant capitale dans le Civilopédia) on vous dit que les forêts tropicales apportent un bonus aux quartiers culturels, c'est faux. Nul doute bien sûr qu'au fil des mois de nombreux sites internet documenteront ces différents aspects. Pour l'heure, il est très difficile de trouver des informations sur le fonctionnement de beaucoup d'aspects du jeu.

Lire la suite...
18/20
yenaelle
Alerte
Posté le 22 Octobre 2016

Civilization VI est un jeu que j'attendais depuis son annonce. Après un épisode que j'ai trouvé très bon une fois les deux extensions disponibles, un Beyond Earth que j'ai trouvé assez plat au final, on a ce nouvel opus qui arrive et qui nous annonçait beaucoup de changement. Qu'en est-il au final ?

Pour faire simple, il est génial. Je tiens à préciser que ce qui va suivre est mon ressenti après environ 20h de jeu, ce qui est peu pour comprendre toute la richesse des nouvelles mécaniques, mais assez se rendre compte de ce que ces mécaniques apportent.

Quid des nouveautés, on va commencer par la gestion des villes puisque cette fois ci on doit créer des quartiers spécialisés, qui prennent physiquement place sur la carte un peu à la façon d'un Endless Legend. Quartier commerçant, culturel, scientifique, militaire etc chaque quartier évoluant en y ajoutant des batiments (le marché, la banque, la bourse par exemple pour le commerce) En plus de mieux voir l'évolution de notre ville, son emplacement aura une importance capitale puisque en fonction de celui ci, les bonus accordés seront différents. Un bon point donc qui nous fait réfléchir sur le développement de nos citées. De plus, les merveilles qui elles aussi prennent une case sur la carte, ont des conditions de placement pour pouvoir être construite. Finis donc le rush bète et méchants de certaines merveilles, cette fois il vous faudra en plus le bon terrain. De plus la taille des ville sera limité par les habitations. Un peu à la manière des anciens opus (avant le 5) une ville ne pourra dépasser un certain niveau de population sans certains aménagements comme l'aqueduc par exemple. Le bonheur est toujours présent et determinera la vitesse de croissance et de développement de ces villes.

Autre point intéressant la gestion des citée états. Cette mécanique a été entièrement revue, et d'une très bonne manière. Au fil de la partie, en utilisant certaines mécaniques, vous obtenez de l'influence qui a terme vous octrois des émissaires. Emissaires qu'on peut envoyer dans les cités états qui vous donneront des bonus, et une fois un cap passé, vous pouvez devenir leur suzerain. A vous leur ressource, leur vision, le libre passage et la possibilité, moyennant finance, de lever une armer et ainsi prendre le contrôle total de leur troupe. Un vrai bonheur. Mais la suzeraineté pourra vous être chapardé par les autres nations, il ne faut donc pas se reposer sur ses lauriers.

Le nouveau système de recherche séparé en deux : la science et les dogmes est égallement très intéressant. Bien que la science soit assez classique, les dogmes eux vous permettent d'accéder à des interactions plus évoluées avec les autres nations et des bonus activables dans votre gouvernement. Exemple d'interaction : déclarer une guerre territoriale, une guerre sainte, une guerre coloniale et bien d'autre. Les gouvernements eux remplacent les doctrinent du 5. Finit l'arbre ultra fermé, ici vous choisissez un gouvernement qui vous donne un bonus qui évolue avec le temps (l'évolution est permanante) et vous pouvez choisir des bonus modifiables en fonction de la situation.

Je ne m'attarderais pas sur le système religieux qui ressemble beaucoup au 5, même si la fois a ici plus d'importance puisque c'est une monaie qui permet de débloquer des personnages illustre, l'espionage est bien sûr présent et tout aussi intéressant. Au niveau militaire on peut former des régiments de plusieurs unités qui seront plus puissants que tout seul. Des unités nouvelles et intéressantes sont d'ailleurs présentes comme le médecin, le balon qui permet d'avoir une plus grande portée pour les armes de siège bref que du bon

Au final un excellent épisode qui a que du bon, le côté graphique me plait énormément, l'animation des dirigeants est agréable quoi qu'en disent certains trolls frustrés par la vie visiblement. Si je devait nommer des points négatifs, il n'y a plus le pannel démographie qui nous permettait de se situer dans différents domaines par rapport aux autres civilisations (la production, l'alphabétisation, le nombre de troupe etc). La recherche des ressources stratégiques sur la carte est un peu laborieuse puisque on ne peut afficher que toutes les ressources ou aucune, j'aurais aimé pouvoir choisir la ressource à afficher. L'ia m'a semblé plutôt correcte, mais après seulement 20h je ne pense pas qu'on puisse donner un avis tranché là dessus. Je n'ai pas encore testé le multi mais par contre le jeu est super stable, aucun crash ou bug à signaler le jour de la sortie, c'est assez rare pour le signaler.

Vous pouvez donc foncer si vous êtes fan de 4X, et si vous voulez découvrir le genre, ce titre est un bon choix puisque doté d'un tutoriel qui vous fournira une bonne aide pour bien aborder ce type de jeu.

Lire la suite...
15/20
ch0urm0
Alerte
Posté le 24 Octobre 2016

J'ai joué deux parties la première pour tester vite fait et la seconde est en cours et je suis vers 1500 après Jésus Christ.
Les changements sont assez déroutant au début. Les ouvriers qui disparaissent, la diplomatie bien différente aux précédentes versions, le système de dogmes, les villes qui ne se défendent seules qu'avec les remparts, etc...
J'ai eu du mal au début avec le nouveau système des ouvriers mais finalement, on s'y fait et c'est pas mal. Je ne saurais encore dire si c'est mieux ou moins bien néanmoins.
Par contre, je n'accroche pas à la diplomatie. Les autres pays se fâchent très rapidement et pour rien en plus. Les échanges continuent d'être en notre défaveur 4 fois sur 5. Ca m'a forcé à changer mon fusil d'épaule et à faire une nation militaire qui rase ses adversaires.
C'est bien dommage car pour l'instant, je trouve que c'est la solution la plus évidente.
Je regrette que dans les options de bases, les barbares soient aussi virulents. ils arrivent parfois à 10 troupes, pillent et limite nous rasent une ville.
Avant on envoyé réparer les dégâts avec un ouvrier. C'est le cas aussi ici sauf pour les extensions de la ville type "camp", "lieu de culte", etc... Pour ces derniers, c'est la ville qui doit réparer ce qui ralenti beaucoup la progression générale. Pour compenser cela, j'ai fait le choix de mettre de côté la religion. Pour suivre le rythme, il faut faire des choix, on ne peut plus se lancer dans chaque domaine. En tout les cas, pour le moment, avec ma faible expérience de ce nouveau volet, c'est ce que je fais.
Dans l'ensemble, le jeu est agréable car on a du mal à décrocher comme avant.
J'espère juste que la gestion générale (évoluer militairement, religieusement et scientifiquement dans les mêmes proportions) et les rapports diplomatiques vont s'améliorer avec ma connaissance du jeu.

Lire la suite...
9/20
f1_fan
Alerte
Posté le 07 Novembre 2016

J'ai même préféré Beyond earth c'est dire ! Civ V est loin devant, à tous les points.

Interface ignoble, on voit que dalle, l'arbre des techs à chier, les dogmes pareil, aucune innovation positive.

Tout prend un temps fou, les unités sont visuellement moins bien travaillées que dans le 5, les quartiers bouffent énormément de place alors qu'avant on stockait tout en ville, ici on doit détruire les aménagements non seulement pour les merveilles mais pour les quartiers également...

L'IA au top, ils attaquent dès les premiers tous, avec les barbares qui ont plus d'armées que vous et même des cavaliers en -3000 JC !! Si Si

Du coup avant même de faire un grenier on se retrouver encerclé par les archers montés des Scythe plus les cavaliers des barbares ! Et tout çà sans avoir bouger de son coin :)

Si je pouvais me faire rembourser !

Lire la suite...
5/20
titileterrible
Alerte
Posté le 26 Novembre 2016

J'ai une cinquantaine d'heures sur ce jeux et plusieurs années sur les autres opus, y compris le Civ II sur Amiga.

Mais franchement, là c'est pas possible!!! Tous ces journaleux qui vantent ce jeux n'ont rien testés du tout, ou alors ils sont complètements incompétents ou corrompus: Ce jeux est une d... injouable et pas du tout optimisée...

Dès qu'on joue sur une carte géante, soit ca plante au chargement, et quand ca plante pas, ca freese ou ca lague pendant le jeux. Pourtant mon Windows 8.1 est à jour, les drivers de ma GTX 980 TI aussi. Avec un core I7 6700k et 16 Go de Ram, tous mes autres jeux tournent en Ultra et ma machine est hyper stable.

Avec une config pareille on devrai pas avoir de ralentissements !!! Ben si. En début de partie, souvent quand on tombe sur une unité barbare, les tours qui prennent normalement entre 5/6 secondes passent à plus de 3/4 minutes (le temps de fumer un clope et de boire un café) et ce jusqu'au déblocage par la découverte d'un dogme ou d'une techno !!!!

Je commence à en avoir raz-le-bol de ces tests de complaisance, plus ou moins copiés-collés d'un site à l'autre histoire de faire vendre un jeux pas du tout optimisé... Vous voulez perdre 60€ ??? Achetez ce jeux...

Lire la suite...
13/20
Le_Merovingien_
Alerte
Posté le 01 Novembre 2016

Voici mon avis sur ce civilization VI, mais avant de lire, merci de prendre en compte les points suivants :
- Je joue aux civilizations depuis le 3
- J'adore les jeux au tour par tour et je ne suis pas néophyte en la matière
- Cet avis est noté sur la version 1.0 du jeu, sans mod

Graphismes : Rien à dire, c'est propre, le moteur envoi du lourd. Le tout reste très fluide, les informations sont claires à l'écran, les unités/bâtiments sont bien modélisés ! Bon faut que le design plaise...mais si on accroche c'est bon ;)
Note 18/20

Jouabilité : C'est du Civ, classique. L'interface est bien fichue. La non plus rien à dire, sauf le manque de raccourci mais qui viendra surement avec une prochaine MaJ
Note 17/20

IA : Enfin nous y voilà, la bête noire du jeu. Eh bien il est honteux, après plus de 20 ans de Civ, d'en arriver la aujourd'hui. Je pense que les Dev ont tout simplement fait du copier-coller. Les nations vous attaquent sans vous avoir vu, les alliances sont d'une inutilité flagrante (pourtant n'est ce pas grâce aux alliances que les civilisations ont pu survivre au fil de l'histoire ?) Bref ce point est trop important pour être omis. Clairement du foutage de gueule.
Note 1/20

Combat : Bon ba je suis dsl, je sais que les combats ne sont pas le point fort d'un Civ, mais en est 2016 ! Et en 2016, voir 3 fantassins tirer sur un pauvre char en 1/2 seconde ba dsl ça m'endort...A quand des combats plus réaliste, plus intéressant ? Je suis sur qu'il y a quelque chose à faire dans ce sens. Autre point chiant : Déplacer toute son armée clique par clique....grrrrrr pas moyen de faire un système mieux optimisé ?? Bon je note l'effort fait sur les régiments, et la possibilité de coupler une artillerie avec de l'infanterie.
Note 12/20

Bande son : Les thèmes sont biens, sans plus. Un peu redondant au final. Ça reste classique. Mention spéciale aux bruitages, enfin on a des bruitages de quasi-qualité ! Ça progresse...
Note 15/20

Total moyenne : 13/20

Lire la suite...
9/20
AdirneTBB
Alerte
Posté le 05 Novembre 2016

Du Gachis :

Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai effectué des parties avec le test de différentes victoires.

Point positifs:
Bande son super sympatique avec pour chaque civilization une touche particulère comme pour les autres Civs...
La refonte du jeu avec le système de quartier sympatique et qui oblige de bien choisir ce que l'on fait dans chaque ville et selon sa civ...
Les graphismes sont assez sympa mais manque de constate et de variétés

Mais que de points négatifs:
Jeu en kit (peu de civilizations au départ, peu d'options disponibles et de carte) et achat obligatoire de DLC ensuite...une honte au prix payé (40€ environ) où beaucoup de bugs sont observés
Une lenteur du jeu même avec des cartes petites...mal optimisé
Une IA en carton : Diplomatie nulle et inexistante...L'IA fait n'importe quoi même dans les plus fortes difficultés...
L'équilibre du jeu certaines victoires sont hyper simples...en particulier si on prends la bonne civs...

Déçu vraiment déçu

Lire la suite...
11/20
ideur
Alerte
Posté le 05 Novembre 2016

- Jolis graphismes
- Interface un peu améliorée
- Musique sympathique
- IA catastrophique mais alors ....... catastrophique,
- Elle ne connait pas les navires, elle déclare la guerre pour rien.
- Les alliances ne valent rien (en pleine guerre votre allié se retourne contre vous pour rien).
- Les IA vous dénonces au moindre geste de votre part.
- En temps de guerre l'IA peut tourner autour de vos villes avec son armée pendant 3 heures sans rien faire.
- Aucune cohérence dans le développement, une IA commence une victoire scientifique puis change d'un coup pour essayer une victoire religieuse sans aucune raison.
- Début de partie avec emplacement des joueurs complétement foiré, tout le monde se retrouve l'un à côté de l'autre et le reste de la map est vide.

Bref acceptable pour un studio qui se lance dans le genre 4X mais inacceptable pour un Civilization.

Lire la suite...
5/20
madzak
Alerte
Posté le 30 Novembre 2016

La série est entrain de se auto-ridiculiser, il y a vraiment beaucoup a dire mais L'IA ma affreusement bouche bée, au plus haut niveau DEITY je ne sens aucune difficulté en guerre contre les Civs,
IA n'essaie même pas a se combattre, ce qui me rend fous: pourquoi l'IA en guerre ratte des tours n'attaque pas comme si elle disent vas-y tue moi !

Lire la suite...
14/20
Ben230680
Alerte
Posté le 27 Octobre 2016

La nouvelle direction artistique réussit plutôt bien au jeu. Le système de double arbre de technologie/dogme est bien pensé et permet plus de réflexion pour optimiser au mieux notre avancée.
La disparition de la victoire diplomatique ne me gêne pas du tout; elle était rebarbative. Devoir bombarder des cités etat de pognon et eventuellement lutter à armes inégales contre cet enfoiré d'Alexandre ne me manquera jamais.

Mais d'un autre côté, cette victoire religieuse est-elle judicieuse ? L'IA étant programmée pour spammer des missionaires et le fait de devoir convertir la moitié de la planête fâce à ça ... pas convaincu. Et puis la religion comme condition de victoire ... n'en entendons nous pas déjà assez parler ?

Pour le reste...
on attendait un contenu au moins équivalent au 5 avec Brave New World, et ça n'est pas le cas .
Je trouve qu'il y a peu de civilisations, avec un choix des dirigeants discutable, mais je n'entrerai pas dans le débat . Aussi, pourquoi ne permettre qu'à la Grèce de choisir entre 2 dirigeants ? Pourquoi entrer dans la politique du type ; Préco = Aztèques ?
Bref; peu ce civilisations et de type de map (pas de carte Terre, ni Terra -simili Terre-)

Les deux gros points noirs pour moi sont L'IA et l'interface :

-L'IA est aux fraises. Elle est soit agressive sans raison, soit irrationelle (meme si, on le sait, chaque civ a une intention cachée). Et la réction de l'ensemble des civs face à un evenement est rarement cohérente, ce qui commence à devenir dommage pour un tel type de jeu.

-L'interface: les messages d'evenements sont inscrits rapidement au centre de l'écran quelques secondes... trop peu pour les messages vraiment important, trop imposant pour les messages anodins.
Les bulles d'infos en bas à droite poppent mais il faut se battre avec le curseur pour faire apparaitre le message s'y réferant. Ca devient vite très agaçant.

Toujours ce problème de "tu jouera avec cette unité!" alors qu'on veut commencer le tour sur une autre (pb reglable dans user.txt dans document/mygames, mais bon).

Pas de civilopedia à l'ouverture du jeu pour bien cerner les civs, comme dans le 5.

-La carte: le brouillard de guerre est une horreur. Au lieu d'un brouillard de guerre, on dirait qu'on laisse derrière nous une zone desertique. C'est mignon, comme ça, mais pas clair. D'autant que la couleur de ce brouillard se confond avec la zone non découverte (qui ,elle, en style carte à l'ancienne, est très sympa) et celà devient illisible. Vite, un patch !

Enfin, la musique principale tape sur le cerveau : si celle du IV a eu un Grammy, je pense que ces choristes sous amphets ne risque pas un prix.

Alors, evidemment, ça reste un bon jeu, mais je suis déçu. Attendons les mods et les patchs pour en profiter pleinement. Oh ! Désolé pour le pavé !

Lire la suite...
10/20
tos3838
Alerte
Posté le 01 Janvier 2019

bonjour

Un civilization qui possède son lot de nouveauté et notamment une gestion plus intelligente des merveilles et de la gestion des villes.
Il est très beau et les animations sont vraiment réussis.

Mais voila, le contenue est particulièrement pauvre, peu de variété de cartes ou d époques.
Le jeu n ai clairement pas finis et après toutes ces années il n y a toujours pas d éditeur de jeu.

Les modes des joueurs sont peu nombreux et ne corrigent que trop peu les défauts ( tares ) de cet OPUS.
CIV6 manque cruellement de contenue et ont vous rajoutes en bonus des miettes a prix d or a travers des DLC qui ne changent pas grand chose...

Pour finir la rédaction qui note le jeu 17/20 quand la communauté ( trop gentille sur la notation ) offre un 13.8....

Bref il ne restera pas dans les mémoires

Lire la suite...
1  2  3  4  5 
Page suivanteFin
Boutique
  • Civilization VI PC
    39.99 €
    39.99 €