Menu
Dragon Age Inquisition
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
14/20
16 à 20
134
11 à 15
83
6 à 10
41
0 à 5
29
Donnez
votre avis
287 notes

Les avis les plus utiles

13/20
gigaflash01
Alerte
Posté le 17 Décembre 2014

Cet avis est posté après avoir fini l'histoire et bien avancé dans les quêtes secondaires de DAI.
j'ai également jouer à DAO (que j'ai ADORE) et DA2 (qui m'a beaucoup déçu).

Points positifs :
- les cartes sont vastes et riches en décors.
- les ressources ainsi que l'artisanat.
- la possibilité de gérer comme on l'entend l'inquisition (la décoration, les troupes etc etc...)

Maintenant les points négatifs :
- des crash, pas méchants mais très nombreux.
- le menu tactique des personnages est vraiment bidon, soit tout le monde attaque le même ennemi que le personnage contrôlé, soit on défend tel ou tel perso, et les technique sont utilisé n'importe comment tant qu'il y a de l'endurance ou du mana (on est loin des tactiques de DAO).
- les quêtes annexes sont vides de tout ce qu'on attend d'une quête annexe, on ne les fait que parce quelles rapportent de l'EXP.
- le gameplay (sur les zones à risque ou au camp)
....en gros fonce dans le tas comme un gros débile sans tactique tu verras après, bioware à fait pire que DA2 maintenant seul les potions (pour peux qu'on en est suffisamment) peuvent soigné les persos (à j'oublie le sort de barrière de solas qui se dissipe rapidement)
....les échange avec les autres compagnons reste vide est sans intérêt.
....on passe plus de temps à ramasser des ressources qu'a jouer.
- l'histoire manque parfois de cohérence avec les précédents opus et de profondeur de scénario, corypheus faisait parti des magisters tévintides qui ont pénétré dans la cité d'or.......... en fait c'est tout ce qu'on sait et apprends de lui.
- custom des persos : j'ai l'impression que plus on avance et moins on à le choix sur comment on veux faire évoluer notre équipe, ils croient qu'on devient vraiment .......... ( vous m'avez compris).
- les choix qui nous sont proposé n'ont pas de réel impact sur l'histoire ou les compagnons (je pense à DAO ou à la fin du jeu les conséquences de nos choix étaient affiché) même tout au long.

Bref pour terminer, pour ceux qui on jouer à DAO vous savez quoi faire, pour ceux qui n'y ont jamais jouer jouer à DAI c'est un bon jeu d'action très simple d'utilisation.

Lire la suite...
9/20
Tiul
Alerte
Posté le 30 Décembre 2014

Dragon Age: Inquisition a pris sans aucun soucis la palme du jeu le plus frustrant, long et inutile de chez Bioware auquel j'ai pu jouer, malgré ses illustres ancêtres et les gens censément talentueux qui l'ont créé.

Le système de combat est basé sur le mode MMO ("oh, le cooldown du sort est fini, je vais l'envoyer dans la courge de l'ennemi"), en gros tu bourrines ton clavier dès qu'un des sorts devient utilisable. Zéro stratégie, tu tapes et tu essaies de survivre avec les boucliers (compétence de mage seulement) et les potions. Les sorts de soins, pourtant présents dans les opus précédents, ont été supprimés.

Si pardon, un peu de stratégie contre les dragons, de vrais combats de boss de MMORPG avec des zones à éviter, des placements, etc. Bref, absolument rien de nouveau sous le soleil, surtout qu'une fois que tu en as battu un, tu peux à peu près tous les battre.

Parlons des compétences. Les guerriers ont des sorts de flammes plus beaux et pyrotechniques que les mages de feu. Ça en dit long. J'ai joué mage, comme je le fais souvent, eh ben PLUS JAMAIS CA. A choisir, le gameplay du voleur semble un poil plus marrant.

Le jeu est clairement créé pour console: l'inventaire et le système de points par niveau (simplification extrême de la personnalisation) sont effroyables à utiliser, le mode tactique est une vaste blague (pardon, la VUE tactique, il n'y a pas de mode tactique puisque tu peux ordonner à chaque personnage UNE action avant que l'IA (débile) reprenne le dessus et laisse tes compagnons ou ton personnage cramer le précieux sort de résurrection, rester dans les flammes et mourir bêtement malgré la présence d'une compétence pouvant t'en expulser ou t'en protéger, ou siffler cinq potions de soins à la suite au lieu de sortir de la PUTAIN DE ZONE DE FLAMMES).

Certains compagnons finissent par devenir un peu attachants, à la longue. La moitié des personnages a un charisme d'endive, l'autre est assez marrante. Evitez Solas, Cassandra, Varric et Cole, préférez-leur Vivienne, Dorian, Iron Bull, Blackwall ou Sera, leurs dialogues sont tellement plus drôles. Quant aux romances... pff je préfère ne même pas en parler.

Question intérêt du jeu, j'ai eu l'impression de passer des heures dans des environnements vides à chasser des bandits et retrouver des centaines de fragments d'artefacts et de parchemins à la con. Entre les mini-jeux relous où il faut dessiner des constellations sans repasser au même endroit, le housing où on envoie nos conseillers en mission pour revenir parfois quatorze (vraies) heures plus tard (petite astuce, changer l'heure du PC permet de passer outre) et les sessions de jeu de plate-formes pour récupérer des fragments sur les endroits inaccessibles, on pourrait trouver ça protéiforme, mais ça ne l'est pas: c'est juste chiant et inutile. On veut du RPG, on se retrouve à sauter de montagne en montagne pour un des dix-huit fragments planqués sur la carte. Super.

Les zones sont vides, jolies mais vides. Il y a même une zone de désert qui se moque d'elle-même, en arrivant pour la première fois notre éclaireuse nous dit en substance "vous êtes sûr qu'on doit rester ici, c'est vide et y'a pas vraiment d'intérêt, quel pays de merde". Meta-humour peut-être, moi ça m'a pas fait marrer de traverser le Sahara pour trois quêtes et deux fragments.

En-dehors de la quête principale, truffée de cutscenes et de décisions importantes, les quêtes sont assez nazes, également basées sur le mode MMORPG ("ramène-moi trois slips de bandits et t'auras des PO"). L'histoire de la quête principale est assez peu palpitante ("tu es l'élu, va sauver le monde") mais au moins pendant celle-ci je ne devais pas ramasser des fucking fragments. Mention spéciale pour l'une des dernières quêtes où on poursuit l'ennemi pour l'empêcher d'accéder au miroir magique qui pourrait lui permettre d'atteindre son but, et en fait on découvre que, huhu, LOL, c'est pas du tout pour ça qu'il était là, et on te sert un nouveau quartier de mythologie inconnue pour faire passer la pilule. Mouais.

Mention passable quand même pour le système d'artisanat, pas mal une fois qu'on s'y met, même si ça implique de ramasser le moindre caillou et la moindre plante qu'on croise.

Ah, et mention spéciale à la monture hahl aux bois si énormes qu'elle ne passe même pas les portes. Obligé de démonter, passer la porte, remonter. Super.

Bref. J'attendais DA:I avec impatience, en espérant un Mass Effect 3 plus joli avec des boules de feu, des haches et des arcs à la place des fusils laser. Immense déception. Gameplay lourd, personnages peu attachants, histoire déjà vue, environnements immenses mais vides, quêtes peu passionnantes, mécanismes empruntés à d'autres genres complètement inutiles... A éviter

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (287)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
13/20
gigaflash01
Alerte
Posté le 17 Décembre 2014

Cet avis est posté après avoir fini l'histoire et bien avancé dans les quêtes secondaires de DAI.
j'ai également jouer à DAO (que j'ai ADORE) et DA2 (qui m'a beaucoup déçu).

Points positifs :
- les cartes sont vastes et riches en décors.
- les ressources ainsi que l'artisanat.
- la possibilité de gérer comme on l'entend l'inquisition (la décoration, les troupes etc etc...)

Maintenant les points négatifs :
- des crash, pas méchants mais très nombreux.
- le menu tactique des personnages est vraiment bidon, soit tout le monde attaque le même ennemi que le personnage contrôlé, soit on défend tel ou tel perso, et les technique sont utilisé n'importe comment tant qu'il y a de l'endurance ou du mana (on est loin des tactiques de DAO).
- les quêtes annexes sont vides de tout ce qu'on attend d'une quête annexe, on ne les fait que parce quelles rapportent de l'EXP.
- le gameplay (sur les zones à risque ou au camp)
....en gros fonce dans le tas comme un gros débile sans tactique tu verras après, bioware à fait pire que DA2 maintenant seul les potions (pour peux qu'on en est suffisamment) peuvent soigné les persos (à j'oublie le sort de barrière de solas qui se dissipe rapidement)
....les échange avec les autres compagnons reste vide est sans intérêt.
....on passe plus de temps à ramasser des ressources qu'a jouer.
- l'histoire manque parfois de cohérence avec les précédents opus et de profondeur de scénario, corypheus faisait parti des magisters tévintides qui ont pénétré dans la cité d'or.......... en fait c'est tout ce qu'on sait et apprends de lui.
- custom des persos : j'ai l'impression que plus on avance et moins on à le choix sur comment on veux faire évoluer notre équipe, ils croient qu'on devient vraiment .......... ( vous m'avez compris).
- les choix qui nous sont proposé n'ont pas de réel impact sur l'histoire ou les compagnons (je pense à DAO ou à la fin du jeu les conséquences de nos choix étaient affiché) même tout au long.

Bref pour terminer, pour ceux qui on jouer à DAO vous savez quoi faire, pour ceux qui n'y ont jamais jouer jouer à DAI c'est un bon jeu d'action très simple d'utilisation.

Lire la suite...
9/20
Tiul
Alerte
Posté le 30 Décembre 2014

Dragon Age: Inquisition a pris sans aucun soucis la palme du jeu le plus frustrant, long et inutile de chez Bioware auquel j'ai pu jouer, malgré ses illustres ancêtres et les gens censément talentueux qui l'ont créé.

Le système de combat est basé sur le mode MMO ("oh, le cooldown du sort est fini, je vais l'envoyer dans la courge de l'ennemi"), en gros tu bourrines ton clavier dès qu'un des sorts devient utilisable. Zéro stratégie, tu tapes et tu essaies de survivre avec les boucliers (compétence de mage seulement) et les potions. Les sorts de soins, pourtant présents dans les opus précédents, ont été supprimés.

Si pardon, un peu de stratégie contre les dragons, de vrais combats de boss de MMORPG avec des zones à éviter, des placements, etc. Bref, absolument rien de nouveau sous le soleil, surtout qu'une fois que tu en as battu un, tu peux à peu près tous les battre.

Parlons des compétences. Les guerriers ont des sorts de flammes plus beaux et pyrotechniques que les mages de feu. Ça en dit long. J'ai joué mage, comme je le fais souvent, eh ben PLUS JAMAIS CA. A choisir, le gameplay du voleur semble un poil plus marrant.

Le jeu est clairement créé pour console: l'inventaire et le système de points par niveau (simplification extrême de la personnalisation) sont effroyables à utiliser, le mode tactique est une vaste blague (pardon, la VUE tactique, il n'y a pas de mode tactique puisque tu peux ordonner à chaque personnage UNE action avant que l'IA (débile) reprenne le dessus et laisse tes compagnons ou ton personnage cramer le précieux sort de résurrection, rester dans les flammes et mourir bêtement malgré la présence d'une compétence pouvant t'en expulser ou t'en protéger, ou siffler cinq potions de soins à la suite au lieu de sortir de la PUTAIN DE ZONE DE FLAMMES).

Certains compagnons finissent par devenir un peu attachants, à la longue. La moitié des personnages a un charisme d'endive, l'autre est assez marrante. Evitez Solas, Cassandra, Varric et Cole, préférez-leur Vivienne, Dorian, Iron Bull, Blackwall ou Sera, leurs dialogues sont tellement plus drôles. Quant aux romances... pff je préfère ne même pas en parler.

Question intérêt du jeu, j'ai eu l'impression de passer des heures dans des environnements vides à chasser des bandits et retrouver des centaines de fragments d'artefacts et de parchemins à la con. Entre les mini-jeux relous où il faut dessiner des constellations sans repasser au même endroit, le housing où on envoie nos conseillers en mission pour revenir parfois quatorze (vraies) heures plus tard (petite astuce, changer l'heure du PC permet de passer outre) et les sessions de jeu de plate-formes pour récupérer des fragments sur les endroits inaccessibles, on pourrait trouver ça protéiforme, mais ça ne l'est pas: c'est juste chiant et inutile. On veut du RPG, on se retrouve à sauter de montagne en montagne pour un des dix-huit fragments planqués sur la carte. Super.

Les zones sont vides, jolies mais vides. Il y a même une zone de désert qui se moque d'elle-même, en arrivant pour la première fois notre éclaireuse nous dit en substance "vous êtes sûr qu'on doit rester ici, c'est vide et y'a pas vraiment d'intérêt, quel pays de merde". Meta-humour peut-être, moi ça m'a pas fait marrer de traverser le Sahara pour trois quêtes et deux fragments.

En-dehors de la quête principale, truffée de cutscenes et de décisions importantes, les quêtes sont assez nazes, également basées sur le mode MMORPG ("ramène-moi trois slips de bandits et t'auras des PO"). L'histoire de la quête principale est assez peu palpitante ("tu es l'élu, va sauver le monde") mais au moins pendant celle-ci je ne devais pas ramasser des fucking fragments. Mention spéciale pour l'une des dernières quêtes où on poursuit l'ennemi pour l'empêcher d'accéder au miroir magique qui pourrait lui permettre d'atteindre son but, et en fait on découvre que, huhu, LOL, c'est pas du tout pour ça qu'il était là, et on te sert un nouveau quartier de mythologie inconnue pour faire passer la pilule. Mouais.

Mention passable quand même pour le système d'artisanat, pas mal une fois qu'on s'y met, même si ça implique de ramasser le moindre caillou et la moindre plante qu'on croise.

Ah, et mention spéciale à la monture hahl aux bois si énormes qu'elle ne passe même pas les portes. Obligé de démonter, passer la porte, remonter. Super.

Bref. J'attendais DA:I avec impatience, en espérant un Mass Effect 3 plus joli avec des boules de feu, des haches et des arcs à la place des fusils laser. Immense déception. Gameplay lourd, personnages peu attachants, histoire déjà vue, environnements immenses mais vides, quêtes peu passionnantes, mécanismes empruntés à d'autres genres complètement inutiles... A éviter

Lire la suite...
12/20
Kainmaster
Alerte
Posté le 28 Décembre 2014

Dieux sait que j'étais sceptique.
J'avais, peur, le traumatisme DA2 était encore présent dans mon esprit.

J'ai décidé de lui laisser une chance.

J'en suis à 30h de jeu et je donne mon avis qui, je le pense ne changera pas des masses.

Tout d'abord, je commencerait par l'erreur MAJEURE de ce nouvel opus :
_ il n'est pas DAO. C'est con dit comme ça mais c'est ce qui le plombe sur tous les points.
On est face à un DA2, corrigé, gavé ( et pas forcément dans le bon sens ) de contenu.

Je m'explique :
Une suite se doit d'apprendre de ses échecs et de ses réussites précédentes.
Les dev' n'ont semble-t-il jamais touché au premier dragon age.
_ les quêtes secondaires sont sans intéret
_l'interface de l'inventaire est anti-ergonomique
_les animations sont trèèèès rigides
_peu de capacités utilisables en combat
_plu de possibilité de changer son set d'arme ( je me souviens de mon voleur qui pouvait switcher de son arc à ses dagues en un click)
_plu possibilité de personnaliser les actions de ses personnages ( 2 ou trois actions puis basta genre ( on fout un ptit truc pour les rolistes et on s'en fou)) On est trèèèès loin du premier Dragon Age, encore une fois.
_un système de heal perfectible ( plu de possibilité de créer ses propres potions)
_ on passe plus de temps à farmer et récolter des cailloux et plantes qu'à jouer
_ C'est un genre de mmo, ça a tout de la structure d'un mmo et ça n'aurait jamais du ressembler à un mmo
_L'open world ne se justifie pas dutout
_l'IA est désastreuse, pathfinding dramatique, comportement inexpliqué( archers qui foncent au cac, sorts de zones alors qu'on est tous regroupés sur la cible, etc, l'IA se contente de claquer tout ce qu'elle a tant qu'elle a du mana ( on aurait aimé pouvoir personnaliser cet aspect comme dans le premier DA et comme je l'ai dit plus haut.)
_On a vraiment du mal à saisir à quels pnj nous apprécient et lesquels nous aiment pas ( une simple jauge COMME DANS LE PREMIER, aurait été la bienvenue)
_ les interactions avec les objets sont super désagréables, avant on cliquait et notre personnage avançait de lui même vers l'objet pour interagir avec. ça a l'air con comme ça, mais ça saccade totalement le gameplay)

_ Ce jeu est pensé comme un jeu d'action mais reste aussi rigide qu'un rpg standard ( plus rigide ? )

Les plus ( car il y en a, c'est d'autant plus dommage ) :
_les graphismes
_le scénar
_le background étoffé
_une utilisation intelligente des précédents scénarios
_un gameplay et un scénar qui s'étoffe au fur et à mesure ( à 20h de jeu jvoulais lui mettre un 8/20, puis soudain, un évenement nous débloque plein de bonnes possibilités)
_ de bonnes idées dans la gestion de l'inquisition

En gros :
c'est un Action/rpg/mmo solo au rabais qui se passe dans l'univers de Dragon Age.
ça n'est pas une évolution d'un précédent opus, ni une amélioration de quoi que ça soit.
C'est un Dragon Age 2 corrigé, open world avec pleins d'idées bâclés et un gameplay action totalement inadapté au jeu, au support et à l'esprit Dragon Age.

Décevant

Lire la suite...
11/20
Nainfouman
Alerte
Posté le 02 Février 2015

Après avoir parcouru le jeu dans tout les sens (90h de jeu au total sur un seul personnage), je pense enfin pouvoir donner mon opinion.
Pour ceux qui auront la flemme de lire mon avis entier, je vais le résumer rapidement : Dragon Age III n'est pas un mauvais jeu, mais on peut pas dire qu'il soit bon non plus. Je pense qu'on ne peut vraiment l'adorer que si l'on n'a pas joué aux précédents opus.

Point positifs tout d'abord :
- Les graphismes sont beaux voir très beaux il faut le reconnaitre.
- Le scénario est vraiment bon.
- La personnalisation de votre base est sympathique.
- L'univers est toujours aussi riche et intéressant tant est que l'on s'y penche un minimum.
- La durée de vie est impressionnante.
- Les compagnons ont une vraie histoire et des caractères très différents. Après, que certains jugent tel ou tel compagnon plus intéressant, je pense que c'est plus une question d'affinité personnelle.
- Les doublages sont bons.
- Certains de nos choix ont un vrai impact qu'il est agréable de découvrir.

Points négatifs :
- La création de personnage. La peau de votre personnage est huileuse, la pilosité a l'air d'être faite en plastique. J'ai particulièrement détesté les passages où l'on devait modifier tel aspect du personnage avec une croix à faire bouger dans un carré. C'était à peu près aussi pertinent que de jouer du violon avec des gants de boxes.
- En parlant de maniabilité... Le jeu est clairement optimisé pour console. Et c'est insupportable quand au joue au pc. Les déplacements manquent de fluidité, la barre de talents/sorts de vos personnages est ridiculement petite, cibler un objet ou un ennemi peut s’avérer aussi frustrant que d'essayer d’attraper un objet quand on est ivre mort... J'ai lu dans un commentaire : "Ben oui, il faut s'acheter une manette pour jouer au jeu, après c'est facile !" Ce commentaire est doublement inacceptable : 1) Un défaut pareil doit être dénoncé et pas excusé. et 2) J'achète un jeu PC. Je m'attends à ce que le jeu soit calibré pour PC, c'est complètement normal. Pour un jeu qui coute 60 boules à sa sortie, je refuse de devoir raquer 30 balles en plus pour pouvoir y jouer en achetant une manette.
- L'IA et le pathfinding est dégueulasse. Si l'ia des ennemis est super prévisible, celle de nos partenaires est complétement conne. Exemple ? Les archers et mages se colleront tout le temps au corps à corps sans jamais fuir (auquel cas vous devrez utiliser la caméra tactique. Sachez juste qu'elle est absolument horrible d'utilisation)... Quand au pathfinding, vos alliés sont complètement déboussolés très vite. Je les ai déjà vu rester bloqués contre une pile de gravas pendant que mon avatar se faisait démonter contre un groupe d'ennemis, mes alliés me regardant bêtement, juste à coté de moi, les armes au clair. Ils auraient gueulé : " Vas y Paulo ! " que j'aurais pas trouvé ça moins surréaliste.
- Un faux Open World. En fait, c'est simplement la même chose que dans les précédents opus, à savoir des niveaux plus ou moins vastes à se téléporter dedans. A ce sujet, j'ai trouvé l'exploration très peu intéressante dans ce jeu. Quelque chose me dérangeait... L'absence de musique. Parcourir tout ces environnements avec le seul son de vos pas, et ponctué des quelques hurlements des mobs que l'on croise, ça donne une impression très inconfortable de vide.
- La durée de vie est certes impressionnante mais je la trouve très artificiellement générée. On a droit à de multiples quêtes 9 fois sur 10 inintéressantes. C'est d'autant plus dommage que dans DA I et II, les quêtes mêmes secondaires nous était présentées et expliquées pour que l'on se sente vraiment impliqué dans les problèmes des gens auquel on venait en aide.
- J'ai très peu apprécié l'irruption de l'artisanat et de l'inévitable farming dans le jeu. Je préfère m'équiper des équipements que j'ai gagné dans la sueur et le sang contre mes ennemis. Arriver avec un stuff complètement pété juste parce que j'ai passé des heures à ramasser des cailloux et des fleurs, ben ça casse un truc.
- Je maintiens que le scénar est bien fichu, cependant petit bémol : j'ai trouvé qu'il mettait un temps un peu long à devenir vraiment intéressant. J'ai pas aimé non plus l'énorme annonce de DLC à la fin de l'histoire, amenée avec un près autant de subtilité qu'un 30 tonnes dans une maternelle.
- Dernier point : j'aurais bien aimé même une simple barre indiquant quel était le niveau d'appréciation des compagnons de votre avatar. De plus, les décisions importantes que l'on peux prendre avec ses compagnons apparaissent vite comme anecdotique.

Bref. Ma conclusion je l'ai déjà donné plus haut. Je comprends que certaines personnes l'ai adoré, et tant mieux pour vous, j'aurai moi aussi aimé passer un bon moment avec DAIII que j'attendais avec les meilleurs espoirs.

Lire la suite...
19/20
domidoki
Alerte
Posté le 23 Novembre 2014

Voilà mon avis compressé, après 30h de jeu.

Oui, il est perfectible (à l'heure actuelle il y a encore quelques questions obscures concernant les mods et futurs patchs)
Non, il ne ressemble pas à Dragon Age Origins, c'est normal, on est en 2014.

Je crois qu'il est important de préciser cela dans une critique, puisque le jeu va se faire descendre par les trolls anti ea/bioware et même peut-être par certains nostalgiques qui s'attendaient à retrouver un jeu basé sur le gameplay d'un rpg un peu plus "à l'ancienne".

A mon avis, il y a 3 défauts majeurs dans ce jeu:

La première chose qui peut frapper, c'est l'interface consolisé, on sait aujourd'hui que c'est pour faciliter le portage sur console que cette interface a été adopter par nombre de dev'
On retrouve également cela dans The Witcher 2 (et ce sera certainement le cas dans le 3 également), et pourtant pour the witcher 2 personne (ou presque) n'a gueulé.

Le second point qui m'a choqué, c'est l'éditeur de personnage, faut un peu se battre avec pour réussir à faire quelque chose de correct (pour les nanas en tout cas, ce que je suis ainsi que mes persos), on peut certes aisément retoucher toutes les parties du visage de manière précises, mais ca manque cruellement de coiffures (13 coupes de jarhead Américains sur 28 modèles..) Quelques modèles de bouches et yeux supplémentaire n'auraient pas été de trop non plus. Quant aux visages préfabriqués, ils sont justes cauchemardesques ! Limite une parodie.
Cependant avec un peu de patience on peut réussir à quelque chose de sympa, et après quelques heures vous réfléchirez à deux fois avant de traiter quelqu'un de moche !

Dernier point négatif..
Etant intéressée par les combats au tour par tour (à la Divinity:OS) ou encore à la pause active (DA:O par ex.), les combats dans DA:I sont très tournés vers l'action et m'ont un peu déçue au début (je joue pour le moment en difficile). On perd également le healer qui est remplacé par quelques protections d'une école de magie du mage et des potions de soins, gratuites et rechargées à chaque repos au camp. C'est là qu'on en revient aussi à l'interface, c'est incompatible (et ce jeu le prouve encore) d'avoir un bon rpg au gameplay tactique avec une interface de console, c'est un cauchemar de gérer la vue tactique, contrairement à DA:Origins.

Voilà pour moi les 3 grands défauts du jeu, si vous passez ce cap après quelques heures de jeu, le temps de s'adapter et s'habituer, vous pourriez avoir une excellente surprise car ce jeu a beaucoup à offrir. Si vous avez encore des doutes suite au ratage intégral du 2, soyez rassurés, cette fois c'est réellement bioware qui s'est occupé du développement et donc, c'est de qualité.

L'univers est vaste, très vaste, très beau, je prends personnellement beaucoup de plaisir à voyager pour faire ces petites quêtes secondaires qui habituellement dans les autres jeux me font rager par leur inutilité.. ce qui n'est pas le cas dans ce dragon age.

On trouve également beaucoup de vie dans ce DA:I, j'aurais adorée avoir toutes ces possibilités dans DA:O ! Le craft et les améliorations d'équipement, qui en plus sont visibles participent activement à cette "vie" dans le jeu, en plus de l'ambiance générale, que ce soit dans les zones peuplés ou sauvages !

Voilà, il y aurait encore des tonnes de choses à dire mais, le test de mrderiv a été très bon. La note des lecteurs quant à elle .. Et bien, on est sur jv.com, la plupart des mauvaises notes ont été faites par des personnes n'ayant même pas le jeu =)

Je n'ai pas la prétention d'être une critique, je donne simplement mon avis sur un jeu dont je redoutais la sortie, pourtant ma note est de 19/20 pour la simple et bonne raison que ce jeu me donne vraiment beaucoup de plaisir, et au final, n'est-ce pas ce qui est important ?

Lire la suite...
13/20
Tira-master
Alerte
Posté le 15 Décembre 2014

Bon commençons par les poins positifs :

- La création de perso.
- Les zones sont grande et pas désagréable a exploré bien que fade par moment.
- Le scénario réserve son lot de surprise.
- Morrigan

Les points négatif maintenant :

- Les quêtes annexe qui sont TOUTE sans saveur et non scénarisé, exception faite des quêtes de compagnons... Et encore là aussi certaine sont sans intérêt.
- Les compagnon autant certain sont travaillé et crédible/attachant autant d'autre on été fait a la pisse.
- La quête principale bien trop courte, elle ne doit pas mettre 10h si on ne fait qu'elle... Un comble si on prend en compte le fait que les quête annexe ne sont pas scénarisé.
- La "vue tactique", juste une vaste blague s'est injouable.
- Des bugs a foison : Compagnons qui disparaissent (obligé de rechargé la map pour les faire réapparaître) objet qui mette trois ans a s'afficher...
- Le doublage fr parfois bien parfois ignoble.

Un bon jeu d'aventure, un RPG passable et un très mauvais Bioware.

Lire la suite...
13/20
blackwolf42
Alerte
Posté le 17 Décembre 2014

Premier point : la maniabilité sur pc est tout simplement catastrophique. J'ai du mal a croire qu' aucun test ne mette plus l'accent la dessus, j'ai même du mal a croire qu'un studio comme bioware puisse sortir ca... Ou alors il y a une vrai volonté de pourrir la vie des joueurs pc peut être...mais la maniabilité clavier/souris du jeu est l'une des pires que j'ai pu voir dans un jeu AAA.

Sur les combats en eux même, échec également. A hésiter entre un jeu d'action et un jeu stratégique, on a le pire des deux mondes. A comprendre des combats relativement mous (pas d'esquive/contre attaque/combo etc) et l'impossibilité de jouer tactique vu que d'un, la camera tactique est inutilisable(tellement proche qu'on ne vois pas a plus de 2 mètres du personnage), et de deux on ne peux pas chaîner les ordres aux compagnons.

Que reste-t-il donc au jeu ? Et bien comme d'habitude avec bioware, l'aspect scénario/dialogues/mises en scène est plutôt réussi...à condition de se cantonner à la quête principale.
Comme dans la plupart des jeux bioware, on a en effet entre 20 et 30 heures de jeux ou l'on a envie de pardonner tous les défauts précités pour se laisser happer par l'univers, découvrir nos compagnons, progresser dans l'histoire...
Contrairement aux autres jeux bioware, ces 30 heures de jeux sont cette fois ci accompagnées de 70 heures de « nettoyage/exploration » de zones sans intérêts où de rares pnj sans profondeur vous files des quêtes fedex sans aucune saveur...

Aller, 13..je suis peut être un peu sévère, mais bioware peut faire bien mieux que ça...et vu l'impartialité de tous les testeurs « professionnels » qui l'ont surnoté...

Lire la suite...
10/20
ch3uch
Alerte
Posté le 14 Février 2016

Dragon Age, un titre qui a fait rêver mais qui est aujourd'hui devenu cauchemar...
Nombre de joueurs se souviennent du formidable Dragon Age : Origins, qui avait fait comme l'effet d'un parchemin de résurrection lancé sur un Baldur's Gate ou quelconque RPG lié à l'univers Dungeon & Dragons, et offrait une alternative séduisante à Neverwinter Nights.
Je n'ai pas joué à Dragon Age II suite à la lecture d'un nombre très (très) important de critiques qui décrivaient parfaitement les problèmes de gameplay dont pouvait souffrir le jeu et finalement... Je crois que je n'aurais pas dû écouter les avis positifs pour ce dernier opus de la série que je viens malgré tout... DE FINIR *musique angoissante*

Je tiens dans un premier temps à préciser que ce qui donne à ce jeu une réelle qualité et un atout indéniable sont les graphismes, décors et cinématiques. Je conseil donc à tous les intéressés de passer quelques heures sur les "cutscenes" du jeu. Vous en avez pour un poil plus de 5 heures de vidéos, ça fait l'équivalent d'un bon film... et c'est gratuit !

Niveau gameplay, il ne vaut vraiment pas le coup... en tout cas pas sur pc ! Caméra tactique baclée, un nombre beaucoup trop limite de slots pour bénéficier des différentes aptitudes des personnages, des systèmes de quêtes ultra répétitifs...
Tout a déjà été décrit, d'autres joueurs ayant déjà laissé des avis multiples sur le sujet... Toutefois je souhaiterais poser quelques questions aux courageux lecteurs qui sont allés jusqu'ici...
- Comment un loup peut-il arriver niveau 28 ?
- Y a-t-il une coalition Franc-Maçonique-Reptilienne entre les loups et les aventuriers ?
- Comment est-il possible qu'il faille tuer des dizaines de dragons, des milliers de démons, accomplir des centaines de milliers de quêtes secondaires ABSOLUMENT ININTÉRESSANTES pour arriver niveau 28....ALORS QUE LES LOUPS NAISSENT TOUT SIMPLEMENT NIVEAU 28 ???

- Les magiciens ou voleurs naissent-ils avec une malformation aux mains pour les empêcher d'utiliser les armes des guerriers ?
- Faut-il une formation dans l'enseignement supérieur pour savoir enfiler une robe de magicien ?
- GANDALF FAIT-IL USAGE D'UN CHEAT CODE POUR UTILISER UNE ÉPÉE ET UN BÂTON DE MAGE EN MÊME TEMPS QU'IL CHEVAUCHE SA MONTURE ???

- POURQUOI NE PAS DEMANDER A LA COALITION REPTILO-TEXANE-REPUBLICAINE DES LOUPS POUR BOUCLER CETTE HISTOIRE À LA NOIX À LA PLACE D'AVENTURIERS NIAIS, BÊTES, QUI NE MANQUERONT AUCUNE ACTION STUPIDE OU SUICIDAIRE SI ON NE FAIT PAS LE BABY SITTER TOUTE LA JOURNÉE À LEURS CÔTÉS...

Ces questions s'appliquent à tous les ennemies un peu inutiles (que je ne citerais pas pour ne pas spoiler l'histoire) qui vous font vivre un enfer en mode difficile et qui vous font renoncer au mode nightmare...
Pour finir : le fait que vous soyez condamnés à être "Gentils" fait office de coup de grâce... Je me suis dis "Allez, je vais mettre un peu de piment, je fais faire un mec trop vénère et bien BADASS (un perso que j'imaginais "Chaotique Mauvais") en tentant le mode nightmare"... j'ai arrêté après vingt minutes tellement c'était ridicule et incohérent... et j'ai pleuré en silence en pensant au trône de Bhaal que j'avais piqué après avoir trahis Jahera et tués tous mes frères de sang... RIP L'éclate dans les RPG !

Lire la suite...
13/20
Betoval
Alerte
Posté le 05 Janvier 2015

Un bon jeu dilué dans de la guimauve à la mode inutile .

Avec l'interface de dragon age origin, ce jeu aurait été excellent, mais les développeurs ont voulu mettre du "populaire" dedans ce qui fait qu'au lieu des 30 heures qu'il aurait du prendre à faire il en faut 200.
alors attention, si vous avez aimé Skyrim, achetez tout de suite ce jeu, car Bioware a pompé complètement ce jeu.
Si comme moi les pseudos mondes ouvert avec des scénarios hyper directif ou tout se résume à suivre des flèches vous ennuient, vous déplorerez comme moi des centaines de quête sans intéret qui ne sont même pas scénarisées (on peut faire 60 quêtes sans même avoir un seul dialogue).
Vous explorez des zones énormes ou il n'y a en définitive rien d’intéressant (exactement comme dans skyrim).
Et pour pomper un peu plus ce jeu, ils ont mis pleins de dragons qui sont là comme un cheveu sur la soupe sans aucune raison dévalorisant même l'histoire pricipale qui elle utilise quelque dragon a bon escient.
Mais visiblement quelqu'un a du dire "il faut plus de dragons à tuer" et si vous regardez les cartes vous verrez qu'ils ont été rajoutés après coup (et toujours sans aucune scénarisation)
Bref c'est pénible de voir un bon travail de scénario (car le scénario principal est de qualité, malheureusement il prend 5% du temps de jeu) gâché par la volonté de mettre des trucs à la mode. Car le Dragon dans le monde de DA, c'est rare, c'est puissant, pas ces monstres lambda qu'ils nous ont rajouté et qui ne servent qu'a ôter le coté spectaculaire des dragons présents dans le scénario principal.
Quant au gameplay lui même, il est trés pauvre.
Les combats sont trop simple et foncièrement sans intéret car hyper répétitifs (évidement, vous avez des milliers de combats qui n'apportent rien à l'histoire, donc forcement au bout d'un moment c'est juste chiant) Il y a même un coté mmo avec des monstres qui reviennent.
On peut s'installer farmer, c'est pour dire l’intérêt du truc (on est dans un jeu solo!).
Les combats sont mal fait, la distance n'est pas bien prise en compte, vous aves l'impression que vos alliés se teleportent (ils ne peuvent pas s'éloigner assez pour aller combattre) et les ennemis ne se déplacent pas hors d'une certaine zone(mais vous avez la porté pour les toucher hors de cette zone) Bref, c'est mal fichu et bien des combats se passent bizarrement.
Et en plus c'est peu intuitif avec un clavier et une souris, Bioware devrait aller prendre des cours chez Larian car l'interface d'original sin était vraiment de loin supérieure.
De plus le scénario utilise une fois seulement la possibilité de contrôler indépendamment vos persos ce qui est ridicule.
Et en général, dans ce jeu tout est simplifié à l’extrême, bien trop pour que ce soit interessant.
Vous ne pouvez pas gérer les inventaire individuellement. Par exemple vous aurez un personnage avec 5 potions de régénération, il ne pourra jamais les passer à un autre.
Il n'y a en tout et pour tout que 8 touches de raccourcis pour les capacités des persos alors qu'ils peuvent en avoir un vingtaine accessible uniquement pas le menu perso.(et on ne peut y accéder en combat, la bonne blague^^)
L'ia de vos allié est mal gérée, pas intuitive, pas pratique à gérer (par exemple vous devez ouvrir un menu, désactiver l'ia pour pouvoir juste donner un ordre qui soit suivi plus de deux seconde par un de vos compagnon, sinon dès que vous changez de personnage votre ordre précédent est immédiatement remplacé par l'IA.
Et il n'y a aucun raccourci pour gérer ça.
Les possibilités d’interaction avec le monde sont pitoyable, en gros vous ne pouvez que sauter (et l'animation est ridicule en plus).
tout ce que vous avez besoins dans les scénario est à deux mètre de l'endroit ou vous en avez besoin, vos neurones ne seront pas échauffées par la réflexion dans ce jeu.
Le scénario principal est excellent par contre et il y a un passage qui dure un peu plus d'une heure dans le palais d'hiver d'Orlais qui est vraiment un moment de pur bonheur rolistique, mais une heure sur 200 c'est vraiment peu.
Bref, très déçu par le coté "à la mode" de ce jeu qui détruit le savoir faire bioware qu'ils auraient pourtant du mettre en avant.

Lire la suite...
15/20
_Rhonin_
Alerte
Posté le 21 Novembre 2014

Un petit 15 pour le moment qui pourrait remonter à 17 si le jeu est patché, je m'explique.

- Quelques crashs à l'occasion, rien de dramatique mais ca nuit à l'expérience de jeu.
- Une interface beaucoup trop orienté console ! Exemple : Quand on veut fouiller quelque chose, il faut d'abord s'approcher puis faire un clic droit. Dans ce genre de jeu cliquer dessus, peu importe la distance, devrait lancer une marche automatique vers l'objet à fouiller (ou à lire, ...).
- La navigation dans les menus est pénible (trop orientée joystick à manette).
- Je n'ai pas encore trouvé comment parler aux compagnons comme dans Origin

Maintenant dans les positifs :

- Plaisant à la rétine dans être exceptionnel.
- Une histoire sympathique, rapidement impliqué.
- Un nombre de quêtes et de choses à faire impressionnant !
- Le cheval c'est génial !
- Retrouver certains personnages d'Origin (je n'ai pas joué au 2)
- Combats dynamiques même si la caméra est foireuse en pause tactique.
- L'éditeur de création de personnages très sympa même si déroutant pour les détails (sorte de croix à déplacer en X et en Y pour obtenir de qu'on veut, encore un truc console ?).

Bref un bon Dragon Age mais à patcher/modder pour obtenir une interface PC plus simple d'utilisation car la, ça me rappel l'interface foireuse de Skyrim à ses débuts

Lire la suite...
13/20
Arkane99
Alerte
Posté le 07 Décembre 2014

Seulement 13 , je m'explique:
Le jeu est bon , j'ai pas loin de 90 heures au moment ou j’écris ces lignes.

Mais, en temps que joueur PC , je suis pas sur une console.
L'interface est a chié, non paramétrable, c'est quoi cette habitude de réduire les possibilité par rapport aux versions précédentes ?

Ensuite , je suis sur un rpg, pas un foutu mmo pvp en ligne avec un choix de compétences limités pour ...limiter les choix en combat et créer des templates a la c**.
En plus, les divers compétences ne sont pas équilibrées ce qui rends certains choix complétement hors de propos.

Pas de soigneur ? c'est une honte dans un rpg de cet acabit.
Et pour l'ia , ils ont réussi a faire encore pire que le deux.

Ensuite, l'animation des visage est perfectible, c'est le moins qu'ont puissent dire, et quoi qu'on en disent les graphismes ne sont pas exceptionnels et il y a un nombre de "bug" dans les décors plutôt important quand on se y prête l’œil.

L'histoire, bien plus dirigiste qu'il n'y parait et les choix proposé me font me poser des questions sur la jouabilité du titre autre que pour les divers romances du jeu.

Ensuite , pour les loots et surtout leur utilité, ça fait passer Mass Effect 2 pour un jeux de chercheur de trésor.

Mais, le jeu occupe le terrain, mais, compte tenu des notes élogieuses de média dit "indépendants", je m'attendais a mieux.

Si ce modèle de choix limité que ce soit en terme de développement de personnage ou d'histoire, ainsi que les limites du choix de races ( une dalatienne archiviste (mon perso actuel) qui rencontre un dalatien est qui lui pose des questions portant sur la culture générale des dalatiens ...on croit rêver), ça sera le dernier Dragon age pour moi.

Dans le premier, même le deux, ma barre de compétence
prenait tout le bas de l'écran..

Enfin, il aura le mérite de me faire patienter pour The Witcher.

Lire la suite...
5/20
Alzaynor
Alerte
Posté le 18 Septembre 2015

A cause de la restriction monumental de critère des avis je ne pourrai pas dire la moitié de se que je veux mais bon, je vais au moins dire se que j'arrive à mettre :

Après l’échec de DA2 je l’attendais au tournant, et vous l’aurez déjà, le jeu est une grosse déception pour moi.

Les points négatifs :

- La première chose qui m’a frappé est le système de combat, extrêmement mal foutu. Donner un ordre et regarder faire c’est terminer, si on veut qu’il fasse se qu’on veut il faut s’en occuper de bout en bout, même l’attaque auto est foireuse, c’est hyper irritant de devoir s’occuper à se point du perso et ca n’a plus rien du gameplay de DAO. C’est du TPS mal fichu.
Contrôler le groupe est difficile hors combat, dès que le perso contrôler bouge, tout autre ordre donner aux autres est annuler pour le suivre.
Bon sang mais même juste ramasser un truc c’est un calvaire ! Avant on visait l’objet le perso y allais et puis c’est tout, là faut se faire chier à s’approcher hyper près de l’objet manuellement et bien le viser. D’ailleurs inutile d’espéré marcher via la sourie, clavier oblige.

- Le mode tactique est merdique, son seul intérêt est d’avoir un contrôle plus libre du terrain, mais on reste trop près du sol et l’angle de vu est très mauvais.
En fait, ça simple existence montre à elle seul tout le problème des combats de DAI. Il ne devrait tous simplement pas exister, les anciens systèmes étaient déjà bien rodés.

- Même le dynamisme de DA2 est passé à la trappe, car les combats sont ennuyeux. Entre les problèmes de commande du groupe ou du perso qu’on commende, des combats pas dur, ou juste les animations revu à la baisse en terme de dynamisme, les combats ne sont même pas meilleurs que DAO.

- L’interface n’est pas pratique du tout. On y perd un temps considérable et certaine comparaison d’objet ne sont pas clair ou pas complète.

- L’open world… Non seulement ils n’ont rien su en faire d’intéressant, mais en plus elle est mal fichu. Au final c’est plusieurs petite carte qui parfois ne dévoile même pas tout le contenu d’un coup, avec des zones plus couloir qu’autre chose par moment, on l’on se déplace pas tant que ça comme on veut.

- Le contenu, si on peut appeler ça comme ça… est au final une sacrée pelleté de quête totalement inutile et ultra chiante à faire, pour des récompenses merdiques et parfois totalement inexistantes. C'est littéralement du MMO à se niveau là.
Et n’allez pas croire se qu’on dit : 50h de quêtes annexe pourri mais 50h de bonne quêtes principale à coté… J’ai fini le jeu en moins de 50h (entre 45 et 48) et j’ai pourtant fait pas mal de quête secondaire, donc non, la quête principale n’est pas du tout à la hauteur niveau duré de vie.

- Les chargements… Qu’est-ce que c’est chiant d’attendre 5 min en moyenne par chargement, et il y en a plein !
Je vous jure, c’est à prendre au premier degré, sur certaine quête j’ai passé plus de temps en chargement qu’à faire la quête elle-même !
En plus les cinématiques commence direct après, donc si tu fais un truc pendant le chargement, c’est à tes risques et périls. Mais il faut bien, sinon on perd la tête.

- Déjà que DA2 était limite, mais si en plus il n’a servit à rien… Parce qu'on y prépare la guerre entre mage et templier, mais dans DAI on part sur un autre problème sortit de nulle part et qui n’a rien à voir. La guerre mage/templier devient juste un léger fond et encore. On règle le problème assez vite et de façon expéditive, ce qui n’arrange pas vraiment l’intérêt de DA2.

- Comment ne pas parler de ces trois putains de grain de beauté qu’on absolument tout les personnages du jeu à part certain spéciaux ? Et encore pas tout, même certain de vos compagnons les ont. Ils auraient pu faire un effort…

- Il y a une forte volonté d’amochir les personnages féminins. Pourquoi pas, mais à ce point ça en devient ridicule. Et bien sûr les hommes eux s’en sortent très bien... Des belles femmes ils y en a aussi IRL hein. Oser faire ça à Morrigan... Et je ne parlerai même pas des Qunaris...

- Même les déplacements à cheval sont mal fichus… Probablement les pires contrôles de cheval que je connaisse.

J’attendais le jeu avec impatience et pour moi la licence est quasiment morte maintenant.
Pourtant le jeu à des qualités, mais je ne vais pas en faire l’étalage ici car pour moi elles ne font pas le poids et ne valent pas la peine de se taper les défauts.

Au final je me suis sérieusement ennuyer et se n’est pas les 5% de bon moment qui ont compensé les 95% de pur perte.

Je préfère encore refaire DA2 que DAI, c’est dire... Je ne crois pas avoir été aussi déçu d’un jeu que j’attendais.
Bioware ce n’est définitivement plus se que c’était.

Lire la suite...
15/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 01 Décembre 2014

Alors je viens de terminer le jeu, après une bonne cinquantaine d'heures. A la fin de ma partie, j'ai eu un drôle de sentiment : j'ai beaucoup aimé y jouer, j'ai joué non-stop pendant plusieurs jours pour arriver jusqu'au bout de l'histoire, et pourtant, je ressens comme un vide, comme un manque, comme un sentiment d'inachevé et de déception. La magie qui avait opéré dans DAO et même dans DA2 n'avait pas opéré dans DAI. J'ai l'impression d'avoir joué à un jeu quelconque, un très bon jeu, mais je n'ai pas été emportée dans l'histoire et ses personnages comme je l'avais été dans les deux premiers opus.

Alors d'abord, passons en revue les points positifs :

- une bonne durée de vie, beaucoup de zones, d'exploration : ça change des tunnels de DA2

- un choix assez large de personnages secondaires pour nous accompagner, qui sont assez sympathiques

- un large choix de romances

- j'ai bien aimé le gameplay dans l'ensemble, malgré quelques points négatifs (j'en parle plus tard)

- les choix redeviennent plus importants que dans DA2

- graphiquement c'est joli

Maintenant, les points négatifs :

- Alors celui-là c'est LE point négatif qui m'a fait me sentir bizarre à la fin du jeu je pense : je ne me suis pas du tout attachée à mon Inquisitrice. Elle sort de nulle part, on a le droit à aucun prologue (ou une petite intro au moins) pour nous présenter notre perso. D'où vient-il ? Que fait-il ? Qui est sa famille, ses proches ? On a le droit à quelques lignes de dialogue et voilà.
Sans pour autant nous faire des prologues à la DAO, ils auraient pu nous faire une petite intro d'une petite heure de jeu pour qu'on découvre un minimum notre perso, sa vie, pourquoi il se rend au conclave, jusqu'au moment des évènements, et où il perd la mémoire sur les évènements du conclave (qu'on ne présente pas dans l'intro bien sûr, pour garder l'intrigue sur la mémoire).
Sérieux, dans DA2 on ne pouvait pas choisir son perso (Hawke) mais je m'y suis bien plus attachée car on vit sa fuite vers Kirkwall avec sa famille, qui est dans le jeu d'ailleurs. On s'attache à ce perso dont on connaît l'histoire, les débuts, même si on ne l'a pas choisi.
Là, on a quoi ? Un perso qui sort de nulle part et qui devient le sauveur du monde du jour au lendemain. NON NON NON.
Voilà, je pense que c'est le point qui a fait que je ne me suis pas du tout attachée à mon personnage.

- Autre point : les romances. Bon, j'en ai testé qu'une (Blackwall), mais mon mari a eu le même sentiment que moi avec la sienne (Cassandra) : sérieux, ça se résume à faire les quêtes du perso, quelques dialogues, et voilà. C'est très limité je trouve : pas de dialogue avec les autres persos pour commenter la romance, pas vraiment de possibilités que la romance impacte grandement nos choix ou l'histoire. A titre de comparaison, dans DAO, j'ai romancé Alistair et je suis devenue reine de Ferelden quoi. Cette romance m'a fait réfléchir à de nombreux choix (Conclave, Sombre rituel...). Et dans DA2, j'ai romancé Anders, qui fait péter la Chantrie à la fin du jeu quoi. Je lui aurais bien pété la gueule, mais mon perso était dans une romance avec lui, du coup je l'ai épargné. Mais je sais pas, ça m'a touchée quoi. On pouvait faire venir s'installer le perso romancé chez nous aussi. Bref, peut-être que d'autres romances sont plus intéressantes (celle de Solas sûrement, vu la scène de fin) mais là j'ai l'impression que Bioware a voulu nous donner le choix de plein de romances, mais sans les creuser ni développer un contenu autour. Dommage.

- Niveau gameplay : je ne comprends pas le choix de Bioware d'avoir viré les sorts de soin et la régénération de la vie en dehors des combats. C'est pas si terrible, on peut utiliser des sorts de protection, des potions, relever les alliés tombés au combat, mais je n'ai pas compris l'intérêt de ce nouveau système. Ca m'a un peu déçue.

- Les cheveux en plastique.

- Niveau quêtes, trop de quêtes secondaires sans grand intérêt, et une quête principale un peu trop linéaire et plus courte du coup. Dommage.

Voilà, je sais qu'on n'aura jamais un nouveau DAO, et indépendamment des deux premiers opus, DAI est un très bon jeu. Il est même sûrement meilleur que DA2 si je reste objective. Et pourtant, j'ai préféré jouer aux deux premiers, même à DA2. Oui. Car je joue à Dragon Age pour l'histoire, le scénario, les relations avec les compagnons. Les combats sont sympathiques mais pour moi c'est juste secondaire comparé à l'univers de DA, la trame principale, les choix de notre personnage. Du coup, j'ai été déçue par DAI sur ce point.

Par contre, si on me demande si ça vaut le coup de jouer à DAI, je répondrai oui sans hésiter. C'est un sacré bon jeu dans l'ensemble !

Lire la suite...
11/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 12 Décembre 2014

Si je devais choisir un mot pour qualifier ce jeu, je choisirais: "ennui" sans hésiter, tant le mot traduit parfaitement mon expérience...
Alors certes les graphismes sont beaux rien à dire, et les zones sont variées, bref un bon level design.
Pour les persos, c'est un cran en dessous je trouve, tout ça est un peu rigide, un peu trop plastique mais dans l'ensemble c'est plutôt sympa.
Le créateur de personnage est très bien fait rien à dire non plus.
Le système de craft est pour moi le point le plus réussi du jeu, complet, dense, il y a de quoi faire.
Le système de progression est peu intéressant par contre, une seule aptitude à choisir au passage de niveau, et pas de possibilité d'augmenter ses statistiques, dans un RPG ça craint.
Passons aux combats: c'est ultra bourrin, pas du tout tactique et encore moins stratégique, c'est toujours pareil, c'est insipide, on bourrine sans réfléchir, point. La caméra tactique est pourrie, on l'a assez dit.
L'absence de heal est totalement injustifiable dans un jeu de ce genre, et ça moisit un gameplay qui n'en avait vraiment pas besoin.
Les personnages jouables sont...ratés, sans charisme, pas attachants. Certes ils ont parfois des bonnes répliques, mais c'est vraiment tout.
La roue de dialogue, les choix? du vent, le jeu est hyper dirigiste, les multiples choix de conversation ne sont là que pour faire genre, parce que quoi qu'on réponde, c'est pareil, le résultat sera le même, mis à part peut être dans 3 ou 4 situations au reste complètement anecdotiques.
J'en viens à l'aspect qui m'a les plus déçu dans ce jeu: le scénario et la mise en scène: complètement vide et sans intérêt, on s'ennuie à mourir, et ce qui faisait le charme de DA:O et même de DA2 est complètement évacué, rien d'épique dans cette histoire, le tout est d'une mollesse sans nom et totalement insipide.
Si on ajoute à ce scénario raté le fait que l'histoire se disperse dans des quêtes secondaires mmo ennuyantes à mourir et à n'en plus finir, on ne peut qu'aboutir à un constat: Dragon Age Inquisition est un bien mauvais jeu.

Lire la suite...
11/20
[UFTW]Lord
Alerte
Posté le 18 Décembre 2014

Bon bon, 11. Ca vaut difficilement plus. Il est deja rigolo de voir les gens mettre 20 sur 20 sans aucune objectivité, j'imagine qu'il s'agit d'une tranche d'age assez jeune qu'on retrouve sous JVC. De meme mettre 0 est un peu abusé ^^'

Je me retrouve dans les avis les plus objectif sur cette page avec des 10/11/13 pas plus.
Pourquoi:

Pour info le jeu est présenter comme un RPG. Mais deja il y a 2 genre qui doivent etre absent des consoles si ont veut que les dit genre soit de qualité: les STR. Et les RPG. C'est pas dur c'est comme ca point! Pourquoi? Parce que la pauvreté d'une manette n'atteindra jamais le nombre de possibilité de touche d'un clavier/souris. Hors, peu de combinaison = RPG fade. C'est tout a fait ce qu'est DAI Un RPG fade.

Malgré un pitch/scenario qui est pas mal, des graphismes sans etre exeptionnels plus qu'acceptable et un jeu qui tourne pas trop mal apres 2/3 ajustements, le jeu souffre grandement de 2 choses vitales:

- Aucune tactique: Ni necessaire, ni jouable.
- Un gameplay console.

Il en resulte un pauvreté extreme du coté RPG. Une interface ABSOLUMENT horrible, ce qui fait que plutot que d'ouvrir l'inventaire pour essayer de peaufiner notre gameplay on fonce dans le tas, de toute maniere la camera tactique est inutile, mal faite. Donc on fonce dans le tas a la maniere Hackn Slash,

L'open world est pas trop mal mais est il vraiment utile a la qualité du jeu? DAO etait peut etre couloir mais le gameplay /l'histoire etait au rendez vous. La on a le droit a un semi Open World, qui au final n'apporte pas grand chose.

Le coté MMO du au bruitage, au effet visuel et aux animations est TROP present.

Bref ce qui fait que etant partie avec l'idée de trouver un RPG, j'ai ete décu de voir qu'aucun effort n'a eté fait pour le genre qui est develloper POUR PC tant que l'editeur et le studio non pas comme simple but "s'enmettre plein les fouilles".

Points +: Creation perso
Graphisme
Tourne assez bien sous Mantle mais devrait tourner mieux avec une R9 290
Pitch correct pourun DA.
Malgré tout l'open world

Point negatif:

Ce 'nest pas un RPG. il n'ya quasiment plus AUCUN element de RPG dedans.
Un mixte de genre non maitriser.
Une orientation clairement console.
Injouable au clavier/souris donc.
Gameplay strictement bourrin sans grande distinction entre les classes.
Difficulté pauvre au niveau Difficile.

Bref...moi qui comptait sur DAI pour attendre The Witcher 3...la bonne blague. Vivement mai qu'on est un vrai jeu et un vrai studio.

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
Boutique
  • Dragon Age Inquisition PC
    29.00 €