Menu
S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat sur PC /

Avis S.T.A.L.K.E.R. : Call of Pripyat sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
17.4/20
16 à 20
306
11 à 15
42
6 à 10
11
0 à 5
4
Donnez
votre avis
363 notes

Les avis les plus utiles

17/20
jinfuushen
Alerte
Posté le 05 Mars 2013

La Zone c'est le territoire d'un horizon nouveau. La possibilité de devenir riche, le nouvel Eldorado quoi. Ouais mais, faut être un peu taré pour le penser et pour oser s'aventurer dans la Zone. T'as vite fait de déchanter... t'as vite compris que t'as plus de chance de crever dans un fossé et de te faire bouffer par je ne sais quelle bestiole dégueulasse, plutôt que de pouvoir espérer finir tes jours riche à ne plus savoir quoi en faire.
Moi je suis un téméraire, j'ai pas froid aux yeux. Je suis pas du genre à cracher sur une opportunité de la sorte même si je dois y laisser ma peau. Pourtant... une fois que t'es dans la Zone, tu finis par perdre tout tes repères, et la confiance que t'as en toi, tu te la carres là où tu penses et tu sers bien fort tes deux petites escalopes qui te servent de miche. Malgré tout, une fois que tu y es, c'est pas facile d'en décrocher. Tout y est plus sombre, dangereux et épouvantable. L'angoisse que tu sens monter en toi parce que tu sais jamais sur quoi tu vas tomber, devient une drogue. Cette dose d'adrénaline tu finis par en avoir besoin tous les jours, même si t'es pas certain de pouvoir piquer ta prochaine sieste ou de t'envoyer cette fameuse bouteille avec ton pote Stephanov...

En fait cela va faire trois missions que je me tape à déambuler dans les alentours de Tchernobyl. C'est bizarre n'empêche ce merdier. Ces cons là à vouloir jouer avec les atomes, ils ont réussis à tout faire péter et à réduire les alentours en une grande zone de rien, une région interdite et maudite où il ne fait franchement pas bon vivre.
Ce qui restait de la population s'est barrée, je veux bien les comprendre... c'est pas sain de rester ici. Igor Belikov et Sergeï Le rouge, deux potes Stalker comme moi, sont morts la semaine dernière. La Zone les a eu et à petit feu en plus... La maladie les a pas épargné. Franchement ça a été trois jours insupportables pour eux, et j'aurais mieux fait d'alléger mon chargeur de deux balles. Leur peau a commencé à cloquer puis s'est mise à s'effriter. Jusqu'au moment où ils ont finit par cracher des litres de sang. Pas de bol pour eux.
Quand on est Stalker, faut s'y attendre. Surtout faut pas faire le con, faut rester zen malgré toute la chienlit ambiante et pas hésiter à prendre des précautions dès que tu pars en vadrouille, sinon autant essayer d'y aller avec sa bi** et son couteau et revenir émasculer, du moins si t'as la chance de revenir...

Pour ça il te faut un bon équipement... et la meilleure technique que je connaisse c'est encore de vider les poches de ceux que tu croises, et j'ai pas besoin de te faire un dessin sur le fait qu'ils seront plus froid que la banquise après ta visite. Dans un sens faut bien que les bestioles mutantes du coin se remplissent le gosier. De toute façon dans la Belle,... ouais je l'appelle comme ça la Zone depuis que j'ai vu des artefacts se balader dans les airs sous un fond de soleil couchant, bref je m'égare... Faut vraiment que je ralentisse sur la Vodka. Je disais la Belle, cette foutue zone à la c** est gorgée à bloc de tout un tas de conna*** prêts à tout pour défendre leur territoire de recherche, ou plutôt le territoire qui sert à leur chasse aux trésors. Dans ces cas là, la vie humaine ne vaut pas grand chose.
Tu trouves de tout, vraiment de tout ici, mais surtout des factions plus ou moins organisées. T'as le groupe de bandits, pas très regardant et surtout pas très futé... un bon sniper et quelques grenades plus tard, les voilà qui courent dans tous les sens. Facile de les aligner quand ils cavalent comme des lapins. Et ouais je suis un meurtrier si tu l'avais pas déjà compris. De toute façon c'est ça où tu crèves... alors t'as vite fait de choisir, surtout si t'as un canon de fusils à pompe qui te caresse jalousement le front. Puis après les bandits, t'as les factions avec des idéaux plus ou moins bien sentis; en gros les raclures de fond de bidet qui tirent et parlent ensuite, ils sont juste là pour dépouiller la Zone; puis t'as les utopistes, les fumeurs de chichon qui se mettent des fleurs dans ce qui leur sert de perruque et qui jouent de la guitare autour d'un feu, eux ils croient que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... des pourris gâtés sans doute.
Et enfin, t'as les perchés, les barjots, ceux qui ont fondus un plomb. Eux ils se croient au Far West et se prennent pour Django! Même pas la peine d'essayer de discuter ou de parlementer, tu te fais mitrailler direct sans que t'aies le temps de comprendre quelque chose à ta vie. Du coup c'est un plaisir personnel quand j'en dessoude quelques uns qui passe à porter de mon fusils sniper.

Lire la suite...
20/20
alpha4ever45
Alerte
Posté le 13 Juin 2012

Un jeu que avant d'acheter et de recevoir, me faisait vraiment rêver. Vraiment un super jeu qu'il faut débusquer car peu connu, Il vaut carrément la misérable somme d'argent qu'on doit mettre pour l'avoir: Une ambiance/immersion comme il n'y pas dans les autres jeux, des quêtes principales/secondaires intéressantes, Un côté RPG qui rend la chose vraiment super, des grandes maps variées et remplies, un côté FPS plutôt bien géré. Seul inconvénient selon moi la jouabilité qui au début parait compliqué mais on s'y fait vite. Alors acheté le vite!

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (363)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
17/20
jinfuushen
Alerte
Posté le 05 Mars 2013

La Zone c'est le territoire d'un horizon nouveau. La possibilité de devenir riche, le nouvel Eldorado quoi. Ouais mais, faut être un peu taré pour le penser et pour oser s'aventurer dans la Zone. T'as vite fait de déchanter... t'as vite compris que t'as plus de chance de crever dans un fossé et de te faire bouffer par je ne sais quelle bestiole dégueulasse, plutôt que de pouvoir espérer finir tes jours riche à ne plus savoir quoi en faire.
Moi je suis un téméraire, j'ai pas froid aux yeux. Je suis pas du genre à cracher sur une opportunité de la sorte même si je dois y laisser ma peau. Pourtant... une fois que t'es dans la Zone, tu finis par perdre tout tes repères, et la confiance que t'as en toi, tu te la carres là où tu penses et tu sers bien fort tes deux petites escalopes qui te servent de miche. Malgré tout, une fois que tu y es, c'est pas facile d'en décrocher. Tout y est plus sombre, dangereux et épouvantable. L'angoisse que tu sens monter en toi parce que tu sais jamais sur quoi tu vas tomber, devient une drogue. Cette dose d'adrénaline tu finis par en avoir besoin tous les jours, même si t'es pas certain de pouvoir piquer ta prochaine sieste ou de t'envoyer cette fameuse bouteille avec ton pote Stephanov...

En fait cela va faire trois missions que je me tape à déambuler dans les alentours de Tchernobyl. C'est bizarre n'empêche ce merdier. Ces cons là à vouloir jouer avec les atomes, ils ont réussis à tout faire péter et à réduire les alentours en une grande zone de rien, une région interdite et maudite où il ne fait franchement pas bon vivre.
Ce qui restait de la population s'est barrée, je veux bien les comprendre... c'est pas sain de rester ici. Igor Belikov et Sergeï Le rouge, deux potes Stalker comme moi, sont morts la semaine dernière. La Zone les a eu et à petit feu en plus... La maladie les a pas épargné. Franchement ça a été trois jours insupportables pour eux, et j'aurais mieux fait d'alléger mon chargeur de deux balles. Leur peau a commencé à cloquer puis s'est mise à s'effriter. Jusqu'au moment où ils ont finit par cracher des litres de sang. Pas de bol pour eux.
Quand on est Stalker, faut s'y attendre. Surtout faut pas faire le con, faut rester zen malgré toute la chienlit ambiante et pas hésiter à prendre des précautions dès que tu pars en vadrouille, sinon autant essayer d'y aller avec sa bi** et son couteau et revenir émasculer, du moins si t'as la chance de revenir...

Pour ça il te faut un bon équipement... et la meilleure technique que je connaisse c'est encore de vider les poches de ceux que tu croises, et j'ai pas besoin de te faire un dessin sur le fait qu'ils seront plus froid que la banquise après ta visite. Dans un sens faut bien que les bestioles mutantes du coin se remplissent le gosier. De toute façon dans la Belle,... ouais je l'appelle comme ça la Zone depuis que j'ai vu des artefacts se balader dans les airs sous un fond de soleil couchant, bref je m'égare... Faut vraiment que je ralentisse sur la Vodka. Je disais la Belle, cette foutue zone à la c** est gorgée à bloc de tout un tas de conna*** prêts à tout pour défendre leur territoire de recherche, ou plutôt le territoire qui sert à leur chasse aux trésors. Dans ces cas là, la vie humaine ne vaut pas grand chose.
Tu trouves de tout, vraiment de tout ici, mais surtout des factions plus ou moins organisées. T'as le groupe de bandits, pas très regardant et surtout pas très futé... un bon sniper et quelques grenades plus tard, les voilà qui courent dans tous les sens. Facile de les aligner quand ils cavalent comme des lapins. Et ouais je suis un meurtrier si tu l'avais pas déjà compris. De toute façon c'est ça où tu crèves... alors t'as vite fait de choisir, surtout si t'as un canon de fusils à pompe qui te caresse jalousement le front. Puis après les bandits, t'as les factions avec des idéaux plus ou moins bien sentis; en gros les raclures de fond de bidet qui tirent et parlent ensuite, ils sont juste là pour dépouiller la Zone; puis t'as les utopistes, les fumeurs de chichon qui se mettent des fleurs dans ce qui leur sert de perruque et qui jouent de la guitare autour d'un feu, eux ils croient que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... des pourris gâtés sans doute.
Et enfin, t'as les perchés, les barjots, ceux qui ont fondus un plomb. Eux ils se croient au Far West et se prennent pour Django! Même pas la peine d'essayer de discuter ou de parlementer, tu te fais mitrailler direct sans que t'aies le temps de comprendre quelque chose à ta vie. Du coup c'est un plaisir personnel quand j'en dessoude quelques uns qui passe à porter de mon fusils sniper.

Lire la suite...
20/20
alpha4ever45
Alerte
Posté le 13 Juin 2012

Un jeu que avant d'acheter et de recevoir, me faisait vraiment rêver. Vraiment un super jeu qu'il faut débusquer car peu connu, Il vaut carrément la misérable somme d'argent qu'on doit mettre pour l'avoir: Une ambiance/immersion comme il n'y pas dans les autres jeux, des quêtes principales/secondaires intéressantes, Un côté RPG qui rend la chose vraiment super, des grandes maps variées et remplies, un côté FPS plutôt bien géré. Seul inconvénient selon moi la jouabilité qui au début parait compliqué mais on s'y fait vite. Alors acheté le vite!

Lire la suite...
18/20
dodolepro74
Alerte
Posté le 03 Janvier 2012

Voila un jeu comme on les aimes sur PC, enfin un jeu qui ne soit pas vidé de tout son gameplay et simplifié pour consoles. Le jeu n'a pas planté une seule fois, quelques bug de PNJ mais rien de grave. Graphiquement ceux qui le trouvent moche peuvent le tweaké ou bien utilisé des mods graphique comme Call of Pripyat Reloaded. Ce Stalker corriges les défauts des précédents volets, ajoute des raccourcis pour les médikit/antirad... On retourne aussi des labos souterrain comme dans le 1er Stalker, le systeme d'amélioration des armes a bien évolué... bref que du bon si vous aimez les FPS/RPG dans une ambiance post-apocalyptique foncez.

Lire la suite...
19/20
VicO]]]
Alerte
Posté le 25 Août 2013

Stalker CoP, c'est un FPS avant tout. Les combats sont plutôt axé "réalistes" qu'arcade pure, pour la balistique et le feeling global des armes. Les ennemis font pas mal de dégâts, les armes de départ sont imprécises et inefficaces, les munitions et objets de soin sont rares au début... mieux vaut fuir et se planquer quand on n'a pas trois-quatre heures de jeu dans les pattes. Ou exploiter les quelques errances de l'IA.
L'IA des ennemis, justement, est particulière. Le système A-life est particulièrement performant lorsqu'il s'agit de faire vivre et interagir entre eux des groupes de personnages, indépendamment des actions du joueur. Mais en combat, leur comportement paraît totalement aléatoire, et on sera tour à tour consterné par leur bêtise et impressionné par leur intelligence.
Niveau baston beaucoup de jeux du genre font aussi bien et même franchement mieux. Mais Stalker, c'est bien plus que ça.
C'est un FPS au rythme tranquille. Il ajoute à ça un peu de survival-horror, pour son aspect survie et gestion de ressources, et ses grands moments de flipette. Quelques aspects de RPG, aussi - mais ceux-ci sont très limités. Dialogues génériques à sens unique, quêtes basiques -mais plus travaillées que précédemment.
En dehors de ces petites particularités bienvenues qui apportent un vent de fraîcheur, Stalker, c'est avant tout une ambiance unique et une immersion sans pareil - déjà, plus que ses prédécesseurs, c'est un monde ouvert, une invitation à la balade.

Stalker, ça se vit. On est seul dans la Zone, fichtrement seul et quasi sans aide, dans un environnement hostile et qui paraît gigantesque. Agressé par des saletés mutantes qui ne sont plus que le reflet des animaux ou des humains qu'elles étaient un jour.
Les environnements sont magnifiques et fichtrement désolés. Rencontrer des stalkers en balade fait toujours du bien, mais cette sensation de solitude ne nous quitte pas. Au fil de nos balades ou de séances de chasse aux artefacts, on peut se retrouver dans l'enfer d'un souterrain sombre et oppressant, l’occasion de sacrées séances de flippette. On est bien content d'en sortir, de s'arrêter dans un refuge de stalkers faire monter une lunette sur son fusil, acheter un bout de saucisson, une bouteille de vodka et quelques munitions. On cause un peu avec les divers pnj, savoir s'ils ont entendu parler de La Pie, écouter des histoires sur l'Oasis. Ecouter un stalker jouer deux-trois accords sur une guitare autour d'un feu de camp. En entendre d'autres papoter en russe.

Je l'ai dit, CoP est réellement SUBLIME et met la pâtée visuellement à la plupart des FPS actuels. Techniquement, c'est pas top, mais les décors dégagent tellement d'ambiance que les paysages vous couperont le souffle à coup sûr.
Et la bande-son est à l'unisson. Peu de musique, mais l'ambiance sonore est assurée d'une main de maître par une accumulation de petits détails : grincements de métal, chiens qui aboient au loin, coups de feu lointains, bips, voix...

Tout est fait pour une immersion totale. Ce que le jeu emprunte à un RPG sert uniquement à ajouter à l'immersion, la cohérence et au réalisme de l'ensemble. Pas d'évolution du personnage (L'évolution se fait -judicieusement- en fonction de l'équipement que l'on peut acheter avec l'argent que l'on gagne), mais la gestion d'inventaire en particulier a parfaitement sa place ici. Oui, on ne peut pas trimballer quinze tonnes de matériel, surtout s'il est encombrant. Ça amène à faire des choix compliqués.

Tout contribue pour que Stalker se "vive" plutôt que se "joue". Tout, jusqu'au moteur graphique vieillissant, pourri de défauts et qui a toujours des soucis de stabilité, mais tellement dans le ton avec son fort parfum d'Europe de l'est, et qui fait tellement partie du feeling général d'un Stalker qu'on ne l'échangerait pour rien au monde.

Dans un Stalker, c'est pas les combats qui font qu'on prendra vraiment notre pied, c'est le plaisir de l'exploration. Même pas forcément pour trouver des artefacts - ceux-ci sont mieux intégrés que dans les précédents et surtout généralement plus utiles, mais une grosse galère a fouiller dans une anomalie se conclut un peu trop souvent par une mini déception "rhâ il était pas si bien que ça finalement, je vais le vendre pour acheter du saucisson, de la vodka et des munitions plutôt". L'exploration, la découverte de nouveaux environnements se suffit à elle-même. En faisant la chasse aux artefacts et en fouillant tout de fond en comble, il m'a fallu une trentaine d'heures pour tout plier.

Ca sera 19. Impossible de mettre en avant les (gros ?) défauts du jeu, quand la seule ambiance qu'il dégage suffit à tout faire oublier... C'est ça, un grand jeu. Pas d'innovation dans ce CoP par rapport à ses grands frères, mais une vraie maitrise de la recette des précédents et plein de minis-améliorations qui rendent le gameplay moins "raide" et finalement tellement plus sympa.

Ah oui, et y'a un multi, aussi. Mais on s'en fout.

Lire la suite...
19/20
tcherno86
Alerte
Posté le 09 Juin 2014

Un excellent jeu, que dis-je, une pépite !
Ce jeu est un des meilleurs FPS auquel j'ai joué.
Tout d'abord les graphisme sont absolument sublimes ! Les textures, les particules, la lumière... et pa besoin d'avoir une machine ultra puissante pour le faire tourner correctement et profiter des paysages de la Zone; qui outre la qualité technique des graphisme offre des panoramas absolument magnifique dans une zone qui reproduit très fidèlement (sauf sur le placement géographique pour simplifier le jeu) les bâtiments et paysages de la Zone radioactive.
Le son est aussi vraiment pas mal, même si c'est pas vraiment l'atout majeur du jeu. La bande son d'Alexei Omelchuk permet vraiment de rentrer dans l'ambiance stressante et oppressante de la zone, et les effets sonores (pas, bruits des mutants ou voix des PNJs) rendent très bien, ainsi que les bruits d'armes même si je ne suis pas un expert. Les conversations en ukrainiens entre PNJs sont absolument géniales et permettent vraiment un effort d'immersion, et les doublages sont bien aussi, ce qui est mine de rien assez important. Et je met un petit +1 pour la musique des crédits, ce magnifique morceau de metal du groupe ukrainien "Firelake" (Live to Forget, pour ceux qui s'y intéresse)
Le scénario est pas mal. Autant la quête principale avec les hélicoptères craché etc. est pas excellente (bien qu'elle nous offre des passages très sympa, comme de grandes batailles à Pripyat). Le principal attrait va être les quêtes "secondaires" : Elles immergent totalement et rendent le jeu hyper prenant, au point d'oublier très vite que vous êtes sensés être un agent secret à la recherche des hélicoptères, dont vous n'avez plus rien à faire dès les premières mission de stalker random lancée. Ca débouche d'ailleurs sur pas mal de succès qui d'ailleurs ne sont pas pas (comme sur steam) des buts, mais bien des récompenses pour votre comportement en jeu.
Après niveau jouabilité et durée de vie. La Jouabilité est fantastique. Le jeu n'est pas une simulation comme arma, et n'est pas un jeu ultra facile comme Celui-dont-On-ne-Dis-pas le-nom (CoD pour les intimes). Les combats sont prenants, l'immersion toujours présentes, les cartes superbes... franchement c'est génial, on prend vraiment du plaisir à jouer. Il durera aussi très longtemps, bien que le mode multijoueur est aussi fréquenté que le Ténéré le mode solo à lui seul occupe trente bonnes heures de jeu, juste en accomplissant les quêtes. Mais il est tellement génial d'arpenter la zone sans but précis, au petit bonheur la chance que cela vous durera bien bien plus longtemps, sans compter l'envie de recommencer le jeu en choisissant un autre côté (en effet certains choix "moraux" se poseront aux joueurs à certains passages) ou en explorant mieux etc. Et ne parlons pas de la ribambelle de mods tous mieux les uns que les autres et très différents qui apportent un gros gros plus au joueur

Mais surtout STALKER est un jeu qui se VIT. Stalker c'est une ambiance, une pratique qui fait que l'on ne fait pas que "jouer" à ce jeu, on y participe. On est vraiment plongé dedans, et ce n'est pas un jeu où l'on va simplement le commencer, le finir et le ranger, non a tellement une touche magique, que l'on pourrait attribuer aux slaves que l'on ne peut s'empêcher d'aimer ce jeu.

Lire la suite...
20/20
cptroustof
Alerte
Posté le 01 Août 2011

Un des plus grand FPS/RPG du siècle , j'ai joué a Shadow Of Chernobyl puis Clear Sky et enfin Call of Pripyat le meilleur de la série , qui mélange comme les autres horreur et réflexion. Graphisme DirectX super en plus des mods comme le Complete Mod ou Atosphere qui offre de nombreuse options graphique et matériel . Call Of Pripyat reste l'un des meilleurs Stalker.

Lire la suite...
18/20
borovos
Alerte
Posté le 05 Juin 2010

Ce sera un 18/20 pour ce troisième opus de STALKER. GSC a fait un gros travail, les bugs ont disparu, l'histoire est prenante, l'ambiance de la ZONE est là, ce vide, ses mutants, ses hommes solitaires. Les 3 maps sont énormes. Des quêtes secondaires en quantité et originales, un STALKER presque parfait.
2 points de moins pour le retard à la sortie, la faible durée de vie (largement compensable par les mods), le manque de maps malgré la taille de celle-ci, l'absence de la Centrale. Certes, on ne peut pas tout avoir.
Au final, un FPS ouvert et réaliste, ou règne la liberté d'action.

Lire la suite...
20/20
cy4nure
Alerte
Posté le 19 Octobre 2011

un 20 parce que ce jeu est incroyablement immersif !!
ce troisième volet est encore mieux que les précédents qui étaient déjà sensationnels !!
une fois de plus GSC nous a sorti un chef d’œuvre hors norme,c'est le meilleur fps de tout les temps !!
j'aime sa qualité graphique qui est absolument époustouflante,
une I.A qui a enfin des neurones,un panel d'armes et objets très complet,la possibilité d’évoluer a sa manière,un réalisme incroyable dans les affrontements (une balle bien placée suffit a terrasser un ennemi),la possibilité d'appartenir a un clan ou d'evoluer en solo..
bref,je n'ai que des éloges sur ce jeu qui reste pour moi la référence absolue du genre.
je le conseille sans hésiter aux amateurs du genre.

Lire la suite...
18/20
CONQUerrant
Alerte
Posté le 16 Octobre 2011

Le troisième épisode de la série STALKER que j'ai tout autant aimé que les précédents, même s'il faut dire qu'il est clairement plus abouti. Beaucoup de passages mémorables et des lieux toujours magnifiques. J'ai malheureusement eu un bug qui m'a empêché de finir le jeu comme je l'aurais voulu, mais à par ça rien à redire, un jeu dont on tombe facilement amoureux, à l'image de la trilogie STALKER. En espérant plus de jeux comme celui là à l'avenir.

Lire la suite...
20/20
kiwotsu
Alerte
Posté le 07 Juillet 2011

Juste enorme certe graphiquement c'est pas le top mais aprés tous est énorme l'ambiance d'une part; opréssante et gloque a souhait. Le gameplay pas mal pensé qui est tres convenable. Apres au delà de ça le scénario est assez bateau mais pas trop trop mal, ce jeux est vraiment la pour le coté sinistre et dévasté. Voila bon jeu !

Lire la suite...
20/20
kingnegro971
Alerte
Posté le 29 Avril 2011

Bonjour j'ai redecouvert avec bonne humeur le monde de Stalker et bien croyez moi je ne qu'être émerveillé avec ce troisième volet,il y a une tonne de nouveauté et on s'amuse bien.Moi qui avait découvert stalker en décembre 2010(Le 25) j'ai commencé ce nouveau périple armé d'un gros fusil et face à tout dangé.Dès le début on se retrouve face à des mutants,et des Stalker surexicité qui n'hésite pas a braqué pour un artefact et à nous canardé de grenade.pour les novices ce serait l'horreur mais mieu vaut avoir joué au précédant Stalker pour partir avec une base.Le jeu mélange RPG et FPS pour le meilleur.Quand dans le jeu il fait nuit,il fait nuit,il fait sombre et on sait pas où il faut tirer .Alors si jamais vous y joué ou vous y avez joué la meilleur méthode n'est pas de tirer dans le tas mais d'élaborer une vrai stratégie.Je ne peut que dire une chose un Must pour moin de 40 euros.

Lire la suite...
19/20
AviraAntivirus
Alerte
Posté le 03 Novembre 2011

Je suis un grand fan de la série et j'ai vraiment apprécié cet opus. On a droit a un jeu stable par rapport a Clear Sky, le retour des niveaux souterrains (qui redonnent du piment) et tous les petits "plus" qu'a apporté Clear Sky, revus et améliorés.
La ville de Pripyat a un très bon rendu, on ressent vraiment la désolation de la ville fantôme, son atmosphère pesante et envoutante, la zone divisée en 3 parties est vraiment bien remplis, on ne ressent pas d'ennuis.
Je conseil l'utilisation du mod Complete pour embellir cet opus qui est déjà un chef d'oeuvre en lui même !

Lire la suite...
18/20
X-Ray_Dog
Alerte
Posté le 16 Novembre 2011

Le meilleur épisode de la série STALKER ! Un vrai régal ! Je n'ai toujours pas joué à STALKER CS (honte sur moi !) mais ça ne m'empêche en rien d'y jouer car il est en fait une suite directe du 1er jeu. La zone quand à elle est devenue beaucoup plus différente avec de nouveaux environnements, de nouvelles zones, et surtout, des maps beaucoup plus vastes. Sans compter les nouveaux mutants, les nouveaux systèmes de gameplay, etc... Les devs ont pris le meilleur des STALKER pour un faire un jeu sublime ! J'ai déjà fini le jeu au moins 5 fois et je m'en lasse pas ! Un vrai plaisir d'arpenter la Zone avec son fusil. En espérant que le prochain opus sera encore meilleur, sans pour autant devenir trop facile d'accès de par son développement sur consoles. Un bon gros 18/20 bien mérité !

Lire la suite...
17/20
thedrummer81
Alerte
Posté le 23 Mai 2014

Suite au premier STALKER, Call Of Pripyat est sans doute le meilleur des 3.

Avec une histoire principale bien mieux écrite que les précédents, Call of Pripyat bénéficie aussi de quêtes secondaires intéressantes qui vous permettront de récolter assez d'argent aux réparations et améliorations de l'équipement.
Avec une ambiance toujours si caractéristique à la série, l'ajout de nouveaux mutants avec leurs propres caractéristiques est très apprécié et renforce celle ci.
Devenant au fur et à mesure du jeu de + en + intéressant, COP offre sur la fin de magnifiques séquences reflétant parfaitement les points forts du jeu comme la traversée des tunnels menant à Pripyat ou les recherches de documents dans les laboratoires souterrains.

Avec en outre une durée de jeu plus que correcte, Call Of Pripyat ravira tous les joueurs recherchant un FPS avec un univers qui se démarque des autres.

Lire la suite...
19/20
KeithJohnMoon
Alerte
Posté le 14 Septembre 2011

19/20, vraiment un des 10 meilleurs jeux auxquels j'ai jamais eu l'occasion de jouer. Pourtant j'ai aussi testé Fallout 3, et il y a énormément de similitudes, mais j'ai légèrement préféré STALKER. Bon les graphismes peuvent paraître très mauvais pour un jeu de 2010, je l'accorde, j'ai moi même été extrêmement déçu, mais après avoir installé 3 ou 4 mods de correction graphique, c'est un vrai régal cet épisode. Il y a quelque chose en plus que dans Fallout: on assiste bien plus souvent à des scènes particulières, genre on se retrouve à aider des Stalker errant à tuer les chimères ou autres mutants qui les importune, on croise des bandits, mercenaires, etc... Alors que dans Fallout vous n'aurez presque jamais ça. Mais alors vraiment les scènes d'exploration des sous-terrain, là c'est l'A.P.O.CA.Y.P.S.E., vraiment sensationnel :fou: Un jeu sur lequel il faut se tuer avant la prochaine guerre nucléaire ! :hap:

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
Boutique
  • S.T.A.L.K.E.R. : Shadow of Chernobyl PC
    19.99 €
    69.99 €