EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Sport  /  Forum Musculation & Nutrition  / 

Topic [Débat] Alimentation et protéines végétales

Sujet : [Débat] Alimentation et protéines végétales

12
Page suivanteFin
LPsyNero
LPsyNero
MP
29 mai 2017 à 22:24:21

Bonsoir :noel:

Je propose ma contribution sans prétention dans le but de proposer une sorte de MAJ autour de ces thématiques afin d’ouvrir un débat constructif, respectueux et argumenté.

Il s'agit de regrouper un maximum de "vraies" connaissances. Le but étant de s'y retrouver dans cette masse d'information qui peut souvent s'avérer erronée. Il ne s'agit pas de faire du prosélytisme mais de discuter de faits scientifiques. :ok:

Au pire des cas, je bide :noel:

Je m’excuse d’avance pour ce premier pavé :pacg:

La nutrition étant un domaine en permanente évolution et les travaux de recherches abondants, ici les études utilisées seront les plus récentes possibles et ayant plus ou moins un Impact Factor important sinon la liste serait beaucoup plus grande.

Ces facteurs d'impact, qui mesurent une certaine visibilité, sont considérés par certains gestionnaires de la recherche et certains chercheurs comme des critères pertinents : une revue avec un FI élevé serait ainsi considérée comme plus importante (parce que plus visible : plus lue et plus citée) qu'une revue avec un FI faible. Ces facteurs d'impact ont pour le coup une influence certaine dans le domaine de la publication scientifique. Ils sont utilisés par ailleurs comme critère pertinent d'évaluation par les tenants d'une évaluation quantitative de la recherche (sujet à controverse). (cf Wikipedia) :hap:

Voici un plan rapide de mon analyse :

1) Alimentation végétalienne et santé
2) Les protéines végétales, les apports protéiques recommandés
3) Comparaison des performances entre sportifs végétariens et omnivores

[1] Alimentation végétalienne et santé

En 2009, l’Association Diététique Américaine avait fourni une revue approfondie de l'état des connaissances sur le végétarisme et le végétalisme s’appuyant sur + de 200 recherches scientifiques et dont la position officielle était la suivante :

« Les alimentations végétariennes (y compris végétaliennes) bien conçues sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et peuvent être bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien conçues sont appropriées à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence, ainsi que pour les sportifs ».

En 2016, l’Académie de Nutrition et Diététique confirmait cette position en rappelant que les végétaliens ont un risque réduit de certains états de santé comme les maladies cardiaques, ischémiques, le diabète de type 2, l'hypertension, certains types de cancer et l'obésité.

Dans cette revue de littérature (Une revue de littérature permet de regrouper les résultats de différentes études faites à ce sujet) -> Tristan Chalvon-Demersay & al (2017) « A Systematic Review of the Effects of Plant Compared with Animal Protein Sources on Features of Metabolic Syndrome » (The Journal of Nutrition) on nous apprend que les quelques études d’observations ont rapporté que l'absorption des protéines animales était associée à une augmentation de l'IMC, de la circonférence de la taille et du poids corporel chez les adultes et les enfants et que l'apport d'une grande quantité de protéines animales chez un âge précoce pourrait avoir des effets néfastes sur la composition corporelle à l'âge de 6 ou 7 ans.

Elle conclue en disant que l'apport de protéines issues de plantes et en particulier, de protéines de soja associées à des isoflavones, peut empêcher l'apparition de facteurs de risque associés à une maladie cardiovasculaire, c'est-à-dire l'hypercholestérolémie et l'hypertension artérielle.

Un an avant, on retrouvait également dans cette étude (Mingyang Song & al (2016) « Association of Animal and Plant Protein Intake With All-Cause and Cause-Specific Mortality” Jama Internal Medecine) les effets néfastes que pouvaient avoir une prise trop importante de protéines animales par rapport aux protéines végétales.
Les chercheurs concluaient (sur une base de 131 342 participants) que l'apport élevé en protéines animales a été associé positivement à la mortalité cardiovasculaire et l'apport élevé en protéines végétales était inversement associé à la mortalité cardiovasculaire et à toutes les causes, en particulier chez les personnes ayant au moins 1 facteur de risque. La substitution de protéines végétales aux protéines animales, en particulier celle provenant de viande rouge transformée, était associée à une mortalité plus faible.

[2] Les protéines végétales et les apports protéiques recommandés.

Dans cette partie je vais traiter des apports protéiques (végétales/animales) conseillés par « la communauté scientifique » notamment sur la quantité de protéines nécessaires au développement musculaire. J’aborderai aussi certains mythes autours des protéines végétales (combinaison obligatoire, aliments déficitaires en AA essentiels). :peur:

En 2010, la revue de littérature de J. Fhurman & al “Fueling the vegetarian athlete” (American College of Sports Medicine) fait un bilan des recommandations protéiques selon le type d’activité exercé. Il est dit que :

“L’apport protéique ideal pour les athlètes se situe entre 1,4 et 2,0 g·kg−1·d−1 (Kreider RB, Campbell B. Protein for exercise and recovery. Phys. Sportsmed. 2009). La Société Internationale de Nutrition Sportive recommande 1,0-1,6 g · kg-1 · d-1 pour les athlètes d'endurance (selon l'intensité et la durée de l'exercice) et 1,6-2,0 g · kg-1 · d-1 pour les athlètes de force et 0,8 g · kg-1 · d-1 pour les personnes sédentaires.
[…]

Il n'y a aucun avantage démontré pour un athlète à consommer plus de 2 g · kg-1 · d-1, en fait, l'excès de protéines peut affecter négativement les réserves de calcium, la fonction rénale, la santé osseuse et la santé cardiovasculaire (Effect of short-term high-protein compared with normal-protein diets on renal hemodynamics and associated variables in healthy young men. Am. J. Clin. Nutr. 2009 and High protein intake associates with cardiovascular events but not with loss of renal function. J. Am. Soc. Nephrol. 2009) […]

Cependant, la consommation accrue de produits animaux ou éventuellement d'isolats de protéines dans le but de maximiser la puissance ou le renforcement du corps n'est pas favorable à la durée de vie. Il y a une différence entre maximiser la taille du corps et la croissance musculaire et maximiser la santé. Les régimes végétariens, végétaliens, flexibles sont des options saines pour les sportifs sérieux. Pour maximiser les performances, la récupération, l'endurance et la résistance à la maladie, une prise de haricots, de légumes verts, de graines, de noix, de grains entiers et d'autres produits végétaux colorés est recommandée.”

En 2016 l’Académie de Nutrition et de Diététique considérait que pour les athlètes d’endurance et de force, les recommandations protéiques devaient être de 1,2-1,7 g / kg de poids corporel par jour. Exemple: un athlète pesant 75 kg aurait besoin de 90-127,5 grammes de protéines par jour.

D’ailleurs je n’ai trouvé aucune étude montrant un avantage pour un athlète à consommer plus de 2 g/kg/j de protéines. :question:

Concernant la qualité des proteines végétales et des acides aminés je vais m’appuyer principalement sur cette étude qui explique très bien les controverses autour de ce sujet :

Kate A Marsh & al (2012) : « Protein and vegetarian diets », Medical Journal of Australia :

“[…] Comme la plupart des aliments végétaux contiennent des quantités limitées d'un ou des acides aminés essentiels, on pensait une fois que les combinaisons d'aliments végétaux devaient être mangées au même repas pour assurer une consommation suffisante d'acides aminés essentiels. […].
On sait maintenant que la stricte "combinaison de protéines" n'est pas necessaire pour fournir de l'énergie si l’apport d’une variété d'aliments végétaux est consommé chaque jour (Young VR, Pellett PL. Plant proteins in relation to human protein and amino acid nutrition. Am J Clin Nutr 1994). Le corps maintient un “bassin (ou une réserve)” d’AA indispensables qui peuvent être utilisés pour compléter d’autres aliments protéiques. C'est une des raisons pour lesquelles une combinaison stricte de protéines n’est plus considérée comme necessaire (Fuller MF & al “ Nitrogen cycling in the gut”. Annu Rev Nutr 1998 ; and Forrester T & al :”The transfer of 15N from urea to lysine in the human infant.” Br J Nutr 2000)

[…] Cependant, les études comparant les sources de protéines ont trouvé des différences significatives entre les sources provenant des plantes et des animaux, en particulier avec des protéines céréalière tels que le blé et le riz car leur faible teneur en lysine peut être un facteur limitant. Par conséquent, si l'apport en protéines devait être limité à une seule source végétale, comme le blé, le riz […] alors la quantité de protéines requise pour satisfaire les besoins essentiels en acides aminés devraient être augmentés.”

Voici une image recapitulative de l’étude : Young VR & al “Plant proteins in relation to human protein and amino acid nutrition.” qui montrait déjà en 1994 que la combinaison légumineuses et céréales par repas ou (même par jour) n’était pas obligatoire pour assurer les besoins protéiques des végétaliens.

Aujourd’hui encore cette “combinaison stricte” est très largement relayée par les professionnels de la santé et du sport :noel:

https://postimg.org/image/amjef42tb/

Images recapitulatives de la teneur en AA essentiels des proteines végétales par le Dr. Stephen Walsh, “Science Coordinator of the International Vegetarian Union”.

https://postimg.org/image/3qz5w08cf/
https://postimg.org/image/tb1g2ftq7/

[3] Comparaison des performances entre sportifs végétaliens et omnivores

Malheureusement il y a trop peu d’études pour trouver une réponse à ce sujet. A ce jour, je n’ai trouvé que 2 travaux traitant de ce sujet avec le moins de biais possibles et encore … :rire:

On commence par une revue littérature -> Joel C Craddock (2016) “ Vegetarian and Omnivorous Nutrition ” International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism.

Cette revue va regrouper les études comparant une alimentation végétalienne/végétarienne par rapport à une alimentation omnivore typique et leur influence sur la performance physique. La performance physique est un terme large, cependant, dans le cadre de cette revue, cela comprendra : Force, vitesse, l'endurance et la puissance.
Au final si on regarde bien les méthodes employées dans les différentes études que présente cette revue, il s’avère que les alimentations strictement végétales et végétariennes n’ont pas été différenciées, du coup il n’est pas possible de faire comparaison correcte mais voici tout de même les résultats :
https://postimg.org/image/xlg3y0ytb/
https://postimg.org/image/ptzdzgunz/

Les auteurs finissent par conclure que dans les huit études identifiées dans cette revue, une alimentation végétarienne n'a pas amélioré les performances, ni diminuer celles-ci par rapport à une alimentation omnivore. Il est apparu qu’il n’y a pas de différences entre ces deux alimentations par rapport à la puissance musculaire, la force musculaire, la performance anaérobie ou aérobie.

En 2015 des chercheurs ce sont intéressés à la réponse anabolique du muscle squelettique en fonction des protéines végétales et animales -> Stephan van Vliet & al (2015) : »The Skeletal Muscle Anabolic Response to Plant- versus Animal-Based Protein Consumption » The Journal of Nutrition.

Voici leur conclusion : “À notre connaissance, seules quelques études ont comparé “the postprandial MPS (muscle protein synthesis) response” [j'ai pas voulu traduire mot à mot sur ce coup là :noel: ] à l'ingestion de protéines végétales par rapport aux proteines animales. À ce jour, la seule source de protéines végétales qui a été largement étudiée dans un modèle humain in vivo est la protéine de soja. Dans ce travail, on a démontré que la consommation de protéines de soja entraînait des taux de MPS (muscle protein synthesis) inférieurs à ceux de l'ingestion de lactosérum, de lait ou de protéines de boeuf.
[…]
Diverses stratégies peuvent améliorer la réponse MPS après l'ingestion de protéines végétales comprennant la fortification de protéines végétales avec des AA libres, le mélange de diverses sources de protéines végétales pour créer un profil AA plus complet, une sélection sélective de plantes pour améliorer la composition des AA, et / ou la consommation de plus grandes quantités de protéines végétales. La recherche est nécessaire pour comparer les propriétés anabolisantes des nombreuses sources de protéines végétales différentes et pour évaluer le potentiel des différentes stratégies qui peuvent augmenter la réponse MPS postprandiale à l'ingestion de protéines végétales.”

Voilà ... :hap:

J'ai essayé de traduire les études le plus fidèlement possible, je ne pense pas avoir fais de grosses erreurs.

Il y a certainement des choses à ajouter, critiquer, n'hésitez pas, mon objectif est de connaître la "vérité" plutôt que de défendre mon égo et chercher à avoir absolument raison :noel:

Pseudo supprimé
29 mai 2017 à 22:45:42

Ce pavé[[sticker:p/1kks]]

Kiwi-Brave
Kiwi-Brave
MP
29 mai 2017 à 22:54:07

C'est très gentil de résumer tout ça lapinou mais pour ma part, rien que je ne savais point, et j'en arrive à la même conclusion => il faut manger varier au possible en mangeant de tout selon un seuil de quantités fixes mais flexibles, pour ne manquer de rien et réduire les risques de développer tels ou tels maux.

AromeNoir
AromeNoir
MP
29 mai 2017 à 22:59:44

Personne ne va lire ton pave wtf

ThlnWhiteDuke
ThlnWhiteDuke
MP
29 mai 2017 à 23:02:34

J'ai tout lu, c'est très intéressant.. http://image.noelshack.com/fichiers/2016/48/1480464158-1474824966-1474551493-1474308964-1473610653-picsart-09-11-06-13-46.png
 
Mais pour être honnête si on est un peu renseigné on apprend rien d'époustouflant haha... OUI contrairement à ce qu'un tas de nutritionnistes affirment on peut nourrir un nourrisson avec une alimentation végétalienne aujourd'hui comme la technologie nous le permet, OUI la prise d'une association céréales/légumineuses n'est pas obligatoire du tout comme le corps a une certaine forme de réserve d'AAE mais c'est se simplifier la vie malgré tout.
 
Enfin bref les conclusions à tirer de tout cela et je pense que les végans seront d'accord avec moi : on peut tout à fait pratiquer un sport à haut niveau ou se bâtir un excellent physique avec des protéines végétales mais ça demande plus de mise en place et de réflexion qu'une diète omnivore.

LPsyNero
LPsyNero
MP
29 mai 2017 à 23:16:52

Le 29 mai 2017 à 22:59:44 AromeNoir a écrit :
Personne ne va lire ton pave wtf

Fort probable mais 10min de lecture ça n'a jamais tué personne :noel:

Le 29 mai 2017 à 23:02:34 ThlnWhiteDuke a écrit :
J'ai tout lu, c'est très intéressant.. http://image.noelshack.com/fichiers/2016/48/1480464158-1474824966-1474551493-1474308964-1473610653-picsart-09-11-06-13-46.png
 
Mais pour être honnête si on est un peu renseigné on apprend rien d'époustouflant haha... OUI contrairement à ce qu'un tas de nutritionnistes affirment on peut nourrir un nourrisson avec une alimentation végétalienne aujourd'hui comme la technologie nous le permet, OUI la prise d'une association céréales/légumineuses n'est pas obligatoire du tout comme le corps a une certaine forme de réserve d'AAE mais c'est se simplifier la vie malgré tout.
 
Enfin bref les conclusions à tirer de tout cela et je pense que les végans seront d'accord avec moi : on peut tout à fait pratiquer un sport à haut niveau ou se bâtir un excellent physique avec des protéines végétales mais ça demande plus de mise en place et de réflexion qu'une diète omnivore.

Merci khey, c'était surtout pour regrouper les infos' les plus pertinentes sur ce sujet, je vois quand même beaucoup de conneries sur internet, c'est affligeant, je voulais un peu casser les idées reçues mais comme personne va lire ... :noel:

Kiwi-Brave
Kiwi-Brave
MP
29 mai 2017 à 23:20:34

Le titre du topic était mal formulé je trouve finalement, c'est pas tellement un débat, c'est quand même très factuel!

Mais je l'ai quand même ajouté aux topics à ne pas manquer, ça intéressera toujours les quelques végétaliens et végétariens qui peuvent traîner par ici. :ok:

Assertion
Assertion
MP
29 mai 2017 à 23:29:42

Travail propre et de qualité :oui:

En revanche il est sur quoi le débat ? [[sticker:p/1jnh]]
J'imagine qu'il est implicitement sur la possibilité d'avoir assez de protéines en étant végétarien, ofc c'est possible mais comme a dit WhiteDuck ça demande + de reflexion pour varier l'alimentation, ce qu'il faudrait c'est regrouper tous les aliments végétaux riches en protéines

LPsyNero
LPsyNero
MP
29 mai 2017 à 23:31:56

Le 29 mai 2017 à 23:20:34 Kiwi-Brave a écrit :
Le titre du topic était mal formulé je trouve finalement, c'est pas tellement un débat, c'est quand même très factuel!

Mais je l'ai quand même ajouté aux topics à ne pas manquer, ça intéressera toujours les quelques végétaliens et végétariens qui peuvent traîner par ici. :ok:

C'est vrai que mon titre ne correspond pas vraiment au contenu mais merci quand même :ok:

LPsyNero
LPsyNero
MP
29 mai 2017 à 23:36:22

Le 29 mai 2017 à 23:29:42 Assertion a écrit :
Travail propre et de qualité :oui:

En revanche il est sur quoi le débat ? [[sticker:p/1jnh]]
J'imagine qu'il est implicitement sur la possibilité d'avoir assez de protéines en étant végétarien, ofc c'est possible mais comme a dit WhiteDuck ça demande + de reflexion pour varier l'alimentation, ce qu'il faudrait c'est regrouper tous les aliments végétaux riches en protéines

Je voulais faire réagir et faire amener des avis divergents sur ce que j'avais dis mais il semblerait que je m'y suis mal pris :hap:
J'avais fais il y a quelque temps un tableau de ce type justement : les aliments riches en minéraux, vitamines, protéines etc il faudrait que je le retrouve ouais :oui:

ThlnWhiteDuke
ThlnWhiteDuke
MP
29 mai 2017 à 23:41:37

Le 29 mai 2017 à 23:29:42 Assertion a écrit :
Travail propre et de qualité :oui:

En revanche il est sur quoi le débat ? [[sticker:p/1jnh]]
J'imagine qu'il est implicitement sur la possibilité d'avoir assez de protéines en étant végétarien, ofc c'est possible mais comme a dit WhiteDuck ça demande + de reflexion pour varier l'alimentation, ce qu'il faudrait c'est regrouper tous les aliments végétaux riches en protéines

WhiteDuck... j'ai une gueule à m'appeler Canard Blanc respecte moi eh oh. http://image.noelshack.com/fichiers/2016/45/1478999406-picssou2.png
 
Blague à part pour te répondre khey, toutes les légumineuses (pois chiches, haricots rouges/blancs/noirs, pois cassés, lentilles vertes/brunes/blondes/corail/béluga, fèves, lupin, soja...), tous les oléagineux (noix, noisettes, amandes, cacahuètes, noix de pécan, noix de macadamia, pistaches...), les céréales (riz sous toutes ses variétés, avoine, fonio, millet, sorgho, blé, épeautre, kamut, orge, seigle, maïs et leurs déclinaisons bien sûr genre les farines, les semoules, les pâtes).
 
Sans oublier bien sûr les pseudos-céréales qui ont des valeurs nutritionnelles similaires aux céréales mais sans contenir de gluten et en étant riches en micronutriments (sarrasin, quinoa, amarante, teff...) ainsi que les graines (chia, tournesol, lin, courge, pavot, sésame, citrouille..). http://image.noelshack.com/fichiers/2017/18/1493820143-risifleur.png
 
J'ai tout énuméré je crois.

LPsyNero
LPsyNero
MP
29 mai 2017 à 23:57:29

T'es chaud mec, tu vis dans dans les magasins BIO ou comment ça se passe, plus besoin de tableaux du coup :noel:

ThlnWhiteDuke
ThlnWhiteDuke
MP
30 mai 2017 à 00:03:28

Le 29 mai 2017 à 23:57:29 LPsyNero a écrit :
T'es chaud mec, tu vis dans dans les magasins BIO ou comment ça se passe, plus besoin de tableaux du coup :noel:

Le rapport avec le bio ? http://image.noelshack.com/fichiers/2016/30/1469541952-risitas182.png
 
Non juste que j'ai beaucoup traîné sur le blabla Végan et que c'est des familles d'aliments connues pour ça en fait, surtout les légumineuses et les oléagineux.

Sanzidais
Sanzidais
MP
30 mai 2017 à 00:13:04

J ai pas lu.
Mais si nutrimuscle me dit que pour faire du muscle faut des prot animal. Je vais pas bouffer des legumes pour le lobby 5 fruits et legumes. Je prefere faire confiance a mon vendeur de whey favoris.

StrongForTwice
StrongForTwice
MP
30 mai 2017 à 00:18:26

Sauf qu'une grande partie des prots venant des végétaux c'est de l'azote
J'avais fait un topic à l'époque sur un documentaire ou on voyait des agriculteurs ajouter de l'azote à leur blé pour augmenter la teneur en protéine vu qu'il était payé par rapport à la teneur en prot
C'est basé sur le principe que pour calculer le taux de proteine d'un aliment, on ne calcul pas le taux de prot mais le taux d'azote
J'ai retrouvé le topic : http://www.jeuxvideo.com/forums/42-78-50549556-1-0-1-0-je-met-les-jean-proteines-vegetale-en-sueur.htm

Message édité le 30 mai 2017 à 00:19:41 par StrongForTwice
kiisoo
kiisoo
MP
30 mai 2017 à 08:24:53

Le 30 mai 2017 à 00:18:26 StrongForTwice a écrit :
Sauf qu'une grande partie des prots venant des végétaux c'est de l'azote
J'avais fait un topic à l'époque sur un documentaire ou on voyait des agriculteurs ajouter de l'azote à leur blé pour augmenter la teneur en protéine vu qu'il était payé par rapport à la teneur en prot
C'est basé sur le principe que pour calculer le taux de proteine d'un aliment, on ne calcul pas le taux de prot mais le taux d'azote
J'ai retrouvé le topic : http://www.jeuxvideo.com/forums/42-78-50549556-1-0-1-0-je-met-les-jean-proteines-vegetale-en-sueur.htm

Sauf que les dans une diète végétale tu a tellement de prot que tu a simplement à te mettre au dessus des recommandations. [[sticker:p/1kkn]]

De plus il faut arrêter de croire que c'est par ce que t'es à 1.8 k/pdc de prot au lieux de 2.1 que tu ne va pas exploser [[sticker:p/1lm9]]

ThlnWhiteDuke
ThlnWhiteDuke
MP
30 mai 2017 à 08:28:44

Le 30 mai 2017 à 00:18:26 StrongForTwice a écrit :
Sauf qu'une grande partie des prots venant des végétaux c'est de l'azote
J'avais fait un topic à l'époque sur un documentaire ou on voyait des agriculteurs ajouter de l'azote à leur blé pour augmenter la teneur en protéine vu qu'il était payé par rapport à la teneur en prot
C'est basé sur le principe que pour calculer le taux de proteine d'un aliment, on ne calcul pas le taux de prot mais le taux d'azote
J'ai retrouvé le topic : http://www.jeuxvideo.com/forums/42-78-50549556-1-0-1-0-je-met-les-jean-proteines-vegetale-en-sueur.htm

Oui mais ça reste peu significatif, les végétaux en contiennent quand même de base et comme l'a dit kiisoo il suffira de consommer un peu plus de prots végétales... certains se bâtissent ou se sont bâtis un physique vegan sur le fofo (CF l'avatar de Thomas), preuve que rien n'est impossible. http://image.noelshack.com/fichiers/2017/04/1485126295-1485080078-1466366209-risitas24-1.png

arigomuscu
arigomuscu
MP
30 mai 2017 à 09:36:54

Le principal défaut à l'alimentation 100% végétale je pense, c'est une question de ratio entre les macronutriments, mis à part les oleagineux et certains dérivés de soja, les sources de protéines sont toujours trop associés à beaucoup de glucides.
Et dans un budget raisonnable, les legumineuses sont pas chères mais si je veux avoir un meilleur ratio prot/glucides, je mets mon prote feuille en pls
A exploiter ce filon pour trouver des solutions permettant d'avoir une diète low carb vegan pas trop chère please :ok:

One01
One01
MP
30 mai 2017 à 09:40:00

Intéressant, rien de nouveau mais très beau résumé merci chef [[sticker:p/1kkr]]
Concernant la quantité de protéines, rien ne démontre un intérêt à en consommer >2g/kg/j pour la synthèse musculaire, par contre ça peut quand même être intéressant pour l'effet satiétogène et pour le «thermogenic effect», sachant qu'il n'y a aucun effet néfaste à une surconsommation au niveau rénal chez des individus sains (études récentes, j'ai ça quelque part sur mon ordi promis).
Par contre tu dis qu'une surconsommation peut avoir des effets néfastes par rapport à la balance minérale de l'organisme ? Tu en sais plus ? Parce que j'ai toujours vu que la consommation de protéines était extrêmement bénéfique pour les os, et il me semble que rien ne prouve vraiment que l'équilibre acido basique soit un problème :(

kiisoo
kiisoo
MP
30 mai 2017 à 09:46:48

Le 30 mai 2017 à 09:36:54 arigomuscu a écrit :
Le principal défaut à l'alimentation 100% végétale je pense, c'est une question de ratio entre les macronutriments, mis à part les oleagineux et certains dérivés de soja, les sources de protéines sont toujours trop associés à beaucoup de glucides.
Et dans un budget raisonnable, les legumineuses sont pas chères mais si je veux avoir un meilleur ratio prot/glucides, je mets mon prote feuille en pls
A exploiter ce filon pour trouver des solutions permettant d'avoir une diète low carb vegan pas trop chère please :ok:

C'est une idée reçu ça. Il y a quelques jours un topic a été crée sur les dépenses de la semaine en alimentation. Tous les végétarien/végétalien qui ont commenté tournai entre 40€ à 60€ soit pareil ou même moins qu'un carniste :noel:

Je ne comprend pas ton idée meilleur ratio glu/prot ? En réalité ça ne veut rien dire même puisque lorsque tu arrive à un total de 2g/kpdc de prot 1 ou 1.5g/kpdc de lipide le reste en glucide tu arrive au même ratio qu'un carniste. Bref si tu a l'occasion test une alimentation végétarienne/végétalienne tu serais surpris à quel point il est facile de go muscu en ayant cette diète et sans "tuer" son portefeuille. [[sticker:p/1kkr]]

Message édité le 30 mai 2017 à 09:48:29 par kiisoo
12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
Stickers
?