Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Général Jeux Vidéo  / 

Topic Jeu vidéo ou Marketing de masse ?

Sujet : Jeu vidéo ou Marketing de masse ?

1
koooxy
koooxy
MP
12 septembre 2019 à 02:16:58

Salut :( j'ai l'impression qu'aujourd'hui, les développeurs ne prennent pas assez de risques, et que l'interêt est plus focalisé sur l'argent et les futures ventes du produit que sur le plaisir de créer un truc cool, raffraichissant, innovant, neuf.

  • Il y a une tonne de remasters ou remakes + facile à faire, pas besoin de créer un univers, et vendeur, car jouant sur la nostalgie des gens.
  • Les grosses licences s'éparpillent en tous styles de jeux.
    Resident Evil, par exemple, ça part d'un jeu d'ambiance avec une identité forte, puis c'est devenu un jeu d'action lambda pour coller avec les gros AAA occidentaux, et maintenant ils veulent en faire un jeu coopératif multijoueur. Je trouve que ça peut détruire un peu l'aura d'une franchise sur le long terme
  • Les modèles économiques sur les jeux. Maintenant on achète un jeu à 70e, mais si tu veux la totalité, tu dois racker 200e au total. Ca me rend fou de voir le fric que doivent se faire les studios derrière les Call of Duty. Ils te sortent un jeu par an avec, à mon gout, pas assez de changement pour les vendre tous au même tarif, et qu'en plus tu dois encore payer pour des maps, des armes (l'arme a 100e sur BO4 lol), des skins...etc
    T'es pas obligé de payer, c'est clair, mais ils savent très bien qu'en majorité, les gens vont rajouter de la tune.
    Y a des jeux où ça vaut le coup, je me souviens encore des très bonnes extensions de GTA 4, ou la future extension de Cuphead je n'en doute pas que ce sera bon vu la qualité du jeu de base :)

Je me dis qu'il pourrait y avoir beaucoup mieux en terme de qualité, si les studios se mettaient a faire des trucs plus originaux, plus osés et surtout avec amour et implication. C'est avant tout des artistes qui créént les jeux. Ca me fais de moins en moins rêver...a part du coté des jeux indépendants, ou il y a des trucs vraiment bien. J'aime bien Rockstar aussi, j'attend Last Of us 2, Cyberpunk comme un peu tout le monde... je crache pas sur tout non plus.

Je sais pas pourquoi vous jouez, mais moi c'est avant tout pour m'immerger dans un univers, être pris dans un truc cohérent :-)

Veugeuta
Veugeuta
MP
12 septembre 2019 à 09:24:49
  • Il y a une tonne de remasters ou remakes + facile à faire, pas besoin de créer un univers, et vendeur, car jouant sur la nostalgie des gens.

Perso j'adore les remaster, ça permet d'avoir nos jeux favoris avec une meilleur expérience et sur toute nos consoles.
ça leur prend pas beaucoup de temps de dev et c'est toujours des petites équipe dessus, donc ça crée de l'emploi et ça leur permet de voir pour faire une suite ou juste financé la suite un peu plus.
Ainsi que mettre a jour les gens qui ont pas fait les premiers opus ou qui ont loupé certains titres cultes.

  • Les modèles économiques sur les jeux. Maintenant on achète un jeu à 70e, mais si tu veux la totalité, tu dois racker 200e au total. Ca me rend fou de voir le fric que doivent se faire les studios derrière les Call of Duty. Ils te sortent un jeu par an avec, à mon gout, pas assez de changement pour les vendre tous au même tarif, et qu'en plus tu dois encore payer pour des maps, des armes (l'arme a 100e sur BO4 lol), des skins...etc
    T'es pas obligé de payer, c'est clair, mais ils savent très bien qu'en majorité, les gens vont rajouter de la tune.
    Y a des jeux où ça vaut le coup, je me souviens encore des très bonnes extensions de GTA 4, ou la future extension de Cuphead je n'en doute pas que ce sera bon vu la qualité du jeu de base :)

Encore une fois perso j'aime bien ce modèle, ça permet de rajouter du contenu dans un jeu sans devoir se limiter et sortir la version boite en stress sans pouvoir rien changé a moins de sortir une nouvelle version du jeu.
ça rajoute toujours plus de contenu et c'est génial pour un jeu que t'adore, forcément tu va pas acheter des DLC pour un jeu osef.
Je prend que pour mes jeux préférée et si le DLC est bon, donc pas grave le prix.
A l'époque tu pouvais pas tout mettre dans le cd fallait sortir le jeu au bout d'un moment, la ils peuvent le peaufiné, continué de rajouter des éléments a l'histoire etc sans se presser .
Comme par exemple les Kingdom Hearts, au Japon et US ils sortaient une version Final Mix 1-2 ans après, avec de l'histoire en plus et des boss ultra stylé, mais pas dispo en europe...
La on est bien content que c'est sous forme de DLC ave ce qu'ils ont prévu en plus ça va être enorme :coeur: :bave:

Message édité le 12 septembre 2019 à 09:26:06 par Veugeuta
Kriegor
Kriegor
MP
12 septembre 2019 à 19:35:53

Il y a une tonne de remasters ou remakes + facile à faire, pas besoin de créer un univers, et vendeur, car jouant sur la nostalgie des gens.

C’est vrai (c’est d’ailleurs vrai aussi pour le cinéma). Après la demande est tellement forte, c’est inévitable. La nostalgie est toute puissante. Et dans le cadre du jeu vidéo, l’offre a tellement grossi qu’on est plus en train de parler d’un marché qui s’est créé à côté.

Resident Evil, par exemple, ça part d'un jeu d'ambiance avec une identité forte, puis c'est devenu un jeu d'action lambda pour coller avec les gros AAA occidentaux, et maintenant ils veulent en faire un jeu coopératif multijoueur. Je trouve que ça peut détruire un peu l'aura d'une franchise sur le long terme

Tu as une méconnaissance importante de cette licence. Il s’agit d’une série qui a d’innombrables opus et a toujours expérimenté des tas d’approches. Entre 98 et 2003, il est sorti pas moins de 10 jeux Resident Evil, dont des jeux d’action, des jeux de survie et des jeux multijoueurs en ligne. S’indigner aujourd’hui que la série est beaucoup beaucoup moins traite qu’avant (on est passé à un rythme d’un jeu par an au plus) et ne part pas plus à droite à gauche, c’est indécent.

Les modèles économiques sur les jeux. Maintenant on achète un jeu à 70e, mais si tu veux la totalité, tu dois racker 200e au total. Ca me rend fou de voir le fric que doivent se faire les studios derrière les Call of Duty. Ils te sortent un jeu par an avec, à mon gout, pas assez de changement pour les vendre tous au même tarif, et qu'en plus tu dois encore payer pour des maps, des armes (l'arme a 100e sur BO4 lol), des skins...etc

Tu ne regardes pas l’image dans son ensemble, en déformes les traits qui ne te plaisent pas, tout ça ne me parait pas très objectif. Le prix moyen d’achat d’un jeu a fortement chuté, et son coût fortement augmenté. Dans l’ensemble, ils proposent également bien plus. C’est bien beau de râler que MKXI va avoir au moins 3 season pass, portant son prix à 180 €, mais de base, pour 70 €, t’as déjà tellement plus qu’avant. Et pendant au moins 3 ans, tu vas avoir quelque chose que tu n’avais jamais eu, que tu dépenses ton argent ou pas : un suivi. Enfin, concernant les DLC en eux même, il s’agit d’une offre à la carte. Le jeu de base est nécessaire, tout le monde l’achète. Le reste touche une portion du public. Faire des calculs du type : « bon alors dans le jeu de base j’avais ça, ça, ça, ça pour 50 € et là pour 5 € j’ai juste ça… » part du principe que les gains sont indépendants du nombre de ventes. Ce n’est pas comme ça que fonctionne une entreprise.

Je sais pas pourquoi vous jouez

Pour différentes raisons selon les jeux auxquels je joue. Ce peut-être pour le plaisir de maîtriser un gameplay, pour l’immersion, pour les sensations, etc. Souvent évidemment des ratios de tous ces paramètres.

Lupicin
Lupicin
MP
17 septembre 2019 à 19:13:45

Comme dans tous les domaines, la gestion est confiée à des financiers qui n'ont que pour but de rentrer de l'argent en minimisant les risques sur tou. ça tue de fait l'originalité et l'innovation, car il a toujours plus d'incertitude sur ce genre de projet. On se récupère des licences usées jusqu'à la moelle conçu comme du fast food. En tout cas ça n'est pas porpre qu'au jv, loin de la.

Shiba_the_Inu
Shiba_the_Inu
MP
17 septembre 2019 à 20:24:13

Il y a une tonne de remasters ou remakes + facile à faire, pas besoin de créer un univers, et vendeur, car jouant sur la nostalgie des gens.

Les remaster de vieux jeux ont un bon intérêt pour ceux qui n'ont pas pu y toucher à l'époque, les remakes permettent la même choses mais c'est remis au goût du jour, entre nous c'est pas à placer dans le même panier.

Les grosses licences s'éparpillent en tous styles de jeux.
Resident Evil, par exemple, ça part d'un jeu d'ambiance avec une identité forte, puis c'est devenu un jeu d'action lambda pour coller avec les gros AAA occidentaux, et maintenant ils veulent en faire un jeu coopératif multijoueur. Je trouve que ça peut détruire un peu l'aura d'une franchise sur le long terme

C'est vrai, mais d'un autre côté, Resident Evil dès le second opus est parti sur un genre beaucoup plus action que Survival Horror, et c'est un des rares Survival Horror justement qui s'est très bien vendu. Project 0, Eternal Darkness et Silent Hill, ce sont des séries très connues, mais peu jouée en réalité.
Après, pour moi Capcom c'est une entreprise qui a une grosse influence du côté de la pop culture US, que ce soit dans l'ambiance de ses jeux, les chara design, le genre de jeu etc... Donc c'est un cas un peu particulier.

Les modèles économiques sur les jeux. Maintenant on achète un jeu à 70e, mais si tu veux la totalité, tu dois racker 200e au total. Ca me rend fou de voir le fric que doivent se faire les studios derrière les Call of Duty. Ils te sortent un jeu par an avec, à mon gout, pas assez de changement pour les vendre tous au même tarif, et qu'en plus tu dois encore payer pour des maps, des armes (l'arme a 100e sur BO4 lol), des skins...etc
T'es pas obligé de payer, c'est clair, mais ils savent très bien qu'en majorité, les gens vont rajouter de la tune.
Y a des jeux où ça vaut le coup, je me souviens encore des très bonnes extensions de GTA 4, ou la future extension de Cuphead je n'en doute pas que ce sera bon vu la qualité du jeu de base :)

C'est vrai, cela dit, beaucoup de jeux propose quand même un modèle économique plus saint, plus souvent chez les indés.

Je me dis qu'il pourrait y avoir beaucoup mieux en terme de qualité, si les studios se mettaient a faire des trucs plus originaux, plus osés et surtout avec amour et implication. C'est avant tout des artistes qui créént les jeux.

Le problème c'est les enjeux économiques aujourd'hui. Un CoD c'est des centaines de millions de budget, en com' et dans le développement, t'as pas le droit de te planter, donc prise de risque moins élevé. La prise de risque n'est pas forcément vendeuse, ça peut bien se vendre, comme ça peut se planter. Par exemple EA avec Mirror's Edge, ils avaient tenté un truc, mais le problème c'est que le public de masse, celui qui rapporte le plus, ça ne l'intéresse pas les jeux un peu trop compliqué, trop réfléchi, trop particulier, trop si trop ça.
Et il est là le problème, beaucoup de gens râlent, mais quand il faut être là y'a plus personne.
je pense aussi à Sega, certes c'était pas l'unique raison, mais avec la DC ils ont pris énormément de risques, avec des jeux incroyables et frais, résultats ? Ils se font bouffer par du vent, Sony avec sa seule com' les a pourris alors que leur console était chère et qu'il y avait quasiment aucun jeu à la sortie (beaucoup de gens étaient ultra déçu, surtout quand les plus gros titres annoncés son finalement sorti des années après...).

En plus le problème des gros studios, c'est que souvent les gens sont de mauvaise foi aussi, ils vont critiqué certains aspect d'un jeu AAA, alors qu'ils ne diront rien, ou le passeront pour un point positif pour un indé. Un exemple que je relance souvent c'est FFXIII VS Nier (le premier), sortis +/- à la même période, l'un est considéré comme une purge, l'autre comme un chef d'œuvre, sauf que beaucoup de critique à l'encontre de FFXIII sont totalement transposable sur Nier et de manière accentuée même...
Et à propos de ce FF, même si la voie choisie n'est peut être pas la meilleur, il montre aussi le paradoxe des envies de joueurs, quand une itération ne change pas on critique parce que ça ne change pas, quand elle change, parfois même en bien, on critique cette prise de risque et ces changements... Et bizarrement là aussi y'a des choses que perso je comprend pas. Par exemple, autant j'aime bien Pokémon, autant sur ceux que j'ai fait (donc les 3-4 première gén), c'est toujours la même chose. Le même scénar, le même départ, le même gameplay.... juste des petits ajouts secondaire (genre possibilité de combattre en 2 vs2 mais avec le même gameplay finalement, les concours de beauté etc...), mais étrangement sur les jeux Nintendo, jeu plutôt tout public/casual, on pardonne très facilement beaucoup de choses je trouve, par rapport à d'autres.

Bref. tout ça pour dire, le problème est économique principalement, mais derrière il faut aussi comprendre les éditeurs, les joueurs et journalistes sont très peu objectifs, et les prises de risques sont rarement récompensées. certains indés s'en sortent bien, mais en réalité, il s'en sortent bien à leur échelle, genre 1 à 2M de ventes, sauf qu'un AAA ce sont plutôt 5 à 10M de ventes qu'il faut pour être rentable, et là c’est une autre histoire pour les atteindre.

pedro_ltio
pedro_ltio
MP
18 septembre 2019 à 00:14:46

il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ...

tout à fait d'accord avec toi, l'op, à part cs go je ne fais que de l'émulation. Le dernier hit que j'ai acheté sur test est Stalker, après j'ai compris l'arnaque : BioShock :rire: , Callof :rire: , Street Fighter 5 :rire: , Read dead machin :rire: , GTA 5, SkyRim https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

rendez-vous compte que la complexité des jeux n'a presque pas augmenté. Je m'imaginais des IA du tonnerre, des jeux où on peut détruire le décor, des quêtes rpg ultra variées, mélange de genres, des nouveaux styles

et en plus ils ne sont pas très fun

]Supergounou[
]Supergounou[
MP
18 septembre 2019 à 00:31:54

Mais allez voir du côté des indés au lieu de vous plaindre, là bas il y a de tout à bouffer avec grande satisfaction.

C'est comme tous les médias, le mainstream fait du mainstream, et il faut être un peu curieux plutôt que de taper uniquement dans ce qui fait les gros titres de JVC ou du youtube de Chieze.

Message édité le 18 septembre 2019 à 00:32:24 par ]Supergounou[
DiaboloCrunch
DiaboloCrunch
MP
18 septembre 2019 à 09:14:22

Il y a une tonne de remasters ou remakes + facile à faire, pas besoin de créer un univers, et vendeur, car jouant sur la nostalgie des gens.

Je pense que les remasters et remakes se justifient totalement vu le gap technique et le meilleur confort visuel que procure une version avec une meilleure résolution et un meilleur framerate.
Le jeu vidéo n'est pas simplement un jeu et certains joueurs sont très attentifs au confort visuel surtout quand ils y passent des heures.
C'est comme mater un Star Wars sur un écran Ultra HD et un ampli home cinéma plutôt que sur la petite 36 cm à tube cathodique de la cuisine.
Moi je ne peux plus joueur à des jeux en 30 fps et je n'aurais plus la patience de joueur à un jeu PS1 ou Saturn avec ses modèles 3D et ses textures grossières, son aliasing de la mort, le clipping, le tearing, etc.

Aujourd'hui on arrive sur une génération de jeux au rendu superbe qui dépasse ce qu'on a connu à la télé / au cinéma pendant toute une génération.
Dragon Ball FighterZ est plus beau que les animés de l'époque.
Mortal Kombat 11 ou Gears 5 ont des modèles 3D encore meilleurs que le premier film d'animation Final Fantasy.
Les studios maîtrisent de mieux en mieux les moteurs graphiques et il n'y a quasiment plus d'écart aujourd'hui entre le jeu vidéo et les films à effets spéciaux en terme de rendu graphique.
Rien qu'en mode Performance 1080p sur PS4 Pro ou XBox One X, ces jeux ne souffrent pas du moindre brin d'aliasing, l'image est nette.
Alors imaginez quand les prochaines consoles pourront afficher du 4K / 60 fps.

Moi je suis friand du remasters / remakes et je préfère toujours avoir une version du jeu plus moderne qui offre le meilleur confort visuel.

Après se pose la question commerciale.
Une remasterisation, encore plus un remake, ça demande des ressources de développement et ça a un prix.
Alors qu'on a peut-être déjà payé la version de base.
Je pense qu'avec le jeu digital et le lien de la licence avec son compte, on devrait pouvoir aujourd'hui faire valoir qu'on a déjà payé pour le jeu d'origine et bénéficer d'une réduction significative sur le remaster.
Le remake, c'est une une autre histoire, c'est un travail de refonte complète qui mérite d'être payé plein pot, comme le dernier Doom, Ratchet & Clank ou Final Fantasy VII Remake.

Les modèles économiques sur les jeux. Maintenant on achète un jeu à 70e, mais si tu veux la totalité, tu dois racker 200e au total.

Le problème, c'est :

1 - Que tu veux "tout avoir".
2 - Que l'éditeur met en place des méthodes publicitaires dans l'interface de son jeu pour te mettre sous le nez en permanence des "nouveautés" et contenu grisés qui te frustrent et t'incitent à l'achat.

Pour le premier point, il faut déjà voir ce que propose le jeu de base et se faire une idée de ce que ça implique en terme de ressources de développement pour comprendre si le prix est "juste".
Pour 70 € aujourd'hui, tu as un jeu de base avec un contenu de base, oui. Maintenant à toi de voir si c'est correct comparé à la concurrence actuelle, à toi de voir s'il te suffit ou si tu en veux plus.

En parallèle, le développement d'un jeu vidéo aujourd'hui, c'est plus 5 geeks dans une cave, en tout cas pas pour un AAA.
Ça implique des centaines de personnes, de la motion capture, du doublage, de la modélisation, des musiciens, des designers sonores, game designers, designers d'interface, ingénieurs réseau, programmateurs, etc.
Ça implique aussi des locaux, du matériel, des logiciels de moteur 3D souvent créés de toutes pièces ou customisés pour les besoins d'un nouveau jeu.
Le tout forme un process qui va aussi impliquer du management, une gestion du personnel, de la comptabilité, de la communication, du marketing, etc.

Alors pour rentabiliser autant que possible ce process souvent "one shot" pour un projet, l'éditeur propose aussi des extensions produites en continu avec ce même process.
L'équipe de développement ne s'arrête pas de travailler 6 mois entre le jeu de base et la prochaine extension.
Souvent, le travail se chevauche et se fait en parallèle.
Les acteurs en motion capture, doubleurs et graphistes 3D travaillent déjà probablement sur l'extension quand le jeu de base est en phase de débuggage par les programmateurs et beta testeurs, par exemple.

C'est tout à fait légitime, ça permet à l'éditeur d'alimenter un jeu en contenu pour les joueurs, enrichir l'expérience et la durée de vie tout en rentabilisant son business.
C'est tout bénéf pour tout le monde.

Pour le second point, personnellement je trouve la publicité sous toutes ses formes inacceptable dans un produit payant.
Je paie un jeu, pas un panneau de publicité.
Et c'est bien gentil de m'informer des "nouveautés" avec des encarts, des pages d'accueil ou sur les écrans de chargement, mais soit j'avais déjà l'intention de les acheter et je n'ai pas besoin qu'on me le rappelle sans arrêt, soit j'ai pas envie de craquer pour le moment ou à ce prix-là surtout pour des skins à 20 €.
Le pire que j'ai pu voir, c'est la publicité pour un autre jeu ou une suite dans un jeu comme Forza, Gears of War 4 ou Borderlands 2.
INADMISSIBLE.

Je suis donc totalement pour la production d'extensions quand l'offre est correcte et enrichi l'expérience du jeu, je ne suis pas complètement contre la monétisation et les micro-transactions sur les cosmétiques notamment, mais pas à des prix exorbitants et pas avec ces méthodes publicitaires inacceptables.

Message édité le 18 septembre 2019 à 09:19:14 par DiaboloCrunch
Raghnildretour
Raghnildretour
MP
18 septembre 2019 à 09:20:31

Le 12 septembre 2019 à 02:16:58 koooxy a écrit :
Salut :( j'ai l'impression qu'aujourd'hui, les développeurs ne prennent pas assez de risques, et que l'interêt est plus focalisé sur l'argent et les futures ventes du produit que sur le plaisir de créer un truc cool, raffraichissant, innovant, neuf.

  • Il y a une tonne de remasters ou remakes + facile à faire, pas besoin de créer un univers, et vendeur, car jouant sur la nostalgie des gens.

Il n'y en a pas tant que ça en définitive, par rapport au nombre de nouvelles IP, ou du nombre de nouveaux opus.
Par ailleurs en dehors des remake récent comme The last of us, les remaster permettent à des gens de découvrir de vieux jeux.
Les remake permettent parfois de retravailler certains jeu, pour offrir une expérience amélioré comme Resident Evil rebirth.

  • Les grosses licences s'éparpillent en tous styles de jeux.
    Resident Evil, par exemple, ça part d'un jeu d'ambiance avec une identité forte, puis c'est devenu un jeu d'action lambda pour coller avec les gros AAA occidentaux, et maintenant ils veulent en faire un jeu coopératif multijoueur. Je trouve que ça peut détruire un peu l'aura d'une franchise sur le long terme

Resident evil, a toujours expérimenté, pour le coup dés RE2, ça devenait plus action, et sans compter les spin off, entre multijoueur survie, multijoueur coop, du rail shooter etc.
pas sur que cette avis soit pertinent.
Et quand tu investis dans un produit faut réussir à le vendre.
Le genre horreur/survie, se vend moins que les jeu d'actions, d’où le fait qu'il n'y ait pas de gros investissement pour le genre.
D'ailleurs en dehors de RE, peux de jeu survie/horreur ont un tel budget de développement.

  • Les modèles économiques sur les jeux. Maintenant on achète un jeu à 70e, mais si tu veux la totalité, tu dois racker 200e au total. Ca me rend fou de voir le fric que doivent se faire les studios derrière les Call of Duty. Ils te sortent un jeu par an avec, à mon gout, pas assez de changement pour les vendre tous au même tarif, et qu'en plus tu dois encore payer pour des maps, des armes (l'arme a 100e sur BO4 lol), des skins...etc
    T'es pas obligé de payer, c'est clair, mais ils savent très bien qu'en majorité, les gens vont rajouter de la tune.
    Y a des jeux où ça vaut le coup, je me souviens encore des très bonnes extensions de GTA 4, ou la future extension de Cuphead je n'en doute pas que ce sera bon vu la qualité du jeu de base :)

Mouais...
Autant je comprend la critique sur les micro transaction, les lootbox etc
Autant le systeme d'extension a toujours existé.
Les SP sont finalement comme des addon, mais dont la distribution est morcelés pour garder le joueur actif le plus longtemps possible, et de manière plus stable.

Avant il y avait nettement moins de jeu sur le marché, du coup la concurrence est plus rude, et surtout elle ne vient pas nécessairement d'un concurrent d'un jeu de genre identique.

Puis bon en terme de suivis je trouves ça très cool perso, ont peux avoir des jeux moyen voir pas terrible, qui deviennent très bon par la suite, ont a rarement des jeux ou l'ont se retrouve bloqué a jamais à cause de soucis de conception ou de bug, par rapport à avant.

ont a des productions plus qualitative globalement et plus généreuse de base...

Je me dis qu'il pourrait y avoir beaucoup mieux en terme de qualité, si les studios se mettaient a faire des trucs plus originaux, plus osés et surtout avec amour et implication. C'est avant tout des artistes qui créént les jeux. Ca me fais de moins en moins rêver...a part du coté des jeux indépendants, ou il y a des trucs vraiment bien. J'aime bien Rockstar aussi, j'attend Last Of us 2, Cyberpunk comme un peu tout le monde... je crache pas sur tout non plus.

Le vrais problème c'est que la prise de risque et l'originalité est rarement récompensés.
et ça se voit bien sur le marché, c'est un coup de poker dangereux pour les entreprises, autant certains peuvent encaisser un echec cuisant, autant pour d'autre, ça sonne le glas.

les gens sont ils réellement intéressé par l'originalité et le changement?
alors que ironiquement à chaque changement ça gueule, ça râle, ça boude sous couvert du fameux "c'etait mieux avant"...

entre les gens qui espèrent des révolutions du jeux videos à chaque AAA qui sort..., et ou il n'est nullement fais mention de révolution...

Entre ce que les gens s'imaginent, et ce qui est réellement faisable etc..

Avec le financement participatif, ont voit clairement que les gens sont loin de la réalité concernant le déroulement d'un développement.
Pour eux un jeu ça se fait en un an, pour eux suffit d'embaucher plus pour que tout aille plus vite, faisant abstraction de toutes les autres nécessités que cela implique...

Et en terme qualitatif, actuellement que l'ont aime ou non, ont a une moyenne globale très très honnête sur ce domaine.

Les gens crachent a tout vas que c'est de la merde, même pour des jeux qui sont très bon techniquement parlant :(

Je sais pas pourquoi vous jouez, mais moi c'est avant tout pour m'immerger dans un univers, être pris dans un truc cohérent :-)

Moi c'est pour les expériences de jeu, j'aime presque tout les genres.
J'attends d'un jeu d'horreur d'être stresser, de voir des cadre, des éclairages, une bande son angoissante, qu'ils arrivent à me mettre mal à l'aise même si je n'aurais pas peur, de voir quels créatures je vais affronter ou eviter, voir sa modélisation etc.

J'attends d'un RPG des choix intéressant, une écriture, une histoire, et un contexte bien réussi.

pour des jeux hack and slash ou des hybrides du genre, que se soit fun a jouer, qu'il y ait un bon confort de vie pour farmer tranquillement en zigouillant tout ce qui bouge.
etc...

Par contre moi ce que je me demande, c'est qu'est ce que les gens attendent du jeu video, car j'ai souvent l'impression qu'ils ne savent pas ce qu'ils veulent, et qu'ils sont incapable de visualiser si il y a un intérêt concret à leur envies, ou si cela est techniquement réalisable :(

DiaboloCrunch
DiaboloCrunch
MP
18 septembre 2019 à 09:50:21

Le problème du "manque de risques" vient aussi d'une obsession dans la presse spécialisée de toujours exiger qu'un jeu ou une suite de licence "révolutionne le genre".

Mais c'est pas forcément ça qu'un joueur demande.
Un jeu est un jeu, il n'a pas toujours besoin de se révolutionner sur le cœur de son gameplay.
Et tout le monde n'a pas le même plaisir et la même patience selon le type de jeux.

Beaucoup de gens se plaignent de l'ennui qu'ils ressentent sur Forza Horizon 4 ou Gears 5.
Mais ces jeux sont excellents, complets et apportent quand même des nouveautés par rapport à l'épisode précédent.
Moi je passe des heures sur Forza Horizon 4 même après avoir fini les championnats principaux, il y a toujours un truc à faire : essayer une nouvelle voiture, faire monter ses niveaux d'XP, compléter les épreuves saisonnières, compléter ma collection de voitures, optimiser mes temps sur le mode Rivaux, peaufiner mes réglages mécaniques, créer des peintures / livrées, débloquer tous les succès, obtenir toutes les étoiles dans les histoires, battre mes amis sur les scores (et il y en a partout avec les radars, zones de vitesse, zones de drift, chapitres d'histoires, tracés du mode Rivaux), faire de belles photos, etc.
Le jeu s'est vendu à plusieurs millions, il est accessible via le XBGP, il paraît que 11 millions de joueurs y ont joué. Pourtant sur certains tracés du mode Rivaux, on est à peine 300 au classement.
C'est une preuve qu'une bonne partie des joueurs s'arrêtent à la surface, bingent le mode principal et se plaignent ensuite de l'ennui comme des drogués qui ont besoin de doses toujours plus fortes.

Je commence un peu à me lasser de Gears parce que j'ai beaucoup joué au mode Horde, parce que pour l'instant je préférais certains éléments du 3 et du 4 au mode Horde du 5, mais j'aime toujours y jouer et d'ailleurs hier soir je m'en suis fait une belle de 50 vagues sur une des nouvelles cartes, chose qui était très difficile avant sans les parties publiques personnalisées où on peut commencer avec des alliés IA et être rejoint par des randoms qui vont nous aider.

Par exemple, la sortie de Borderlands 3 m'a donné envie de redonner une chance à la licence bien que j'ai le souvenir de m'être vite ennuyé sur le premier épisode.
J'ai donc téléchargé Bordelands 2 grâce au XBox Game Pass, il paraît que c'est le meilleur à ce jour et je me suis dit que la mise à jour graphique sur XBox One X m'apporterait le confort pour mieux profiter du jeu et l'apprécier.
J'en ai fait une bonne session hier.
C'est sympa, oui, c'est un bon jeu.
Mais comme j'ai laissé tomber Destiny et fais l'impasse sur Anthem, je me lasse assez vite de ce type de shooter à loot.
Et le problème ne vient pas de ce genre de jeu, tout comme les Diablo-like ou les MMORPG avec multiples quêtes annexes type "fedex" ne sont pas un problème.
C'est juste moins mon truc et je m'en lasse plus vite.
Certains joueurs jouent toujours à Quake III Arena ou Warcraft III / Dota.
Chacun son truc. On ne peut pas reprocher à un jeu son noyau de gameplay surtout si ça plaît comme ça à des millions de gens.

Donc je pense que les éditeurs ont tout intérêt à proposer la meilleure expérience de jeu possible, et la nouveauté fait aussi partie de l'expérience.
Mais les joueurs doivent aussi réapprendre à se poser calmement sur un jeu, trouver des genres de jeux qui leur conviennent et savourer tout ce qu'il contiennent plutôt que de chialer et laisser tomber après une semaine parce qu'ils n'en peuvent déjà plus.
Et il faut que les testeurs de la presse arrêtent de nous imposer systématiquement cet axe de rédaction / lecture : "alors, est-ce qu'il révolutionne le genre ?".
Demande t-on à un jeu d'échec si il révolutionne son genre ?
Non, pourtant des millions de gens y jouent tous les jours.

Shiba_the_Inu
Shiba_the_Inu
MP
18 septembre 2019 à 16:40:59

Par exemple, la sortie de Borderlands 3 m'a donné envie de redonner une chance à la licence bien que j'ai le souvenir de m'être vite ennuyé sur le premier épisode.

Ce que tu dis là, et ton paragraphe précédent cette phrase, ça me fait justement pensé que j'ai toujours trouvé injuste le traitement de Borderlands The Pre Sequel,considéré comme un 2.5, parce qu'il n'apportait rien.
Pourtant j'ai trouvé le jeu plus intéressant que le 2 sur son lvl design, le 2 c'est toujours de la confrontation directe contre les boss, là où le 2 tu peux bouger, te cacher etc. De même que c’est un peu mieux équilibré niveau skills, dans le sens où t'as pas la moitié de tes arbres complètement inutile (coucou Maya et Gaige). Puis au final la pesanteur apportait beaucoup au jeu et à la manière de combattre, perso je l'ai trouvé plutôt intéressant car il apportait finalement pas mal de choses nouvelles. Après, certes il était moins bon niveau humour et doublage, mais un lvl 2.0 bis n'est pas forcément dramatique, sauf que là ça l'était même pas, mais les gens ont critiqué cet aspect quand même...

koooxy
koooxy
MP
19 septembre 2019 à 03:30:58

Je connais pas trop la série des Resident Evil c'est vrai, mais je compare juste l'ambiance horrifique des premiers avec le 5 et le 6 sortis en 2010-2013, quand c'était la mode de faire des gros triple AAA avec des explosions de partout. Y avait juste le nom sur la jaquette qui faisait dire que c'était Resident Evil.
En gros j'trouve ça facile de prendre le nom d'un truc qui s'est bien vendu puis faire de la merde, y a pas que dans le jeu video que ça existe.

Kriegor
Kriegor
MP
19 septembre 2019 à 07:59:51

en 2010-2013, quand c'était la mode de faire des gros triple AAA avec des explosions de partout

Si tu parles de mode, il faut juste dire triple AAA. Des explosions de partout, ça n'a jamais été "la mode" (puisque ça a toujours été présent). En fait, même, si on considère qu'on est passé d'une époque de Quake, de Loaded, de Twisted Metal et de Future Cop, à une époque de triple AAA avec beaucoup de séquences passives immersives, les explosions de partout ont pris du plomb dans l'aile.

En gros j'trouve ça facile de prendre le nom d'un truc qui s'est bien vendu puis faire de la merde

Facile ? Resident Evil 2 : plus de 6 millions de ventes. Le 3 : en-dessous des 4 millions. CV : un peu moins de 3 millions. Remake et 0 : un peu moins d'1 million 5. Puis Capcom sort deux survival horror qui font passer les RE pour des jeux de bourrin : Clock Tower 3 et Haunting Grounds. 2 échecs commerciaux. A ce moment là, il aurait vraiment fallu n'avoir aucun recul pour déclarer "bon les gars, changez rien! (et dans 3 ans je vous mets tous au chômage)".

Et si on arrêtait de cracher sur Capcom, société qui a fait quelques AAA d'action avec caméra à l'épaule (pour moi les meilleurs du genre) après avoir LUI-MEME démocratisé le truc et qu'on félicitait Capcom, (petite) société (jap) toujours (très) active, jamais rachetée, dans un marché hyper compétitif dominé par des géants, et qui a vendu 22 millions de Resident Evil 5 et 6 alors que sa franchise déclinait rapidement 10 ans plus tôt.

Pour quoter Platinum : "Ils sont l’une des rares sociétés japonaises qui restent… vous savez, nous avons vu tellement d’autres sociétés fusionner, et être rachetées, et acquises mais ils restent le même Capcom tel qu’ils ont démarré. De voir cette force et cette puissance qu’est toujours Capcom aujourd’hui est très rassurant. Et cela montre la confiance, cela montre l’amour et la passion de ce qu’ils font."

Moi ce sont les franchises qui ne se renouvellent jamais qui me font peur. Origins a été très salutaire aux AC.
En l'ocurence, les RE avaient déjà connus différents essais vers d'autres genres et c'est très sain. Aucun développeur n'a envie de toujours faire les mêmes jeux, aucun joueur de toujours jouer aux mêmes jeux. Il suffit de voir le cycle des genres. Puis si on va par là, RE7 aussi est un ovni. Tu affrontes moins de monstres dans l'intégralité d'une partie de RE7 que dans les 10 premières minutes d'un RE3. RE ne pourra exister dans le temps que s'il joue autant la carte de la surprise que de la nostalgie, s'il évolue puis revient à ses racines, bref s'il vit!

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : TARDYL1973
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 50,45€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 44,16€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€