Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Actualités  / 

Topic Cerveau : la chimie guide-t-elle nos émotions ?

Sujet : Cerveau : la chimie guide-t-elle nos émotions ?

12
Page suivanteFin
Albanais_1
Albanais_1
MP
13 mars 2018 à 19:05:16

Joie, colère, tristesse... Toutes ces émotions que nous ressentons résultent d'un équilibre subtil de substances dans diverses parties de notre cerveau. Les émotions sont les réactions de notre corps provoquées par une stimulation venue de notre environnement. Elles sont traitées dans le système limbique de notre cerveau.

Joie et dopamine
Pour mieux comprendre comment fonctionne la joie par exemple, partons d'abord de la question suivante : à quoi la sensation de plaisir est-elle due ? Les chercheurs Olds et Milner ont découvert, en 1952, que le noyau accumbens gérait la récompense et le bien-être : il reçoit des informations venues, entre autres, de l'aire tegmentale ventrale via un neurotransmetteur, la dopamine. Une fois activé, le noyau accumbens communique avec diverses parties du cerveau en libérant trois neurotransmetteurs :

  • la sérotonine pour l'euphorie ;
  • les endorphines contre la douleur ;
  • les endocannabinoïdes contre l'anxiété.

https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/sentiments-cerveau-chimie-guide-t-elle-nos-emotions-7505/

xofeye78
xofeye78
MP
13 mars 2018 à 19:20:09

Un message est envoyé à l'hypothalamus médian

"Le THC et d'autres cannabinoïdes altèrent sérieusement l'intégrité de l'axe hypothalamo-hypophysaire-gonadotrope"

CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 19:23:05

J'aimerais bien qu'un jour un scientifique reconnaisse que l'existence des émotions n'est expliquée en rien. On a bien cerné l'intervention des neurotransmetteurs, mais aucune recherche ne semble expliquer comment ces échanges matériels aboutissent à des émotions, c'est-à-dire à des ressentis immatériels.
Aucun dictionnaire, article, étude, n'expliquent clairement ce u'est une émotion, un ressenti, à part en disant évasivement " émotion = ressenti = impression = émotion", bref, en trouvant des tas de synonyme mais aucune explication.
Que la dopamine provoque du plaisir, ok, mais ca n'explique pas ce qu'est le plaisir :(

Albanais_1
Albanais_1
MP
13 mars 2018 à 19:23:52

pour l'instant on sait juste dire que ce sont des réactions chimiques, mais effectivement à ma connaissance on n'est pas encore allé plus loin :(

GyakuTsuki
GyakuTsuki
MP
13 mars 2018 à 19:32:31

Le 13 mars 2018 à 19:23:05 CeIestin a écrit :
J'aimerais bien qu'un jour un scientifique reconnaisse que l'existence des émotions n'est expliquée en rien. On a bien cerné l'intervention des neurotransmetteurs, mais aucune recherche ne semble expliquer comment ces échanges matériels aboutissent à des émotions, c'est-à-dire à des ressentis immatériels.
Aucun dictionnaire, article, étude, n'expliquent clairement ce u'est une émotion, un ressenti, à part en disant évasivement " émotion = ressenti = impression = émotion", bref, en trouvant des tas de synonyme mais aucune explication.
Que la dopamine provoque du plaisir, ok, mais ca n'explique pas ce qu'est le plaisir :(

Si ça t'intéresse:
http://sci-hub.la/https://www.annualreviews.org/doi/abs/10.1146/annurev.ps.43.020192.000415?journalCode=psych

xofeye78
xofeye78
MP
13 mars 2018 à 19:33:18

Le 13 mars 2018 à 19:23:52 albanais_1 a écrit :
pour l'instant on sait juste dire que ce sont des réactions chimiques, mais effectivement à ma connaissance on n'est pas encore allé plus loin :(

J'ai publié un Topic dessus, une expérience (au Japon) par IRM du cerveau a permis de représenter la pensée du patient, c'était pas net mais les débuts sont excellents avec une forme très proche. La science progresse

Nox18
Nox18
MP
13 mars 2018 à 19:33:34

Ce sont des modifications qui touchent différents systèmes (cognitif, psychologique, physiologique, moteur) en réponse à l’évaluation de la pertinence d’un stimulus externe ou interne par rapport à un intérêt central pour l’organisme.

C'est plus ou moins comme ça que c'est définit dans les cours que j'avais eu perso, ça m'a toujours semblé pas mal comme manière de décrire l'émotion.

CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 19:33:50

Le 13 mars 2018 à 19:23:52 albanais_1 a écrit :
pour l'instant on sait juste dire que ce sont des réactions chimiques, mais effectivement à ma connaissance on n'est pas encore allé plus loin :(

Bah nan justement, on sait que des réactions chimiques provoquent des émotions, ce qui ne veut pas dire que émotion = réaction chimique :(
Pour moi cette vision des choses, c'est comme dire que fleur = amour sous prétexte que quand t'offres des fleurs à une fille elle tombe amoureuse (enfin dans les films :hap: )
Encore une fois, je comprends que le neurotransmetteur soit à l'origine de la sensation, mais j'ai l'impression qu'il y a un flou total sur ce qui se passe entre le neurotransmetteur, c'est à dire la molécule qui va dans un recepteur, le truc bien mécanique quoi, et la génération d'une émotion, truc totalement abstrait, immatériel voire métaphysique :(

CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 19:37:18

Le 13 mars 2018 à 19:33:34 Nox18 a écrit :
Ce sont des modifications qui touchent différents systèmes (cognitif, psychologique, physiologique, moteur) en réponse à l’évaluation de la pertinence d’un stimulus externe ou interne par rapport à un intérêt central pour l’organisme.

C'est plus ou moins comme ça que c'est définit dans les cours que j'avais eu perso, ça m'a toujours semblé pas mal comme manière de décrire l'émotion.

Je trouve pas trop perso, ca explique à quoi c'est dû (simulus externe ou interne....), mais encore une fois ca n'explique pas la nature du phénomène, seulement sa cause ou son but :(
D'ailleurs "système psychologique", ca me semble pas très clair non plus :(

Nox18
Nox18
MP
13 mars 2018 à 19:40:16

une émotion, truc totalement abstrait, immatériel voire métaphysique

Ben, on peut pas vraiment dire qu'une émotion est abstraite et immatérielle, par exemple la peur:

Elle a lieu lorsqu'on se sent menacé et elle prépare physiologiquement le corps à la réaction de survie (fuite ou combat) en accélérant le rythme cardiaque, redirigeant le sang vers les muscles, etc.

On peut sans doute sortir une explication/description comme ça pour absolument toutes les émotions, c'est juste que le "besoin vital" perturbé dans les autres, c'est pas la survie.

GyakuTsuki
GyakuTsuki
MP
13 mars 2018 à 19:41:44

Le 13 mars 2018 à 19:33:50 CeIestin a écrit :

Le 13 mars 2018 à 19:23:52 albanais_1 a écrit :
pour l'instant on sait juste dire que ce sont des réactions chimiques, mais effectivement à ma connaissance on n'est pas encore allé plus loin :(

Bah nan justement, on sait que des réactions chimiques provoquent des émotions, ce qui ne veut pas dire que émotion = réaction chimique :(
Pour moi cette vision des choses, c'est comme dire que fleur = amour sous prétexte que quand t'offres des fleurs à une fille elle tombe amoureuse (enfin dans les films :hap: )
Encore une fois, je comprends que le neurotransmetteur soit à l'origine de la sensation, mais j'ai l'impression qu'il y a un flou total sur ce qui se passe entre le neurotransmetteur, c'est à dire la molécule qui va dans un recepteur, le truc bien mécanique quoi, et la génération d'une émotion, truc totalement abstrait, immatériel voire métaphysique :(

En même temps, le fonctionnement du cerveau est chimique et physique. C'est pour ça que des pathologies, des malformations, des accidents et des substances chimiques peuvent affecter la manière dont on ressent des émotions. A mon avis, on reste sur du matériel.

Morajah
Morajah
MP
13 mars 2018 à 19:46:31

Que la dopamine provoque du plaisir, ok, mais ca n'explique pas ce qu'est le plaisir*

La science sera toujours limité par nos outils tu vois. :sarcastic:

CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 19:47:29

Le 13 mars 2018 à 19:40:16 Nox18 a écrit :

une émotion, truc totalement abstrait, immatériel voire métaphysique

Ben, on peut pas vraiment dire qu'une émotion est abstraite et immatérielle, par exemple la peur:

Elle a lieu lorsqu'on se sent menacé et elle prépare physiologiquement le corps à la réaction de survie (fuite ou combat) en accélérant le rythme cardiaque, redirigeant le sang vers les muscles, etc.

On peut sans doute sortir une explication/description comme ça pour absolument toutes les émotions, c'est juste que le "besoin vital" perturbé dans les autres, c'est pas la survie.

Je suis pas d'accord, si on lit la définition précédente, les modifications physiologiques SONT l'émotion.
Je suis pas scientifique, et je sais que la question fait débat chez eux, mais je n'ai pas l'impression pour ma part que l'accélération du coeur soit l'émotion, mais plutot une de ces conséquences (ce que tu dis).
Or qu'il y ait des conséquences physiques n'empeche pas l'émotion d'etre imatérielle.
J'ai l'impression que c'est : cause matérielle -> émotion immatérielle -> conséquence matérielle

c'est la merde ce truc :hap:

CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 19:49:14

Le 13 mars 2018 à 19:41:44 gyakutsuki a écrit :

Le 13 mars 2018 à 19:33:50 CeIestin a écrit :

Le 13 mars 2018 à 19:23:52 albanais_1 a écrit :
pour l'instant on sait juste dire que ce sont des réactions chimiques, mais effectivement à ma connaissance on n'est pas encore allé plus loin :(

Bah nan justement, on sait que des réactions chimiques provoquent des émotions, ce qui ne veut pas dire que émotion = réaction chimique :(
Pour moi cette vision des choses, c'est comme dire que fleur = amour sous prétexte que quand t'offres des fleurs à une fille elle tombe amoureuse (enfin dans les films :hap: )
Encore une fois, je comprends que le neurotransmetteur soit à l'origine de la sensation, mais j'ai l'impression qu'il y a un flou total sur ce qui se passe entre le neurotransmetteur, c'est à dire la molécule qui va dans un recepteur, le truc bien mécanique quoi, et la génération d'une émotion, truc totalement abstrait, immatériel voire métaphysique :(

En même temps, le fonctionnement du cerveau est chimique et physique. C'est pour ça que des pathologies, des malformations, des accidents et des substances chimiques peuvent affecter la manière dont on ressent des émotions. A mon avis, on reste sur du matériel.

Ca aussi vaste débat chez les scientifiques, en a quelques-uns (pas les plus renommés j'avoue, mais bon ils ont des diplomes quoi :hap: )) qui envisagent une part immatérielle non pas pour le cerveau, mais pour la conscience (encore un truc à définir :hap:)

CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 19:51:17

Le 13 mars 2018 à 19:46:31 Morajah a écrit :

Que la dopamine provoque du plaisir, ok, mais ca n'explique pas ce qu'est le plaisir*

La science sera toujours limité par nos outils tu vois. :sarcastic:

Ben si tout du cerveau-conscience est matériel, y a pas de raison qu'on en vienne pas à bout. Après si y a une part métaphysique, ouais par définition nos outils vont vite être dépassés :hap:

Mais comme le cerveau est fait d'atome et que les physiciens quantiques remettent clairement en cause la nature physique des atomes, ca sent le cul-de-sac :hap:

GyakuTsuki
GyakuTsuki
MP
13 mars 2018 à 19:51:42

Le problème est plus général: est-ce qu'une pensée est immatérielle.

Edit: et la position scientifique est simple à ce sujet: supposer que la pensée est immatérielle pose beaucoup plus de problème que de dire que la pensée est matérielle.

Edit2: "Mais comme le cerveau est fait d'atome et que les physiciens quantiques remettent clairement en cause la nature physique des atomes, ca sent le cul-de-sac :hap:"
Désolé mais la physique quantique ne remet pas en cause la nature physique des atomes.

Message édité le 13 mars 2018 à 19:54:00 par GyakuTsuki
CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 20:17:58

Le 13 mars 2018 à 19:51:42 gyakutsuki a écrit :
Le problème est plus général: est-ce qu'une pensée est immatérielle.

Edit: et la position scientifique est simple à ce sujet: supposer que la pensée est immatérielle pose beaucoup plus de problème que de dire que la pensée est matérielle.

Edit2: "Mais comme le cerveau est fait d'atome et que les physiciens quantiques remettent clairement en cause la nature physique des atomes, ca sent le cul-de-sac :hap:"
Désolé mais la physique quantique ne remet pas en cause la nature physique des atomes.

Désolé mais si :hap:

GyakuTsuki
GyakuTsuki
MP
13 mars 2018 à 20:40:34

Le 13 mars 2018 à 20:17:58 CeIestin a écrit :

Le 13 mars 2018 à 19:51:42 gyakutsuki a écrit :
Le problème est plus général: est-ce qu'une pensée est immatérielle.

Edit: et la position scientifique est simple à ce sujet: supposer que la pensée est immatérielle pose beaucoup plus de problème que de dire que la pensée est matérielle.

Edit2: "Mais comme le cerveau est fait d'atome et que les physiciens quantiques remettent clairement en cause la nature physique des atomes, ca sent le cul-de-sac :hap:"
Désolé mais la physique quantique ne remet pas en cause la nature physique des atomes.

Désolé mais si :hap:

Explique toi alors. En quoi la nature physique des atomes (et de la matière en général je suppose) serait remis en question par la physique quantique?

CeIestin
CeIestin
MP
13 mars 2018 à 20:50:08

Le 13 mars 2018 à 20:40:34 gyakutsuki a écrit :

Le 13 mars 2018 à 20:17:58 CeIestin a écrit :

Le 13 mars 2018 à 19:51:42 gyakutsuki a écrit :
Le problème est plus général: est-ce qu'une pensée est immatérielle.

Edit: et la position scientifique est simple à ce sujet: supposer que la pensée est immatérielle pose beaucoup plus de problème que de dire que la pensée est matérielle.

Edit2: "Mais comme le cerveau est fait d'atome et que les physiciens quantiques remettent clairement en cause la nature physique des atomes, ca sent le cul-de-sac :hap:"
Désolé mais la physique quantique ne remet pas en cause la nature physique des atomes.

Désolé mais si :hap:

Explique toi alors. En quoi la nature physique des atomes (et de la matière en général je suppose) serait remis en question par la physique quantique?

Je vais essayer de trouver des sources attends.

Nox18
Nox18
MP
13 mars 2018 à 20:55:42

J'ai l'impression que c'est : cause matérielle -> émotion immatérielle -> conséquence matérielle

Je dirais que c'est parce que tu veux a tout prix qu'il reste une part d'inexpliqué et de "magie" là dedans :o))
Et c'est tout à fait compréhensible même si je trouve qu'à notre époque la science devient, en elle-même, suffisamment passionnante que pour qu'on ait pas besoin de rêver de quelque chose de plus intéressant.

La peur c'est juste un nom donné à un ensemble de réactions physiologiques qui produisent un certain résultat face a une certaine situation, idem pour la colère, la tristesse, la honte, etc. Ce ne sont pas des entités en soi. Les réactions du corps en cas de danger imminent qui te préparent à sauver ta peau sont appelées "la peur" les réactions qui te préparent et te donnent envie de tabasser cette personne qui vient de t'insulter te mettent dans un état qu'on appelle la colère, tes goûts en matière de filles couplés à ton besoin d'intimité et de contact social + une montée d’ocytocine, c'est l'amour, etc.

La conscience, la pensée, tout ça c'est sur base matérielle, les neurosciences vont dans ce sens, ce n'est plus de la philosophie à l'heure actuelle. Quand tu as une hallucination (voir une personne qui n'existe pas, entendre des voix, etc.) c'est aussi immatériel en quelque sorte mais c'est produit par le cerveau par des mécanismes qu'on comprend (une activité dans des zones ou il ne devrait pas y en avoir ou inversement, une intensité anormale de cette activité, etc)
Même chose l'humeur, si tu considères que les émotions sont immatérielles, l'humeur l'est aussi, pourtant on peut agir sur tout ça avec des médicaments, donne un antidépresseur à un bipolaire en phase de déprime, il risque fort de passer en phase maniaque, tu as transformé un gars super triste et découragé en une boule de nerfs surexitée et motivé avec une simple molécule (physique)

Et la physique quantique ne remet pas en cause la nature physique de quoi que ce soit, la dualité onde/corpuscule, les états superposés, l'intrication, etc, on est toujours dans le domaine du matériel, c'est pas pour rien que ça s'appelle toujours de la "physique" c'est du matériel qui se comporte très bizarrement mais ce n'est pas de "l'immatériel"

Ce sont des sujets passionnants, franchement, justement parce qu'il y a toujours des zones d'ombres, des choses qu'on ne comprend pas bien mais introduire des concepts comme l'immatériel là dedans, c'est comme il y a 2000 ans ou on expliquait la schizophrénie par la possession par un démon ou le fait d'être en contact avec le monde des esprits ou autres, laissons-nous le temps de comprendre les choses correctement :oui:

Message édité le 13 mars 2018 à 20:56:05 par Nox18
12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Gudertchev, Alphateam117
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
  • Mario Tennis Aces
    44.49 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    339.00 €