Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Savoir & Culture  /  Forum Politique  / 

Topic Emmanuel Macron est-il un libertarien ?

Sujet : Emmanuel Macron est-il un libertarien ?

Page suivanteFin
Pseuudodispo
Pseuudodispo
MP
05 octobre 2018 à 16:10:12

Ou du moins, un libertarien modéré ? Ou bien sa politique n'a-t-elle rien à voir avec la philosophie d'Ayn Rand?
:question:

-Barbatos
-Barbatos
MP
05 octobre 2018 à 16:17:30

Post avant Ludwig_VonMises :hap:

Non sinon plus sérieusement Macron n'est pas libertarien, c'est un social-libéral https://fr.wikipedia.org/g/wiki/Social-lib%C3%A9ralisme il n'est absolument pas libertariens, les libertariens eux sont pour un états minarchistes cantonné aux fonctions régalienne (Justice,Police et armée si je me trompe pas), hors les sociaux-libéraux (Blaire, Schröder, Bill Clinton, et Macron) ne sont pas pour un états de type minarchiste.

Message édité le 05 octobre 2018 à 16:21:03 par -Barbatos
Appiodici_khey
Appiodici_khey
MP
05 octobre 2018 à 16:25:01

Privatisation des bus, des trains, de l'enseignement. Bref, un social-liberal qui tend fortement vers le libertarianisme.

En réalité, il est sans doute un pur libertaré. Mais le contexte social français lui impose de se réguler. Mais si on lui aurait laisser les pouvoirs absolus (sans contre pouvoir comme les syndicats), je pense que Hayek serait fier de lui.

-Lindle-
-Lindle-
MP
05 octobre 2018 à 16:25:42

oh shit :rire:

NicolasBerdiaev
NicolasBerdiaev
MP
05 octobre 2018 à 16:32:06

http://image.noelshack.com/fichiers/2017/40/7/1507456311-globissou.png

-Barbatos
-Barbatos
MP
05 octobre 2018 à 16:34:22

Le 05 octobre 2018 à 16:25:01 Appiodici_khey a écrit :
Privatisation des bus, des trains, de l'enseignement. Bref, un social-liberal qui tend fortement vers le libertarianisme.

En réalité, il est sans doute un pur libertaré. Mais le contexte social français lui impose de se réguler. Mais si on lui aurait laisser les pouvoirs absolus (sans contre pouvoir comme les syndicats), je pense que Hayek serait fier de lui.

Je pense plus que c'est un néo-libébale qui pratique une politique sociale-libérale qu'un vrai libertarien, par exemple Fillon luis et plus proche économiquement d'un libertarianisme modéré que Macron d'ailleurs Contrepoint le journal libertarien français connue étai plus pro-Fillon que pro-Macron.

(d'ailleurs au passage c'est un peu hors sujet de le marqué là mes j'ai fait une faute d'orthographe à Blair, il n'y a pas de E à la fin :hap: )

-Barbatos
-Barbatos
MP
05 octobre 2018 à 16:35:17

Le 05 octobre 2018 à 16:25:42 -Lindle- a écrit :
oh shit :rire:

Pourquoi donc j'ai pas compris :question: :hap:

Ludwig_VonMises
Ludwig_VonMises
MP
05 octobre 2018 à 16:41:13

Macron est anarchocapitaliste :)

Pseuudodispo
Pseuudodispo
MP
05 octobre 2018 à 17:28:13

Le 05 octobre 2018 à 16:34:22 -Barbatos a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 16:25:01 Appiodici_khey a écrit :
Privatisation des bus, des trains, de l'enseignement. Bref, un social-liberal qui tend fortement vers le libertarianisme.

En réalité, il est sans doute un pur libertaré. Mais le contexte social français lui impose de se réguler. Mais si on lui aurait laisser les pouvoirs absolus (sans contre pouvoir comme les syndicats), je pense que Hayek serait fier de lui.

Je pense plus que c'est un néo-libébale qui pratique une politique sociale-libérale qu'un vrai libertarien, par exemple Fillon luis et plus proche économiquement d'un libertarianisme modéré que Macron d'ailleurs Contrepoint le journal libertarien français connue étai plus pro-Fillon que pro-Macron.

(d'ailleurs au passage c'est un peu hors sujet de le marqué là mes j'ai fait une faute d'orthographe à Blair, il n'y a pas de E à la fin :hap: )

Ah bon mais je croyais que les libertariens étaient athées alors que Fillon est plutôt un conservateur pro-catholicisme, non ? De plus il me semble que le libertarianisme interdit la censure dans l'art et est contre l'éthique en science, alors que Fillon c'est plutôt le genre de politicien à être ami avec l'association "Promouvoir" et à ne pas trop aimer l'IVG, enfin je crois :question:

TchequeAuSki
TchequeAuSki
MP
05 octobre 2018 à 17:36:49

macron est en fait la réincarnation de Ayn Rand

Ludwig_VonMises
Ludwig_VonMises
MP
05 octobre 2018 à 17:41:43

Le 05 octobre 2018 à 17:36:49 TchequeAuSki a écrit :
macron est en fait la réincarnation de Ayn Rand

Fusionné avec Rothbard, Molinari et Bastiat :)

-Barbatos
-Barbatos
MP
05 octobre 2018 à 17:45:23

Le 05 octobre 2018 à 17:28:13 PSEUUDODISPO a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 16:34:22 -Barbatos a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 16:25:01 Appiodici_khey a écrit :
Privatisation des bus, des trains, de l'enseignement. Bref, un social-liberal qui tend fortement vers le libertarianisme.

En réalité, il est sans doute un pur libertaré. Mais le contexte social français lui impose de se réguler. Mais si on lui aurait laisser les pouvoirs absolus (sans contre pouvoir comme les syndicats), je pense que Hayek serait fier de lui.

Je pense plus que c'est un néo-libébale qui pratique une politique sociale-libérale qu'un vrai libertarien, par exemple Fillon luis et plus proche économiquement d'un libertarianisme modéré que Macron d'ailleurs Contrepoint le journal libertarien français connue étai plus pro-Fillon que pro-Macron.

(d'ailleurs au passage c'est un peu hors sujet de le marqué là mes j'ai fait une faute d'orthographe à Blair, il n'y a pas de E à la fin :hap: )

Ah bon mais je croyais que les libertariens étaient athées alors que Fillon est plutôt un conservateur pro-catholicisme, non ? De plus il me semble que le libertarianisme interdit la censure dans l'art et est contre l'éthique en science, alors que Fillon c'est plutôt le genre de politicien à être ami avec l'association "Promouvoir" et à ne pas trop aimer l'IVG, enfin je crois :question:

C'est pour cela que j'ai précisé qu'il était proche économiquement des libertarien car après c'est sur que sur le plan de la liberté des moeurs, il s'oppose radicalement à Ayn Rand qui méprisé la morale religieuse.

Par contre quand tu dis que tout les libertariens sont opposés au conservatisme je pense que tu te trompe, il existe plusieurs sous courant au sein de l'idéologie libertarienne, si le courant objectiviste de Ayn Rand s'oppose au conservatisme, il en est d'autres qui eux se réclame du conservatisme comme Ludwig von Mises et aussi les libertarien américain qui sont proches des républicains , le libertarianisme et surtout une idéologie qui est naît en réaction à l'état providence, ainsi qu'aux doctrines communistes, socialistes et keynésiennes, pour le libertarianisme c'est l'aspect économique qui est centrale, l'aspect "culturel" étant plus relégué au second plan.

Message édité le 05 octobre 2018 à 17:48:51 par -Barbatos
-Barbatos
-Barbatos
MP
05 octobre 2018 à 17:47:36

En espérant avoir était clair car la je suis sur portable donc niveau clarté des explications c'est pas terrible :hap:

-Lindle-
-Lindle-
MP
05 octobre 2018 à 17:56:33

Et avec HHH kotaro :oui:

kotaro123
kotaro123
MP
05 octobre 2018 à 18:06:24

Le 05 octobre 2018 à 17:45:23 -Barbatos a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 17:28:13 PSEUUDODISPO a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 16:34:22 -Barbatos a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 16:25:01 Appiodici_khey a écrit :
Privatisation des bus, des trains, de l'enseignement. Bref, un social-liberal qui tend fortement vers le libertarianisme.

En réalité, il est sans doute un pur libertaré. Mais le contexte social français lui impose de se réguler. Mais si on lui aurait laisser les pouvoirs absolus (sans contre pouvoir comme les syndicats), je pense que Hayek serait fier de lui.

Je pense plus que c'est un néo-libébale qui pratique une politique sociale-libérale qu'un vrai libertarien, par exemple Fillon luis et plus proche économiquement d'un libertarianisme modéré que Macron d'ailleurs Contrepoint le journal libertarien français connue étai plus pro-Fillon que pro-Macron.

(d'ailleurs au passage c'est un peu hors sujet de le marqué là mes j'ai fait une faute d'orthographe à Blair, il n'y a pas de E à la fin :hap: )

Ah bon mais je croyais que les libertariens étaient athées alors que Fillon est plutôt un conservateur pro-catholicisme, non ? De plus il me semble que le libertarianisme interdit la censure dans l'art et est contre l'éthique en science, alors que Fillon c'est plutôt le genre de politicien à être ami avec l'association "Promouvoir" et à ne pas trop aimer l'IVG, enfin je crois :question:

C'est pour cela que j'ai précisé qu'il était proche économiquement des libertarien car après c'est sur que sur le plan de la liberté des moeurs, il s'oppose radicalement à Ayn Rand qui méprisé la morale religieuse.

Par contre quand tu dis que tout les libertariens sont opposés conservatisme je pense que tu te trompe, il existe plusieurs sous courant au sein de l'idéologie libertarienne, si le courant objectiviste de Ayn Rand s'oppose au conservatisme, il en est d'autres qui eux se réclame du conservatisme comme Ludwig von Mises et aussi les libertarien américain qui sont proches des républicains , le libertarianisme et surtout une idéologie qui est naît en réaction à l'état providence, ainsi qu'aux doctrines communistes, socialistes et keynésiennes, pour le libertarianisme c'est l'aspect économique qui est centrale, l'aspect "culturel" étant plus relégué au second plan.

Non sur ce dernier plan : le libertarianisme ne pose absolument pas que l'aspect culturel est au second plan, il pose que c'est une affaire personnelle et non une question sociale à trancher par une action politique. Raison pour laquelle les discrimination

Au sujet de l'avortement, il faut bien discuter deux catégories d'opposants :
- ceux qui veulent l'interdire
- ceux qui veulent arrêter son remboursement par des dispositifs pour lesquels la contribution est obligatoire.

On trouve dans cette seconde catégorie les libertariens. En général, les libertariens estiment que l'avortement est un choix personnel qui n'a pas vocation à être subventionné de force à travers les organisations du type assurance maladie publique. C'est en quelque sorte le prolongement d'une clause de conscience des gens pratiquant les actes à ceux qui de facto les financent. D'un point de vue logique on ne voit pas en effet pourquoi les financeurs (obligés) n'auraient pas le droit d'exprimer leur conscience.

kotaro123
kotaro123
MP
05 octobre 2018 à 18:06:39

Le 05 octobre 2018 à 17:56:33 -Lindle- a écrit :
Et avec HHH kotaro :oui:

:oui:

Pseuudodispo
Pseuudodispo
MP
05 octobre 2018 à 18:12:54

Le 05 octobre 2018 à 17:47:36 -Barbatos a écrit :
En espérant avoir était clair car la je suis sur portable donc niveau clarté des explications c'est pas terrible :hap:

Si, c'est assez clair, en gros ce que j'ai compris c'est que le libertarianisme c'est surtout le "chacun pour soi" économique et la non-intervention de l'Etat dans les affaires des entreprises, mais pas forcément la liberté totale d'expression ni de moeurs?

C'est pas pour titiller mais ça me fait assez penser à Macron. Il est plutôt pour que l'Etat fiche la paix aux entreprises, mais n'est pas pour le retour d'Alain Soral ou de Dieudonné à la télé. Et pour revenir à sa qualification de "social-libéral", j'ai plutôt l'impression qu'au niveau social il se contente du minimum pour éviter que les gens s'énervent. Mais après je me trompe peut-être ^^'

Enriver
Enriver
MP
05 octobre 2018 à 18:21:05

On créé de nouveaux impôts chaque semaine mais on se sent libertarien.

kotaro123
kotaro123
MP
05 octobre 2018 à 18:25:50

Le 05 octobre 2018 à 18:12:54 PSEUUDODISPO a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 17:47:36 -Barbatos a écrit :
En espérant avoir était clair car la je suis sur portable donc niveau clarté des explications c'est pas terrible :hap:

Si, c'est assez clair, en gros ce que j'ai compris c'est que le libertarianisme c'est surtout le "chacun pour soi" économique et la non-intervention de l'Etat dans les affaires des entreprises, mais pas forcément la liberté totale d'expression ni de moeurs?

Non, c'est la liberté sur les 3 plans, à ceci près que pour les moeurs aucun comportement attenant aux moeurs ne saurait être ni subventionné ni pénalisé. En gros, pas de pénalités pour le "racisme" ou la discrimination et pas de subventions pour les associations LGBT et pro-migrants.

Ce qui revient en réalité à dire que les moeurs sont acceptés tant que a) elles ne tentent pas de s'imposer par la force b) qu'elles sont propagées sur des moyens financiers donnés de manière volontaire.

Pseuudodispo
Pseuudodispo
MP
05 octobre 2018 à 19:02:24

Le 05 octobre 2018 à 18:25:50 kotaro123 a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 18:12:54 PSEUUDODISPO a écrit :

Le 05 octobre 2018 à 17:47:36 -Barbatos a écrit :
En espérant avoir était clair car la je suis sur portable donc niveau clarté des explications c'est pas terrible :hap:

Si, c'est assez clair, en gros ce que j'ai compris c'est que le libertarianisme c'est surtout le "chacun pour soi" économique et la non-intervention de l'Etat dans les affaires des entreprises, mais pas forcément la liberté totale d'expression ni de moeurs?

Non, c'est la liberté sur les 3 plans, à ceci près que pour les moeurs aucun comportement attenant aux moeurs ne saurait être ni subventionné ni pénalisé. En gros, pas de pénalités pour le "racisme" ou la discrimination et pas de subventions pour les associations LGBT et pro-migrants.

Ce qui revient en réalité à dire que les moeurs sont acceptés tant que a) elles ne tentent pas de s'imposer par la force b) qu'elles sont propagées sur des moyens financiers donnés de manière volontaire.

Haaa, donc en gros dans un état libertarien l'Etat ne va pas aider quelqu'un à propager des idées, aussi horribles soient-elles, mais ne va pas lui interdire non plus? Et, genre, l'homosexualité est légale mais la répression non-violente de l'homosexualité aussi?

Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Paulop, Tris0m, Tomy-Fett, El-Tigrou
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
Animal Crossing : New Horizons pour Nintendo Switch Amazon 44,99€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 292,90€
Final Fantasy VII : Remake Amazon 49,99€