Menu
Outlast 2
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • Mac
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Outlast 2  /  Tous les forums  /  Forum Outlast 2  / 

Topic Le Outlast 2 est un véritable échec ?

Sujet : Le Outlast 2 est un véritable échec ?

1
--Ragnarok--
--Ragnarok--
MP
12 août 2017 à 13:02:12

Salut tout le monde je voulais simplement donner mon avis par rapport au jeu Outlast 2. Pour ma pars le premier ainsi que le DLC était une réussite , angoisse était réellement présente on avait cette impression d'être prisonnier dans une cage (Asile en gros) Et j'ai vraiment aimé l'idée.

Pour moi le 2 ne faisait pas peur pas les mêmes impression ni le même environnement je le trouvais moche reloue ( Le héros ouvrait trop sa gueule ) Y'avais pas la même ambiance juste un jeu con à rush enfin bref j'attend vos avis.

Suaqnanok
Suaqnanok
MP
13 août 2017 à 18:13:11

Encore un qui a du y joué le jour

The-X-Flo
The-X-Flo
MP
15 août 2017 à 11:19:33

C'est bien pourtant un héros qui a un peu de personnalité.

[V]entus
[V]entus
MP
13 octobre 2017 à 23:55:06

Il fait peur certes mais comparé au 1, c'est la nuit et le jour clairement... Je comprends pas trop les multiples 18/20 !

[B-e-n]
[B-e-n]
MP
15 octobre 2017 à 22:44:41

Outlast 2 ne renouvelle pas vraiment le genre, donc cela peut expliquer cela. Moi je l'ai beaucoup apprécié.

La claustrophobie se fait peut-être moins ressentir avec des environnements plus ouverts ou extérieurs.
Les ennemis sont peut-être moins emblématiques que dans le 1. Et le dogme religieux du jeu, cela a pu ne pas passionner les joueurs...

Après, c'est fait par un petit studio, donc je pense que le jeu a quand même du avoir son petit succès. Et j'ai hâte de voir un 3ème opus :oui:

arung
arung
MP
02 décembre 2017 à 16:55:36

personnellement J'ai adoré le 1 et encore plus le DLC du 1 mais je trouve que le 2 (bien que différent) est au dessus car l'ambiance qui s'en dégage (secte sataniste etc) est vraiment pesante et malsaine. C'est surtout ça. Apres le coter "die and retrie" de certains passage est agacant et casse le rythme mais l'ambiance reste la

[rexor]
[rexor]
MP
23 décembre 2017 à 21:04:11

La secte du 2 n'est pas sataniste. Elle est chrétienne mais extrémiste et orientée sur l'antéchrist.

Je n'ai pas encore joué au 1 (uniquement vu des playthroughs) mais j'ai malgré tout bien aimé le jeu et la variété des environnements et des individus. De fait, l'aspect claustrophobie en moins, c'est probablement moins stressant que le 1. Néanmoins, j'ai trouvé le sujet abordé et la manière de l'aborder très rythmé et intéressant.

spshot
spshot
MP
11 janvier 2018 à 09:09:03

Je vien de terminé le 2 wowww!! une perle ce jeu [[sticker:p/1kki]]

Ken_kaneki
Ken_kaneki
MP
21 janvier 2018 à 01:23:17

Le 12 août 2017 à 13:02:12 --Ragnarok-- a écrit :
Salut tout le monde je voulais simplement donner mon avis par rapport au jeu Outlast 2. Pour ma pars le premier ainsi que le DLC était une réussite , angoisse était réellement présente on avait cette impression d'être prisonnier dans une cage (Asile en gros) Et j'ai vraiment aimé l'idée.

Pour moi le 2 ne faisait pas peur pas les mêmes impression ni le même environnement je le trouvais moche reloue ( Le héros ouvrait trop sa gueule ) Y'avais pas la même ambiance juste un jeu con à rush enfin bref j'attend vos avis.

Il faut quand même réalisé que proposé une expérience identique au 1 est vraiment une mauvaise idée :non:

Quand on me dis que c'est dommage que les environnement soit différent au 1 moi je dis tant mieux, au moins y'a pas de copie collé. Et c'est ce que vous auriez dis si Outlast 2 ce passe dans un endroit renfermé et surtout avec la même ambiance.

Donc franchement il ce sont bien débrouillé avec ce jeu, avouez le, même si vous aimez moins aimez ( et vous avez le droit heureusement :hap: ) faut quand même avouer que l'ambiance de Outlast 2 est unique et réussite, c'est différent du 1 et c'est génial.

Bon après j'ai préféré 1 000 fois le 1 qu'au 2 mais je vais pas détesté le 2 car il ce veut être différent du 1 part son ambiance et c'est totalement volontaire de changer d'environnement donc je ne vois pas pourquoi vous devriez râler :noel:

flo-12
flo-12
MP
24 janvier 2018 à 08:10:26

Encore une secte chrétienne extrêmiste, ca devient la récurant dans les jeux et les séries...

CastorTroy01
CastorTroy01
MP
09 mai 2018 à 06:55:21

Bonjour,

J'ai adoré le 1 où il y avait un bon equilibre faufilage/pac-man (fuites) alors que le dlc était plus accès pac-man. Le dlc était bon car c'était vachement gore et il y avait de bonne idées.
A la sortie du 2 (j'avais essayé la démo), il ressortait que les fuites n'avait qu'un chemin, du die & retry bien punitif, mais peu de comparaison avec le premier ni son dlc ; et j'ai laissé tombé, d'autre jeux...

Je suis fan du travail de Red Barrels: un si tout petit studio (avec des aides de l'état) pouvait maitriser un tel level-design et des variation du gameplay (dans le 1) qui faisait que le run ne s'essoufflé pas.
Je n'ai pas pris le jeu comme un jeu d'horreur ou de survivalisme etc mais comme un shocker (ou "terreur") façon Massacre à la Tronçonneuse/Exorciste/Evil Dead, donc j'ai bien apprécié.

Ce second opus, à froid -depuis le temps- est-il un bon jeu (par rapport à ses aînés)? J'ai très peu lu le forum depuis, seul le souvenir d'une excellente démo.

Au fait, le film "Don't Breathe" supervisé par la team Evil Dead pourrait être une source d'inspiration pour une suite/autre franchise (d'ailleurs ya pas mal de similitudes, l'un se nourrissant de l'autre: scénario efficace avec renouvellement constant dans la géographie que dans les péripéties) ?

Coastal-Dream76
Coastal-Dream76
MP
10 mai 2018 à 22:40:59

Le 09 mai 2018 à 06:55:21 castortroy01 a écrit :
Bonjour,

J'ai adoré le 1 où il y avait un bon equilibre faufilage/pac-man (fuites) alors que le dlc était plus accès pac-man. Le dlc était bon car c'était vachement gore et il y avait de bonne idées.
A la sortie du 2 (j'avais essayé la démo), il ressortait que les fuites n'avait qu'un chemin, du die & retry bien punitif, mais peu de comparaison avec le premier ni son dlc ; et j'ai laissé tombé, d'autre jeux...

Je suis fan du travail de Red Barrels: un si tout petit studio (avec des aides de l'état) pouvait maitriser un tel level-design et des variation du gameplay (dans le 1) qui faisait que le run ne s'essoufflé pas.
Je n'ai pas pris le jeu comme un jeu d'horreur ou de survivalisme etc mais comme un shocker (ou "terreur") façon Massacre à la Tronçonneuse/Exorciste/Evil Dead, donc j'ai bien apprécié.

Ce second opus, à froid -depuis le temps- est-il un bon jeu (par rapport à ses aînés)? J'ai très peu lu le forum depuis, seul le souvenir d'une excellente démo.

Au fait, le film "Don't Breathe" supervisé par la team Evil Dead pourrait être une source d'inspiration pour une suite/autre franchise (d'ailleurs ya pas mal de similitudes, l'un se nourrissant de l'autre: scénario efficace avec renouvellement constant dans la géographie que dans les péripéties) ?

Don't Breathe, au passage quel film incroyable bon sang, Fede Alvarez et Rodo Savagues iront loin!
Je pense pas qu'on verra ça en inspiration pour un Outlast, dans tous les cas on ne peut que spéculer à l'heure actuelle, il faudra attendre encore au moins deux ans je pense pour avoir d'éventuelles pistes à explorer en temps et en heure voulus.

Pour commencer, j'ai été éduqué aux survival-horrors depuis que j'ai 7 ans. Resident Evil Rebirth fut mon premier jeu de flippe et je suis passé depuis par à peu près tous les gros ténors, qu'ils soient d'inspiration lovecraftienne ou bien alors beaucoup plus classiques voire artisanaux dans leur approche : Alone In The Dark, Eternal Darkness, les RE, Dino Crisis, Penumbra, Amnesia, SOMA, Project Zero, The Evil Within et bien évidemment Outlast. Et je dois bien l'avouer, Outlast 2 fait vivre l'une des expériences les plus intenses qui soient.

Il n'est pas meilleur que le premier, il est différent. Dans l'absolu il reste objectivement un cran en-dessous du premier volet du point de vue de l'utilisation du gameplay par rapport au level design, mais son scénario est efficace, et le périple est intense.

Je vais citer les problèmes directement en premier lieu : en fait le gameplay est un problème si comme moi tu as fait partie de ceux ayant suivi le flux d'infos sur le jeu. En fait Red Barrels avait soi-disant voulu mettre l'accent sur la liberté pendant les phases de poursuites afin de proposer plus de possibilités d'approche. Il n'en est absolument rien. Le level design en apparence très travaillé se fait l'hôte de plusieurs stratégies quand il s'agit d'aborder ses ennemis sur le papier... Et seulement. Il est complètement sous-exploité et le jeu s'autorise même une difficulté punitive avec des sorties mal placées parce que ce même LD est pas du tout utilisé comme il se devrait. En gros quand tu ne connais pas le jeu, ce qui est le cas de n'importe quel gamer lors du premier run, eh bien tu te fais rapidement crever. Résultat le jeu a un peu tendance à se transformer en un die & retry complètement hors de propos qui peut à terme finir par saccager par savater toute sa beauté macabre environnementale. Vu que le jeu est trois fois plus long que son prédécesseur ce n'était pas la meilleure des choses à faire. Il y a également le gros problème de l'interaction avec l'environnement qui va de paire avec cette sous-exploitation horrifiante du level design : En pleine poursuite avec une morue anorexique qui traîne une pioche tu te diriges vers des barils surplombés d'un grillage à hauteur de buste, la zone derrière semble accessible (pas de barbelés) et représente peut-être un chemin différent pour accéder à l'objectif... Bah non, tu peux même pas enjamber de simples barils de me*de. Il en va de même pour les petites souches, les tricycles, voire parfois des petits rochers... Résultat tu te fais arracher le colon par simple manque d'interaction, un comble dans un jeu de ce type. On se fait aussi buter régulièrement en tentant de trouver la seule sortie que les dévs aient voulu qu'il y ait ce qui gomme finalement tout le côté survie et la satisfaction liés au fait de finir (ou espérer finir) le jeu sans mourir. Ça illustre bien le déphasage entre la difficulté mal gérée et la mauvaise utilisation du LD. Autre point vraiment incompréhensible, t'as aucune possibilité de diversion : jeter des lattes de bois ou des pierres pour faire du bruit et détourner l'attention des ennemis pendant un court instant, ce qui compte tenu de la disposition de certains éléments se justifierait totalement (tu vas trouver des milliers de cailloux par terre mais également de branches d'arbres, mais aucun d'entre eux ne peut s'utiliser). Je pointerai également du doigt le gros problème de la gestion de la stamina qui est vraiment plus là pour faire chier qu'autre chose. Tu incarnes un personnage musclé et athlétique qui fait de la varappe sur des falaises escarpées, fait tomber des arbres de vingt mètres de haut, soulève de ses gros bras (il est vraiment musclé :ouch:) des dizaines de kilos de terre meuble... mais non, tu sprintes pendant vingt secondes et tu gerbes tes poumons. Sauf qu'à côté tes ennemis ont une endurance illimitée et ne sont pas ralentis quand ils prennent un virage serré (ça vaut surtout pour les modes de difficultés supérieurs) alors que toi tu perds toute ta vitesse à la première déviation de trajectoire :rire:.

Heureusement des patchs sont sortis avec le temps (le dernier datant du 27 Mars qui a notamment réinséré du contenu ayant été censuré à l'origine) car post-release c'était une cata, tu passais ton temps à crever. Les développeurs ont réagi en supprimant certains passages (la plupart du temps complètement abusés il faut bien avouer : scène de la chapelle, la "fléchade" quand t'es en mode funambule sur la souche, la poursuite dans les chiottes, une dans le complexe minier et l'autre dans la mine) mais le problème de mauvaise exploitation de level design subsiste et peut poser de vrais problèmes dans les difficultés supérieures notamment lorsqu'on est en pleine panique ou que l'on n'est pas préparé. Des éléments de décors jonchant le parcours se transforment dès lors en de véritables pièges qui signent ton arrêt de mort si tu te fais pourchasser au même moment. Si t'ajoutes à ça des sorties qui ne sont pas toujours bien visibles d'entrée de jeu, la peur peut laisser place à une certaine forme de frustration, alors pas de panique ça sera jamais aussi abusé qu'en Avril 2017 mais certains passages pourront te gonfler (peut-être).

C'est pour ça que pour un premier run, je conseille aux joueurs de faire leur premier run avec une soluce spoiler free (supersoluce est cool dans le domaine) qui t'aidera notamment à bien localiser les sorties ainsi que les documents (très utiles pour comprendre à quel point Outlast 2 est lié au premier ainsi qu'aux comics) parce qu'en réalité ce qui cause aussi la surdose de frustration c'est le fait que tu saches pas toujours où aller dans O2 car les zones sont plus grandes que dans le premier pour lequel tu repérais alors quasi instantanément la sortie (les endroits étaient aussi beaucoup plus petits). Ça te permettra de profiter au maximum du jeu.

Ouais je reconnais j'ai clashé sévère le gameplay, point censé être central dans un JV. C'est le cas il y a des gros problèmes, mais une fois que tu connais ces problèmes tu apprends à adapter ta façon de jouer afin de ne jamais te faire niquer (ou alors limiter au max) par ces limitations. Et j'insiste sur le fait que c'est une solution entièrement possible (la soluce spoiler-free en est l'une des composantes d'ailleurs), et les patchs ont également amélioré le pacing de certains scènes en refondant quelque peu le comportement des ennemis. Outlast 2 reste une fuite éperdue incroyablement furibarde, elle a juste été dépurée d'une bonne partie de ces pans mal adaptés à l'aventure, instigateurs principaux de frustration. Maintenant est le meilleur moment pour commencer Outlast 2.

Je pense qu'ensuite le ressenti de l'aventure va différer selon tout un chacun mais force est de constater que le fait d'être à l'air libre ne change rien à l'horreur dépeinte au sein de ce jeu qui parvient sans problème aucun à distiller l'une des ambiances les plus délétères qu'il m'aie été donné de voir dans un jeu vidéo. C'est un shocker dans la plus pure veine du premier mais qui va bien plus loin dans la provocation et la folie. D'ailleurs je pourrais te faire une dissertation sur la seule notion de la folie tant elle s'avère prépondérante dans le jeu. Les frontières sont floutées et le jeu réussit tellement bien cet exercice de mise en péril de l'esprit que l'on en vient à se poser des questions sur ce qu'il se passe réellement tellement la construction du jeu repose sur une structure branlante car à cheval sur deux points mais dure comme du béton dans son exécution : structure symbolisant la collision entre deux univers, la juxtaposition entre la folie et la raison, les crises de démence, le trauma profond... Le jeu aborde de surcroît des thèmes très durs et/ou scabreux/sujets à controverse (extrémisme religieux qui ne se limite pas au satanisme/christianisme, capitalisme sale, recherches scientifiques répréhensibles qui ne respectent aucune éthique, viol, pédophilie, infanticide). C'est vraiment une aventure qui choque. Et ce choc passe notamment par une technique ainsi qu'une direction artistique au poil délivrant des prestations graphiques de très haute volée (surtout lorsque l'on sait qu'il s'agit d'une production indépendante certainement pas AAA) desservant parfaitement ce malaise constant présent du début à la fin. C'est franchement graphique mais ce qui fait le plus tourner la tête c'est qu'à certains moments tu es témoin d'horreurs contre ton propre gré mais que le jeu te force malgré tout à regarder car il s'enveloppe d'un grand climat de voyeurisme archi malsain (la chapelle putain...). La portée des évènements auxquels tu assistes esbroufe clairement l'esprit. Je finirai en évoquant à quel point Outlast 2 puise dans le cinéma d'horreur avec des références clinquantes placées ça et là : Evil Dead (la bombe de 2013, réinterprétation du mythe originel de 1981), Rosemary's Baby et Children of the Corn entre autres.
http://www.noelshack.com/2018-19-4-1525983136-outlast-2-screenshot-2017-10-19-22-26-06-18.png http://www.noelshack.com/2018-19-4-1525983762-outlast-2-screenshot-2018-04-01-02-30-09-03.png http://www.noelshack.com/2018-19-4-1525983860-outlast-2-screenshot-2018-04-01-02-39-24-88.png

Outlast 2 est un jeu imparfait lorsque tu le décortiques point par point, mais si tu prends appui sur des conseils (ceux que j'ai donnés notamment mais tu en trouveras des similaires sur reddit et Steam) afin de fluidifier ton expérience pour parer aux problèmes (au moins en bonne partie) posés par cette sous-exploitation du level design générée par ce calquage de mécaniques du premier au deuxième opus, tu tiens potentiellement là l'expérience horrifique la plus intense qui soit à ranger aux côtés des piliers du genre.

Je te conseille d'en profiter sur PC (ajustements supplémentaires par rapport aux versions consoles, encore plus beau, un peu moins de bugs) si tu le peux.

Message édité le 10 mai 2018 à 22:42:31 par Coastal-Dream76
LlMIER
LlMIER
MP
17 décembre 2019 à 11:43:19

Bordel je viens de finir le 2 hier et vous me donnez envie de refaire le 1...

Message édité le 17 décembre 2019 à 11:43:30 par LlMIER
LlMIER
LlMIER
MP
17 décembre 2019 à 11:49:35

Perso à part le tout début où je n'étais pas vraiment assez concentré, quand tu as capté le principe du jeu et surtout le fait que le fait de suivre la lumière ou un câble t'amène obligatoirement à la sortie... bah c'est beaucoup plus simple et dans ce cas pas de die and retry. A ma première et unique run j'ai kiffé le jeu de presque bout en bout :ok: Juste il faut suivre les lumières :o))

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, TARDYL1973, MamYume, Galactico, ]Faustine[, latios[jv]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store