Menu
F1 2019
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  F1 2019  /  Tous les forums  /  Forum F1 2019  /  Topic [Story] L'Autriche au sommet  / 

Topic [Story] L'Autriche au sommet - Page 2

Sujet : [Story] L'Autriche au sommet

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Barcelone97
Barcelone97
MP
02 avril 2019 à 20:59:31

NOOOOON NIKI PAS ÇA ! :peur:
Sérieusement, qui pourrait hésiter à accepter, il nous les fera toutes le Niki. :noel:

On ne parlera pas de Gabi, toujours aussi... lunatique. :hap:

Mouf67
Mouf67
MP
02 avril 2019 à 22:14:48

Niki ce faible :rire: En 5 minutes, il passe de "Je veux pas te voir" à "C'est possible que je fasse appel à toi pour m'aider" :rire:

Avec Gabi, toujours casse-couille professionnelle, ça va être explosif :bave:

BarneyFarm
BarneyFarm
MP
03 avril 2019 à 06:59:59

Le 02 avril 2019 à 22:14:48 Mouf67 a écrit :
Niki ce faible :rire: En 5 minutes, il passe de "Je veux pas te voir" à "C'est possible que je fasse appel à toi pour m'aider" :rire:

Avec Gabi, toujours casse-couille professionnelle, ça va être explosif :bave:

C'est trop ça ptdrrr, aucune volonté ce Niki bordel :hap:

Barcelone97
Barcelone97
MP
03 avril 2019 à 14:39:35

Au moins on est unanimes. :hap:

Elektronomia
Elektronomia
MP
03 avril 2019 à 16:30:08

Hâte de vous lire quand Niki se sera affirmé en vrai meneur et en homme :oui:
Bon par contre il faudra être (très) patient, moi même je suis incapable d'affirmer que ça arrivera :hap:

Elektronomia
Elektronomia
MP
03 avril 2019 à 16:45:37

:d) Lire les épisodes précédents :g)
Saison 1 : https://docs.google.com/document/d/1i_D-M9wVeBDbcxO1Mb1jNnG_HmYg0BeSLdQC02PZj6Y/edit?usp=sharing
Saison 2 : https://docs.google.com/document/d/1Q3sSjYiScDXvGH4eGnqUzBddnYVnlC4NsLCSfZpwtTE/edit?usp=sharing
Saison 3 : https://docs.google.com/document/d/1ARHmZ-FSwjbF8vYO_3QHpJNdVE3yVrlAkhV3JgrUYxs/edit?usp=sharing
Saison 4 : https://docs.google.com/document/d/1UkaHTTpS-HaFoDXLYpjhGDuJf4MB7oOdhCOujINccuM/edit?usp=sharing

:mac: 2021 (S4), Chapitre 16 (n°108) : Main tendue :mac:

Samedi 12 juin 2021, Circuit Paul-Ricard, le Castellet
La discussion que j'ai eu avec Naïma me perturbe un peu, mais j'ai connu pire, c’est à dire que je relativise en pensant à la situation de ma soeur, qui dispute sa dernière course sous contrat. Personne n’a de nouvelles, Fred Vasseur est incapable de répondre par l’affirmative, Sophia ne sait pas ce qui l’attend, ça me fait froid dans le dos de savoir que j’ai plongé ma soeur dans une angoisse pareille en pensant lui rendre service...Au briefing du samedi matin, l'équipe est ambitieuse. Hier, Nico a terminé douzième des libres, Louis dix-neuvième. La perf de Nico montre que, ce week-end, on est en meilleure forme. Arturo est clair : il faut au moins une voiture dans le top 12 sur la grille et des points demain. On ne rigole plus, chez Audi.

Comme à chaque fois que je loupe les libres, je sors dès le début pour découvrir la voiture et le tracé réels. Mon bolide est pilotable, pas de souci, je m'acclimate donc aux conditions de piste et, à huit minutes de la fin, j'entame ma vraie qualification : je n'aurai que deux tours chronos pour me sortir de Q1. Le premier est correct mais pas suffisant, seizième. Nico tente le pari de ne pas ressortir en fin de séance, c'est étrange, même s'il est onzième. Pour mon dernier effort, je sais que je vais forcément améliorer, car mon second chrono sera fait dans de meilleures conditions, avec une connaissance de la piste renforcée. Je ne me trompe pas, c'est plus de deux dixièmes de mieux, je me place quatorzième de Q1.

Lors de Q2, mon objectif est de m'approcher de Nico, sinon de le battre : il est temps de montrer que je peux porter l’équipe. A l'issue du premier effort de la séance, je suis une place derrière lui et, alors que les minutes défilent, le classement n’évolue que peu, si bien que alors que nous sommes à une minute de la fin, j'entame mon ultime tour en étant quinzième et Nico treizième.
Mon S1 n'est pas dingue mais c'est dans le S2 que la grosse différence est faite, du moins semble-t-il. Quand je franchis la ligne, je suis P12, ce qui est en fait largement insuffisant. Avec la fin des autres tours, je me classe finalement P15, trois places derrière Nico. Je ne peux pas être satisfait de ma performance, une fois de plus. Sophia, malgré la pression énorme sur ses épaules, s’est qualifiée neuvième, une performance très solide pour ce qui est déjà sa deuxième Q3 de l’année.
Grille de départ :
1 Vandoorne (REN) 2 Leclerc (HAA)
3 Gasly (RBR) 4 Maini (HAA)
5 Vettel (FER) 6 Bottas (REN)
7 Ricciardo (FER) 8 Verstappen (RBR)
9 S.Kofler (SAU) 10 Ghiotto (SAU)
11 Aitken (WIL) 12 Hulkenberg (AUD)
13 Ericsson (WIL) 14 Ocon (MER)
15 N.Kofler (AUD) 16 Ticktum (STR)
17 Norris (MCL) 18 Sette Câmara (STR)
19 Russell (MER) 20 Sainz (MCL)
21 Magnussen (AMR) 22 de Vries (AMR)
23 Gunther (CHR) 24 Pérez (CHR)

Dimanche 13 juin 2021, Circuit Paul-Ricard, le Castellet
Après la séance d'hier, j'ai appelé Karl pour lui parler de Sophia, mais aussi un peu de Naïma. D'abord, il m'a insulté de tous les noms, mais après, il a commencé à avouer sa défaite : il est en galère absolue, ça se comprend, alors au moins ça lui permettrait de ne pas avoir à remplir ce rôle ingrat, mais ça l'embête énormément que de me laisser accepter la proposition de Naïma. En fait, je sais qu’il n’aime pas se retrouver en babysitter mais je sais surtout qu’il est prêt à se dévouer pour m’éviter la présence invasive de cette folle. Alors que la principale intéressée se montre pressante pour obtenir une réponse, je finis par décliner, faisant là preuve d’une grande raison, en lui disant que je vais me débrouiller. J’espère ne pas regretter, mais disons que je n’ai pas envie de tout pardonner à cette fille de petite vertu et que répondre par l’affirmative aurait été tout l’inverse de cette volonté. Comme quoi je suis capable de faire des choix forts, parfois...

Cette nuit, alors que j'aurai pu dormir comme je voulais pour la première fois depuis le Grand Prix de Monaco, je n’ai pas arrêté de penser au sort de Sophia : c’est sa dernière course et personne ne lui a encore fait signe pour qu’elle prolonge jusqu’à la fin de la saison, autant vous dire qu’à sa place je me serai déjà effondré. Au réveil néanmoins, à la sortie du briefing, Arturo trouve les mots justes pour me motiver et je sais que, quand il me dit qu’il croit en moi pour que j'obtienne mes premiers points de la saison, c’est sincère. Ca fait vraiment du bien de l'avoir derrière moi comme ça, c'est un soutien que je n'avais pas vraiment chez Williams, où il n’y avait personne de la trempe de ce jovial suisse pour me booster.
Au départ, mon envie de points est décuplée par le séisme qui a lieu à l'avant : les deux Renault, à domicile, se sont percutées dans le premier virage. Vandoorne n’a pas décollé de sa première place, a dégringolé au classement et a vraisemblablement été percuté par Bottas, mais en tout cas les deux sont out, je me retrouve treizième alors que le SC apparaît. Mon objectif, clairement, c'est d'avoir la peau d’Esteban et de Nico devant moi, on verra pour les Williams et les Sauber par la suite. Dès le restart, je me rend compte que la tâche va être compliquée ; je reste treizième un bon bout de temps, jusqu'à mon arrêt aux stands à vrai dire. Conjointement avec Steven, il est décidé que je tente un des plus gros undercuts de l’histoire ; les pneus d’Ocon et Ghiotto étant carbonisés, mes pneus frais feront la différence dans l’intervalle de six ou sept tours qui séparent nos arrêts. Le constat est sans appel une fois lesdits arrêts ; la Sauber et la Mercedes sont derrière et je m’attaque même à la place de Nico dans les tours suivants : me voilà dans les points.

Ma chance, c'est que le V6 Mercedes de Russell ne va pas tenir le coup. A une quinzaine de tours de la fin, il rejoint son équipier Ocon ainsi que les deux Renault sur la liste des abandons, la voiture de sécurité sort donc le temps d’évacuer la flèche d’argent. Dès le restart, je me retrouve à trois de front avec Sophia et Jack Aitken dans l’optique de continuer à remonter pour aller chercher de beaux points - quitte à en inscrire pour la première fois, autant y mettre le nombre - mais je ressors perdant de la bataille avec un léger contact avec la Williams. Reparti onzième au coude-à-coude avec Nico, je parviens à m’en défaire après quelques tours de bataille mais en sacrifiant là mes derniers espoirs de finir plus haut placé. C'est donc à la dixième place que je franchis donc la ligne, mon premier point de la saison mais qui a une valeur inestimable après six manches inaugurales vierges.
Steven : Félicitations Niki, c'est P10 pour nous, un point, belle course.
Niki : Merci, beau boulot les gars. On progresse, on continue, étape par étape, on y arrive tout doucement. Il faut continuer comme ça et en ramener d'autres, ça fait du bien d'avoir enfin débloqué la situation. Maintenant on ne regarde plus en arrière.

Dans le parc fermé, je retrouve Nico, malheureux onzième, mais surtout Sophia, qui termine à une extraordinaire huitième place, pour porter son total à dix cette saison. Pour la première fois, nous sommes tous les deux dans les points d’un Grand Prix de F1.
Niki : Ca vaut bien un contrat ça, hein ?
Sophia : Il vaudrait mieux, ouais ! Premiers points en commun, ça fait du bien putain !
Niki : A qui le dis-tu ? Chapeau, gamine.
Sophia : On verra si tu m’appelles encore gamine quand je t’aurai fait oublier dans ce paddock !

Sur le podium résonne un hymne inédit, celui de la Principauté de Monaco. Charles Leclerc vient de gagner sa première course, la première victoire de son équipe Haas également. Je suis heureux pour lui et je suis persuadé que beaucoup de gens devant leur télévision le sont également, Charles est un bon gars, un super pilote et même si je l’ai battu en F3 il y a quelques années, je sais que son succès est mérité car ce n’est pas le talent qui manque chez lui. L'hymne américain réservé à Haas n'avait pas résonné depuis les succès d'Andretti à la fin des années 70, alors ce podium est particulier, c’est le moins qu’on puisse dire.
Classement de la course :
1 Leclerc (Haas)
2 Gasly (Red Bull)
3 Vettel (Ferrari)
4 Verstappen (Red Bull)
5 Ricciardo (Ferrari)
6 Maini (Haas)
7 Ericsson (Williams)
8 S.Kofler (Sauber)
9 Aitken (Williams)
10 N.Kofler (Audi)
11 Hulkenberg (Audi)

Championnats https://image.noelshack.com/fichiers/2019/11/7/1552817995-07-france-1.png https://image.noelshack.com/fichiers/2019/11/7/1552817993-07-france-2.png

Après une légère euphorie, je prend déjà la direction des hospitalités Sauber. Une fois sur place, Frédéric me reçoit en-dehors du motorhome.
Frédéric : Je n’ai rien pu faire Niki, l’équipe est vraiment trop courte financièrement. On ne peut pas faire ce sacrifice financier.
Niki : Vous vous foutez de moi ? Et les prize money ? A chaque course, elle peut vous rapporter, elle l’a montré en Azerbaïdjan, elle l’a montré aujourd’hui, en plus elle peut vous aider à finir plus haut en fin de saison, on parle là de beaucoup plus d’argent que celui d’un sponsor, non ?
Frédéric : Je ne peux pas te donner tort, mais tu sais comment est dirigée Sauber depuis toutes ces années...On a trop souvent choisi l’argent plutôt que le talent, ce n’est malheureusement pas la première fois que ça arrive. C’est comme ça que le milieu fonctionne, malheureusement.
Niki : Sophia est au courant ?
Frédéric : Je viens de lui annoncer, oui. Je pense que tu devrais aller la voir, elle est partie directement vers son motorhome, je compte sur toi pour la remobiliser, ça ne va pas être facile à encaisser pour elle.

Message édité le 03 avril 2019 à 16:47:33 par Elektronomia
Barcelone97
Barcelone97
MP
03 avril 2019 à 17:11:46

Après ce qu'elle a montré, je ne me fais pas d'inquiétude pour elle, tout le monde pourra être d'accord pour dire qu'elle mérite sa place en F1, et elle trouvera sûrement une sortie de secours l'année prochaine, voire cette année pour un remplacement. ::oui:

Joli point pour Niki sinon ! :p)

[-Monarch-]
[-Monarch-]
MP
03 avril 2019 à 18:25:47

Mouais... Franchement j'espère que le popov va faire un truc pour la remettre au plus vite dans un baquet parce que la c'est scandaleux. :-(

Et Niki... Wollah avec ta grosse tête de T-Rex alpin, tu me fous le démon à pas faire mieux que ça ! Et Audi zarma "gneugneugneu on arrive avec des gros moyens", palmarès d'Audi ? On a gagné les 24h du Mans y a 70 ans !!! Y en a marre wollah !!! C'est plus Niki Kofler, c'est "T'es qui Pot de fleur" wollah t'es un pot de fleur humain, t'existe pas sur la grille, t'existe plus, personne ne te connait ! Y en a marre wollah ! Y' en a MARRE !!!!!!!!!! *casse ma télé*

Mais attention bon chapitre la au moins tu te donnes bien sur une course, j'espère que c'est le début d'une longue série :oui:

Elektronomia
Elektronomia
MP
03 avril 2019 à 18:58:15

Excellent :rire:
Niki Pot de fleur ça m'a fini :hap:

Elektronomia
Elektronomia
MP
03 avril 2019 à 19:02:45

:d) Lire les épisodes précédents :g)
Saison 1 : https://docs.google.com/document/d/1i_D-M9wVeBDbcxO1Mb1jNnG_HmYg0BeSLdQC02PZj6Y/edit?usp=sharing
Saison 2 : https://docs.google.com/document/d/1Q3sSjYiScDXvGH4eGnqUzBddnYVnlC4NsLCSfZpwtTE/edit?usp=sharing
Saison 3 : https://docs.google.com/document/d/1ARHmZ-FSwjbF8vYO_3QHpJNdVE3yVrlAkhV3JgrUYxs/edit?usp=sharing
Saison 4 : https://docs.google.com/document/d/1UkaHTTpS-HaFoDXLYpjhGDuJf4MB7oOdhCOujINccuM/edit?usp=sharing

:mac: 2021 (S4), Chapitre 17 (n°109) : Mea culpa :mac:

Assez abasourdi par la nouvelle - la sincérité navrante de Fred Vasseur a été un véritable coup de massue -, je me suis senti obligé d’aller voir Sophia, en tant que frère, mais aussi pour plaider coupable.
Niki : Sophia, c’est Niki. Je peux entrer ?
Sophia : Dégage.
Niki : Ok, merci.

Je rentre dans le motorhome et trouve Sophia dans la partie “chambre” de son motorhome - le confort de ces remorques géantes est assez spartiate pour pouvoir placer le maximum de choses dans un minimum d’espace, alors je n’appelle pas réellement ça une chambre - et m'assois sur son lit. Sophia a les yeux humides, je vois bien qu’elle a essuyé ses larmes à la va-vite et sa voix est encore chevrotante.

Niki : Je crois qu’on a des choses à se dire.
Sophia : Pourquoi ? Ca ne peut pas attendre ?
Niki : Ca a voir avec tes problèmes.
Sophia : Qu’est-ce que tu vas me dire ? Que j’aurai dû quitter Mercedes plus tôt pour me retrouver avec un contrat d’une saison, que j’aurai dû relire toutes les clauses une douzaine de fois, que j’aurai dû accepter le putain de volant en Formule E, que…
Niki : Arrête. C’est de ma faute.
Sophia : Qu’est-ce que tu racontes ?
Niki : Je suis responsable de ce qui t’arrive. Il n’y a que moi à blâmer pour cette combine, pas Karl, pas Fred, personne. Juste moi. Tu te souviens du type qui m’avait invité à boire un verre sur son yacht à Abu Dhabi ?
Sophia : Oui…
Niki : C’est un multimillionnaire, voire plus, en fait je ne sais pas. Je t’ai raconté la première phase de notre discussion, son intérêt pour ma carrière, sa volonté de me sponsoriser, mais je n’ai jamais parlé de la seconde partie, il n’y a que Karl et Gabi qui le savent, mais je crois que maintenant, je dois arrêter de me cacher. J’ai merdé. J’ai proposé à ce type de te sponsoriser toi pour me montrer que c’est quelqu’un de confiance, je lui ai expliqué que tu n’avais aucune possibilité en F1 et il a accepté sur le champ. C’est de là que l’offre de Sauber est venue, sinon ils ne t’auraient jamais contacté.
Sophia : Et quoi ? C’est un imposteur ? Il n’a pas d’argent et j’ai mis l’écurie dans une situation précaire ? Tu as joué avec ma carrière pour t’assurer la fiabilité d’un inconnu ?
Niki : Non, pas du tout, c’est juste que le gars me l’a fait à l’envers, il a financé ton baquet jusqu’à aujourd’hui parce qu’il a trouvé un moyen de me manipuler pour ne pas avoir à payer ta saison en entier, c’est pour ça que le contrat ne courait que jusqu’à aujourd’hui. Je pensais que ça suffirait, que ton talent ferait la différence, mais Sauber est gérée par des businessmen, voilà tout. Je pensais avoir bien agi en mettant ça en place, je me disais que ce mécène t’aiderait à t’établir en F1 et que tout irait pour le mieux, sauf que, quand j’ai appris la durée du contrat, il était déja homologué, il n’y avait rien d’autre à faire.
Sophia : Alors rappelle cet enfoiré et dis-lui de ressortir son argent !
Niki : Ce n’est pas exactement comme ça qu’il fonctionne...
Sophia : Comment ça fonctionne alors ? Je reste là, je reste dans mon coin et j’attend qu’on me rappelle ? C’est comme ça que ça marche, tes histoires ?
Niki : Il n’y a rien qu’on puisse faire, ni toi, ni moi, c’est au-dessus de nos moyens. On n’est pas des super-justiciers, on est juste deux personnes qui savent piloter des voitures à une vitesse plutôt importante et, crois-moi, tout le monde a remarqué que tu savais le faire. Tu es sur la touche maintenant, mais toutes les équipes savent ce que tu vaux, et demain tu te rendras compte que ce que tu as fait aujourd’hui, ce que tu as fait en Azerbaïdjan, tout ça n’est pas anodin.
Sophia : Arrête de me dire ça, tu sais comme moi que je n’aurai pas d’autre chance, tu me fais honte !
Niki : Mais sans moi tu n’en aurais probablement jamais eu !
Sophia : Sors de là. Va-t-en.
Niki : Comprend-moi, je…
Sophia : Barre-toi.
Niki : Ne baisse pas les bras, continue à te battre et le téléphone sonnera à nouveau. Je ne te demande pas de me pardonner, mais simplement de comprendre pourquoi j’ai fait ça, c’est tout. Appelle-moi dès que tu veux parler.

En retournant vers mon motorhome, histoire de ne rien arranger à mes problèmes, je tombe sur Naïma. Grâce à une pirouette, je parviens à m’échapper rapidement, en échange de mon numéro de téléphone, si jamais j’ai besoin de “mettre des mots sur ce qui me perturbe”. Ce week-end a vraiment été un sacré foutoir de bout en bout et j’en ai presque oublié que j’ai enfin inscrit mon premier point de la saison...

dsmii
dsmii
MP
03 avril 2019 à 19:58:52

Niki en burn-out pour l'Autriche, Sophia qui débarque en urgence pour le remplacer, fait podium sur un miracle, et garde le baquet de Niki jusqu'à la fin de la saison ? :hap:

Mouf67
Mouf67
MP
03 avril 2019 à 20:17:53

Et Niki... Wollah avec ta grosse tête de T-Rex alpin, tu me fous le démon à pas faire mieux que ça ! Et Audi zarma "gneugneugneu on arrive avec des gros moyens", palmarès d'Audi ? On a gagné les 24h du Mans y a 70 ans !!! Y en a marre wollah !!! C'est plus Niki Kofler, c'est "T'es qui Pot de fleur" wollah t'es un pot de fleur humain, t'existe pas sur la grille, t'existe plus, personne ne te connait ! Y en a marre wollah ! Y' en a MARRE !!!!!!!!!! *casse ma télé*

Excellent :rire:

"Allez Niki, dépasse ! Dépasse bordel, dépasse !!! Mais pourquoi tu dépasse pas Niki ? Oh misère de misère :honte: "

J'ai kiffé ces 2 épisodes.
Niki enfin dans le top 10 (même s'il aurait pu faire mieux)
Niki qui évite la mauvaise décision d'accepter l'aide de Naïma
Sophia :bave: Je suis toujours sur la même position de batard. Son ascension a été trop simple (même si le talent est là). La voir galérer va être une bonne chose et elle va revenir meilleure. On sait que c'est elle qui va être championne du monde dans le futur, pas Niki :oui:

PapY_MoLoToV
PapY_MoLoToV
MP
03 avril 2019 à 20:33:42

Putain sérieux je comprends pas l'intérêt de foutre Naima à nouveau dans l'histoire, j'aime pas qu'elle soit dans l'intrigue :(

Barcelone97
Barcelone97
MP
03 avril 2019 à 20:41:22

Le 03 avril 2019 à 20:17:53 Mouf67 a écrit :

Et Niki... Wollah avec ta grosse tête de T-Rex alpin, tu me fous le démon à pas faire mieux que ça ! Et Audi zarma "gneugneugneu on arrive avec des gros moyens", palmarès d'Audi ? On a gagné les 24h du Mans y a 70 ans !!! Y en a marre wollah !!! C'est plus Niki Kofler, c'est "T'es qui Pot de fleur" wollah t'es un pot de fleur humain, t'existe pas sur la grille, t'existe plus, personne ne te connait ! Y en a marre wollah ! Y' en a MARRE !!!!!!!!!! *casse ma télé*

Niki qui évite la mauvaise décision d'accepter l'aide de Naïma

Ouai enfin t'emballe pas trop vite, moi j'ai lu ça :
"en échange de mon numéro de téléphone, si jamais j’ai besoin de “mettre des mots sur ce qui me perturbe”" :hap: :hap:

Mouf67
Mouf67
MP
03 avril 2019 à 20:42:05

Le 03 avril 2019 à 20:41:22 Barcelone97 a écrit :

Le 03 avril 2019 à 20:17:53 Mouf67 a écrit :

Et Niki... Wollah avec ta grosse tête de T-Rex alpin, tu me fous le démon à pas faire mieux que ça ! Et Audi zarma "gneugneugneu on arrive avec des gros moyens", palmarès d'Audi ? On a gagné les 24h du Mans y a 70 ans !!! Y en a marre wollah !!! C'est plus Niki Kofler, c'est "T'es qui Pot de fleur" wollah t'es un pot de fleur humain, t'existe pas sur la grille, t'existe plus, personne ne te connait ! Y en a marre wollah ! Y' en a MARRE !!!!!!!!!! *casse ma télé*

Niki qui évite la mauvaise décision d'accepter l'aide de Naïma

Ouai enfin t'emballe pas trop vite, moi j'ai lu ça :
"en échange de mon numéro de téléphone, si jamais j’ai besoin de “mettre des mots sur ce qui me perturbe”" :hap: :hap:

Parce qu'il faut toujours laisser de l’ambiguïté :hap:

Elektronomia
Elektronomia
MP
05 avril 2019 à 14:02:46

Un seul épisode pour le Grand Prix des Pays-Bas demain, mais je crois savoir qu'il va vous plaire. :hap:
Rendez-vous vers 12h/12h30 pour découvrir ce qu'il en est. :oui:

BarneyFarm
BarneyFarm
MP
05 avril 2019 à 16:43:07

Bordel je sais pas comment il fait pour pas mettre un high kick à Naïma après la discussion avec Sophia

Cool de choper le premier point avec Audi, enfin, hâte de voir la suite :oui:

Elektronomia
Elektronomia
MP
06 avril 2019 à 12:12:47

:d) Lire les épisodes précédents :g)
Saison 1 : https://docs.google.com/document/d/1i_D-M9wVeBDbcxO1Mb1jNnG_HmYg0BeSLdQC02PZj6Y/edit?usp=sharing
Saison 2 : https://docs.google.com/document/d/1Q3sSjYiScDXvGH4eGnqUzBddnYVnlC4NsLCSfZpwtTE/edit?usp=sharing
Saison 3 : https://docs.google.com/document/d/1ARHmZ-FSwjbF8vYO_3QHpJNdVE3yVrlAkhV3JgrUYxs/edit?usp=sharing
Saison 4 : https://docs.google.com/document/d/1UkaHTTpS-HaFoDXLYpjhGDuJf4MB7oOdhCOujINccuM/edit?usp=sharing

:mac: 2021 (S4), Chapitre 18 (n°110) : Rebond offensif :mac:

Vendredi 18 juin 2021, Circuit d’Assen, Assen
Les choses ne se déroulent pas exactement comme prévu : toujours aussi peu de nouvelles de Gabi alors qu’elle est partie depuis presque un mois, Sophia refuse toujours de m’adresser la parole et Naïma est sur mes talons en permanence, persuadée qu’elle peut être ma psychologue. S’il y en a bien un qui m’aide réellement en ce moment c’est Karl, qui m’a fait un sacré cadeau : il m’a dit qu’il s’occuperait d’Isabel et Adrian pour les trois prochaines nuits. Puisqu’il n’y a pas de jetlag en allant aux Pays-Bas, j’ai donc pu arriver à temps pour disputer les essais libres et je pourrais prendre un peu de temps pour me reposer dimanche soir avant de rentrer. Après ça, je le congédierai de cette tâche ridicule de babysitting pour laisser place à son rôle d’agent, disons qu’il y fait du meilleur travail.
Pour les essais libres, on se focalise sur la course de dimanche, avec de longs relais, pour voir ce qu’on peut faire, avec de nouveaux points à l’esprit. Les chronos sont peu significatifs vu la quantité d’essence embarquée, mais Nico décroche le quatorzième chrono et moi le seizième. On est dans le rythme mais il faudra un peu plus que ça pour glaner de nouvelles unités dimanche.

Samedi 19 juin 2021, Circuit d’Assen, Assen
Avec tous les tracas liés à ce qui se passe autour de moi, je n’ai même pas pris le temps de vous annoncer l’identité du gros bourru canadien qui a placé son fils dans le baquet de Sophia chez Sauber. J’entend déjà des “Stroll” fuser dans tous les sens, mais un riche papa venu d’Amérique du Nord peut en cacher un autre ; c’est Nicholas Latifi qui a remporté l’appel d’offres - qu’on appelle autrement “second baquet” - pour obtenir une chance de courir en F1 qu’il n’a jamais vraiment mérité après avoir végété en fond de classement de F2 pour les cinq dernières années.
A l’approche de la qualif, je me sens en fait plutôt bien : malgré la fatigue, la pression en-dehors du circuit et la lourde redescente consécutive à la fin du contrat de Sophia, je dois garder en tête que ma carrière de pilote semble retrouver des couleurs depuis le Grand Prix de France et ça me remotive. Audi fait un boulot de dingue, on se retrouve en lutte avec Mercedes, on s’approche de Williams, il y a du potentiel.
Aujourd’hui, je passe Q1 sans difficulté, ce n’est même pas la peine d’en parler - quel melon - puisque je me classe neuvième, Nico est P14, le tout sans difficultés.

C’est en Q2 que la situation se corse : les Renault, Haas, Red Bull et Ferrari ont déjà huit places réservées, la bataille a donc lieu entre Williams, Mercedes, Audi, Toro Rosso et la Sauber de Ghiotto pour les deux derniers tickets. Après deux tentatives et alors que la dernière se profile, je ne suis que treizième, j’ai le sentiment qu’on peut mieux faire. Nico est trois places plus loin, la situation est encore moins idéale de son côté.

Dans ma dernière tentative, le premier secteur est bon, c’est là que la différence se fait généralement, malheureusement, comme l’an dernier, je me loupe dans la fin de mon tour et je laisse s’envoler toute chance d’amélioration. Je me classe finalement quinzième, deux places derrière Nico. C’est décevant car je suis meilleur que lui ce week-end, je suis meilleur que ça et désormais, il en vient au dimanche de prouver cela, alors que je suis profondément déçu par ma performance de cette fin de Q2.
Grille de départ :
1 Gasly (RBR) 2 Vandoorne (REN)
3 Bottas (REN) 4 Vettel (FER)
5 Ricciardo (FER) 6 Maini (HAA)
7 Verstappen (RBR) 8 Leclerc (HAA)
9 Aitken (WIL) 10 Ocon (MER)
11 Ericsson (WIL) 12 Russell (MER)
13 Hulkenberg (AUD) 14 Ghiotto (SAU)
15 N.Kofler (AUD) 16 Ticktum (STR)
17 Sette Câmara (STR) 18 Sainz (MCL)
19 Norris (MCL) 20 Magnussen (AMR)
21 Pérez (CHR) 22 Latifi (SAU)
23 Gunther (CHR) 24 de Vries (AMR)

Dimanche 20 juin 2021, Circuit d’Assen, Assen
La tâche est plus compliquée que prévue : je ne m’attendais pas à partir P15, plutôt douzième ou treizième. Sur la grille, avant le départ du tour de formation, je me martèle que partir plus loin que ce à quoi je m’attendais doit renforcer ma motivation, pas la fragiliser.
A l’extinction des feux, je me porte à hauteur de Luca, mais il y a interdiction de dépasser d’entrée de jeu, Safety Car et tout le tralala : Sainz et Pérez se sont télescopés au premier freinage, un virage compliqué à aborder à deux de front mais que certaines têtes brûlées tentent malgré tout de passer aux côtés d’un autre pilote.

Quand le directeur de course sonne la reprise, je ne parviens pas à avoir Luca, qui se montre même plutôt offensif sur Nico, tandis que je dois lutter pour garder ma place devant un Ticktum loin d’être effarouché. Alors que les tours commencent à défiler, j’entame ma remontée en me défaisant de la Sauber de Luca puis en prenant le meilleur sur mon équipier. Suivi par Ticktum dans chacune de mes manoeuvres, je me retrouve pris dans une bataille avec lui, une lutte qui - comme vous l’imaginez - finit en coups de roues. Je prend d’abord le meilleur sur Dan mais les arrêts aux stands font évoluer la situation de deux façons : premièrement, la Toro Rosso se retrouve devant à coup d’undercut, puis on apprend l’abandon de Gasly, me voilà donc toujours treizième.
La fin de course approchant de manière assez monotone, l’action est de nouveau neutralisée aux deux-tiers de la course. En cause, un accrochage entre Ericsson et Ocon, pas d’abandon mais énormément de débris en piste, ce qui m’offre deux places et même mieux puisque, sous Safety Car, la seconde Williams d’Aitken rend l’âme, supportant mal le ralenti : me voilà dans les points après une succession d’événements favorables.

Je sais pertinemment qu’à la reprise, je dois me concentrer sur une seule tâche : reprendre mon dû à Ticktum. La reprise a lieu à vingt tours de la fin, Nico ne parvient pas à nous suivre, ce qui veut au moins dire que je peux me concentrer sur ma volonté d’inscrire plus de points que mon score actuel de 1. J’essaie de faire l’extérieur à Dan au premier virage, mais il me pousse proprement hors de la piste, avec une défense style catenaccio que je ne pensais voir que chez les italiens. Pendant notre bataille, alors que la représentation de l’aileron arrière de la Toro Rosso se fait de plus en plus nette dans ma tête, Stoffel Vandoorne gare sa voiture sur le côté pour un deuxième abandon consécutif qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le championnat alors qu’il était en tête quasiment depuis le début de la course. Alors que je commence à perdre foi en ma capacité de monter au huitième rang pour lequel je me bats après plusieurs essais infructueux, Russell, qui était parvenu à atteindre la septième place, doit rentrer au garage pour abandonner à huit boucles de la fin. Je me retrouve donc, grâce à tous ces abandons au-dessus de moi, avec la septième place à un cheveu : huit tours, cent pourcents. Quand je dis cent pourcents, si on prend en compte l’argument “Ticktum est un con”, comptez plutôt cent cinquante. Après un grand nombre d’essais gentils mais vains, je me décide à sortir les crocs : un coup de roue par-ci, une porte fermée par là, un freinage anticipé plus loin, me voilà au septième rang devant un anglais qui doit certainement rougir de rage. Après l’attaque, c’est la défense que je met à l’honneur lors des derniers tours et ce malgré les assauts de Daniel, tous plus violents les uns que les autres. Finalement, septième sera ma place finale, une performance qui vaut double : non seulement j’ai obtenu un résultat très honnête qui marque une césure avec mon premier tiers de la saison assez catastrophique, mais en plus j’ai réveillé cette rivalité avec Ticktum pour mon plus grand plaisir, puisque j’ai gagné aujourd’hui.
Classement de la course :
1 Verstappen (Red Bull)
2 Bottas (Renault)
3 Leclerc (Haas)
4 Maini (Haas)
5 Ricciardo (Ferrari)
6 Vettel (Ferrari)
7 N.Kofler (Audi)
8 Ticktum (Toro Rosso)
9 Ghiotto (Sauber)
10 Hulkenberg (Audi)

Championnats https://image.noelshack.com/fichiers/2019/11/7/1552817995-08-pays-bas-1.png https://image.noelshack.com/fichiers/2019/11/7/1552817993-08-pays-bas-2.png

Après la course, en zone presse, la bataille continue, pour le plaisir des médias attroupés devant nous.

Journaliste : Dan, un mot concernant le réveil de votre rivalité avec Niki Kofler, alors que vous vous êtes battus pendant une bonne partie de la course après plusieurs mois sans réellement vous retrouver en face-à-face ?
Daniel : Niki a senti que ça n’allait pas fort dans sa vie en ce moment, j’espère que ça sera un bon réconfort pour lui mais, personnellement, je retiens que j’ai marqué mes premiers points en quatre courses. S’il veut se pavaner sur son résultat, qu’il le fasse, mais je suis au-dessus de ça.
Niki : Vous avez entendu cette déception ? Daniel est déçu, ça se sent dans sa voix, si l’inverse s’était produit, il serait en train de chanter du Katy Perry en sous-vêtements dans tout le paddock !
Daniel : Niki oublie probablement que c’est la première fois qu’il me bat quelque part…
Niki : Les championnats inférieurs n’ont que peu d’importance, mon cher, l’essentiel est sur le classement de fin de saison.
Daniel : Mais le résultat sera le même, je finirai par gagner…

Malgré une bonne humeur apparente devant les caméras, Daniel me prend en aparté une fois que nous sortons de la zone médias.
Daniel : C’est marrant de voir à quel point une vulgaire septième place satisfait un homme. Il faut croire que c’est l’apogée de ta vie en ce moment et ça se comprend : où est numéro deux ?
Niki : Ferme-la.
Daniel : Est-ce qu’elle est partie rejoindre Madame ? Je voudrais te tirer mon chapeau, Niki ; gérer tes enfants et ta soeur éplorée tout en inscrivant des points en Formule 1, c’est beau. Mais pourquoi est-ce que ta femme est partie ? Trouvé mieux ailleurs ? Tu faisais partie de l’offre “Satisfait ou remboursé” ?
Niki : Je te jure que tu ferais mieux de disparaître de ma vue sans faire trop de bruit…
Daniel : Et, en plus de ça, tu te retiens de me casser les dents...T'es un mec en or, Niki, je le pense vraiment.
Niki : Dégage.
Daniel : A vos ordres, mein General!

Elektronomia
Elektronomia
MP
06 avril 2019 à 12:16:39

Après cet épisode (qui vous plaira autant que prévu, j'espère :noel: ), on enchaîne le divertissement puisque je passe à un épisode tous les deux jours pendant la prochaine quinzaine, ce qui veut dire un épisode de plus la semaine prochaine :cool:

Barcelone97
Barcelone97
MP
06 avril 2019 à 13:12:51

Je commence à bien l'aimer le personnage de Ticktum. :hap:
C'est le rival parfait pour Niki, et quelle rivalité! :bave:
On en redemande. :noel:

Bon sinon, belle course de Niki avec un beau dépassement, mais il ne faut pas oublier qu'il a profité des abandons devant. :p)

Gabi qui est partie 1 mois, je me demande s'il s'est pas passé quelque chose de "grave", dans laquelle Naïma serait impliquée. :(

Message édité le 06 avril 2019 à 13:13:36 par Barcelone97
DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Arnalo
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 46.95€ Rakuten PS4 47.47€ Amazon PS4 49.47€ Fnac ONE 49.99€ Amazon PC 59.99€ Amazon ONE 64.38€
Marchand
Supports
Prix