Menu
F1 2019
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  F1 2019  /  Tous les forums  /  Forum F1 2019  /  Topic [Story] L'Autriche au sommet  / 

Topic [Story] L'Autriche au sommet - Page 11

Sujet : [Story] L'Autriche au sommet

DébutPage précedente
1  ... 678910111213141516  ... 109»
Page suivanteFin
[-Monarch-]
[-Monarch-]
MP
23 avril 2019 à 23:23:55

Le 23 avril 2019 à 20:43:39 Pimpolofist a écrit :

Le 23 avril 2019 à 19:52:09 Elektronomia a écrit :
Allez, nouveau raid lancé demain à 19h, soyez-y, ça va encore barder http://image.noelshack.com/fichiers/2017/49/4/1512602516-salutmonpote.png

Gabi qui apprend à Niki qu'elle a trompé avec Ticktum et d'ailleurs c'est le père des Jumeaux :bave:

Je te suis sur le fait que Niki soit pas le père biologique des jumeaux mdr :noel:

BarneyFarm
BarneyFarm
MP
23 avril 2019 à 23:31:11

Le 23 avril 2019 à 22:43:16 PapY_MoLoToV a écrit :

Le 23 avril 2019 à 20:48:18 BarneyFarm a écrit :
Ptdrrrrrr si c Ticktum c bon je reviens pas sur ce topic c la fin

Comment tu rages :hap:

Oui

Elektronomia
Elektronomia
MP
24 avril 2019 à 19:00:43

Nickel cette petite discussion, au moins je me fais pas avoir par la fin de page :hap:

:d) Lire les épisodes précédents :g)
Saison 1 : https://docs.google.com/document/d/1i_D-M9wVeBDbcxO1Mb1jNnG_HmYg0BeSLdQC02PZj6Y/edit?usp=sharing
Saison 2 : https://docs.google.com/document/d/1Q3sSjYiScDXvGH4eGnqUzBddnYVnlC4NsLCSfZpwtTE/edit?usp=sharing
Saison 3 : https://docs.google.com/document/d/1ARHmZ-FSwjbF8vYO_3QHpJNdVE3yVrlAkhV3JgrUYxs/edit?usp=sharing
Saison 4 : https://docs.google.com/document/d/1UkaHTTpS-HaFoDXLYpjhGDuJf4MB7oOdhCOujINccuM/edit?usp=sharing

:mac: 2021 (S4), Chapitre 30 (n°122) : L’arroseur arrosé :mac:

Gabriella : Parce que moi aussi, je t’ai trompé…

Niki : Pardon ?
Gabriella : Tu m’as très bien entendu, ne m’oblige pas à le redire, s’il te plaît.
Niki : Quand est-ce que c’était ?
Gabriella : Je ne sais plus, ça n’a pas d’importance, je…
Niki : QUAND EST-CE QUE C’ÉTAIT ?
Gabriella : Je…
Niki : Je te jure que je suis à deux doigts de te foutre à la porte, DIS-MOI ! Est-ce que ça date d’avant ton départ ?
Gabriella : Non, non, bien sûr que non. C’était quand j’étais en Espagne, tu es fou !
Niki : N’utilise pas le mot de fou, pour l’amour du ciel, ne me la fais pas à l’envers… C’est toi la folle dans l’histoire : tu te barres sans prévenir pour te taper un autre mec et tu reviens comme une fleur en pensant que tu vas t’en tirer comme ça, sans m’en parler, en prétextant que tu fais un burnout ? C’est vraiment comme ça que tu as imaginé les choses ?
Gabriella : Ne mélange pas tout, je t’en supplie...Tu mets les choses dans le mauvais ordre…
Niki : Tu as intérêt à être convaincante sinon je peux t’assurer que tu vas dormir dehors ce soir.
Gabriella : Comprend-moi Niki...Par deux fois, on m’a privé de la chance d’avoir un enfant, par deux fois la vie a été injuste avec moi et, quand enfin j’arrive à donner la vie, il faut que mon reflet dans le miroir me paraisse laid, que mes enfants me paraissent mauvais, que celui que j’aime ne me soutienne pas, j’étais seule et il n’y a plus rien qui m’attirait dans cette vie, pourtant je savais qu’il y avait bien pire…
Niki : Ne m’accuse pas de ne pas t’avoir soutenu alors que tu ne m’as jamais demandé d’aide !
Gabriella : Je ne t’accuse pas, je dis juste que j’avais le sentiment d’être devenue hideuse, c’est ce que je ressentais quand je me voyais, c’est ce que tu me faisais ressentir parce qu’on ne l’a plus fait depuis ma grossesse, parce que tu ne me disais plus de mots gentils. Un type m’a abordé dans la rue, il voulait juste me dire qu’il trouvait dommage qu’une fille aussi jolie que moi ait une mine aussi triste, on a fait connaissance au fil des semaines et il m’a apporté le réconfort dont j’avais besoin, c’est aussi simple que ça. C’était la première fois depuis la naissance des jumeaux que quelqu’un me le disait et j’en avais besoin...
Niki : Alors tu es allé te taper le premier connard que tu as trouvé en Espagne ! Chapeau, belle mentalité de traînée !
Gabriella : Arrête Niki, arrête...Arrête, je n’en peux plus…

Gabi fond en larmes et, comme un imbécile, je me retrouve là, debout dans le salon, en train de regarder par la fenêtre en me demandant ce qui peut bien m’empêcher de la chasser pour de bon. J’ai la rage, je dirais même que je bouillonne, mais il y a un petit esprit dans ma tête qui a de la pitié, qui se dit qu’il y aura des dégâts si la décision est prise, c’est sans aucun doute ma charité chrétienne qui explique cela, même si certains peuvent penser que c’est une faiblesse d’esprit. Je ne sais plus du tout quoi penser, les choses se mélangent dans ma tête et je ne sais pas dans quel ordre il faut les placer, ni bien même si elles sont fondées. Les sanglots de Gabi sont rapidement masqués par Adrian puis Isabel, qui viennent de se réveiller, certainement à cause des éclats de voix. Alors que je m’en vais pour aller les chercher, je lance un regard noir à Gabi, “Tu as de la chance qu’ils soient là, sinon tu serais déjà de l’autre côté de la porte.”, parce que c’est sûrement ça qui fait la décision dans ma tête : je ne peux pas chasser la mère de mes enfants, pas dans l’état actuel des choses. Ce qu’il leur faut, c’est de la stabilité, pas deux parents qui sont à deux doigts de s’étriper et qui ne peuvent plus se voir en peinture.

Karl : C’est dingue, cette façon que tu as de toujours être trop gentil avec des gens qui ne le méritent pas, Niki. Tu sais que, sur cent hommes interrogés, cent un l’auraient foutu dehors ?
Niki : Je ne peux pas faire ça, Karl. Je ne peux pas, c’est tout.
Karl : Pourquoi ? Elle t’a abandonné, tu l’as trompée, elle t’a trompé, tu ne l’aimes plus…
Niki : Je t’arrête tout de suite.
Karl : Quoi ? Tu vas me sortir que tu l’aimes encore ?
Niki : Figure-toi que oui…
Karl : Arrête un peu tes conneries, si tu l’aimais vraiment tu lui serais resté loyal, tu n’aurai jamais été coucher ailleurs, tu ne lui aurai jamais crié dessus comme tu prétends l’avoir fait, je te connais : t’as trop de principes pour faire du mal à quelqu’un que tu aimes même quand il t’en fait. Si vraiment tu l’aimais encore, t’aurais attendu comme un caniche qu’elle revienne et tu aurais repris ta vie sans faire de bruit. Moi, je crois plutôt que tu es dans la pitié, comme quand tu recueilles un petit chaton malnutri et transi de froid dans une ruelle : tu ne l’aimes pas vraiment, ce petit chat, tu as juste de la pitié pour ce qu’il a traversé. Là, c’est pareil.
Niki : Et si même c’était le cas, qu’est-ce que ça peut te foutre ?
Karl : Tu es en train de te traîner vers le bas, mec. Tu vas faire quoi, tu vas gentiment fermer ta bouche et faire comme si de rien n’était ?
Niki : Oui, parce que j’ai la responsabilité d’une famille à assurer, il va falloir que j’arrête de tout bazarder et que je me pose…
Karl : Que tu te poses...Comme n’importe quelle famille idéale, vous allez adopter un berger allemand, acheter un monospace, tu vas épouser ta gentille femme et élever tes deux magnifiques enfants…
Niki : Pas jusque là, mais il y a de l’idée.
Karl : Et comme tous les pères de famille dans cette situation, tu vas coucher avec la femme de ménage ou la voisine pendant vingt ans en prétendant que ça suffit à ton bonheur alors que tu ne rêves que d’une chose : botter le cul à ta godiche et vivre avec quelqu’un que tu aimes vraiment !
Niki : T’es un sauvage…
Karl : Mais j’ai raison, comme souvent. Te force pas Niki, il ne faut pas que tu te bloques pour des idéaux ou des principes à la con, bon sang. Vis ta vie, sois heureux, fais ce qui te plaît et arrête les frais si vraiment tu estimes que ça n’en vaut pas la peine, c’est pourtant simple.
Niki : C’est plutôt simple, oui.
Karl : Ah, c’est pas trop tôt…
Niki : Ca en vaut la peine : je vais l’aider à s’en sortir et on va y arriver, tous les quatre.
Karl : T’es le roi des cons, ma parole…

J'attend vos insultes avec impatience
Par contre vous êtes des grands malades wola, pronostiquer sur une cocufication par Ticktum :rire: :malade:
Pimpolofist
Pimpolofist
MP
24 avril 2019 à 19:06:10

Niki ce candaule qui va encore pardonner Gabi quand elle le trompera avec le berger allemand :)

Par contre vous êtes des grands malades wola, pronostiquer sur une cocufication par Ticktum :rire: :malade:

Ah bah on peut s'attendre à tout :)
Barcelone97
Barcelone97
MP
24 avril 2019 à 19:09:27

c’est sans aucun doute ma charité chrétienne qui explique cela, même si certains peuvent penser que c’est une faiblesse d’esprit

Tu t'es senti le besoin de justifier les actes de Niki au dernier moment ? (ça fait très phrase ajoutée à l'arrache :noel: ).

Bon sinon le discours de Gabi est d'une violence. :ouch:
Elle part, elle laisse Niki galérer avec les enfants pendant trois mois pendant qu'elle "s'amuse", elle le trompe et en plus elle a aucun remord. Niki n'est pas gentil, il est aveugle. :hap:

Message édité le 24 avril 2019 à 19:09:53 par Barcelone97
Elektronomia
Elektronomia
MP
24 avril 2019 à 19:16:09

Le 24 avril 2019 à 19:09:27 Barcelone97 a écrit :

c’est sans aucun doute ma charité chrétienne qui explique cela, même si certains peuvent penser que c’est une faiblesse d’esprit

Tu t'es senti le besoin de justifier les actes de Niki au dernier moment ? (ça fait très phrase ajoutée à l'arrache :noel: ).

Mmh non, cette phrase figure dans le chapitre depuis la première écriture, j'avais toujours pensé inclure ce passage parce que sinon on comprend pas vraiment pourquoi il la vire pas :noel:

Bon sinon le discours de Gabi est d'une violence. :ouch:
Elle part, elle laisse Niki galérer avec les enfants pendant trois mois pendant qu'elle "s'amuse", elle le trompe et en plus elle a aucun remord. Niki n'est pas gentil, il est aveugle. :hap:

C'est sûrement la nature du dialogue qui te pousse à dire ça mais en écrivant ça j'imaginais une Gabi apeurée, paniquée, je vois pourquoi tu parles de "aucun remord" mais pour moi, au contraire, elle s'en veut pas mal ; elle trouve pas ses mots, elle fait des gaffes en disant "tu m'as pas soutenue", "tu es fou" qu'elle essaie de rattraper maladroitement
Du moins c'était dans mon idéal narratif, après bien sûr on en revient à la question de l'interprétation des dialogues quand ils sont lus :p)

Barcelone97
Barcelone97
MP
24 avril 2019 à 19:19:48

Par deux fois, on m’a privé de la chance d’avoir un enfant, par deux fois la vie a été injuste avec moi et, quand enfin j’arrive à donner la vie, il faut que mon reflet dans le miroir me paraisse laid, que mes enfants me paraissent mauvais, que celui que j’aime ne me soutienne pas, j’étais seule et il n’y a plus rien qui m’attirait dans cette vie, pourtant je savais qu’il y avait bien pire…

Honnêtement je trouve ça ultra violent. :noel:

Et c'est surtout pour ce passage que je dis qu'elle ne semble pas éprouver de regrets :

Un type m’a abordé dans la rue, il voulait juste me dire qu’il trouvait dommage qu’une fille aussi jolie que moi ait une mine aussi triste, on a fait connaissance au fil des semaines et il m’a apporté le réconfort dont j’avais besoin, c’est aussi simple que ça. C’était la première fois depuis la naissance des jumeaux que quelqu’un me le disait et j’en avais besoin...

Elle semble assez lucide sur ce qu'il s'est passé, et pas vraiment apeurée.

Mais en effet, les interprétations qu'on peut faire sont parfois différentes des intentions de l'auteur. :noel:

Elektronomia
Elektronomia
MP
24 avril 2019 à 19:23:25

Le 24 avril 2019 à 19:19:48 Barcelone97 a écrit :

Par deux fois, on m’a privé de la chance d’avoir un enfant, par deux fois la vie a été injuste avec moi et, quand enfin j’arrive à donner la vie, il faut que mon reflet dans le miroir me paraisse laid, que mes enfants me paraissent mauvais, que celui que j’aime ne me soutienne pas, j’étais seule et il n’y a plus rien qui m’attirait dans cette vie, pourtant je savais qu’il y avait bien pire…

Honnêtement je trouve ça ultra violent. :noel:

Y'a pas de violence, c'est simplement un élément de réponse quant à ce qu'elle a vécu, elle explique simplement les symptômes qui sont ceux du burnout maternel :oui:
C'est la bien triste vie de celles qui en sont atteintes, du moins d'après les renseignements que j'ai pris (j'ai vraiment été sur des forums de mamans nofake, je recommande maman-blues.fr :hap: )

Et c'est surtout pour ce passage que je dis qu'elle ne semble pas éprouver de regrets :

Un type m’a abordé dans la rue, il voulait juste me dire qu’il trouvait dommage qu’une fille aussi jolie que moi ait une mine aussi triste, on a fait connaissance au fil des semaines et il m’a apporté le réconfort dont j’avais besoin, c’est aussi simple que ça. C’était la première fois depuis la naissance des jumeaux que quelqu’un me le disait et j’en avais besoin...

Elle semble assez lucide sur ce qu'il s'est passé, et pas vraiment apeurée.

Je concède pour le coup mais l'explication de tout ça viendra, à un moment ou un autre :-p

PapY_MoLoToV
PapY_MoLoToV
MP
24 avril 2019 à 19:24:41

Putain ce mal zeta en puissance...

Barcelone97
Barcelone97
MP
24 avril 2019 à 19:28:49

Le 24 avril 2019 à 19:23:25 Elektronomia a écrit :

Le 24 avril 2019 à 19:19:48 Barcelone97 a écrit :

Par deux fois, on m’a privé de la chance d’avoir un enfant, par deux fois la vie a été injuste avec moi et, quand enfin j’arrive à donner la vie, il faut que mon reflet dans le miroir me paraisse laid, que mes enfants me paraissent mauvais, que celui que j’aime ne me soutienne pas, j’étais seule et il n’y a plus rien qui m’attirait dans cette vie, pourtant je savais qu’il y avait bien pire…

Honnêtement je trouve ça ultra violent. :noel:

Y'a pas de violence, c'est simplement un élément de réponse quant à ce qu'elle a vécu, elle explique simplement les symptômes qui sont ceux du burnout maternel :oui:
C'est la bien triste vie de celles qui en sont atteintes, du moins d'après les renseignements que j'ai pris (j'ai vraiment été sur des forums de mamans nofake, je recommande maman-blues.fr :hap: )

Et c'est surtout pour ce passage que je dis qu'elle ne semble pas éprouver de regrets :

Un type m’a abordé dans la rue, il voulait juste me dire qu’il trouvait dommage qu’une fille aussi jolie que moi ait une mine aussi triste, on a fait connaissance au fil des semaines et il m’a apporté le réconfort dont j’avais besoin, c’est aussi simple que ça. C’était la première fois depuis la naissance des jumeaux que quelqu’un me le disait et j’en avais besoin...

Elle semble assez lucide sur ce qu'il s'est passé, et pas vraiment apeurée.

Je concède pour le coup mais l'explication de tout ça viendra, à un moment ou un autre :-p

C'était Sergueï en fait, il voulait encore encourager Niki en lui enlevant toute distraction inutile. :oui: :hap:

Elektronomia
Elektronomia
MP
24 avril 2019 à 19:31:45

Le 24 avril 2019 à 19:28:49 Barcelone97 a écrit :

Le 24 avril 2019 à 19:23:25 Elektronomia a écrit :

Le 24 avril 2019 à 19:19:48 Barcelone97 a écrit :

Par deux fois, on m’a privé de la chance d’avoir un enfant, par deux fois la vie a été injuste avec moi et, quand enfin j’arrive à donner la vie, il faut que mon reflet dans le miroir me paraisse laid, que mes enfants me paraissent mauvais, que celui que j’aime ne me soutienne pas, j’étais seule et il n’y a plus rien qui m’attirait dans cette vie, pourtant je savais qu’il y avait bien pire…

Honnêtement je trouve ça ultra violent. :noel:

Y'a pas de violence, c'est simplement un élément de réponse quant à ce qu'elle a vécu, elle explique simplement les symptômes qui sont ceux du burnout maternel :oui:
C'est la bien triste vie de celles qui en sont atteintes, du moins d'après les renseignements que j'ai pris (j'ai vraiment été sur des forums de mamans nofake, je recommande maman-blues.fr :hap: )

Et c'est surtout pour ce passage que je dis qu'elle ne semble pas éprouver de regrets :

Un type m’a abordé dans la rue, il voulait juste me dire qu’il trouvait dommage qu’une fille aussi jolie que moi ait une mine aussi triste, on a fait connaissance au fil des semaines et il m’a apporté le réconfort dont j’avais besoin, c’est aussi simple que ça. C’était la première fois depuis la naissance des jumeaux que quelqu’un me le disait et j’en avais besoin...

Elle semble assez lucide sur ce qu'il s'est passé, et pas vraiment apeurée.

Je concède pour le coup mais l'explication de tout ça viendra, à un moment ou un autre :-p

C'était Sergueï en fait, il voulait encore encourager Niki en lui enlevant toute distraction inutile. :oui: :hap:

Après tout, à Abu Dhabi, il a dit que Gabriella avait un "charmant prénom". :( :hap:
 #BalanceTonSerguei

Message édité le 24 avril 2019 à 19:31:56 par Elektronomia
Mouf67
Mouf67
MP
24 avril 2019 à 22:58:42

Karl :bave: Plus le temps passe, plus je le kiffe. Je le trouvais un mou et inutile en début de story. Mais là il dit les vérités qui fâchent, il est réfléchi, il est de bon conseil. Mais n'est malheureusement pas assez écouté.

Et sinon que dire.. Niki parle de se reconstruire à 4, alors que je ne vois que le contraire. Ils vont se détruire à 4. Pauvres Isabel et Adrian :-(

Gabi, oh Gabi. Je la déteste depuis longtemps et rien ne s'arrange. Elle est plus insupportable que jamais. Rien est de sa faute. Elle se croit tout permis et excuse tous par ces problèmes psychologiques. Mais il est temps de le dire clairement. Gabi n'a pas de problèmes. Elle est LE problème. Qu'elle dégage, loin très loin et ne revienne que quand elle sera une personne saine capable de prendre ses responsabilités et d'assumer ses actes. Et ça doit sûrement passer par de l'HP tant elle est irrécupérable... (oui je suis violent envers elle, mais la jpp d'elle :rire: )

Elektronomia
Elektronomia
MP
25 avril 2019 à 09:03:30

Le 24 avril 2019 à 22:58:42 Mouf67 a écrit :
Karl :bave: Plus le temps passe, plus je le kiffe. Je le trouvais un mou et inutile en début de story. Mais là il dit les vérités qui fâchent, il est réfléchi, il est de bon conseil. Mais n'est malheureusement pas assez écouté.

Honnêtement, sur les épisodes déjà publiés, c'est mon personnage préféré :oui: (Il y en a un autre que j'aime beaucoup mais il n'est pas encore apparu :hap: )
C'est le premier personnage que j'ai créé après Niki, j'avais même pas encore eu idée de créer une soeur pilote à Niki que je savais déjà qu'il y aurait ce Karl et mon point de vue personnel ressort généralement par son propos, quelque fois par celui de Sophia, mais c'est vraiment une plaque tournante pour moi
J'ai l'impression que beaucoup de lecteurs sont dans l'optique "Mouais, ni gentil ni méchant" et je suis un peu déçu, je me demande si j'ai pas raté un truc dans l'histoire parce que le but c'est très clairement qu'il soit apprécié :noel:

En termes de personnalité je m'identifie bien plus à lui qu'à Niki en tout cas :p)

[-Monarch-]
[-Monarch-]
MP
25 avril 2019 à 12:07:03

Bon j'ai l'impression que je suis le seul à avoir eu de l'empathie pour Gabi alors qu'au vu des messages précédents... :noel:

Je veux dire, on sait qu'elle l'a trompé quand elle était partie en Espagne, et elle l'a fait parce qu'elle ressentait un manque d'affection. Niki trompe Gabi parce qu'il se sentait seul et qu'il a toujours bandé dur pour Naïma... Y a quand même une sacré symétrie vous ne trouvez pas ? A mon sens, y a faute partagée et je trouve que l'attitude de Niki à la fin est bien plus intelligente que celle de Karl. :oui:

Elektronomia
Elektronomia
MP
25 avril 2019 à 12:13:54

Le 25 avril 2019 à 12:07:03 [-Monarch-] a écrit :
Bon j'ai l'impression que je suis le seul à avoir eu de l'empathie pour Gabi alors qu'au vu des messages précédents... :noel:

Je veux dire, on sait qu'elle l'a trompé quand elle était partie en Espagne, et elle l'a fait parce qu'elle ressentait un manque d'affection. Niki trompe Gabi parce qu'il se sentait seul et qu'il a toujours bandé dur pour Naïma... Y a quand même une sacré symétrie vous ne trouvez pas ? A mon sens, y a faute partagée et je trouve que l'attitude de Niki à la fin est bien plus intelligente que celle de Karl. :oui:

Damn, un ovni :ouch2: :hap:
Il y a division au sein de la communauté, l'épilogue de cette histoire sera cruel pour certains mais vous aurez pas la réponse "finale" avant un petit moment :sournois:

A partir de maintenant, on repart quasiment exclusivement sur du pilotage, les épisodes qui restent dans la saison sont principalement de la F1 (c'est un mal pour un bien, vous me direz), direction la Belgique demain aux alentours de 19 heures pour le retour des hostilités sur circuit :cool:
Rappel : Audi a un moteur Mercedes et moteur Mercedes rime avec "c'est la hass" :hap:

Message édité le 25 avril 2019 à 12:14:25 par Elektronomia
Barcelone97
Barcelone97
MP
25 avril 2019 à 12:49:59

Et Haas rime avec c'est la mer(ce)de ? :hap:

Mouf67
Mouf67
MP
25 avril 2019 à 13:20:13

Le 25 avril 2019 à 12:07:03 [-Monarch-] a écrit :
Bon j'ai l'impression que je suis le seul à avoir eu de l'empathie pour Gabi alors qu'au vu des messages précédents... :noel:

Je veux dire, on sait qu'elle l'a trompé quand elle était partie en Espagne, et elle l'a fait parce qu'elle ressentait un manque d'affection. Niki trompe Gabi parce qu'il se sentait seul et qu'il a toujours bandé dur pour Naïma... Y a quand même une sacré symétrie vous ne trouvez pas ? A mon sens, y a faute partagée et je trouve que l'attitude de Niki à la fin est bien plus intelligente que celle de Karl. :oui:

Ouai enfin Gabi l'a toujours fait à l'envers à Niki depuis le début de leur relation (je m'en remet toujours pas du bébé fait sans l'avis de Niki :malade: ). Elle a totalement cherché à se sentir esseulé, elle a abandonné ses enfants et Niki, n'a rien assumé et rien fait pendant des mois.

Pendant ce temps, Niki a dû assumer tout seul son rôle de père, tout en ayant une carrière pro dans un métier de l'extrême et tout en culpabilisant face à tout ce qui se passait et en souhaitant toujours le retour de Gabi (ou presque) alors qu'il lui en voulait beaucoup. Bref, des semaines de stress avec une pression monumentale.

Oui les deux ont fait les cons (c'est peu de le dire), mais je trouve Niki bien plus pardonnable. Même si je pense que les deux sont des enfoirés de première dans cette histoire.

Vivement que Niki quitte cette pauvre personne. Que ce soit pour être avec Naïma, une autre ou seul. Mais qu'il se barre loin de cette...

Elektronomia
Elektronomia
MP
25 avril 2019 à 13:44:00

Ce débat :cimer:

Le 25 avril 2019 à 12:49:59 Barcelone97 a écrit :
Et Haas rime avec c'est la mer(ce)de ? :hap:

Attention, j'ai dit "c'est la hass", pas "c'est la Haas", sinon j'aurai spoilé un nouveau problème d'écrou pour Niki :hap:

BarneyFarm
BarneyFarm
MP
25 avril 2019 à 13:53:02

Vivement le retour de la piste :hap:

[-Monarch-]
[-Monarch-]
MP
25 avril 2019 à 13:54:05

Le 25 avril 2019 à 13:20:13 Mouf67 a écrit :

Le 25 avril 2019 à 12:07:03 [-Monarch-] a écrit :
Bon j'ai l'impression que je suis le seul à avoir eu de l'empathie pour Gabi alors qu'au vu des messages précédents... :noel:

Je veux dire, on sait qu'elle l'a trompé quand elle était partie en Espagne, et elle l'a fait parce qu'elle ressentait un manque d'affection. Niki trompe Gabi parce qu'il se sentait seul et qu'il a toujours bandé dur pour Naïma... Y a quand même une sacré symétrie vous ne trouvez pas ? A mon sens, y a faute partagée et je trouve que l'attitude de Niki à la fin est bien plus intelligente que celle de Karl. :oui:

Ouai enfin Gabi l'a toujours fait à l'envers à Niki depuis le début de leur relation (je m'en remet toujours pas du bébé fait sans l'avis de Niki :malade: ). Elle a totalement cherché à se sentir esseulé, elle a abandonné ses enfants et Niki, n'a rien assumé et rien fait pendant des mois.

Pendant ce temps, Niki a dû assumer tout seul son rôle de père, tout en ayant une carrière pro dans un métier de l'extrême et tout en culpabilisant face à tout ce qui se passait et en souhaitant toujours le retour de Gabi (ou presque) alors qu'il lui en voulait beaucoup. Bref, des semaines de stress avec une pression monumentale.

Oui les deux ont fait les cons (c'est peu de le dire), mais je trouve Niki bien plus pardonnable. Même si je pense que les deux sont des enfoirés de première dans cette histoire.

Vivement que Niki quitte cette pauvre personne. Que ce soit pour être avec Naïma, une autre ou seul. Mais qu'il se barre loin de cette...

Ouais c'est pas faux, et je te rejoins en certains points mais comme le dit Gabi elle a pas eu une vie simple et du coup j'y vois une fille un peu détruite qui tente de se reconstruire. Et tout lui mettre dans la tête c'est un peu injuste à mon sens. Niki il a pas vraiment se problème de reconstruction parce qu'il a jamais subi de gros drames perso, il est encore un peu lisse donc on a tendance à tout lui pardonner parce qu'on sait qu'il cherche toujours à bien faire. La différence c'est qu'on est dans le point de vue de Niki donc on a des difficultés à objectiver le pourquoi de comment Gabi a fait telle ou telle chose. C'est d'ailleurs en cela que la narration de la fic est bien conçue d'ailleurs. :oui:

Je pense que Nolan a plus d'un tour dans son sac pour amener le personnage de Gabi comme pleine et entière, même si pour le moment elle est, je l'admets, assez toxique. :noel:

DébutPage précedente
1  ... 678910111213141516  ... 109»
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Arnalo
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 46.95€ Rakuten PS4 47.47€ Amazon PS4 49.47€ Fnac ONE 49.99€ Amazon PC 59.99€ Amazon ONE 64.38€
Marchand
Supports
Prix