Menu
F1 2018
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  F1 2018  /  Tous les forums  /  Forum F1 2018  /  Topic [Story] L'Autriche au sommet  / 

Topic [Story] L'Autriche au sommet - Page 53

Sujet : [Story] L'Autriche au sommet

DébutPage précedente
«1  ... 4849505152535455565758  ... 63
Page suivanteFin
no-sam
no-sam
MP
19 février 2019 à 18:54:15

J'ai re-rattrapé l'histoire :)

Elektronomia
Elektronomia
MP
19 février 2019 à 18:56:16

Le 19 février 2019 à 18:54:15 no-sam a écrit :
J'ai re-rattrapé l'histoire :)

Un revivant :ouch:

no-sam
no-sam
MP
19 février 2019 à 18:58:05

Le 19 février 2019 à 18:56:16 Elektronomia a écrit :

Le 19 février 2019 à 18:54:15 no-sam a écrit :
J'ai re-rattrapé l'histoire :)

Un revivant :ouch:

Je poste quelques fois sur le topic actu du sport auto, d'ailleurs je t'ai répondu concernant Williams :noel:

Elektronomia
Elektronomia
MP
19 février 2019 à 19:16:24

:d) Kit de survie pour lecteur en retard :g)
Saison 1 : https://docs.google.com/document/d/1i_D-M9wVeBDbcxO1Mb1jNnG_HmYg0BeSLdQC02PZj6Y/edit?usp=sharing
Saison 2 : https://docs.google.com/document/d/1Q3sSjYiScDXvGH4eGnqUzBddnYVnlC4NsLCSfZpwtTE/edit?usp=sharing
Saison 3 : https://docs.google.com/document/d/1ARHmZ-FSwjbF8vYO_3QHpJNdVE3yVrlAkhV3JgrUYxs/edit?usp=sharing

:mac: 2020 (S3), Chapitre 29 (n°86) : ♫Living in America♫ :mac:

Jeudi 15 octobre 2020, Circuit des Amériques, Elroy (TX)
C’est avec les paroles de cette chanson de James Brown que j’ai voulu commencer, puisqu’on retrouve cette chanson dans Rocky IV, la saga dont j’étais fan étant gamin.
S’il y a un truc que je connais par coeur, c’est la tirade de Rocky dans le sixième film, qui est sorti quand j’étais gosse et que j’ai dû voir dix fois : “C’est pas d’être un bon cogneur qui compte, l’important c’est de se faire cogner et d’aller quand même de l’avant, c’est de pouvoir encaisser sans jamais jamais flancher. C’est comme ça qu’on gagne.”
En foulant le sol américain, Claire Williams et son équipe sont assez...amers. Des petites remarques mesquines, des piques, mais rien ne m’affecte, de toute façon ma décision est déjà entérinée. J’espère simplement qu’ils véhiculeront une meilleure image à leurs futurs pilotes, au lieu de celle que j’ai vu ces dernières semaines : de multiples rendez-vous avec des représentants d’autres pilotes sans que jamais on ne contacte les miens, pensant que j’étais acquis à leur cause.

Quand George a annoncé son départ, on l’a un peu mal pris mais c’était normal car il était destiné à aller chez Mercedes. En revanche, quand j’ai annoncé mon départ, c’est mal passé car on pensait que j’allais rester, n’étant lié à aucune superpuissance. Alors, comme une punition, Oliver a pris le volant de ma voiture aujourd’hui. Soit, je m’en accomoderai. George finit quinzième, Oli dix-neuvième.
Dans le paddock après la séance, une conférence de presse organisée par Haas a rassemblé tous les journalistes locaux. Romain Grosjean y annonce qu’après cinq ans d’une collaboration fructueuse avec Haas, il s’en ira à l’issue de la saison. L’un des trois pilotes de l’histoire de cette écurie, celui qui avait disputé toutes les courses avec eux jusque là, s’en va. Les américains sont partagés entre un “merci” bien mérité pour tout ce qu’a fait Grosjean pour Haas et un “va-t-en” assez compréhensible au vu de son pilotage cette saison. Grosjean, lui, semble perplexe ; quand on lui demande s’il sait ce qu’il va faire en 2021, sa moue en dit long : il n’a pour l’instant trouvé aucun point de chute. Voilà encore un électron libre qui pourrait perturber le mercato, à moins qu’il soit le pilote d’expérience signé par China Racing et qu’il ait bluffé tout le monde.

Samedi 17 octobre 2020, Circuit des Amériques, Elroy (TX)
Toute cette distraction ne doit pas altérer la fin de ma saison. J’ai encore quatre courses dont il faut extraire le maximum, ce n’est pas le moment de flancher, même si je me fais cogner. Dès la Q1 cependant, on comprend que le week-end va être long ; avec les Sauber et les Force India, on se tient chaud pour ne pas attraper froid dans les profondeurs du classement, mais les sept autres teams sont devant. Malgré tous nos efforts, rien à faire, nous sortons tous les deux dès Q1. Le seul qualifié, parmi les six en danger, c’est Charles Leclerc. Pour moi, c’est le seizième chrono - dans le contexte, on peut dire que j’ai obtenu la place du con -, séparé de George par les deux Force India, j’ai réussi à faire quelque chose avec peu, c’est déjà ça.
Grille de départ :
1 Ricciardo (FER) 2 Gasly (RBR)
3 Verstappen (RBR) 4 Vettel (FER)
5 Ocon (MER) 6 Vandoorne (REN)
7 Bottas (MER) 8 Norris (MCL)
9 Hülkenberg (REN) 10 Sette Câmara (STR)
11 Sainz (MCL) 12 Ticktum (STR)
13 Grosjean (HAA) 14 Magnussen (HAA)
15 Leclerc (SAU) 16 Kofler (WIL)
17 Pérez (BFI) 18 de Vries (BFI)
19 Russell (WIL) 20 Ericsson (SAU)

Dimanche 18 octobre 2020, Circuit des Amériques, Elroy (TX)
En partant seizième, je sais qu’une course compliquée m’attend : il va falloir être rusé pour remonter au classement. L’objectif principal, c’est d’être le premier de ces six galériens que nous nommes.
Après un mauvais envol où Pérez me grille la politesse, j’arrive à reprendre le dessus au premier virage et, dès le huitième tour, on se regroupe derrière la voiture de sécurité à cause d’un crash entre Bottas et Vandoorne, futurs équipiers chez Renault. “Oui oui, enchanté moi aussi !”
Au restart, à trois de front avec Leclerc et Russell, on fait un échange cordial, George passe devant, Charles derrière tandis que je maintiens ma quatorzième place. Par la suite, j’arrive par miracle à m’accrocher à George et aux Haas, dont le rythme n’est pas aussi diabolique qu’hier. Lors de la quinzième boucle, Pierre Gasly, qui menait la course, doit renoncer, c’est encore une place supplémentaire : nous voilà P12 et P13, il y a la place pour des points que l’on n’aurait pas espéré ce matin.
George passe à l’attaque peu avant la mi-course et parvient à avoir Magnussen et, alors que ces gentils hommes s’arrêtent aux stands, je continue pour tenter l’overcut. Celui-ci ne fonctionne pas, mais j’ai l’avantage des pneus pour la fin de course, un avantage qui devient encore plus intéressant après la sortie de piste de Norris, alors que je me retrouve douzième et que George fait irruption dans les points.
Le reste de la course vire à la guerre d’egos, les échanges de place sont multiples avec le DRS dans la ligne droite opposée entre les Haas et les Williams. Finalement, nous accomplissons tous deux notre mission en dépassant chacun une voiture américaine. George dépossède Grosjean de sa neuvième place, malheureusement je n’obtiens que la onzième de Magnussen, il n’y aura donc pas de point pour récompenser ma belle remontée. Au moins, j’ai montré que je ne flanche pas.
Classement de la course :
1 Ricciardo (Ferrari)
2 Verstappen (Red Bull)
3 Ocon (Mercedes)
4 Vettel (Ferrari)
5 Hülkenberg (Renault)
6 Sainz (McLaren)
7 Sette Câmara (Toro Rosso)
8 Ticktum (Toro Rosso)
9 Russell (Williams)
10 Grosjean (Haas)
11 Kofler (Williams)

Championnats http://image.noelshack.com/fichiers/2018/35/3/1535575275-etats-unis-1.png http://image.noelshack.com/fichiers/2018/35/3/1535575274-etats-unis-2.png

En zone presse après la course, alors que je pensais avoir réalisé une bonne performance aujourd’hui, les journalistes me font redescendre d’un étage, voire plus...
Journaliste : Niki, vous en êtes à dix-sept courses et seulement deux entrées dans les points, pendant que votre équipier l’a fait six fois. Comment expliquez-vous cela ?
Niki : Je ne l’explique pas, je m’en moque. Il y a eu plusieurs occasions où j’aurai pu y être mais le sort s’en est mêlé, vous ne pouvez pas uniquement poser la statistique à plat comme ça, il faut reprendre le contexte de chaque week-end pour comparer un pilote et son équipier. Vous n’avez qu’à regarder le classement pilotes, il dit le contraire de ce que vous venez de m’annoncer, j’ai beau n’être entré que deux fois dans les points, ça ne m’a pas trop porté préjudice jusqu’ici.
Journaliste : Mais vous perdez actuellement le duel des équipiers, George Russell mène 7-5...
Niki : Vous me l’apprenez, je l’ignorais. Dans ce cas, je me console en me disant que George a tout d’un futur grand, je me débrouille pour un type qui affronte le futur pilote Mercedes, non ?
Journaliste : A propos de ça, la saison prochaine, vous allez rejoindre Audi. Est-ce qu’il y a une baisse de motivation en sachant qu’il y a trois Grand Prix à faire chez Williams ?
Niki : Ne me parlez pas de motivation. Je suis pilote de F1, je suis payé grassement pour faire ça, piloter est ma passion, je ne vais pas faire la diva. Il n’y a pas de perte de motivation qui tienne, je suis concentré à 100% pour Williams, ils m’ont fait entrer en F1, je veux partir en les remerciant, pas en leur claquant la porte sur les doigts.
Journaliste : On parle beaucoup de votre soeur, qui est en ballottage défavorable pour obtenir un volant alors qu’elle fait de belles performances en F2. Est-ce que vous avez quelque chose à dire ?
Niki : Non, je ne suis pas son agent, alors je n’ai rien à dire. Cependant, en ma qualité d’observateur, je ne peux que souligner le fait qu’elle est une très bonne pilote et qu’elle mérite d’être en F1. Tous les chefs d’équipe qui n’ont pas encore signé de second pilote devraient lire son CV et les têtes pensantes qui prétendent gérer sa carrière devraient réfléchir un peu plus ardemment et à partir de là, tout devrait bien se passer.
Journaliste : Mais, en étant une femme, vous ne pensez pas qu’elle a des limites ?
Niki : Les seules limites qu’elle a, c’est celle que vous, tous autant que vous êtes, vous lui inventez. En F4, elle a été sacrée pour sa première saison, en F3, elle a fini troisième pour sa première saison et en F2, elle est sur le point de finir deuxième pour sa première saison. La limite dont vous parlez n’existe que dans votre petite tête d’homme aux hormones qui fonctionnent mal. Sophia Kofler impressionne partout où elle va, j’espère bien qu’elle impressionnera dans ce championnat et que vous repenserez à votre question. C’est tout pour aujourd’hui, merci.

En quittant la zone presse, je croise Nyck de Vries. Il a entendu ma réponse, alors quand je passe, il arrête de parler aux journalistes un instant, me tape sur l’épaule et me dit “Bien envoyé, Niki. Tu l’as bien recadré.” Au moins, je ne suis pas le seul à penser que Sophia mérite sa place ici...

BarneyFarm
BarneyFarm
MP
19 février 2019 à 19:43:16

Ayaaaa Niki sous stéroïdes à la conférence de presse

no-sam
no-sam
MP
19 février 2019 à 19:48:04

Niki qui tire à balles réelles sur les journalistes :bave:

Barcelone97
Barcelone97
MP
19 février 2019 à 20:06:39

Niki qui dénote avec le côté aseptisé de la F1. Surprise. :hap:
Sinon pour Grosjean je pense pas que ce soit la Fin. T'as besoin de pilotes et il y en a pas des masses en F2. China ou Williams pour toi. :hap:

Message édité le 19 février 2019 à 20:07:25 par Barcelone97
DorotheaWierer
DorotheaWierer
MP
20 février 2019 à 10:50:32

Niki looser avec cette 11eme place, mais qui porte ses couilles en zone mixte. J'aime ça :bave:

Les duels Verstappen-Ricciardo et Ferrari-RB, pour les championnats, s'annoncent passionnant :bave:

Perso, je vois Grosjean en FE en 2021 :-))) :hap:

Elektronomia
Elektronomia
MP
21 février 2019 à 14:22:57

Rendez-vous vers 19h pour la suite, direction Mexico http://image.noelshack.com/fichiers/2017/31/3/1501664974-chicanos.png

Elektronomia
Elektronomia
MP
21 février 2019 à 19:03:32

:d) Kit de survie pour lecteur en retard :g)
Saison 1 : https://docs.google.com/document/d/1i_D-M9wVeBDbcxO1Mb1jNnG_HmYg0BeSLdQC02PZj6Y/edit?usp=sharing
Saison 2 : https://docs.google.com/document/d/1Q3sSjYiScDXvGH4eGnqUzBddnYVnlC4NsLCSfZpwtTE/edit?usp=sharing
Saison 3 : https://docs.google.com/document/d/1ARHmZ-FSwjbF8vYO_3QHpJNdVE3yVrlAkhV3JgrUYxs/edit?usp=sharing

:mac: 2020 (S3), Chapitre 30 (n°87) : La sieste du dimanche après-midi :mac:

Jeudi 22 octobre 2020, Autodromo Hermanos Rodriguez, Mexico
Comme si c’était scénarisé, à chaque Grand Prix sa conférence de presse de quelqu’un de local : après Haas à Austin, voici Sergio Pérez à Mexico. Le peuple mexicain retient son souffle, ce peuple si fervent qui n’a plus que Checo à soutenir en Formule 1. Le retour du Grand Prix a grandement été initié par le pilote Force India, qui quittera l’écurie rebaptisée Aston Martin après sept saisons d’une collaboration qui aura connu des hauts, puis des bas, voire même des tréfonds.
Pendant que tous les journalistes retiennent leurs larmes en pensant à la retraite du héros d’Amérique centrale, Sergio annonce qu’il a signé chez China Racing, visiblement la seule écurie qui lui ai proposé un bail pour 2021. C’est un pari osé mais, étant donné qu’il côtoie les bas fonds du classement depuis déjà deux saisons, il n’y a plus rien à perdre pour lui dans l’aventure. Il est donc le pilote d’expérience dont parlait Ho-Pin Tung alors qu’il atteindra le cap des 200 Grand Prix en début de saison prochaine.

Vendredi 23 octobre 2020, Autodromo Hermanos Rodriguez, Mexico
Dans le paddock avant les libres, je me suis fait intercepter par Toto Wolff, qui m’a sermonné pour mes déclarations après Austin, où je l’avais clairement visé en l’accusant de ne pas bien s’occuper de la carrière de Sophia. En réalité, je n’ai pas calculé un mot de ce qu’il a dit, je me suis contenté de répondre “Oui, je m’excuse, mes mots ont dépassé ma pensée, je parlais sous le coup de la colère”, sans même savoir si ça collait à ce qu’il venait de me dire. Juste après, en essais, j’ai eu une petite altercation sur le circuit avec Ocon pour clore ma séance de crêpage de chignon avec Mercedes du jour. Les Williams n’y sont pas ce week-end, nous sommes derniers de la séance, la faute à...Mercedes.

Samedi 24 octobre 2020, Autodromo Hermanos Rodriguez, Mexico
Il faut faire mieux en qualif, on le sait. Cette longue ligne droite - interminable avec un V6 allemand dans le dos - nous handicape, mais Force India a le même moteur et semble s’en sortir mieux que nous, alors il faut se reprendre. Il faut dire que le développement au cours de la saison a été décevant, j’ai osé y croire à la mi-saison, mais ce fut de courte durée.
Je me bat avec la voiture tout au long de la séance mais ça ne change pas grand-chose. Dans mon premier tour, je passe dans le Stadium quasiment au même moment que Pérez, ça me permet d’entendre le meilleur public de l’année - et je ne me prend pas pour Hamilton en disant ça -, mais je suis quand même dernier.
Dans mon ultime tour, je me donne au max pour pas grand-chose et je me classe avant-dernier en battant George. Pas bon. Pas bon du tout, même.
Grille de départ :
1 Vettel (FER) 2 Ricciardo (FER)
3 Verstappen (RBR) 4 Gasly (RBR)
5 Hülkenberg (REN) 6 Vandoorne (REN)
7 Ocon (MER) 8 Bottas (MER)
9 Ticktum (STR) 10 Sette Câmara (STR)
11 Magnussen (HAA) 12 Leclerc (SAU)
13 Sainz (MCL) 14 Grosjean (HAA)
15 Ericsson (SAU) 16 Pérez (BFI)
17 Norris (MCL) 18 de Vries (BFI)
19 Kofler (WIL) 20 Russell (WIL)

Dimanche 25 octobre 2020, Autodromo Hermanos Rodriguez, Mexico
La course va être compliquée, je le sais, George le sait, l’équipe le sait. Malgré tout, il faut quand même rouler…
Rien à signaler au départ, ni même pendant le reste de la course, à vrai dire. Je me suis rarement autant ennuyé derrière un volant, d’ailleurs je commence à jouer avec celui-ci, Paul me dit dès que je touche un truc qu’il ne faut pas. Ce sont des petites machines complexes, mine de rien !
Plus sérieusement, il est vrai que ma course a été sacrément longue, une passe d’armes d’une vingtaine de tours avec George étant la seule chose à me mettre sous la dent. Même les abandons sont aux abonnés absents, personne pour nous décoller des deux dernières places. Nous terminons dix-neuvième et vingtième, je sauve au passage le peu d’honneur qu’il y avait à sauver en battant George, ce qui est toujours bon pour ma fierté personnelle, même si j’aurai préféré finir derrière lui mais faire une course passionnante...

Classement de la course :
1 Vettel (Ferrari)
2 Verstappen (Red Bull)
3 Ricciardo (Ferrari)
4 Gasly (Red Bull)
5 Bottas (Mercedes)
6 Vandoorne (Renault)
7 Hulkenberg (Renault)
8 Ocon (Mercedes)
9 Sainz (McLaren)
10 Ticktum (Toro Rosso)

19 Kofler (Williams)
20 Russell (Williams)

Championnats http://image.noelshack.com/fichiers/2018/35/4/1535580241-mexique-1.png http://image.noelshack.com/fichiers/2018/35/4/1535580240-mexique-2.png

Dans le paddock, après la course, je croise à nouveau Toto Wolff. En le voyant, je crains déjà une autre leçon de morale mais, en réalité, je me trompe. L’Autrichien le plus couronné de l’Histoire de la F1 - pauvre Niki, détrôné par un bureaucrate ! - veut simplement me prévenir que Sophia disputera les essais libres à Abu Dhabi au volant de la W11 et, d’après lui, je suis le premier au courant. En me lâchant le scoop en exclusivité, il compte sur moi pour l’aider à se préparer. Cette séance d’essais qui semble être un cadeau me paraît en vérité être un traquenard idéal pour Sophia : elle ne sera jamais prête et ça leur donnerait un prétexte pour ne rien lui proposer pour la saison prochaine.

Elektronomia
Elektronomia
MP
21 février 2019 à 19:07:16

Voilà, j'espère que le pire chapitre depuis le début de la story vous a plu, cordialement. :hap:

Pour me rattraper, double épisode samedi, avec un week-end en deux parties (le deuxième de la saison après l'Autriche) au Brésil...Il paraît que la pluie sera de la partie :bave:

[-Monarch-]
[-Monarch-]
MP
21 février 2019 à 19:14:44

J'attends curieusement plus de développement sur l'avenir de Sophia :hap:

Vivement le double épisode samedi :oui:

dsmii
dsmii
MP
21 février 2019 à 19:21:06

La pluie, c'est pour nous dire que Niki va se faire une entorse en glissant dans une flaque d'eau avant le grand prix, que Rowland va rouler à la place de Kofler, et que coup de théâtre, Mercedes va faire le forcing pour que la soeurette remplace le frère à Abu Dhabi puisque celui-ci ne sera pas remis de sa blessure ? :hap:

Elektronomia
Elektronomia
MP
21 février 2019 à 19:34:15

Le 21 février 2019 à 19:21:06 dsmii a écrit :
La pluie, c'est pour nous dire que Niki va se faire une entorse en glissant dans une flaque d'eau avant le grand prix, que Rowland va rouler à la place de Kofler, et que coup de théâtre, Mercedes va faire le forcing pour que la soeurette remplace le frère à Abu Dhabi puisque celui-ci ne sera pas remis de sa blessure ? :hap:

Manque le podium de Russell et le prono est pas mal http://image.noelshack.com/fichiers/2018/26/7/1530476579-reupjesus.png

BarneyFarm
BarneyFarm
MP
21 février 2019 à 19:54:32

Vicelard le Toto

Pimpolofist
Pimpolofist
MP
21 février 2019 à 21:54:53

Sophia qui va vouloir arrêter la F1 après fait un virage avec la Williams :hap:

no-sam
no-sam
MP
21 février 2019 à 22:28:59

La famosa pluie de 15h :hap:

DorotheaWierer
DorotheaWierer
MP
22 février 2019 à 01:31:20

J'ai beau supporter Mercedes IRL depuis leur retour en 2010, j'ai juste envie de les voir plonger dans ta story :sournois:

Elektronomia
Elektronomia
MP
22 février 2019 à 22:34:38

Première partie du week-end vers 14h demain, seconde partie probablement vers 18h30 :p)

Barcelone97
Barcelone97
MP
22 février 2019 à 23:23:39

Pérez chez China. :-(
Quelque chose me dit qu'il fera quelques belles perfs pour sa fin de carrière, mais rien de fou. :hap:

DébutPage précedente
«1  ... 4849505152535455565758  ... 63
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Arnalo
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store
Amazon PC 13.32€ Amazon PC 22.90€ Amazon PS4 22.90€ Amazon ONE 28.03€ Amazon ONE 28.27€ Amazon ONE 32.70€
Marchand
Supports
Prix