Menu
Pokémon Épée / Bouclier
  • Switch
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS

Sujet : [RP] Profulus

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Pokeplumet
Pokeplumet
MP
05 mars 2019 à 13:26:55

Télio « Simplet » Fugger

------------

Lors du voyage en bateau, une fois l’euphorie retombée, Simplet décida de faire plus ample connaissance avec sa nouvelle famille. Il enjamba un Judokrak amorphe, à moitié mort, une bouteille d’alcool entre les mains, puis sortit de la cale : il voulait avoir une bouffée d’air frais.

Il tomba alors nez-à-nez avec un humain quelque peu chétif – en même temps, qui ne le paraissait pas aux yeux de Télio ? –, qui était assis en tailleur. Il s’amusait à claquer des doigts. La nouvelle recrue s’assis alors en face de lui, et lui demanda ce qu’il essayait de faire. L’autre répondit qu’il voulait créer du feu. Du feu ? Simplet ne voyait pas très bien ce que son nouveau coéquipier entendait par là, mais il n’osa pas lui faire part de son incompréhension : il était comme envoûté par les claquements de doigts de son interlocuteur.

Au bout d’une quinzaine de minutes, le contact des deux doigts créa une étincelle… puis une flamme. Télio n’en revenait pas : il avait créé du feu !

Comment t’as fait le feu ?? T’es un magicien ? Apprends-moi ! https://image.noelshack.com/fichiers/2019/09/6/1551559246-simplet.png

Le supposé magicien utilisa la petite flamme qui subsistait sur son pouce pour s’allumer un cigare. Après avoir tiré dessus, et une fois la fumée allègrement expulsée, il répondit :

Je ne suis qu’un simple voleur. La magie, très peu pour moi. C’est juste que, pour avoir plus d’importance au sein de la famille, maîtriser le pouvoir des Pokémon est primordial. Alors, je m’entraîne, c’est tout.

Il marqua une pause.

C’est toi, le nouveau ? Débi… hmm… Simplet, c’est ça ? Moi, c’est Matias.

La nouvelle recrue acquiesça. Il ne savait pas qu’on pouvait apprendre les capacités de l’autre race. Même si, maintenant qu’il avait connaissance de cela, beaucoup de mystères avaient trouvé une explication. Mais le temps n’était pas à la réflexion (l’avait-t-il déjà été, pour Télio ?) : lui aussi voulait apprendre une capacité. Non pas pour être plus fort, juste pour aider encore plus son patron, lui qui avait si confiance en lui…

Moi aussi je veux apprendre !! Comment on fait ?? Il faut claquer des doigts ?

Simplet commença alors à agiter ses doigts plutôt fébrilement, un grand sourire collé sur son visage. Matias l’arrêta de suite.

Il faut que tu en parles au patron, pour qu’il te dise quoi apprendre en fonction des besoins de l’équipe. Si tu apprends Flammèche mais que déjà la moitié de tes camarades maîtrise cette technique, tu seras inutile.

Télio se décida alors à en parler au patron. Enfin, après un petit somme…

----
(une quinzaine d'heures plus tard...)
----

Simplet se réveilla le lendemain. Le bateau était arrêté, et l’équipage commençait à décharger les caisses. Matias aida la nouvelle recrue à se relever. Ils déchargèrent le butin sur des charrettes. Le groupe commença alors à avancer.

Comme à son habitude, Télio ne comprenait pas ce qu’il se passait.

On va rapporter le butin à un des capo, Shaofouine.

..
...
....

C'est quoi un capo ? https://image.noelshack.com/fichiers/2019/09/6/1551559246-simplet.png

ParecooI
ParecooI
MP
05 mars 2019 à 13:30:08

C'est une protection pour se faire de la gueuse sans soucis

ParecooI
ParecooI
MP
05 mars 2019 à 13:33:04

Sinon Supra t'attends que je joue la fille de l'accueil ou tu veux la faire ? :hap:

SupraSword
SupraSword
MP
05 mars 2019 à 18:36:43

Je préférerais que tu l'as joue d'abord, histoire que j'appréhende mieux l'état d'esprit de la guilde pour plus tard. :oui:

ParecooI
ParecooI
MP
05 mars 2019 à 18:37:05

Ok ok

[Wizer]
[Wizer]
MP
06 mars 2019 à 22:06:03

Nom : Leonardo Fulmine

Race : Humain

Pays : Firenze

Description Physique : Leonardo a la vingtaine, à peu près, des cheveux bruns en bataille, des yeux marrons et une barbe d'un jour qui ne sera probablement pas rasée avant un moment. Ni grand ni petit, mais pourtant plutôt fort physiquement, et avec une apparence finalement plutôt banale, Leonardo se fond bien dans la masse de la ville malfamée qu'est Tyre. Le jeune homme porte une chemise blanche assez ample, et assez usée, enfoncée dans un pantalon noir attaché par une lourde ceinture de cuir noire sur laquelle sont accrochés plusieurs couteaux. Le tout est surmonté d'un long manteau brun strié de deux bandes rouges traversant le vêtement à la verticale au niveau des épaules. D'une manière générale, son style vestimentaire rappelle un peu celui des pirates traînant aux alentours de Tyre et des cités libres. Il porte un pendentif au bout duquel trône fièrement l'emblème de la famille Siamese.

Description Mentale : Ni bon ni mauvais. C'est ce que les gens disent la plupart du temps lorsqu'ils parlent de Leonardo, même si celui-ci tend plus à pencher du côté du mauvais, comme tout bon sbire de la mafia finalement. Ayant juré fidélité à la familia Siamese, il est du côté de ces voyous qui font la loi dans la ville de Tyre, cette fonction de police de la ville propre à la familia Siamese a provoqué en lui un certain amour pour la corruption. Leonardo fait partie de ces gens qui ne cherchent qu'à s'enrichir au détriment des autres, il n'a pas vraiment d'autre but que celui-ci, pas d'ambition vis-à-vis de la hiérarchie de sa famille, ni d'ambition sociale ou amoureuse. Il prend les choses comme elles lui viennent sans vraiment s'inquiéter de grand chose, à part de son argent évidemment.

Histoire : Leonardo est le fils d'une prostituée travaillant pour la familia Salvia. Cette dernière, lorsqu'elle eut accouché, prit la décision de quitter son travail pour pouvoir s'occuper de son enfant à plein temps. Terrible erreur que de quitter ainsi la familia Salvia, d'autant plus qu'elle avait pillé la caisse du bordel où elle travaillait pour pouvoir subvenir aux besoins de son fils. Il ne fallut pas longtemps à un assassin des Salvia pour la retrouver et lui faire payer cette "traîtrise". Le bébé se retrouva alors seul, dans la petite bicoque miteuse que le maigre salaire de sa défunte mère avait pu acheter sur le littoral de la ville. Les hurlements incessants du bébé attirèrent alors une patrouille des Siamese qui passait par-là, le petit groupe de mafieux s'approcha de la vieille maison et, y ayant découvert un cadavre, ils purent imaginer assez simplement ce qui s'était passé. N'étant pas complètement démoniaques, comme pouvait le penser la majorité, les mafieux prirent le bébé et le sauvèrent d'une mort certaine. Ils prirent sur eux de s'occuper du gamin, par un quelconque esprit chevaleresque, allez savoir. Toujours était-il que Leonardo vécut sept ans auprès de ce groupe, composé d'un Elektek et de cinq humains ; c'était une formation classique des mafias de Tyre : un groupe de soldats dirigé par un "capo" en la personne de l'Elektek, celui-ci était bien plus petit et devait donc être taillé pour l'assassinat. Mais un jour le groupe vola en éclats à cause de conflits d'intérêts : les humains s'associèrent et firent tomber l'Elektek de son piédestal et, au terme d'un combat sanglant, le Pokémon fut exécuté par ses anciens sous-fifres. Ils décidèrent également de jeter Leonardo dehors qu'ils considéraient déjà depuis de longues années comme un fardeau. Le gamin fut donc abandonné au coin d'une ruelle sombre empestant la pisse, le vomi et les cadavres de Rattatas avec pour seule option de survie le pouvoir qu'il commençait à développer.

En effet, au bout de quasiment sept années passées à observer son capo au combat, Leonardo avait fini par développer une certaine affinité avec l'électricité, ou en tout cas il avait envie de développer une affinité avec l'électricité. Au début, Elektek lui enseignait à créer de petits arcs électriques au bout de ses doigts suffisamment puissants pour infliger un petit coup de jus aux gens qui les touchaient, un peu comme ces décharges que l'on prend de temps en temps en touchant un objet métallique ou en serrant la main à quelqu'un. Mais son apprentissage de cette capacité n'alla pas bien loin : Elektek fut assassiné bien avant de lui apprendre à contrôler réellement ses pouvoirs et Leo ne pouvait générer de "puissants" chocs électriques que très rarement et il était encore plus rare que ceux-ci fissent de quelconque dégâts.
Voilà donc la situation de Leonardo à cet âge-là : un enfant de sept ans abandonné par ses pairs et qui ne pouvait survivre que par le vol à la tire et la chasse de Pokémon. Rappelons au passage qu'il n'avait le pouvoir que pour assommer, et même pas tuer, des Rattatas. Il était donc primordial pour le jeune Tyrois de se trouver un groupe, avec lequel il pourrait survivre et se serrer les coudes en cas de besoin. Un jour, Leo avait entendu son ancien capo parler de la solidarité inhérente aux enfants abandonnés de la ville, qui n'étaient pas si rares que ça finalement vu l'état de Tyre. Leo erra cependant durant quelques jours avant de trouver d'autres abandonnés comme lui, des humains majoritairement, même si quelques Pokémons, comme des Ponchiens, des Rattatacs ou encore des Keunotors, faisaient partie de ce groupe. À première vue, ils étaient tous situés dans la même tranche d'âge : la plupart avaient une dizaine d'années à tout casser. Dès l'arrivé de Leo, ils l'aidèrent et partagèrent leur nourriture avec lui dans un pur élan de générosité. La misère les touchait si fortement qu'elle en avait détruit leur propre égoïsme naturel pour le remplacer par une générosité sans faille. Toutefois l'aîné du groupe voulut que Leo prouvât sa valeur et, ayant peut-être senti quelque chose en lui, il le défia en duel.

C'était le moment pour Leonardo de montrer que grandir dans la mafia apportait de nombreuses bases en combat, même en étant un enfant.
L'enfant s'approcha alors, les poings levés et dans une position de combat plus qu'approximative. Leonardo se concentra alors quelques instants avant de fixer son regard dans celui du gamin adverse : il sentait que c'était le bon moment, il sentait l'énergie monter en lui. Le gamin se jeta maladroitement sur lui, le poing droit en avant, Leo réussit à se jeter sur le côté pour esquiver puis, après s'être rapidement relevé, il prit un peu d’élan pour envoyer son meilleur coup de poing droit dans la figure de son adversaire. Au bout de son poing crépitaient de petits éclairs dont le bruit était semblable au bourdonnement de centaines de Pokémons Insectes. Tous les enfants eurent un mouvement de recul et le chef du groupe reçut une droite plutôt fébrile, mais tout de même chargée en électricité, qui l'envoya au sol à une vitesse plutôt prodigieuse. De toutes les odeurs pestilentielles qui régnaient dans les ruelles de Tyre, une attira particulièrement l'attention de Leo : une odeur de chair brûlée vint lui titiller les narines et il s'aperçut que le gamin qui était au sol avait une partie de la joue légèrement brûlée. Leo, évidemment pas habitué à ce genre de choses, fondit en larmes et en excuses : du haut de ses sept ans il n'avait forcément jamais fait de mal à qui que ce fût, d'humain en tout cas. Mais subitement, et contre toute attente, tous les enfants – ainsi que les Pokémons – du groupe hochèrent la tête au même moment, comme convaincus par la même idée sans même se parler. L'enfant qui avait été mis à terre par Leo se releva alors et lui tendit sa main avec un grand sourire : le jeune tyrois avait été accepté dans le groupe, mieux encore, il allait y tenir une place importante.

Ces enfants vécurent durant huit autres années simplement : ils volaient de la nourriture sur les marchés ou dans les fermes autour de la ville (j'espère qu'il y en a) et s'en tiraient en général sans trop de casse. Mais ce train de vie ne plaisait pas à Leonardo, ou il ne lui plaisait plus en tout cas. Il décida alors, vers ses quinze ans, d'orienter son groupe vers autre chose, il sentait en lui que la mafia l'appelait toujours, et ce malgré ce qu'elle lui avait fait. Et il avait décidé de répondre à cet appel. Devenu le chef du groupe grâce à ses pouvoirs (et parce qu'aucun autre enfant n'en possédait et parce que les Pokémons du groupe étaient plutôt faibles), Leo prit la décision de contacter la familia Siamese pour leur proposer ses services ainsi que ceux de ses collègues, il avait estimé qu'ils leur seraient utiles : les enfants sont toujours du côté des innocents après tout. Et quoi de mieux que des innocents pour récupérer des renseignements pour les Siamese ? D'autant plus qu'entre temps, Leo avait particulièrement développé ses pouvoirs : il était capable désormais d'entourer ses poings entiers d'électricité et de causer de puissants coups de jus lorsqu'il touchait ses cibles, alors certes il ne pouvait pas assommer les gens d'un seul coup de jus et il n'aura peut-être jamais la puissance de le faire mais s'il parvenait à enchaîner les coups de poings il lui était aisé de mettre quelqu'un K.O. Le groupe d'enfants gagna alors en importance et au bout de deux ans passés à renseigner et à voler pour les Siamese, un capo les intégra à la familia et les fit passer sous ses ordres. Dès lors le groupe de Leo connut une nette amélioration : tous les enfants avaient commencé l'apprentissage d'une capacité auprès des Pokémons qui étaient devenus leurs collègues. Le capo qui les avait recrutés était un Alakazam au regard vicieux et tailladé de part et d'autre du visage, l'on racontait que ses pouvoirs étaient si puissants qu'il pouvait donner la mort en claquant des doigts. Leo avait beaucoup de respect pour lui mais il savait que les choses étaient amenées à changer et que quelqu'un d'autre prendrait sa place, peut-être lui.

Et voilà, cela faisait trois années que Leo et ses amis étaient au service du capo Alakazam. Tous avaient très largement progressé, Leo le premier : même s'il n'avait pas énormément augmenté les dégâts qu'il pouvait infliger, il avait appris à maîtriser les tirs de foudre (certes légers mais tout de même efficaces). En trois ans, le jeune homme avait pu gagner le respect de son capo et, outre les missions de patrouille dans la ville, on lui confiait de plus en plus de missions importantes, il avait aussi gagné un certain amour pour l'argent et plus particulièrement la corruption. Ses années passées sous les ordres de cet Alakazam avaient fait émerger son mauvais côté et, plus le temps passait, plus une certaine perversité se développait en Leo. Celui-ci prenait de plus en plus plaisir à malmener les citoyens de Tyre, notamment avec son électricité.

ParecooI
ParecooI
MP
06 mars 2019 à 22:36:25

Hop fiche acceptée (bon va falloir que j'arrête de jouer et que je m'occupe de répondre :hap: )

ParecooI
ParecooI
MP
07 mars 2019 à 15:51:29

Supra :d)

À l’arrivée d’Odio, tous les occupants de la salle se tournèrent vers lui mais ils reprirent bien vite leurs discussions animées sans finir de l’écouter. Ici l’air était plus sain que dans le reste de la ville, bien que de nombreuses fortes têtes aux allures de brigands criaient et se tapaient dessus sans arrêt, il s'en dégageait une certaine chaleur, on pouvait s’y sentir en sécurité. C’était comme un sanctuaire au milieu d’un sombre donjon.
Derrière le comptoir de la guilde, une petite femme aux cheveux courts, roses et aux pointes jaunes ajusta ses petites lunettes rondes à l'approche de l'Ectoplasma. Malgré son air mal à l’aise, elle ravala sa salive et lui offrit un sourire.

« Bonjour monsieur, vous vous trouvez bien à la guilde des explorateurs. Si vous souhaitez en devenir un, je suis à votre disposition. Ou alors êtes-vous venu faire affaire avec la guilde ? »

ParecooI
ParecooI
MP
07 mars 2019 à 15:52:05

Tiens d'ailleurs je me demande si je devrais faire une description complète de la guilde. Vous voulez ou pas ? :hap:

Pokeplumet
Pokeplumet
MP
07 mars 2019 à 15:57:04

Le 07 mars 2019 à 15:52:05 ParecooI a écrit :
Tiens d'ailleurs je me demande si je devrais faire une description complète de la guilde. Vous voulez ou pas ? :hap:

Bien sûr :)

ParecooI
ParecooI
MP
07 mars 2019 à 15:57:35

À la semaine prochaine alors :)

VikaSmoke
VikaSmoke
MP
07 mars 2019 à 23:21:49

RP Précédent : http://www.jeuxvideo.com/parecooi/forums/message/1004986850

Benito : RP Numéro 2

Surpris par la prompte réponse de Benito, le capo réputé pour sa sagacité répondu en tâchant de ne pas divulguer toute forme de décontenance

Shaofouine : Tu sais ce que cela signifie de rejoindre une famille mafieuse ? Tâches de ne pas prendre cette décision à la légère et prends le temps de réfléchir jeune homme.

Benito : J'ai appris de mon père qu'avant de prendre une quelconque décision il est important de peser le pour et le contre. La proposition que vous m'avez faite ne présente aucun contre, je vais donc me répéter mais j'accepte de rejoindre la famille Capelli.

Shaofouine : Hohoho, malgré ton jeune âge tu sembles avoir la tête sur les épaules, et ce n'est pas pour me déplaire. Ainsi, Benito Lorenzaccio, tu es désormais un membre de la famille Capelli, et cela jusqu'à la mort.

Le jeune homme savait qu'il venait de prendre une décision qui allait être irréversible. Alors que son cœur s'emballait, ses yeux commençaient à laisser paraître une légère fenêtre luisante signe annonciateur d'un torrent de larmes. Malheureusement, Benito ne connaissait que trop bien les dangers et les horreurs qu'il allait devoir vivre et faire vivre maintenant...Mais si il allait devoir faire ce qu'il aurait à faire ça n'allait être que pour l'argent et connaître un semblant de vie paisible avec ses parents. En parlant de ces parents...

Benito : J'aimerais juste vous demander si il est possible de placer mes parents sous protection, ce sont de parfaites cibles pour d'éventuels représailles et je ne pourrais pas supporter le fait qu'ils leurs arrivent quelque chose par ma faute.

Shaoufouine : Je comprend...mais maintenant que tu es officiellement membre de la famille Capelli il m'est impossible d'accéder à ta requête. Je t'avais dis de bien prendre le temps de réfléchir jeune homme, désormais tu va devoir travailler pour nous mais aussi assurer leurs protection. Si tu souhaites les voir un jour sous protection il va falloir que tu grimpes les échelons au sein de la famille et de ce fait travailler ardemment.

Une minute ne c'était même pas écoulée depuis sa prise de décision que Benito faisait déjà face à une conséquence que cette dernière engendra. Le jeune homme prit donc quelques secondes de réflexion puis répliqua

Benito : Je vois, j'ai trouvé une solution à cet éventuel problème de toute façon.

Shaofouine : Hohoho ! Je ne saurais dire si tu fais preuve de sagesse ou de stupidité à enchaîner les prises de décisions rapides mais passons...Jusqu'à ce que tu prennes un minimum de galon au sein de la famille tu seras sous ma tutelle, tu représenteras donc une partie de mon image. Tâches donc de bien te comporter ou t'en paieras les conséquences mon garçon.

A la suite de ces mots, les Dimoret accompagnants le capo passèrent leurs pattes sur les balafres traversants leurs visage et le fils de pêcheur remarqua ces gestes. Il comprit que malgré l'apparence de gentil vieillard du gradé mafieux ce dernier devait imposait un sévère code de conduite.

Benito : C'est compris.

Shaofouine : Et je suis ravis que tu comprennes mon garçon, hohoho ! Bon, tâchons de ne pas perdre plus de temps, j'aimerais te faire commencer le travail au plus vite. Nous allons nous rendre à l'un des entrepôts de la famille afin que tu puisses vite te mettre au charbon comme disent les jeunes, hohoho !.

Le capo et ses employés sortirent donc de la cabane miteuse suivit par un Benito plus décidé mais également hésitant que jamais.Après une petite marche mené par le Pokémon combat, les mafieux se trouvèrent devant une charrette attelée à 2 Bourrinos et une chaise à porteurs où 2 Mackogneurs se tenaient à l'avant et à l'arrière de celle-ci.

Shaofouine rentra dans le moyen de locomotion à porteurs tandis que les 2 Dimorets montèrent sur la charrette et firent signe au jeune homme de monter avec eux. Benito se hâta donc de rejoindre les Pokémon balafrés et se posa à leurs cotés en compagnie de l'énorme boule au ventre qu'il avait depuis tout à l'heure. Sur la route, les 2 récents collègues du mafieux amateur lui expliquèrent qu'en tant que récente recrue les jobs qu'il allait devoir accomplir n'allaient être que de simple récolte de taxes et intimidations aux commerçants ne les payant pas . Ceci le calma un tant soi peu mais il se demandait tout de même jusqu'où pouvait aller ces jobs censés être simples.

Après une longue traversée le long des côtes de Tyre, ils étaient enfin arrivés au fameux entrepôt des Capelli. Un bateau qui laissait encore échapper de la fumée semblait être tout juste arrivé. Ne sachant pas vraiment quoi faire Benito se contenta de suivre les Dimorets qui avaient rejoint le capo sagace également sortit de son véhicule.

Shaofouine : Nous arrivons pile au bon moment, allons donc rejoindre ces braves gaillards qui débarquent avec je l'espère pour eux de la bonne marchandises, hohoho.

SupraSword
SupraSword
MP
08 mars 2019 à 13:18:32

Odio - Guilde des explorateurs

L'Ectoplasma observait les alentours de la guilde avec intérêt, le sourire large. Profitant de cette atmosphère... qu'il répugnait tant.
Tous ces gens qui parlent d'aventure... Ce n'était pas du tout du goût du Pokémon Ombre qui préférait les endroits calmes et la solitude. Ce dernier avait d'ailleurs du mal à concevoir le concept même d'une guilde. Comment autant de gens avec des intérêts communs peuvent former un groupe aussi large ?
"Un jour ou l'autre, l'un d'entre eux finira bien par trahir les autres pour s'emparer de la gloire et des richesses seul, non ?" pensa le Spectre
Fataliste, il était persuadé qu'aucune amitié ne durait éternellement, il ne faisait pas assez confiance aux êtres vivants pour cela. Une bien triste philosophie, mais il avait ses raisons pour croire en une telle idée.

Après avoir réalisé son appel, une humaine vint à sa rencontre, lui demandant les raisons de sa venue. L'Ectoplasma du se forcer pour ne pas grimacer à l'idée de rejoindre ces explorateurs. Pour masquer son dégoût, il répondit quasiment immédiatement. Levant le revers de sa cape, afin de sortir un sac qu'il cachait en dessous, il le posa sur le comptoir et l'ouvrit sous les yeux de l'humaine, montrant ainsi sa marchandise. On y trouvait plusieurs objets utiles voir nécessaires à l'exploration : des baies, des graines, des rubans, des lunettes et même des CT.

"Je ne suis qu'un simple commerçant ambulant à la recherche de clients avec qui échanger ! Comme vous pouvez le voir, je suis spécialisé dans les outils utiles à l'exploration ! Bien sûr, je ne doute pas que vous possédez déjà de multiples graines en tout genre, mai jetez donc un oeil à ces lunettes ! Ce sont des Rayons X ! Elles permettent à son possesseur de repérer les objets et les êtres vivants, même à travers les murs ! Ou bien, peut-être que ce Ruban Ami vous intéressera, il augmente votre charisme au point que même vos pires ennemis voudront faire la paix avec vous ! Sinon, pour les plus gourmands d'entre vous, j'ai également une Pomme d'Or, qui saura vous remplir l'estomac pendant toute la durée d'une expédition, avec ça, vous ne mourrez jamais de faim, même si vous le faites exprès ! Je peux vous le garantir !

Vous êtes intéressé ? Vous devriez, tous les explorateurs s'arrachent ces produits et je peux vous les fournir exclusivement à vous ! A condition d'y mettre le prix, bien entendu ! Quand dîtes-vous ?"

ParecooI
ParecooI
MP
08 mars 2019 à 15:12:27

« Euh oui alors si vous voulez vendre des trucs allez voir au comptoir au fond à gauche, c’est eux qui s’en occupent. »

L'Ectoplasma s'y dirigea donc et n'y trouva pas un comptoir normal mais un grand tapis sur lequel étaient disposés les articles. Au milieu était posé un jeune homme à l'air désinvolte. Odio lui refit son petit discours. Le commerçant de la guilde avait l'air intéressé.

« Effectivement ce sont des objets intéressants, mais vous n'avez pas de licence d'explorateur et c'est la première fois que je vous vois. Je vais demander à monsieur Parasect de vérifier l'authenticité de vos objets. »

Le jeune homme appela Parasect et celui-ci sorti lentement de l'arrière-boutique. L'air dérangé.

« Qu'y-a-t-il encore ?
- Nous avons ici un marchand ambulant qui aimerait vendre ses produits. »

Parasect dévisagea le marchand pendant de longues secondes, puis il s'approcha de la Pomme d'Or et la gratta doucement. Il vérifia les lunettes à Rayons X, leur fonctionnement et leur solidité, et il continua de vérifier minutieusement quelques objets. Tous étaient conformes. Il releva les yeux vers l'Ectoplasma et le regarda de nouveau pendant de longues secondes.

« Où avez-vous trouvé ces objets ? Ils sont d'une grande rareté et vous me paraissez bien faible pour les avoir déniché seul. »

SupraSword
SupraSword
MP
08 mars 2019 à 15:41:59

Odio

L'Ectoplasma plaça sa main devant sa bouche, laissant échapper un petit rire taquin.

"Oh oh oh, vous êtes curieux, n'est-ce pas ? Eh bien... je pourrais vous dire que je viens d'un autre continent où les objets que vous considérez comme rare ne le sont pas vraiment par chez nous. Je pourrais également vous expliquer que j'ai volé toutes ces affaires à un groupe d'explorateur pendant leur sommeil... Ou bien je pourrais simplement vous rappeler que l'habit ne fait pas le moine, maaaiiis... Disons que c'est en réalité mon frère qui a récolté ces objets et que je suis juste chargé de les vendre à des personnes intéressées !"

Racontant plusieurs histoires toutes différentes, il était difficile de savoir si l'une d'entre elle disait la vérité. Toutefois, le Pokémon Ombre certifia que sa dernière histoire était la vraie.

"Mon frère dirige tout un réseau dans l'ombre, nous faisons de la récup' et nous revendons les objets non utilisés. C'est aussi simple que ça ! Oh, oh, oh ! Vous n'imaginez pas à quel point ça paye bien !"

Le Spectre croisa les bras, gardant son sourire intact. Il était évident qu'il cachait encore quelque chose, mais pour le moment, les objets qu'il avait présenté était bien réel. Il ne pouvait pas y avoir de tentative d'arnaque.

Message édité le 08 mars 2019 à 15:46:09 par SupraSword
ParecooI
ParecooI
MP
08 mars 2019 à 15:58:43

« Et bien vous pouvez aller refourguer vos objets volés ailleurs. »

Le Parasect fit demi-tour, le vendeur (du comptoir pas Ectoplasma) l'arrêta.

« Attendez monsieur, on ne voit pas ces objets tous les jours ! Ça pourrait servir à quelqu'un !
- C'est la volonté du maître de ne jamais tremper dans les affaires louches, nous sommes toujours restés honnêtes malgré son départ et malgré les pressions ! Et ce n'est pas prêt de s'arrêter aujourd'hui, la guilde revit ces derniers temps, nous n'avons pas besoin d'aide de personnes malintentionnées. Si nous n'étions pas dans cette ville de fripouille, j'aurais appelé la garde depuis longtemps... »

Et il disparu dans l'arrière-boutique en grommelant. Le jeune homme soupira.

« Bon... bah, voilà quoi. »

SupraSword
SupraSword
MP
08 mars 2019 à 16:36:29

Odio

Regardant le Parasect partir, il se tourna vers le jeune homme.

"Vous savez, si vous pensez qu'il a tord, rien ne vous oblige de l'écouter. Sa théorie sur le vol de ces objets n'est que l'oeuvre de son imagination et il serait dommage de passer à côté d'une telle occaz' à cause d'un stupide quiproquo !"

Il reprit toutefois son sac, rangeant lentement sa marchandise, histoire de bien montrer une dernière fois la valeur de ce objets.

"Si nous étions à ce point malintentionnés, nous aurions directement tenté notre chance avec l'une des familles mafieuses de Firenze, surtout que ça n'en manque pas par ici ! Mais puisque vous n'en voulez pas... Il ne nous reste plus qu'à nous tourner vers eux. Je doute que cela vous arrange toutefois... J'ai compris que certaines d'entre elles en avaient après vous."

ParecooI
ParecooI
MP
08 mars 2019 à 17:43:53

Le marchand ambulant avait vu juste, le jeune homme était inexpérimenté et fut pris de court.

« A-attendez ! Revenez. *à voix basse* Je vous prends le tout pour 30 pièces d'or, et inutile de faire grimper les prix, si je monte plus haut, la guilde le remarquera. C'est à prendre ou à laisser. »

_________________

HRP : La monnaie ça va se passer en 100 pièces de cuivre = 1 pièce d'argent et 100 pa = 1 pièce d'or
Et pour se donner une idée, une nuit dans auberge un peu miteuse vaudrait 10 pa. Une auberge correcte serait plutôt à 20-50 pa la nuit. Donc 30 po = 3 000 pa = 60 nuits dans une bonne auberge, c'est bien.

Aussi pour ce qui est des dépenses, ne vous embêtez pas pour trouver de l'argent pour manger, dormir, des trucs de bases comme ça. Mais si vous voulez acheter ou dépenser une certaine somme pour acquérir un objet puissant ou un service qui ferait avancer votre quête, il faudra pas sortir une fortune de votre anus comme si ça avait toujours là. Il faudrait que ç'a été justifié auparavant.

Dans ton cas Supra, je te laisse pour cette fois avec tout ton matos rare puisque c'était un peu l'intro de ton perso, mais sache que si tu continues ton business, tu risques de récolter des problèmes à la hauteur de ce que tu trimballes dans tes poches. Et je ne te ferai pas de cadeau.

Plus le RP progresse et plus le "Ce sera un RP sans prise de tête" devient faux, je suis incapable de lâcher du leste :rire:

SupraSword
SupraSword
MP
08 mars 2019 à 18:56:06

HRP : C'est basé sur WoW ? Si c'est le cas, c'est quelque chose que je connais. :noel:
T'inquiètes pas pour la richesse de mon perso, il ne pourra pas l'utiliser car l'argent servira pour autre chose. :oui:

L'Ectoplasma soupira, si le Parasect ne s'était pas posé de question, il aurait peut-être pu gagner plus d'or, mais il valait mieux accepter l'offre plutôt que de repartir bredouille. Puis la Guilde des explorateurs était un bien meilleur client que les familles mafieuses à qui on ne pouvait accorder de confiance. Ainsi, il serra la main du jeune homme, souriant.

"Marché conclu alors ! Je vous promet que vous ne serez pas déçu !"

Ainsi, une fois l'échange réalisé, il salua son client, avant de tourner les talons, quittant plus ou moins discrètement la Guilde pour se retrouver à l'extérieur, il inspira un bon coup, peu satisfait de lui.

"J'ai pas géré sur ce coup là, mais bon... Tant pis, avec ça, on devrait pouvoir tenir quelques jours de plus..."

Le Spectre partit alors au loin, passant toujours à travers les murs et les bâtiments, voir le sol quand il avait l'impression d'être suivi, jusqu'à arriver dans un vieux bâtiment délabré à deux étages. L'entrée était simplement constituée d'une porte rouge et les fenêtres ne laissaient pas entrevoir l'intérieur du bâtiment, la vue étant bloquée par des rideaux déchirés. Une vieille pancarte était exposée au dessus de la porte, où il y avait écrit "Entreprise Kuro, Récupération de biens en tout genre" au marqueur noir.

(Attention petit récapitulatif)

L'entreprise Kuro était officiellement une société à but lucratif engageant des personnes pour travailler en tant que "Récupérateur", des personnes censées récupérer toutes sortes d'objet en tout genre que l'entreprise se chargeait de revendre plus tard. Mais cette entreprise n'était qu'une façade, cachant un repaire de voleurs, où chacun des membres du groupe se faisait passer pour un salarié.
A la tête de cette entreprise, il y avait un Zoroark du nom de "Zabuza Kurogane", un Pokémon que peu de personnes ont eu l'occasion de voir en personne et pour cause. Ce dernier utilisait toujours ses pouvoirs d'illusion pour masquer sa présence aux étrangers. Un véritable roublard dont le vol était sa spécialité, toujours à l'affut lorsqu'une bonne affaire se présente, surtout lorsqu'il s'agit de voler les riches et les autres voleurs. Odio connaissait bien cette personne, puisqu'ils se considèrent tous les deux comme des frères.

Les deux Pokémon partagent la particularité d'avoir grandi dans un orphelinat se trouvant au sein même de Tyre, appelé "L'Orphelinat du Corbeau rouge". Cet orphelinat est tristement célèbre car les enfants qui la compose sont tous des fils et filles de criminels décédés. Rejetons des êtres les plus détestables de Firenze, ces enfants sont des exclus de la société, portant le fardeau qu'a laissé leur parent.
Aujourd'hui, cet orphelinat n'est plus qu'un manoir sale, usé et vieux dont personne ne veut, mais il tient encore debout, notamment grâce aux actions d'Odio et de Zabuza.

En effet, bien que les deux compères sont des voleurs qui tentent de revendre les biens volés aux plus offrants, toutes leur actions sont faites dans le seul et unique but de soutenir l'orphelinat, afin que chaque enfants puissent avoir à manger. Une noble cause, réalisé à partir de dessein. Tout le monde n'accepte pas ce choix de vie, notamment Maria, l'une des gérantes de l'orphelinat, celle que tous les enfants considèrent comme leur "mère". Cette dernière a tenté maintes fois de détourner le Spectre et le ténébreux de leur actes criminelles, mais aucun des deux n'a tenté de changer leur mode de vie. Affirmant qu'il s'agissait là de leur seul moyen disponible pour aider l'orphelinat.
(voilà, récapitulatif terminé)

L'Ectoplasma entra en traversant la porte (comme il l'avait fait pour la guilde) et chercha le Zoroark à l'intérieur, le trouvant au deuxième étage, alors qu'il empilant. Remarquant l'arrivé de son frère, le ténébreux se leva, le salua.

"- ça c'est bien passé ?
- Bof, j'en ai eu pour 30 pièces d'or."

Sur ces mots, le renard sombre fronça des sourcils.

- Seulement 30 ? Ca valait au moins... 10 de plus !
- Ouais, mais l'un d'entre eux était méfiant... Beaucoup trop méfiant. Il ne m'a pas laissé le choix, j'ai du faire l'échange en scrèd.
- Eh merde. C'est pour ça que je n'aime pas commercer avec des spécialistes ! Il se pose toujours des questions même quand ce n'est pas de la contre-façon !
- Qu'est ce qu'on fait ?
- Eh bien... On n'a pas le choix, on va devoir garder deux pièces pour nous et donner les 28 autres à l'orphelinat."

L'Ectoplasma grimaça à cette remarque. Depuis quelques temps, il en avait assez de se décarcasser pour ce bâtiment délabré. Cela faisait bien un moment qu'il était suffisamment grand pour se débrouiller tout seul. Plus il grandissait, plus il voulait garder l'argent pour lui. Il rétorqua donc, avec une mine déconfite.

"- On va partager 2 pièces d'or ? Pour 5 personnes ?
- Je sais, ça fait pas forcément rêver, mais on va s'en sortir ! Un jour, l'orphelinat n'aura plus besoin de nous et nous pourrons quitter Tyre pou voyager dans le monde entier ! Je t'en fais la promesse, il faut juste que nous nous serrons la ceinture pendant encore... quelques temps.
- ...Si tu le dis."

L'Ectoplasma n'avait plus aucune confiance vis à vis des promesses du Zoroark. Il savait pertinemment que ce dernier mentait. Cependant, comme il tenait à son frère, il accepta de le suivre encore, et encore...

Le renard, souriant, posa sa main sur l'épaule du Spectre, l'encourageant à partir.

"Les autres sont déjà rentrés chez eux, nous devrions en faire de même."

Ainsi, le duo de voleurs partit en direction de l'orphelinat, le coeur lourd. Ils n'étaient pas prêt d'être libéré de ce fardeau...

ParecooI
ParecooI
MP
08 mars 2019 à 19:19:55

Oui c'est basé sur WoW :oui:
Je lirai ton RP plus tard, je fais la Pok'Aventure là

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)
Meilleures offres
Amazon Switch 44.49€ Cdiscount Switch 44.99€ Rakuten Switch 49.75€ Fnac Switch 49.99€ Amazon Switch 64.05€ Fnac Marketplace Switch 103.38€
Marchand
Supports
Prix