Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Savoir & Culture  / 

Topic Essai sur la vie et ce que nous appelons "réalité"

Sujet : Essai sur la vie et ce que nous appelons "réalité"

1
Moon-P
Moon-P
MP
02 septembre 2019 à 21:59:45

Je commencerais par une petite aparté, n'étant pas scientifique de formation mais juste un autodidacte passionné de métaphysique, cet essai de vulgarisation scientifique ne comportera pas de théories mathématiques ni d'équations compliquées, si vous êtes un astrophysicien confirmé vous n'y apprendrez rien de nouveau !

Qu'est ce que la vie et la réalité ?

Voilà bien une question à laquelle philosophes, ecclésiastes et scientifiques ont essayé de répondre depuis des temps très anciens. Les grandes religions actuelles elles même découlent toutes de ce besoin bien naturel de l'homme à comprendre pourquoi il existe et est doté d'une conscience et d'une sensibilité qui sont finalement les seules preuves tangibles de la "réalité" de notre existence individuelle.

Le fameux "Cogito ergo sum" de Descartes résume très bien cet état de fait: puisque je suis capable de penser, d'imaginer, de conceptualiser ma réalité, j'existe forcément dans cette réalité !

Mais qu'est ce vraiment que la réalité au final ?

Le raisonnement de Descartes permettait en effet de confirmer sa propre existence au niveau individuel mais certainement pas celle des autres et de son propre environnement en 3D du moins pas jusqu'aux premières avancées sur la matière et l'énergie atomique au début du XXème siècle et ca se complique d'autant plus si l'on se penche un peu sur les dernières avancées scientifiques depuis les recherches de Tesla sur la nature de la matière et du courant électromagnétique (cette force qui assemble toutes les "briques" de notre réalité) jusqu'aux dernières découvertes en physique quantique en passant bien-sûr par la relativité générale d'Einstein.

En effet aucun modèle scientifique prouvé n'a encore permis d'associer les lois de la relativité générale (l'infiniment grand si l'on préfère) à celles de la physique quantique (l'infiniment petit).

D'un côté on a un modèle E=MC² qui fonctionne et qu'on a pu prouver scientifiquement, mais de l'autre cette loi se délite dès lors qu'on observe la réalité à l'échelle des plus petites particules qui construisent et façonnent celle-ci puisque à ce niveau c'est l'imprédictibilité totale (la théorie du chaos) du modèle qui saute tout de suite aux yeux!

Ce problème divise et passionne la communauté scientifique depuis maintenant près d'un siècle !

Ces petites particules que les scientifiques appellent Quarks et qui sont les briques élémentaires des protons et neutrons
qui composent les atomes et la matière suivent leurs propres lois: elles se déplacent à une vitesse telle que leur observation même est impossible car dans un si petit espace à une telle vitesse cela signifie tout simplement que ces particules occupent tout l'espace simultanément: en gros ces particules sont à la fois corpusculaires et ondulatoires !

Si l'on simplifie qu'est que cela implique vraiment ?

Si tout semble bien défini au niveau des lois régissant l'infiniment grand (en gros notre galaxie, peut-être même l'univers tout entier mais on en a pas encore la preuve formelle), l'infiniment petit nous démontre pourtant le contraire: au niveau quantique l'énergie semble en perpétuel mouvement et changement et le simple fait d'essayer d'observer des particules quantiques les fixent dans un état contraire à leurs natures fondamentales d'ondes probabilistes !

C'est en effet l'approche qui a été adoptée dès les années 1920 par l'Ecole de Copenhague dirigée par le Physicien Niels Bohr, celle-ci a donné lieu à des débats passionnés entre ses partisans (Bohr, Heisenberg et Planck) et ses détracteurs: Einstein et Schrödinger notamment.

C'est dans ce contexte qu'Einstein déclara: "Gott Würfelt nicht !" (traduction: Dieu ne joue pas aux dés!) lors du congrès de physique de Solvay en 1927! Einstein n'avait pourtant rien d'un déiste, ce qu'il appelait "Dieu" se référait plutôt aux lois naturelles, en clair pour Einstein: la nature n'obéit pas au hasard !

Le Physicien autrichien Erwin Schrödinger illustra lui les lacunes de cette théorie par une expérience intellectuelle devenue célèbre: le fameux "chat de Schrödinger", un peu sadique mais terriblement parlante, cette expérience consistait à imaginer une boite piégée avec une capsule de cyanure d'hydrogène (gaz absolument léthal). Cette boite était équipée d'un compteur Geiger et d'un petit conteneur de matières radioactives, si le compteur Geiger détectait la désintégration d'un atome sous l'effet de la radioactivité alors le mécanisme s'enclenchait et la capsule était brisée libérant le gaz mortel !

L'expérience partait du postulat qu'il faudrait à peu près une minute pour que le seuil de radioactivité soit atteint et enclenche le mécanisme.

Schrödinger suggéra donc que si on enfermait un chat dans la boite alors la mécanique quantique telle que définie par Bohr comme une fonction d'ondes probabilistes donnait au moins pendant la première minute un double état au chat: à la fois mort et vivant jusqu'à ce que l'on ouvre la boite, hors dans la nature deux états ne peuvent coexister: soit le chat est vivant soit il est mort !
Dans cette expérience, c'est bien la mesure qui pose problème: dés lors qu'on ouvre la boite pour constater le résultat, on détruit la superposition d'état quantique du chat, en clair on constate qu'il est mort ou a survécu!

Cette expérience de mécanique quantique a donné naissance à ce qu'on appelle maintenant "le paradoxe de Schrödinger".

Mais est-ce vraiment un paradoxe ?

Peut-être pas ! Une nouvelle théorie est apparue dans les années 1960 et s'est étoffée depuis et si elle se vérifie dans le futur alors l'expérience de Schrödinger n'est plus un paradoxe mais plutôt une fonction probabiliste à double résultat (chat mort/chat vivant).

Cette théorie qu'on appelle "Théorie des Cordes" révolutionne complètement notre approche de l'astrophysique et de la réalité telle que nous la percevons. Elle réussit surtout à unir dans un seul ensemble de lois la relativité générale et la mécanique quantique et les quatre lois fondamentales de la physique moderne (électromagnétisme, gravitation, interaction nucléaire forte et faible)!

La théorie est plutôt complexe d'autant qu'elle suit plusieurs modèles mathématiques difficiles à simplifier pour le profane, si je devais l'expliquer de la façon la plus simple possible: imaginez que les particules les plus élémentaires, en dessous de l'échelle des Quarks et donc au niveau de l'échelle de Max Planck qui décrit les tous premiers instants du "Big Bang" ne soit pas des particules mais plutôt des brins ou amas d'informations à fonction vibratoire, toute la matière et notre réalité ne serait donc produite que par les fréquences vibratoires de ces brins ! Si l'on simplifie à l'extrême la matière n'est alors plus un amas de particules élémentaires comme nous l'avons longtemps pensé mais une onde vibratoire en changement perpétuel.

Nous ne pouvons pas observer ces changements dans notre monde car ils se font en dehors des 4 dimensions (3 dimensions d'espace + 1 dimension temps) qui nous sont perceptibles, la théorie des cordes présupposent un monde s'articulant au moins autour de 10 dimensions distinctes, Le modèle mathématique de base présupposait même une réalité à 26 dimensions !
Ces dimensions supplémentaires sont si enroulées sur elle même qu'elles nous sont complétement inaccessibles normalement.

Mais alors qu'en est-il de la matière ? Quelle est sa véritable nature ?

Difficile de répondre de façon absolument catégorique à cette question mais toutes les dernières avancées scientifiques semblent pointer dans la même direction: la matière telle que nous la "ressentons" dans notre réalité ne serait en fait qu'une onde électromagnétique à haute fréquence ! En somme et c'est là le plus fascinant: la matière ou du moins l'énergie qui la compose calculerait simultanément en permanence absolument toutes les probabilités possibles !

Pour reprendre l'affirmation d'Einstein selon laquelle Dieu (ou la nature) ne joue pas aux dés, cela serait effectivement exact: Dieu "tricherait" avec des dés pipés sortant tous les numéros à la fois, un peu comme si il jouait au loto en cochant toutes les combinaisons possibles !

Dés lors il est logique de se demander si notre existence est bien réelle ou si nous ne sommes pas finalement les sujets d'une simulation quantique permanente monumentale calculant absolument toutes les probabilités possibles simultanément et là d'un seul coup la notion de libre arbitre associée à l'esprit humain prend un sérieux coup de plomb dans l'aile !

En gros cela voudrait dire qu'il n'existe pas juste une mais une infinité de réalités dans lesquelles nous existons (ou pas!) simultanément! Un élément aussi trivial que le fait d'aimer les carottes lorsqu'on les goûte pour la première fois par exemple donnerait naissance à deux versions de vous: une qui aime les carottes et une qui n'aime pas les carottes ! Pour en revenir au chat de Schrödinger, il n'y aurait donc plus de paradoxe mais une réalité à double embranchement: chat mort ou chat vivant ! Aucune de ces deux réalités ne seraient déterminables à l'avance.

Si l'on prolonge un peu le raisonnement cela donne tout simplement le vertige tant le nombre de possibilités est probablement très proche de l'infini !

Je vais maintenant largement disgresser de cette base de réflexion pour parler de mon expérience plus personnelle de la vie.

Depuis que je suis en âge de comprendre que nous sommes tous des êtres "finis" c'est à dire avec un début et une fin, la question du sens de la vie m'obsède, je dois dire que les dernières découvertes scientifiques évoquées plus haut n'ont pas vraiment aidé.

Plus on en apprend scientifiquement sur ce qu'est notre existence, celle de la Terre, du système solaire, de notre galaxie et de l'univers tout entier, plus on se rend compte qu'on est encore très loin du compte pour comprendre sa complexité !

Je pensais il n'y a encore pas si longtemps que notre cerveau était réellement le siège de notre conscience et qu'à la mort de celui-ci, notre pensée s'éteignait définitivement.
A la lumière de ce que j'ai lu, vu et entendu ça et là ces dernières années, je n'en suis plus du tout sûr, nous pourrions bien tous être des "radios biologiques" captant la conscience originelle de notre Univers !

Le cerveau ne produirait pas notre conscience mais permettrait plutôt à celle-ci de commander notre corps physique. Pour moi cette idée est à la fois rassurante (la mort n'est pas une fin en soit ce n'est qu'un changement d'état énergétique de notre conscience !) et terrifiante car notre essence serait du coup immortelle et infinie !

La clé vers ce changement d'état de conscience est désormais connue et parfaitement localisée, il s'agit de ce que les bouddhistes appellent "le troisième œil": la glande pinéale située exactement au centre énergétique de notre cerveau en plein cœur du tronc cérébral!

Les derniers témoignages en matière d'expérience de mort imminente mais aussi de prise de substances "hallucinogènes" enthéogènes comme l'Ayahuasca et le DMT renforcent chez moi cette conviction: cette glande est une "porte" menant à des dimensions parallèles!

Sur ce sujet je vous invite d'ailleurs tous à voir l'excellent film d'horreur (un peu vieilli mais sujet passionnant) "From Beyond" de Stuart Gordon mais surtout adapté d'une nouvelle de H.P Lovecraft, il est impressionnant de constater que ce dernier en son temps avait déjà compris l'importance de cette zone du cerveau dans notre perception de la réalité !
(suite bientôt)

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Dieu_me_garde
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 50,45€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 44,49€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€