Menu
EtoileAbonnementRSS

Sujet : Motion Sickness

Page suivanteFin
yatahee
yatahee
MP
24 janvier 2018 à 13:40:17

Bonjour.

Je vois régulièrement passer, sur ce forum ou dans les commentaires de news, des utilisateurs insatisfaits de leur casque VR, ou satisfaits mais se disant limités à une partie restreinte du catalogue de jeux.
Et presque toujours le même grief est avancé : le fameux Motion Sickness. :malade:

Je propose donc de réunir dans ce topic tout ce qu'il est nécessaire de savoir et comprendre pour dépasser la barrière de ce désagréable phénomène.
Pour commencer, je vais faire un point rapide sur ce qu'est le Motion Sickness, et je proposerai ensuite une méthode pour s'en débarrasser.

Je souhaite que ce topic soit aussi le coin des astuces partagées, où chaque VRiste ayant trouvé son truc puisse en faire profiter les copains. Aussi, n'hésitez à poster vos titres préférés, vos pires expériences ou vos plus gros regrets liés à vos limites !

Le Motion Sickness :

Il s'agit d'une réaction du cerveau provoquant des sensations désagréables à l'utilisateur d'un dispositif VR.
C'est essentiellement dû aux signaux contradictoires reçus : Depuis toujours, le corps qui tourne (par exemple de 90° à gauche) envoie un signal visuel au cerveau, confirmant que le mouvement s'est bien déroulé, au bon rythme et terminant sa rotation dans le bon angle.
Or, la VR va briser cette monotonie et provoquer une gêne.
Cette réaction est normale, rassurante et tout le monde y est sujet.
D'autres activités peuvent provoquer cette réaction (manèges, trajets en voiture, etc...).
Contrairement à ce que certains croient et affirment, tout le monde peut habituer son cerveau à cette nouvelle manière d'interpréter la cohérence des signaux. Cela s'appelle de la Désensibilisation.
Certains professionnels ayant soudain la nécessité de prendre le bateau ou l'avion pour accomplir leur travail quotidien y ont recours. Et c'est pas marrant !
Mais fort heureusement pour nous, cette désensibilisation peut se faire grâce à notre casque, en jouant !

J'insiste sur un point : ceux qui régulièrement s'efforcent d'expliquer qu'ils ne peuvent pas passer le cap des options de confort proposées, ceux qui prétendent qu'ils sont différents, ce sont des fainéants ou des impatients.
Mais s'ils me lisent et sont pourtant convaincus du contraire, je leur suggère alors d'aller chez un ORL faire un bilan vestibulaire le plus vite possible.

Attention, contrairement au vélo (dont le maniement ne s'oublie pas), la capacité du cerveau à surpasser ses confortables habitudes peut se perdre. Laissez tomber la VR deux mois, et vous repartez quasiment de zéro !

Méthode :

Le plus éprouvant pour notre fragile cerveau est la rotation. Je ne parle pas de celle que vous faites avec votre tête ou votre corps, mais celle que vous simulez avec les sticks de votre manette ou les boutons de vos PS Moves.
La rotation angulaire est alors l'option que vous désactiverez en dernier.

Moins éprouvant que la rotation : le mouvement vertical.
Se coucher, s'accroupir, reprendre une position haute ou même sauter sont des manœuvres très indigestes si elles sont déclenchées par un imput manette sans que le corps ne les réalise vraiment.
Pour le moment, peu de jeux les proposent; mais lorsqu'il faudra généraliser leur intégration dans le gameplay des jeux à venir, les développeurs proposeront sûrement des options de confort appropriées (comme le Smooth Crouch dans Resident Evil VII).

Enfin, le premier des mouvements que vous parviendrez à réaliser sans option de confort, c'est le plus important de tous : le déplacement, d'avant en arrière, d'arrière en avant et de gauche à droite (mais pas de droite à gauche, faut pas déconner non plus, on est pas des astronautes :o)) ).
Et c'est un cap important, qui mérite toute votre patience pour être franchi sans violence.

Ainsi, vous aurez à passer 3 étapes pour pouvoir profiter pleinement de vos jeux préférés et accéder à tout le catalogue du PlayStation Store.

Important : Avant même de chausser votre casque, il vous faudra évidement ajuster l'écart inter-pupillaire dans les options du périphérique PlayStation VR, afin d'éviter les désagréments d'un mauvais réglage (IPD trop large = gerbotron, IPD trop étroit = mal de tête dès 5 minutes d'usage).
Je conseille aussi aux nouveaux utilisateurs de commencer avec une luminosité diminuée au plus bas pour progressivement la remonter, après quelques séances. Pour cela, il faut maintenir la touche PS, dans le menu rapide, aller sur "Réglez PlayStation VR" et sur "Luminosité de l'écran".

Je vais vous proposer un ordre précis de jeux à pratiquer pour passer chaque cap sans trop de désagrément.

Pour commencer avec votre PlayStation VR, rien de mieux que des expériences statiques spectaculaires pour profiter de l'effet Waouh sans subir le moindre désagrément. Ce sont généralement des expériences contemplatives, plus rarement interactives, mais dans l'ensemble de bonne réalisation.
"Allumette", "Invasion !" et toutes les vidéos référencées dans la rubrique"PS VR" > "Expériences et Vidéos" du PlayStation Store sont de bonnes mises en bouche pour un premier essai.

Une fois habitués à tourner la tête dans tous les sens pour dépasser les micro-vertiges liés à l'irréductible latence entre le mouvement et l'affichage (quelques minutes suffisent), vous pourrez enfin prendre les choses en main et vous diriger vers des jeux : "Infinite Minigolf", "Volume", "Headmaster", "Job Simulator", "Tumble VR", "Wayward Sky", "Pixel Gear", "Expérience NBA 2KVR", "Holo Ball", "Fruit Ninja", etc... Liste à compléter...
Certains de ces titres nécessitent l'usage de PlayStation Moves.

En plus de ces titres statiques, peuvent s'ajouter des titres à déplacements dynamiques bénéficiant d'options de confort (les rendant parfaitement supportables), comme la téléportation et la rotation par cran (nommée parfois angulaire, incrémentielle, par degrés, etc...) : "The Solus Project", "Rec Room", "Discovery", 'Skyrim VR", "Arizona Sunshine", etc...

Après avoir joué à plusieurs de ces titres quelques jours, vous devriez pouvoir aborder le type "Rail Shooter" : "Archangel" ou "Until Dawn : Rush Of Blood".
Vous pourrez aussi, pour cette étape, leur préférer des "Rhythm Shooters" comme : "Starship Disco", l'excellent "Thumper" ou le très nerveux "Hyper Void".

Si tout se passe bien après plusieurs heures de ces quelques jeux, vous devriez être désormais capables d'aborder certains jeux à déplacements dynamiques, en Cockpit (non-non, c'est pas un gros mot).
En effet, avoir un HUD fixe ou un habitacle autour de soi, qui suit les mouvements votre tête (contrairement au décor), aide un peu à soulager notre estomac.
Donc, il est grand temps de s'essayer quelques minutes (pas plus de 3 au début) au magistral "Rigs".
Inutile d'aller en combat; l'arène d'entraînement fera l'affaire.
Essayez d'avancer, de reculer, de faire quelques pas chassés vers la droite (évitez les pas chassés vers la gauche, j'insiste :o)) ), et enfin d'avancer en regardant de côté. Avec les réglages par défaut, votre mécha suivra la direction de votre regard.
C'est à ce moment là que les premiers gros vertiges vont poindre.
Tant que vous respirez sans mal, continuez; dès que cela devient désagréable et que vous sentez votre souffle se raccourcir, enlevez illico le casque et faites une pause d'au moins 10 minutes.
Renouvelez l'opération jusqu'à ce que vous soyez capable de tenir confortablement 5 minutes de jeu.
À ce moment là, éteignez le casque pour réserver la prochaine séance au lendemain (il est important que cela décante).
Au bout de 3 ou 4 jours, vous devriez pouvoir modifier quelques options dans les réglages pour rendre les mouvements de tête indépendants de ceux de votre mécha.
Il s'agira ainsi de passer le cap du pivot au stick.
Si vous avez bien pris votre temps lors de l'étape précédente, ceci ne devrait qu'être une formalité d'une heure un deux. En revanche, si vous avez pressé les choses, ce cap pourrait être très indigeste et vous prendre plusieurs jours.

À ce stade là, vous êtes prêts pour une petite visite chez les Baker; vous pouvez enfin profiter du sublime "Resident Evil VII".
Vous pouvez également revenir sur des titres déjà testés, et ôter progressivement les options de confort.

Cependant, j'insiste sur un point, les premières semaines devront être celles de la patience : chaque nouvelle épreuve doit être assimilée par votre cerveau, décantée; et seul le sommeil permet cela.
Ainsi, il ne faut surtout pas en user plus d'une heure par jour, même si l'enthousiasme qui suit l'achat d'un casque VR tend à pousser l'utilisateur à l'excès.

En conclusion :

Acheter le PlayStation VR ne signifie pas y jouer tout de suite.
Ce n'est pas un accessoire "plug and play"; il faut être patient et ne pas foncer illico vers RE-VII.
Toute l'étendue de son potentiel prend plusieurs jours à être assimilée (voire plusieurs semaines pour les plus prudents), et c'est seulement au bout de cet apprentissage que vous pourrez juger de la pleine valeur du produit.
Donc, aux nouveaux acquéreurs : Allez-y mollo ! :)

darklesoul
darklesoul
MP
24 janvier 2018 à 15:23:42

Motion pavé sickness !

dgpm314
dgpm314
MP
24 janvier 2018 à 17:42:43

J'ai le ps vr depuis plus d'un an, et avant ça j'avais deja le gear VR et l'homido. Et toujours impossible de jouer a Rigs, eve valkyrie ou scavenger odyssey encore aujourd'hui. C'est trop mortelle ces jeux et en meme pas 2 min, c'est fini, l'envi de vomir arrive de suite.
Par contre, c'etait bien pire au debut... Car meme tout les FPS qui se joue au stick analogique etait impossible pour moi. J'arrivais meme pas a finir la demo de resident evil 7 qui pourtant se fini três vite. C'est pour dire. Mais maintenant j'arrive a finir la demo sans me sentir mal. Et le jeu qui m'a aidé a ça est Dread halls, un des jeux de la compilation de Herocade. Un fps qui se joue au stick aussi mais ou on est cloisonner dans des couloir sombre d'un labirinte. Donc si y en a qui n'arrive toujours pas a guerrir des fps avec deplacement par stick malgres les conseils de l'auteur, essayez dread halls. Herocade ne coute que 12 euros sans promo, et si ça peut vous guerir, ça vaut le coup.

Apres y a le probleme des cockpit. Toute les voitures de driveclub me rendent malade, a part une: la formule 1. Ça doit etre parce-qu'il n'y a pas de toit. Mais je peut faire des courses entiere dans la formule 1, mais dans une voiture "fermé", impossible. Ça doit etre d'ailleurs pour ça que je ne me suis jamais senti mal dans rush of blood, car on est dans un wagonnet sans toit non plus.

Apres y a des jeux ou j'ai jamais eu de problemes, comme Batman, headmaster, tout les jeux de vr world (a part scavenger odissey evidement) et tout les jeux a deplacement par teleportation ne m'ont jamais rendu malade non plus comme le dlc de rise of the tomb raider ou mortal Blitz.

Apres il est vrai que je ne joue pas au ps vr tout les jours. Mais j'ai quand meme mit des mois pour guerir un petit peu des fps qui se joue au stick. Et reussir a tenir dans des jeux comme scavenger odissey ou Rigs, est pour moi un truc impossible. Essayer de se forcer tout les jours comme tu dit n'est pas simple non plus, et ne doit pas etre bon pour la santé. Des gens dans mon cas qui ne tiennent meme pas 2 min sur ces jeux et qui apres sont malade pendant presque 10 min, ça donne pas envi de recommencer tout de suite apres et ça peut avoir de grave repercurtion sur notre cerveau si on se force a etre malade.
J'essaye quand meme d'essayer de guerir au moins pour les voitures de driveclub... de temps en temps j'essaye pour voir, mais pour l'instant aucun resultat, seul la formule 1 me laisse jouer tranquilement a ce jeu.

On dit que ce probleme viens de l'oreille interne. Certain sont malade dans les transports comme les bus ou voitures, d'autre non. Pareil pour la VR, j'ai des amis qui ont essayé et qui se faisait 30 min sur scavenger odissey sans probleme des leur 1º session de VR, et j'en ai connut d'autre qui etait encore pire que moi et qui ne tenaient meme pas sur la formule 1 de drive club... Pire, qui ne tenait meme pas jusqu'au bout de rollercoaster legends qui malgres sa grande vietesse, ne m'a jamais rendu malade une seul fois.
C'est pour ça que je ne sais pas si on peut vraiment guerrir de ça. On est pas tous fait pareil et le cerveau est un truc compliquer. Apres c'est vrai que si j'ai reussit a guerir un peu des fps au stick, c'est que tout est possible. Mais les jeux qui bougent beaucoup, ça c'est vraiment chaud pour guerir de ça.
Mais bon je ne me plaind pas. J'ai pas besoin de rigs ou eve valkyrie pour m'amuser. J'ai deja un bon paquet de jeux ps vr ou je tiens bien dessus et je m'eclate avec :)

yatahee
yatahee
MP
24 janvier 2018 à 18:37:14

@dgpm314
Je n'ai pas écrit qu'il fallait se forcer, bien au contraire !
J'ai rappelé qu'il fallait insister. C'est à dire y revenir fréquemment, pour de courtes sessions, séparées par du sommeil pour permettre au cerveau de bien assimiler les nouveaux réflexes. Et cela durant une bonne quinzaine de jours, sans interruption.
Et j'insiste, même si on est effectivement pas tous égaux au départ, on peut tous passer le cap des déplacements libres. Cela, dans la mesure où les utilisateurs ne souffrent pas d'un trouble ORL particulier, évidemment !
Bien sûr, si tu mets sur la table "Scavengers Odyssey", tu vas pas réussir à le passer, ce cap. Je dirais même que peu d'entre nous sont capables de jouer à ce jeu sans le moindre mal.
Mais j'ai peut-être oublié de préciser une chose importante : contrairement aux efforts douloureux qui permettent de prendre des raccourcis dans certaines disciplines, la cinétose ne se laisse pas dompter par la brutalité.
Tu ne t'es pas montré assez patient, et je crains que tu ne doives suivre le protocole de désensibilisation depuis l'étape deux, au moins. C'est à dire, les jeux de types "Shoot 'em up" et "Rail Shooter".
Pour ce qui est des jeux en cockpits, je tiens à te faire remarquer une nuance :
Certes, les jeux de voitures nous placent dans un habitacle, mais ceux-ci nous déplacent d'arrière en avant, et le mouvement de rotation est très peu prononcé.
Quand je parle de méchas, je parle de jeux où le désagrément de la rotation peut être diminué par une cage entourant le joueur.
Si tu te sens mieux dans une Formule 1, c'est parce que tu es au ras du sol, que tu le vois bien et que cette proximité t'offre un repère constant et rassurant.
Et enfin, je tiens à mettre une chose au point : "[...] ça peut avoir de grave repercurtion sur notre cerveau si on se force a etre malade. [...]". Je n'ai à aucun moment encouragé les nouveaux utilisateurs à se rendre malades !
J'ai écrit plusieurs fois dans mon pavé qu'il fallait décrocher dès les premiers signes de gêne.
Si tu insistes, tu n'iras pas plus vite. Au contraire, tu perdras du temps, car il t'en faudra plus pour récupérer entre chaque séquence.
Clairement, si depuis un an que tu profites de ton PS VR, tu n'as pas encore pris soin de faire ce travail d'adaptation, ce n'est ni la faute de ton cerveau, ni celle du casque !

dgpm314
dgpm314
MP
24 janvier 2018 à 18:41:39

Oui je comprend. Comme je l'avais dit, je ne joue pas au ps vr tout les jours non plus. C'est vrai que je devrais tenter une session par jour, meme si c'est qu'une demi heure, Peut-etre que la je m'ameliorerai.

yatahee
yatahee
MP
24 janvier 2018 à 18:44:10

Au fait, dgpm314, t'as raison : la compilation "Herocade" est idéale pour débuter avec le PlayStation VR. C'est plein de petites expériences sympas et pas trop éprouvantes. Merci de l'avoir cité ! :ok:
Par contre, à part "Dreadhalls" qui est correct (joli), tous les jeux sont assez dégueulasses.
Sinon, il y a VR Worlds qui rassemble quelques expériences efficaces pour faire de la désensibilisation.
Et évidemment, le très fun PlayRoom VR !

dgpm314
dgpm314
MP
24 janvier 2018 à 19:33:19

Oui Herocade n'a que Dreadhalls, Sisters (mais beaucoup trop court) et polyrunner de sympathique. Tout le reste c'est pas terrible.

-Nairod-
-Nairod-
MP
24 janvier 2018 à 20:33:12

Très bonne idée Yatahee ! Les explications sont claires et précises, bonne idée également de citer un orde de jeux à respecter ça va permettre aux personnes qui y sont sujets de découvrir la VR en douceur :oui:

Je suis bien content de ne jamais l'avoir eu ! Première fois que j'ai essayé j'ai mis allumettes 5min puis j'ai stoppé pour mettre la démo de Drive Club VR et au bout du second tour je me suis mis debout pour pouvoir être hors de la voiture, c'est à ce moment là que mon cerveau c'est dis que ça faisait bizarre :o))

Message édité le 24 janvier 2018 à 20:33:33 par -Nairod-
darklesoul
darklesoul
MP
25 janvier 2018 à 00:33:40

Pour l'instant le seul jeu qui ma retourné la race , c'est scavenger odyssée . J'ai joué jusqu'au chapitre 3 et décollage du cerveau , nausée pendant une bonne demi-heure . Jai repris avec un bon super hot >zéro ennuie que du plaisir . Tout le reste de mes jeux vr luge , rush of blood , playroom , res7 , farpoint , solus project ça passe crème.

dgpm314
dgpm314
MP
28 janvier 2018 à 10:36:07

Tiens bah ça commence a aller mieu. Je disais plus haut que je ne pouvais conduire que les formule 1 de driveclub (genre le bac ou Peugeot EX1), et ça y est, j'arrive enfin a jouer avec les voitures normale qui ont un toit. Bon finalement, je croit bien que tout est une question d'habitude. Mais tant que je ne tiendrai pas plus de 5 min sur scavengers odyssey ou eve valkyrie, c'est que je ne suis pas encore pret pour acheter Far point ou des jeux de ce genre.

yatahee
yatahee
MP
30 janvier 2018 à 19:34:01

Bonne nouvelle, alors ! Et en plus, les voitures sont belles dans Drive Club (enfin, sur Pro), cela aurait été dommage que tu n'eusses pu en profiter.

Et pour Scavengers Odyssey, je crois qu'on ne s'est pas bien compris !
C'est une véritable horreur, une machine à faire vomir, une épreuve pour l'élite, etc...
Ne te le fixe pas comme objectif raisonnable pour déterminer l'épreuve finale de ta désensibilisation, tu vas te faire du mal pour rien.
Je joue à tous les jeux sans la moindre option de confort, et je me régale. Pourtant, j'ai toujours un peu de mal à jouer à celui-là. Alors que sur Eve Valkyries ou sur StarBlood Arena, je ne ressens aucun malaise (et ils sont costauds).
L'objectif n'est pas de faire de toi un astronaute, mais juste de te permettre de jouer librement à tous les jeux sans crainte.
Donc si t'attends d'être à l'aise sur Scavengers Odyssey pour te lancer dans des FPS comme Farpoint, je crains que tu n'attendes trèèèès longtemps.
En bref, laisse tomber ce jeu sans intérêt et pousse plutôt vers des jeux sympas en désactivant progressivement les options de confort.

dgpm314
dgpm314
MP
31 janvier 2018 à 10:01:23

Oui merci du conseil, c'est ce que je vais faire. En tout cas je suis deja bien content de pouvoir jouer avec toute les voitures de driveclub vr sans etre malade. Ce jeu est vraiment genial.

walvince
walvince
MP
01 février 2018 à 18:46:20

Le 28 janvier 2018 à 10:36:07 dgpm314 a écrit :
Idem, je n'ai pour ma part aucun malaise hormis sur ces 2 jeux que tu cite. Et j'ai joué à certains qui bougent pas mal, genre Farpoint ou Rigs sans problème. A mon avis tu es VR Ready ! :-d

walvince
walvince
MP
01 février 2018 à 18:46:31

Idem, je n'ai pour ma part aucun malaise hormis sur ces 2 jeux que tu cite. Et j'ai joué à certains qui bougent pas mal, genre Farpoint ou Rigs sans problème. A mon avis tu es VR Ready ! :-d

Y_E_S
Y_E_S
MP
13 février 2018 à 23:44:22

C'est clair que le cerveau s'acclimate, il faut y aller petit à petit, jour après jour.
Pour ma part j'ai remarqué que la pratique régulière m'enlève toute gêne, mais si au bout de quelques semaines sans VR, je ne dois pas attaquer par EVE sinon je suis gêné au bout d'un moment... Alors qu'après quelques jours après m'être à nouveau familiarisé avec le casque je peux enchaîner des sessions assez longues de EVE sans aucune gêne...

Le l'avais indiqué sur un autre thread qui parlait de ça, mais pour moins de 10 euros on trouve ne pharmacie des petit bracelets qui ont une boule qui appuie à l'endroit des poignets où on prend le poul, et ça aide pas mal à neutraliser le motion sickness. Ma fille malade en voiture à chaque fois a cessé de gerber quand on lui a mis ces bracelets pendant les transports.

yatahee
yatahee
MP
14 février 2018 à 08:23:25

Tiens !? C'est intéressant, ce bracelet ! Merci pour l'info Y_E_S ! :ok:
As-tu eu l'occasion de le tester toi-même pour la VR ?

dgpm314
dgpm314
MP
15 février 2018 à 21:23:07

Je ne connaissais pas non plus cette histoire de bracelets.

Y_E_S
Y_E_S
MP
22 février 2018 à 15:07:30

Oui je l'ai testé moi-même, et ça m'a été utile je pense au début sur EVE...
Après je ne sais pas si je me suis accoutumé moi-même, mais ce que je sais c'est que ma fille a arrêté de gerber en voiture quand on lui a mis ce truc là.
Et pour les amis qui passent essayer le PSVR, si jamais le jeu bouge trop, je leur fait mettre ces bracelets...
Si jamais ça servait à rien, au moins ça fait pas de mal ^_^

Nepto123
Nepto123
MP
29 mars 2018 à 14:39:35

Vous croyez vraiment que le cerveau est vraiment capable de s’habituer ?

Je suis extrêmement sensible au mal de mer. C'est simple, au moment ou je pose mon pied dans un bateau, même près du port, c'est juste une horreur pour moi. Pour vous dire, je suis tellement sensible, j'ai réussi à finir malade dans l'attraction Astérix "Le défis de César" ...

Même si le prix est officiellement de 299,99 euros aujourhui. Je serai extrement déçu de finir malade après 5 min d'utilisation.

La solution serait de louer le casque un weekend mais bon... 50 euros la location... Non merci...

Donc je voudrais savoir si il y a des gens qui souffrent du "mal de mer" et qui arrive à jouer avec le casque VR ?

Merci

PS : Très bon topic. Une mine d'information. Bravo l'auteur !

yatahee
yatahee
MP
29 mars 2018 à 17:14:39

Bonjour Nepto123 !

Vous croyez vraiment que le cerveau est vraiment capable de s’habituer ?

Oui. Il s'agit d'une incapacité cognitive, pas d'un handicap structurel.

Jongler avec 4 balles est impossible pour quelqu'un qui n'a jamais essayé avec 2, puis 3 balles auparavant.
Le cerveau doit assimiler un certain nombre de réflexes, et pour certaines activités complexes, il doit le faire dans un ordre précis.

La VR, c'est comme le jonglage, si tu penses pouvoir forcer l'apprentissage sans laisser à ton cerveau le temps d'assimiler des choses simples, tu n'arriveras pas à digérer les plus techniques ou éprouvantes !
Tu n'apprends pas les bases du jonglage avec 4 balles !
De la même manière, tu ne commences pas la VR sur WipeOut !

Par contre, le bateau qui t'embarque ne te laisse pas le choix, c'est directement l'intégralité de la traversée que tu dois encaisser, car la houle ne fait pas de pause le temps que tu récupères !
C'est ce qui explique l’appréhension de toutes les personnes souffrant du mal des transports : chaque expérience est traumatisante.

Or, la VR offre la possibilité d'y aller à son rythme, et cela fait toute la différence.
Donc, tu pourras utiliser la VR comme tout le monde, pourvu que tu sois patient, et que tu fasses les choses dans l'ordre.

PS : Très bon topic. Une mine d'information. Bravo l'auteur !

Merci ! :-)))

Message édité le 29 mars 2018 à 17:16:40 par yatahee
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Sous-forums
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : NaughtyGod, dantedmc1, chefdoc, Hkgmz
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 50,45€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 44,49€
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch Amazon 59,99€