Menu
Astérix and the Great Rescue
  • Tout support
  • G.GEAR
  • MS
  • MD
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS

Sujet : issou

1
Tenvol5
Tenvol5
MP
14 avril 2019 à 13:27:15

-Il y a divergence concernant l’origine d’Ibn Toumert : Certains disent qu’il est berbère, tandis que d’autres affirment que c’est un arabe descendant de Fatima, la fille du Prophète. C’est le cas d’Ibn Khaldoun par exemple. Il existe un 3ème avis selon lequel Ibn Toumert serait un mulâtre arabo-berbère. (page 13)
-Ibn Toumert a surement prétendu être arabe afin de gagner des partisans. (page 14)
-Ibn Toumert a poursuivi ses études théologiques dans plusieurs centres de la civilisation arabo-musulmane : Cordoue, Mahdia, Alexandrie, le Hedjaz et Bagdad où il est resté pendant plus de 10 ans. Ce long voyage a duré environ 15 ans. (page 15)
-La doctrine d’Ibn Toumert était une sorte de syncrétisme formé à partir des doctrines officielles des anciens états ayant dominé le Maghreb (sunnisme pour les Aghlabides, Almoravides et les Zirides, kharijisme pour les Rostémides et l’émirat de Sijilmassa, chiisme pour les Fatimides et mu’tazilisme pour les Idrissides) ainsi que des ajouts personnels. (page 19-20-21-22)
-Ibrahim ibn al-Aghlab, fondateur de l’état aghlabide, a proposé au calife abbasside Haroun ar-Rashid l’indépendance partielle de l’Ifriqiya en échange d’un tribut annuel ainsi que la reconnaissance de la souveraineté abbasside par les Aghlabides. La dynastie de ces derniers prendra fin sous les coups des Fatimides pendant le règne de Ziyadat Allah III. (page 19)
-Abdallah ibn Yassine et Yahya ibn Ibrahim furent les fondateurs de la dynastie des Almoravides. Abu Bakr ibn Omar mourra en martyr lors de sa campagne contre les nègres. (page 19-20)
-Al-Mu’izz ibn Badis fut le premier souverain ziride à se déclarer indépendant des Fatimides et à faire allégeance aux Abbassides. Il s’est également converti au sunnisme. (page 20)
-L’émirat de Sijilmassa fut fondé par ‘Issa ibn Yazid qui était sufrite. Il fut tué par les habitants de Sijilmassa qui nommèrent Abu al-Qassim Sam’oun ibn Wassoul à sa place. (page 20-21)
-L’émirat rostémide ibadite fut fondé par Abd ar-Rahmane ibn Rustum qui fit de Tahert sa capitale. Peu avant sa mort, il laissa un concile de 7 juges afin de désigner son successeur. Finalement, c’est son fils Abd al-Wahhab qui lui succède. L’état rostémide tombe sous les coups des envahisseurs fatimides pendant le règne de al-Yaqazan. (page 21)
-Les Fatimides n’ont pas pu répandre le chiisme dans les territoires conquis, ces derniers demeurèrent à majorité sunnite et kharijite. (page21-22)
-Le trajet de retour de Ibn Toumert vers le Maghreb dura 4 ans, ceci peut être expliqué par le fait qu’il s’arrêtait à chaque ville qu’il traversait pour prêcher sa doctrine et gagner des partisans. Ce qui provoqua son expulsion de plusieurs villes comme ce fut le cas dans les villes d’Alexandrie (page 24) et de Fès. (page 26)
-Pendant le trajet de retour, Ibn Toumert rencontra à Mellala son principal disciple Abd al-Mumin ibn Ali qui deviendra son successeur. (page 24)
-Après son arrivée à Marrakech, Ibn Toumert se mit à prêcher dans les souks de la capitale almoravide, ce qui poussa l’émir Ali ibn Youssouf à convoquer plusieurs juristes pour débattre avec Ibn Toumert qui réfuta aisément leurs arguments et les mit en difficulté avec ses questions, puisqu’ils ne purent lui répondre. Ceci poussa plusieurs des fonctionnaires almoravides à demander à l’émir son exécution ou son emprisonnement, mais ce dernier libéra Ibn Toumert à condition qu’il quitte l’émirat. (page 26-27-28)
-Croyances chiites de la doctrine d’Ibn Toumert : la Mahdia (prétendre être le Mahdi) et la ‘isma (l’infaillibilité). (page 41)
-Croyances mu’tazilites de la doctrine d’Ibn Toumert : négation des attributs d’Allah. (page 41)
-Sa doctrine reposait en grande partie sur l’ash’arisme, c’est pendant son règne (et celui de ses successeurs) que cette école théologique s’implante durablement au Maghreb grâce à la rédaction de son ouvrage intitulé al-Murshida. (page 42-50)
-Ibn Toumert a accusé ses opposants almoravides d’anthropomorphisme et de mécréance. (page 42)
-Croyances kharijites de la doctrine d’Ibn Toumert : rendre le sang des musulmans licite et se révolter contre le gouverneur des musulmans. (page 51)
-Ibn Toumert avait recours au « tamyiz » pour purifier ses rangs. Cette action sanguinaire, décrite par de nombreuses sources, consiste à distinguer et à séparer les plus fidèles adeptes de la doctrine almohade des autres partisans jugés hypocrites ou peu croyants et aboutissait souvent à des massacres de grande ampleur. Ainsi, pendant une de ces purges, 5 tribus périrent (page 53). Une autre purge entraina la mort de 70 000 personnes. (page 66)
-Ibn Toumert était assisté dans l’administration par 3 conseils : celui des 10, des 50 et des 70. (page 60)
-Les défaites almoravides ne sont pas dues à la faiblesse de leur état, puisque leurs troupes luttaient victorieusement contre les chrétiens ibériques à cette époque. Ces échecs peuvent être expliqués par le fait que le terrain montagneux n’était pas adapté aux Almoravides, contrairement aux rebelles almohades qui avaient fait des hauteurs de l’Atlas leur quartier général et leur principal centre de propagande. (page 64)
-La bataille d’al-Buhayra, qui eut lieu devant les remparts de Marrakech, s’acheva par une victoire almoravide écrasante. Moins de 400 combattants almohades survécurent à ce désastre. (page 67)
-Après la défaite d’al-Buhayra, Ibn Toumert enterra vivants quelques uns de ses hommes et leur laissa une petite ouverture d’où ils pouvaient respirer. Il appela ensuite ses partisans qui commençaient à douter de sa doctrine et leur ordonna de parler aux soldats enterrés. Ces derniers répondirent aux interrogations des disciples d’Ibn Toumert et prétendirent être au Paradis. Grâce à cette ruse, Ibn Toumert pu maintenir son emprise sur ses partisans qui furent rassurés. Mais au lieu de faire sortir les soldats de leurs tombes et de leur accorder les biens promis, Ibn Toumert les enterra vivant, de crainte qu’ils ne dévoilent la vérité. (page 68-69)
-Abd al-Mumin ibn Ali dissimula la mort d’Ibn Toumert (survenue en 1130) pendant trois ans afin de maintenir la cohésion dans les rangs almohades. (page 69)

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, TARDYL1973, MamYume, Galactico, ]Faustine[, Latios[JV]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Boutique
  • Astérix and the Great Rescue MD
    79.90 €