Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Japon  /  Topic [Baito] Infos article  / 

Topic [Baito] Infos article - Page 2

Sujet : [Baito] Infos article

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Yaguara
Yaguara
MP
19 septembre 2019 à 11:20:44

Personne n'est irremplaçable.
Les shain aussi sont corveables à fond et sont pas payés à l'heure en plus...

Hiji_sama
Hiji_sama
MP
19 septembre 2019 à 12:43:03

Vous êtes trop imprégnées de l'idée qu'un baito en gros c'est des taff genre serveur, vendeur ou autre petit boulot d'étudiant.

Avant que vue de France, ça parait être un joyeux bordel aussi :hap:

Les shain aussi sont corveables à fond et sont pas payés à l'heure en plus...

A te lire, le baito semble préférable car payé à l'heure, et donc avec des "gains" plus rapides.

Legoshi
Legoshi
MP
19 septembre 2019 à 12:49:48

Le 19 septembre 2019 à 12:43:03 Hiji_sama a écrit :

Vous êtes trop imprégnées de l'idée qu'un baito en gros c'est des taff genre serveur, vendeur ou autre petit boulot d'étudiant.

Avant que vue de France, ça parait être un joyeux bordel aussi :hap:

Les shain aussi sont corveables à fond et sont pas payés à l'heure en plus...

A te lire, le baito semble préférable car payé à l'heure, et donc avec des "gains" plus rapides.

Y'a pas vraiment de gain plus rapide étant donnée que le virement est souvent mensuel.

Les seuls avantages sont pour moi la flexibilité (enfin en théorie) et le fait que t'es employé assez rapidement.
(Pour un cdi, vaut mieux prévoir bien 1 mois de discussion minimum)

Yaguara
Yaguara
MP
19 septembre 2019 à 18:01:10

Le 19 septembre 2019 à 12:43:03 Hiji_sama a écrit :

A te lire, le baito semble préférable car payé à l'heure, et donc avec des "gains" plus rapides.

Outre ce que dit VDD il faut noter aussi qu'en baito pas de 13ème mois, de comité d'entreprise, et surtout pas d'augmentation de salaire au fil du temps.
Il y en a aussi pas mal qui zappent la sécu/retraite, normalement c'est obligatoire passé un certain temps mais ils le font quand même. Qui viendrait se plaindre ? Celui qui se plaint dégage...

Bref c'est un choix à faire entre flexibilité et avantages. Après ce sont des généralités bien sûr.

Vahnouille
Vahnouille
MP
19 septembre 2019 à 19:28:39

Ya des CE au Japon ?
C'est plutôt comme en France ou de meilleurs avantages ? Ou c'est totalement différent comme mode de fonctionnement.

Hiji_sama
Hiji_sama
MP
19 septembre 2019 à 20:14:37

Outre ce que dit VDD il faut noter aussi qu'en baito pas de 13ème mois, de comité d'entreprise, et surtout pas d'augmentation de salaire au fil du temps.
Il y en a aussi pas mal qui zappent la sécu/retraite, normalement c'est obligatoire passé un certain temps mais ils le font quand même. Qui viendrait se plaindre ? Celui qui se plaint dégage...

Ah ouais le marché du travail est encore plus précaire qu'en France :(

Message édité le 19 septembre 2019 à 20:15:40 par Hiji_sama
Hoshikaze
Hoshikaze
MP
19 septembre 2019 à 20:43:49

L'avantage du baito c'est que n'importe quel plouc y a accès pour gagner un peu d'argent, alors qu'en France, un travail équivalent sera considéré comme un " vrai " travail avec des sélections plus strictes.

dragon94k
dragon94k
MP
19 septembre 2019 à 23:00:54

En faite ça existe pas les baito en france comme ils font eux, y'a même pas de contrat, aucune protection, que ce soit le salarié ou l'employeur tu peux te barrer du jour au lendemain ou être virer sans raison, d'ailleurs c'est surement pour éviter que des mecs en baito se barre à la fin du mois sans prévenir après avoir reçu leur paie que tu n'es payé que le 2ème mois de travail pour le 1er mois lors d'un baito
Aussi les japonais préviennent tranquille sur un groupe line commun à toute la boîte parfois la veille qu'ils ne peuvent pas venir avec des excuses parfois bidon sans n'avoir rien à justifier à l'employeur

Yaguara
Yaguara
MP
20 septembre 2019 à 03:52:32

En shain aussi t'es payé avec un mois de décalage.

Il me semble qu'il y a quelques règles à respecter officiellement quand même en baito en terme de délai pour annoncer un départ ou un licenciement mais comme souvent au Japon entre la loi et la pratique il y a un gouffre.

Le 19 septembre 2019 à 20:43:49 Hoshikaze a écrit :
L'avantage du baito c'est que n'importe quel plouc y a accès pour gagner un peu d'argent, alors qu'en France, un travail équivalent sera considéré comme un " vrai " travail avec des sélections plus strictes.

C'est le gros problème en France, il faut faire des formations même pour des métiers qui s'apprennent sur le tas.
Même en shain ça leur pose pas de problème au Japon de former quelqu'un qui a un parcours sans rapport.

D'ailleurs avec le système des shinsotsu (nouveau diplômés) je me suis vraiment rendu compte qu'on vit pas dans le même monde.
En France on embauche les jeunes diplômés si on a besoin de quelqu'un à un poste, au Japon tous les ans ils en embauchent en packs sans savoir ce qu'ils vont faire, et parfois ils ne font pas grand chose au début justement.

Legoshi
Legoshi
MP
20 septembre 2019 à 05:44:49

Le 20 septembre 2019 à 03:52:32 Yaguara a écrit :
En shain aussi t'es payé avec un mois de décalage.

Il me semble qu'il y a quelques règles à respecter officiellement quand même en baito en terme de délai pour annoncer un départ ou un licenciement mais comme souvent au Japon entre la loi et la pratique il y a un gouffre.

Le 19 septembre 2019 à 20:43:49 Hoshikaze a écrit :
L'avantage du baito c'est que n'importe quel plouc y a accès pour gagner un peu d'argent, alors qu'en France, un travail équivalent sera considéré comme un " vrai " travail avec des sélections plus strictes.

C'est le gros problème en France, il faut faire des formations même pour des métiers qui s'apprennent sur le tas.
Même en shain ça leur pose pas de problème au Japon de former quelqu'un qui a un parcours sans rapport.

D'ailleurs avec le système des shinsotsu (nouveau diplômés) je me suis vraiment rendu compte qu'on vit pas dans le même monde.
En France on embauche les jeunes diplômés si on a besoin de quelqu'un à un poste, au Japon tous les ans ils en embauchent en packs sans savoir ce qu'ils vont faire, et parfois ils ne font pas grand chose au début justement.

Si on commence à parler des shinsotus, on va pas en finir je pense :hap:

Hiji_sama
Hiji_sama
MP
20 septembre 2019 à 09:08:07

J'ai l'impression d'avoir ouvert la boîte de Pandore là :hap:

promethee47
promethee47
MP
20 septembre 2019 à 09:11:15

- Comment se passe l'entretien pour décrocher le job ? De manière classique ou plus décontractée ? J'ai souvent lu ici qu'il suffisait de donner le CV à un patron, et je lis ailleurs que l'entretien au Japon est hyper-codifié...Le fossé entre les deux est-il si flagrant ?

  • Ca depends du type de baito. Tu peux etre baito dans un resto ou ca va etre super casu. Ou etre baito chez Nintendo ou tu auras les entretiens en costard cravate etc.

- Ça donne quoi au niveau des conditions de travail ? Du rapport avec les collègues et/ou clients ?

  • Ca depends de la boite. Tu as des avantages et des inconvenients. Par exemple dans ma boite les baitos n`ont pas le droit de faire d`heures sup et ont un peu moins d`heures que les autres. Par contre tu es en "bas" de l`echelle donc on peut te le faire ressentir.

- Pour le salaire, peut-on vivre des baitos ? C'est dans la moyenne basse au Japon ou...?

  • Encore une fois pas de regle generale. Ca depends du taff et de la region. J`ai vu des baito a 800円 a Osaka et 1300円 a Tokyo. Sur le papier baito et bas salaire ne sont pas forcement liee, tu peux tres bien avoir un baito a 3000円 de l`heure. tout depends de l`emploi et de tes qualifications.Enfin en regle generale on va dire qu`avec 1000円 de l`heure on ne roule pas sur l`or.

- Pour un expatrié fraîchement débarqué, dans quels secteurs a-t-il le plus de chances de décrocher un baito ?

  • Le plan le plus "facile" et le mieux paye reste prof de langue. Apres on te prendra facilement dans la restauration, kombini.

- Admettons que la personne trouve son compte dans un baito, il y a-t-il des évolutions de carrière possible ou la personne est-il condamné à rester au bas de l'échelle ?

  • On peut passer de baito a keiyakushain puis seishain. Il y a des entretiens supplementaires a passer entre ces echelons. Rentrer dans une boite en baito n`est pas forcement stupide.

- Socialement, ça renvoit quelle image de bosser là-dedans ? J'ai souvenir d'un voyage à Osaka où les clients ne prenaient pas la peine de dire "bonjour" / "merci", alors que le serveur était limite choqué que je lui adresse ces mots.

  • Ca renvoi au boulot "temporaire" un peu comme Mc do chez nous. Mais encore une fois tout depends ce que tu cherches. Dans l`imaginaire collectif japonais le chemin parfait c`est tu rentres dans une entreprise apres ta graduation et tu y restes jusqu`a 75 ans. Par contre si les gens ne te parlaient pas c`est pas parce que tu etais en baito mai parce que les japonais sont pas bavards. J`adore ce pays mais globalement c`est pas des gens hyper cool, baito ou pas.

- Quel niveau de japonais ?

  • encore une fois, depends du baito. Ca va de "japonais non obligatoire" a "N1". Comme il a ete dit plus haut N3 est pas mal pour petit baito qui va augmenter ton japonais.

Amuse toi bien au Japon :)

Message édité le 20 septembre 2019 à 09:12:03 par promethee47
Hoshikaze
Hoshikaze
MP
20 septembre 2019 à 13:33:24

Le 19 septembre 2019 à 20:43:49 Hoshikaze a écrit :
L'avantage du baito c'est que n'importe quel plouc y a accès pour gagner un peu d'argent, alors qu'en France, un travail équivalent sera considéré comme un " vrai " travail avec des sélections plus strictes.

C'est le gros problème en France, il faut faire des formations même pour des métiers qui s'apprennent sur le tas.
Même en shain ça leur pose pas de problème au Japon de former quelqu'un qui a un parcours sans rapport.

Clairement d'accord, on le connait bien le cliché du " bac +8 10 ans d'expérience quadrilingue pour être serveur limite d'âge 20 ans " en France et malheureusement il est un peu vrai quand même.
En France, t'es enfermé dans ton diplôme, après avec l'expérience tu peux un peu bifurquer vers des postes requérant des compétences similaires mais c'est pas flexible du tout, alors qu'en effet t'as pas forcément besoin d'avoir des qualifications pour apprendre sur le tas (l'expérience pro cependant, ça aide pour apprendre sur le tas), et des métiers où on apprend sur le tas bah au final y'en a quand même énormément.

Alors qu'au Japon à partir du moment où tu prouves que tu peux ganbaru, j'ai pas l'impression que les employeurs en demandent beaucoup plus (après c'est pas si simple, faut savoir le prouver aussi). Après les employeurs japonais seront aussi plus regardants sur certaines choses par rapport aux français, les trous sur le CV par exemple je pense ?

Hiji_sama
Hiji_sama
MP
20 septembre 2019 à 22:37:53

des métiers où on apprend sur le tas bah au final y'en a quand même énormément.

Le hic, c'est que bien souvent les entreprises françaises ne veulent pas / peuvent pas prendre le temps de former, elles veulent des personnes opérationnelles de suite. Sauf Orange, où j'avais passé un entretien pour intégrer un contrat pro, ils avaient l'air réglos.

Yaguara
Yaguara
MP
21 septembre 2019 à 19:59:37

Hoshi :d) Ils seront regardant sur la fac d'où tu sors.
Egalement si tu viens d'une autre entreprise il vont systématiquement te demander pourquoi tu es parti. Question piège, faut surtout passer du sucre sur le dos de son ancienne boite, et il faut aussi surtout pas donner l'impression qu'on est du genre à changer de boite facilement.

Hiji_sama :g) Je pense que le "quand on veut on peut" est particulièrement vrai ici.
Faut s'y prendre plus tôt et prévoir la formation tout simplement mais c'est culturel, on veut plutôt des gens déjà prêt au fight.

Hoshikaze
Hoshikaze
MP
21 septembre 2019 à 20:24:29

Ouais mais pour la question de la fac en tant qu'étranger on est un peu épargné à ce sujet non ?

Pour le coup au Japon si t'as pas le niveau pour les fac publiques, t'achète vraiment ton diplôme, c'est à qui claquera le plus dans la fac qui aura les meilleurs atouts en entretien peu importe ce que tu étudies.

Yaguara
Yaguara
MP
21 septembre 2019 à 21:14:33

Oui pour un étranger c'est différent.
Mais quand même je sais plus si c'était quelqu'un d'ici ou pas qui avait fait la Sorbonne et il parait que c'était un atout.

Hiji_sama
Hiji_sama
MP
21 septembre 2019 à 21:14:50

Hiji_sama :g) Je pense que le "quand on veut on peut" est particulièrement vrai ici.
Faut s'y prendre plus tôt et prévoir la formation tout simplement mais c'est culturel, on veut plutôt des gens déjà prêt au fight.

Ouais mais le gros hic d'être prisonnier de ta formation en France, c'est que vers 30 ans tu peux avoir d'autres aspirations que le boulot que tu occupes depuis quelques temps. Perso, ça m'a bien fait chier après des études de com' (BTS) de reprendre une formation en alternance de deux à l'ESJ Pro de Lille (de 27 à 29 ans hein et encore je n'étais pas le plus vieux de la classe). Tout ça pour avoir le "coup de tampon de l'école" comme m'avait dit mon rédac' chef de l'époque.
Pero, je pense que l'on peut être doué dans un domaine, foirer les études qui y conduise à cause d'une mauvaise pédagogie mais être bon sur le terrain (je ne sais pas si je suis clair là).

Hoshikaze
Hoshikaze
MP
21 septembre 2019 à 22:13:51

Le 21 septembre 2019 à 21:14:33 Yaguara a écrit :
Oui pour un étranger c'est différent.
Mais quand même je sais plus si c'était quelqu'un d'ici ou pas qui avait fait la Sorbonne et il parait que c'était un atout.

La Sorbonne doit avoir une certaine renommée internationale je suppose.

Le 21 septembre 2019 à 21:14:50 Hiji_sama a écrit :

Hiji_sama :g) Je pense que le "quand on veut on peut" est particulièrement vrai ici.
Faut s'y prendre plus tôt et prévoir la formation tout simplement mais c'est culturel, on veut plutôt des gens déjà prêt au fight.

Ouais mais le gros hic d'être prisonnier de ta formation en France, c'est que vers 30 ans tu peux avoir d'autres aspirations que le boulot que tu occupes depuis quelques temps. Perso, ça m'a bien fait chier après des études de com' (BTS) de reprendre une formation en alternance de deux à l'ESJ Pro de Lille (de 27 à 29 ans hein et encore je n'étais pas le plus vieux de la classe). Tout ça pour avoir le "coup de tampon de l'école" comme m'avait dit mon rédac' chef de l'époque.
Pero, je pense que l'on peut être doué dans un domaine, foirer les études qui y conduise à cause d'une mauvaise pédagogie mais être bon sur le terrain (je ne sais pas si je suis clair là).

Je suis d'accord, ça me rappelle ma collègue qui a du retourner en formation intensive à 35-40 piges avec deux gosses pour changer de branche.

totoronokasa
totoronokasa
MP
22 septembre 2019 à 08:03:59

Le 21 septembre 2019 à 22:13:51 Hoshikaze a écrit :

Le 21 septembre 2019 à 21:14:33 Yaguara a écrit :
Oui pour un étranger c'est différent.
Mais quand même je sais plus si c'était quelqu'un d'ici ou pas qui avait fait la Sorbonne et il parait que c'était un atout.

La Sorbonne doit avoir une certaine renommée internationale je suppose.

Perso j'ai fait la Sorbonne et c'est pas forcément un atout plus que ça. Au Japon, en tout cas ça ne parle pas plus que ça aux recruteurs comme Harvard peut faire sens par exemple. D'expérience, les recruteurs se focalisent plus sur l'expérience du candidat étranger que sur le nom de l'université. Après, ça doit surement varier selon les domaines et les entreprises auxquelles tu postules bien sûr.

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Yaguara, Yamachan
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
Pokémon Epée Amazon 44,49€
Luigi's Mansion 3 Amazon 44,49€
Pokémon Bouclier Amazon 44,49€