Menu
Ratchet & Clank 3
  • Tout support
  • PS3
  • Vita
  • PS2
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Ratchet & Clank 3  /  Tous les forums  /  Forum Ratchet & Clank 3  /  Topic fanfic : spécial harry potter 6!!  / 

Topic fanfic : spécial harry potter 6!! - Page 6

Sujet : fanfic : spécial harry potter 6!!

DébutPage précedente
Page suivanteFin
jc2526
jc2526
MP
10 janvier 2005 à 18:13:41

trop cool!!! Jadore! vivement la suite!
met des scénce de l´A.D et du cours de defense contre les forces du mal s.v.p.(ca serait cool que lupin leurs aprennent des nouveaux sort!)
:up:

clank3000
clank3000
MP
10 janvier 2005 à 18:32:25

ouè chu dac avec jc2526 mé sinon sa reste parfait

jeremyzebest
jeremyzebest
MP
11 janvier 2005 à 19:06:32

-J´ai accepté son offre et je l´ai soumis au Véritaserum. Evidemment, il s´est avéré qu´il ne mentait pas ! Alors il est retourné vers Voldemort, qui l´a puni à sa manière, mais ne l´a pas tué. Le professeur Rogue a ensuite espionné Voldemort en courrant de grands risques : Voldemort exécutait impitoyablement les traîtres...j´ai entièrement pardonné au professeur Rogue...d´ailleurs, il n´avait pas touché à ma famille !
-Ainsi, c´est comme ça que Rogue -le professeur Rogue, désolé- a gagné votre confiance.
-Le professeur Rogue est un allié très loyal à présent, répondit Dumbledore. Pour la bonne raison qu´il vient de son plein gré ici, de temps en temps, avaler du Véritaserum et confirmer qu´il m´obéit. Ca n´est pas moi qui lui demande ça, il prend l´initiative...
Harry était loin de se douter de ça de la part de Rogue !
-Et maintenant, si nous discutions de ce dont je voulais te parler avant de voir que tu fouillais dans mes souvenirs...Je voudrais te parler de tes pouvoirs, Harry...A quel point en sont-ils ?
-Hé bien, je peux faire apparaître l´éclair noir en 4 secondes, et le vortex en 8...ce pouvoir, vous l´avez déjà expérimenté : c´est celui que j´ai utilisé pour nous téléporter...
-Je m´en souviens...continue Harry s´il te plaît.
-J´ai ensuite ma Protection mentale...Je m´entraîne à faire la protection la plus solide que je le peux, et ensuite Hermione tente de la briser...elle n´y arrive en général qu´une demi-heure après...avec des sorts très puissants ! Par contre, il faudrait que je m´entraîne à protéger des amis...
-Connaissant Miss Granger, je peux certifier que ton résultat est un prodige...continue, je t´en prie...
-Après, j´ai mon pouvoir de Soins...Ce pouvoir permet de soigner de très graves blessures, que même les larmes du Phénix de peuvent guérir...
-Impressionnant, murmura Dumbledore.
-Ce pouvoir, continua Harry, je ne peux l´utiliser que sur des gens pour lesquels j´éprouve un sentiment Bénéfique...ça va de la Sympathie à l´amour -y compris l´amour-propre et l´amour familial. La lueur du pouvoir est différente selon le sentiment éprouvé.
-Je m´en doutais...aurais-tu un autre pouvoir caché ?
-Oui, j´en ai encore un...Le Doloris mental...quand je m´énerve énormément, je peux infliger un Doloris mental à ma...victime.
-Qu...quoi ? Mais c´est de la magie noire ! Harry, as-tu déjà utilisé ceci ?
-Uniquement pour me défendre, répondit hâtivement Harry.
Dumbledore poussa un grand soupir de soulagement.
-Ouf ! Maintenant, Harry, écoute moi bien ! Tu ne dois jamais utiliser ce pouvoir pour atre chose que pour te défendre, tu comprends ? jamais ! Les risques sont trop importants...
-Euh...d´accord professeur...répondit Harry. Il comprit alors qu´il pouvait partir. Dumbledore n´avait plus rien à lui dire
-Eh bien, au revoir professeur, dit Harry.
-Au revoir Harry, répondit Dumbledore.
Harry quitta alors le bureau de Dumbledore en se demandant ce qu´il allait raconter à ses amis.

Quand il entra dans la salle commune, il fut aussitôt assailli de questions par Ron et Hermione, qui avaient attendu son retour.
-Alors ? qu´est-ce qu´il voulait ?
-Pourquoi ça a duré aussi longtemps ?
-Qu´est-ce qu tu...
-Du calme ! les interrompit Harry. Dumbledore voulait juste me questionner sur mes nouveaux pouvoirs...
-Mais pourquoi est-ce que ça a duré aussi longtemps ? l´interrogea Ron.
-Parce que...Dumbledore était en retard...répondit Harry en essayait d´ôter l´hésitation de sa voix.
En plus, Harry leur avait dit une partie de la vérité...Dumbledore était bien arrivé en retard !
-Ah bon...dit Ron, déçu de cette explication logique mais peu palpitante.
Ils allèrent ensuite manger et se couchèrent. Mais Harry se sentait faible après toutes ces révélations, et il avait oublié sa protection mentale...mais sa grande maîtrise de la Legillimencie inversa la situation !

C´était comme si le temps et l´espace n´avaient aucune importance...Harry partait à toute vitesse vers une destinattion inconnue...Par quel moyen ? Il ne le savait pas !
Tout à coup, il ressentit une sensation bizarre...comme s´il entrait à l´intérieur de quelqu´un ! Cette fois-ci, Harry espionnait Voldemort...mais beaucoup mieux qu´avant ! Il ne courrait très peu de risques d´être découvert, et se sentait entièrement lucide...Harry se rappela que sa cicatrice le liait à Voldemort...et Dumbledore avait émis l´hypothèse que Voldemort pourrait s´en servir. D´ailleurs, personne n´avait songé que Harry pourrait espionner Voldemort...mais celui-ci ne se méfiait pas, car, justemement, il pensait que Harry bloquait toute communication.
Harry regarda et écouta attentivement, pour ne pas manquer une miette...une occasion pareille, ça ne donnait pas droit à l´erreur !
Voldemort était dans un lieu inconnu, et Harry ne distinguait pas grand chose à cause de l´obscurité. Soudain, quelqu´un arriva.
-Maître...commença-t-il en s´inclinant.
-Que veux-tu Macnair ?
-Je viens vous dire que tous les plans sont prêts...nous pourrons le faire dans quelques mois...
-QUELQUES MOIS ? siffla Voldemort -Harry se détachait à présent complètement de celui-ci et voyait la scène comme dans un souvenir. C´EST TROP !
-Mais mmmaître...
-Tu mérites d´être puni pour ton incompétence, coupa Voldemort. Endoloris ! s´exclama-t-il en pointant sa baguette sur le Mangemort.
Celui-ci se tortilla en hurlant sur le sol. Au bout d´un long moment, Voldemort leva sa baguette.
-Que voulais-tu rajouter ? demanda sèchement Voldemort.
-C´est que...c´était le plus court qu´on puisse faire sa risques majeurs...de plus, plus nous attendons, plus ils travailleront pour nous !
-Ah oui, c´est vrai, répondit distraitement Voldemort. Donc je t´ai torturé pour rien...mais de toute façon, j´avais besoin d´entraînement pour plus tard, dit-il sans le moindre remord. Bien travaillé...si mon plan réussit, tu seras récompensé, crois moi...Quand à moi, j´aurai les armes pour détruire Dumbledore...depuis le temps que je les cherche ! Et je me vengerai aussi de Potter...
Harry se dit que Voldemort pourrait peut-être le détecter...il faudrait mieux briser le lien, mais comment ? Au moment où Harry se posa cette question, le Révélateur lui souffla qu´il fallait juste le désirer très fort. Harry se concentra alors, pour disparaître de cet endroit. Aussitôt, il se sentit arraché au sol, et sembla voguer dans l´infini pendant des heures...avant de se réveiller brutalement dans son dortoir.Celui-ci était assez en colère.

HP11
HP11
MP
11 janvier 2005 à 19:06:54

clank3000 Posté le 09 janvier 2005 à 14:37:19
je parlé pas du style mais de l´histoire mais c´est vrai que je n´était pas très claire.

:d) Bah l´histoire non c´est pas ce que fait JK vu qu´elle n´a pas écrit ça. O_o

M´enfin, pour être un peu plus sérieux ( si toutefois c´est possible :o)) ) , je pense que tu causes de la même chose. Pour moi style et histoire c´est pas la même chose à première vue, mais comme tu en parles, oui c´est la même chose.

arkanud
arkanud
MP
12 janvier 2005 à 16:21:50

C´est cool, allez j´attends la suite d´aujourd´hui :lol:

:up:

ToLiN
ToLiN
MP
14 janvier 2005 à 16:56:56

:up:
on a plu eu signe de vie depui un momen :-(
c pr kan cette suite ? !
vite vite ! ! :)

TX_3000
TX_3000
MP
14 janvier 2005 à 22:08:19

ouais là ca traine :rire2: on la veut cette suite !

jeremyzebest
jeremyzebest
MP
15 janvier 2005 à 13:07:15

Mark était toutefois entré dans l´A.D. : il s´avérait qu´il avait un potentiel suffisant pour apprendre à se défendre. Mais Harry se comportait avec lui comme avec les autres membres de l´Armée de Dumbledore.

Un mois après, Harry se dirigeait vers son dortoir quand il rencontra Dumbledore. Le couloir était désert.
-Bonjour Harry, dit Dumbledore.
-Bonjour professeur, répondit Harry.
-Je te cherchais justement...je voulais t´informer de quelque chose, dit Dumbledore.
Harry ne prononça pas un mot.
-Nous en avons appris plus sur les projets de Voldemort, continua Dumbledore. Tout d´abord, il projette de lancer une attaque massive. Beaucoup de ses fidèles et de ses autres alliés l´accompagneront...
-Mais où ira-t-il, professeur ? questionna Harry.
-D´après nos renseignements, il projette d´attaquer un endroit assez bien gardé...mais on ignore encore lequel...
-Qu´allez vous faire professeur ? demanda Harry.
-Chercher à en apprendre davantage...nous devons faire échouer le plan de Voldemort ! Tu ne peux rien faire de plus Harry...maintenant va te coucher...
-D´accord professeur...répondit Harry, déçu. Bonne nuit !
-Bonne nuit Harry, dit Dumbeldore.
Harry alla se coucher, mais prit soin de se protéger mentalement avant de s´endormir !

Le temps passait encore à Poudlard, et le jour du match approchait...l´équipe de Gryffondor s´entraînait énormément. Le tension montait entre les Gryffondors et Serpentard. McGonagall ne donna aucun devoir aux Gryffondors pour les soutenir. Les Serpentards, de leur côté, multipliaient les coups bas, soutenus par la passivité de Rogue...

Un soir, en se couchant, Harry eut l´impression que quelque chose allait se passer la nuit...sûrement un coup du Révélateur...Harry s´endormit assez rapidement, et fit un rêve...
Il était sur un arbre...mais il ne savait pas ce qu´il était exactement...il devait être très petit, car il se trouvait sur une branche, et celle-ci lui paraissait très proche...
Harry vit ensuite un trou dans l´arbre, il y entra. Il trouva un refuge confortable et acceuillant...Harry sentit soudain son estomac lui rappeler un besoin : la nourriture. Il sortit donc et trouva des noisettes. Il en mangea quelques unes puis enterra le reste. il n´aurait aucun mal à les retrouver, non ?
Tout à coup, Harry eut l´impression de sortir du petit corps. Quand il regarda ce dernier, il vit...
-Un écureil ! s´exclama Harry.
Mais que signifiait ce rêve ? Harry le comprit en un instant : il allait se transformer en écureil, il en était sûr et certain !
Harry vit le décor se fondre petit à petit...puis ce fut le noir complet...

Le lendemain matin, Harry se leva et se souvint de son rêve...
" Ca n´était pas un rêve mais une vision, se dit-il. je me demande ce qu´on vu Ron et Hermione..."
Il descendit dans la salle commune et attendit patiemment ses amis. Quand ils arrivèrent, tous tentèrent de prendre la parole en même temps.
-J´ai fait un rêve bizarre...
-Hier il s´est passé une chose...
-Devinez qu´est-ce qu´il est arrivé hier, pendant la nuit ?
-Du calme ! ordonna Harry. Un seul à la fois...
Ron et Hermione s´étant tus, Harry leur raconta son rêve. Puis ce fut le tour de Ron.
-J´étais à la montagne...je mangeais de l´herbe, et j´aimais ça ! Ensuite, j´ai trouvé qu´il faisait froid, j´ai estimé que j´étais assez gros, alors je suis rentré dans mon terrier et j´ai hiverné...et j´ai vu que j´étais une marmotte ! dit Ron, vaguement indigné d´être associé à un animal mangeant et dormant beaucoup !
-Quand à moi, j´étais sur un arbre, et tout à coup j´ai pris mon envol ! C´était vraiment merveilleux ! s´exclama Hermione. Après, j´ai vu un lièvre...je lui ai foncé dessus en piqué, et je l´ai mangé ! En plus, j´aimais le goût que ça avait ! Heureusement qu´on n´a vu que les animaux dans leur milieu naturel...je ne tien pas à manger du lièvre ! Enfin, peu après, j´ai vu mon animal. C´était un aigle royal.
-Je pense que maintenant, on peut amorcer la transformation sans risques, dit joyeusement Ron.
-Je vais d´abord voir ce qu´on devra faire après, annonça Harry.
Il remonta dans son dortoir, sortit le livre des Maraudeurs et continua sa lecture.

Une fois qu´on a amorcé la transformation, on ne peut plus revenir en arrière. Il faut chaque jour se concentrer au moins une demi-heure sur l´animal. Plus on se concentre puissemment, plus on arrivera à se transformer rapidement.
En effet, au bout d´un moment, le futur Animagus peut se transformer en se concentrant sur son animal...mais cette transformation peut arriver tard au début, c´est normal. Plus on progresse, plus on se transforme vite. Après beaucoup d´entraînements intensifs, la transformation est quasi-immédiate.
ATTENTION CEPENDANT : SI ON AMORCE LA TRANSFORMATION ET QU´ON NE S´ENTRAINE PAS, LES EFFETS SERONT DESASTREUX
Si un futur Animagus n´amorce pas sa transformation, les effets de la potion d´Animagus se dissiperont un ou deux mois après avoir découvert l´animal.

" Autrement dit, si on amorce la transformation, on sera obligés de s´entraîner ou il nous arrivera...des choses désatreuses ! " se dit Harry.
Il redescendit et mit ses amis au courant des efforts que cela demandait de devenir Animagus.
-Pas étonnant que presque personne n´essaie ! s´exclama Hermione. Avec tous les risques qu´il y a !
-Alors ? demanda Harry. Vous voulez continuer ou arrêter ?
-Je me demande comment Quedver a eu le courage de faire ça ! ricana Ron.
Bien que Ron n´avait pas l´intention de comparer Hermione à Quedver le traître, Hermione se rendit compte que si elle abandonnait alors que ses amis continuaient, elle serait pire que Queudver !
-En tout cas, moi je continue ! dit-elle fièrement. Si cet ignoble traître et lâche l´a fait, tout le monde peut le faire !
-Je savais qu´on pouvait compter sur toi Hermione, répondit Harry avec un grand sourire. Et toi Ron ?
-Moi aussi bien sûr, mon vieux ! s´exclama Ron.
-Donc nous sommes tous les trois d´accord ! D´ailleurs, nous devrions amorcer la transformation maintenant, car nous somems en pleine forme !
-Je suis prêt ! dit Ron.
-Moi aussi, dit Hermione.
-Parfait ! Eh bien, amorçons !
-ANIMAGUS ! s´exclamèrent-ils en coeur après avoir vérifié que le dortoir était désert.
Le bout de leur baguette se mit alors à briller de plus en plus intensément, puis il y eut un flash lumineux. Les trois amis se regardèrent, mais il n´y avait évidemment aucun changement. Ceci rassura grandement Hermione.
-Ouf ! s´exclama-t-elle. Nous avons tous réussis !
-Tu en doutais ? répliqua Ron, très content d´avoir réussi lui-aussi.
-Bon, dit Harry. C´est super que nous ayons réussi à amorcer la transformation...mais n´oubliez jamais de vous entraîner une demi-heure minimum par jour...ceci passe avant les devoirs ! ajouta-t-il à l´adresse d´Hermione.
-Heu...d´accord Harry, répondit-elle.
-Bien ! Maintenant, on ferait bien de se préparer...et de commencer à s´entraîner ! On a été tellement pris par nos visions qu´on ne s´est pas aperçus qu´il était cinq heures du matin !
Ils se préparèrent, puis se concentrèrent sur leur Animagus...le temps passait assez lentement, mais c´était nécessaire pour leur transformation ! Après un long moment passé à s´entraîner, ils s´arrêtèrent, puis allèrent manger et assister à leurs cours.

Le temps se déroulait normalement, il n´y avait aucun signe de Voldemort. Harry passait à présent le plus clair de son temps libre à s´entraîner pour sa transformation. En effet, ses pouvoirs cachés semblaient avoir des limites...Harry pouvait faire apparaître l´éclair noir instantanément, mais ne pouvait créer le vortex en moins de 4 secondes. Il était parvenu à se protéger mentalement pendant une heure entière contre les puissantes attaques d´Hermione et il arrivait à soigner ses amis presque instantanément. Harry n´avait donc pas beaucoup de soucis à se faire par rapport à ses pouvoirs...
En revanche, il devait s´entraîner de plus en plus au Quidditch, car Malefoy aussi s´entraînait d´arrache-pied pour battre les Gryffondors...
Et le reste de son temps libre, Harry se concentrait sur un écureil...sans obtenir de résultats, d´ailleurs !

ps: Désolé d´avoir été si long j´ai eu des problèmes ( Enfin... Pas des problèmes mais j´avais plein de controles...)

ToLiN
ToLiN
MP
15 janvier 2005 à 14:23:58

excellen bravooooo :-)
J´avai vu juste ds ma tete pr leur animaux
pr Harry jpensai ke ct un écureuil
pr Hermionne je prensai égalemen ke ct un aigle ct pa tro dur :oui:
par contre pr Ron jaurai di un lapin mé Hermione l´aurai bouffer :lol:
Sinon c hibernation pa hivernation il me semble :ok:

jeremyzebest
jeremyzebest
MP
15 janvier 2005 à 14:59:17

a oui je croi j´ai du faire une faute de frappe!! mais kan meme ça me dit qq chose hivernation... nn ta raison

arkanud
arkanud
MP
15 janvier 2005 à 16:20:30

Aaaaaa, il est cool ce chapitre, ya peu d´action, mais on connait les animagus.
Moi j´aurais dit un renard pour ron ( le roux des cheveux et puis c´est aussi un terrier)

Pour hermione j´aurais dit une chouette pcq tu as dit qu´elle etait heureuse la nuit dans son reve.

Et pour harry j´avais aucun idée^^ ( sauf qu´en ta parler des noisettes^^

jc2526
jc2526
MP
15 janvier 2005 à 16:41:09

jaurais aimé mieux un phénix q´un écureil mais en tous cas

quark69
quark69
MP
15 janvier 2005 à 19:47:55

une fois de plus genial

jeremyzebest
jeremyzebest
MP
15 janvier 2005 à 20:06:28

=================================
Chapitre Douze : La Rage du Lion

=================================

Le match de Quidditch approchait encore...il ne restait plus que deux semaines avant le jour fatidique ! Pendant ce temps, les membres de l´équipe de Gryffondor s´entraînaient dur...et se détendaient parfois ! Ainsi, quand Harry se téléporta de nouveau au Chemin de Traverse et alla dans la boutique de Fred et Georges, il acheta tout un assortiment de farces et attrapes telles que des sucres explosifs, de l´encre insulteuse, quelques baguettes farceuses...il était tellement chargé ( il avait aussi acheté des Déflagrations Deluxe et des marécages portatifs) qu´il dut trouver un coin sombre assez proche et se téléporter incognito avec ses achats dans son dortoir...
Les Serpentards faisaient tout pour mettre l´équipe des Gryffondors hors d´état de jouer. Harry avait l´habitude, et Ron aussi, mais les nouveaux joueurs devaient se méfier à chaque couloir...heureusement, les Serpentards se manifestèrent beaucoup moins quand Harry lança un sort de Crache-Limaces à l´un d´entre eux !

Harry eut confirmation qu´il avait atteint la limite de ses pouvoirs cachés : il ne lui servait plus à rien de s´entraîner pour les améliorer...Il ne s´entraînait donc qu´une dizaine de minutes par semaine, juste pour ne pas perdre ce qu´il avait durement acquis.

Harry continuait d´entraîner les membres de l´A.D. à l´attaque et la défense. Ceux-ci rataient rarement leurs sorts et parvenaient souvent à faire apparaître un grand bouclier argenté...Harry tentait à présent de les initier au Sortilège de Confusion, mais ils y arrivaient difficilement...

En cours d´Occlumancie et de Legillimencie, Harry était extraordinaire. Celui-ci savait cependant qu´il ne progresserait plus, ses pouvoirs cachés ayant atteint leurs extrêmes limites...En Potions, Métamorphose et Enchantements, Harry restait fort, tandis qu´il ne se souciait même plus de l´Histoire de la magie et de la Botanique, même avec les regards exaspérés d´hermione pendant les cours.

Quand à sa transformation en Animagus, Harry avait reconsulté le livre pour trouver ce que Ron, Hermione et lui-même devraient faire plus tard.

Entre le moment où l´on amorce la transformation et le moment ou l´on est à proprement parler un Animagus, il y a du temps et de l´entraînement. A force de s´entraîner, un futur Animagus voit sa silhouette vaciller pendant ses séances, puis reprendre sa forme initiale. Plus on s´entraîne, plus la silhouette se déforme en animal...quand on a réussi à se transformer complétement et parfaitement, on est un Animagus, et on peut, encore en s´entraînant, se métamorphoser à volonté !
Bonne chance !
Les Maraudeurs
( suivaient de très longues descriptions sur l´état d´Animagus, comment se contrôler, et d´autres aspects pratiques...)

Il ne restait donc plus à Harry, Ron et Hermione de s´entraîner longuement...

Le match de Quidditch était pour dans deux jours, et la tension était palpable entre Gryffondor et Serpentard. Jamais les élèves des deux maisons n´avaient autant voulu donner une leçon aux Serpentards et gagner la coupe ! Même si les Serpentards avaient arrêté leurs tentatives d´intimidation, ils restaient menaçants...Ce qui n´empêchaient pas les Gryffondors de bavarder joyeusement à leur table en encourageant leur équipe à gagner ! Les Serpentards, eux, ne s´encourageaient pas, comme si ils considéraient le match gagné d´avance.

La veille du match, Harry et Ron eurent beaucoup de mal à dormir...ils pensaient tous deux au match du lendemain.
-Enfin, dors Ron ! dit Harry.
-Tu peux parler toi ! répondit sarcastiquement Ron.
Ils arrêtèrent de discuter et s´endormirent au bout d´une demi-heure...

Le lendemain matin, ils se réveillèrent assez tôt, malgré le fait qu´ils avaient presque passé une nuit blanche.
-C´est le jour J, dit nerveusement Ron.
-Du calme Ron ! s´exclama Harry. On va gagner ce match comme on a gagné les autres. Si notre équipe jouait mal, on aurait une petite chance de perdre, mais là je n´ai aucun souci !
-Euh...merci Harry, répondit Ron.
Ils descendirent dans la grande salle, où ils croisèrent Hermione.
-Salut vous deux ! dit-elle en les voyant. Alors, prêts pour le match ? Harry, ne mets pas trop de temps à gagner, je dois faire mes devoirs, mais je préfère d´abord aller vous voir.
Harry fut partagé entre l´exaspération que lui causait Hermione quand elle s´occupait de ses devoirs et l´admiration pour la sorcière, qui restait impassible malgré l´effervescence présente dans tout le château. Mais Harry n´eut pas le temps de prolonger ses pensées, il devait rejoindre son équipe au vestiaire !
Arrivé là-bas, Harry vit que toute l´équipe était présente. Il prit alors la parole.
-Et voilà. On est ici après s´être beaucoup entraînés et après avoir gagné deux matches. Si on gagne ici, on aura la Coupe ! Pour gagner, vous aurez juste à jouer comme pendant les entraînements ! Vous pouvez utilser toutes les tactiques et feintes que je vous ai apprises. Bon courage !
Là-dessus, l´équipe se dirigea vers le terrain, leur balai à la main. Une fois arrivé, Harry vit de nouveau cet immense terrain avec les estrades multicolores. Il vit en face l´équipe des Serpentards. Tous très grands et forts, à part Malefoy. Celui-ci ricana, sans doute pour déstabiliser Harry.
-Les Capitaines, vous vous serrez la main ! ordonna Bibine.
Montague et Harry s´avancèrent. Montague tenta d´écraser les doigts de Harry, mais celui-ci ne broncha même pas. Ils reculèrent ensuite et prirent place.
Bibine siffla. Les quatorze joueurs tapèrent alors sur le sol et décollèrent aussitôt.
-Vous assistez au dernier match de la Coupe de Quidditch des Quatre Maisons, commença le commentateur. Comme d´habitude, l´équipe de Serpentard se distingue par la taille physique de ses joueurs. On ne peut pas en dire autant sur l´intelligence... -désolé professeur.
Harry survolait le terrain à la recherche de la précieuse balle dorée. Mais il ne se faisait pas d´illusion : il n´allait pas l´apercevoir peu de temps après qu´elle ait été lâchée !
-Et Ginny Weasley est en possession du Souafle ! s´exclama le commentateur. Elle part vers les buts de Serpentard...un cognard file dans sa direction...et elle l´évite ! Ah, cette fois-ci ce sont deux Poursuiveurs de Serpentard qui foncent sur elle...elle passe le Souafle à Lavande, qui s´approche des buts...elle passe à Parvati...vas-y, marque !
Il y eut une ovation dans la tribune rouge et or.
-ELLE MARQUE ! s´exclama le commentateur. Dix à zéro pour Gryffondor !
Harry essayait d´apercevoir la petite balle dorée, et parcourait tout le terrain sans la trouver.
-Un Poursuiveur de Serpentard est en possession du Souafle...il file vers les buts de Gryffondor...Oh ! Bien joué...heu...Crivey !
Harry distingua l´un des frères Crivey qui brandissait fièrement sa batte. Le Poursuiveur de Serpentard ne semblait pas très en forme...
-Lavande récupère le Souafle...un Poursuiveur essaye de lui prendre le Souafle...ils montent, et...feinte de Porskoff ! Ginny attrape le Souafle et part en direction des buts...vas-y Ginny ! Oh non...
Montague venait de bloquer le tir. Mais Harry n´y fit pas attention, car il avait vu le Vif d´Or ! Il le poursuivit et s´en approcha rapidement. Mais juste quand il allait l´avoir, un Cognard percuta sa main, et le Vif d´Or s´eclipsa. Harry se concentra sur sa main, une lueur rose apparut dessus, et en quelques secondes, elle fut guérie. Mais tout ça lui avait complétement fait perdre la trace de la balle dorée.
-Un Poursuiveur de Serpentard attrape le Souafle, reprit le commentateur, il part vers les buts...va-t-il faire une passe à son coéquipier ? Non ! Il préfère garder la balle pour lui. Tous les même ces Serpentards... -désolé professeur ! Il arrive aux buts...vas-y Ron, bloque le ! Oh non...
Les Serpentards applaudirent leur Poursuiveur.
-Dix points partout, annonça tristement le commentateur. Parvati a le Souafle ! Elle le passe à Lavande, qui le repasse à Parvati...elles progressent très vite ! On dirait une nouvelle tactique...
En effet, Harry avait tiré cette tactique des sports Moldus...Ginny rejoignit les deux autres et arrivèrent très vite aux buts en se passant constamment le Souafle.
-Elle vont tenter de marquer...Ginny lance le Souafle...le gradien va le rat...Ca alors !
Parvati était arrivé par dessous et avait pris la balle rouge.
-Parvati rattrape la balle ! Elle la lance à Lavande, et ELLE MARQUE ! Vingt à Dix en faveur des Gryffondors ! Un Poursuiveur des Serpentards a la balle...Il part vers les buts...mais il est encerclé par les frères Crivey ! Il passe le Souafle à son coéquipier...Sûrement parce qu´il a peur de recevoir un Cognard en pleine figure ! -désolé professeur. Un Cognard se dirige vers l´un des frères Crivey...et il l´envoie vers le porteur du Souafle ! Bravo Crivey, excellent tir !
Un des frères Crivey avait en effet envoyé un Cognard droit sur un Serpentard, qui parraissait mal en point !
-Le troisième Poursuiveur de Serpentard récupère le Souafle...vas-y Ron, empêche-le de marquer ! BRAVO RON ! Ron Weasley envoie le Souafle à Parvati, qui le passe à Lavande...elle descend...et envoie le Souafle à Ginny, qui est au dessus ! Le Poursuiveurs de Serpentard se sont lamentablement fait piéger par cette superbe stratégie -désolé professeur, je voulais dire que Parvati a fait échouer les Serpentards...Ginny renvoie le Souafle à Lavande...Elle part vers les buts...un Batteur de Serpentard veut la bloquer...CA ALORS ! C´EST SCANDALEUX ! s´exclama le commentateur.
En effet, le batteur avait délibérément frappé Lavande, même s´il disait à une Mme Bibine furieuse qu´il avait cru voir un Cognard...Lavande était en piteux état...Harry s´approcha d´elle et tendit sa main. Une lueur bleue de sympathie apparut, et Lavande, que Harry n´avait pu guérir entièrement du fait du peu de temps qu´il avait, fut quand même assez bien soignée.
-Mme Bibine est furieuse, reprit le commentateur. Eh...oui, elle donne un penalty bien mérité -désolé professeur- aux Gryffondors ! Ginny tire ce penalty...ET ELLE LE MARQUE ! Trente à dix pour les Gryffondors !

Le match se poursuivit en devenant de plus violent. Les Batteurs de Serpentard frappaient tout ce qui bougeait : ils frappèrent même un de leurs coéquipier ! De leur côté, les Gryffondors se montraient aussi acharnés, aussi désireux de gagner. Les points se succédaient à une vitesse incroyable. Gryffondor mena d´abord cinquante à vingt, puis les Serpentards remontèrent et dominèrent quatre-vingt-dix à soixante-dix...puis les deux équipes arrivèrent à cent dix points...

pastouf
pastouf
MP
15 janvier 2005 à 20:57:34

Salut!!Je suis nouveau mais j´ai lu cette potterfiction et je l´aie trouvée géniale.Continue!

arkanud
arkanud
MP
16 janvier 2005 à 11:31:22

Voila, j´ai lu c´etais genial comme d´hab quoi :lol:

Allez continue :up:

jeremyzebest
jeremyzebest
MP
16 janvier 2005 à 12:34:27

==================================================

Chapitre Treize : La Commission des Sortilèges Expérimentaux

==================================================

Il ne restait que quelques semaines avant le fatidique retour chez les Dursley. Harry se disait toutefois qu´il aurait dorénavant bien plus de liberté, grâce à ses pouvoirs normaux et cachés !

Harry s´entraînait encore avec ses pouvoirs cachés, dans l´espoir de passer les limites. Il y arriva avec le vortex, qui apparut au bout de trois secondes ! Sa protection mentale, elle, devenait de plus en plus dense, et quand Harry tomba de son lit en pleine nuit alors qu´il avait protegé son esprit, il sentit un choc beaucoup moins fort que ça n´aurait dû être...Son pouvoir de soin devenait encore plus rapide, lui aussi.

Harry, Ron et Hermione continuaient évidemment à s´entraîner pour devenir Animagi, et leurs silhouettes vacillaient légèrement quand ils se concentraient, mais ça restait très dur. Ils n´avaient aucune idée quand au moment où ils pourraient se transformer à volonté !

Le temps que Harry ne passait pas à ses entraînements secrets, il le passait pour faire ses devoirs, ou faire une petite partie de Quidditch de temps en temps.

Sirius manquait à Harry, mais celui-ci, avec tous ses entraînements et devoirs, n´avait pu lui rendre visite. Un jour où il n´avait aucun devoir et qu´il s´était assez entraîné, il se dit que c´était le bon moment pour le faire. Il alla trouver Ron et Hermione et leur proposa de venir avec. Ceux-ci acceptèrent avec empressement, ravis de revoir le parrain de Harry.

Harry se concentra alors sur la maison de Sirius, et en trois secondes le vortex apparut. Ron et Hermione y entrèrent, suivis de Harry qui pénétra tranquillement dans le trou noir.

Le décor se fondit dans un tourbillon de lumière noire, et Harry se sentit transporté une fois de plus par une force mystérieuse. Cela sembla durer un instant et une éternité à la fois. Enfin, les trois amis atterrirent sur un sol dur, entourés de brume sombre qui se dissipait déjà. Un homme les regardait avec une expression ahurie. Sirius Black n´avait pas encore vu comment Harry arrivait, apparemment ! Enfin, il se ressaisit, et un sourire éclaira son visage.
-Salut Harry ! dit-il.
-Salut Sirius ! s´exclama Harry. Alors ? Comment tu vas en ce moment ?
-Très bien ! Comme je suis censé être mort, Voldemort -Ron grimaça- ne se méfie pas de moi ! Ca me permet de sortir souvent pour faire des missions pour le compte de l´Ordre !
-Dis Sirius, demanda Harry. Est-ce que tu sais quelque chose à propos de ce que prépare Voldemort ?
-Nous cherchons encore où il veut aller, mais nous savons qu´il cherche quelque chose...qui doit être un ou des sorts, répondit Sirius.
-Mais comment peut-il chercher un sort ? demanda Harry. En plus, Dumbledore est mis au courant des derniers sorts inventés...
-On ne le sait pas, répondit Sirius. J´espère qu´on trouvera assez vite, parce que Voldemort doit être sur le point de réaliser son plan !
-Ah bon, dit Harry d´un air absent, car il venait d´avoir une idée. Bon, Sirius, on doit partir, on est pas censés être là...
-Au revoir Sirius, dirent Ron et Hermione, un peu surpris que Harry parte déjà.
-Au revoir vous trois ! répondit Sirius. C´est presque triste que Ombrage soit partie, Harry...sinon tu aurais pu encore organiser un club illégal sous son nez ! Sois prudent quand même, ne fais rien d´irréfléchi maintenant que Dumbledore contrôle la situation !
Sirius repartit alors voir Buck, et Harry se concentra sur la Salle sur Demande, pour éviter d´être vu en arrivant. L´éclair noir apparut au bout de trois secondes, et le trio s´avança dans le trou noir pour se faire ramener à Poudlard.

Arrivés là-bas, la première réaction de Ron et d´Hermione fut de demander à Harry pourquoi il était parti si vite.
-Parce que je voudrais que l´on s´entraîne plus pour devenir Animagus, répondit Harry.
Même si sa réponse était assez douteuse, elle suffit aux amis de Harry.
-Très bonne idée Harry ! s´exclama Hermione, ravie de voir que Harry se mettait à travailler davantage, même si c´était sur quelque chose d´illégal.
Ils s´entraînèrent donc, puis allèrent manger et se coucher. Harry hésita longuement, et décida d´éxecuter son plan. Celui-ci consistait tout simplement à " oublier" de se protéger mentalement et à tenter d´infiltrer les pensées de Voldemort...c´était risqué, mais le jeu en valait la chandelle. Harry se coucha donc en se concentrant sur Vomldemort, et s´endormit rapidement.

Il se sentit de nouveau emmené dans un endroit obscur, il se dirigeait vers quelqu´un, vers le corps de quelqu´un ! Celui de Voldemort...Il entra dans le corps et s´aperçut qu´il était dans la même salle que l´autre fois, toujours aussi sombre...
-Bien, dit Voldemort -Harry quitta rapidement son corps de peur d´être repéré. Vous êtes tous là...demain soir, j´éxécuterai mon plan. J´espère que vous êtes tous prêts !
-Oui maître, répondirent les Mangemorts présents à l´unisson.
-Tant mieux pour vous ! reprit Voldemort. Vous avez tout arrangé, je présume ?
-Oui maître, répétèrent les Mangemorts.
-Dans ce cas, mon plan ne peut que réussir...j´aimerais bien voir la tête du vieux fou lorqu´il s´apercevra que j´ai pris l´arme sous son nez, dans la salle de la Commission des Sortilèges Expérimentaux, au Ministère de la Magie...s´il s´en aperçoit ! Ils préfèreront le laisser mourir plutôt que de lui révéler ce qu´ils cachent ! Le vieux fou sera mort sans que je laisse ne serais-ce qu´une seule trace...et sans cet amoureux des Moldus, Potter sera vulnérable...
Harry prit le risque de rester, même si Voldemort, en pensant à lui, pouvait le repérer...Bien lui en prit.
-En fait, nous irons dès ce matin, puisqu´il n´y aura aucun problème...
Harry était perplexe. Comment Voldemort pouvait aller au Ministère de la Magie sans se faire repérer ? Voldemort répondit à la question silencieuse de Harry, comme s´il avait lu dans ses pensées.
-Notre plan visant à rendre le Ministère désert est un succès ! Demain, il n´y aura pas un chat là-bas ! Alors nous passerons par la porte secrète, je prendrai les armes, je tuerai Dumbledore et je pourrais enfin éliminer Potter ! Potter...maudit Potter.
" Oh oh...se dit Harry. Là je risque très gros, il vaut mieux que je parte..."
Il se concentra donc sur sa chambre, et sentit qu´il quittait le sol. Il se dirigeait vers son propre corps, tout en réfléchissant à ce qu´il venait d´apprendre.

Harry se réveilla en sursaut, à l´aube. Il repensa immédiatemment à sa vision. Voldemort allait venir dans une ou deux heures au Ministère de la Magie ! Il devait prévenir Dumbeldore ! Sur-le-Champ ! Il descendit donc en vitesse et arriva près de la gargouille qui gardait l´entrée du bureau du directeur.
-Chocogrenouille ! s´exclama Harry.
La gargouille pivota alors et Harry s´engouffra immédiatement dans le passage. Il frappa à la porte de Dumbledore. Dès qu´il entendit " Entrez", Harry ouvrit la porte et vit Dumbeldore, qui semblait s´être réveillé il y a peu de temps...
-Bonjour Harry, dit Dumbledore. Que veux tu ?
-Bonjour professeur, répondit rapidement Harry. Hier je suis allé voir Sirius, et il m´a dit que l´Ordre cherchait à savoir où Voldemort allait venir.
-C´est exact, répondit Dumbeldore, légèrement surpris. Continue, je t´en prie.
-Alors je me suis demandé si je ne pouvais pas le savoir par moi-même...en allant me coucher hier soir, je ne me suis pas protégé mentalement...
-Harry ! l´interrompit Dumbledore. Il ne fait jamais faire ça ! C´est extrêmement risqué...
-Je sais professeur, répondit piteusement Harry. Mais je l´ai fait, en me concentrant sur Voldemort...Ca a marché, car je me suis retrouvé dans la même pièce que la denière fois.
Dumbledore sembla soudain interressé.
-Qu´as-tu appris ? lui demanda-t-il.
Harry lui répéta ce que Voldemort avait dit.
-QUOI ? s´exclama Dumbledore. Mais il n´y a pas une seconde à perdre ! Voldemort peut être là-bas d´un instant à l´autre !
Il sortit alors le même miroir que Harry avait vu dans la Pensine.
-Ici Dumbledore. J´appelle d´urgence l´Ordre du Phénix.
La surface du miroir se brouilla alors.
-Qu´y a-t-il Dumbledore ? demanda une voix que Harry reconnut comme étant celle de Maugrey Fol´Oeil.
-Pourquoi vous nous avez appelés en urgence ? demanda une voix inquiète, sûrement celle de Mrs Weasley.
-La situation est grave...Voldemort s´apprête à attaquer le Ministère ce matin...la Commission des Sortilèges Expérimentaux, plus précisément. Ils ont l´air de nous cacher quelque chose...
-Ce matin ! s´exclama un autre voix, peut-être celle de Lupin. Que devons nous faire Dumbledore ?
-Il faut se préparer rapidement et y aller. On ne peut pas le laisser faire ! répondit Dumbledore.
Il se tourna ensuite vers Harry.
-Harry, dit-il, quoi qu´il arrive, ne fais rien de dangereux ! Reste à Poudlard et attend notre retour. Même si ce que tu as fait nous a été utile, je t´interdis de recommencer ! Est-ce compris ?
-Oui professeur, dit Harry à voix basse.
-Bien ! Maintenant, je te laisse, Harry. Reste dans le château et n´y bouge pas ! répéta Dumbledore.
Fumseck vint alors sur l´épaule de Dumbledore, et ils disparurent dans un éclat doré. Harry partit rapidement du bureau du directeur et alla retrouver Ron et Hermione. Il eut du mal à réveiller Ron, mais y parvint, et se rendit compte que pour réveiller Hermione il fallait monter dans son dortoir, inaccessible aux garçons. Harry trouva rapidement la parade : il se téléporta au sommet de l´escalier et arriva devant une porte en bois. Il l´ouvrit silencieusement et trouva les quatre filles endormies. Il réveilla rapidement Hermione sans déranger les autres.
-Harry ! s´exclama Hermione quand elle le vit. Puis s´apercevant que les trois autres filles dormaient encore, elle parla à voix basse.
-Hermione, viens vite !
-Mais qu´est-ce que tu fais là ? demanda l´interressée.
-Pas le temps de t´expliquer ! Descends vite !
Hermione obéit, un peu déconcertée, et trouva un Ron à moitié endormi dans la salle commune. Harry leur expliqua rapidement les évènements. Lorqu´ils eurent tous entendu, Harry poursuivit :
-Ils arriveront sûrement trop tard...les temps qu´ils se préparent...
-Mais Harry ! s´exclama Hermione. Dumbeldore t´a formellement interdit d´y aller !
-Oui, et l´année dernière, ses cachotteries auraient pu tuer Sirius ! Il faut absolument y aller !
-Mais Harry, demanda Ron. Qu´est-ce qu´on pourrait faire ?
-Eh bien grâce à l´A.D. et à mes pouvoirs cachés, on est suffisemment entraînés pour leur résister !
-Harry...reprit Hermione. On ne sait pratiquement rien de la situation...
-L´Ordre non plus ! Je te dis qu´il faut absolument y aller ! D´ailleurs, si vous ne m´accompagnez pas, j´irai tout seul !
-Oh non Harry, dit Hermione. Ne fais pas ça...
Harry l´ignora et demanda à Ron.
-Et toi ? Tu veux m´accompagner.

ToLiN
ToLiN
MP
16 janvier 2005 à 13:23:57

je sai pa prk je le sen mal le coup de la baguette farceuse :lol:
Encore une fois c génial :ok:
on sen kon approche du but ! !!
:)
Vite vite la suite ! !!

clank3000
clank3000
MP
16 janvier 2005 à 16:23:09

ouè au début c t un peu lent mais c´est comme un livre maintenant on peut plu s´en passer c trop cool méga génial continue :ok:

arkanud
arkanud
MP
16 janvier 2005 à 17:54:56

c´est vraiment génial continue comme ca!!!

On sent la fin du book, j´espere que tu feras le 7 après?

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, TARDYL1973, MamYume, Galactico, ]Faustine[, Latios[JV]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres