Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Actualités  / 

Topic L'identita nationale selon Azouz Begag..

Sujet : L'identita nationale selon Azouz Begag..

Page suivanteFin
joscrin_bis
joscrin_bis
MP
26 décembre 2009 à 23:19:34

... c'est sans les Chinois

note : La lecture de l'article nécessite une inscription (2 sec pas plus)

Identité nationale: les leçons de français d’Azouz Begag
Christian Lecomte

Issu de l’immigration, l’ancien ministre de Jacques Chirac, devenu candidat centriste, apporte sa contribution critique au débat

Salle du chef-lieu à Pringy (près d’Annecy) en fin de semaine passée. Cent vingt personnes assistent à une réunion publique d’Azoug Begag. L’ancien ministre chargé de la Promotion de l’égalité des chances de 2005 à 2007 est aujourd’hui le candidat du MoDem (Mouvement Démocrate, centre) à la présidence de la région Rhône-Alpes pour les élections de mars 2010. Il bat «les campagnes et montagnes» avec visiblement beaucoup de plaisir. Les nombreux dérapages racistes qui polluent le débat sur l’identité nationale voulue par Nicolas Sarkozy tombent, il est vrai, presque à pic pour ce Lyonnais d’origine algérienne adepte de la «discrimination positive» et défenseur acharné des banlieues.

«Franchouillard xénophobe»

Lui-même a grandi dans un bidonville. Il a écrit en 1986 le très remarqué Gone du chaâba, un récit d’enfance dans les cités. Celui qui décrochera un doctorat en économie sur le thème «L’immigré et la ville» et deviendra sociologue va ensuite publier une vingtaine d’autres ouvrages dont en 2007 Un mouton dans la baignoire, titre qui reprend des propos de Nicolas Sarkozy fustigeant les pratiques de certains musulmans.
Publicité

Le chef d’Etat français est désormais la cible de toutes ses attaques. «Racaille, Kärcher, voilà des mots qui maltraitent la langue française, qui outragent son identité, lâche-t-il. Moi, j’ai pris goût à cette langue avec Brassens, Brel et Aznavour.» Il rend hommage à son père émigré en France en 1947, «analphabète et unité de main-d’œuvre toute sa vie» qui lui martelait que son unique devoir était «d’être le meilleur des meilleurs à l’école». Il le fut tout en se posant la question du devenir «des 39 autres de la classe». Pour y répondre, Azouz Begag combinera des fonctions de chercheur au CNRS et d’enseignant. Puis de politicien.

C’est Dominique de Villepin, alors premier ministre de Jacques Chirac, qui le fait entrer au gouvernement en 2005. Mais entré en conflit ouvert avec Nicolas Sarkozy qui le surnomme «Vidéo Begag» et l’actuel ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, «ce franchouillard xénophobe qui, pendant le Conseil des ministres, mimait le geste de m’égorger», Azouz Begag démissionne deux ans plus tard pour ne pas perdre son âme. «J’ai dit au revoir à mes 13 000 euros (19 500 francs) mensuels, à la voiture officielle, j’ai pris le train et je suis rentré à Lyon» raconte-t-il. «Etre Français, justifie-t-il, ce n’est pas flatter le FN (Front National, extrême droite), c’est dire non comme le fit le résistant Jean Moulin face au nazisme ou de Villepin lorsqu’il déclara en 2003 à la tribune de l’ONU qu’il ne fallait pas aller faire la guerre en Irak.»

Ce soir-là en Haute-Savoie, il ne sera en fait que peu question de son programme pour la région Rhône-Alpes. Le candidat centriste souhaite d’abord, le temps d’une campagne, s’ouvrir à tous les citoyens «comme je le fis dans ce labo à ciel ouvert que sont les banlieues». Il veut rencontrer ceux des alpages «qui ont voté à 23% pour le FN» et «les 80% de jeunes de moins de 25 ans qui ne sont pas allés voter aux dernières élections européennes». «Je veux aller parler directement avec ceux qui choisissent Le Pen à cause des Arabes qui volent les autoradios ou qui veulent construire des minarets à Zurich ou Lausanne», annonce-t-il.

La Suisse? Ironique, il montre son costume et réajuste sa cravate: «Lorsque je suis à Genève, les boutiquiers m’appellent Monsieur l’émir, je suis une source de profit, je n’ai pas de casquette à l’envers même si papa était prolo.» Et conclut: :d) «Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité.» :g)

source : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/653d4860-edaf-11de-a8f4-337535916795|0

frutinis
frutinis
MP
26 décembre 2009 à 23:20:56

En même temps,il dit chinois,pas asiatique :(

Chinois de Chine :(

joscrin_bis
joscrin_bis
MP
26 décembre 2009 à 23:30:52

dans sa tête c'est pareil, il ne connaît rien à l'Asie

ni à l'Europe d'ailleurs

et dtf en quoi cela rend-t-il ses propos acceptables ? on peut taper sur certains et pas sur d'autres ?

_viper_
_viper_
MP
26 décembre 2009 à 23:33:05

"les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité"
:d) "Notre" identité, il parle de celle des Français ? Dans ce cas, je vois pas ce que les Arabes et les Africains viennent faire là. S'il fait référence aux Français d'origines arabes et africaines (ou ayant la double nationalité), la distinction n'est pas non plus à faire.

frutinis
frutinis
MP
26 décembre 2009 à 23:35:25

Il dit que dans dix ans l'économie et le monde sera chinois et que donc il ne faudra pas troquer son identité nationale :(

" dans sa tête c'est pareil, il ne connaît rien à l'Asie "

Dans ta tête tu crois savoir ce qu'il pense dans sa tête :question: :o))

Simon795
Simon795
MP
26 décembre 2009 à 23:38:33

Ouais enfin si Azouz Begag critique les Chinois,c'est peut-être aussi à cause du fait qu'il y a pas mal de Chinois en Algérie(son pays d'origine....).

joscrin_bis
joscrin_bis
MP
26 décembre 2009 à 23:41:13

donc les Algériens en France c'est le pied mais les Chinois en Algérie c'est l'invasion ? :question:

Simon795
Simon795
MP
26 décembre 2009 à 23:44:21

Bah c'est le discours des Bien pensants/bobos hein.Dans certains pays(comme par exemple l'Algérie) l'immigration étrangère est très critiquée tandis qu'en Europe de l'Ouest c'est "tout le monde il est Européen et vive le métissage".

joscrin_bis
joscrin_bis
MP
26 décembre 2009 à 23:48:10

oui là on est d'accord évidemment

Nowogrodeski
Nowogrodeski
MP
26 décembre 2009 à 23:50:36

http://observers.france24.com/fr/content/20091012-algerie-victimes-chinois-immigration-communautrisme-tensions-alger-blida-etrangers#comment-336283

La-bas avec 35 000 Chinois qui bossent très bien sans faire de bruit, ils arrivent a se plaindre ...

Pet-4
Pet-4
MP
26 décembre 2009 à 23:54:54

Alors imagines avec 4 millions qui foutent la merde :rire:

IseeNoChanges
IseeNoChanges
MP
26 décembre 2009 à 23:59:35

«Dans 10 ans, on sera entouré de Chinois, alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français, les Arabes et les Africains, afin de protéger notre identité.»

Je préfère plutôt :

:d) «Dans 10 ans, on sera entouré (d'encore plus) d'Arabes et d'Africains alors il faudra que l’on se serre les coudes, les Français et les Chinois, afin de protéger notre identité.» :g)

Fred_Hayek
Fred_Hayek
MP
27 décembre 2009 à 00:13:36

Simon795
Posté le 26 décembre 2009 à 23:44:21
Bah c'est le discours des Bien pensants/bobos hein.Dans certains pays(comme par exemple l'Algérie) l'immigration étrangère est très critiquée tandis qu'en Europe de l'Ouest c'est "tout le monde il est Européen et vive le métissage".

Le discours des bien pensants c'est plutôt d'accorder du crédit à l'identité nationale.

MonkeyDLuffy77
MonkeyDLuffy77
MP
27 décembre 2009 à 00:13:48

Ah ok, sa arrive à parler d'Algérie, sur un sujet.......l'identité nationale....

GG les gens :rire2:

Trollface
Trollface
MP
27 décembre 2009 à 00:13:56

J'aime bien ceux qui disent :"les chinois sont des gens sérieux qui travaillent bien, faut les garder et virer les autres".

Moi je regarde autour de chez moi, tous les bars/restos sont rachetés par les chinois. Ouvrez les yeux, bientôt les français ne contrôleront plus aucun commerce. Sur le plan international, c'est pareil.

oot_suikoden
oot_suikoden
MP
27 décembre 2009 à 00:14:08

IseeNoChanges

Je préfère ça en effet :rire:

Quel raciste ce Begag :sarcastic:

joscrin_bis
joscrin_bis
MP
27 décembre 2009 à 00:14:16

">> Le discours des bien pensants c'est plutôt d'accorder du crédit à l'identité nationale. "

best joke eva

SydneyBechet
SydneyBechet
MP
27 décembre 2009 à 00:33:36

C'est dans ce genre de situation que la politique du "je fais passer l'interêt des miens pour l'interêt de tout les Français" connait ses limite.Piégé,Azouz. :)

gutterball
gutterball
MP
27 décembre 2009 à 00:40:32

En même temps, si jamais vous parlez avec Azouz Begag, vous remarquerez souvent qu'il dit des trucs comme ça au second degré.

Fred_Hayek
Fred_Hayek
MP
27 décembre 2009 à 00:59:21

SydneyBechet
Posté le 27 décembre 2009 à 00:33:36
C'est dans ce genre de situation que la politique du "je fais passer l'interêt des miens pour l'interêt de tout les Français" connait ses limite.Piégé,Azouz.

euh là que ce soit Azouz Begag ou n'importe qui d'autre en politique...

Page suivanteFin
Sujet fermé pour la raison suivante : Topic verrouillé.
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Ange_Pleureur, RonPaul2016
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Boutique
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • Super Mario Maker 2
    45.99 €
  • Console Nintendo SwitchTM avec une Joy-ConTM bleu néon et une Joy-ConTM rouge néon Edition Limitée + code de téléchargement 35€ Nintendo eShop
    299.99 €